M'y prendre avec une classe d'enfer... aux deux sens du terme !!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

M'y prendre avec une classe d'enfer... aux deux sens du terme !!

Message par Mama le Mar 16 Oct 2012 - 18:33

Bonjour bonjour. Voilà, je poste au cas où certains auraient eu un peu le même genre de classes et auraient des expériences à partager.
Je me trouve confrontée à une drôle de 3e, cette année.

D'une part, ils sont vraiment bons, en majorité (section euro), surtout en lecture et en orthographe. Ils captent très vite, retiennent tout ce que je dis, le répètent même dans d'autres cours et participent un max, et pas juste 2 ou 3. Ils sont peu nombreux (21). Ils sont volontaires, voire enthousiastes pour plein de choses. Ils font le boulot.

Jusque là, tout va pour le mieux.

En plus, ils sont bourrés d'humour, un humour intéressant veux-je dire.

MAIS...
car il y a un mais...

ils sont très mauvais esprit face à l'autorité. Ce n'est pas tant qu'ils se la jouent "je sais tout", puisqu'ils posent des questions, ni qu'ils m'attaquent frontalement, mais tout est prétexte à discussion : et pourquoi on prend une nouvelle feuille, et pourquoi on fait comme si, et ça c'est pas juste/normal, et que je me lance dans une réponse compliquée en me balançant sur ma chaise... Ils sont insolents parfois sans même s'en rendre compte, du style : une fois que tout le monde s'est tu, "allez-y madame, vous pouvez parler" ou "j'ai un exo supplémentaire comme ça, même pas d'avertissement avant?" et sont sincèrement étonnés lorsque je leur dis que c'est irrespectueux de contester en permanence. Ils commentent les textes ou le cours à tout bout de champ, souvent de manière pertinente, mais n'importe comment. Ils se lancent un stylo, etc.
BREF, ils sont persuadés que du moment qu'ils font bien leur boulot et m'écoutent, ils peuvent faire ce qu'ils veulent / se tenir comme ils veulent.
Certes, je en cède pas et punis, mais j'ai du mal, parce que j'adore leur culture et leur humour. Et j'ai envie qu'ils soient en confiance rapidement (je suis nouvelle dans l'établissement), parce qu'on se lance dans un gros projet théâtre. Je sais que c'est en restant exigeante que je m'en ferai respecter, mais j'ai du mal à toucher du doigt la limite avec laquelle je peux jouer ou non, car j'ai l'habitude d'être décontractée dans mes classes, de faire de l'humour, des digressions à l'occasion, et ça n'a jamais été au détriment de la discipline, même avec des classes difficiles. Mais là je suis obligée de me contenir sans arrêt parce qu'ils vont partir dans tous les sens, et ça m'ennuie d'abandonner cette manière de faire cours qui avec du cadrage pourrait devenir carrément géniale avec eux.
Ma question est donc simplement : avez-vous réussi à établir des relations à la fois saines et détendues, à l'usage, avec ce genre de classes ? Comment ? Bon, ça fait un peu question-oracle, mais c'est histoire d'échanger sur autre chose que des classes de cancres indisciplinés. Là, c'est beaucoup plus déroutant !

Je précise que ce n'est pas un test dû à mon arrivée, car les collègues me disent que cette classe est ainsi depuis la 6e.

Mama
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: M'y prendre avec une classe d'enfer... aux deux sens du terme !!

Message par Invité21 le Mar 16 Oct 2012 - 18:46

Pas de réponse, je tatônne de même avec une seconde...qui est le portrait craché de ta troisième. Des élèves plutôt malins et heureux d'être là, mais trop à l'aise avec moi.
Dans mon lycée, les élèves sont formels: un bon profs, c'est un prof qui saque et qui est une peau de vache.
Mais la peau de vache, j'ai du mal à la passer. Comme toi, j'aimerais être détendue en cours et non devoir me transformer en sergent-instructeur...

_________________
L'Engénu s'est déniaisé. Mais ne change pas!

Invité21
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: M'y prendre avec une classe d'enfer... aux deux sens du terme !!

Message par roxanne le Mar 16 Oct 2012 - 18:47

C'est un peu le problème de ces classes euros qui ont les mêmes élèves depuis 4 ans.Les miens c'est un peu ça, la participation (et l'humour )en moins, ils sont moins contestataires quand même, mais je ne suis pas super à l'aise même si ça va mieux.Tu les remets à leur place quand il faut, tu ne les changera pas.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: M'y prendre avec une classe d'enfer... aux deux sens du terme !!

Message par MelanieSLB le Mar 16 Oct 2012 - 19:00

Moi, j'ai l'âme d'un sergent instructeur, et c'est commence à porter ses fruits, mais je doute que ça t'aide, puisque ce que tu veux vraiment, c'est rester détendue.

Peut-être que tu pourrais prendre 5 minutes au prochain cours pour leur expliquer très clairement quelle est ta position (adulte, responsable et dépositaire de l'autorité) et la leur (élève, là pour apprendre, et donc passant nécessairement par devoir fermer leur grande bouche). Tu dis que tu n'accepteras plus rien. Le premier élève qui fait un commentaire déplacé, c'est l'avertissement au reste de la classe que le prochain se prend telle punition (ils ne pourront donc pas contester), puis le 3è à faire un commentaire qu'il n'a pas à faire, c'est la punition doublée, et ainsi de suite, au 4ème maxi, ils devraient être complètement calmés.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: M'y prendre avec une classe d'enfer... aux deux sens du terme !!

Message par Mama le Mar 16 Oct 2012 - 19:06

Merci Mélanie. J'espère qu'ils ne vont pas perdre leur spontanéité et leur envie de participer pour autant ! Rolling Eyes

Mama
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: M'y prendre avec une classe d'enfer... aux deux sens du terme !!

Message par Artemis44 le Mar 16 Oct 2012 - 21:09

J'ai un peu le même style dans mon groupe de latin de 3è de cette année (17 élèves). Adorables, vifs et curieux, mais un peu chez eux quoi, façon le collège est mon lieu de vie, j'adore mes potes et on est tous égaux, et la culture c'est chouette. Je redoutais vraiment de les braquer en me fâchant dès la 2ème semaine mais je n'ai pas eu le choix, ils m'interrompaient vraiment sans réaliser que c'était déplacé ou inopportun puisqu'ils étaient de bonne volonté.

J'ai prévenu, et j'en ai isolé deux, les plus perturbateurs, qui ont fini chacun dans un coin de la salle et me remettent leur carnet systématiquement en début d'heure. Je les ai prévenus oralement d'abord, seuls à la fin d'un cours, puis devant le groupe, ça s'est produit, et ils sont calmés car intelligents. Je n'ai d'ailleurs plus rien eu à faire, les carnets restent vierges depuis, mais le symbole est là. Et finalement la spontanéité persiste mais ils lèvent la main !

Bonne chance pour trouver ton juste équilibre ; quoi qu'il arrive, la sanction expliquée, juste et mesurée, est toujours bien reçue. Ils ne t'en respecteront que davantage.

Artemis44
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: M'y prendre avec une classe d'enfer... aux deux sens du terme !!

Message par marie91270 le Mar 16 Oct 2012 - 21:57

J'ai l'impression qu'on a les mêmes!! 3ème euro aussi!

Excellents en maths (16,5 de moyenne pour la classe), mais mauvais esprit aussi, ils contestent facilement, se permettent des remarques sur ma façon d'avancer dans le cours (mais madame franchement je comprends pas pourquoi on refait ça, on l'a vu en 4ème ça sert à rien!). Ou encore "Je suis obligé de rédiger ? J'ai compris la méthode c'est bon!"

Je commence à mettre des mots dans le carnet car j'ai pasmal de bavardages ces 2 dernières semaines, les élèves travaillent mais parlent avec leurs voisins, se balancent sur leurs chaises aussi...

Je vais aussi en toucher un mot à leur PP.

marie91270
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: M'y prendre avec une classe d'enfer... aux deux sens du terme !!

Message par Mama le Mar 16 Oct 2012 - 22:02

Tout pareil !

Mama
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: M'y prendre avec une classe d'enfer... aux deux sens du terme !!

Message par lene75 le Mar 16 Oct 2012 - 22:19

Leur attitude gêne le cours ou pas ?
Je n'arrive pas à voir de quel genre de classe il s'agit. Il y a les bonnes classes ambiance détendue qui se permettent une certaine familiarité avec le prof mais qui le respectent en réalité et pour qui bosser est hyper important et qui ne dépasseront jamais les bornes, sauf si tu ne leur en demandes pas assez niveau boulot. J'étais dans des classes comme ça étant élève et j'ai retrouvé ça en lycée inter (avec en lycée inter beaucoup plus l'habitude de tout négocier et de demander des justifications pour tout). Ce sont des classes super agréables mais si tu punis ou si tu demandes des trucs infantilisants comme se mettre en rang, c'est fini pour toi, c'est une déclaration de guerre. En revanche tu peux déplacer avec le sourire, etc. Avec ces classes-là, les seuls qui peuvent vraiment avoir une paix royale sont ceux qui font peur sans punir (et souvent qui mettent des sales notes). Et puis il y a les classes avec de bons élèves qui sont des petits cons et qui, se croyant supérieurs, se croient tout permis, jusqu'à gêner le cours et nuire à ceux qui sont un peu moins doués. Là en revanche il faut punir.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: M'y prendre avec une classe d'enfer... aux deux sens du terme !!

Message par Mama le Mar 16 Oct 2012 - 22:24

Non lene, ce n'est pas tout à fait l'un, ni l'autre. Ce ne sont pas de petits c..... orgueilleux, mais le travail n'est pas non plus hyper important et ils ne respectent pas toujours les bornes.

Mama
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: M'y prendre avec une classe d'enfer... aux deux sens du terme !!

Message par linkus le Mar 16 Oct 2012 - 22:27

J'ai des secondes qui se croient supérieur à moi. Qui contestent sans cesse mon autorité et qui demande tout le temps des explications pour les sanctions. J'en ai même un qui scrute le règlement intérieur du lycée.

_________________
J'entends souvent dire qu'avec l'agrégation, c'est travailler moins pour gagner plus. En réalité, avec le CAPES c'est travailler plus pour gagner moins. professeur

Avec un travail acharné, même un raté peut battre un génie. Rock Lee
Je ne suis pas gros, j'ai une ossature lourde!
Vous aimez Bomberman? Venez jouer à Bombermine. Very Happy

linkus
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: M'y prendre avec une classe d'enfer... aux deux sens du terme !!

Message par lene75 le Mar 16 Oct 2012 - 22:56

@linkus a écrit:J'ai des secondes qui se croient supérieur à moi. Qui contestent sans cesse mon autorité et qui demande tout le temps des explications pour les sanctions. J'en ai même un qui scrute le règlement intérieur du lycée.

Priceless ! Remarque, j'ai bien une TS qui est venue me voir à la fin du 2e cours de l'année pour m'expliquer que ce que je faisais était trop facile, qu'elle avait déjà fait tout ça au collège parce qu'elle avait fait de la philo au collège ( Laughing ) et qu'il ne fallait pas que je fasse cours aux S comme aux L parce que "ça peut paraître un peu prétentieux de dire ça, c'est pas vraiment qu'on est supérieurs, mais bon, quand on a réussi à arriver en TS, quand même, ça veut dire qu'on a un certain niveau de compréhension, qu'on fait tout de suite les liens sans avoir besoin de passer par plein d'étapes, du coup vous pouvez directement nous donner votre conclusion sans passer par toutes les étapes, d'ailleurs, j'ai remarqué que les philosophes se répétaient beaucoup, il y a beaucoup de phrases inutiles dans les textes des philosophes". Je sais pas pourquoi, j'étais tellement sur le cul que je lui ai répondu sérieusement au lieu de juste lui dire lol! Mais bon, c'est HS : c'est même pas une bonne élève, elle s'est tapé 7 à son 1er DS de maths, 5 en spé, ce qui ne m'étonne pas trop vu la maîtrise qu'elle semble avoir des démonstrations mdr

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: M'y prendre avec une classe d'enfer... aux deux sens du terme !!

Message par linkus le Mar 16 Oct 2012 - 23:04

Quand je leur dis que la médiane n'est pas unique lorsqu'on a un nombre de valeurs paire, ils soutiennent le contraire.
Je connais les mathématiques mieux que ces ***** mioches.

_________________
J'entends souvent dire qu'avec l'agrégation, c'est travailler moins pour gagner plus. En réalité, avec le CAPES c'est travailler plus pour gagner moins. professeur

Avec un travail acharné, même un raté peut battre un génie. Rock Lee
Je ne suis pas gros, j'ai une ossature lourde!
Vous aimez Bomberman? Venez jouer à Bombermine. Very Happy

linkus
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: M'y prendre avec une classe d'enfer... aux deux sens du terme !!

Message par Mama le Mar 16 Oct 2012 - 23:06

Ouh là, les miens ne contestent pas le savoir, seulement l'autorité. Sinon ils aiment apprendre, sauf un monsieur je sais tout.

Mama
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum