Agression d'une enseignante de CM1 dans une école de Limoges

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Agression d'une enseignante de CM1 dans une école de Limoges

Message par Ronin le Sam 20 Oct 2012 - 12:05

J'ai fait un remplacement court dans cette école il y a quelques années en cm2, de mémoire c'était effectivement difficile. Et effectivement le public ne ressemblait pas à la "France profonde".

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agression d'une enseignante de CM1 dans une école de Limoges

Message par C'est pas faux le Sam 20 Oct 2012 - 12:48

@retraitée a écrit:
@C'est pas faux a écrit:Ce n'est pas que l'on cache quoi que ce soit, mais on ne peut pas non plus passer son temps au téléphone avec l'inspection. On s'y résoud quand ça dépasse certaines limites.

je trouve que vous avez tort.

Je l'admets volontiers, mais je fais quoi ? Je n'ai pas de baguette magique pour transformer une partie non négligeable de nos élèves en petits anges qui n'ont pas peur d'entrer dans leur immeuble encombré de dealers, qui n'essuient pas de violences quotidiennes à la maison, qui n'ont pas pour seul pique-nique en sortie qu'une pomme flétrie, etc.
Il faut bien faire avec ce qu'on a, et notamment des bagarres et des crises de nerfs régulières.
Avant-hier, la collègue de CM2 a essuyé un grand coup de pied et celle de CE2 venue à la rescousse une bordée d'injures, donc là, le directeur entame une procédure de changement d'école pour l'élève qui sera peut-être déplacé dans l'école voisine qui a déjà son lot de difficultés et qui en échange nous passera à l'occasion une de ses patates chaudes.

En même temps, il ne faut pas croire que tout est noir : ce sont des minots de 12 ans maximum, dont la majorité est mimi, voire adorable. Certains parents sont exemplaires, avec d'autant plus de mérite que le contexte est particulièrement difficile. Un incident peut arriver, mais lorsque le môme prétend se poser en caïd et intimider les autres, comme celui cité, là on agit pour de bon.

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agression d'une enseignante de CM1 dans une école de Limoges

Message par John le Sam 20 Oct 2012 - 14:06

Avant-hier, la collègue de CM2 a essuyé un grand coup de pied et celle de CE2 venue à la rescousse une bordée d'injures, donc là, le directeur entame une procédure de changement d'école pour l'élève qui sera peut-être déplacé dans l'école voisine qui a déjà son lot de difficultés et qui en échange nous passera à l'occasion une de ses patates chaudes.
L'élève aura-t-il une autre sanction que le changement d'école ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agression d'une enseignante de CM1 dans une école de Limoges

Message par Rikki le Sam 20 Oct 2012 - 14:13

@John a écrit:
Avant-hier, la collègue de CM2 a essuyé un grand coup de pied et celle de CE2 venue à la rescousse une bordée d'injures, donc là, le directeur entame une procédure de changement d'école pour l'élève qui sera peut-être déplacé dans l'école voisine qui a déjà son lot de difficultés et qui en échange nous passera à l'occasion une de ses patates chaudes.
L'élève aura-t-il une autre sanction que le changement d'école ?

???? Le changement d'école, pour le coup, c'est la sanction la plus énorme qu'on puisse imaginer !

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agression d'une enseignante de CM1 dans une école de Limoges

Message par Invité19 le Sam 20 Oct 2012 - 14:23

yoaken a écrit:Ils en parlent parce que c'est Limoges, qui est censé être une ville tranquille de ''campagne'' et c'est pour dire : ''Oh, vous vous rendez compte ?! Même à Limoges on a ce genre de cas !!''

Après, au choix, c'est soit pour montrer la dégradation continuelle qui affecte même des endroits qui ne devraient pas être affectés selon eux (la France va de plus en plus mal M'ssieurs Dames), soit pour dire : vous voyez, c'est pas que la faute aux immigrés des cités les comportements de ce genre (puisque, bien sûr, à Limoges, tout le monde il est blanc, de souche, avec un béret sur la tête tellement c'est la France profonde) humhum

venant de la région, je peux vous dire déjà que 140 000 habitants ce n'est pas une "ville de campagne" (je comprends pas bien l'expression soit dit en passant). Et il y a aussi des quartiers chauds dans certaines ZUP.

Et précisons aussi à propos de la réflexion sur les immigrés qu'il y a une forte population subsaharienne. (j'ai cherché les chiffres : pourcentage d'immigrés à Limoges, + de 9%, soit des chiffres similaires à de nombreuses grandes villes)

alors arrêtons les clichés merci (cela dit je n'établis aucun lien entre immigration et déliquance)

Invité19
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agression d'une enseignante de CM1 dans une école de Limoges

Message par Invité19 le Sam 20 Oct 2012 - 14:28

@liliepingouin a écrit:
yoaken a écrit:Ils en parlent parce que c'est Limoges, qui est censé être une ville tranquille de ''campagne'' et c'est pour dire : ''Oh, vous vous rendez compte ?! Même à Limoges on a ce genre de cas !!''

Après, au choix, c'est soit pour montrer la dégradation continuelle qui affecte même des endroits qui ne devraient pas être affectés selon eux (la France va de plus en plus mal M'ssieurs Dames), soit pour dire : vous voyez, c'est pas que la faute aux immigrés des cités les comportements de ce genre (puisque, bien sûr, à Limoges, tout le monde il est blanc, de souche, avec un béret sur la tête tellement c'est la France profonde) humhum

Même au second degré je trouve ce genre de propos désagréables. Il faut vraiment ne jamais avoir mis un pied à Limoges, qui est quand même très loin d'être une toute petite ville, pour penser de telles choses. Et ce n'est absolument pas la France profonde (je l'ai connue la France profonde, mais pas à Limoges).
Malheureusement, je veux bien croire, même si je n'en ai guère croisé, que tu aies raison et que des gens pensent une telle chose, mais dans ce cas ils sont tellement ignorants et bornés que je ne vois de toute façon pas ce qu'on peut faire pour eux. (De la même manière que pour penser que la violence se trouve uniquement chez les jeunes issus de l'immigration, il faut vraiment être aveugle).

+ 1000, je n'avais pas lu ton message avant de poster le mien

Invité19
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agression d'une enseignante de CM1 dans une école de Limoges

Message par John le Sam 20 Oct 2012 - 14:32

@Rikki a écrit:
@John a écrit:
Avant-hier, la collègue de CM2 a essuyé un grand coup de pied et celle de CE2 venue à la rescousse une bordée d'injures, donc là, le directeur entame une procédure de changement d'école pour l'élève qui sera peut-être déplacé dans l'école voisine qui a déjà son lot de difficultés et qui en échange nous passera à l'occasion une de ses patates chaudes.
L'élève aura-t-il une autre sanction que le changement d'école ?
???? Le changement d'école, pour le coup, c'est la sanction la plus énorme qu'on puisse imaginer !
Je sais bien - j'aurais donc dû reformuler : est-ce que l'élève ressent cette décision comme la sanction comme "la plus énorme qu'on puisse imaginer" ?
Les exclusions temporaires, par exemple, sont des fois perçues comme un jour de vacances : est-ce que l'exclusion de l'établissement et l'échange de cas difficiles entre écoles est efficace ?
Je pose la question, et je n'ai pas de réponse pré-conçue ou d'arrière-pensée en tête. Je croirai ce qu'on me dira.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agression d'une enseignante de CM1 dans une école de Limoges

Message par C'est pas faux le Sam 20 Oct 2012 - 14:45

En l'espèce, cela ne servira qu'à transférer et différer un peu les problèmes. L'enfant en question est particulièrement dur et aura tôt fait de recréer des désordres autour de lui. Ce sera surtout un soulagement pour les autres, qui ont peur de lui.
La nouveauté qu'il lui revient d'étrenner, c'est la présence sur le secteur d'un médiateur violence en charge du suivi de ces cas lourds. Son intervention a débuté hier par la rencontre du gamin. A suivre.

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agression d'une enseignante de CM1 dans une école de Limoges

Message par John le Sam 20 Oct 2012 - 14:47

Merci pour cette réponse Smile

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agression d'une enseignante de CM1 dans une école de Limoges

Message par philann le Sam 20 Oct 2012 - 15:01

Je comprends bien que l'on ne puisse pas user d'une baguette magique (dans l'un de mes collèges, 6 conseils de discipline pour des 6eme pour des cas de racket et nous ne sommes qu'en octobre Rolling Eyes Shocked ) mais je trouve grave de ne pas faire remonter l'information à chaque fois, quitte à ne pas lacher le rectorat! Dans le cas contraire, certains experts ont beau jeu de dire que la situation n'empire pas tant que ça!
L'an dernier, sans violence physique, plusieurs élèves ont fait des faux en écriture (maquillage d'un bulletin de notes, signature du porf, se faire passer pour la secrétaire). Et la réaction de la direction comme du délégué syndical a été de ne pas porter plainte, même pas un conseil de discipline pour des faits qui sont punissables par la loi. J'étais furax! furieux On ne peut pas demander à des enfants de connaître la différence entre ce qui se fait ou non, ce qui est grave ou non, si nous-mêmes nous ne marquons pas les faits.

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agression d'une enseignante de CM1 dans une école de Limoges

Message par Ronin le Sam 20 Oct 2012 - 15:17

Oiseau phenix a écrit:
yoaken a écrit:Ils en parlent parce que c'est Limoges, qui est censé être une ville tranquille de ''campagne'' et c'est pour dire : ''Oh, vous vous rendez compte ?! Même à Limoges on a ce genre de cas !!''

Après, au choix, c'est soit pour montrer la dégradation continuelle qui affecte même des endroits qui ne devraient pas être affectés selon eux (la France va de plus en plus mal M'ssieurs Dames), soit pour dire : vous voyez, c'est pas que la faute aux immigrés des cités les comportements de ce genre (puisque, bien sûr, à Limoges, tout le monde il est blanc, de souche, avec un béret sur la tête tellement c'est la France profonde) humhum

venant de la région, je peux vous dire déjà que 140 000 habitants ce n'est pas une "ville de campagne" (je comprends pas bien l'expression soit dit en passant). Et il y a aussi des quartiers chauds dans certaines ZUP.

Et précisons aussi à propos de la réflexion sur les immigrés qu'il y a une forte population subsaharienne. (j'ai cherché les chiffres : pourcentage d'immigrés à Limoges, + de 9%, soit des chiffres similaires à de nombreuses grandes villes)

alors arrêtons les clichés merci (cela dit je n'établis aucun lien entre immigration et déliquance)

Argh, je compatis Razz

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agression d'une enseignante de CM1 dans une école de Limoges

Message par C'est pas faux le Sam 20 Oct 2012 - 15:27

@philann a écrit:Je comprends bien que l'on ne puisse pas user d'une baguette magique (dans l'un de mes collèges, 6 conseils de discipline pour des 6eme pour des cas de racket et nous ne sommes qu'en octobre Rolling Eyes Shocked ) mais je trouve grave de ne pas faire remonter l'information à chaque fois, quitte à ne pas lacher le rectorat! Dans le cas contraire, certains experts ont beau jeu de dire que la situation n'empire pas tant que ça!
L'an dernier, sans violence physique, plusieurs élèves ont fait des faux en écriture (maquillage d'un bulletin de notes, signature du porf, se faire passer pour la secrétaire). Et la réaction de la direction comme du délégué syndical a été de ne pas porter plainte, même pas un conseil de discipline pour des faits qui sont punissables par la loi. J'étais furax! On ne peut pas demander à des enfants de connaître la différence entre ce qui se fait ou non, ce qui est grave ou non, si nous-mêmes nous ne marquons pas les faits.

Mais elle remonte, l'info. Simplement, l'inspection sait que nous sommes aux prises avec certains élèves ingérables, et il n'est utile de lui en préciser les nuisances que quand elles dépassent ce qu'elle sait déjà.

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agression d'une enseignante de CM1 dans une école de Limoges

Message par Volubilys le Sam 20 Oct 2012 - 18:10

@John a écrit:
Il s'agit d'enfants encore assez petits, non? Pas d'adolescents dont la force physique peut faire peur à une équipe d'adultes normalement constitués?
Tu as déjà vu une classe de CM1 ? Tu peux avoir des élèves déjà grands, surtout s'ils sont en âge d'être par exemple en 6eme.
Je trouve la remarque sur la "force physique" et les "adultes normalement constitués" absolument déplacée : on dirait que l'instit s'est pris un coup sans doute à cause de sa petite taille ou de sa faiblesse physique.

Même un "petit" peut déployer une force incroyable, ou agir suffisamment habilement, pour blesser un adulte.
Quand mon élève de CP (6 ans) m'a planté un crayon dans le dos, le crayon était parfaitement taillé et a traversé les vêtements. J'ai eu une marque pendant plusieurs jours, et j'ai dû aller chez le médecin à cause de la douleur (le coup ayant provoqué une crise de sciatique).
Ce n'étais pourtant qu'un enfant de 6 ans et d'un crayon à papier.
J'ai eu des bleus en voulant maîtriser des enfants de 3 en pleine crise de nerf ; une entorse au poignet car un CE2 m'avait envoyé une porte en pleine figure ; un PS m'a fendu l'ongle du gros orteil en atterrissant sur mon pied ; un CE1 m'a assommé avec un ballon de basket ; un MS m'a arraché une boucle d'oreille et j'ai eu l'oreille en sang... Bien sûr ce sont là des accidents, mais c'est la preuve qu'il n'y a pas besoin de faire 1m70 et 80 kg pour faire mal à un adulte.

Volubilys
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agression d'une enseignante de CM1 dans une école de Limoges

Message par Docteur OX le Sam 20 Oct 2012 - 18:51

Volubilys: affraid + fleurs

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agression d'une enseignante de CM1 dans une école de Limoges

Message par Lalirette le Sam 20 Oct 2012 - 19:33

@John a écrit:
A-t-on cédé devant les gosses? A-t-on peur de leur en imposer?
L'instit était seule avec les élèves. "On", c'est donc l'instit qui a été frappée, et éventuellement la directrice insultée.
Je trouve tes propos insultants, tout autant que ce qu'a pu dire l'élève.

+ 1

Oui, ça arrive, les coups de pieds en séparant des enfants.
Mais voilà, il y a un moment où on se dit stop, et on va voir le médecin. Une goutte d'eau qui a sans doute fait déborder le vase.

En fait, je me demande s'il n'est pas plus prudent de les laisser en découdre en faisant semblant d'être occupée ailleurs. C'est horrible, je sais, mais je me pose parfois la question, intellectuellement. Après, dans les faits, on y va quand même.

Lalirette
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agression d'une enseignante de CM1 dans une école de Limoges

Message par Volubilys le Sam 20 Oct 2012 - 19:56

@Docteur OX a écrit:Volubilys: affraid + fleurs
J'attire les accidents. Razz Je suis comme Pierre Richard dans «La chèvre»... Donc je sais d'expérience qu'un enfant, même petit, peut vous faire très mal.

Volubilys
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agression d'une enseignante de CM1 dans une école de Limoges

Message par Docteur OX le Sam 20 Oct 2012 - 20:13

@Volubilys a écrit:
@Docteur OX a écrit:Volubilys: affraid + fleurs
J'attire les accidents. Razz Je suis comme Pierre Richard dans «La chèvre»... Donc je sais d'expérience qu'un enfant, même petit, peut vous faire très mal.

Il faut que tu changes d'avatar ! : tiens, voilà une autre "poupée" Very Happy




Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agression d'une enseignante de CM1 dans une école de Limoges

Message par Sugnet le Sam 20 Oct 2012 - 20:44

Je pense que c'est bien que les médias parlent de ce genre de choses, parceque lorsque tu subis des violences, même minimes on te décourage de porter plainte et on minimise les faits...

J'ai un collègue qui portait systématiquement plainte en cas d'insultes graves ou de main levée, ou de menaces...

Je pense qu'il a raison, et j'encourage otout le monde à faire de même. Il devient urgent de s'indigner devant ces formes de violences envers les adultes qui est inacceptable.

_________________
" Le silence est comme une note suspendue qui permet de mieux entendre celle qui précède et celle qui suit. Ecole du respect, il prépare la qualité de notre présence à l'autre et la qualité de la rencontre..." Michel Hubault

Sugnet
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agression d'une enseignante de CM1 dans une école de Limoges

Message par profecoles le Sam 20 Oct 2012 - 20:45

C'est pas faux, je connais les écoles comme les tiennes en IDF et dans le 94 particulièrement (Eh, oui, il n'y a pas que le 93 avec des écoles difficiles en IDF)...
Et force est de constater que la violence et les incivilités s'y banalisent du fait de l'attitude de notre hiérarchie qui prône le "pas de vagues " et "l'école républicaine se doit d'accueillir tous les enfants quels que soient les problèmes qu'ils posent".
Quant aux enfants de primaire qui seraient petits et donc faciles à maîtriser ...
Nous avons eu dans l' école où j'étais avant le cas d' un petit de 7 ans, exclu de l'école voisine après y avoir mordu sa maîtresse au sang parce qu'elle lui avait confisqué le compas qu'il agitait dangereusement devant l'oeil de son voisin. Il mobilisait régulièrement deux adultes lors de ses crises quotidiennes de colère : un pour surveiller les deux classes (notre jeune collègue femme qui l'avait reçu en "cadeau" après la Toussaint dans sa classe de CE1 , l'autre notre jeune collègue homme de la classe de CP d'en face qui devait se coucher sur lui dans le couloir pour le maintenir.
Une fois ils ont fini par appeler le 15 (qui ne s'est pas déplacé ...) et ont fini tous les deux sanglotant dans la salle des maîtres tellement ils n'en pouvaient plus. sans compter leurs deux classes qui n'avançaient pas beaucoup dans le programme ...
Quand la conseillère péda est intervenue, appelée à la rescousse, le petit O. l'a bousculée et s'est enfui en courant dans les couloirs en lui balançant les portes dans la tête alors qu'elle le poursuivait. Elle a dû aller chercher le directeur dans sa classe qui, avec un autre collègue, a réussi à l'attraper et à le contraindre physiquement.
La hiérarchie a mis plus d'un mois à la suite de ces" incidents" pour finir par accepter de le retirer de notre école. Il a fini par être déscolarisé et bénéficie d'un enseignement à domicile.
Moi, j'ai quitté cette école dès que j'ai pu et je vois la différence avec l'école de quartier très résidentiel où j'enseigne actuellement.
J'ai l'impression de ne plus faire le même métier ou plutôt j'ai l'impression d'avoir commencé à exercer vraiment le métier de prof des écoles en arrivant ici.
Bon courage à toi et à tes collègues , C'est Pas Faux !


Dernière édition par profecoles le Sam 20 Oct 2012 - 20:53, édité 1 fois

profecoles
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agression d'une enseignante de CM1 dans une école de Limoges

Message par gelsomina31 le Sam 20 Oct 2012 - 20:48

@Docteur OX a écrit:
@arcenciel a écrit:
@John a écrit:
@C'est pas faux a écrit:Il ne faut pas voir d'intention polémique à mon intervention : je soulignais juste que ce qui semble un évènement dans l'article cité est le quasi-quotidien de mon école. Je n'en tire aucune conclusion.
Malheureusement, je pense que c'est plutôt le journal qui est dans le vrai en en faisant un événement, et que le grand public ignore largement cette réalité potentielle du métier d'enseignant du primaire.
Oui le grand public l'ignore plus que largement. Dans pas mal d'écoles (parisiennes entre autres) la violence est quasi quotidienne. J'en ai moi-même fait les frais il y a qqs années: baston dans la cour j'accours pour les séparer, un des CM2 impliqué me retourne la main volontairement en me bousculant; arrêt 8 jours et séquelles encore aujourd'hui.

Pffff... mais comment peut-on minimiser et finalement banaliser de tels faits dans l'EN ?

Are en ciel:


Parce que l'IEN, après avoir compatis deux micro-secondes, remet en cause les faits et votre statut de victime assez vite. "Vous devez avoir des problèmes de gestion de groupe... vous n'avez pas la posture de l'enseignant responsable..."? Parce que la police auprès de qui vous voulez porter plainte minimise les conséquences de l'acte (il n'y a pas mort d'homme!) et n'accepte d'enregistrer qu'une main courante? parce que certains médecins, mais apparemment de plus en plus (vécu), ne veulent pas comprendre le traumatisme que cela peut représenter et ne vous accorde des AM que si vous menacez de vous suicider ou de tuer quelqu'un? Parce que les mêmes médecins considèrent que l'enseignement est un métier très facile où il suffit de remplir le cerveau d'élèves bisounours qui vous apporte une pomme tout les matins sur le bureau?

Tout ça c'est du vécu. Au début, j'ai accepté les critiques et je me suis remise en cause. MEA CULPA, MEA MAXIMA CULPA! Puis j'ai fait une rechute dépressive et j'ai commencé à aller mieux quand j'ai compris, accepté et claironné que le problème ne venait pas de moi mais de l'aveuglement et la surdité volontaire des institutions (EN, police, Mairie, médecins). faut dire que j'ai eu la chance d'avoir un super médecin au début de ma dépression et une super psy jusqu'à aujourd'hui.
Maintenant que je n'ai plus mon super médecin, que la police/gendarmerie (en général, pas les individus) est toujours aussi difficile à convaincre, je recommence à perdre le moral.
Désolée pour le HS perso. Mais j'en ai marre des "Yaka... faut qu'on..." Que chacun fasse son boulot. Moi, j'enseigne. Mon administration doit me former et me protéger des agressions extérieures. Les médecins doivent me soigner correctement ; la police faire respecter la loi, les parents éduquer leurs enfants, la mairie entretenir les locaux de l'école et participer à son fonctionnement.


Dernière édition par gelsomina31 le Sam 20 Oct 2012 - 22:33, édité 1 fois

_________________
Fear buildswalls.Hope builds bridges !

Salut et fraternité!

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agression d'une enseignante de CM1 dans une école de Limoges

Message par C'est pas faux le Sam 20 Oct 2012 - 20:49

Merci !

HS : 9-4 aussi, on est peut-être voisins. Wink

Et bon courage à Gelsomina, ex 9-4 et ex-compagne d'IUmachin.

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agression d'une enseignante de CM1 dans une école de Limoges

Message par profecoles le Sam 20 Oct 2012 - 20:51

@gelsomina31 a écrit:


Parce que l'IEN, après avoir compatis deux micro-secondes, remet en cause les faits et votre statut de victime assez vite. "Vous devez avoir des problèmes de gestion de groupe... vous n'avez pas la posture de l'enseignant responsable..."? Parce que la police auprès de qui vous voulez porter plainte minimise les conséquences de l'acte (il n'y a pas mort d'homme!) et n'accepte d'enregistrer qu'une main courante? parce que certains médecins, mais apparemment de plus en plus (vécu), ne veulent pas comprendre le traumatisme que cela peut représenter et ne vous accorde des AM que si vous menacez de vous suicider ou de tuer quelqu'un? Parce que les mêmes médecins considèrent que l'enseignement est un métier très facile où il suffit de remplir le cerveau d'élèves bisounours qui vous apporte une pomme tout les matins sur le bureau?

Tout ça c'est du vécu. Au début, j'ai accepté les critiques et je me suis remise en cause. MEA CULPA, MEA MASSIMA CULPA! Puis j'ai fait une rechute dépressive et j'ai commencé à aller mieux quand j'ai compris, accepté et claironné que le problème ne venait pas de moi mais de l'aveuglement et la surdité volontaire des institutions (EN, police, Mairie, médecins). faut dire que j'ai eu la chance d'avoir un super médecin au début de ma dépression et une super psy jusqu'à aujourd'hui.
Maintenant que je n'ai plus mon super médecin, que la police/gendarmerie (en général, pas les individus) est toujours aussi difficile à convaincre, je recommence à perdre le moral.
Désolée pour le HS perso. Mais j'en ai marre des "Yaka... faut qu'on..." Que chacun fasse son boulot. Moi, j'enseigne. Mon administration doit me former et me protéger des agressions extérieures. Les médecins doivent me soigner correctement ; la police faire respecter la loi, les parents éduquer leurs enfants, la mairie entretenir les locaux de l'école et participer à son fonctionnement.

+ 1000

profecoles
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agression d'une enseignante de CM1 dans une école de Limoges

Message par profecoles le Sam 20 Oct 2012 - 20:53

@C'est pas faux a écrit:Merci !

HS : 9-4 aussi, on est peut-être voisins. Wink

Et bon courage à Gelsomina, ex 9-4 et ex-compagne d'IUmachin.

J'y étais en même temps que vous ...

profecoles
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agression d'une enseignante de CM1 dans une école de Limoges

Message par C'est pas faux le Sam 20 Oct 2012 - 20:54

?!

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agression d'une enseignante de CM1 dans une école de Limoges

Message par arcenciel le Sam 20 Oct 2012 - 20:58

Gelso, tu as bien fait de faire ton HS perso!
Et j'ajouterai des hommes politiques qui pensent que le mercredi matin travaillé n'alourdira pas la charge des enseignants ni les enfants bien au contraire... Je (et nous) souhaite bien du courage aux PE qui seront au front ds des endroits bien chauds!
C'était mon HS itou.

arcenciel
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agression d'une enseignante de CM1 dans une école de Limoges

Message par Ronin le Sam 20 Oct 2012 - 20:59

T'inquiète on va gagner...la reconnaissance du ministre ! Very Happy

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum