Il n’y a pas que les profs qui souffrent dans l’Education nationale... il y a aussi les gens aigris.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Il n’y a pas que les profs qui souffrent dans l’Education nationale... il y a aussi les gens aigris.

Message par Provence le Lun 15 Oct 2012 - 12:01

http://www.rue89.com/2012/10/15/il-ny-pas-que-les-profs-qui-souffrent-dans-leducation-nationale-235901


Je suis agent d’accueil dans un lycée, dans la Loire. Je lis toujours avec attention les revendications des profs dans les médias. Leurs appréhensions, leurs difficultés, leur détresse. Moi, je trouve qu’ils se plaignent trop et se comportent comme si on leur devait tout. Non, pour les profs, tout n’est pas si noir.

Un autre personnel existe dans l’Education nationale. Il est préposé aux cantines, à la surveillance, à l’accueil, à l’entretien. Il ne fait pas de bruit et si sa « mission » est peut-être moins gratifiante, elle n’en est pas moins importante : sans nous non plus, les établissements ne tourneraient pas. Pourtant, personne n’en parle.

Leur job n’est pas un enfer

Nous travaillons plus de 40 heures par semaine, pour des salaires qui ne volent pas très haut. Il nous arrive de nous plaindre, mais sans la condescendance d’une certaine frange du corps enseignant, dont j’ai du mal à supporter les caprices. Leur douleur prend trop de place et n’est pas toujours justifiée.

Cela fait vingt ans que je travaille comme chargé d’accueil. Des professeurs, j’en ai vu défiler. Il y a du vrai dans ce qu’ils dénoncent, mais leur job n’est pas un enfer.


Il souhaitait notamment donner son point de vue sur le corps enseignant : “Ils devraient se remettre en question.” Nous l’avons appelé, puis retranscrit son témoignage.

Et puis, je n’arrive pas vraiment à m’émouvoir tant souvent, ils ne pensent qu’à leur petites personnes. Il n’y a qu’à voir la manière dont certains se comportent dans “la grande famille” de l’Education nationale. Avec nous par exemple.

Le matin, pas un bonjour. Quand ils nous disent merci, c’est un jour à marquer d’une pierre blanche. C’est vrai, dans l’Education nationale, nous sommes considérés comme des bonniches, je le concède. Mais quand même.

Ils foutent le bordel en salle des profs, oublient les lumières, les volets. Renversent du café, mais ne l’essuient pas. Ça n’a l’air de pas grand-chose dit comme ça, mais moi, je trouve ça représentatif d’un certain état d’esprit.

Tout doit leur être servi sur un plateau. Ce sont des enfants gâtés. Ils demandent du respect, sans pour autant se remettre en question quand ils en manquent.

J’ai du mal à être solidaire, car ils n’envisagent l’Education nationale qu’à travers leurs propres personnes.

Tout le monde souffre dans l’Education nationale

J’en ai assez que chaque fois que l’on parle des collèges, des lycées, c’est seulement d’eux qu’on parle, comme si les autres n’avaient rien à revendiquer. Je pourrais vous parler des chargés d’accueil, comme moi, auxquels personne ne s’intéresse.

Nous avons souvent un handicap – j’en ai un – et sommes condamnés à ne jamais évoluer. A rester chargés d’accueil jusqu’à la fin de notre carrière, avec un salaire, qui en dépit de l’ancienneté, oscille autour des 1 400 euros. Il nous arrive de faire des grèves, mais ça, tout le monde s’en fiche. Nous ne sommes pas professeurs, mais des bonniches.

Il y a tellement de choses à dire à propos de l’Education nationale, de problèmes à dénoncer. Les enseignants ne sont pas les seuls à souffrir et ça, ils l’oublient.

Car lorsqu’il y a des difficultés dans un établissement – pression, problèmes de discipline, dégradations – tout le monde en pâtit. Pas seulement les profs. Un peu d’humilité et de solidarité, s’il vous plaît.

Les commentaires relèvent le niveau.

« ils ne pensent qu’à leur petites personnes... »
« Ils foutent le bordel... »

On est pas dans les généralités. Pas du tout. Point de vue totalement discriminatoire et sans arguments, complètement contre-productif. Mais je prévois un grand nombre de réactions. Ça doit d’ailleurs être le but principal. Connait-on l’identité réelle du monsieur qui pond ça ? Je doute beaucoup qu’il soit ce qu’il dit être.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n’y a pas que les profs qui souffrent dans l’Education nationale... il y a aussi les gens aigris.

Message par John le Lun 15 Oct 2012 - 12:03

Ca tombe à point nommé : l'UNSA réclame la revalorisation prioritaire des personnels de catégorie C.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n’y a pas que les profs qui souffrent dans l’Education nationale... il y a aussi les gens aigris.

Message par Marcassin le Lun 15 Oct 2012 - 12:05

Bon, bah voilà, on est habillés pour l'hiver.

Une chose vraie : le peu de respect marqué à l'égard des agents. Je fais partie des rares professeurs de mon établissement à dire systématiquement bonjour, à discuter quand j'ai le temps et à remercier les agents.

_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)

Marcassin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n’y a pas que les profs qui souffrent dans l’Education nationale... il y a aussi les gens aigris.

Message par Provence le Lun 15 Oct 2012 - 12:13

@Marcassin a écrit:Bon, bah voilà, on est habillés pour l'hiver.

Une chose vraie : le peu de respect marqué à l'égard des agents. Je fais partie des rares professeurs de mon établissement à dire systématiquement bonjour, à discuter quand j'ai le temps et à remercier les agents.

Ce n'est pas le cas dans mon établissement, mais je l'ai déjà observé ailleurs.

Est-ce propre aux profs? Je ne crois pas.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n’y a pas que les profs qui souffrent dans l’Education nationale... il y a aussi les gens aigris.

Message par MissCata le Lun 15 Oct 2012 - 12:15

Beh chez nous, on connaît le nom des personnels d'entretien, de cantine et d'accueil, on leur dit bonjour, merci, on prend des nouvelles de leur santé, on ramasse les papiers le soir pour qu'ils y perdent le moins de temps possible, et surtout, on arrive à faire titulariser ou stagiariser des personnels précaires, et ça, c'est chouette!

Des gens cons, il y en a partout...j'ai la chance d'être dans un bahut où il y en a peu. ;-)

MissCata
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n’y a pas que les profs qui souffrent dans l’Education nationale... il y a aussi les gens aigris.

Message par Marcassin le Lun 15 Oct 2012 - 12:22

Il semblerait donc que l'auteur de l'article vient de mon établissement. Laughing

_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)

Marcassin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n’y a pas que les profs qui souffrent dans l’Education nationale... il y a aussi les gens aigris.

Message par Provence le Lun 15 Oct 2012 - 12:27

Je suis sûre qu'il y a des hôpitaux dans lesquels les médecins ne disent pas bonjour aux agents d'entretien, des cabinets d'avocats dans lesquels on ne lève même pas les yeux sur la femme de ménage...

Ce n'est pas parce qu'il existe des profs malpolis que les profs sont malpolis. Et l'auteur de cet article, il salue les profs, lui? C'est dans les deux sens...

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n’y a pas que les profs qui souffrent dans l’Education nationale... il y a aussi les gens aigris.

Message par Marcassin le Lun 15 Oct 2012 - 12:31

Oui mais les avocats, ils ont de la dignité, ils ne viennent pas pleurnicher dans les médias comme ces médiocres d'enseignants.

_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)

Marcassin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n’y a pas que les profs qui souffrent dans l’Education nationale... il y a aussi les gens aigris.

Message par Palombella Rossa le Lun 15 Oct 2012 - 12:32

@Marcassin a écrit:Bon, bah voilà, on est habillés pour l'hiver.

Une chose vraie : le peu de respect marqué à l'égard des agents. Je fais partie des rares professeurs de mon établissement à dire systématiquement bonjour, à discuter quand j'ai le temps et à remercier les agents.

Exact !
On peut non seulement dire bonjour et discuter un peu, mais (et croyez-moi, c'est apprécié !) éteindre la lumière, essuyer le tableau quand on sort de sa salle, et vérifier que les élèves n'ont pas jeté par terre cartouches d'encre, papiers de Mars, kleenex usagés, pelures de crayons et autres cochoncetés.
Ce texte est tendancieux parce qu'il est globalisant ; il n'en reste pas moins qu'une quantité non négligeable de collègues ne font pas preuve,envers les TOS, du respect minimum.

Palombella Rossa
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n’y a pas que les profs qui souffrent dans l’Education nationale... il y a aussi les gens aigris.

Message par Frisouille le Lun 15 Oct 2012 - 14:12

@Palombella Rossa a écrit:
@Marcassin a écrit:Bon, bah voilà, on est habillés pour l'hiver.

Une chose vraie : le peu de respect marqué à l'égard des agents. Je fais partie des rares professeurs de mon établissement à dire systématiquement bonjour, à discuter quand j'ai le temps et à remercier les agents.

Exact !
On peut non seulement dire bonjour et discuter un peu, mais (et croyez-moi, c'est apprécié !) éteindre la lumière, essuyer le tableau quand on sort de sa salle, et vérifier que les élèves n'ont pas jeté par terre cartouches d'encre, papiers de Mars, kleenex usagés, pelures de crayons et autres cochoncetés.
Ce texte est tendancieux parce qu'il est globalisant ; il n'en reste pas moins qu'une quantité non négligeable de collègues ne font pas preuve,envers les TOS, du respect minimum.

Comme on ferait chez soi, cela va sans dire.
L'humilité, pas de problème, je sais d'où je viens, je dis bonjour et discute avec les agents, veille à la propreté de ma classe, éteins lumières et ventilos, normal. Tout un chacun n'agit pas de même, c'est vrai, mais les c... y'a pléthore.

En revanche, solidarité... scratch Je n'ai pas souvenir d'avoir jamais vu un TOS avec nous en grève... angedemon

Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n’y a pas que les profs qui souffrent dans l’Education nationale... il y a aussi les gens aigris.

Message par Palombella Rossa le Lun 15 Oct 2012 - 14:20

@Frisouille a écrit:
@Palombella Rossa a écrit:
@Marcassin a écrit:Bon, bah voilà, on est habillés pour l'hiver.
Une chose vraie : le peu de respect marqué à l'égard des agents. Je fais partie des rares professeurs de mon établissement à dire systématiquement bonjour, à discuter quand j'ai le temps et à remercier les agents.

Exact !
On peut non seulement dire bonjour et discuter un peu, mais (et croyez-moi, c'est apprécié !) éteindre la lumière, essuyer le tableau quand on sort de sa salle, et vérifier que les élèves n'ont pas jeté par terre cartouches d'encre, papiers de Mars, kleenex usagés, pelures de crayons et autres cochoncetés.
Ce texte est tendancieux parce qu'il est globalisant ; il n'en reste pas moins qu'une quantité non négligeable de collègues ne font pas preuve,envers les TOS, du respect minimum.
Comme on ferait chez soi, cela va sans dire.
L'humilité, pas de problème, je sais d'où je viens, je dis bonjour et discute avec les agents, veille à la propreté de ma classe, éteins lumières et ventilos, normal. Tout un chacun n'agit pas de même, c'est vrai, mais les c... y'a pléthore.

En revanche, solidarité... scratch Je n'ai pas souvenir d'avoir jamais vu un TOS avec nous en grève... angedemon

Si, en 2003. En tout cas dans mon établissement !


Dernière édition par Ergo le Lun 15 Oct 2012 - 18:43, édité 1 fois (Raison : Balises de citation)

Palombella Rossa
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n’y a pas que les profs qui souffrent dans l’Education nationale... il y a aussi les gens aigris.

Message par Invité le Lun 15 Oct 2012 - 14:21

Allez, je vais me faire mal voir, mais je suis tout à fait d'accord avec l'article.
Je suis prof depuis longtemps et j'ai bien souvent remarqué la condescendance de certains professeurs (trop nombreux car c'est eux qu'on remarque) vis à vis du personnel d'entretien. C'est vrai que certains professeurs (trop) ne disent pas bonjour, ne regardent même pas ces collègues-là. D'ailleurs ils ne les considèrent pas comme des collègues....
Alors je comprends que vous soyez fâchés de lire cet article, parce que, bien sûr, vous, vous n'êtes pas comme ça, mais si l'article pouvait faire réfléchir les indifférents, les prétentieux ou les distraits, ce serait une bonne chose car, je le répète, ce sont aussi nos collègues.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n’y a pas que les profs qui souffrent dans l’Education nationale... il y a aussi les gens aigris.

Message par Frisouille le Lun 15 Oct 2012 - 14:29

Brindacier a écrit:Allez, je vais me faire mal voir, mais je suis tout à fait d'accord avec l'article.
Je suis prof depuis longtemps et j'ai bien souvent remarqué la condescendance de certains professeurs (trop nombreux car c'est eux qu'on remarque) vis à vis du personnel d'entretien. C'est vrai que certains professeurs (trop) ne disent pas bonjour, ne regardent même pas ces collègues-là. D'ailleurs ils ne les considèrent pas comme des collègues....
Alors je comprends que vous soyez fâchés de lire cet article, parce que, bien sûr, vous, vous n'êtes pas comme ça, mais si l'article pouvait faire réfléchir les indifférents, les prétentieux ou les distraits, ce serait une bonne chose car, je le répète, ce sont aussi nos collègues.

Quel coquin ! Te faire "mal voir" alors que tu ne t'es pas présenté !
Allez professeur, d'abord, il faut dire "bonjour" : http://www.neoprofs.org/f26-votre-presentation

Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n’y a pas que les profs qui souffrent dans l’Education nationale... il y a aussi les gens aigris.

Message par illizia le Lun 15 Oct 2012 - 14:37

Le problème est qu'on mélange tout là!
Bien sûr qu'on peut pointer du doigt l'impolitesse ou l'égocentrisme des professeurs qui en font preuve. Je ne vois pas qui va dire le contraire, et qui ici le conteste(ou -rait, ou -ra d'ailleurs) scratch

Par contre, je ne saisis pas en quoi cela décrédibiliserait nos revendications, plaintes, coups de gueule contre les dysfonctionnements qui nous affectent, les conditions d'exercice qui se dégradent, les orientations politiques qui nous semblent néfastes...etc

Certains profs sont des sales c**s (euh oui, personne n'en doute, c'est tout de même un grand signe de l'égalité entre de nombreuses catégories humaines ça, il y en a absolument partout Evil or Very Mad ), donc les profs n'ont pas à se plaindre de ce qui peut les faire souffrir dans le fonctionnement de l'éduc nat..?Suspect Franchement, c'est ...plus que simpliste comme raisonnement! Sleep


Dernière édition par illizia le Lun 15 Oct 2012 - 14:47, édité 1 fois

illizia
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n’y a pas que les profs qui souffrent dans l’Education nationale... il y a aussi les gens aigris.

Message par illizia le Lun 15 Oct 2012 - 14:44

@Frisouille a écrit:Comme on ferait chez soi, cela va sans dire.
L'humilité, pas de problème, je sais d'où je viens, je dis bonjour et discute avec les agents, veille à la propreté de ma classe, éteins lumières et ventilos, normal. Tout un chacun n'agit pas de même, c'est vrai, mais les c... y'a pléthore.
Voilà, tu le dis encore plus clairement que moi! topela

Brindacier a écrit:Allez, je vais me faire mal voir, mais je suis tout à fait d'accord avec l'article.
Je suis prof depuis longtemps et j'ai bien souvent remarqué la condescendance de certains professeurs (trop nombreux car c'est eux qu'on remarque) vis à vis du personnel d'entretien. C'est vrai que certains professeurs (trop) ne disent pas bonjour, ne regardent même pas ces collègues-là. D'ailleurs ils ne les considèrent pas comme des collègues....
Alors je comprends que vous soyez fâchés de lire cet article, parce que, bien sûr, vous, vous n'êtes pas comme ça, mais si l'article pouvait faire réfléchir les indifférents, les prétentieux ou les distraits, ce serait une bonne chose car, je le répète, ce sont aussi nos collègues.
Par contre, comme je viens de l'écrire, je ne comprends pas bien le rapport entre ces rappels de bon sens (et peut-être importants à faire de temps en temps, sinon pour les grossiers personnages qui n'en auront cure, du moins pour les "distraits", soit) et notre bien-fondé à nous "plaindre" de ce qui nous semble inacceptable, criticable, dur à vivre...etc, dans l'exercice de notre travail scratch

illizia
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n’y a pas que les profs qui souffrent dans l’Education nationale... il y a aussi les gens aigris.

Message par Invité le Lun 15 Oct 2012 - 16:46

Je ne dis pas que l'article a raison de proclamer que les profs ont tort de râler, même si je ne crois pas au complot visant à discréditer les enseignants car je pense plutôt que la personne qui s'exprime réagit un peu comme un habitant de certains pays défavorisés face aux exigences des habitants des pays riches. (Je sais, ce n'est pas une raison, blablabla).
Mais vous savez combien gagnent ces gens ? Moi je le sais et je n'oserai même pas l'écrire ici.
Vous savez ce qu'ils ont comme vacances?Comme EDT ?......
Alors je comprends leur ras-le-bol, parfois, devant ces nantis de profs qui sont toujours mécontents et en plus, même pas sympas.
Si nous n'arrivons même pas à nous faire aimer et à obtenir le respect de nos collègues de l'entretien, des cuisines, du personnel d'éducation, alors ne nous étonnons pas que l'homme de la rue, qui ne travaille pas avec nous et nous connait mal, nous haïsse.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n’y a pas que les profs qui souffrent dans l’Education nationale... il y a aussi les gens aigris.

Message par Lefteris le Lun 15 Oct 2012 - 17:04

Brindacier a écrit:Je ne dis pas que l'article a raison de proclamer que les profs ont tort de râler, même si je ne crois pas au complot visant à discréditer les enseignants car je pense plutôt que la personne qui s'exprime réagit un peu comme un habitant de certains pays défavorisés face aux exigences des habitants des pays riches. (Je sais, ce n'est pas une raison, blablabla).
Mais vous savez combien gagnent ces gens ? Moi je le sais et je n'oserai même pas l'écrire ici.
Vous savez ce qu'ils ont comme vacances?Comme EDT ?......
Alors je comprends leur ras-le-bol, parfois, devant ces nantis de profs qui sont toujours mécontents et en plus, même pas sympas.
Si nous n'arrivons même pas à nous faire aimer et à obtenir le respect de nos collègues de l'entretien, des cuisines, du personnel d'éducation, alors ne nous étonnons pas que l'homme de la rue, qui ne travaille pas avec nous et nous connait mal, nous haïsse.

Le problème de cet article est qu'il est généralisant, on aurait l'impression que ça se passe comme ça partout en France, et avec tous les enseignants. Bien entendu , il y a ds collègues crasseux, qui laissent traîner des tasses, qui ne disent pas bonjour, qui oublient les lumières,etc. Mais à ce compte, on peut faire une liste de tous ceux qui se comportent ainsi , comme il est dit plus haut, dans tous les métiers.
Il y aussi une faute de logique : ce n'est pas parce qu'être agent d'accueil est pénible que professeur ne l'est pas. Si ce monsieur exerce vraiment ce métier, ça fait envieux, s'il ne l'exerce pas, c'est une supercherie de plus dans cette guerre du "tous contre tous" lancée par nos bien-aimés dirigeants.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n’y a pas que les profs qui souffrent dans l’Education nationale... il y a aussi les gens aigris.

Message par MarieL le Lun 15 Oct 2012 - 17:06

Mais tout de même, ce n'est pas le bagne non plus...

Les agents parlent volontiers avec les enseignants chez nous, certains passent à la machine à café pendant les récréations, et tout le monde se salue.

Pour l'EDT je ne sais pas mais je vois qu'ils ne sont pas là tous les jours ni toute la journée, moins de vacances qu'un enseignant certes, mais pas moins que s'ils travaillaient ailleurs.

Notre "agent d'accueil" a également un statut de travailleur handicapé et... c'est une ancienne élève de l'établissement. Elle nous plaint volontiers, trouve les élèves "d'aujourd'hui' difficiles, et en même temps elle rit volontiers de leur insolence et ferme les yeux sur les retards si la CPE n'est pas à proximité pour veiller au grain.

Je ne voulais pas réagir à l'article, après tout ce n'était qu'un point de vue personnel - comme souvent sur ce media - mais de là à lire que l'article a raison heu

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda

MarieL
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n’y a pas que les profs qui souffrent dans l’Education nationale... il y a aussi les gens aigris.

Message par Reine Margot le Lun 15 Oct 2012 - 17:12

ce qu'il dénonce existe (manque de considération, malpropreté...) mais le problème c'est la généralisation à l'ensemble des profs. Et comme dit plus haut ce qui est dénoncé n'est pas seulement dans l'EN mais partout où il y a des agents d'entretien.

et sinon, puis-je parler du cas des administratifs dans l'EN? de l'absence totale de formation, du pouvoir sans limite des petits chefs, par exemple?

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n’y a pas que les profs qui souffrent dans l’Education nationale... il y a aussi les gens aigris.

Message par Frisouille le Lun 15 Oct 2012 - 17:17

Brindacier a écrit:Je ne dis pas que l'article a raison de proclamer que les profs ont tort de râler, même si je ne crois pas au complot visant à discréditer les enseignants car je pense plutôt que la personne qui s'exprime réagit un peu comme un habitant de certains pays défavorisés face aux exigences des habitants des pays riches. (Je sais, ce n'est pas une raison, blablabla).
Mais vous savez combien gagnent ces gens ? Moi je le sais et je n'oserai même pas l'écrire ici.
Vous savez ce qu'ils ont comme vacances?Comme EDT ?......
Alors je comprends leur ras-le-bol, parfois, devant ces nantis de profs qui sont toujours mécontents et en plus, même pas sympas.
Si nous n'arrivons même pas à nous faire aimer et à obtenir le respect de nos collègues de l'entretien, des cuisines, du personnel d'éducation, alors ne nous étonnons pas que l'homme de la rue, qui ne travaille pas avec nous et nous connait mal, nous haïsse.

En attendant tu ne t'es toujours pas présenté.

Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n’y a pas que les profs qui souffrent dans l’Education nationale... il y a aussi les gens aigris.

Message par MelanieSLB le Lun 15 Oct 2012 - 17:35

@Reine Margot a écrit:ce qu'il dénonce existe (manque de considération, malpropreté...) mais le problème c'est la généralisation à l'ensemble des profs. Et comme dit plus haut ce qui est dénoncé n'est pas seulement dans l'EN mais partout où il y a des agents d'entretien. ?

Exact. Je dois avoir 2 ou 3 collègues comme ça dans les 2 établissements où je bosse, pas plus (et pourtant, y a une belle flopée de cons dans l'un des 2). Mais c'est une minorité, en faire une généralité absolue est quand même sacrément énervant! Dans l'un des 2 établissements où je travaille, l'agent d'accueil, c'est "maman", surnom donné par l'ensemble des enseignants. Une telle familiarité n'existe pas partout non plus, mais tout généralisé à partir d'UNE expérience est complétement idiot.

@Reine Margot a écrit:et sinon, puis-je parler du cas des administratifs dans l'EN? de l'absence totale de formation, du pouvoir sans limite des petits chefs, par exemple?

On t'écoute, Reine Margot (en tout cas, moi, ça m'intéresse!).

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n’y a pas que les profs qui souffrent dans l’Education nationale... il y a aussi les gens aigris.

Message par Reine Margot le Lun 15 Oct 2012 - 17:43

je pourrai éventuellement détailler en fin d'année mon parcours de 2 ans de stage. il y aura de quoi halluciner, et bien pire que cet agent.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n’y a pas que les profs qui souffrent dans l’Education nationale... il y a aussi les gens aigris.

Message par Lefteris le Lun 15 Oct 2012 - 17:51

@Reine Margot a écrit:je pourrai éventuellement détailler en fin d'année mon parcours de 2 ans de stage. il y aura de quoi halluciner, et bien pire que cet agent.
Deux ans ? Shocked C'st le tarif normal ou tu as retapé ? Ou il y a encore, comme je l'ai connu , les deux années élève + stagiaire ? Ou bien tu as réussi deux concours coup sur coup => deux stages ?

Ceci dit, dès qu'on travaille en groupe, ou dans un bureau, ou dans des rapports hiérarchiques que ce soit de commandement ou de subordination, ça peut vite tourne à l'enfer. Je sais de quoi je parle Rolling Eyes Prof n'est pas rose, mais sur ce point précis, l'autonomie est plutôt le point positif du métier...

C'est pour ça que quand j'entends prôner le travail d'équipe, avec la hiérarchie larvée ( et parfois larvaire Twisted Evil ) que cela implique, j'ai des crises de boutons.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n’y a pas que les profs qui souffrent dans l’Education nationale... il y a aussi les gens aigris.

Message par Reine Margot le Lun 15 Oct 2012 - 19:46

je suis en renouvellement. mais pour l'instant je ne peux pas détailler les raisons...j'expliquerai plus tard ce qui s'est passé.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n’y a pas que les profs qui souffrent dans l’Education nationale... il y a aussi les gens aigris.

Message par Jiddu Krishnamurti le Lun 15 Oct 2012 - 19:52

Je vais peut-être en choquer certains mais j'ai souvent entendu ce genre de discours de la part des agents, dans l'ensemble des établissements où je suis passé, avec des relents (inconscients surement) de lutte des classes.
C'était particulièrement difficile à vivre, personnellement, car je viens justement d'une famille de "catégorie C".

Jiddu Krishnamurti
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum