Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Invité
Invité

phrase difficile à analyser (propositions)

par Invité le Jeu 5 Fév 2009 - 19:05
Je veux donner demain la phrase suivante du texte de Rousseau à analyser, comme point de départ d'une révision sur les propositions subordonnées relatives. Je mets en gras la partie qui m'embarrasse, que je ne sais pas analyser (ce n'est pas une proposition subordonnée, mais je voudrais savoir quelle est la fonction du groupe de mots, au cas où un élève ait la malencontreuse idée de me le demander...
[Qu'on se figure un caractère timide et docile dans la vie ordinaire, mais ardent, fier, indomptable dans les passions ; un enfant toujours gouverné par la voix de la raison, toujours traité avec douceur, équité, complaisance] ; [qui n'avait même pas l'idée de l'injustice], et [qui pour la première fois en éprouve une si terrible], de la part précisément des gens [qu'il chérit] et [qu'il respecte le plus].

Voilà, je vois bien la proposition principale, puis deux relatives coordonnées par "et", ayant pour antécédent "un enfant", et deux autres ayant pour antécédent "des gens". Mais que faire de ce groupe "de la part de", qu'est-ce qu'il représente ? Est-ce qu'il fait partie de la proposition subordonnée précédente ? Qu'est-ce que c'est comme complément ? Suspect Vraiment je m'arrache les cheveux ! Merci de votre éclairage.
avatar
retraitée
Vénérable

Re: phrase difficile à analyser (propositions)

par retraitée le Jeu 5 Fév 2009 - 19:16
@lulamae a écrit:Je veux donner demain la phrase suivante du texte de Rousseau à analyser, comme point de départ d'une révision sur les propositions subordonnées relatives. Je mets en gras la partie qui m'embarrasse, que je ne sais pas analyser (ce n'est pas une proposition subordonnée, mais je voudrais savoir quelle est la fonction du groupe de mots, au cas où un élève ait la malencontreuse idée de me le demander...
[Qu'on se figure un caractère timide et docile dans la vie ordinaire, mais ardent, fier, indomptable dans les passions ; un enfant toujours gouverné par la voix de la raison, toujours traité avec douceur, équité, complaisance] ; [qui n'avait même pas l'idée de l'injustice], et [qui pour la première fois en éprouve une si terrible], de la part précisément des gens [qu'il chérit] et [qu'il respecte le plus].

Voilà, je vois bien la proposition principale, puis deux relatives coordonnées par "et", ayant pour antécédent "un enfant", et deux autres ayant pour antécédent "des gens". Mais que faire de ce groupe "de la part de", qu'est-ce qu'il représente ? Est-ce qu'il fait partie de la proposition subordonnée précédente ? Qu'est-ce que c'est comme complément ? Suspect Vraiment je m'arrache les cheveux ! Merci de votre éclairage.
Oui, ce groupe appartient à la relative qui précède, et qui sert elle même de "principale à (qu'il chérit) et (qu'il respecte le plus)
Cela revient à dire "un enfant (qui pour la première fois éprouve une terrible injustice émanant de gens (qu'il chérit) et (qu'il respecte.))
Invité
Invité

Re: phrase difficile à analyser (propositions)

par Invité le Jeu 5 Fév 2009 - 19:52
Ce sont des propositions emboîtées, en fait... Sinon, est-ce que "de la part de" peut être considéré comme un complément du pronom "une" qui lui-même reprend "une injustice" ? C'est bien ça ?
avatar
retraitée
Vénérable

Re: phrase difficile à analyser (propositions)

par retraitée le Ven 6 Fév 2009 - 11:04
@lulamae a écrit:Ce sont des propositions emboîtées, en fait... Sinon, est-ce que "de la part de" peut être considéré comme un complément du pronom "une" qui lui-même reprend "une injustice" ? C'est bien ça ?
Je le vois comme ça, mais je peux me tromper.
avatar
queen
Habitué du forum

Re: phrase difficile à analyser (propositions)

par queen le Ven 6 Fév 2009 - 12:30
J aurais dit Complément de nom aussi.
avatar
Libé-Ration
Guide spirituel

Re: phrase difficile à analyser (propositions)

par Libé-Ration le Ven 6 Fév 2009 - 13:58
Oui, complément du nom "injustice", par l'intermédiaire du pronom.

Si tu n'avais pas su la réponse, tu aurais pu répondre à ton élève "hors-sujet" et chercher ensuite...
Invité
Invité

Re: phrase difficile à analyser (propositions)

par Invité le Ven 6 Fév 2009 - 18:28
Bon, ils ne m'ont pas posé la question ! J'ai simplement fait arrêter la proposition après le complément, et c'est passé comme une lettre à la poste. Je crois que le principe de la construction emboîtée leur a plu. Merci à vous !
Contenu sponsorisé

Re: phrase difficile à analyser (propositions)

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum