Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
superheterodyne
Niveau 10

Re: Après le plombier polonais... le professeur roumain

par superheterodyne le Lun 15 Oct - 11:27
Un peu de lecture : http://ec.europa.eu/social/main.jsp?catId=466&langId=fr
avatar
MissCata
Niveau 7

Re: Après le plombier polonais... le professeur roumain

par MissCata le Lun 15 Oct - 11:29
Ok, Le grincheux, j'ignorais qu'il y avait eu cette distinction entre ressortissants de l'UE.

Marcassin, la situation de ma collègue est claire: elle est polonaise et, comme je te le disais, certifiée.

_________________
Marcassin
Habitué du forum

Re: Après le plombier polonais... le professeur roumain

par Marcassin le Lun 15 Oct - 11:33
Pardonnez-moi, j'avais lu trop vite que la collègue de MissCata était roumaine, d'où mon questionnement.

_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)
superheterodyne
Niveau 10

Re: Après le plombier polonais... le professeur roumain

par superheterodyne le Lun 15 Oct - 11:34
@Le grincheux a écrit:
@Marcassin a écrit:Effectivement, pour ta collègue, MissCata, il y a un mystère là-dessous.

En tout cas pas d'équivalence de concours, d'après l'article.

Il n'y a aucun mystère là-dessous ni complot. Lorsque la Roumanie et la Bulgarie sont entrées dans l'UE, leurs ressortissants n'ont pas eu le droit de travailler dans les pays 'historiques' de l'UE en raison du problème récurrent des Roms. Un polonais pouvait travailler en France, un bulgare ou un roumain devait avoir une autorisation de travail. Je ne sais pas si cela a changé depuis, ne m'étant pas penché sur le problème.

Les Polonais, ainsi que les citoyens de certains nouveaux États membres qui ont rejoint l'Union européenne le 1er mai 2004 (République tchèque, Slovaquie, Hongrie, Estonie, Lettonie, Lituanie et Slovénie), ont été soumis aux dispositions transitoires (les mêmes que celles actuellement appliquées aux citoyens bulgares et roumains). Ces dispositions transitoires ont été levées, en ce qui concerne la France, le 1er juillet 2008.

Ces dispositions ne concernaient les citoyens de ces nouveaux entrants qui bénéficiaient déjà d'une autorisation de travail dans un pays membre de l'Union européenne qu'en ce qu'elles restreignaient également leur liberté de travailler dans un autre pays que celui ayant délivré l'autorisation de travail.

_________________
« Tout agent, quelle que soit sa fonction, doit obéissance passive et immédiate aux signaux le concernant. »
avatar
neomath
Neoprof expérimenté

Re: Après le plombier polonais... le professeur roumain

par neomath le Lun 15 Oct - 16:20
Comme il est expliqué plus haut, bien que la Roumanie soit membre de l'UE de puis plusieurs années déjà, les roumains subissent encore de nombreuses limitations à la libre circulation des travailleurs. C'est l'une de celle ci qui vient d'être levée. Concrètement cela signifie que l'EN pourra recruter des vacataires de nationalité roumaine. Ils auront alors les mêmes droits (ou plutôt la même absence de droits) que leurs homologues français.
Pour ceux qui fantasment déjà sur l'invasion venue de l'est rappelons deux réalités :
1) Démographique : la natalité en Roumanie est très faible depuis des décennies.
2) Linguistique : la francophonie des roumains est un mythe. Cela fait belle lurette ( concrètement, depuis le traitement méprisant et à la limite du racisme que la France leur a fait subir après 1989) qu'ils se sont mis, comme tout le monde, à l'anglais.

_________________
“ You cannot reason people out of positions they didn’t reason themselves into.”
 
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum