6e en vrac..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

6e en vrac..

Message par roxanne le Lun 15 Oct 2012 - 20:05

Voilà, c'est l'expression, ils sont en vrac mes 6°.
Je gère des 4° un peu relous sur les bords, no problèmes avec deux 3° et je rame, rame en 6°. C'est la 4° année que j'ai des 6° et pas que des flèches et ça allait, je faisais les gros yeux et c'était reparti pour un tour. Là, ça te dit à peine bonjour, ça rentre en courant, ça parle à tort et à travers sans demander la parole, ça ne fait pas son travail... bon, en plus c'est dans cette classe qu'il y a le "en attente iep" (mais pas de dossier de fait et la pp le trouve charmant et freine pour qu'il parte) pseudo "Gilles de la Tourette". La pp m'a dit que le mettre au fond tout seul c'est le stigmatiser, le mettre en situation de frustration... bon, allons-y devant. Ça a plus ou moins marché deux heures et aujourd'hui, ce fut le festival avec miaulements, lancer de gomme sous mon pied, faire tourner le ciseau à toute allure à deux centimètres de la pauvre voisine (qui n'en peut plus parce qu'elle doit gérer déjà sa propre surdité), refus de sortir de la salle à la fin du cours tant que je n'avais pas rendu le matériel (ciseaux et gomme), j'ai fini par le pousser. Alors les autres qui n'ont déjà pas besoin de ça, sont au spectacle, font n'importe quoi. Bref, autant je peux mater des grands (à moins que ce ne soit des zoos) à coup de remarques, d'ironie, autant là, je m'énerve, je crie, je punis, et ça recommence la séance suivante.
Les 6° m'ont tuée..


Dernière édition par Thalia de G le Mar 16 Oct 2012 - 15:06, édité 1 fois (Raison : Ponctuation et espaces)

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 6e en vrac..

Message par Derborence le Lun 15 Oct 2012 - 20:10

Je ne sais pas trop quoi te conseiller. fleurs2
Je continuerais les punitions et les mots dans le carnet.

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne."
Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence

Derborence
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 6e en vrac..

Message par Marie Laetitia le Lun 15 Oct 2012 - 20:12

Là, ça te dit à peine bonjour, ça rentre en courant, ça parle à tort et à travers sans demander la parole, ça ne fait pas son travail...

tiens, on a les mêmes... Je commence à me demander si j'arriverais à en venir à bout (mode déprime on, ce soir, ça déprime sec... la fatigue des 6 h de cours dans les pattes (8h en mettant tout bout à bout n'aide pas)

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: 6e en vrac..

Message par Pseudo le Lun 15 Oct 2012 - 20:15

Un Gilles de la tourette, une sourde, etc... c'est la cour des miracles !

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: 6e en vrac..

Message par littlemary le Lun 15 Oct 2012 - 20:19

woohoo

Bon courage ! Parce qu'à part ça, je ne vois pas trop quoi dire ! (J'ai aussi une élève appareillée, mot des parents à la rentrée "Merci de veiller à ce que l'appareil soit bien réglé"...Mais bien sûr !
Dans la même classe, 2 gamins placés suivis psy (et y'en a un c'est, j'en suis persuadée, un futur serial killer !)

littlemary
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: 6e en vrac..

Message par Singing in The Rain le Lun 15 Oct 2012 - 20:38

@roxanne a écrit:C'est la 4° année que j'ai des 6° et pas que des flèches et ça allait, je faisais les gros yeux et c'était reparti pour un tour.Là, ça te dit à peine bonjour, ça rentre en courant, ça parle à tort et à travers sans demander la parole, ça ne fait pas son travail.. aujourd'hui, ce fut le festival avec miaulements, lancer de gomme sous mon pied, faire tourner le ciseau à toute allure à deux centimètres de la pauvre voisine (qui n'en peut plus parce qu'elle doit gèrer déjà sa propre surdité), refus de sortir de la salle à la fin du cours tant que je n'avais pas rendu le matériel (ciseaux et gomme), j'ai fini par le pousser.Alors les autres qui n'ont déjà pas besoin de ça, sont au spectacle, font n'importe quoi..Bref, autant je peux mater des grands ( à moins que ce ne soit des zoos) à coup de remarques, d'ironie..autant là, je m'énerve, je crie, je punis, et ça recommence la séance suivante..les 6° m'ont tuée..

J'ai les MEMES ! Usants, pénibles. Je frappe à coups... de mots dans le carnet, retenue du lundi matin 8h-9h, punitions écrites....
Mais comme les autres commencent par se laisser aller au mouvement, c'est pas gagné !

Singing in The Rain
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: 6e en vrac..

Message par cristal le Lun 15 Oct 2012 - 20:45

Les miens parlent à haute voix et me regardent comme ça Shocked quand je leur dis que ça ne se fait pas!
Depuis un mois c'est la guerre contre ces réflexions à haute voix :
"Tiens il pleut!" "T'as eu combien, toi?" "Il est quelle heure" et fraise sur le gâteau j'ai même eu quatre ou cinq "Fini!" d'affilée. Ben oui, il fallait bien qu'ils me signalent qu"ils avaient fini leur exercice!

cristal
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: 6e en vrac..

Message par Kazhenn le Lun 15 Oct 2012 - 20:53

ahhh je compatis... il y a quelques années (5 ans je crois) j'ai eu une 6è ATROCE dans ce genre là... Un jour j'en ai même pleuré de rage (pas devant eux, je vous rassure) parce qu'ils me pompaient TOUTE mon énergie (et mes autres classes ne relevaient qu'à peine le niveau). On en a fait des réunions avec les collègues, convoqué un certain nombre de parents... Rien n'y a fait (bon le contexte était très particulier, collège APV, beaucoup de violence). Même si on n'a rien lâché, ça a été un festival jusqu'au bout...

Un seul mot: courage!!

Kazhenn
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: 6e en vrac..

Message par alprechac2 le Lun 15 Oct 2012 - 22:05

J'ai eu les mêmes l'an dernier (raison pour laquelle j'ai refusé catégoriquement des 6e cette année), avec en plus, une fille internée à la fin du 1er trimestre (donc on se l'est quand même coltiné un trimestre ... affraid).
Ça a été éprouvant ... j'ai dû punir, coller, crier, mettre des mots, toute l'année.

alprechac2
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: 6e en vrac..

Message par roxanne le Mar 16 Oct 2012 - 7:09

Allez, c'est reparti ..O joie, je les ai deux heures .. (et deux heures les 4° relous cette amidi)

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 6e en vrac..

Message par Malaga le Mar 16 Oct 2012 - 7:33

J'ai des 6e avec un profil un peu semblables. Les miens sont très gentils mais ils n'écoutent rien, ne rendent jamais leurs papiers (je suis leur PP, oh joie), ne suivent pas les consignes, ne savent pas attendre 5 secondes avec le doigt levé.
Bref, je suis obligé de râler tout le temps pour un effet relativement nul. cafe

Je me rassure en me disant que les 6e de l'an dernier étaient pires: excités et avec un mauvais esprit (ce que je découvre cette année en ayant trois classes de 5e).

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 6e en vrac..

Message par doublecasquette le Mar 16 Oct 2012 - 7:46

Aaaaaah ! Les 2001 ! Si vous saviez comme on les a vus partir avec soulagement, ceux-là !
Sincèrement désolée pour vous tous, néanmoins. fleurs

Un truc que j'aimerais savoir, c'est quelle sera l'année scolaire où la coupe débordera et où on admettra enfin que l'inclusion des enfants à handicap lourd sont mieux dans des structures adaptées à leur cas que mêlés à une petite trentaine d'autres pas toujours ni très charitables ni réellement formés à l'accompagnement de leur handicap. scratch

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: 6e en vrac..

Message par Lalirette le Mar 16 Oct 2012 - 9:30

Les 2001 : perturbés par le passage à l'euro, et conçus juste après le Big Bug, voilà pourquoi.
Les 2003, 2004 et 2006 promettent aussi... mais je n'ai pas d'explications objectives, cette fois.
Accalmie pour les 2005. Smile

Lalirette
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: 6e en vrac..

Message par camille31 le Mar 16 Oct 2012 - 11:46

@doublecasquette a écrit:Aaaaaah ! Les 2001 ! Si vous saviez comme on les a vus partir avec soulagement, ceux-là !
Sincèrement désolée pour vous tous, néanmoins. fleurs

Un truc que j'aimerais savoir, c'est quelle sera l'année scolaire où la coupe débordera et où on admettra enfin que l'inclusion des enfants à handicap lourd sont mieux dans des structures adaptées à leur cas que mêlés à une petite trentaine d'autres pas toujours ni très charitables ni réellement formés à l'accompagnement de leur handicap. scratch

Il faudrait pour cela revenir sur la loi de 2005 et le droit à l'intégration des enfants avec handicap.
C'est une décision très impopulaire.
Sans compter que la scolarisation des enfants avec handicap revient bien moins coûteuse que la fréquentation d'un établissement spécialisé.
Ayant des enfants, j'imagine aussi à quel point retirer son enfant du système ordinaire doit être douloureux. La loi permet aux parents de maintenir une scolarité en milieu ordinaire pour leurs enfants, pourquoi s'en priveraient-ils ?

Comme on te l'a déjà conseillé il faut continuer à mettre des mots dans son cahier de correspondance, l'exclure de cours si besoin et convoquer les parents pour en discuter.
Ils finiront peut être par réaliser à quel point leur enfant a des difficultés et qu'une orientation en milieu spécialisé pourra lui être bénéfique.

camille31
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: 6e en vrac..

Message par Celeborn le Mar 16 Oct 2012 - 11:54

@Pseudo a écrit:Un Gilles de la tourette, une sourde, etc... c'est la cour des miracles !

Miracle pour miracle, chez nous, on multiplie les pains dans une classe de 5e, car en + d'un Gilles de la tourette et d'une sourde, on en a aussi une qui a fait un AVC dont elle garde des séquelles, un qui a une tumeur au cerveau et une hyperactive. Ma collègue et amie prof d'HG est PP de la classe, et elle n'en peut déjà plus d'enchaîner les réunions sur le temps de midi.

Roxanne, courage : reste ferme, et mets-le au fond si c'est plus pratique pour toi. Les bons sentiments, ça va bien un moment : l'idée est quand même avant tout d'être dans des conditions permettant de faire cours.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: 6e en vrac..

Message par roxanne le Mar 16 Oct 2012 - 12:27

J e pense que ce gamin pourrait suivre un peu avec une AVS;
De toute façon aujourd'hui, ça a été vite réglé, il a commencé à déchirer des feuilles en petits morceaux, confiscation des ciseaux (les 2° en deux jours!), il a enchaîné avec le cassage d'une régle dont il a lancé les morceaux , un a atterri à un cm d'un élève situé dans l'autre rangée quand même.Donc, là trop c'est trop, je l'ai pris, je l'ai emmené moi-même au bureau (il me tutoyait pendant le trajet, je n'ai pas relevé), laissant la classe seule (pas de collègues côté), personne en VS , à la direction (on a deux cpe,une adjointe, une cde, et bien personne de dispo en cas de problèmes), je l'ai planté en étude, une surveillante est venue chercher ses affaires, entre temps j'avais rédigé un rapport, la cpe l'a gardé deux heures.On a bossé avec les autres.Mais un petit malin a trouvé le moyen d'envoyer un crayon en direction de la surveillante(bravo!), on s'est mis à deux pour lui faire faire des excuses !!
mais la suite fuit normale !
de toute façon, là il y avait mise en danger des camarades..


roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 6e en vrac..

Message par Lalirette le Mar 16 Oct 2012 - 13:08

Roxanne, si ça peut te consoler, je vis cela tous les ans, à des degrés diverses, et je n'ai pas "d'études" où laisser le gamin, ni de CPE pour régler mes problèmes...
Hier encore, élève qui se martelle la tête de ses mains, se déshabille en classe, se roule par terre, et que je dois aller chercher dans les toilettes ou hors du gymnase pour la ramener en classe.

Le problème est donc bien : peut-on faire face seul, quand ces comportements se banalisent, et comment ?
Quelles conséquences pour les autres enfants ?

Lalirette
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: 6e en vrac..

Message par Singing in The Rain le Mar 16 Oct 2012 - 14:18

@Lalirette a écrit:Roxanne, si ça peut te consoler, je vis cela tous les ans, à des degrés diverses, et je n'ai pas "d'études" où laisser le gamin, ni de CPE pour régler mes problèmes...
Hier encore, élève qui se martelle la tête de ses mains, se déshabille en classe, se roule par terre, et que je dois aller chercher dans les toilettes ou hors du gymnase pour la ramener en classe.

Le problème est donc bien : peut-on faire face seul, quand ces comportements se banalisent, et comment ?
Quelles conséquences pour les autres enfants ?

Ah oui, j'imagine les professeurs des écoles sans structure pour se soulager un peu ! Terrible... Rolling Eyes

Et oui et ce sont les autres élèves qui en pâtissent !

Singing in The Rain
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: 6e en vrac..

Message par lebag le Mar 16 Oct 2012 - 15:26

Imaginez, oui, le revivre non, cette année là, j'ai perdu 5 kg en 4 mois (vite repris après Very Happy nutella ). La seule solution, avoir des collègues adorables, qui me prenait un des élèves ( les trois autres, j'arrivais encore à gérer). Je précise 29 élèves en cp, dont un cas lourd et 3 autres que je tenais. Mes collègues me le prenais de temps en temps ( avant que je ne craque), demande d'avs oui, mais 6 mois après pour une réponse, pmi, psy, ok, mais rendez-vous 3 mois après, bref, que fait-on pendant ce temps-là? Ce qui me rassure (sur ma propre capacité, quoi que), c'est que l'enseignante titulaire, que j'ai rencontré en fin d'année, ma dit, j'ai craqué au bout d'un mois... Bref, l'intégration oui si c'est possible mais pas au détriment des autres enfants et de notre santé. Pour ce qui est des autres enfants, calme plat quand lui n'était pas là, classe très agréable, même avec les trois durs.

lebag
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: 6e en vrac..

Message par moon le Mar 16 Oct 2012 - 15:26

@cristal a écrit:Les miens parlent à haute voix et me regardent comme ça Shocked quand je leur dis que ça ne se fait pas!
Depuis un mois c'est la guerre contre ces réflexions à haute voix :
"Tiens il pleut!" "T'as eu combien, toi?" "Il est quelle heure" et fraise sur le gâteau j'ai même eu quatre ou cinq "Fini!" d'affilée. Ben oui, il fallait bien qu'ils me signalent qu"ils avaient fini leur exercice!

+2. J'en suis à mon septième dossier pour les PPRE prout-prout passerelle. Passerelle de quoi je ne sais pas, pour le moment je ne trouve rien à relier. Actuellement j'ai réussi à obtenir bonjour / au revoir, on ne dit pas "m..." "p..." à voix haute en classe, "la voix dans ta tête reste dans ta tête", on attend avant de s'asseoir, on ne mange pas son cahier, on lève le doigt. Le vendredi pour les calmer je joue au roi du silence. Je parle à voix basse et ils n'ont pas droit de parler, juste hocher la tête. J'ai un élève qui aurait dû aller en sepga qui fait partie de mes presque meilleurs élèves. Quand je donne un livre, ils ne regardent pas la page. Ils me disent encore "maicresse tu". Ils ne savent pas quoi faire avec leurs papiers et les parents non plus, alors ils jettent, rayent, signent au petit bonheur la chance et me ramènent tout ça en vrac. Depuis le début de l'année on en est à cinq bagarres dans cette classe. J'ai réussi à éradiquer les petits bouts de gommes qui volent dans la salle, mais ils laissent des graines de tournesols encore partout et je ne sais pas qui c'est. Pour les faire frémir un peu je les colle en dernière heure avec moi les jours où ils peuvent quitter à 14 h30 quand ils ont trois mots de le carnet, et je les fait gratter jusqu'à ce qu'ils aient une crampe au poignet. Bilan : en ce moment ils viennent tous me voir à la queue leuleu leur carnet à la main "madame, c'est pour vous montrer j'ai trois avertissements, alors vous me collez?". Voilà. Alors je je les donne moi aussi à qui veut.

moon
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: 6e en vrac..

Message par camille31 le Mar 16 Oct 2012 - 16:30

@Celeborn a écrit:
@Pseudo a écrit:Un Gilles de la tourette, une sourde, etc... c'est la cour des miracles !

Miracle pour miracle, chez nous, on multiplie les pains dans une classe de 5e, car en + d'un Gilles de la tourette et d'une sourde, on en a aussi une qui a fait un AVC dont elle garde des séquelles, un qui a une tumeur au cerveau et une hyperactive. Ma collègue et amie prof d'HG est PP de la classe, et elle n'en peut déjà plus d'enchaîner les réunions sur le temps de midi.

Roxanne, courage : reste ferme, et mets-le au fond si c'est plus pratique pour toi. Les bons sentiments, ça va bien un moment : l'idée est quand même avant tout d'être dans des conditions permettant de faire cours.

Je sais qu'il est difficile d'accueillir dans une classe et dans de bonnes conditions un ou plusieurs enfants avec handicap et/ou troubles du comportement.
Mais franchement, ces enfants n'ont pas demandé à être différents et ils en souffriront tout au long de leur vie. Alors oui, c'est pénible, ça demande beaucoup d'organisation et d'investissement mais quand même, ils ne méritent pas qu'on parle d'eux ainsi, comme des boulets qui sont là uniquement pour nous gâcher la vie.

Nos collèges du primaire ont eu ces élèves en permanence dans leurs classes et pas seulement quelques heures par semaine ; leurs parents doivent s'en occuper toute la journée et cela va durer des années.

Cela me hérisse le poil de lire tant d'intolérance...

camille31
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: 6e en vrac..

Message par Celeborn le Mar 16 Oct 2012 - 17:03

@camille31 a écrit:
Mais franchement, ces enfants n'ont pas demandé à être différents

Ils n'ont surtout pas demandé à être tous dans la même classe alors qu'il y a 6 classes de 5e. Et ils ne viennent pas tous des mêmes écoles (certains étaient dans des structures spécialisées d'ailleurs), donc n'étaient pas ensemble en primaire. Ce n'est que dans notre collège qu'on a eu la "bonne idée" de tous les regrouper en 5e.

Et comme je ne permets pas que l'on m'accuse d'intolérance sans rien connaître à la situation, j'avais deux de ces élèves l'année dernière en 6e, avec une AVS compétente et efficace, et dans une classe qui par ailleurs ne multipliait pas les profils d'élèves que l'on qualifiera de "compliqués". Eh bien l'année s'est très bien passée ; les deux élèves ont progressé et (puisque l'on m'attaque, je me défends) ont même regretté que je sois remplacé en fin d'année scolaire.

Alors il faudrait voir à faire la distinction entre les élèves eux-mêmes, qui en soi ne sont certainement pas des boulets (expression que personne n'utilise sauf vous), mais qui pour certains (pas pour tous, loin de là) ont du mal à être inclus dans un établissement scolaire et dans une classe (un Gilles de la tourette sérieux, c'est quand même très très dur à gérer au quotidien), et les conditions dans lesquelles on les accueille, qui sont révoltantes. On fait des économies sur le dos des enfants handicapés, et je vous assure que leur bien-être, l'institution s'en tamponne le coquillard quand elle crée une structure d'inclusion sans les moyens qui vont avec, ou alors avec des moyens mais qui arrivent en décalé (un AVS débutant non formé plus d'un mois après la reprise, c'est bien gentil, mais c'est déjà trop tard). Il est ensuite un peu facile de demander aux professeurs de pallier les défaillances du système, de s'enquiller des réunions sur leurs temps de pause et de gérer 5 ou 6 élèves présentant des handicaps sérieux et tous différents dans une classe qui par ailleurs n'est déjà pas en soi une classe simple (car les élèves ULIS, on ne les a pas mis avec les bilangues ou les latinistes, hein...).

J'espère que ces précisions vous rendront à nouveau le poil souple et soyeux.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum