Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
John
Médiateur

Seine-Saint-Denis : 48 agresseurs sexuels en un an... rien que dans les collèges du département.

par John le Mer 10 Oct 2012 - 1:27
http://www.lejsd.com/index.php??u=24859263&s=21&l=fr&t=lejsd2&a=showarticle&r=14128&divpar=main&divid=main_1&divcode=mainBox&u=24859263&print=ok

Extraits :
Le jeudi 27 septembre, les personnels du collège Federico Garcia-Lorca étaient conviés à une rencontre dont le projet remontait à juin dernier. À cette époque, six élèves sont arrêtés pour des viols en réunion commis sur une autre collégienne dans la cité du Franc-Moisin. [...]

Au nom de la Ville, Christine Leverrier, coordinatrice des centres de planification, et Marie Leroy chargée de mission droits des femmes, proposent leur concours auprès de François-Xavier Demorgon, le principal. Lequel, pour préparer les projets qui seront conduits pendant l’année, invite à cette rencontre une cinquantaine de personnes, en majorité des professeurs, avec des intervenants à même de leur fournir des pistes.

Au premier rang d’entre eux, Emmanuelle Piet, médecin de PMI auprès du conseil général, spécialiste réputée de la maltraitance infantile et présidente du Collectif féministe contre le viol. Elle relève « cette année 37 agressions sexuelles dans des collèges de Seine-Saint-Denis avec 48 agresseurs, dans vingt communes ».

Le cas de Garcia-Lorca n’est donc qu’un parmi d’autres de cette réalité occultée dont elle citera quantités de chiffres. 120 000 viols en France, estimés en 1999, pour 8700 plaintes et 1200 condamnations. 13% des adolescentes victimes de viols et d’attouchement surtout subis dans la famille, selon l’enquête ENVEFF (Enquête nationale sur les violences envers les femmes en France) de 2006… [...]

Une autre fait valoir le nombre insuffisant d’adultes pour stopper les bagarres, en particulier en récréation où les plus vulnérables font les frais des « jeux de cons ». « Il faut intervenir, poser la question : c’est quoi la règle du jeu ? », conseille Mme Piet. Pour le reste, les supports à exploiter en classes ne manquent pas, qu’ils soient édités par l’Observatoire départemental des violences envers les femmes ou inscrits au programme de français, avec des œuvres de Maupassant ou Marivaux.

Sont aussi envisagés jeux de rôle, théâtre de l’Opprimé… Les projets seront complétés par des groupes de paroles conduits par une psychologue, qui ont été proposés par la Ville au titre de la Réussite éducative.

Marylène Lenfant

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Seine-Saint-Denis : 48 agresseurs sexuels en un an... rien que dans les collèges du département.

par Thalia de G le Mer 10 Oct 2012 - 6:26

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
avatar
Docteur OX
Grand sage

Re: Seine-Saint-Denis : 48 agresseurs sexuels en un an... rien que dans les collèges du département.

par Docteur OX le Mer 10 Oct 2012 - 19:43

Ouais et puis les meufs, elles sont d'accord.



Misère. pale
avatar
lene75
Empereur

Re: Seine-Saint-Denis : 48 agresseurs sexuels en un an... rien que dans les collèges du département.

par lene75 le Mer 10 Oct 2012 - 22:42
pale

120 000 viols / 1200 condamnations No

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Seine-Saint-Denis : 48 agresseurs sexuels en un an... rien que dans les collèges du département.

par User5899 le Mer 10 Oct 2012 - 23:22
Quelle santé !
Et bientôt, ils seront dehors à 15h30, ils verront mieux, il fera jour bounce
avatar
Babayaga
Vénérable

Re: Seine-Saint-Denis : 48 agresseurs sexuels en un an... rien que dans les collèges du département.

par Babayaga le Mer 10 Oct 2012 - 23:31
Deux de mes élèves sur les trois dernières années, l'une en 6° par un élève de 6° redoublant, d'une très grande violence, d'ailleurs il n'a fait que six mois chez nous, on l'a exclu car il dealait dans le collège. Six mois de trop pour cette élève. Pas de plainte, affaire étouffée à la demande de la famille, elle est en 3° actuellement.
L'autre en 3° par son camarade de classe, qu'on a pris soin de changer de classe, sauf qu'en allemand ils étaient ensemble et que personne ne m'a avertie. Il a fait trois jours de garde à vue après qu'elle a déposé plainte, et je ne sais pas si ça a abouti, mais elles étaient trois à porter plainte, car il en avait violé deux autres dans la même classe. Je ne peux pas y repenser sans malaise, l'ambiance en cours était épouvantable, je n'ai compris que tardivement pourquoi quand j'ai fini par creuser du côté des absences de la fille.


_________________
Je ne gère plus la rubrique en accès restreint, adressez-vous à Hermione, merci Smile
avatar
lene75
Empereur

Re: Seine-Saint-Denis : 48 agresseurs sexuels en un an... rien que dans les collèges du département.

par lene75 le Mer 10 Oct 2012 - 23:53
Je sais de source sûre (policière) qu'il y a eu un viol dans mon lycée peu de temps avant mon arrivée. J'en ai parlé à des collègues qui sont là depuis une éternité : personne n'est au courant.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
Contenu sponsorisé

Re: Seine-Saint-Denis : 48 agresseurs sexuels en un an... rien que dans les collèges du département.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum