«L’école ? On va finir par y dormir»

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: «L’école ? On va finir par y dormir»

Message par Vudici le Jeu 11 Oct 2012, 18:39

@doublecasquette a écrit:C'est fou les différences de prix ! Ici, et pourtant en zone rurale, l'heure d'équitation est à 16 euros en abonnement de dix scéances, et à 18 euros si on paie à la scéance. pRajouter la cotisation annuelle à la FFE.
Oui, mais on monte en western: style bouseux, quoi... Pas du tout le "prout, ma chère" de ma nièce... Deux mondes très différents (dans tous les ranchs où nous sommes allés en concours, c'est le royaume de la débrouille et du matériel de récup...)
A ce prix-là, j'y regarderais à deux fois... (c'est quoi, la FFE? fédération française d'équitation? Il faut en être membre?)
N'empêche, même avec ce qu'on paye, on hésite à acheter un cheval (on a assez de prairies et une vieille étable, mais c'est tout ce qui gravite autour qui nous fait hésiter: sellerie, véto, maréchalerie, van?, ... et la voiture, qui risque de ne pas être suffisante)

Vudici
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: «L’école ? On va finir par y dormir»

Message par Vudici le Jeu 11 Oct 2012, 18:46

Là, je suis vraiment hors sujet... Embarassed pingouin

_________________
Front de Libération des Lichens Injustement Massacrés

Vudici
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: «L’école ? On va finir par y dormir»

Message par doublecasquette le Jeu 11 Oct 2012, 18:46

@Vudici a écrit:
@doublecasquette a écrit:C'est fou les différences de prix ! Ici, et pourtant en zone rurale, l'heure d'équitation est à 16 euros en abonnement de dix scéances, et à 18 euros si on paie à la scéance. pRajouter la cotisation annuelle à la FFE.
Oui, mais on monte en western: style bouseux, quoi... Pas du tout le "prout, ma chère" de ma nièce... Deux mondes très différents (dans tous les ranchs où nous sommes allés en concours, c'est le royaume de la débrouille et du matériel de récup...)
A ce prix-là, j'y regarderais à deux fois... (c'est quoi, la FFE? fédération française d'équitation? Il faut en être membre?)
N'empêche, même avec ce qu'on paye, on hésite à acheter un cheval (on a assez de prairies et une vieille étable, mais c'est tout ce qui gravite autour qui nous fait hésiter: sellerie, véto, maréchalerie, van?, ... et la voiture, qui risque de ne pas être suffisante)

Chez DC véto, c'est bouseux aussi... Enfin... baba cool bouseux.

DC instit professeur

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: «L’école ? On va finir par y dormir»

Message par Loubdalou le Jeu 11 Oct 2012, 20:46

Chez nous les élèves finissent souvent à 18h, hors soutien.
Ils ont en moyenne 7-8h de cours par semaine. Et en on est en collège.

Franchement, se remettre dans les cahiers à 18h15 quand ils sont rentrés, je comprends que ce soit franchement dur à cet âge.

Ce n'est pas parce que les adultes bossent énormément que les enfants doivent aussi bosser énormément, c'est contre-productif, ils n'ont pas la maturité pour accepter ça. Et puis c'est débile comme argument.

En Espagne ils finissent à 14h (6h par jour avec une pause de 30 minutes), mais n'ont pas de vacances à la Toussaint ni en février. L'après-midi ils peuvent encore être en forme, faire leurs devoirs ainsi qu'une activité sportive.

Loubdalou
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: «L’école ? On va finir par y dormir»

Message par lene75 le Jeu 11 Oct 2012, 21:08

@Loubdalou a écrit:Chez nous les élèves finissent souvent à 18h, hors soutien.
Ils ont en moyenne 7-8h de cours par semaine. Et en on est en collège.

Comment est-ce possible en collège ? Ça fait beaucoup d'heures de cours (dans les 35 si je fais une moyenne), ils doivent avoir des options, à moins que vous ne travailliez ni mercredi ni samedi, ce qui dans ce cas est un choix (bête à mon avis) d'établissement. Quand j'étais au collège, on avait cours mercredi matin et samedi matin, ce qui permettait d'avoir des journées moins lourdes, même avec des options. Mes élèves de lycée n'ont pas autant d'heures scratch , ils finissent pour certains souvent à 18h (et nous avec) depuis cette année et la généralisation de réforme du lycée aux 3 niveaux du lycée, mais à cause des emplois du temps gruyère, pas à cause du nombre d'heure de cours.

Quant aux pays où il n'y a pas cours l'après-midi : il n'y a qu'à voir ce que ça donne en Allemagne. C'est sympa quand il y a un adulte à la maison et/ou de l'argent pour faire des tas d'activité, mais sinon c'est la rue ou les consoles de jeu...

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: «L’école ? On va finir par y dormir»

Message par Nasopi le Jeu 11 Oct 2012, 21:11

Mon fils, en 3e, commence tous les jours à 8h30, et finit tous les jours à 17h (sauf le mercredi, où il a quatre heures de cours). Il fait du latin en option, et n'a qu'une heure de trou dans sa semaine, une fois sur deux. Il a quand même le temps de faire trois heures de ping-pong et quatre heures d'échecs par semaine (plus des tournois le dimanche), mais c'est vrai qu'il a la chance de travailler très vite. Cela dit, il est bien occupé.

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)

Nasopi
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: «L’école ? On va finir par y dormir»

Message par lene75 le Jeu 11 Oct 2012, 21:21

Ça lui fait quand même 1h30 de moins par jour que ceux qui font 8h-18. 17h ça va encore, on a le temps de faire quelques trucs, surtout quand on ne commence qu'à 8h30 le lendemain et qu'on peut donc se coucher un peu plus tard. Mais 18h, c'est vraiment hard, surtout pour ceux qui ont un peu de trajet, ça fait une grosse différence, je trouve (même pour nous).

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: «L’école ? On va finir par y dormir»

Message par Marie Laetitia le Jeu 11 Oct 2012, 23:18

@Loubdalou a écrit:
Ce n'est pas parce que les adultes bossent énormément que les enfants doivent aussi bosser énormément, c'est contre-productif, ils n'ont pas la maturité pour accepter ça. Et puis c'est débile comme argument.
.

merci Laughing

l'argument était plutôt le suivant: bosser est de fait l'activité principale d'une vie d'adulte, pas les loisirs. Quand l''école est censée préparer à cette vie, il est logique que le travail passe avant les loisirs.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: «L’école ? On va finir par y dormir»

Message par lene75 le Jeu 11 Oct 2012, 23:25

À vrai dire le temps de travail des adultes est beaucoup plus contestable que celui des élèves, car les élèves ne travaillent que pour eux-mêmes et n'ont pas un travail aliénant, si on peut dire que ce qu'ils font est du travail, d'ailleurs, parce que l'école, skolè, c'est quand même le loisir à la base Very Happy

D'ailleurs c'est amusant, parce que certaines activités peuvent être communes à l'école et aux clubs, dans un cas on dit que c'est du travail et oh les pauvres petits chéris, dans l'autre que c'est du loisir et que c'est chouette, même si ça demande parfois plus d'efforts et de discipline. Exemples : le sport, la musique, le dessin.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: «L’école ? On va finir par y dormir»

Message par Carabas le Jeu 11 Oct 2012, 23:59

@Loubdalou a écrit:Chez nous les élèves finissent souvent à 18h, hors soutien.
Ils ont en moyenne 7-8h de cours par semaine. Et en on est en collège.

Franchement, se remettre dans les cahiers à 18h15 quand ils sont rentrés, je comprends que ce soit franchement dur à cet âge.

Ce n'est pas parce que les adultes bossent énormément que les enfants doivent aussi bosser énormément, c'est contre-productif, ils n'ont pas la maturité pour accepter ça. Et puis c'est débile comme argument.

En Espagne ils finissent à 14h (6h par jour avec une pause de 30 minutes), mais n'ont pas de vacances à la Toussaint ni en février. L'après-midi ils peuvent encore être en forme, faire leurs devoirs ainsi qu'une activité sportive.
En même temps, on l'a fait aussi et on n'en est pas pas morts non plus.
Je sais que c'est "débile" aussi comme argument, mais je n comprends pas pourquoi les gosses d'aujourd'hui seraient plus fragiles que ceux d'avant, les pov' petits chéris. On ne parle pas de travail à l'usine, mais bien de travail scolaire. Bref, le truc qui est encore vu comme un luxe dans certains pays.

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: «L’école ? On va finir par y dormir»

Message par MelanieSLB le Ven 12 Oct 2012, 07:15

@Loubdalou a écrit:Chez nous les élèves finissent souvent à 18h, hors soutien.
Ils ont en moyenne 7-8h de cours par semaine. Et en on est en collège.

Je ne comprends pas comment c'est possible. A moins d'avoir un emploi du temps qui ressemble à un gruyère, ou comme l'a dit Lene(?) de ne travailler que 4 jours par semaine, mais dans ces 2 cas, la plupart des devoirs peut être fait soit en permanence soit le jour non-travaillé + le week-end.
Je suis sur 2 établissements cette année, qui tous deux ont le mercredi travaillé: les élèves commencent souvent à 8h et finissent souvent à 15H30 dans l'un, dans l'autre, c'est 9h ou 10h souvent, et fin des cours à 16h30.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: «L’école ? On va finir par y dormir»

Message par Nuits le Ven 12 Oct 2012, 07:36

@MelanieSLB a écrit:
@Loubdalou a écrit:Chez nous les élèves finissent souvent à 18h, hors soutien.
Ils ont en moyenne 7-8h de cours par semaine. Et en on est en collège.

Je ne comprends pas comment c'est possible. A moins d'avoir un emploi du temps qui ressemble à un gruyère, ou comme l'a dit Lene(?) de ne travailler que 4 jours par semaine, mais dans ces 2 cas, la plupart des devoirs peut être fait soit en permanence soit le jour non-travaillé + le week-end.
Je suis sur 2 établissements cette année, qui tous deux ont le mercredi travaillé: les élèves commencent souvent à 8h et finissent souvent à 15H30 dans l'un, dans l'autre, c'est 9h ou 10h souvent, et fin des cours à 16h30.

Il suffit d'avoir des options (j'ai eu des élèves qui cumulaient anglais euro, latin et un "atelier", eh bien leur EDT étaient bien chargés !)
Il y a aussi, en effet, les EDT pleins de trous (on dit merci aux cours en barrette). Dans ce cas, les élèves doivent travailler en permanence, ce qui n'est pas l'idéal parce que les conditions matérielles n'y sont pas propices. S'il est peu aisé pour un enseignant (adulte et professionnel) de mettre à profit une heure de trou pour bosser sur un coin de table en salle de professeurs, comment cela serait-il possible pour un élève ?

Mais d'un autre côté, c'est égalitaire Rolling Eyes : tout le monde travaille dans de mauvaises conditions...

_________________
C'est dans l'intérêt de l'enfant. Very Happy

Nuits
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: «L’école ? On va finir par y dormir»

Message par Loubdalou le Ven 12 Oct 2012, 08:12

Ici certaines classes ont de la chance, leur emploi du temPs est optimisé, par exemple pas de cours tout le vendredi après midi une semaine sur deux. Mais pour d'autres classes, c'est tous les jours 18h, de temPs en temps ils commencent à 9h30. Mais assez peu de trous. La faute au socle: ici ils ont il me semble 2h de cours en plus pour valider des items du socle en 4e. En plus ils ont 30 minutes de maths en plus que ce qui est obligatoire à tous les niveaux. Ajoutons à cela que chaque classe de 6e et de 5e à une option obligatoire (espagnol, allemand, sport, science ou art), l'année prochaine ce sera pareil en 4ème puis en 3ème.
Ils ont 1h30 pour manger le midi, pour qu'ils puissent rentrer chez eux. Quand ils ont des heures de trous c'est en fin de matinée, pour qu'ils rentrent chez eux sans surcharger la perm.
À mon avis un emploi du temPs pareil ça en dégoûte beaucoup de l'école, qui est loin d'être un loisir. Ça vous plaît à vous d'être assis sur une chaise sans avoir le droit de bouger entre 6 et 8h par jour?

Loubdalou
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: «L’école ? On va finir par y dormir»

Message par Marie Laetitia le Ven 12 Oct 2012, 10:29

Ça vous plaît à vous d'être assis sur une chaise sans avoir le droit de bouger entre 6 et 8h par jour?

Moi, oui.

Question suivante?

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: «L’école ? On va finir par y dormir»

Message par Carabas le Ven 12 Oct 2012, 10:40

En effet, l'école n'est pas un loisir. C'est une lapalissade, non?
Il y a pire, comme torture, que d'aller à l'école.

Quand ils se lèveront pour aller bosser, ce sera autrement plus ch...

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: «L’école ? On va finir par y dormir»

Message par Loubdalou le Ven 12 Oct 2012, 10:50

@Marie Laetitia a écrit:
Ça vous plaît à vous d'être assis sur une chaise sans avoir le droit de bouger entre 6 et 8h par jour?

Moi, oui.

Question suivante?

Le problème c'est sans doute que tous les gamins doivent être assis sans bouger entre 6 et 8h par jour, et qu'une partie n'aime pas ça.
Trop de cours tue les cours. Il y a un moment où pour beaucoup ça ne rentre plus. Personnellement, les journées de formation avec 6h de blabla ça m'épuise et ça me vide. Je serai incapable de bosser après ça. En stage on se faisait cette remarque : pour nous c'était déjà dur alors qu'on était censés aimer ça, vue notre formation, mais alors pour les gamins qui n'aiment pas ça... Shocked
On devrait vraiment limiter les journées à plus de 6h de cours. Quitte à faire une journée pleine le mercredi pour alléger les autres jours. Plutôt mettre du sport en fin de journée pour qu'ils puissent se défouler, et plus d'étude le soir pour pouvoir faire leurs devoirs au collège dans de bonnes conditions.

Loubdalou
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: «L’école ? On va finir par y dormir»

Message par Marie Laetitia le Ven 12 Oct 2012, 10:57

Plutôt mettre du sport en fin de journée pour qu'ils puissent se défouler, et plus d'étude le soir pour pouvoir faire leurs devoirs au collège dans de bonnes conditions.
donc en étude, on récupérera des gamins excités... Intéressant.

De toute façon, je n'ai pas envie de discuter sur un mode agressif, comme ça a commencé plus haut.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: «L’école ? On va finir par y dormir»

Message par nuages le Ven 12 Oct 2012, 11:12

Je suis assez d'accord avec Loubdalou et Nuits , je trouve aussi que les journées des lycéens sont très chargées en temps de présence dans l'établissement . Ici en campagne beaucoup d'élèves ont une heure d'autocar matin et soir pour venir au lycée, où ils finissent souvent à 18 h . Le petit internat affiche complet donc pas d'autre choix que de partir de chez soi à 6h45 (lever à 6h) et de rentrer à 19h (je sais très bien que des enseignants subissent pire, hélas...). Plusieurs élèves ont été contraints de renoncer à suivre en dehors du lycée des cours d'art (musique, arts plastiques) pour lesquels ils étaient doués et qui les passionnaient, à cause de la fatigue et du travail scolaire , c'est dommage . Les heures de permanence disséminées ne leur permettent pas de faire un travail efficace .

nuages
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: «L’école ? On va finir par y dormir»

Message par Marie Laetitia le Ven 12 Oct 2012, 11:22

je trouve aussi que les journées des lycéens sont très chargées en temps de présence dans l'établissement .

L'article parlait bien des collégiens et non des lycéens, non?

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: «L’école ? On va finir par y dormir»

Message par nuages le Ven 12 Oct 2012, 11:40

@Marie Laetitia a écrit:
je trouve aussi que les journées des lycéens sont très chargées en temps de présence dans l'établissement .

L'article parlait bien des collégiens et non des lycéens, non?

Embarassed bon alors je déplace l'adverbe ! ... je trouve que les journées des lycéens sont aussi très chargées

nuages
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: «L’école ? On va finir par y dormir»

Message par Iphigénie le Ven 12 Oct 2012, 11:50

surtout en temps inutile (les AP....)
Je plaiderais pour le droit au temps libre des enfants: aujourd'hui, on ne cogite que sur le fait de toujours les "tenir", l'école, la méthodologie, les études surveillées, les loisirs encadrés, les garderies.... et on s'étonne qu'ils soient au bord de l'explosion. Jamais d'après-midi libre par exemple, comme on avait au temps lointain de mes années d'études.
Mais je sais que cela pose problème par rapport aux conditions de travail des parents.
D'où l'idée que dans une société ce serait pas mal de repenser le partage travail loisir. Surtout quand une partie travaille trop et l'autre pas assez.
la vaie réflexion sur les rythmes scolaires supposerait une reflexion sur tous les rythmes: et ça c'est pas gagné.
J'ai entendu qu'on commençait à s'interroger sur le fléau du "présentéisme"en entreprise, on attendra dix ans pour qu'on y songe aussi dans l'E.N... c'est un début.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: «L’école ? On va finir par y dormir»

Message par Iphigénie le Ven 12 Oct 2012, 11:55

@doublecasquette a écrit:En fait, on montre toujours le résultat comme étant le problème, alors que le pb est en amont.

oui, c'est vraiment vrai que les collégiens d'aujourd'hui ont bien plus de travail que nous autres, élèves des années 60, et ce pour un piètre résultat.

J'ai toujours été horrifiée par le temps que prenaient les devoirs à ma fille, en comparaison de mes heureuses années de collège, années d'exploration, de jeu, mais aussi de travail fait proprement et vite.

Mais il faut voir dans quel état d'ignorance ils entrent au collège et, en outre, le temps perdu en classe à obtenir un embryon d'attention et de silence.



C'est démoralisant, cette façon d'analyser les faits.

Je relis en remontant!
+10

le problème n'est pas tant le temps scolaire mais son contenu...

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: «L’école ? On va finir par y dormir»

Message par lene75 le Ven 12 Oct 2012, 11:55

L'ennui, c'est que vous ne parlez pas d'heures de cours : les heures de trou dues aux barrettages n'ont rien à voir avec le nombre d'heures de cours. Supprimons ces idioties de barrettages et rendons aux élèves (et aux profs) des edt normaux. C'est un peu facile de faire des réformes qui pourrissent tout pour pouvoir dire ensuite : "Vous voyez, on vous l'avait dit qu'il y avait trop d'heures, supprimons-en". Même chose pour ton exemple, Loubdalou : tu parles d'heures en plus, d'options, d'heures rajoutées, etc. Va-t-on retirer des heures à ceux qui n'en ont pas beaucoup au prétexte que certains font plus d'heures que la norme ? scratch Si ce qui charge leurs emplois du temps c'est d'avoir des heures en plus, eh bien que ton établissement supprime les heures qu'il rajoute au lieu de demander qu'on diminue les horaires de ceux qui ne rajoutent pas d'heures !

Edit : je pense la même chose que toi, Iphigénie, sur l'articulation entre temps scolaire et temps de travail des parents.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: «L’école ? On va finir par y dormir»

Message par archeboc le Ven 12 Oct 2012, 13:54

@iphigénie a écrit:Jamais d'après-midi libre par exemple,

Ils bossent aussi le samedi et le dimanche PM ?

C'est un collège ou une mine de sel ?

A.

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: «L’école ? On va finir par y dormir»

Message par Iphigénie le Ven 12 Oct 2012, 14:45

je parlais évidemment de la semaine, et des lycéens: il arrivait jadis que l'on ait un mardi après midi ou un lundi etc de libre: c'était là, entre autre que l'on trouvait le temps de faire une dissertation, par exemple: maintenant on considère qu'il faut occuper toutes les cases.
Et d'accord avec Lene 75 sur les fameuses barrettes.
Comme dit Nuages il devient très difficile pour un élève de faire de la musique ou une autre activité en dehors du temps scolaire.
Du coup on place ces activités dans le temps scolaire, mais en amateurs et avec bien moins de performance dans les disciplines artistiques. Et on rajoute une barrette pour permettre de s'y inscrire...
Mais je sais que la revendication de temps libre une conception "bourgeoise" qui ne cadre pas avec tous les profils d'élèves...
Mais d'un autre côté, c'est un cercle vicieux: on scolarise parce qu'on ne les croit pas autonomes et du coup ils sont de moins en moins autonomes.
Si j'osais, je dirais qu'on fait de même avec les professeurs: on leur demande de moins en moins de réflexion personnelle mais de plus en plus de présence: je ne suis pas sûre que cette conception de la rentabilité soit en définitive très rentable, ni pour les uns ni pour les autres.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: «L’école ? On va finir par y dormir»

Message par Elaïna le Ven 12 Oct 2012, 14:56

Cette histoire de rythme m'étonne tout de même.

J'ai peut-être été dans un établissement de tortionnaires fascistes (privé sous contrat de surcroît) mais j'ai toujours eu sept à huit heures de cours par jour de la sixième à la terminale, sauf le mercredi, 4 ou 5h seulement.
Je trouvais le temps de faire de la musique, de l'équitation, du scoutisme le week-end. Et je lisais énormément, et j'avais le temps de regarder des films à la télé. Et pourtant je trouvais encore le temps de faire mes devoirs sérieusement.

Il faut arrêter de délirer sur le temps de travail, les heures de cours ne sont pas non plus le bagne !

Elaïna
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum