Un enfant scolarisé au collège Saint-Sulpice (VIe) forcé à avaler 200 doses de son traitement.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un enfant scolarisé au collège Saint-Sulpice (VIe) forcé à avaler 200 doses de son traitement.

Message par Docteur OX le Jeu 18 Oct 2012 - 19:55

Tiens, encore des jeunes en souffrance (on est dans le VI° arrondissement parisien...) qui s'expriment:

http://www.leparisien.fr/paris-75/paris-75006/paris-un-enfant-contraint-d-avaler-200-cachets-17-10-2012-2241611.php

La violence de l’agression mobilise pleinement les policiers et la principale du collège Saint-Sulpice, dans le VIe arrondissement. Un garçon de 11 ans, scolarisé dans l’établissement, a été pris à partie, lundi, vers 15 heures, par trois adolescents plus âgés que lui, qui l’ont forcé à avaler l’intégralité de son traitement pour l’asthme.


Dernière édition par Docteur OX le Jeu 18 Oct 2012 - 19:57, édité 1 fois

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enfant scolarisé au collège Saint-Sulpice (VIe) forcé à avaler 200 doses de son traitement.

Message par Sugnet le Dim 21 Oct 2012 - 11:45

C'est vraiment monstrueux, là...J'ai pas les mots. Pauvre gosse.

De toutes façons il est évident que les violences existent partout...A l'âge adulte par exemple, alors malheureusement pourquoi pas chez les enfants aussi.

J'ai connu un collège lycée où c'était des jeunes de prépas bien comme il faut qui initiaient les plus jeunes aux plaisirs de certaines drogues, par exemple.

_________________
" Le silence est comme une note suspendue qui permet de mieux entendre celle qui précède et celle qui suit. Ecole du respect, il prépare la qualité de notre présence à l'autre et la qualité de la rencontre..." Michel Hubault

Sugnet
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enfant scolarisé au collège Saint-Sulpice (VIe) forcé à avaler 200 doses de son traitement.

Message par Jenny le Dim 21 Oct 2012 - 11:51

affraid
Pauvre gamin Sad

(Mais il avait 200 cachets sur lui ? Ca me semble beaucoup scratch )

Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enfant scolarisé au collège Saint-Sulpice (VIe) forcé à avaler 200 doses de son traitement.

Message par MelanieSLB le Dim 21 Oct 2012 - 12:00

@Docteur OX a écrit:Tiens, encore des jeunes en souffrance (on est dans le VI° arrondissement parisien...) qui s'expriment:

http://www.leparisien.fr/paris-75/paris-75006/paris-un-enfant-contraint-d-avaler-200-cachets-17-10-2012-2241611.php

La violence de l’agression mobilise pleinement les policiers et la principale du collège Saint-Sulpice, dans le VIe arrondissement. Un garçon de 11 ans, scolarisé dans l’établissement, a été pris à partie, lundi, vers 15 heures, par trois adolescents plus âgés que lui, qui l’ont forcé à avaler l’intégralité de son traitement pour l’asthme.

J'ai un traitement pour l'asthme, et il s'agit de 200 doses à inhaler, à raison de 2 à 4 par jour. Je pense qu'il s'agit plutôt de ça, car je ne connais aucun autre médicament de quelque sorte que ce soit où une boîte contient 200 cachets.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enfant scolarisé au collège Saint-Sulpice (VIe) forcé à avaler 200 doses de son traitement.

Message par Jenny le Dim 21 Oct 2012 - 12:26

D'accord, je comprends mieux.

Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enfant scolarisé au collège Saint-Sulpice (VIe) forcé à avaler 200 doses de son traitement.

Message par Nita le Dim 21 Oct 2012 - 12:32

Shocked affraid

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enfant scolarisé au collège Saint-Sulpice (VIe) forcé à avaler 200 doses de son traitement.

Message par Barnafée la Patouille le Dim 21 Oct 2012 - 15:40

Oui, sans doute un médicament à inhaler.
Mais quelle horreur! affraid affraid

La violence dont sont capables certains gamins m'impressionne et me fait tellement mal...

Barnafée la Patouille
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enfant scolarisé au collège Saint-Sulpice (VIe) forcé à avaler 200 doses de son traitement.

Message par philann le Dim 21 Oct 2012 - 19:09

Qu'elles peuvent-être les conséquences d'une telle prise de médicament pour le pauvre gamin, en plus du traumatisme de l'aggression???

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enfant scolarisé au collège Saint-Sulpice (VIe) forcé à avaler 200 doses de son traitement.

Message par MelanieSLB le Dim 21 Oct 2012 - 19:17

Je ne suis pas aussi inquiète que si ça avait été 200 cachets: pour inhaler efficacement une dose, c'est toute une technique. En fait, il faut expirer à fond puis inspirer au bon moment par rapport à la pression sur l'embout, retenir sa respiration pendant une durée variant selon le médicament, puis expirer, et reprendre le cycle de 0. Je ne vois pas un garçon paniqué par une agression prenant la dose correctement, ni qui que soit pouvoir forcer une inhalation correcte (l'inspiration au bon moment est la clé, si on n'inspire pas au bon moment, entre 85 et 100% du produit part dans l'air, et non dans les poumons). J'espère bien néanmoins qu'il a été vu à l'hôpital pour vérifier que tout va bien.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enfant scolarisé au collège Saint-Sulpice (VIe) forcé à avaler 200 doses de son traitement.

Message par Barnafée la Patouille le Dim 21 Oct 2012 - 19:38

Effectivement, sur le plan purement médical, c'est sans doute moins inquiétant que d'avoir avalé 200 comprimés. Cela dit, c'est sans doute un médicament à base de cortisone et même 200 fois une toute petite dose, ça peut faire trop pour les poumons d'un enfant. Sans compter le traumatisme...

Barnafée la Patouille
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enfant scolarisé au collège Saint-Sulpice (VIe) forcé à avaler 200 doses de son traitement.

Message par philann le Dim 21 Oct 2012 - 20:14

Merci pour ces précisions!

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enfant scolarisé au collège Saint-Sulpice (VIe) forcé à avaler 200 doses de son traitement.

Message par Vudici le Dim 21 Oct 2012 - 22:32

Les bronchodilatateurs en surdose peuvent provoquer de l'arythmie cardiaque.

_________________
Front de Libération des Lichens Injustement Massacrés

Vudici
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enfant scolarisé au collège Saint-Sulpice (VIe) forcé à avaler 200 doses de son traitement.

Message par JEMS le Lun 22 Oct 2012 - 4:09

Tutafé !

_________________

JEMS
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enfant scolarisé au collège Saint-Sulpice (VIe) forcé à avaler 200 doses de son traitement.

Message par Nemuyoake le Lun 22 Oct 2012 - 9:15

C'est pas assimilable à de la torture en réunion juridiquement, ça ?

Nemuyoake
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enfant scolarisé au collège Saint-Sulpice (VIe) forcé à avaler 200 doses de son traitement.

Message par lene75 le Lun 22 Oct 2012 - 12:09

J'espère pour ce pauvre gosse que Mélanie a raison et que ce sera sans conséquences pour sa santé, mais il n'empêche que cela n'enlève rien à l'intention des agresseurs, qui n'ont probablement aucune connaissance médicale et étaient donc prêts à faire subir au gamin à peu près n'importe quelles conséquences affraid

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum