Un enseignant agressé par un parent d'élève à Lyon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un enseignant agressé par un parent d'élève à Lyon

Message par Mamino le Mer 10 Oct 2012 - 14:24

Un professeur d'éducation physique d'un lycée de Lyon a été légèrement blessé, mardi matin, par le père d'une élève, mécontent des remontrances faites à son enfant, et qui a été interpellé, a-t-on appris mercredi 10 octobre de source judiciaire, confirmant une information du quotidien Le Progrès.

"L'enquête se poursuit et il sera jugé jeudi en comparution immédiate", a précisé cette source.

Selon les premiers éléments de l'enquête, une dispute aurait éclaté mardi matin pour une raison indeterminée entre la lycéenne et son professeur d'éducation physique du lycée La Martinière-Duchère, dans le 9e arrondissement de Lyon.

Mécontente, l'adolescente a appelé son père pour se plaindre et ce dernier s'est alors rendu dans l'établissement pour demander des comptes à l'enseignant. Il a été interpellé peu après.
Le proviseur de l'établissement n'était pas joignable mercredi matin.

http://www.lemonde.fr/education/article/2012/10/10/un-enseignant-agresse-par-un-parent-d-eleve-a-lyon_1772941_1473685.html#xtor=RSS-3208

Mamino
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant agressé par un parent d'élève à Lyon

Message par InvitéMA le Mer 10 Oct 2012 - 15:32

Encore !!! affraid

InvitéMA
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant agressé par un parent d'élève à Lyon

Message par Thalia de G le Mer 10 Oct 2012 - 16:42

@Mamino a écrit:
Mécontente, l'adolescente a appelé son père pour se plaindre et ce dernier s'est alors rendu dans l'établissement pour demander des comptes à l'enseignant.
Il faut interdire le téléphone portable même au lycée. furieux Nous sommes dans le cas typique et fréquent où l'élève n'est pas capable de supporter une remontrance, pas capable de différer une réponse, digérer une colère (peut-être légitime, ce n'est pas le problème) : il appelle un de ses parents, finalement pas plus adulte que lui, puisque dernier réagit dans l'immédiateté.
Où allons-nous ?

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant agressé par un parent d'élève à Lyon

Message par Celadon le Mer 10 Oct 2012 - 18:43

Ils n'ont pas grand-chose à faire, les pères...

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant agressé par un parent d'élève à Lyon

Message par philann le Mer 10 Oct 2012 - 19:03

QUel khon! La fille est grave, mais le père..., ap. une attitude pareille on ne peut pas perdre ses droits parentaux, être reconnu inapte à élever un enfant??? scratch furieux

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant agressé par un parent d'élève à Lyon

Message par Ergo le Mer 10 Oct 2012 - 19:05

Moi aussi, je peux appeler Papa en cas de problème ?

J'ai une question qui est plus ou moins hors sujet: dans ce genre de cas d'agression, qui décide (et comment) qu'il y a comparution immédiate ou qu'il y a procès plusieurs mois après ?

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant agressé par un parent d'élève à Lyon

Message par InvitéO le Mer 10 Oct 2012 - 20:39

Le parquet.

_________________
Il n'est pas de vent favorable pour qui ne connait pas son port.
Faut qu'ça s'sache! professeur[center]

InvitéO
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant agressé par un parent d'élève à Lyon

Message par Dhaiphi le Mer 10 Oct 2012 - 21:09

@philann a écrit:QUel khon! La fille est grave, mais le père...,
Disons qu'ils vont bien ensemble : la khonnerie est un patrimoine que l'on se transmet de génération en génération en le faisant fructifier. Very Happy
Quant à retirer les enfants à leurs géniteurs afin d'obtenir des classes de fins lettrés... Rolling Eyes

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant agressé par un parent d'élève à Lyon

Message par Luigi_B le Mer 10 Oct 2012 - 21:33


_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant agressé par un parent d'élève à Lyon

Message par Modulo le Mer 10 Oct 2012 - 21:40

Beurdel, un ancien collègue...

Bilan dans le bahut : cessation des cours ce matin, et demain les profs décident en collectif de la suite à donner.

Ceci dit, une chose quand même : le proviseur est peut-être injoignable selon l'article, mais il est réputé pour être sérieux, donc je suppose qu'il ne se fera pas absent.

Modulo
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant agressé par un parent d'élève à Lyon

Message par Gryphe le Mar 6 Nov 2012 - 19:05

Agression du professeur d'EPS : 18 mois de prison ferme requis contre le père agresseur

3 ans de prison dont 18 mois avec sursis et mise à l'épreuve, ce sont les réquisitions de la procureure à l'encontre du père qui avait agressé un professeur d'EPS au Lycée la Martinière Duchère, le 9 octobre 2012.
http://rhone-alpes.france3.fr/2012/11/06/agression-du-professeur-d-eps-18-mois-de-prison-ferme-requis-contre-le-pere-agresseur-139649.html

_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant agressé par un parent d'élève à Lyon

Message par Luigi_B le Mar 6 Nov 2012 - 22:02

Merci Gryphe.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant agressé par un parent d'élève à Lyon

Message par archeboc le Mer 7 Nov 2012 - 0:21


Le procureur a été suivi, en tout cas sur la prison ferme :

http://www.lepoint.fr/societe/dix-huit-mois-de-prison-ferme-pour-avoir-frappe-le-prof-de-sa-fille-06-11-2012-1525840_23.php

C'est la première fois que dans ce type d'affaire, je lis que la jeune fille a été "acceptée dans un autre lycée".

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant agressé par un parent d'élève à Lyon

Message par archeboc le Mer 7 Nov 2012 - 0:26

@Ergo a écrit:J'ai une question qui est plus ou moins hors sujet: dans ce genre de cas d'agression, qui décide (et comment) qu'il y a comparution immédiate ou qu'il y a procès plusieurs mois après ?

- Comme dit par Justinien, le parquet décide (ou non) de la comparution immédiate
- en cas de comparution immédiate, le prévenu a le droit de réclamer le renvoi, qui lui est accordé de droit
- mais auquel cas le juge a le droit de prononcer soit un mandat de dépôt (détention préventive), soit une mesure de contrôle judiciaire
- mesures de privation de liberté que le prévenu peut contester (devant le juge des libertés, je crois) mais qui sont bien-sûr exécutoires.

Tout cela est de mémoire, donc il faudrait un juriste pour confirmer.

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant agressé par un parent d'élève à Lyon

Message par Hannibal le Mer 7 Nov 2012 - 7:38

LIBERATION a écrit:


« J'ai fait une grande erreur. Je le reconnais. Et je demande pardon »

SOCIETE - Accusé d'avoir frappé le professeur d'éducation physique de sa fille, Lotfi Gouri a été condamné ce mardi à 3 ans de prison, dont 18 mois avec sursis. Récit de l'audience.

Devant le tribunal, cet Algérien s'excuse encore et encore. « J'ai fait une grande erreur. Je le reconnais. Et je demande pardon ». Agé de 44 ans, sans emploi, et en concubinage avec une femme dont il a trois enfants, Lotfi Gouri a comparu cet après-midi devant le tribunal correctionnel de Lyon.
La scène qui lui vaut de se retrouver devant la justice s'est déroulée le 9 octobre dans le gymnase du lycée de la Martinière Duchère, dans le 9ème arrondissement de Lyon. Alors que le cours a commencé, Myriam, 16 ans, la fille de Lotfi Gouri, continue à bavarder. Pour la rappeler à l'ordre, « monsieur Réocreux lui a donné un coup avec une pochette en plastique », résume la présidente. Accusant l'enseignant de l'avoir frappée, Myriam exige des excuses. Jean-Luc Réocreux refuse et l'envoie chez le conseiller principal d'éducation.

L'adolescente appelle alors sa mère qui appelle Lotfi Gouri. « Ma femme m'a dit : " ta fille a reçu un coup, et elle demande à ce qu'on aille la chercher "», relate ce dernier. Le père se rend au lycée. « Vous avez fait irruption dans le gymnase et vous avez traité Monsieur Réocreux de " sale croisé, ***é, fils de *** "», poursuit la présidente. « Les coups sont partis comme ça, ce n'était pas voulu, je me suis énervé. C'est quand j'ai vu ma fille qui pleurait que j'ai arrêté. C'est l'instinct », explique Lotfi Gouri.

Quand des élèves tentent de s'interposer, le prévenu s'en prend à elles. Dans son réquisitoire, l'avocate générale cite leurs témoignages : « Le père de Myriam (...) nous a traitées de merdes, de connes. Il nous a dit : " vous n'avez pas intérêt de parler, sinon je vous démonte "».

Une fois encore, l'homme fait amende honorable : « J'ai donné des coups, j'ai dit des mots qu'il fallait pas dire ».

« C'est le comportement d'un voyou, d'un délinquant qui rentre dans un lieu protégé, interdit à ce genre de violence », lui rétorque l'avocate générale dans son réquisitoire.

Bien qu'arrivé très jeune en France, Lotfi Gouri a conservé sa nationalité algérienne, ce qui lui a valu de faire trois ans de service militaire dans son pays d'origine, en pleine guerre civile. « Vous dites que vous avez vu des choses épouvantables », rappelle la présidente. Pour le psychiatre qui l'a examiné pendant sa détention préventive, Lotfi Gouri souffre d'une « névrose de guerre ».

De retour en France, le prévenu a accumulé les condamnations et les peines de prison pour vols, violences et outrages. Pour autant, « Lotfi Gouri a assumé les responsabilités éducatives qui sont les siennes », souligne son avocat. Ses enfants, dont Myriam, sont de très bons élèves.

Lotfi Gouri risquait jusqu'à 5 ans de prison pour « violences aggravées » et « menaces de mort ». Suivant les réquisitions de l'avocate générale, le tribunal l'a condamné à trois ans d'emprisonnement dont 18 mois fermes, deux ans de mise à l'épreuve, une obligation de soins et l'obligation d'indemniser sa victime.

Catherine Coroller

_________________
"Quand la pierre tombe sur l'oeuf, malheur à l'oeuf.
Quand l'oeuf tombe sur la pierre, malheur à l'oeuf." (proverbe)

Hannibal
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum