nos élèves nous épatent (aussi)

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

nos élèves nous épatent (aussi)

Message par roxanne le Ven 19 Oct 2012 - 13:20

Allez un peu de positif. Du jamais vu en 16 ans de métier. Classe : 4e, cet âge délicieux, intelligent. Classe de 4° donc avec 5 garçons bien lourdingues (concours de tic-tac avec les stylos, les bruits de bouche,les ricanements en tout genre) et le reste qui suit plus ou moins. Rien d'ingérable vraiment mais il fallait toujours être sur eux, les engueuler, les punir, il y avait des oublis d'affaires, travail non fait. Et puis, ils étaient infernaux avec la stagiaire en maths .
Mais j'en parle au passé, car depuis une semaine, c'est une autre classe, bien plus calme, tout le monde a ses affaires, on peut même plaisanter (truc inimaginable ) et ce avec tous les profs (y compris la stagiaire à laquelle ils ont demandé qu'elle leur mette des punitions plus dures). Donc, on s'est interrogés et il s'avère qu'ils se sont réunis entre eux et ont décidé de se calmer, que ça ne pouvait plus durer comme ça. Alors, ma foi, on va voir ce que ça donne sur du long terme, mais tout de même que des gamins de 13-14 ans aient pris seuls cette initiative et s'y tiennent pour l'instant, bn moi ils m'épatent..

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: nos élèves nous épatent (aussi)

Message par Condorcet le Ven 19 Oct 2012 - 13:27

Moi aussi ! veneration veneration veneration

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: nos élèves nous épatent (aussi)

Message par Elle aime le Ven 19 Oct 2012 - 13:27

C'est super. Merci de nous faire partager cela.

_________________
"Moi, je crois que la grammaire, c’est une voie d’accès à la beauté. Quand on parle, quand on lit ou quand on écrit, on sent bien si on a fait une belle phrase ou si on est en train d’en lire une. On est capable de reconnaître une belle tournure ou un beau style. Mais quand on fait de la grammaire, on a accès à une autre dimension de la beauté de la langue. Faire de la grammaire, c’est la décortiquer, regarder comment elle est faite, la voir toute nue, en quelque sorte. Et c’est là que c’est merveilleux : parce qu’on se dit : « Comme c’est bien fait, qu’est-ce que c’est bien fichu ! », « Comme c’est solide, ingénieux, subtil ! ». Moi, rien que savoir qu’il y a plusieurs natures de mots et qu’on doit les connaître pour en conclure à leurs usages et à leurs compatibilités possibles, ça me transporte."

Elle aime
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: nos élèves nous épatent (aussi)

Message par Babayaga le Ven 19 Oct 2012 - 13:49

J'ai un élève qui est maintenant en 5° et qui retient tous les mots que l'on voit au fur et à mesure.
Et régulièrement il connaît des mots que je n'ai pas souvenir avoir vus. Et pour cause, nous ne les avons pas vus. Mais il regarde la télé en allemand, ou bien il écoute la radio en allemand, et il absorbe tout. Et ce n'est pas du fait de sa famille, il est d'origine maghrébine (et n'a aucun lien avec l'Allemagne) et le choix de la langue, c'est lui qui l'a fait seul.

_________________
Je ne gère plus la rubrique en accès restreint, adressez-vous à Hermione, merci Smile

Babayaga
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: nos élèves nous épatent (aussi)

Message par Babayaga le Ven 19 Oct 2012 - 13:54

J'en ai un autre qui passe son temps à me poser des questions sur des choses que j'ignore aussi, car lui, il les connaît. (Genre : "Vous avez vu Madame la progression du parti Pirate en Allemagne ces derniers mois ?"). C'est celui qui m'a demandé si on parlait de Bérézina en Allemagne par allusion à la défaite d'Hitler en Russie (je disais qu'il avait commis la même erreur que Napoléon un siècle plus tôt), je sais donc grâce à lui d'où vient l'expression "c'est la Bérézina" maintenant.

Voilà, à part ça je dois avouer que c'est dans l'autre sens qu'ils m'épatent en général Sad

_________________
Je ne gère plus la rubrique en accès restreint, adressez-vous à Hermione, merci Smile

Babayaga
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: nos élèves nous épatent (aussi)

Message par Magpie le Ven 19 Oct 2012 - 14:13

J'ai un élève de 6ème qui m'a fait peur quand il est arrivé : jogging voyant, pics blonds de dix centimètres, air de petit caïd...
Dès le premier jour, j'ai été un peu rassurée : il est très poli, même s'il est trop spontané pour lever la main, attentif, curieux...

J'ai appris qu'il était arrivé dans une école primaire en CE1 sans savoir lire. Il a donc appris en CE1. Les professeurs ont demandé un maintien en CE1 l'année suivante, que les parents ont refusé. Eh bien ! Il a bossé et arrive en 6ème avec un niveau plus que correct.

Encore une chose : il tient compte de tout ce que l'on dit.
commentaire sur la dictée 1 : "merci d'utiliser un stylo effaçable"
fait sur la dictée 2
commentaire de la dictée 2 : "merci d'écrire sur les lignes et attention au soin !"
dictée 3 im-pec-cable ! (et fallait voir l'état de la dictée 2 !!!)

Mais à chaque fois que je vois son allure, ça m'épate !
Leçon de l'année : il ne faut pas se fier aux apparences... Et dans ce sens-là, qu'est ce que j'aime !!

Magpie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: nos élèves nous épatent (aussi)

Message par Marie Laetitia le Ven 19 Oct 2012 - 14:25

Leçon de l'année : il ne faut pas se fier aux apparences... Et dans ce sens-là, qu'est ce que j'aime !!
j'ai eu ça cette année, avec un 4e. Quand je l'ai vu arriver, je me suis dit "Ouhla, source d'emm***". Et j'ai en fait un élève agréable, curieux. Faible mais volontaire. sunny

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: nos élèves nous épatent (aussi)

Message par Celadon le Ven 19 Oct 2012 - 14:42

L'habit ne fait pas le moine, on le sait bien mais c'est vrai que ça surprend toujours.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: nos élèves nous épatent (aussi)

Message par Catalunya le Ven 19 Oct 2012 - 14:50

Nos élèves nous épatent : 404 not found Laughing

Catalunya
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: nos élèves nous épatent (aussi)

Message par tiptop77 le Ven 19 Oct 2012 - 14:59

Merci Roxanne! Ce topic est une excellente idée!
On râle souvent contre nos élèves mais ils nous épatent aussi beaucoup et je suis souvent abasourdie par leurs remarques ou leur attitude.
Hier:
_ un 6ème arrivé du Congo il y a 2 ans avait remarqué 2 affiches de Martin Luther King dans la salle d'anglais. Il est allé au CDI, a fait une recherche sur MLK et m'a demandé des précisions Very Happy
_ Un élève de 4ème (section euro anglais-musique) commence à parler et dit "yesterday". J'ajoute "all my troubles seem so far away" et un petit groupe chante "oh ,I believe in yesterday" aai
_ Une 6ème vient me voir avec le dernier numéro du magazine Vocable avec les élections américaines en couverture. Elle s'excuse platement car elle n'a pas tout compris Embarassed Shocked Razz



_________________
En mode stratégies de contournement et d'évitement. Aussi loin de la sdp bergerie que possible.

tiptop77
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: nos élèves nous épatent (aussi)

Message par Nasopi le Ven 19 Oct 2012 - 15:19

J'ai un élève de 6e qui ne parle français que depuis 8 mois (il vient de Pologne et a été adopté par un couple français) : il se débrouille déjà super bien, et il a pour le moment des notes tout-à-fait correctes !

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)

Nasopi
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: nos élèves nous épatent (aussi)

Message par Marie Laetitia le Ven 19 Oct 2012 - 15:54

@Catalunya a écrit:Nos élèves nous épatent : 404 not found Laughing

Mauvais esprit, va ! Razz

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: nos élèves nous épatent (aussi)

Message par Al-qalam le Ven 19 Oct 2012 - 16:03

L'espoir n'est pas perdu. Joli exemple, Roxanne ! veneration

Al-qalam
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: nos élèves nous épatent (aussi)

Message par camille31 le Ven 19 Oct 2012 - 16:08

Une élève de 5ème qui a fait le résumé à toute la classe de "1984" de George Orwell.

D'habitude, j'ai plutôt droit aux Simpson comme référence !!!

camille31
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: nos élèves nous épatent (aussi)

Message par Ancalimë le Ven 19 Oct 2012 - 17:41

- Un élève de 6eme qui est PARFAIT : il passe son temps à lire, il fait des recherches sur tout ce qu'il croise, et ne rate pas un journal télévisé. En plus très mignon, très poli, et, incroyable, il a décidé comme ça, qu'il allait aider une petite en fauteuil et la ramener chez elle tous les soirs car elle habite tout près de chez lui. Il connaît tout sur tout, mais attend poliment, en levant la main, que je l'interroge avant de donner sa réponses, contrairement aux filles bonnes de la classe qui trépignent pour donner leurs réponses. J'adore ce gamin. Very Happy
- Un élève dyslexique force 1000 qui me rédige une rédaction QUI A DU SENS et qui est LONGUE. Very Happy Very Happy Very Happy Je crois rêver. Very Happy Bon, l'orthographe et la syntaxe, évidemment, on reste dans un monde parallèle.
- "Madame, même si je ne fais pas latin, est ce que je peux vous faire un exposé sur la mythologie ? Parce que sur votre mur il manque l'hydre de Lerne et j'aimerais bien le faire."
- Un élève de 6eme que je nomme tuteur d'un autre élève (dépressif et violent...) en lui souhaitant bonne chance, et qui me réponds "Ne vous inquiétez pas, Madame, vous pouvez compter sur moi". Depuis, il s'est pris deux gifles par le gamin en question, donc plus question d'être tuteur malheureusement, mais quel sens des responsabilités !
- Mes 3emes en latin qui me font trop rire. On fait un exercice oral, pour moi c'est oral, mais ils veulent tout noter. "Attendez, Madame, on note !". Comme une élève de 6eme qui marque soigneusement dans un cahier personnel la définition de diérèse et synérèse... Shocked
- Face à un élève difficile (le dépressif et violent cité), je demande à la classe d'être particulièrement attentive à ce garçon, de se montrer ouverte et solidaire avec lui. Quelques jours après le gamin vient me voir et m'annonce : "Madame, c'est incroyable, ils sont tous gentils avec moi."

Eh, oui, PARFOIS, nous pouvons vraiment faire confiance à ces petits ! Very Happy

Ca fait beaucoup de petits plaisirs finalement ! Chouette !

Ancalimë
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: nos élèves nous épatent (aussi)

Message par tiptop77 le Ven 19 Oct 2012 - 17:58

@Ancalimë a écrit:- Un élève de 6eme qui est PARFAIT : il passe son temps à lire, il fait des recherches sur tout ce qu'il croise, et ne rate pas un journal télévisé. En plus très mignon, très poli, et, incroyable, il a décidé comme ça, qu'il allait aider une petite en fauteuil et la ramener chez elle tous les soirs car elle habite tout près de chez lui. Il connaît tout sur tout, mais attend poliment, en levant la main, que je l'interroge avant de donner sa réponses, contrairement aux filles bonnes de la classe qui trépignent pour donner leurs réponses. J'adore ce gamin. Very Happy
- Un élève dyslexique force 1000 qui me rédige une rédaction QUI A DU SENS et qui est LONGUE. Very Happy Very Happy Very Happy Je crois rêver. Very Happy Bon, l'orthographe et la syntaxe, évidemment, on reste dans un monde parallèle.
- "Madame, même si je ne fais pas latin, est ce que je peux vous faire un exposé sur la mythologie ? Parce que sur votre mur il manque l'hydre de Lerne et j'aimerais bien le faire."
- Un élève de 6eme que je nomme tuteur d'un autre élève (dépressif et violent...) en lui souhaitant bonne chance, et qui me réponds "Ne vous inquiétez pas, Madame, vous pouvez compter sur moi". Depuis, il s'est pris deux gifles par le gamin en question, donc plus question d'être tuteur malheureusement, mais quel sens des responsabilités !
- Mes 3emes en latin qui me font trop rire. On fait un exercice oral, pour moi c'est oral, mais ils veulent tout noter. "Attendez, Madame, on note !". Comme une élève de 6eme qui marque soigneusement dans un cahier personnel la définition de diérèse et synérèse... Shocked
- Face à un élève difficile (le dépressif et violent cité), je demande à la classe d'être particulièrement attentive à ce garçon, de se montrer ouverte et solidaire avec lui. Quelques jours après le gamin vient me voir et m'annonce : "Madame, c'est incroyable, ils sont tous gentils avec moi."

Eh, oui, PARFOIS, nous pouvons vraiment faire confiance à ces petits ! Very Happy

Ca fait beaucoup de petits plaisirs finalement ! Chouette !


topela
Je partage ton point de vue. On sort d'un cours et on aurait envie d'écrabouiller certains zigotos puis il y a d'autres élèves qui sont adorables et qui nous redonnent le sourire par leur soif d'apprentissage mais surtout par leur sollicitude envers les autres élèves ou envers nous. Comme ce 6ème tout timide en classe et dans les couloirs il ressemble à Franklin la tortue avec son énorme sac à dos. Il me voit à l'autre bout du couloir les bras chargés de dictionnaires, il pose son sac et court pour m'aider à porter les dicos. C'est bon, il passe en 5ème, allez hop! Razz
Il y a les élèves attachants, les attachiants et les chiants...


Dernière édition par tiptop77 le Ven 19 Oct 2012 - 18:10, édité 1 fois

tiptop77
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: nos élèves nous épatent (aussi)

Message par Patissot le Ven 19 Oct 2012 - 17:59

@Catalunya a écrit:Nos élèves nous épatent : 404 not found Laughing

No results containing all your search terms were found.

Your search - Nos élèves nous épatent - did not match any documents.

Suggestions:

Make sure all words are spelled correctly.
Try different keywords.
Try more general keywords.

Patissot
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: nos élèves nous épatent (aussi)

Message par InviteeF le Ven 19 Oct 2012 - 18:02

Mes élèves m'épatent aussi... bisous

Merci pour ce fil positif !

InviteeF
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: nos élèves nous épatent (aussi)

Message par JPhMM le Ven 19 Oct 2012 - 18:15

6èmes. Ce matin. Dans ma salle, dont les murs sont couverts de dessins, affiches (par exemple : les solides de Platon, etc), ...

Les consignes : Faire un patron de pavé droit de dimensions 6 cm x 4 cm x 3 cm sur une feuille de brouillon. Découpage. Autoévaluation du résultat par constitution du pavé.
Si c'est un échec, réfléchir aux raisons et recommencer.
Si c'est un succès, amener la belle œuvre à l'enseignant, qui valide ou pas l'autoévaluation. Si c'est encore un succès, l'enseignant fournit un bout rectangle de plaque PVC 1 mm (facilement découpable aux ciseaux et pliable) pour faire la patron sur la plaque. Seul problème : la plaque est trop petite. Il faut donc trouver les dimensions du pavé droit qui conviennent avant de réaliser le patron (l'enseignant est un vicelard).

Tout se passe bien. Les gamins adorent ça. Ils travaillent sérieusement, et vite, ils considèrent que travailler sur la plaque PVC sera leur récompense, car cet objet, inconnu, les fascine. Ils veulent LEUR plaque et travaillent pour que ce soit possible.

Sauf que...
Une gamine finit le pavé sur papier très vite. Il est superbe.
Elle finit le pavé en PVC aussi très rapidement. Trop rapidement.
Je lui propose d'essayer de faire le patron d'un autre solide, une pyramide à base carrée (toujours un succès à cet âge, Khéops, tout ça...) ou un tétraèdre. Je lui montre le tétraèdre sur l'affiche des solides de Platon.


(Mon affiche est une version agrandie de ce dessin, exactement).

Cinq minutes plus tard elle revient et me montre... le patron de l'icosaèdre en me demandant "C'est juste ?"

Moi j'ai fait :

Shocked

et... puis "Euh, oui... c'est juste magnifique... félicitations !" Shocked Shocked Shocked

Le patron était effectivement parfait. Elle l'a refait plus grand sur une plaque PVC. Son icosaèdre en PVC est parfait.
Au même moment, un bon tiers des élèves de la classe n'avait pas fini de faire le patron du pavé sur papier...

Vous rigolez ? amis enseignants non-matheux... essayez donc, sans autre modèle que le dessin ci-dessus de faire le patron d'un icosaèdre. Je vous aide : il a 20 faces. diable

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: nos élèves nous épatent (aussi)

Message par dorémy le Ven 19 Oct 2012 - 18:26

Moi : "De quel mot latin vient Lucifer ?
Elève : Je sais pas mais Lucifer ça veut pas dire "porteur de lumière ?"
Les autres : Shocked
Moi : cheers

Dans la même heure mais un autre élève : "Madame en plus de "La Cafetière", je peux pas lire "Arria Marcella", ça a l'air trop bien comme histoire !

Re cheers

dorémy
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: nos élèves nous épatent (aussi)

Message par JPhMM le Ven 19 Oct 2012 - 18:27

@dorémy a écrit:Moi : "De quel mot latin vient Lucifer ?
Elève : Je sais pas mais Lucifer ça veut pas dire "porteur de lumière ?"
Les autres : Shocked
Moi : cheers
Tu m'étonnes ! cheers

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: nos élèves nous épatent (aussi)

Message par Mélisande le Ven 19 Oct 2012 - 18:51

L'année dernière, en 3e latin, j'aborde la fin de l'empire romain (476, Romulus Augustule, tout ça, tout ça...) et je conclus en expliquant que le monde occidental va perdre petit à petit une grande partie des avantages de la civilisation romaine pour entrer dans un obscurantisme qu'on va mettre des siècles à juguler...
Un élève lève la main :

"- Mais on peut régresser comme ça, au niveau civilisation ?"

Moi, j'explique, fataliste :
"- Bien sûr que les sociétés ont des périodes de progrès, puis de régression, en particulier pendant les périodes de guerre".

Un autre élève interroge alors :
"- Et nous, on est dans quelle période ?"

Et là, sans que j'ai à y ajouter mon grain de sel, la classe est partie dans une étude comparative entre notre époque et celle des Romains qui correspondrait le mieux, et ont conclu que : vu les guerres qui éclatent un peu partout dans le monde, vu la culture qui est dénigrée au profit de l'ignorance (ils ne l'ont pas dit comme ça, ils ont parlé de la télé-réalité et de l'école qui était de moins en moins bien vue), vu la montée de l'intégrisme religieux (qu'ils ont comparé avec la toute-puissance de l'Eglise au Moyen Age Shocked ) nous étions bien en période de régression.

Ils étaient un peu abattus par ce constat, moi, j'étais épatée par la profondeur de leurs réflexions ! Shocked


Mélisande
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: nos élèves nous épatent (aussi)

Message par tiptop77 le Ven 19 Oct 2012 - 18:54

@Mélisande a écrit:L'année dernière, en 3e latin, j'aborde la fin de l'empire romain (476, Romulus Augustule, tout ça, tout ça...) et je conclus en expliquant que le monde occidental va perdre petit à petit une grande partie des avantages de la civilisation romaine pour entrer dans un obscurantisme qu'on va mettre des siècles à juguler...
Un élève lève la main :

"- Mais on peut régresser comme ça, au niveau civilisation ?"

Moi, j'explique, fataliste :
"- Bien sûr que les sociétés ont des périodes de progrès, puis de régression, en particulier pendant les périodes de guerre".

Un autre élève interroge alors :
"- Et nous, on est dans quelle période ?"

Et là, sans que j'ai à y ajouter mon grain de sel, la classe est partie dans une étude comparative entre notre époque et celle des Romains qui correspondrait le mieux, et ont conclu que : vu les guerres qui éclatent un peu partout dans le monde, vu la culture qui est dénigrée au profit de l'ignorance (ils ne l'ont pas dit comme ça, ils ont parlé de la télé-réalité et de l'école qui était de moins en moins bien vue), vu la montée de l'intégrisme religieux (qu'ils ont comparé avec la toute-puissance de l'Eglise au Moyen Age Shocked ) nous étions bien en période de régression.

Ils étaient un peu abattus par ce constat, moi, j'étais épatée par la profondeur de leurs réflexions ! Shocked

Excellent! Very Happy

tiptop77
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: nos élèves nous épatent (aussi)

Message par seahala le Ven 19 Oct 2012 - 18:55

En effet, ça fait plaisir, quand l'intelligence se montre !! Very Happy

Moi ce que j'aime, c'est quand ça sonne, et qu'il y en a un qui dit "Déjà!!" . ca met du baume au coeur.. Par rapport à ceux qui se cassent au plus vite de ton cours sans même dire au revoir...

seahala
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: nos élèves nous épatent (aussi)

Message par tiptop77 le Ven 19 Oct 2012 - 18:58

@seahala a écrit:En effet, ça fait plaisir, quand l'intelligence se montre !! Very Happy

Moi ce que j'aime, c'est quand ça sonne, et qu'il y en a un qui dit "Déjà!!" . ca met du baume au coeur.. Par rapport à ceux qui se cassent au plus vite de ton cours sans même dire au revoir...

Quel fayot! Wink

tiptop77
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum