Guerre scolaire en Maine-et-Loire : 80 communes refusent d'autoriser l'implantation d'une école publique.

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Guerre scolaire en Maine-et-Loire : 80 communes refusent d'autoriser l'implantation d'une école publique.

Message par doublecasquette le Lun 8 Oct - 14:18

Laisse-les ronger leur nonos tranquilles, Le Grincheux, au lieu de chercher à faire valoir des arguments qui leur en touchent une sans faire bouger l'autre.

Tu vas t'énerver et ne faire du mal qu'à toi-même, pour des nêfles, en plus. Ou des nèfles ? j'ai un doute, là ?

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre scolaire en Maine-et-Loire : 80 communes refusent d'autoriser l'implantation d'une école publique.

Message par Le grincheux le Lun 8 Oct - 14:29

cath5660 a écrit:Mais je crois que les cantines des écoles privées coûtent très cher car elle n'ont aucune subvention (ou très peu).
Là encore, ça dépend. Les élèves sous "statut public" ont les mêmes subventions que dans les autres écoles publiques.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre scolaire en Maine-et-Loire : 80 communes refusent d'autoriser l'implantation d'une école publique.

Message par Le grincheux le Lun 8 Oct - 14:29

@doublecasquette a écrit:Laisse-les ronger leur nonos tranquilles, Le Grincheux, au lieu de chercher à faire valoir des arguments qui leur en touchent une sans faire bouger l'autre.

Tu vas t'énerver et ne faire du mal qu'à toi-même, pour des nêfles, en plus. Ou des nèfles ? j'ai un doute, là ?

Oui, je vais de ce pas me désabonner de ce fil, ce n'est pas bon pour mon ulcère... Et de toute façon, j'ai bientôt dentiste, alors...

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre scolaire en Maine-et-Loire : 80 communes refusent d'autoriser l'implantation d'une école publique.

Message par Malaga le Lun 8 Oct - 14:33

@Le grincheux a écrit:
@Malaga a écrit:
@Le grincheux a écrit:Moi, j'aimerais surtout connaître le montant de l'étranglement financier. Parce qu'école libre (ou privée) ne signifie pas forcément plus de coûts pour les parents. Je viens de vérifier le tarif d'écolage annuel d'une école sous contrat d'association double que je connais bien, le coût rapporté au mois est de 50 euros et comprend l'étude jusqu'à 18h00.

J'arrive parfaitement à concevoir qu'on puisse être à quelques euros près à la fin du mois, mais s'il faut rajouter des frais parce qu'il n'y a aucune solution pour garder le petit dernier lorsqu'il sort de sa classe de CP au milieu de l'après-midi, je ne suis pas sûr que les parents soient gagnants.

Je suis, pour ma part, choquée de cette situation et je comprends que certaines familles aient des difficultés à payer l'école privée. Si l'on parle d'une famille de trois enfants, on passe à 150 euros par mois (peut-être le prix est-il diminué lorsque plusieurs enfants sont scolarisés); à cela s'ajoute peut-être le prix de la cantine et la nounou qui si les parents ne peuvent pas récupérer leurs enfants à 18h.
Je trouve cela cher payé pour une situation que l'on n'a pas choisi.

Je ne dis pas le contraire. Mais j'aimerais avoir beaucoup plus de détails que ce qui est indiqué dans cet article à charge. Lorsqu'il n'y a pas d'école publique, les municipalités sont obligées de payer l'écolage dans les écoles privées (ainsi que les manuels). C'est la loi, et ça m'étonnerait que ces 80 communes y dérogent. C'est ce qui se passe dans l'est de la France (j'ai plusieurs exemples en Alsace en particulier). Que les parents râlent parce qu'il risque d'y avoir des cours de religion (qui au passage ne sont même pas obligatoire dans les collèges et lycées épiscopaux pour ceux qui règlent leur écolage), je veux bien encore l'entendre. Je veux bien encore entendre que les parents usent de mauvaise foi pour arguer d'un problème financier. Mais ayant été confronté au problème, je sais que ce n'est pas vrai.

Quant à ton argument financier, je suis au regret de te signaler que les 50 euros en question, je viens de les prendre sur le site internet d'une école qui a pignon sur rue et ces 50 euros prennent en compte l'étude jusqu'à 18h00. L'école publique du même quartier ferme ses portes à 16h00. Les 50 euros en question ne couvrent même pas le prix de la garde d'enfant de 16h00 à 18h00 les jours d'école. Et de toute façon, après 18h00, qu'on soit dans le public ou dans le privé, le coût est le même. En d'autres termes, pour les gens du quartier qui ne peuvent prendre leurs enfants avant 18h00, cela leur coûte moins cher de les mettre dans le privé.

Conclusion: ils sont stupides ces habitants du Maine-et-Loire à râler alors que les écoles privées ne coûtent pas plus cher que les écoles publiques. Rolling Eyes

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre scolaire en Maine-et-Loire : 80 communes refusent d'autoriser l'implantation d'une école publique.

Message par lene75 le Lun 8 Oct - 14:35

@Le grincheux a écrit:Tu n'as strictement aucun moyen de savoir si les communes en question versent leur écot aux écoles privées en question.

Sauf que les parents disent payer : je ne vois pas pourquoi ils donneraient cet argument si c'était faux, et je pense qu'ils se plaindraient d'ailleurs beaucoup moins s'il n'y avait pas de raison financière. Tu me dis que ça t'étonne (et donc tu les accuses de mentir), je te répond qu'il y a au moins une commune dans laquelle ça a été le cas pendant plusieurs dizaines d'années, donc que ça n'a rien d'étonnant.

Pour ce qui est de la cantine, les cantines du privées sont beaucoup plus chères que celles du public puisque non subventionnées. Je ne comprends même pas qu'on puisse cautionner le fait que des parents soient obligés de mettre leurs enfants dans le privé alors qu'il y a une loi qui oblige l'État à leur fournir une solution dans le public : quels que soient les arguments avancés par les parents, ils ont le droit, comme tout le monde, au respect de la loi.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre scolaire en Maine-et-Loire : 80 communes refusent d'autoriser l'implantation d'une école publique.

Message par lene75 le Lun 8 Oct - 14:38

Malaga topela Puisqu'on te dit qu'ils mentent juste pour passer dans le journal... Rolling Eyes

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre scolaire en Maine-et-Loire : 80 communes refusent d'autoriser l'implantation d'une école publique.

Message par User5899 le Lun 8 Oct - 14:39

@Le grincheux a écrit:
@Malaga a écrit:
@Le grincheux a écrit:Moi, j'aimerais surtout connaître le montant de l'étranglement financier. Parce qu'école libre (ou privée) ne signifie pas forcément plus de coûts pour les parents. Je viens de vérifier le tarif d'écolage annuel d'une école sous contrat d'association double que je connais bien, le coût rapporté au mois est de 50 euros et comprend l'étude jusqu'à 18h00.

J'arrive parfaitement à concevoir qu'on puisse être à quelques euros près à la fin du mois, mais s'il faut rajouter des frais parce qu'il n'y a aucune solution pour garder le petit dernier lorsqu'il sort de sa classe de CP au milieu de l'après-midi, je ne suis pas sûr que les parents soient gagnants.

Je suis, pour ma part, choquée de cette situation et je comprends que certaines familles aient des difficultés à payer l'école privée. Si l'on parle d'une famille de trois enfants, on passe à 150 euros par mois (peut-être le prix est-il diminué lorsque plusieurs enfants sont scolarisés); à cela s'ajoute peut-être le prix de la cantine et la nounou qui si les parents ne peuvent pas récupérer leurs enfants à 18h.
Je trouve cela cher payé pour une situation que l'on n'a pas choisi.

Je ne dis pas le contraire. Mais j'aimerais avoir beaucoup plus de détails que ce qui est indiqué dans cet article à charge. Lorsqu'il n'y a pas d'école publique, les municipalités sont obligées de payer l'écolage dans les écoles privées (ainsi que les manuels). C'est la loi, et ça m'étonnerait que ces 80 communes y dérogent. C'est ce qui se passe dans l'est de la France (j'ai plusieurs exemples en Alsace en particulier). Que les parents râlent parce qu'il risque d'y avoir des cours de religion (qui au passage ne sont même pas obligatoire dans les collèges et lycées épiscopaux pour ceux qui règlent leur écolage), je veux bien encore l'entendre. Je veux bien encore entendre que les parents usent de mauvaise foi pour arguer d'un problème financier. Mais ayant été confronté au problème, je sais que ce n'est pas vrai.

Quant à ton argument financier, je suis au regret de te signaler que les 50 euros en question, je viens de les prendre sur le site internet d'une école qui a pignon sur rue et ces 50 euros prennent en compte l'étude jusqu'à 18h00. L'école publique du même quartier ferme ses portes à 16h00. Les 50 euros en question ne couvrent même pas le prix de la garde d'enfant de 16h00 à 18h00 les jours d'école. Et de toute façon, après 18h00, qu'on soit dans le public ou dans le privé, le coût est le même. En d'autres termes, pour les gens du quartier qui ne peuvent prendre leurs enfants avant 18h00, cela leur coûte moins cher de les mettre dans le privé.
Précisions très intéressantes, en effet. Et qui aident à mettre en perspective la future bourde gouvernementale (pléonasme ? la future action gouvernementale, ça suffit ?) de la fin des cours à 15h30... pale

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre scolaire en Maine-et-Loire : 80 communes refusent d'autoriser l'implantation d'une école publique.

Message par User5899 le Lun 8 Oct - 14:42

@lene75 a écrit:Chez nous les écoles privées, c'est pas du tout 50€ par mois. Scolarité + cantine + garderie, il faut compter environ 350€ par mois et par enfant pour l'équivalent de 2 salaires de certifiés. Donc pour une famille de 3 enfants, on atteint en gros les 1000€ par mois pour des revenus de 3000. C'est très loin d'être négligeable !!! Pourtant elles font le plein et il y a des listes d'attente gigantesques alors qu'il y a des écoles publiques partout... cherchez l'erreur...
Hein ? Deux salaires de certifiés, ça fait 3 000€ par mois ?? Faut peut-être pas pousser, non ? Pis si on n'a pas les moyens d'élever trois gosses, on n'en fait que deux, voire qu'un ou pas du tout, non ? C'est quand même dingue, ça... Suspect

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre scolaire en Maine-et-Loire : 80 communes refusent d'autoriser l'implantation d'une école publique.

Message par Malaga le Lun 8 Oct - 14:48

Cripure a écrit:
@lene75 a écrit:Chez nous les écoles privées, c'est pas du tout 50€ par mois. Scolarité + cantine + garderie, il faut compter environ 350€ par mois et par enfant pour l'équivalent de 2 salaires de certifiés. Donc pour une famille de 3 enfants, on atteint en gros les 1000€ par mois pour des revenus de 3000. C'est très loin d'être négligeable !!! Pourtant elles font le plein et il y a des listes d'attente gigantesques alors qu'il y a des écoles publiques partout... cherchez l'erreur...
Hein ? Deux salaires de certifiés, ça fait 3 000€ par mois ?? Faut peut-être pas pousser, non ? Pis si on n'a pas les moyens d'élever trois gosses, on n'en fait que deux, voire qu'un ou pas du tout, non ? C'est quand même dingue, ça... Suspect

Sauf que les parents dont on parle auraient peut-être les moyens d'élever leurs enfants s'ils avaient accès à l'école publique (comme l'immense majorité des Français l'a).

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre scolaire en Maine-et-Loire : 80 communes refusent d'autoriser l'implantation d'une école publique.

Message par Le grincheux le Lun 8 Oct - 14:50

@lene75 a écrit:
Pour ce qui est de la cantine, les cantines du privées sont beaucoup plus chères que celles du public puisque non subventionnées. Je ne comprends même pas qu'on puisse cautionner le fait que des parents soient obligés de mettre leurs enfants dans le privé alors qu'il y a une loi qui oblige l'État à leur fournir une solution dans le public : quels que soient les arguments avancés par les parents, ils ont le droit, comme tout le monde, au respect de la loi.

Justement, ce n'est pas ce que dit la loi et je te conseille d'aller la (re)lire. C'est valable autant pour l'accès à l'école que pour les subventions aux repas que et les achats des manuels. D'ici-là, je n'interviens plus sur ce sujet.

Il existe des tas de raisons pour les parents de mettre ce sujet sur le tapis actuellement. Ce n'est (surtout) pas pour cela qu'il faut prendre ce papier pour argent comptant.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre scolaire en Maine-et-Loire : 80 communes refusent d'autoriser l'implantation d'une école publique.

Message par lene75 le Lun 8 Oct - 14:57

@Le grincheux a écrit:Justement, ce n'est pas ce que dit la loi

C'est bien la raison pour laquelle les parents font un recours !!! parce que la loi n'est pas respectée ! sans quoi leur recours ne serait pas recevable. On croirait une argumentation d'élèves : on vous dit que la loi n'est pas respectée et que c'est scandaleux et vous répondez : mais enfin, la situation décrite est impossible, puisqu'elle entrerait en contradiction avec la loi. Ben oui, par définition, quand on ne respecte pas la loi, on est en contradiction avec elle... quant à la conclusion de Cripure selon laquelle ces personnes auraient mieux fait de ne pas avoir d'enfants au lieu de vouloir faire respecter la loi, ça me donne juste envie de vomir.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre scolaire en Maine-et-Loire : 80 communes refusent d'autoriser l'implantation d'une école publique.

Message par Le grincheux le Lun 8 Oct - 15:19

@lene75 a écrit:
@Le grincheux a écrit:Justement, ce n'est pas ce que dit la loi

C'est bien la raison pour laquelle les parents font un recours !!! parce que la loi n'est pas respectée !
Et on verra ce que cela donne. Parce que tout le monde a le droit de faire un recours. Ce n'est pas pour cela que ces personnes obtiendront raison. Et je te donne un scoop, beaucoup de collectifs font des recours en sachant parfaitement qu'ils auront tort parce qu'ils veulent qu'on parle d'eux et ils ont réussi leur coup. Et comme le journaliste n'a une fois de plus pas fait son boulot qui aurait été de vérifier exactement ce que dit la loi...

Et je te file mon billet que les mêmes râleront lorsque leurs impôts augmenteront sensiblement parce qu'il faudra payer ces écoles (et non plus le simple écolage dans le privé). Et qu'ils râleront aussi parce qu'il faudra faire payer les transports en commun (comme en Corrèze pour le primaire et le secondaire) et qu'ils trouveront trop cher le prix du ticket. Et qu'ils râleront encore lorsqu'une classe fermera...

Maintenant, soit ces parents sont d'une mauvaise foi patentée (ou manipulés par des groupes de pression), soit les 80 municipalités en question sont hors la loi. J'ai comme ma petite idée sur la réponse à la question.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre scolaire en Maine-et-Loire : 80 communes refusent d'autoriser l'implantation d'une école publique.

Message par doublecasquette le Lun 8 Oct - 15:23


_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre scolaire en Maine-et-Loire : 80 communes refusent d'autoriser l'implantation d'une école publique.

Message par doublecasquette le Lun 8 Oct - 15:24


_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre scolaire en Maine-et-Loire : 80 communes refusent d'autoriser l'implantation d'une école publique.

Message par doublecasquette le Lun 8 Oct - 15:30

@lene75 a écrit:Chez nous les écoles privées, c'est pas du tout 50€ par mois. Scolarité + cantine + garderie, il faut compter environ 350€ par mois et par enfant pour l'équivalent de 2 salaires de certifiés. Donc pour une famille de 3 enfants, on atteint en gros les 1000€ par mois pour des revenus de 3000. C'est très loin d'être négligeable !!! Pourtant elles font le plein et il y a des listes d'attente gigantesques alors qu'il y a des écoles publiques partout... cherchez l'erreur...

Et les ceusses qui scolarisent dans ces écoles, ils râlent vu qu'ils paient la communale dans leurs impots locaux.



Et youpi !

Vive le chèque éducation. On est plus que mûrs.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre scolaire en Maine-et-Loire : 80 communes refusent d'autoriser l'implantation d'une école publique.

Message par Cath le Lun 8 Oct - 15:35

Le Grincheux:
" Les 50 euros en question ne couvrent même pas le prix de la garde d'enfant de 16h00 à 18h00 les jours d'école. "

Ah ben non, quand même, les nounous ne prennent pas 25 euros de l'heure!

(sans compter que c'est 16.30)

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre scolaire en Maine-et-Loire : 80 communes refusent d'autoriser l'implantation d'une école publique.

Message par lene75 le Lun 8 Oct - 15:40

@doublecasquette a écrit:Vive le chèque éducation. On est plus que mûrs.

L'autre solution, ce serait une "refondation" de l'école Laughing mais vu le dernier rapport en date, c'est pas d'actualité, donc oui, on y court, encore qu'à mon avis ça se fera sans chèque, mais ce qui est sûr, c'est que le système à l'anglo-saxonne est bien ce qui est sciemment visé par les gouvernements de droite comme de gauche depuis des années.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre scolaire en Maine-et-Loire : 80 communes refusent d'autoriser l'implantation d'une école publique.

Message par philann le Lun 8 Oct - 15:41

Ca dérage vraiment si peu que ça, qu'un post ouvert à propos du fait qu'il n'y a pas d'école publique et donc laïque en soit réduit à la comparaison des coûts pour les familles entre l'enseignement privé ou publique!!??? Suspect affraid

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre scolaire en Maine-et-Loire : 80 communes refusent d'autoriser l'implantation d'une école publique.

Message par Le grincheux le Lun 8 Oct - 16:01

cath5660 a écrit:Le Grincheux:
" Les 50 euros en question ne couvrent même pas le prix de la garde d'enfant de 16h00 à 18h00 les jours d'école. "

Ah ben non, quand même, les nounous ne prennent pas 25 euros de l'heure!

(sans compter que c'est 16.30)

Chez moi, c'est 16h00. Et il y a 4,5 semaines de quatre jours par mois, donc 50/(4,5*4)=50/18 euros de l'heure. Pas cher payé, l'heure de gardiennage des fauves... Mais même en considérant une heure trente chaque soir (hors mercredi), ça ne fait pas beaucoup plus lourd.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre scolaire en Maine-et-Loire : 80 communes refusent d'autoriser l'implantation d'une école publique.

Message par Dinaaa le Lun 8 Oct - 17:31

@Le grincheux a écrit:
cath5660 a écrit:Le Grincheux:
" Les 50 euros en question ne couvrent même pas le prix de la garde d'enfant de 16h00 à 18h00 les jours d'école. "

Ah ben non, quand même, les nounous ne prennent pas 25 euros de l'heure!

(sans compter que c'est 16.30)

Chez moi, c'est 16h00. Et il y a 4,5 semaines de quatre jours par mois, donc 50/(4,5*4)=50/18 euros de l'heure. Pas cher payé, l'heure de gardiennage des fauves... Mais même en considérant une heure trente chaque soir (hors mercredi), ça ne fait pas beaucoup plus lourd.

Je croyais que tu n'interviendrais plus sur ce fil ? Razz

Je paie 150€ par mois et par enfant juste pour la cantine et la garderie ou l'étude.
Alors les arguments financiers, je les trouve surprenants. Je pencherais plus pour des arguments idéologiques.

Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre scolaire en Maine-et-Loire : 80 communes refusent d'autoriser l'implantation d'une école publique.

Message par Flic-Flac le Lun 8 Oct - 19:24

Cette guerre scolaire est loin d'être nouvelle et les choses changent peu à peu, doucement mais sûrement.

Les revendications des parents ne portent pas sur le coût mais bien sur la laïcité. Ils souhaitent avoir des écoles publiques et laïques où scolariser leurs enfants.

Ils ont ainsi obtenu la construction d'une école publique dans une commune d'environ 3000 habitants qui n'en avait pas. Ils souhaitent également la construction d'un collège et d'un lycée public dans la commune de Beaupreau. Cependant, le conseil général a refusé l'ouverture d'un nouveau collège public.

L'argument est alors financier. Cela couterait trop cher pour un nombre d'élèves insuffisants. Il faudra donc se satisfaire pour l'instant des collèges publics des communes voisines. Quant aux écoles, de nombreuses écoles privées sont déjà menacées de fermeture alors...

Flic-Flac
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre scolaire en Maine-et-Loire : 80 communes refusent d'autoriser l'implantation d'une école publique.

Message par Flic-Flac le Lun 8 Oct - 19:29

Quant au débat sur les coûts, je pense que vous visez un peu trop haut pour la région. Du fait de l'absence de choix pour les parents, les coûts sont relativement faibles mais effectivement l'école n'est pas gratuite (32 euros par mois dans le collège où j'ai fait ma scolarité par exemple, auxquels il faut ajouter la cantine qui est assez chère par contre car non subventionnée comme cela a été dit plus haut).

Flic-Flac
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre scolaire en Maine-et-Loire : 80 communes refusent d'autoriser l'implantation d'une école publique.

Message par User5899 le Lun 8 Oct - 20:26

@lene75 a écrit:
@Le grincheux a écrit:Justement, ce n'est pas ce que dit la loi

C'est bien la raison pour laquelle les parents font un recours !!! parce que la loi n'est pas respectée ! sans quoi leur recours ne serait pas recevable. On croirait une argumentation d'élèves : on vous dit que la loi n'est pas respectée et que c'est scandaleux et vous répondez : mais enfin, la situation décrite est impossible, puisqu'elle entrerait en contradiction avec la loi. Ben oui, par définition, quand on ne respecte pas la loi, on est en contradiction avec elle... quant à la conclusion de Cripure selon laquelle ces personnes auraient mieux fait de ne pas avoir d'enfants au lieu de vouloir faire respecter la loi, ça me donne juste envie de vomir.
Oui, enfin, vous sautez beaucoup d'étapes. Mais bon, ne vous retenez pas, ce n'est pas bon pour l'estomac.
La seule bonne solution, nous la connaissons bien : plus un seul euro public pour le privé. Mais comme les Français n'en veulent pas... Qu'ils se débrouillent.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre scolaire en Maine-et-Loire : 80 communes refusent d'autoriser l'implantation d'une école publique.

Message par Igniatius le Lun 8 Oct - 22:47

@Flic-Flac a écrit:Cette guerre scolaire est loin d'être nouvelle et les choses changent peu à peu, doucement mais sûrement.

Les revendications des parents ne portent pas sur le coût mais bien sur la laïcité. Ils souhaitent avoir des écoles publiques et laïques où scolariser leurs enfants.

Ils ont ainsi obtenu la construction d'une école publique dans une commune d'environ 3000 habitants qui n'en avait pas. Ils souhaitent également la construction d'un collège et d'un lycée public dans la commune de Beaupreau. Cependant, le conseil général a refusé l'ouverture d'un nouveau collège public.

L'argument est alors financier. Cela couterait trop cher pour un nombre d'élèves insuffisants. Il faudra donc se satisfaire pour l'instant des collèges publics des communes voisines. Quant aux écoles, de nombreuses écoles privées sont déjà menacées de fermeture alors...

@Flic-Flac a écrit:Quant au débat sur les coûts, je pense que vous visez un peu trop haut pour la région. Du fait de l'absence de choix pour les parents, les coûts sont relativement faibles mais effectivement l'école n'est pas gratuite (32 euros par mois dans le collège où j'ai fait ma scolarité par exemple, auxquels il faut ajouter la cantine qui est assez chère par contre car non subventionnée comme cela a été dit plus haut).

Heureusement Flic-Flac que tu viens remettre un peu d'ordre sur ce topic : manifestement, certains contributeurs véhéments n'ont jamais mis les pieds dans les Mauges et ne connaissent pas le contexte très particulier de la guerre public/privé. Dans le secteur dont on parle, i.e. Cholet et ses environs, c'est plus de 50% de la population scolaire qui est scolarisée dans le privé, alors oui on peut considérer qu'il y a un gros pb de respect de la laïcité.
Les politiques locaux font leur maximum pour empêcher le public de recruter, et la politique consistant à refuser l'ouverture de primaires permet de "fidéliser" des familles entières lors du passage en collège puis lycée.
Dans la région de Beaupréau, comme le souligne Flic-Flac, certains enfants doivent faire des dizaines de kilomètres s'ils veulent un lycée public, alors qu'un privé énorme existe depuis des lustres.

Il y a quelques anecdotes édifiantes : le maire d'une commune proche de Cholet a mis les pieds dans l'école publique de sa ville pour la première fois, 15 ans après sa construction...


Comme le souligne Cripure, le vrai pb, c'est que ce sont les subventions de la communauté pour le privé qui permettent à ce dernier d'être si florissant.
Cela me choque et je comprends ces parents.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre scolaire en Maine-et-Loire : 80 communes refusent d'autoriser l'implantation d'une école publique.

Message par Invité21 le Lun 8 Oct - 22:57

Laissez-nous nos écoles privées!
Spoiler:

_________________
L'Engénu s'est déniaisé. Mais ne change pas!

Invité21
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre scolaire en Maine-et-Loire : 80 communes refusent d'autoriser l'implantation d'une école publique.

Message par philann le Mar 9 Oct - 0:23

Cripure a écrit:Oui, enfin, vous sautez beaucoup d'étapes. Mais bon, ne vous retenez pas, ce n'est pas bon pour l'estomac.
La seule bonne solution, nous la connaissons bien : plus un seul euro public pour le privé. Mais comme les Français n'en veulent pas... Qu'ils se débrouillent.

santeverre Merci d'avoir dit l'essentiel, ce qui importe vraiment! Une République laïque c'est un maillage d'écoles publiques sur l'ensemble du territoire et chacun sait ce qu'il faut pour que ce soit économiquement possible!

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum