[5e] La littérature du Moyen-Âge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[5e] La littérature du Moyen-Âge

Message par JLK le Lun 8 Oct 2012 - 19:53

Difficile d'être nouveau professeur de français...
Voilà, je dois maintenant aborder cette séquence et je n'ai pas encore établi ma progression. En vérité j'hésite. Qu'est ce qu'il faut privilégier entre:
-les récits de chevalerie
-l'étude de fabliaux
-le théâtre au M.A?

Autre confusion: faut il intituler la séquence comme je viens de le faire dans le titre de mon message (LA LITTÉRATURE DU M.A.) ou détacher les trois pôles cités plus haut (si je dois les étudier tous), et les étudier comme des séquences à part entière??
Merci et bon début de semaine à toutes et à tous.

JLK
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5e] La littérature du Moyen-Âge

Message par Presse-purée le Lun 8 Oct 2012 - 20:35

Salut à toi,

personnellement, j'étudie le tout en trois chapitres (ce que l'on appelle parfois "séquences").
Le premier est un groupement de textes sur la figure du chevalier, en centrant sur le roi Arthur (mythe arthurien et tout le toutim).
Puis dans un second chapitre, je m'intéresse plus particulièrement à la fin'amor. Je ne centre plus mon propos sur les qualités du chevalier, le vocabulaire afférent, mais vraiment sur la relation amoureuse. Là, tu peux soit bosser sur Chrétien, soit sur Tristan et Iseut. Personnellement, je choisis toujours le second, parce que je trouve que c'est une belle histoire dont il n'est malheureusement jamais question dans le secondaire, et par goût personnel. Qui plus est, tu as une très bonne édition de la translation de Joseph Bédier chez Hatier.
Enfin, je fais un groupement de textes sur la dérision au MA, en mettant dans le même sac des fabliaux (j'en travaille un dans le chapitre sur l'image du chevalier, et je reviens sur ce genre quelques mois après) et Renart. En lecture cursive (faite en classe cependant) je lis avec eux La farce de Maître Päthelin.

Bref, pour moi, la littérature du MA est un gros morceau du programme de cinquième, j'y passe donc du temps (de la rentrée de Novembre jusqu'aux vacances de Pâques).

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5e] La littérature du Moyen-Âge

Message par Osmie le Lun 8 Oct 2012 - 20:57

Cette année : fabliaux et farce dans le même chapitre ; un autre sur le roman de chevalerie (valeurs chevaleresques et fin'amor dans le même); un autre sur la Chanson de Roland ; un autre sur Renart.

Gros morceau pour moi aussi.

Molière vient après tout cela et je garde du temps pour Rabelais et la Renaissance en fin d'année scolaire.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5e] La littérature du Moyen-Âge

Message par Derborence le Lun 8 Oct 2012 - 21:13

J'ai prévu une séquence sur le monde de la chevalerie (GT), une séquence sur Yvain (OI), une séquence sur les fabliaux (plusieurs textes intégraux) et une sur Renart (GT). La farce sera vue en lecture cursive.

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne."
Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence

Derborence
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5e] La littérature du Moyen-Âge

Message par Mehitabel le Mar 9 Oct 2012 - 8:46

Je fais exactement comme toi Derborence!

Mehitabel
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5e] La littérature du Moyen-Âge

Message par miss sophie le Mar 9 Oct 2012 - 16:02

Je fais un GT sur le roman de chevalerie, un autre chapitre avec plusieurs extraits du Roman de Renart, et je leur fais lire quelques fabliaux. Je case aussi un extrait de farce en prolongement sur l'humour médiéval (soit de La farce du cuvier, soit de La farce de Maître Pathelin).

miss sophie
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5e] La littérature du Moyen-Âge

Message par lapetitemu le Mar 9 Oct 2012 - 16:12

Tout pareil que Presse-purée.
Un GT sur l'idéal chevaleresque (que j'attaque la semaine prochaine), Tristan et Iseut en OI (novembre-décembre), Renart/farces et fabliaux en GT. Ensuite un mini-chapitre sur la Renaissance, avec un ou deux extraits de Gargantua.

(Presse-purée, puis-je te demander par quoi as-tu commencé l'année, et que comptes-tu faire après les vacances de Pâques ?)

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5e] La littérature du Moyen-Âge

Message par henriette le Mar 9 Oct 2012 - 18:23

Fabliaux/farce, puis OI Tristan, puis GT Renart, ça me semble l'absolu minimum en effet. En LC, l'adaptation d'AM CC de La chanson de Roland, son adaptation de Merlin, et un litté de jeunesse sur le MA (pour cahnger, le vais tester le tome 1 du "Grimoire au rubis" cette année).
Ensuite, GT Rabelais, puis OI Molière, puis OI roman d'aventure.
Et ça me fait 6 séquence, je n'arrive jamais à en faire plus en 5e. Donc la poésie en séquence filée.

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5e] La littérature du Moyen-Âge

Message par Hermiony le Mar 9 Oct 2012 - 18:46

Je fais un chapitre sur :
-les fabliaux
-le Roman de Renart
-Yvain ou le Chevalier au Lion

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5e] La littérature du Moyen-Âge

Message par Iliana le Mar 9 Oct 2012 - 19:36

Comme Derborence pour ma part !

_________________
http://www.librairiedialogues.fr/livre/2029239-un-seul-jour-un-seul-mot-le-roman-familial-d--annette-hippen-gondelle-l-harmattan

I know I'm not supposed to look at you the way I look at you
I wear my shades all day long and I sing it in a folk song tune
I know I'm not supposed to wait for you the way I wait for you
So I pretend I'm on the go and only meant to say hello to you
I know I'm not supposed to look at you the way I look at you
So I stricly watch my feet when I'm walking down the street with you
You're not supposed to show, no yo'ure not supposed to know the truth
'Cause boy, I need your breeze more than I need your keys, I do

Iliana
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5e] La littérature du Moyen-Âge

Message par MUTIS le Mar 9 Oct 2012 - 19:58

Personnellement je fais 4 chapitres sur:
-Les monstres au Moyen-Âge (dans les bestiaires, dans l'art roman et dans l'art gothique). J'utilise le site BNF sur les Bestiaires.
- Le Roman de Renart avec quelques incursions dans les fabliaux et autres textes comiques
- Un chapitre sur la morale chevaleresque (et sur les combats)
- Quelques oeuvres importantes (HDA). Exposés et reprises sur : La Tapisserie de Bayeux, Les mosaïques byzantines, l'art roman, l'art gothique, Giotto, Bosch, Fra Angelico.
EN LC sur le Moyen-Age ils auront Graal (de Christian de Montella) et Merlin (de Cadot Collin).


_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5e] La littérature du Moyen-Âge

Message par Presse-purée le Mar 9 Oct 2012 - 20:25

@lapetitemu a écrit:Tout pareil que Presse-purée.
Un GT sur l'idéal chevaleresque (que j'attaque la semaine prochaine), Tristan et Iseut en OI (novembre-décembre), Renart/farces et fabliaux en GT. Ensuite un mini-chapitre sur la Renaissance, avec un ou deux extraits de Gargantua.

(Presse-purée, puis-je te demander par quoi as-tu commencé l'année, et que comptes-tu faire après les vacances de Pâques ?)

J'ai commencé par la poésie. En insistant sur la musicalité de la poésie, le rythme imprimé par le vers (l'alexandrin surtout). Nous allons attaquer la forme fixe, par le rondeau et la ballade. Puis, je ferai un point rapide sur le sonnet, mais je l'étudie plus à fond en 4è.
L'objectif de fin de chapitre est de rédiger un sizain d'alexandrins sur un thème poétique vu en cours.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5e] La littérature du Moyen-Âge

Message par Presse-purée le Mar 9 Oct 2012 - 20:26

@MUTIS a écrit:Personnellement je fais 4 chapitres sur:
-Les monstres au Moyen-Âge (dans les bestiaires, dans l'art roman et dans l'art gothique). J'utilise le site BNF sur les Bestiaires.
- Le Roman de Renart avec quelques incursions dans les fabliaux et autres textes comiques
- Un chapitre sur la morale chevaleresque (et sur les combats)
- Quelques oeuvres importantes (HDA). Exposés et reprises sur : La Tapisserie de Bayeux, Les mosaïques byzantines, l'art roman, l'art gothique, Giotto, Bosch, Fra Angelico.
EN LC sur le Moyen-Age ils auront Graal (de Christian de Montella) et Merlin (de Cadot Collin).


Beau programme, cher MUTIS.

De mon côté, La tapisserie de Bayeux, j'ai très envie de la faire en HdA... mais pour les latinistes. Je vois cela avec la collègue d'Arts Pla.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5e] La littérature du Moyen-Âge

Message par lapetitemu le Mer 10 Oct 2012 - 13:24

Encore pareil que toi, Presse-purée ! Je finis actuellement mon chapitre sur la poésie, centré sur les formes fixes.
Mutis, tu ne fais pas d'autre OI que le Roman de Renart pour le MA ?

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5e] La littérature du Moyen-Âge

Message par Derborence le Mer 10 Oct 2012 - 13:53

J'ai moi aussi commencé par la poésie (autour du sonnet).
Séquence I terminée.
4 séances de langue (je fais une progression indépendante) faites.
Demain, on attaque Vendredi ou la vie sauvage.

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne."
Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence

Derborence
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5e] La littérature du Moyen-Âge

Message par MUTIS le Mer 10 Oct 2012 - 15:48

@lapetitemu a écrit:Encore pareil que toi, Presse-purée ! Je finis actuellement mon chapitre sur la poésie, centré sur les formes fixes.
Mutis, tu ne fais pas d'autre OI que le Roman de Renart pour le MA ?

Non.

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5e] La littérature du Moyen-Âge

Message par InvitéeHr le Mer 10 Oct 2012 - 21:12

Je fais un GT sur la chevalerie et en OI je fais Tristan et Iseut et le roman de Renart (que je n'aime faire en extraits), mais je ne sais pas si je respecte les programmes (2 OI pour le MA).

InvitéeHr
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5e] La littérature du Moyen-Âge

Message par MUTIS le Jeu 11 Oct 2012 - 18:10

heather a écrit:Je fais un GT sur la chevalerie et en OI je fais Tristan et Iseut et le roman de Renart (que je n'aime faire en extraits), mais je ne sais pas si je respecte les programmes (2 OI pour le MA).

Les programmes de 5° n'ont jamais exigé 2OI sur le Moyen-Âge...
Voici l'extrait officiel...
1. Littérature du Moyen Age et de la Renaissance
Le professeur fait lire, intégralement ou par extraits, au moins une
oeuvre choisie parmi les propositions suiva
nte
s :

- une chanson de geste : par exemple La Chanson de Roland* ;
- un roman de chevalerie de Chrétien de Troyes : par exemple
Lancelot ou le Chevalier à la charrette*, Yvain ou le Chevalier au
lion*, Perceval ou le Conte du Graal* ;
-Tristan et Yseult * ;
- Le Roman de Renart * ;
- un fabliau ou une farce : par exemple La Farce de Maître Pathelin*.

Et d'ailleurs il faut s'entendre : la plupart des versions que nous proposons en OI sont en fait des extraits. Pour le Roman de Renart, je vois mal comment on pourrait faire lire l'édition complète (voir le volume fort intéressant de la Pléiade...)
Et si la lecture d'un fabliau est considérée comme une OI, on peut en faire lire 6 ou 7... Very Happy

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5e] La littérature du Moyen-Âge

Message par Osmie le Jeu 11 Oct 2012 - 18:21

@MUTIS a écrit:
heather a écrit:Je fais un GT sur la chevalerie et en OI je fais Tristan et Iseut et le roman de Renart (que je n'aime faire en extraits), mais je ne sais pas si je respecte les programmes (2 OI pour le MA).

Les programmes de 5° n'ont jamais exigé 2OI sur le Moyen-Âge...
Voici l'extrait officiel...
1. Littérature du Moyen Age et de la Renaissance
Le professeur fait lire, intégralement ou par extraits, au moins une
oeuvre choisie parmi les propositions suiva
nte
s :

- une chanson de geste : par exemple La Chanson de Roland* ;
- un roman de chevalerie de Chrétien de Troyes : par exemple
Lancelot ou le Chevalier à la charrette*, Yvain ou le Chevalier au
lion*, Perceval ou le Conte du Graal* ;
-Tristan et Yseult * ;
- Le Roman de Renart * ;
- un fabliau ou une farce : par exemple La Farce de Maître Pathelin*.

Et d'ailleurs il faut s'entendre : la plupart des versions que nous proposons en OI sont en fait des extraits. Pour le Roman de Renart, je vois mal comment on pourrait faire lire l'édition complète (voir le volume fort intéressant de la Pléiade...)
Et si la lecture d'un fabliau est considérée comme une OI, on peut en faire lire 6 ou 7... Very Happy

Oui, et comment faire étudier la scène du viol de dame Hersent par Renart, scène qui est tout de même à l'origine de tout le reste ? Wink

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5e] La littérature du Moyen-Âge

Message par MUTIS le Jeu 11 Oct 2012 - 18:24

Ah, parce qu'il ne faut pas la faire étudier aaq ? Twisted Evil

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum