Mais dans quel monde vit-on?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mais dans quel monde vit-on?

Message par Angua le Sam 07 Fév 2009, 11:31

Un peu remise de mes émotions d'hier, je viens encore une fois demander des avis et/ou des conseils éclairés...

Je vous faisais part il y a peu de mon grand désarroi face à la classe dont je suis PP. On ne peut pas vraiment dire que ça s'arrange, même si j'ai vu plusieurs familles cette semaine et des rdv programmés avec celles que je n'ai pas vues la semaine prochaine. Les deux mômes qui ont insulté leur prof de math écopent d'une semaine d'exclusion, qui a défaut de leur permettre d'éventuellement s'interroger sur leurs actes, soulagera la classe, mais le merdier ne s'arrête pas là.
Peut-être vous souvenez-vous du cas d'un élève venu avouer à l'administration que des gamines le harcelaient.
J'ignore comment, mais les pestes l'ont su.
Qu'ont-elles trouvé de mieux à faire?
Elles ont pris rdv avec l'assistante sociale pour aller raconter que cet élève les avait tripotées. Shocked Vous allez me dire qu'on a parfois des surprises, mais là, pour recontextualiser, elles sont du genre à cogner celui ou celle qui aurait le malheur de les regarder "mal", et l'élève est du genre deux de tension et souffre-douleur chronique qui ne comprend rien à ce qui lui arrive...

Par contre, je ne vous aprlais pas de l'autre classe de 5° que j'ai, avec laquelle je galère méchamment depuis quelques semaines. Certes, c'est aussi le cas de mes autres collègues, bien maigre consolation. Le problème vient particulièrement de trois élèves, "en grande souffrance", comme le dit l'expression, mais qui ne fichent rien, parlent à voix haute, insultent les autres même en plein cours, refusent toute forme d'autorité (surtout féminine dans l'un des cas). Deux élèves arrivent en fin de batterie de dispositifs (commissions de vie sco, fiches diverses, suivi éducatif des familles, classe-relais...), dispositifs qui n'ont rien changé sinon démontré aux autres qu'en fait, faire le mariole ne changeait pas tant de choses que ça.
Bref. J'accumule les rapports et les exclusions, et j'avoue qu'hier j'ai craqué (en 20 minutes, l'un m'a tenue tête pendant plus de dix pour aller à la place qu'il avait choisis, l'autre a insulté deux élèves et la mère d'un 3e, l'autre encore hurlait joyeusement de rire face à ces réjouissances). Sentant monter la tension, j'ai envoyé un élève chercher un surveillant à qui j'ai laissé la classe (avec du travail, je vous demande jusqu'où va la conscience pro) pour aller hurler ma colère chez la CPE.

Mais ce n'est pas seulement que je veux en venir.
Quand je suis arrivée dans son bureau, y était déjà une autre collègue, en larmes, prof inébranlable dans ce collège depuis 10 ans à qui les élèves ne la font pas, qui venait de se faire menacer méchamment.
Le midi, j'avais assisté au départ d'une autre collègue, à bout aussi car ses classes se sont passées le mot pour la faire craquer (c'est tellement drôle!) et ont réussi.
Le soir, attendant un parent, j'ai longuement discuté avec la collègue de math qui a été insultée, elle m'a avoué que pour une des premières fois de sa vie, elle se sent mal à l'aise vis à vis d'élèves, sachant que les coupables sont allées se faire plaindre et raconter qu'elle aussi les avait insultée (problème: elle est connue pour sonlangage parfois fleuri, mais n'avait pas eu de propos plus virulent ce jour-là que "je ne suis pas ta mère")
Une famille vient de porter plainte contre un autre prof de math pour harcelement, suite à un conseil de discipline. Bah oui, ce prof aurait décrété de faire travailler le fiston.

Bref. La tension monte dans beaucoup de classes et les évènements prennent une tournure très, très inquiétante...
Pour la première fois de ma vie, je ne me sens plus rassurée...

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mais dans quel monde vit-on?

Message par roxanne le Sam 07 Fév 2009, 11:41

tout cela révéle un malaise profond : les gamins savent qu'ils sont soutenus et écoutés et donc jouent là-dessus ..il faut réagir collectivement , vous réunir et parler à la direction.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mais dans quel monde vit-on?

Message par Ruthven le Sam 07 Fév 2009, 11:48

Si cela dérape dans toutes les classes, la direction n'y est pas pour rien. Vous devriez organiser une heure d'information syndicale pour discuter d'une attitude collective, et éventuellement menacer la direction de faire valoir votre droit de retrait... Généralement les chefs d'établissement n'aiment pas ce type de médiatisation, cela devrait faire réagir la direction rapidement.

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mais dans quel monde vit-on?

Message par Invité le Sam 07 Fév 2009, 12:47

Oui, je suis d'accord avec ce qui a été dit : j'espère que vous allez réussir à vous mettre d'accord sur des mesures, ce n'est pas normal que des profs soient piétinés dans leur travail sans que l'administration ne réagisse.
Et par curiosité, est-ce que tu es dans un collège type ZEP ou ambition réussite, ou est-ce que c'est seulement l'administration qui déconne ? Si c'est le premier cas, des chefs d'établissement plus chevronnés devraient y être affectés, pas des mous !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mais dans quel monde vit-on?

Message par Saraswati le Sam 07 Fév 2009, 13:33

Je suis atterrée et t'apporte tout mon soutien ! humhum

@Angua a écrit:Une famille vient de porter plainte contre un autre prof de math pour harcelement, suite à un conseil de discipline. Bah oui, ce prof aurait décrété de faire travailler le fiston.

Mais comme tu le dis, où va-t-on ?
Hier j'ai appris qu'une collègue de lycée, ayant plusieurs semaines de suite convoqué un élève en AI (puisque l'élève ne venait jamais en AI elle le re-convoquait systématiquement pour la fois suivante) a reçu un courrier du commissariat comme quoi la mère de l'enfant avait porté plainte pour ... harcèlement !!!! affraid
C'est hallucinant que les gens refusent les obligations scolaires (élève comme parent), mais en plus que le commissariat ait accepté cette plainte ! ça me sidère !

Saraswati
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mais dans quel monde vit-on?

Message par sand le Sam 07 Fév 2009, 13:46

Il n'est pas rare qu'un médecin scolaire fasse l'objet d'une plainte pour harcèlement pour avoir signalé à plusieurs reprises un cas de maltraitance !

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mais dans quel monde vit-on?

Message par Reine Margot le Sam 07 Fév 2009, 13:47

corage angua! cette situation est inacceptable et les conseils qui t'ont été donnés sont bons: la direction doit y être pour qqch.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mais dans quel monde vit-on?

Message par Invité le Sam 07 Fév 2009, 13:50

@Saraswati a écrit:C'est hallucinant que les gens refusent les obligations scolaires (élève comme parent), mais en plus que le commissariat ait accepté cette plainte ! ça me sidère !

Non ils ne refusent pas les obligations scolaires...ils vont à l'école mais pour retrouver leurs amis ..c'est une source de revenue comme dans mon coin le fait d'avoir un enfant à 16 ans pour les filles.. un deuxième trois ans plus tard en attendant le rmi

Pour Angua, Ruthven est de bon conseil.. quelqu'un que j'ai connu par le passé et qui travallait dans un établissement épouvantable de la banlieue lilloise ( pleonasme! on s'étonne aprés de l'attrait du privé) a joué là dessus... ceci dit, il faut que les collégues acceptent de parler et de dire leur mal être.... et de sanctionner.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mais dans quel monde vit-on?

Message par Clarianz le Sam 07 Fév 2009, 15:30

J'ai l'impression de revivre mon remplacement d'il y a 2 ans en collège...
Sauf que là-bas tout le monde s'en foutait, les profs n'étaient pas solidaires et le chef d'étab' complètement laxiste (quoi le prof de maths s'est fait giflé?? ben il a qu'à être plus autoritaire! Quoi, Mlle des 3eme menacent de vous attendre à plusieur et de vous violer dans votre salle? ben vous vous habillez trop court, ça se comprend à leur âge ça les excite... -Véridique hein, c'est à moi que ça s'adressait!)

Pour ne pas te rassurer, je te raconte: je me suis fait mettre en maladie le soir même, et le lendemain la collègue dans la salle à côté de la mienne s'est faite agressée à coup de chaise par les fameux élèves...

Il me semble urgent de vous réunir si vousavez la chance d'être solidaire, et de vous arreter une heure, une journée, une semaine... voir même de faire valoir votre droit de retrait pour que votre C d'E prenne conscience de ce qui va arriver dans pas longtemps.

ça sent très mauvais à mon goût.

_________________
Mama's Rock

Clarianz
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mais dans quel monde vit-on?

Message par Pseudo le Dim 08 Fév 2009, 12:34

Je suis profondemment désolée de ce qui t'arrive Angua, et de ce qui arrive aux collègues dont tu parles. Par la même occasion, je suis désolée aussi pour moi, tiens.
Je pense que le personnel de vie scolaire est également complètement à bout. C'est du moins l'impression très nette que j'ai eu vendredi. Je me suis absentée 4 jours et j'ai vu que la situation s'était dégradée de façon très nette, en 4 jours !
Je suis désolée, et j'entends les conseils donnés par les forumeurs sur la liste. Et je les approuve sans condition. Et je ne peux m'empêcher de penser qu'on s'est déjà réuni à maintes reprises sans succès, que le chef d'établissement sait pertinemment dans quel merdier on est (et je dirais même que le rectorat le sait, que les inspections le savent, que l'inspection générale le sait), que personne ne fait rien, qu'on n'arrive pas à mobiliser les collègue pour ce p***** de droit de retrait, ni même pour un jour de grève commun. On arrive à rien, on est des b*****, et pi c'est tout. Et je ne dirais rien de la hiérarchie, que je vénère, et qui est, comme de bien entendu, absolument propre dans cette histoire (je tiens à ce qu'on connaisse ma profonde soumission et ma totale alliénation à ma hiérarchie). Ce que chef veut, Dieu le veut.
Individuellement, chacun tente de faire au mieux (et le mieux, ou le moins pire, c'est parfois se faire arrêter, ou repartir à 9h00 après être arrivé à 8), mais collectivement on est plus capable de rien.

Pour tenter encore quelque chose (je suis du genre tenace), il faudrait peut-être repartir des comptes rendus de la demi-journée banalisée, et s'organiser pour faire des propositions à partir de ça. Les élèves doivent bien rigoler de savoir qu'on s'est réuni une demi-journée au sujet des violences scolaires pour... ben rien pour l'instant il me semble.

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mais dans quel monde vit-on?

Message par Libé-Ration le Dim 08 Fév 2009, 14:38

Mais c'est horrible, Angua !

Dans ce cas-là, je pense qu'il faut une action forte, de la part de toute l'équipe enseignante:
exigez une après-midi (pas juste une heure) banalisée pour discuter entre collègues puis avec la direction, éventuellement le recteur. Et exposez tous les problèmes, que vous aurez préalablement listés. proposez des actions : exclusions, changement de classe, conseils de discipline...
Il faut tenir bon, mais frapper vite et fort, parce que sinon, le dérapage pourrait avoir des conséquences autrement plus graves que des insultes...

Libé-Ration
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mais dans quel monde vit-on?

Message par Pseudo le Dim 08 Fév 2009, 14:50

Bah, on s'est déjà réuni une après-midi entière, et la même chose avait eu lieu l'année dernière (en présence d'une inspectice vie scolaire, si mes souvenirs sont bon, Angua ?). Les problèmes ont été exposés, listés... Nous en sommes, si mes calculs sont bons, à pratiquement une vingtaine d'exclusions définitives depuis septembre (sur 320 élèves...).
Je pense depuis plusieurs mois qu'on ne s'en sortira qu'avec une intervention extérieure. Quand j'en parle à des gens extérieur à l'EN on me dit qu'il faut "un audit". Le problème des audits dans l'EN c'est que ça laisse le plus souvent les gens dans leur caca après leur avoir mis le nez dedans (enfin, c'est l'impression que j'en ai). Quelque soit le nom de l'intervention (non, non, je n'ai pas ajouté le qualificatif "divine") je crains qu'on n'arrive à rien en interne. Mais ça n'empêche pas d'essayer... Le problème est comment.

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mais dans quel monde vit-on?

Message par John le Dim 08 Fév 2009, 16:14

C'est hallucinant [...] que le commissariat ait accepté cette plainte ! ça me sidère !

Quand on pense qu'ils refusaient les plaintes contre Note2be déposées par les professseurs, dont les noms étaient exposés sur internet avec des notes infâmantes et arbitraires...

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mais dans quel monde vit-on?

Message par zabou le Dim 08 Fév 2009, 17:17

C'était effrayant ce que tu racontes Angua. Tu as tout mon soutien!
Vs me faites peur avec vos témoignages, j'ai demandé moi aussi un avertissement pour des élèves qui ne venaient pas en AI, confisquer le portable de l'un d'eux. Vais-je aller en prison pour avoir fait mon boulot de prof?! C'est du grand n'importe quoi...

zabou
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mais dans quel monde vit-on?

Message par Invité le Dim 08 Fév 2009, 17:50

@zabou a écrit:C'était effrayant ce que tu racontes Angua. Tu as tout mon soutien!
Vs me faites peur avec vos témoignages, j'ai demandé moi aussi un avertissement pour des élèves qui ne venaient pas en AI, confisquer le portable de l'un d'eux. Vais-je aller en prison pour avoir fait mon boulot de prof?! C'est du grand n'importe quoi...

Pour ce genre de truc, mieux vaut te couvrir en remettant le portable à l'administration. Dans un établissement "normal" au niveau chefs, les parents viennent le récupérer chez le Principal, et la note est salée... façon de parler bien sûr.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mais dans quel monde vit-on?

Message par zabou le Dim 08 Fév 2009, 20:28

Oui c'est ce que j'ai fait: rapport écrit de l'incident, j'ai remis après le cours en présence du gamin le portable à la cpe et par chance la proviseure était là donc j'ai considéré de mon côté l'affaire comme réglée.

zabou
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mais dans quel monde vit-on?

Message par Angua le Lun 09 Fév 2009, 16:18

Merci pour vos réponses!

Pseudo a très bien résumé l'ignominie de la situation: des journée, demi-journées, heures de réunion ont déjà eu lieu... sans résultat.
Je 'étais pas encore dans le collège quand une IPR était venue assister à l'une d'entre elles l'an dernier, mais pour les échos que j'en ai eu, elle est repartie profondément déprimée après avoir fait de belles promesses. J'ignore lesquelles, mais d'après les collègues présents, aucune n'aurait été tenue.
Les compte-rendus de la dernière demi-journée sont remontés et doivent être synthétisés, nous nous sommes réunis lundi dernier pour réfléchir aux suites à donner. Bilan des courses? Une formation type médiation va être mise en place en 5e-4e, niveaux qui posent le plus de problèmes.
Sauf qu'on n'en est plus là. Honnêtement, je veux bien, je pense que ça permettra de limiter la case pour certains élèves, mais c'est bien en-deçà de ce qu'il faudrait pour les vrais gros agités.

Quant à l'administration... Pseudo a évoqué sa très Profonde Vénération, peut-être est-ce pour cela que le miracle a lieu? Mme Sous-chef, arrêtée depuis octobre, revient à mi-temps jusqu'aux vacances! Si au moins la durée de ses absences était la seule cause, mais c'est loin d'être le cas.
Les gens son certes, globalement solidaires, mais il ne faut pas se leurrer: on voit toujours les mêmes têtes se réunir, proposer des choses et essayer d'agir. La dernière demi-journée banalisée a été profondément déprimante: un peu moins du tiers des gens sont prêts à faire qq chose, les autres sont dans le fatalisme car oui, tous les ans, des trucs sont tentés. Une collègue m'a envoyé les copies des courrier envoyés à l'IA les années précédentes... on pourrait faire du copier-coller. Ce n'est pas une illusion: tout le monde sait que ça va mal, et tout le monde s'en contrefout.

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mais dans quel monde vit-on?

Message par minnie le Lun 09 Fév 2009, 16:21

Il faut vous arrêter de faire cours, tous, collectivement, maintenant!

minnie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mais dans quel monde vit-on?

Message par oxytane le Lun 09 Fév 2009, 16:24

Je suis d'accord avec Minnie! L'année dernière, suite à un pb que j'ai eu avec un gamin, il a été exclu de cours par tous les autres collègues!, à la grande fureur de notre "vénérée" principale! Je crois qu'il ft faire la même chose, puissance xxxxxxxxxxxxx! Si les cours ne sont plus assurés, cela va faire réagir!

_________________
Congé parental fini, reprise en septembre![img]

oxytane
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mais dans quel monde vit-on?

Message par Syl80 le Lun 09 Fév 2009, 16:27

@John a écrit:
C'est hallucinant [...] que le commissariat ait accepté cette plainte ! ça me sidère !

Quand on pense qu'ils refusaient les plaintes contre Note2be déposées par les professseurs, dont les noms étaient exposés sur internet avec des notes infâmantes et arbitraires...

Euh, à propos du fait divers qui a fait l'actualité l'année dernière, le père n'était pas policier ou gendarme ?
J'ai l'impression qu'on ne pourra pas trop compter sur eux...
Misère... titanic

Syl80
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mais dans quel monde vit-on?

Message par Pierre_au_carré le Lun 09 Fév 2009, 16:45

@Syl80 a écrit:
@John a écrit:
C'est hallucinant [...] que le commissariat ait accepté cette plainte ! ça me sidère !

Quand on pense qu'ils refusaient les plaintes contre Note2be déposées par les professseurs, dont les noms étaient exposés sur internet avec des notes infâmantes et arbitraires...

Euh, à propos du fait divers qui a fait l'actualité l'année dernière, le père n'était pas policier ou gendarme ?
J'ai l'impression qu'on ne pourra pas trop compter sur eux...
Misère... titanic

Attention aux généralisations hâtives : un policier (plombier/enseignant/journaliste/ouvrier/etc.) ne représente pas forcément sa profession sur tous ses actes...

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mais dans quel monde vit-on?

Message par Angua le Lun 09 Fév 2009, 17:01

@minnie a écrit:Il faut vous arrêter de faire cours, tous, collectivement, maintenant!

Collectivement.... c'est bien ça, un des noyaux du problème!
cafe

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mais dans quel monde vit-on?

Message par Pseudo le Lun 09 Fév 2009, 18:24

@Angua a écrit:
@minnie a écrit:Il faut vous arrêter de faire cours, tous, collectivement, maintenant!

Collectivement.... c'est bien ça, un des noyaux du problème!
cafe


Et oui... Si on est quatre cons a arrêter le boulot, ça va plutôt faire rire.

Dernières nouvelles : la prof de math insultée est en arrêt aujourd'hui.

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mais dans quel monde vit-on?

Message par Pseudo le Lun 09 Fév 2009, 18:30

@Angua a écrit:Les compte-rendus de la dernière demi-journée sont remontés et doivent être synthétisés, nous nous sommes réunis lundi dernier pour réfléchir aux suites à donner. Bilan des courses? Une formation type médiation va être mise en place en 5e-4e, niveaux qui posent le plus de problèmes.
Sauf qu'on n'en est plus là.

Effectivement. J'ai lu le mail invitant à la réunion concernant cette "formation" juste avant de me farcir une 4eme particulièrement chieuse. Et bien... comment dire... Le remède proposé m'a paru plus que modeste. A la place j'aurai bien proposé quelques défenestrations et une volée de coups de pieds aux culs.
Pour vous situer l'ambiance, cette classe a la prof de math dont on a parlé. Un des morveux s'est déclaré scandalisé : "Madame truc aurait pu prévoir et nous dire vendredi qu'elle ne serait pas là aujourd'hui, au lieu de ça on se retrouve avec des heures de perm". Trou du cul va !


Dernière édition par Pseudo le Lun 09 Fév 2009, 18:34, édité 1 fois

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mais dans quel monde vit-on?

Message par minnie le Lun 09 Fév 2009, 18:33

@Angua a écrit:
@minnie a écrit:Il faut vous arrêter de faire cours, tous, collectivement, maintenant!

Collectivement.... c'est bien ça, un des noyaux du problème!
cafe

Je vois bien de quoi tu parles.
Je suis désolée pour toi. J'espère juste que ce bahut ne te pourrira pas trop, ni Pseudo. Il faut se protéger.

minnie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum