Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Ninfa
Niveau 9

Comment gérer un élève amoureux ?

par Ninfa le Ven 12 Oct 2012 - 16:38
Cette année j'enseigne en lycée et j'ai quelques soucis avec un élève d'une de mes classes de 1ère.

Ce jeune homme n'arrête pas de me faire des compliments ouvertement devant toute la classe. Au début, je prenais cela pour de l'amusement, comme une manière pour lui de faire rire les autres mais depuis les choses évoluent. En plus des regards insistants, du fait qu'il ne cesse de monopoliser la parole (et le mot est faible), voilà maintenant qu'il s'arrange pour sortir en dernier à la fin du cours et les allusions deviennent de plus en plus explicites. Il m'a laissé une lettre anonyme sur le bureau et a demandé à avoir des cours de soutien avec moi à la proviseur adjointe. Proposition que j'ai bien entendu refusée.

Il est arrivé en retard aujourd’hui, il me remet son billet de retard et en a profité pour m'effleurer la main tout en me regardant avec insistance. J'ai peur que la situation ne dérive. Surtout que je l'ai déjà rappelé à l'ordre mais j'ai l'impression qu'il n'en a que faire... Bref, comment me sortir de cette situation épineuse ?
avatar
John
Médiateur

Re: Comment gérer un élève amoureux ?

par John le Ven 12 Oct 2012 - 16:41
Eleve ou pas, s'il finit par dépasser les bornes, ça peut finir par être considéré comme du harcèlement sexuel.

Si jamais ça devient pénible, fais des rapports écrits, et surtout dis-lui qu'il n'a pas à faire ou dire n'importe quoi.

Avertis-le que tout cela ne te plaît pas, que le harcèlement sexuel est puni par la loi, et que vous êtes juste prof/élève, et rien d'autre.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Ninfa
Niveau 9

Re: Comment gérer un élève amoureux ?

par Ninfa le Ven 12 Oct 2012 - 16:45
@John a écrit:Eleve ou pas, s'il finit par dépasser les bornes, ça peut finir par être considéré comme du harcèlement sexuel.

Si jamais ça devient pénible, fais des rapports écrits, et surtout dis-lui qu'il n'a pas à faire ou dire n'importe quoi.

Je n'y avais pas pensé pour les rapports.

Avertis-le que tout cela ne te plaît pas, que le harcèlement sexuel est puni par la loi, et que vous êtes juste prof/élève, et rien d'autre.

Merci du conseil John !
avatar
Al
Expert spécialisé

Re: Comment gérer un élève amoureux ?

par Al le Ven 12 Oct 2012 - 16:46
Heu... y a pas de "rappel à l'ordre" (oral) là, c'est trop grave, il aurait fallu sévir directement dès le 1er sous entendu douteux (punitions, heures de colles, mot dans le carnet, appel / convoc des parents, prévenir la cpe, etc).

"Au début, je prenais cela pour de l'amusement, comme une manière pour lui de faire rire les autres" --> certes mais en aucun cas ce n'était une raison pour ne pas réagir très fermement.

là le problème c'est que si tu as mis du temps à réagir ou si tu as juste faiblement protesté à l'oral, il a pu croire que ce qu'il disait avait un effet, et qu'il en avait "le droit"...telle que tu présentes la situation on dirait que les limites entre prof / élève n'ont pas été clairement posées. c'est à toi de les imposer et de les faire respecter. c'est toi l'adulte. il ne suffit pas de "refuser" ses propositions affraid franchement, réagis, et bien plus fermement que cela.

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."
avatar
Emeraldia
Érudit

Re: Comment gérer un élève amoureux ?

par Emeraldia le Ven 12 Oct 2012 - 16:51
Oui enfin, là, c'est l'élève qui dépasse les bornes, en tant normal, il suffit justement de rappeler à l'ordre et ça passe... Je n'ai jamais collé un élève amoureux...même au lycée, j'en ai remis gentiment à leur place et ça n'a pas dérivé.
Là, c'est lui qui est lourd...
Ninfa
Niveau 9

Re: Comment gérer un élève amoureux ?

par Ninfa le Ven 12 Oct 2012 - 16:55
Aletheia a écrit:Heu... y a pas de "rappel à l'ordre" (oral) là, c'est trop grave, il aurait fallu sévir directement dès le 1er sous entendu douteux (punitions, heures de colles, mot dans le carnet, appel / convoc des parents, prévenir la cpe, etc).

"Au début, je prenais cela pour de l'amusement, comme une manière pour lui de faire rire les autres" --> certes mais en aucun cas ce n'était une raison pour ne pas réagir très fermement.
Mais je l'ai fait ! Je l'ai remis à sa place ! Mais ce sont des choses du genre "vous avez une belle coupe aujourd'hui" etc. Ça n'est jamais allé plus loin que cela. S'il m'avait dit "vous êtes bonne", il est clair que j'aurais sorti l'artillerie lourde ! Le carnet a été saisi.

là le problème c'est que si tu as mis du temps à réagir ou si tu as juste faiblement protesté à l'oral, il a pu croire que ce qu'il disait avait un effet, et qu'il en avait "le droit"...telle que tu présentes la situation on dirait que les limites entre prof / élève n'ont pas été clairement posées. c'est à toi de les imposer et de les faire respecter. c'est toi l'adulte. il ne suffit pas de "refuser" ses propositions affraid franchement, réagis, et bien plus fermement que cela.
Ninfa
Niveau 9

Re: Comment gérer un élève amoureux ?

par Ninfa le Ven 12 Oct 2012 - 16:56
@Emeraldia a écrit:Oui enfin, là, c'est l'élève qui dépasse les bornes, en tant normal, il suffit justement de rappeler à l'ordre et ça passe... Je n'ai jamais collé un élève amoureux...même au lycée, j'en ai remis gentiment à leur place et ça n'a pas dérivé.
Là, c'est lui qui est lourd...

Pareil. Mais j'ai l'impression qu'avec lui rien n'y fait. Dès lundi j'en parle à la PP.
avatar
Invité21
Fidèle du forum

Re: Comment gérer un élève amoureux ?

par Invité21 le Ven 12 Oct 2012 - 16:59
Oui, si on collait pour une allusion un chouïa leste, mes STMG le seraient tout le temps! Rolling Eyes

Il n'a pas froid aux yeux ton élève. Le contact physique, c'est gênant.
L'année dernière, stagiaire et donc peu assurée, j'en avais avisé la CPE, qui m'avait conseillée, d'abord de sermonner l'élève un peu collant - poèmes d'amour dans mon casier, mots personnels dans les copies- , et ensuite seulement de lancer une offensive plus officielle.
Le sermon a suffi.

_________________
L'Engénu s'est déniaisé. Mais ne change pas!
Ninfa
Niveau 9

Re: Comment gérer un élève amoureux ?

par Ninfa le Ven 12 Oct 2012 - 17:07
Sibérie a écrit:Oui, si on collait pour une allusion un chouïa leste, mes STMG le seraient tout le temps! Rolling Eyes

Il n'a pas froid aux yeux ton élève. Le contact physique, c'est gênant.
L'année dernière, stagiaire et donc peu assurée, j'en avais avisé la CPE, qui m'avait conseillée, d'abord de sermonner l'élève un peu collant - poèmes d'amour dans mon casier, mots personnels dans les copies- , et ensuite seulement de lancer une offensive plus officielle.
Le sermon a suffi.

Espérons que le sermon de la PP et moi-même suffise. Après si ça ne suffit pas, je contacterai les parents. Mais je pense qu'il est assez grand pour comprendre et arrêter ses gamineries. Il faut dire que les paroles ont cessé mais c'est plus les regards qui me gênent.
Ninfa
Niveau 9

Re: Comment gérer un élève amoureux ?

par Ninfa le Ven 12 Oct 2012 - 17:08
M'enfin d'ici quelques mois mon ventre ne va pas tarder à s'arrondir Very Happy Pas très attirant pour un gamin^^
avatar
Invité21
Fidèle du forum

Re: Comment gérer un élève amoureux ?

par Invité21 le Ven 12 Oct 2012 - 17:11
Certes!

_________________
L'Engénu s'est déniaisé. Mais ne change pas!
avatar
Fesseur Pro
Vénérable

Re: Comment gérer un élève amoureux ?

par Fesseur Pro le Ven 12 Oct 2012 - 17:14
Je ne conseillerais pas des rapports avec un élève amoureux. Laughing

Sinon, en parler tranquillement avec ses parents devrait suffir à le calmer non ?

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
avatar
Emeraldia
Érudit

Re: Comment gérer un élève amoureux ?

par Emeraldia le Ven 12 Oct 2012 - 17:20
@Ninfa a écrit:
@Emeraldia a écrit:Oui enfin, là, c'est l'élève qui dépasse les bornes, en tant normal, il suffit justement de rappeler à l'ordre et ça passe... Je n'ai jamais collé un élève amoureux...même au lycée, j'en ai remis gentiment à leur place et ça n'a pas dérivé.
Là, c'est lui qui est lourd...

Pareil. Mais j'ai l'impression qu'avec lui rien n'y fait. Dès lundi j'en parle à la PP.
Effectivement, il va trop loin. Parles-en à la PP, voire aux parents.
Ninfa
Niveau 9

Re: Comment gérer un élève amoureux ?

par Ninfa le Ven 12 Oct 2012 - 17:22
@Fesseur Pro a écrit:Je ne conseillerais pas des rapports avec un élève amoureux. Laughing

Sinon, en parler tranquillement avec ses parents devrait suffir à le calmer non ?

Oui je pense ! Les parents, l'arme ultime ! Mais je vais d'abord tenter le coup avec la PP !
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Comment gérer un élève amoureux ?

par Lefteris le Ven 12 Oct 2012 - 17:25
@Ninfa a écrit:
@Fesseur Pro a écrit:Je ne conseillerais pas des rapports avec un élève amoureux. Laughing

Sinon, en parler tranquillement avec ses parents devrait suffir à le calmer non ?

Oui je pense ! Les parents, l'arme ultime ! Mais je vais d'abord tenter le coup avec la PP !
Fais-toi moche avant d'aller en cours ...

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
Ninfa
Niveau 9

Re: Comment gérer un élève amoureux ?

par Ninfa le Ven 12 Oct 2012 - 17:34
@Lefteris a écrit:
@Ninfa a écrit:
@Fesseur Pro a écrit:Je ne conseillerais pas des rapports avec un élève amoureux. Laughing

Sinon, en parler tranquillement avec ses parents devrait suffir à le calmer non ?

Oui je pense ! Les parents, l'arme ultime ! Mais je vais d'abord tenter le coup avec la PP !
Fais-toi moche avant d'aller en cours ...

cheers Mais pourquoi je n'y avais pas pensé !!!^^
avatar
Osmie
Sage

Re: Comment gérer un élève amoureux ?

par Osmie le Ven 12 Oct 2012 - 17:52
@Lefteris a écrit:
@Ninfa a écrit:
@Fesseur Pro a écrit:Je ne conseillerais pas des rapports avec un élève amoureux. Laughing

Sinon, en parler tranquillement avec ses parents devrait suffir à le calmer non ?

Oui je pense ! Les parents, l'arme ultime ! Mais je vais d'abord tenter le coup avec la PP !
Fais-toi moche avant d'aller en cours ...

Bonne idée ; et ne te lave plus, mets tes doigts dans ton nez. Son amour résistera-t-il au quotidien ?
avatar
Al
Expert spécialisé

Re: Comment gérer un élève amoureux ?

par Al le Ven 12 Oct 2012 - 18:09
ah oui je pense que la grossesse ça sera radical. Laughing

sinon je persiste, je refuse toute intrusion dans ma vie privée et/ou commentaires sur autre chose que ma matière et mon enseignement, et pour moi "vous avez une belle coupe" c'est juste la version "soutenue" de "vous êtes bonne" : même gravité. je dois être psychorigide et/ou vieux jeu, je suis beaucoup plus laxiste sur d'autres trucs que je juge moins grave par contre, donc ça compense ^^

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."
avatar
John
Médiateur

Re: Comment gérer un élève amoureux ?

par John le Ven 12 Oct 2012 - 18:15
Cela dit, l'élève ne fait qu'anticiper sur l'application des prescriptions d'un récent rapport :
Il est nécessaire de donner une place beaucoup plus importante qu’elle ne l’est aujourd’hui dans la formation initiale des enseignants, à la relation à entretenir avec l’élève et avec les autres partenaires, au-delà de la simple relation pédagogique ou de construction des savoirs.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Invité21
Fidèle du forum

Re: Comment gérer un élève amoureux ?

par Invité21 le Ven 12 Oct 2012 - 18:18
@John a écrit:Cela dit, l'élève ne fait qu'anticiper sur l'application des prescriptions d'un récent rapport :
Il est nécessaire de donner une place beaucoup plus importante qu’elle ne l’est aujourd’hui dans la formation initiale des enseignants, à la relation à entretenir avec l’élève et avec les autres partenaires, au-delà de la simple relation pédagogique ou de construction des savoirs.

Ma parole, c'est un appel licencieux! Avec d'autres partenaires en plus! Razz

_________________
L'Engénu s'est déniaisé. Mais ne change pas!
avatar
John
Médiateur

Re: Comment gérer un élève amoureux ?

par John le Ven 12 Oct 2012 - 18:19

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Ninfa
Niveau 9

Re: Comment gérer un élève amoureux ?

par Ninfa le Ven 12 Oct 2012 - 18:19
Aletheia a écrit:ah oui je pense que la grossesse ça sera radical. Laughing

Oh oui !

sinon je persiste, je refuse toute intrusion dans ma vie privée et/ou commentaires sur autre chose que ma matière et mon enseignement, et pour moi "vous avez une belle coupe" c'est juste la version "soutenue" de "vous êtes bonne" : même gravité. je dois être psychorigide et/ou vieux jeu, je suis beaucoup plus laxiste sur d'autres trucs que je juge moins grave par contre, donc ça compense ^^

Je comprends ton point de vue. J'enseigne l'espagnol et je trouve qu'en langue une certaine proximité s'installe rapidement avec les élèves et encore plus depuis que la démarche actionnelle est entrée en jeu !
avatar
John
Médiateur

Re: Comment gérer un élève amoureux ?

par John le Ven 12 Oct 2012 - 18:20
la démarche actionnelle
Ah, il a peut-être des idées originales de tâche finale !

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Ninfa
Niveau 9

Re: Comment gérer un élève amoureux ?

par Ninfa le Ven 12 Oct 2012 - 18:23
@John a écrit:
la démarche actionnelle
Ah, il a peut-être des idées originales de tâche finale !

Oh oui je n'en doute pas ! Je me souviens d'un jeu de rôle (séquence sur les relations) où deux élèves devaient mettre en scène un coup de foudre. Le gamin s'y est tellement cru qu'il était persuadé que la demoiselle repartirait avec lui à la fin du cours :-)
avatar
Catalunya
Expert

Re: Comment gérer un élève amoureux ?

par Catalunya le Ven 12 Oct 2012 - 19:06
@Ninfa a écrit:M'enfin d'ici quelques mois mon ventre ne va pas tarder à s'arrondir Very Happy Pas très attirant pour un gamin^^
c'est lui le père? Laughing
Contenu sponsorisé

Re: Comment gérer un élève amoureux ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum