Lycée : la directrice m'a dans le colimateur...

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lycée : la directrice m'a dans le colimateur...

Message par angelusia le Ven 19 Oct 2012 - 10:54

Bonjour,

J'enseigne depuis mi-septembre dans un lycée en 2nde, 1ère et terminale. J'essaye de faire un rapide historique pour que l'on comprenne bien ma situation.
J'ai vu le responsable pédagogique pour l'entretien avant que je prenne mes fonctions. Je lui ai signalé que les jeudi des mois de novembre et décembre je serai à Paris pour une formation prévue depuis un an et déjà payée (qui m'a coûté la bagatelle de 4000€). Evidemment, il me dit que ça ne pose pas de problème. Voilà un point de spécifié.
2ème point : depuis mardi j'ai une extinction de voix. Mercredi je fais mon cours à mes terminales, tranquillement, quand je reçois un message de ma soeur (oui j'ai osé regardé mon téléphone pendant que mes élèves étaient en pause) me disant que son fils s'était brûlé les deux mains et qu'il était à l'hôpital. Sous le choc, je me suis mise à pleurer. Les élèves ont appelé une surveillante qui m'a dit que vu mon état il valait mieux que je rentre chez moi. Je n'ai pas fait la part des choses, et je suis partie à l'hôpital.
Bien malade et ne guérissant pas, j'ai appelé le lycée pour dire que le lendemain j'irai chez le médecin parce que de toute façon je ne pouvais presque pas sortir un son, et que je serai absente. Hier je suis donc allée voir le médecin qui m'a diagnostiqué une rhino et une trachéite. J'ai eu un arrêt maladie pour hier et aujourd'hui. En sortant de chez le médecin, j'ai rappelé l'établissement pour spécifier que je serai absente également aujourd'hui, que j'avais un arrêt de travail et que je l'apporterai lundi, étant alitée.

Or ce matin, j'ai reçu un coup de téléphone de la directrice. Elle m'a passé un sacré savon ! Elle m'a dit que j'avais abandonné mon poste mercredi sans en parler à personne, que ça ne se verrait chez aucun employeur, que c'était une faute professionnelle et qu'elle allait le signaler au rectorat. Je peux comprendre son énervement, et elle a raison, je ne le nie pas. Ensuite, elle m'a reproché d'avoir été absente hier et aujourd'hui sans en parler à personne non plus ! Et là je ne suis pas d'accord parce qu'elle même n'était pas sur l'établissement donc je ne pouvais pas l'avoir au téléphone, j'ai eu 3 secrétaires différentes au téléphone qui m'ont toutes dit 'je transmets' et aucune n'a rien transmis. Après elle m'a reproché de n'avoir pas apporté mon arrêt maladie : mais si je suis alitée pour faire cours, je le suis aussi pour apporter un arrêt maladie. Je lui ai bien rappelé que j'ai 48 heures pour le transmettre, donc jusqu'à lundi, et que j'avais bien l'intention de l'apporter lundi matin. Elle m'a dit qu'elle voulait que je prenne rendez-vous avec elle lundi, parce qu'on avait rendez-vous ce matin et que j'avais annulé (on notera donc qu'elle a bien eu vent de mon annulation, que j'avais faite dans le même coup de fil que celui précisant que je serai absente...). Je lui ai dit que j'avais déjà vu ça avec sa secrétaire, et que j'avais déjà repris rendez-vous avec sa secrétaire (mais mercredi parce que lundi je serai en cours le seul moment où elle pourrait me recevoir, ni mardi, ni jeudi, ni vendredi parce qu'elle est absente... et que c'est urgent...). Bref, je me suis fait sonner les cloches !

Alors pourquoi vous ai-je parlé de cette histoire de formation me direz-vous ? Parce que, là encore, elle n'était pas au courant de ces futures absences ! Je les ai signalées au CPE, au directeur pédagogique qui devait lui signaler, aux élèves... mais elle n'est pas au courant. Donc elle avait l'air passablement énervée par cette histoire, et je crois qu'elle prend cet arrêt maladie comme prétexte pour m'en faire un peu baver...

Du coup je dois la voir lundi, et je sais pas si là maintenant je dois lui renvoyer un mail pour m'excuser pour mercredi (pour l'arrêt maladie, pas d'excuses qui tiennent, je suis dans mon bon droit, j'ai tout fait comme il fallait !). J'ai bien peur qu'elle me dise de ne plus revenir après les vacances... soit disant qu'elle aurait eu des remontées de parents... ahhh ces parents pour qui l'on se damnerait ! Toujours eux ! et nous les profs, nous ne sommes que des petits pions malléables à volonté pour faire la belle vie à ces parents qui ont tout pouvoir... ah ça me rappelle pourquoi je veux plus faire ce métier ! (oui, la formation est dans une optique de réorientation, mais il faut bien manger en attendant).

Merci à tous ceux qui ont la patience de me lire jusqu'au bout !

angelusia
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée : la directrice m'a dans le colimateur...

Message par John le Ven 19 Oct 2012 - 10:57

Avant toute chose, dans quelle structure enseignes-tu ?

Tu parles de "directrice", de "responsable pédagogique" et de "ne plus revenir après les vacances".

Tu es contractuelle dans un établissement public ? privé ? Sous ou bien hors contrat ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée : la directrice m'a dans le colimateur...

Message par angelusia le Ven 19 Oct 2012 - 11:00

Pardon, c'est vrai qu'il manque toutes ces informations.

Je ne suis pas titulaire et je suis sous contrat dans un établissement privé sous contrat (lycée). Officiellement, mon contrat va jusqu'au 6 janvier.

Je précise que j'enseigne aussi en tant que contractuelle dans un collège privé sous contrat, et que eux, que j'ai appelés de la même manière, ont parfaitement reçu l'information de mon absence. Par contre chez eux mon contrat va jusqu'au 31 août.

Lorsque j'ai rencontré le directement la veille de la rentrée, je lui avais aussi parlé de la formation. Lui aussi ça avait été 'oui oui pas de problème' sur le coup, et mardi j'ai été convoquée parce que 'je demandais beaucoup d'autorisations d'absence'. J'avais bien anticipé la chose puisque je lui ai expliqué la manière dont je pouvais déplacer ces cours sur les autres jours de la semaine, ce qui ne me fait rater qu'une heure sur la semaine au final (heure d'aide méthodologique). Il a dit qu'il allait y réfléchir.

angelusia
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée : la directrice m'a dans le colimateur...

Message par Lantelme le Ven 19 Oct 2012 - 12:01

Hélas, il est vrai que certains CDE profitent de la précarité du statut des contractuels pour les traiter de la manière que vous avez décrite. Et d'autant plus dans un établissement du privé sous contrat, où les chefs ont plus d'autonomie et de pouvoir. Le mieux est de dialoguer, d'éviter d'envenimer les choses, mais si la situation continue de se dégrader essayez de vous rapprocher d'un syndicat. Bon courage.

Lantelme
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée : la directrice m'a dans le colimateur...

Message par angelusia le Ven 19 Oct 2012 - 12:06

Je lui ai fait un mail ce matin dans lequel je lui présente mes excuses pour mercredi et dans lequel je stipule que désormais je lui ferai un mal pour chaque chose. Au moins je serai sûre que l info sera bien passée.

angelusia
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée : la directrice m'a dans le colimateur...

Message par Marie Laetitia le Ven 19 Oct 2012 - 12:15

déjà, évite les coups de téléphone ou alors double-les de mails histoire d'avoir des écrits en cas d'absence, et mets en copie la directrice. Elle ne pourra pas dire que...

La surveillante a fait une erreur et toi aussi, en effet, en quittant l'établissement à la suite de la mauvaise nouvelle. Mais tu le sauras pour la prochaine fois.

En attendant mets tout par écrit. Et essaie d'obtenir un écrit (un mail suffira) des secrétaires pour confirmer que tu les as bien informées de tes absences prévues pour formation et pour l'arrêt maladie. Du genre "Madame, pouvez-vous me préciser si c'est à telle heure ou à telle heure que je vous ai informé de mon arrêt maladie tel jour, Mme la directrice a demandé cette précision". Enfin bref, essaie d'avoir une preuve.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée : la directrice m'a dans le colimateur...

Message par A Tuin le Ven 19 Oct 2012 - 12:23

@angelusia a écrit:Je lui ai fait un mail ce matin dans lequel je lui présente mes excuses pour mercredi et dans lequel je stipule que désormais je lui ferai un mal pour chaque chose. Au moins je serai sûre que l info sera bien passée.
Tu as raison, mais cela aurait dû être fait depuis le début : une fois qu'on a connu ce genre de mésaventure on paye pour apprendre. Toute information factuelle doit passer par les mails de l'établissement, doit être mis par écrit car cela tient lieu de preuve. Que ce soient pour les absences, pour un comportement grave d'un élève, etc. Pour ce qui est de l'arrêt maladie, s'il y a arrêt, le mieux est d'envoyer par la poste : on peut être fatigué pour aller l'apporter, mais on peut toujours envoyer par courrier ce genre de papiers pour qu'ils parviennent dans les 48 heures. Là tu évoques ces deux trucs à la noix tous bêtes, mais c'est typiquement le genre de truc sur lesquels il faut se méfier constamment.

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée : la directrice m'a dans le colimateur...

Message par Elle aime le Ven 19 Oct 2012 - 12:36

@angelusia a écrit:dans lequel je stipule que désormais je lui ferai un mal pour chaque chose. Au moins je serai sûre que l info sera bien passée.

Lapsus ? Attention, n'en viens pas aux mains tout de même...

Bon courage

_________________
"Moi, je crois que la grammaire, c’est une voie d’accès à la beauté. Quand on parle, quand on lit ou quand on écrit, on sent bien si on a fait une belle phrase ou si on est en train d’en lire une. On est capable de reconnaître une belle tournure ou un beau style. Mais quand on fait de la grammaire, on a accès à une autre dimension de la beauté de la langue. Faire de la grammaire, c’est la décortiquer, regarder comment elle est faite, la voir toute nue, en quelque sorte. Et c’est là que c’est merveilleux : parce qu’on se dit : « Comme c’est bien fait, qu’est-ce que c’est bien fichu ! », « Comme c’est solide, ingénieux, subtil ! ». Moi, rien que savoir qu’il y a plusieurs natures de mots et qu’on doit les connaître pour en conclure à leurs usages et à leurs compatibilités possibles, ça me transporte."

Elle aime
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée : la directrice m'a dans le colimateur...

Message par angelusia le Ven 19 Oct 2012 - 12:55

je voulais écrire un mail, bien entendu Wink

angelusia
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée : la directrice m'a dans le colimateur...

Message par florestan le Ven 19 Oct 2012 - 14:54

Je trouve que l'on te traite de manière très infantilisante
Tu es un être humain, tu as le droit de craquer en apprenant une nouvelle inquiétante. En référer au rectorat c'est n'importe quoi. Abandon de poste! Non mais attends, tu n'est pas le capitaine d'un navire en train de sombrer, y a pas mort d'homme!
Tu peux admettre que tu as eu tord et rattraper tes heures mais il faut qu'elle arrête les frais là.

florestan
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée : la directrice m'a dans le colimateur...

Message par angelusia le Ven 19 Oct 2012 - 14:58

De plus, dans tous les établissements où j'ai travaillé, je n'ai jamais vu un prof prévenir personnellement le principal ou le directeur. Ils ont des secrétaires pour cela. J'ai prévenues les 3 de l'établissement et ce n'est pas à moi de faire leur boulot.

angelusia
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée : la directrice m'a dans le colimateur...

Message par angelusia le Ven 19 Oct 2012 - 15:03

D'autre part, je précise que sur mon contrat il y a marqué 9h poste + 3 HS. Sauf que la directrice justement m'a dit que toutes ses heures supp avaient été distribuées et qu'elle ne pouvait pas me payer ces 3 heures. Donc là ça fait 6 semaines que je fais 3h supp par semaine non rémunérées. Donc si elle veut entrer sur ce terrain, ça fait 18 heures faites non payées et avec ma formation je vais en manquer 16. Vu comme ça je n'ai même pas à rattraper les heures que je vais manquer !

angelusia
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée : la directrice m'a dans le colimateur...

Message par florestan le Ven 19 Oct 2012 - 15:30

Tu ne peux pas prendre contact avec un syndicat?
Comment ça fonctionne dans le privé?

florestan
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée : la directrice m'a dans le colimateur...

Message par angelusia le Ven 19 Oct 2012 - 15:32

Je ne sais pas. Le.problème si je fais ça c'est qu il faut tout que je prouve et qu'on ne me rappellera plus jamais pour des remplacements. Et j'ai tout de même une.fille à nourrir...

angelusia
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée : la directrice m'a dans le colimateur...

Message par Marie Laetitia le Ven 19 Oct 2012 - 15:44

@florestan a écrit: Je trouve que l'on te traite de manière très infantilisante
Tu es un être humain, tu as le droit de craquer en apprenant une nouvelle inquiétante. En référer au rectorat c'est n'importe quoi. Abandon de poste! Non mais attends, tu n'est pas le capitaine d'un navire en train de sombrer, y a pas mort d'homme!
Tu peux admettre que tu as eu tord et rattraper tes heures mais il faut qu'elle arrête les frais là.

Ben non mais légalement ça s'appelle comme cela... Rolling Eyes

Spoiler:
et sinon le tort TUE !

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée : la directrice m'a dans le colimateur...

Message par Nuits le Ven 19 Oct 2012 - 15:46

@angelusia a écrit:D'autre part, je précise que sur mon contrat il y a marqué 9h poste + 3 HS. Sauf que la directrice justement m'a dit que toutes ses heures supp avaient été distribuées et qu'elle ne pouvait pas me payer ces 3 heures. Donc là ça fait 6 semaines que je fais 3h supp par semaine non rémunérées. Donc si elle veut entrer sur ce terrain, ça fait 18 heures faites non payées et avec ma formation je vais en manquer 16. Vu comme ça je n'ai même pas à rattraper les heures que je vais manquer !


Shocked Shocked Shocked
Tu devrais contacter un syndicat. Et refuser de faire ces heures. Nan mais oh !!

_________________
C'est dans l'intérêt de l'enfant. Very Happy

Nuits
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée : la directrice m'a dans le colimateur...

Message par Nuits le Ven 19 Oct 2012 - 15:48

@Marie Laetitia a écrit:
@florestan a écrit: Je trouve que l'on te traite de manière très infantilisante
Tu es un être humain, tu as le droit de craquer en apprenant une nouvelle inquiétante. En référer au rectorat c'est n'importe quoi. Abandon de poste! Non mais attends, tu n'est pas le capitaine d'un navire en train de sombrer, y a pas mort d'homme!
Tu peux admettre que tu as eu tord et rattraper tes heures mais il faut qu'elle arrête les frais là.

Ben non mais légalement ça s'appelle comme cela... Rolling Eyes

Spoiler:
et sinon le tort TUE !

C'est malheureusement vrai. Mais faire bosser quelqu'un et ne pas le payer (en profitant de son statut précaire), légalement, comment appelle-t-on cela ?

_________________
C'est dans l'intérêt de l'enfant. Very Happy

Nuits
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée : la directrice m'a dans le colimateur...

Message par angelusia le Ven 19 Oct 2012 - 15:57

de l'esclavage ?

angelusia
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée : la directrice m'a dans le colimateur...

Message par florestan le Ven 19 Oct 2012 - 16:18

Quoiqu'il en soit, il est inacceptable qu'elle profite de ton statut précaire pour se permettre n'importe quoi. Tu as certes eu tort de partir précipitament mais elle n'est pas irréprochable non plus. Toute peine mérite salaire. L'éducation nationale te doit de l'argent. Son allusion au privé est déplacée et abusivement généralisatrice. Je pense que tu dois te renseigner pécisément sur tes droits et devoirs , ainsi que sur les prérogatives du chef d'établissement.
Ne te laisse pas faire!


florestan
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée : la directrice m'a dans le colimateur...

Message par angelusia le Ven 19 Oct 2012 - 16:26

Oh il n'en est pas question. Elle peut le signaler au rectorat. J'expliquerai les raisons. L'année dernière ma fille a eu une grave accident. Le principal était absent mais on m'a tout de même laissée partir, d autant plus que j'étais dans un collège à une heure de chez moi. En plus il était 11h30 quand je suis partie et mon cours se terminanit à midi. Il n'y a vraiment pas mort d'homme. De toute façon j'ai déjà mes arguments. J'ai pris 3 rdv avec elle, elle a annulé les 3 à la dernière seconde. Après je vais pas lui courir après pendant 1000 ans jusqu'à ce qu'elle consente à me voir. Je précise toutefois qu'elle a fait ça à plein de mes collègues qui en sont fort marris également.

angelusia
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée : la directrice m'a dans le colimateur...

Message par florestan le Ven 19 Oct 2012 - 16:30

Donc, elle a vraiment un problème de communication et tu n'es pas la seule à en faire les frais.

florestan
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée : la directrice m'a dans le colimateur...

Message par angelusia le Ven 19 Oct 2012 - 16:33

De plus, je viens de faire une recherche sur l'abandon de poste. Il s'avère qu'un abandon de poste est considéré sur une durée d'au moins plusieurs jours, si l'agent refuse de reprendre ses fonctions à la suite d'un congé par exemple. Or, j'ai laissé ma classe 30 minutes plus tôt. Je ne suis pas revenue le jeudi parce que j'étais malade, et ayant une feuille d'arrêt maladie, cela ne constitue pas une absence injustifiée. En gros, elle peut même pas déclarer un abandon de poste car mon acte n'en constitue pas un (au regard de la loi en tout cas). Et toc !


Dernière édition par angelusia le Ven 19 Oct 2012 - 16:38, édité 1 fois

angelusia
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée : la directrice m'a dans le colimateur...

Message par florestan le Ven 19 Oct 2012 - 16:34

Laughing

florestan
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée : la directrice m'a dans le colimateur...

Message par John le Ven 19 Oct 2012 - 16:48

je précise que sur mon contrat il y a marqué 9h poste + 3 HS. Sauf que la directrice justement m'a dit que toutes ses heures supp avaient été distribuées et qu'elle ne pouvait pas me payer ces 3 heures. Donc là ça fait 6 semaines que je fais 3h supp par semaine non rémunérées.
Mais ce n'est pas elle qui paie les heures : c'est le rectorat, non ?
A moins que dans le privé ce soit l'Ogec ou la Direction Diocésaine, mais enfin dans tous les cas, ça ne change rien : ce n'est pas elle qui paie les heures de son compte en banque...
Du moment que tu as signé un V.S. avec 12h, tu dois être payée 12h (enfin ici : 9h +3h). Attends ton bulletin de paie de novembre (les heures sups peuvent être payées avec du retard) et contacte ensuite le rectorat (ou en tout cas l'organisme marqué en en-tête de ta fiche de paie).

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée : la directrice m'a dans le colimateur...

Message par angelusia le Ven 19 Oct 2012 - 16:52

Cette histoire est assez compliquée. Je vais essayer de résumer.

Je fais déjà 9h par semaine au collège. Au lycée, 12. Le rectorat paye un temps plein à 18h par semaine et c'est tout. En tout cas, c'est ma gestionnaire de paie qui m'a expliqué cela. Je poursuis selon ses explications. Elle m'a dit que la secrétaire de l'établissement devait déclarer mes heures supplémentaires au rectorat, heures qui sont prises sur une dotation annuelle faite à l'établissement (HSA si j'ai tout compris). Or la directrice m'a dit que toutes ses HSA avaient été distribuées et qu'elle n'avait plus rien sur sa dotation pour me payer. J'ai rappelé le rectorat qui m'a dit de voir ça avec la secrétaire (celle qui transmet pas les infos... je vous laisse apprécier si elle a été capable de me renseigner).

angelusia
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum