Goussainville : selon son père, une fillette a été ligotée puis a failli être étranglée à l'école Louis Pasteur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une fillette de 6 ans victime de violences à répétition à l'école

Message par kensington le Ven 12 Oct 2012 - 13:33

12.10.2012
Une fillette de 6 ans victime de violences à répétition à l'école

Le père d'une fillette de six ans scolarisée dans une école primaire de Goussainville (Val-d'Oise) a porté plainte après des violences à répétition dont aurait été victime sa fille de la part de camarades de classe, a-t-on appris vendredi auprès de l'inspection d'académie.
Selon Le Parisien, qui a révélé l'information, la fillette, scolarisée à l'école Louis-Pasteur, aurait notamment eu "une corde à sauter serrée autour de son cou", le 21 septembre, dans la cour de l'école. Cela s'ajoute à deux autres brimades depuis la rentrée, selon le père de l'élève.
"Il y a effectivement eu des violences", a confirmé à l'AFP le chef de cabinet de l'inspection académique du Val-d'Oise, Denis Christophoul, réfutant toutefois le terme "d'étranglement" avancé par le père. "Le médecin a constaté des rougeurs au niveau du cou. Mais l'élève a repris l'école dès le lendemain", a précisé M. Christophoul.
"Effectivement, la fillette a été malmenée par d'autres enfants mais il n'y a pas eu d'étranglement", a dit à l'AFP Didier Boisseau, directeur de cabinet de la mairie de Goussainville. "Il n'y a pas eu de défaut de surveillance, les animateurs sont aussitôt intervenus. Ce sont des accidents qui, malheureusement, arrivent de temps en temps dans les cours d'école", a-t-il assuré.

source: vousnousils

kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Goussainville : selon son père, une fillette a été ligotée puis a failli être étranglée à l'école Louis Pasteur

Message par John le Ven 12 Oct 2012 - 16:36

Info reprise par le Figaro et tirée du Parisien : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/10/12/97001-20121012FILWWW00389-ecole-une-fillette-victime-de-violence.php

Le père d'une fillette de six ans scolarisée dans une école primaire de Goussainville (Val-d'Oise) a porté plainte après des violences à répétition dont aurait été victime sa fille de la part de camarades de classe, a-t-on appris aujourd'hui auprès de l'inspection d'académie.

Selon Le Parisien, qui a révélé l'information, la fillette, scolarisée à l'école Louis-Pasteur, aurait notamment eu "une corde à sauter serrée autour de son cou", le 21 septembre, dans la cour de l'école. Cela s'ajoute à deux autres brimades depuis la rentrée, selon le père de l'élève.

http://www.leparisien.fr/laparisienne/societe/ligotee-et-etranglee-pendant-la-recreation-12-10-2012-2226597.php

Ligotée à un banc, une corde à sauter serrée autour de son cou. C’est ce qu’a subi Leyna, une fillette de 6 ans en CP, dans la cour de récréation de l’école Pasteur de Goussainville (Val-d’Oise).

Le 21 septembre, à l’heure du déjeuner, la petite fille est prise pour cible par d’autres élèves plus grands et « étranglée », selon Pascal François, son père, qui a déposé plainte.

« Une simple brûlure due au frottement de la corde et une contusion au cou, minimise-t-on à la mairie, rapport médical à l’appui. On lui a immédiatement mis une compresse de désinfectant et fait une déclaration d’accident. » La fillette est parvenue seule à se défaire de ses liens avant d’aller se plaindre auprès d’un employé de la mairie responsable des enfants mangeant à la cantine.

Cordes à sauter interdites

Il s’agit de la troisième agression contre l’enfant depuis le début de l’année scolaire. Juste après la rentrée, Leyna a été tabassée par des élèves pendant la récréation. Quelques jours plus tard, un enfant a tenté de l’étrangler. Le père avait signalé ces incidents à la directrice mais avec « l’impression que chacun fuyait ses responsabilités », dit-il. [...] Un conseil extraordinaire d’école a opté pour des mesures drastiques il y a quelques jours. Cordes à sauter et foulards sont désormais interdits. Tout comme les bonbons et goûters, « pour éviter les risques de bagarre ». Une partie de la cour difficile à surveiller a été condamnée et les récréations ont été décalées pour éviter que petits et plus grands ne se côtoient. Trois adultes assureront leur surveillance. Enfin, les élèves vont participer à une action pédagogique sur les jeux dangereux.

« Ce n’est qu’après mon dépôt de plainte que les choses ont bougé, regrette le père de Leyna. Ils n’ont pris que des mesures d’interdiction qui montrent leur incapacité à surveiller nos enfants. » Il doit rencontrer le responsable du service enfance de la mairie.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Goussainville : selon son père, une fillette a été ligotée puis a failli être étranglée à l'école Louis Pasteur

Message par InvitéeSS le Ven 12 Oct 2012 - 21:39

Bon visiblement cela a eu lieu sur le temps péri-scolaire, sur le temps de cantine, où les enseignants ne savent pas ce qui s'y passent. Après quand on nous parle d'augmenter le temps à l'école, cela continuera à créer de plus en plus d’ambiguïté car les parents ne comprennent pas que le directeur de l'école n'a rien à voir dans la pause méridienne et qu'il ne peut pas agir sur les animateurs... Quand je lis que chacun fuit ses responsabilités, je le comprends pour le papa. Mais il faut savoir que quoique nous mettions en place dans le cadre de l'école, c'est parfois réduit à néant pour le temps du midi... Que le directeur n'a rien à dire aux animateurs. Que seule la mairie gère et est responsable de ce temps-là. Mais comme les lieux sont les mêmes, les gens pensent souvent que tout est lié.

InvitéeSS
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Goussainville : selon son père, une fillette a été ligotée puis a failli être étranglée à l'école Louis Pasteur

Message par doublecasquette le Ven 12 Oct 2012 - 22:09

supersoso a écrit:Bon visiblement cela a eu lieu sur le temps péri-scolaire, sur le temps de cantine, où les enseignants ne savent pas ce qui s'y passent. Après quand on nous parle d'augmenter le temps à l'école, cela continuera à créer de plus en plus d’ambiguïté car les parents ne comprennent pas que le directeur de l'école n'a rien à voir dans la pause méridienne et qu'il ne peut pas agir sur les animateurs... Quand je lis que chacun fuit ses responsabilités, je le comprends pour le papa. Mais il faut savoir que quoique nous mettions en place dans le cadre de l'école, c'est parfois réduit à néant pour le temps du midi... Que le directeur n'a rien à dire aux animateurs. Que seule la mairie gère et est responsable de ce temps-là. Mais comme les lieux sont les mêmes, les gens pensent souvent que tout est lié.

Pas mieux !

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Goussainville : selon son père, une fillette a été ligotée puis a failli être étranglée à l'école Louis Pasteur

Message par Duplay le Sam 13 Oct 2012 - 9:30

Vive l'allongement du temps périscolaire !

Si le gouvernement parvient à faire passer sa réforme dite "des rythmes scolaires", on n'aura pas fini d'en entendre, des histoires de cet acabit. Rolling Eyes

Mais puisqu'il paraît que c'est dans l'intérêt des enfants...

_________________
                                                                                                                  
elephantrose                    elephantrose                   elephantrose                                                           
                                                                                                                      

Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Goussainville : selon son père, une fillette a été ligotée puis a failli être étranglée à l'école Louis Pasteur

Message par doublecasquette le Sam 13 Oct 2012 - 14:00

Au sujet des responsabilités, j'en ai une bien bonne qui va faire grincer des dents toutes les directrices d'école ici présentes.



L'autre soir, l'accompagnatrice du transport scolaire (un peu neuneu et passablement ***) a viré du car un garçon de neuf ans. Elle l'a ejecté sous je ne sais quel motif fallacieux d'indiscipline mais je soupçonne fortement le vrai motif: soit elle a pris ombrage du fait que le papa du minot n'ait pas accepté ses avances à la fête votive (elle est nympho), soit elle a pris ombrage du fait que la maman soit une fort belle femme, à moins qu'il ne s'agisse d'une histoire de bornage de terrain (ça s'est vu ...).

Le gosse s'est donc retrouvé seul sur la route devant l'école, à 8 km de son domicile. On a encore eu du pot qu'il ne fugue pas sous le coup de la colère et qu'il ait le bon sens de revenir vers l'école et la garderie périscolaire.



Et auprès de qui la maman est-elle allé exhaler sa rogne certes légitime ?

Auprès, bien sûr, de la directrice de l'école, et elle en a profité pour vider son sac sur les exactions dont le gosse était victime de la part de cette employée communale durant la cantine et l'interclasse de midi.



DC véto

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Goussainville : selon son père, une fillette a été ligotée puis a failli être étranglée à l'école Louis Pasteur

Message par nouna le Lun 15 Oct 2012 - 1:36

Et voilà...Une enfant traumatisée à vie peut-être. 6 ans seulement..Sad

nouna
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Goussainville : selon son père, une fillette a été ligotée puis a failli être étranglée à l'école Louis Pasteur

Message par cléo le Lun 15 Oct 2012 - 15:47

@doublecasquette a écrit:Au sujet des responsabilités, j'en ai une bien bonne qui va faire grincer des dents toutes les directrices d'école ici présentes.


L'autre soir, l'accompagnatrice du transport scolaire (un peu neuneu et passablement ***) a viré du car un garçon de neuf ans. Elle l'a ejecté sous je ne sais quel motif fallacieux d'indiscipline mais je soupçonne fortement le vrai motif: soit elle a pris ombrage du fait que le papa du minot n'ait pas accepté ses avances à la fête votive (elle est nympho), soit elle a pris ombrage du fait que la maman soit une fort belle femme, à moins qu'il ne s'agisse d'une histoire de bornage de terrain (ça s'est vu ...).

Le gosse s'est donc retrouvé seul sur la route devant l'école, à 8 km de son domicile. On a encore eu du pot qu'il ne fugue pas sous le coup de la colère et qu'il ait le bon sens de revenir vers l'école et la garderie périscolaire.



Et auprès de qui la maman est-elle allé exhaler sa rogne certes légitime ?

Auprès, bien sûr, de la directrice de l'école, et elle en a profité pour vider son sac sur les exactions dont le gosse était victime de la part de cette employée communale durant la cantine et l'interclasse de midi.



DC véto

Mais ce n'est pas un motif de licenciement ?

cléo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Goussainville : selon son père, une fillette a été ligotée puis a failli être étranglée à l'école Louis Pasteur

Message par doublecasquette le Lun 15 Oct 2012 - 16:00

Oui, c'est ce que je trouve, mais je suis une citadine et peu à même de saisir tous les impératifs d'une vie campagnarde la moins conflictuelle possible.

Si le président du SIVOS (mon époux en l'occurrence) licencie Marinella, ça va être la guerre des clans !!!

C'est pas la Corse mais bon ... La hache de guerre n'est jamais enterrée trop profondément.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Goussainville : selon son père, une fillette a été ligotée puis a failli être étranglée à l'école Louis Pasteur

Message par florestan le Lun 15 Oct 2012 - 17:30

Mon Dieu Goussainville! J'y ai bossé un an en collège en tant que TZR et me suis demandé sur quelle planète j'étais tombée. Bien qu'ayant pas mal roulé ma bosse dans des coins plus ou moins riants de RP je n'avais jamais vu un endroit aussi sinistré. Des gamins totalement déstructurés, aucun tissus social, un urbanisme effrayant une viloence omniprésente... Le lycée , à cette époque n'atteignait pas 50% de réussite au bac et je n'arrivais pas à tenir des sixièmes.
Il régnait un obscurantisme inimaginable chez les élèves: rassisme intercommunautés, misogynie, antisémitisme, homophobie, bref la totale. A mon avis c'est un bon nid de salafistes.
Une telle vilolence ne m'étonnne guère je dois dire.

florestan
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Goussainville : selon son père, une fillette a été ligotée puis a failli être étranglée à l'école Louis Pasteur

Message par InvitéeSS le Lun 15 Oct 2012 - 19:03

@florestan a écrit:Mon Dieu Goussainville! J'y ai bossé un an en collège en tant que TZR et me suis demandé sur quelle planète j'étais tombée. Bien qu'ayant pas mal roulé ma bosse dans des coins plus ou moins riants de RP je n'avais jamais vu un endroit aussi sinistré. Des gamins totalement déstructurés, aucun tissus social, un urbanisme effrayant une viloence omniprésente... Le lycée , à cette époque n'atteignait pas 50% de réussite au bac et je n'arrivais pas à tenir des sixièmes.
Il régnait un obscurantisme inimaginable chez les élèves: rassisme intercommunautés, misogynie, antisémitisme, homophobie, bref la totale. A mon avis c'est un bon nid de salafistes.
Une telle vilolence ne m'étonnne guère je dois dire.

Oui enfin je crois que tu n'y es pas resté longtemps et que tu en as une vision bien déformée. Goussainville n'est pas que cela. J'y bosse depuis 4 ans (2 ans dans la partie-zep zone violence/2 ans en centre-ville) et honnêtement ça n'est pas la pire ville du val d'oise (Villiers Le Bel, Sarcelles ou Garges sont à mon sens autrement plus violents). Mais il y a aussi un multi-culturalisme dans cette ville, une classe moyenne qui a réussi mais souhaite rester là où elle a toujours été. C'est une ville métissée, avec pas mal de primo arrivants, des communautés installées et d'autres en cours d'installation (d'où des tensions aussi mais pas que...), tu as aussi de nombreux quartiers pavillonnaires qui ne sont quand même pas trop durs. Je crois que dans ce type d'endroit, les collégiens sont toujours compliqués à gérer.

Quant à la violence des cours de récréation, je vis dans une petite ville "très bien sous tout rapport", et nous avons le même type de problème sur le temps du midi. A cet âge, les gamins dérapent vite dans les jeux et ne se rendent même pas compte de ce qu'ils font. Et souvent les animateurs de cantine, sans formation et payés au lance-pierre ne surveillent que très peu (et ça n'est malheureusement souvent pas mieux ailleurs, comme nous le rappelle DC affraid ) d'où des dérapages qui peuvent être tragiques. De là à en conclure sur la violence d'une ville ou des enfants, franchement !

InvitéeSS
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Goussainville : selon son père, une fillette a été ligotée puis a failli être étranglée à l'école Louis Pasteur

Message par Invité le Lun 15 Oct 2012 - 19:06

Je ne trouve pas que ce soit si violent que ça, à Sarcelles. Y compris en collège. Après, je ne connais ni Villiers le Bel, ni Garges.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Goussainville : selon son père, une fillette a été ligotée puis a failli être étranglée à l'école Louis Pasteur

Message par InvitéeSS le Lun 15 Oct 2012 - 19:11

holderfar a écrit:Je ne trouve pas que ce soit si violent que ça, à Sarcelles. Y compris en collège. Après, je ne connais ni Villiers le Bel, ni Garges.

Bah franchement les flannades, c'est pas ce qu'il y a de mieux... Crying or Very sad Et pour avoir eu la possibilité de comparer Sarcelles et Gouss avant d'avoir un titre définitif, j'ai sans hésiter choisi Goussainville.... Mais comme à Goussainville tu as des quartiers plus cool à Sarcelles : Sarcelles village et les flannades, ça n'a rien à voir.

InvitéeSS
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Goussainville : selon son père, une fillette a été ligotée puis a failli être étranglée à l'école Louis Pasteur

Message par Invité le Lun 15 Oct 2012 - 19:14

J'y suis tous les jours Smile . Bon, on ne va pas se mentir, ce n'est pas le coin bucolique dont je rêve, mais je ne me sens pas du tout en danger quand j'y passe, même le soir. Après, je suis peut-être inconsciente...
Ah oui: j'aime Sarcelles village! I love you

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Goussainville : selon son père, une fillette a été ligotée puis a failli être étranglée à l'école Louis Pasteur

Message par InvitéeSS le Lun 15 Oct 2012 - 19:58

Mais holderfar, je crois que quand on y bosse, on finit par faire tomber les a priori que nous donnent les médias. Moi je me garais sans aucun problème dans la cité des grandes bornes à Goussainville quand je n'avais plus de place dans mon école... Et les gamins quand il criait c'est la voiture de la maîtresse, je savais que personne n'y toucherait...

InvitéeSS
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Goussainville : selon son père, une fillette a été ligotée puis a failli être étranglée à l'école Louis Pasteur

Message par Invité le Lun 15 Oct 2012 - 20:03

Effectivement, c'est ça. Je me suis attachée à Sarcelles, et finalement ça fait relativiser pas mal de choses qu'on entend ou lit. Tant mieux d'ailleurs!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum