Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
carolette
Neoprof expérimenté

Re: Réforme des rythmes scolaires : les PE seront les dindons de la farce.

par carolette le Dim 21 Oct 2012 - 14:40
En même temps 2 heures d'affilée c'est un peu long...
Décidément rien ne va dans cette réforme...
avatar
Lalirette
Niveau 5

Re: Réforme des rythmes scolaires : les PE seront les dindons de la farce.

par Lalirette le Dim 21 Oct 2012 - 14:41
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Nous, comme d'habitude... puisque cela ne doit pas coûter trop cher...
On surveille bien les récréations actuellement, et il n'y en aurait qu'une dans l'après-midi quand même, non ?

Il n'y en a déjà qu'une . De 15 minutes à peine. Et en plus, on a scindé l'horaire pour ne pas mélanger Cycles 2 et 3. Là, ça va être chaud.
avatar
carolette
Neoprof expérimenté

Re: Réforme des rythmes scolaires : les PE seront les dindons de la farce.

par carolette le Dim 21 Oct 2012 - 14:42
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
zazouyle a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit: On ne va plus pouvoir avoir nos matinées pédagos — pas qu'elles me manqueront, mais ils ne vont quand même pas nous faire venir le mercredi après-midi j'espère, ils le savent, qu'on ne peut pas tenir dans ce boulot sans au moins une demi-journée de pause ?


Ah mon avis, je pense que les animations seront le mercredi pm. Illusions are in your dreams!

Dans ce cas j'y emmènerai mes cahiers.

Je le fais déjà quand il s'agit de conférences pédagogiques...

Ça m'est arrivé aussi... Mais là, ce sera rendu obligatoire. Et personne ne pourra rien dire. Sinon, quand ?
C'est ça, ou impro classe le lendemain en ce qui me concerne.

Je crois que l'effet pervers de tout cela sera qu'on assurera juste le minimum pour faire tourner la classe, comme tu le disais plus haut.
avatar
Lalirette
Niveau 5

Re: Réforme des rythmes scolaires : les PE seront les dindons de la farce.

par Lalirette le Dim 21 Oct 2012 - 14:42
Et quand il pleut ? 200 élèves sous le préau ?

Non mais c'est quoi ce délire... Réforme qui rallonge les récrés, quoi. Les moments les plus insécures pour beaucoup d'enfants.
avatar
John
Médiateur

Re: Réforme des rythmes scolaires : les PE seront les dindons de la farce.

par John le Dim 21 Oct 2012 - 19:34
Suite à un bug sur ce fil, voici la reprise des messages publiés entre 14h44 et 16h34 :

1) par Matjofé
le Aujourd'hui à 14:44

Bonjour par chez vous !

Nous sommes en train de nous regrouper pour montrer à notre cher ministre que nous ne voulons pas laisser faire n'importe quoi.

Les syndicats étant trop impliqués (politisés) et en pleines négociations avec les instances d'en haut, nous pensons qu'ils ne sont pas (plus) à même de défendre l'école (même s'ils continuent à nous défendre, nous, en tant que travailleurs), et que c'est à nous, petite base écrasée, de prendre les rênes du traineau !

L'interview de notre ministre par Médiapart sur l'école primaire (entre autres) sans un intervenant du primaire a été la goutte d'eau qui a fait déborder l'écuelle des dindons!

C'est pourquoi nous voulons nous regrouper, pour nous faire entendre, même si nous ne sommes pas tous d'accord (mercredi/samedi, raccourcir les vacances ou non, 4 jours, 5 jours, nouvelle organisation de journée... ), nous ne voulons pas laisser passer des absurdités en laissant croire au grand public, et en particulier aux parents, que c'est pour le bien des enfants.

Nous avons créé une page Facebook (https://www.facebook.com/ecoleintelligente ), et sommes en train de monter un blog.
Venez nous rejoindre... l'union fait la force, paraît-il !

2) Mowgli, 14h50
Lefteris a écrit:Cette nouvelle menace est en outre complètement inconsciente dans l'optique des recrutements. Il y a des académies déficitaires où le déficit de candidats va encore se creuser...

C'est au contraire une belle réussite, puisque l'objectif est de réduire le nombre de fonctionnaires d'Etat sous statut et de progressivement refiler le bébé de l'Education aux collectivités locales dans le cadre de l'acte III de la décentralisation.

Et des vacataires pas formés et payés au lance-pierre, en revanche, ça se trouve sous le pas d'un cheval. La clé de la réforme étant de réorganiser l'école de façon à ce que les élèves puissent être légalement confiés à ces vacataires sur des temps de plus en plus longs, vacataires qui seraient progressivement encadrés par les enseignants, dans le cadre des PEL, projets d'école etc.

3) Aurore, 14h56
Mowgli a écrit:

C'est au contraire une belle réussite, puisque l'objectif est de réduire le nombre de fonctionnaires d'Etat sous statut et de progressivement refiler le bébé de l'Education aux collectivités locales dans le cadre de l'acte III de la décentralisation.

Et des vacataires pas formés et payés au lance-pierre, en revanche, ça se trouve sous le pas d'un cheval. La clé de la réforme étant de réorganiser l'école de façon à ce que les élèves puissent être légalement confiés à ces vacataires sur des temps de plus en plus longs, vacataires qui seraient progressivement encadrés par les enseignants, dans le cadre des PEL, projets d'école etc.

Exactement.
Et si ça passe comme une lettre à la poste pour le primaire (dont les syndicats sont très majoritairement acquis au PS), on passera tout naturellement aux échelons supérieurs.

3-bis) Lalirette, 14h57
Matjofé a écrit:Bonjour par chez vous !

Nous sommes en train de nous regrouper pour montrer à notre cher ministre que nous ne voulons pas laisser faire n'importe quoi.

Les syndicats étant trop impliqués (politisés) et en pleines négociations avec les instances d'en haut, nous pensons qu'ils ne sont pas (plus) à même de défendre l'école (même s'ils continuent à nous défendre, nous, en tant que travailleurs), et que c'est à nous, petite base écrasée, de prendre les rênes du traineau !

L'interview de notre ministre par Médiapart sur l'école primaire (entre autres) sans un intervenant du primaire a été la goutte d'eau qui a fait déborder l'écuelle des dindons!

C'est pourquoi nous voulons nous regrouper, pour nous faire entendre, même si nous ne sommes pas tous d'accord (mercredi/samedi, raccourcir les vacances ou non, 4 jours, 5 jours, nouvelle organisation de journée... ), nous ne voulons pas laisser passer des absurdités en laissant croire au grand public, et en particulier aux parents, que c'est pour le bien des enfants.

Nous avons créé une page Facebook (https://www.facebook.com/ecoleintelligente ), et sommes en train de monter un blog.
Venez nous rejoindre... l'union fait la force, paraît-il !



Oui, j'ai vu sur EDP. Mais je n'ai plus de compte FB...
Par contre, si blog il y a, je viendrai vous lire et participer si besoin.

4) par Matjofé
le Aujourd'hui à 14:58

Oui, oui, Blog il y aura, il est en cours de création, je viens vous donner l'adresse dès que possible, et effectivement il y aura besoin de rédacteurs de tout style et de toutes provenances!



5) Mowgli, 14h59
carolette a écrit:
Mowgli, tu veux dire que la récré aurait lieu avant les 30 minutes de devoirs, pour être certain qu'on arrête les apprentissages ? On n'aura le temps de rien sur une telle durée...



Non, je ne dis pas ça, je n'en sais rien pour l'instant.

Ce que je dis, c'est que la question du -ou des- temps de récré de l'après-midi n'est pas un point de détail et que la manière dont elle va être traitée sera fort instructive ! Wink

6) Mowgli, 15h12
Matjofé a écrit:
Les syndicats étant trop impliqués (politisés) et en pleines négociations avec les instances d'en haut, nous pensons qu'ils ne sont pas (plus) à même de défendre l'école (même s'ils continuent à nous défendre, nous, en tant que travailleurs), et que c'est à nous, petite base écrasée, de prendre les rênes du traineau !


"Les" syndicats... J'en ai ras-le bol des généralisations abusives... As-tu déjà entendu parler du Snudi-FO ?

Bon, cela dit, on ne peut que se réjouir de voir que ce projet de réforme suscite des réactions chez les collègues et que beaucoup semblent résolus à bouger et à se faire entendre. Il y a urgence !

7) Aurore, 15h16
Mowgli a écrit:

Matjofé a écrit:
Les syndicats étant trop impliqués (politisés) et en pleines négociations avec les instances d'en haut, nous pensons qu'ils ne sont pas (plus) à même de défendre l'école (même s'ils continuent à nous défendre, nous, en tant que travailleurs), et que c'est à nous, petite base écrasée, de prendre les rênes du traineau !

"Les" syndicats... J'en ai ras-le bol des généralisations abusives... As-tu déjà entendu parler du Snudi-FO ?

Bon, cela dit, on ne peut que se réjouir de voir que ce projet de réforme suscite des réactions chez les collègues et que beaucoup semblent résolus à bouger et à se faire entendre. Il y a urgence !

Tu fais bien de le préciser. Cependant, ce n'est tout de même pas pour rien que le PS a commencé son entreprise de "refondation" démolition par le primaire.


8) par Matjofé
le Aujourd'hui à 15:28

J'en ai entendu parlé ... parce que je me suis renseignée! Wink

Personne n'est venu jusqu'à moi, petit pion, pour me dire "hé, bouge-toi ! c'est grave ce qui se passe !"

Je ne crache en rien sur les syndicats (en général), je pense effectivement que certains sont plus réactifs (plus libres?) que d'autres. Mais ne mentons pas non plus, ils sont en concertation avec les gens du ministère, tentent des négociations, et ne peuvent pas forcément se mouiller avant la fin de ces concertations (j'ai bien vu cependant la pétition du SNUDI)...

Et je crois que beaucoup de gens sont désabusés tout en bas de l'échelle, usés par les dernières grèves qui n'ont rien donné, la grève étant la seule action (ou presque) proposée par les syndicats.

En outre, bon nombre de syndicats sont marqués politiquement, et je pense que les enseignants n'ont pas forcément d'être étiqueter, mais juste envie de clamer haut et fort qu'ils ne laisseront pas passer une réforme qui n'est pas faite pour le bien des enfants.

9) Arcenciel, 15h30
... pour le bien des enfants et des enseignants j'ajouterai.

10) par Matjofé
le Aujourd'hui à 15:32

Je rajouterai aussi qu'il est peut-être bien pour une fois (enfin) qu'aux yeux du grand public, on entende vraiment les gens concernés.
Les syndicats, même s'ils sont censés nous représenter, ne sont pas forcément vu d'un bon oeil par le vulgus péquin, et de voir les enseignants eux-mêmes réagir, pourra peut-être avoir un peu plus d'impact qu'une énième grève même pas relayée par les médias !





11) par Matjofé
le Aujourd'hui à 15:34

oui, mais là est peut-être un des inconvénients (ou limites) des syndicats (de mon propre avis), dont la vocation est de défendre le travailleur et ses conditions de travail, et non l'enfant à l'école (même si par truchement, on y arrive!).

Or là, il s'agit avant tout de sauver l'école pour nos enfants et nos élèves, et par ricochet, éviter des aberrations et des lourdeurs pour nous, enseignants.



12) Mowgli, 16h28
Matjofé a écrit:J'en ai entendu parlé ... parce que je me suis renseignée! Wink
Personne n'est venu jusqu'à moi, petit pion, pour me dire "hé, bouge-toi ! c'est grave ce qui se passe !"


Ça fait des années que le Snudi-FO fait son boulot d'information et alerte les collègues dès que des mauvais coups se préparent. Ce qui a permis notamment de faire échec à des projets d'aménagement des rythmes scolaires dans un certain nombre de villes, dont Paris et Lyon entre autres, projets qui étaient du même acabit que celui de Peillon.

Encore faut-il se donner la peine de se renseigner, comme tu dis, en lisant la presse syndicale, les professions de foi au moment des élections professionnelles, en se rendant aux RIS, et, mieux encore, en se syndiquant afin de recevoir toutes les infos en temps réel et de pouvoir s'exprimer dans les instances du syndicat.

Le Snudi-FO a pris ses responsabilités notamment au moment des décrets Darcos en refusant de signer les deux protocoles et en alertant largement les collègues sur le danger qu'ils représentaient.

Si les collègues décident ensuite de voter quand même pour ceux qui ont signé le premier protocole -comme le Snuipp- voire les deux -comme l'Unsa- et de leur conférer une importante représentativité, ou décident de ne pas voter du tout, que dire ?

Mais ne mentons pas non plus, ils sont en concertation avec les gens du ministère, tentent des négociations, et ne peuvent pas forcément se mouiller avant la fin de ces concertations (j'ai bien vu cependant la pétition du SNUDI)...


J'ai l'impression que tu n'as pas une idée très précise de ce que c'est que le syndicalisme ni de la manière dont les choses se passent. C'est ton droit, mais il serait plus raisonnable dans ce cas de ne pas écrire ce genre de chose. Un syndicat n'a pas à négocier en secret dans le dos des personnels, mais en toute transparence sur la base des mandats qui lui ont été confiés par ses syndiqués et en rendant compte de ces mandats tout au long des négociations. En tout cas, c'est ainsi que l'on conçoit les choses à FO, donc je trouve tes propos déplacés pour ce qui concerne mon syndicat.

Et je crois que beaucoup de gens sont désabusés tout en bas de l'échelle, usés par les dernières grèves qui n'ont rien donné, la grève étant la seule action (ou presque) proposée par les syndicats.


Sur le fait que beaucoup de gens sont désabusés, je suis assez d'accord avec toi. 2003 a fait des dégâts.

En outre, bon nombre de syndicats sont marqués politiquement, et je pense que les enseignants n'ont pas forcément d'être étiqueter, mais juste envie de clamer haut et fort qu'ils ne laisseront pas passer une réforme qui n'est pas faite pour le bien des enfants.


Le bien des enfants, attention, terrain glissant : qu'est-ce que c'est ? Qui est qualifié pour en juger ?
Ça relève de l'intérêt général et c'est normalement au pouvoir politique d'en juger et de faire des choix, après avoir entendu tous ceux qui pouvaient avoir à s'exprimer sur le sujet : parents d'élèves, enseignants, experts divers et variés...
En revanche, ce qui relève clairement des syndicats de salariés, c'est bel et bien en premier lieu la défense des salariés en tant que tels : conditions de travail, salaires etc.

Voilà. Je n'aime pas qu'on dise n'importe quoi sur mon syndicat (puisque tu l'englobes dans un "les syndicats" très général) et je tenais donc à réagir sur ce point-là.

Cela dit, il est urgent de s'unir pour faire échec à ce projet aberrant et obtenir qu'il soit retiré au plus vite. Je peux t'assurer qu'on y travaille sur le terrain. Les carottes ne sont pas cuites et rien n'est joué, encore faut-il s'entendre sur les revendications...


Dernière édition par John le Dim 21 Oct 2012 - 19:47, édité 1 fois

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
profecoles
Habitué du forum

Re: Réforme des rythmes scolaires : les PE seront les dindons de la farce.

par profecoles le Dim 21 Oct 2012 - 19:46
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
J'aurais préféré qu'on remette au moins un samedi sur deux et qu'on supprime des heures de "n'importe nawak", mais il semble que les heures de n'importe nawak soient sacrées, contrairement à celles d'enseignement.

Descendre encore le volume d'enseignement, c'est suicidaire. On avait 30 heures quand j'étais petite — bon, OK, le samedi après-midi, les maîtresses nous passaient des dessins animés avec le projecteur Super 8, j'en ai d'ailleurs d'excellents souvenirs. N'empêche que ça faisait 27 heures d'enseignement "réel", plus 3 heures un peu plus "soft", les lundis, mardis, mercredis, vendredis, samedis. Maintenant, si on descend à 23 heures, avec je ne sais combien de matières en plus — anglais, informatique, sécurité routière, hygiène, nutrition, dents, développement durable, histoire des arts, prévention anti-tout, on va juste dans le mur.

Voilà, tu as tout bien résumé.
Pour la première fois, je ne vois pas d'autre solution que la grève si les syndicats ne refusent pas cette réforme.
Sous quelle forme ? Qui et comment peut-on lancer un mouvement de grève si les syndicats n'en sont pas à l'initiative ?

***

On ne pourrait pas alerter les parents et la presse avec le déroulement prévisible d'une journée" peillonaise" en 2013 au CP par exemple (je prends l'exemple de ce que cela pourrait donner dans mon école où les intervenants extérieurs sont nombreux) :

8H30 - 9 h45 Français Lecture (code)
9H45-10H récré
10H15-11H15 Intervenant musique.
11h15-11h30 maths (un petit quart d'heure ça suffira non ?)

13H30-14H 15 Anglais ou arts visuels ou découverte du monde.
14H15- 15h15 sport au gymnase ou piscine ou intervention sur les dents ou sur la sécurité routière ou sur ...le tri des déchets...
15H15-15H30 récréation
15H30-16H ....devoirs (1 minute par élève pour refaire la lecture du matin).

Pas le temps pour lire un texte , pour faire des maths ...

je vosu rejoins sur le blog dès qu'on donne l'adresse. Je n'aime pas FB.

avatar
Loreleii
Neoprof expérimenté

Re: Réforme des rythmes scolaires : les PE seront les dindons de la farce.

par Loreleii le Dim 21 Oct 2012 - 22:03
J'ai lu vos messages et je comprends bien vos inquiétudes. Je me rends compte que je ne connais pas vos conditions de travail heu (je suis en collège). Quand ma fille allait en primaire (elle a maintenant 18 ans!), elle avait école 4 fois 6 heures + le mercredi ou le samedi matin (ça a changé au cours de sa scolarité). Elle avait donc 27 heures de cours. Qu'est-ce qui a changé depuis? Combien d'heures faites-vous par semaine? J'ai essayé de comprendre en lisant vos message, mais je m'embrouille un peu.
Excusez mon ignorance, mais comme mes enfants sont grands, je n'ai plus suivi l'évolution des choses. Mea culpa...
En tout cas, bon courage! Accrochez-vous.
avatar
Lalirette
Niveau 5

Re: Réforme des rythmes scolaires : les PE seront les dindons de la farce.

par Lalirette le Dim 21 Oct 2012 - 22:10
24 heures en classe entière + 2 heures d'AP. Soit des journées de 6h30 devant élèves : c'est trop. Et pour eux, et pour nous.
avatar
Circé
Expert spécialisé

Re: Réforme des rythmes scolaires : les PE seront les dindons de la farce.

par Circé le Dim 21 Oct 2012 - 22:11
Je n'ai pas lu tout le topic parce que bien trop long, mais par principe et sans jouer sur l'éternel clivage primaire/secondaire, il me semble que si l'on me collait une augmentation de mon temps de travail sans me filer un sou, je hurlerais au scandale et ne vous inquiétez pas, quand la pilule sera passée "chez les petits", vont aussi s'occuper de nous...y'a pas de raison !!
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: Réforme des rythmes scolaires : les PE seront les dindons de la farce.

par Ronin le Dim 21 Oct 2012 - 22:12
+ 108 heures en truc divers + les rdv parents + bien sûr corrections et preps.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: Réforme des rythmes scolaires : les PE seront les dindons de la farce.

par Ronin le Dim 21 Oct 2012 - 22:13
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Je n'ai pas lu tout le topic parce que bien trop long, mais par principe et sans jouer sur l'éternel clivage primaire/secondaire, il me semble que si l'on me collait une augmentation de mon temps de travail sans me filer un sou, je hurlerais au scandale et ne vous inquiétez pas, quand la pilule sera passée "chez les petits", vont aussi s'occuper de nous...y'a pas de raison !!

Bah avec un peu de chance vous aurez les 24 h de Sarko, sans les 500 euros Twisted Evil Châtel en rêvait, Peillon l'a fait...
avatar
doublecasquette
Devin

Re: Réforme des rythmes scolaires : les PE seront les dindons de la farce.

par doublecasquette le Dim 21 Oct 2012 - 22:14
Nous faisons théoriquement 27 heures par semaine, sur 36 semaines, dont 26 en présence des élèves, serrées sur quatre journées de classe.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.
avatar
Lalirette
Niveau 5

Re: Réforme des rythmes scolaires : les PE seront les dindons de la farce.

par Lalirette le Dim 21 Oct 2012 - 22:22
Ma semaine idéale :
9h-12h
14h-16h30
samedi matin : 9h12h

1 heure d'AP à mettre où l'on veut.

Avec un salaire plus décent, style une prime pour les titulaires d'une classe au même titre que les PP.

Pas touche aux vacances. Stop les anim. Des vraies formations, sur deux ou trois semaines, comme il y a une dizaine d'années.


Dernière édition par Lalirette le Dim 21 Oct 2012 - 22:25, édité 1 fois
avatar
Circé
Expert spécialisé

Re: Réforme des rythmes scolaires : les PE seront les dindons de la farce.

par Circé le Dim 21 Oct 2012 - 22:25
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Je n'ai pas lu tout le topic parce que bien trop long, mais par principe et sans jouer sur l'éternel clivage primaire/secondaire, il me semble que si l'on me collait une augmentation de mon temps de travail sans me filer un sou, je hurlerais au scandale et ne vous inquiétez pas, quand la pilule sera passée "chez les petits", vont aussi s'occuper de nous...y'a pas de raison !!

Bah avec un peu de chance vous aurez les 24 h de Sarko, sans les 500 euros Twisted Evil Châtel en rêvait, Peillon l'a fait...

J'osais pas l'écrire.

La question n'est pas de savoir qui fait le plus d'heures ou pas. Nous savons tous que c'est très inégalitaire en fonction du niveau enseigné, de la matière et de l'expérience. Cette réforme concerne à vue de nez, les PE, mais nous le sommes tous car ce que accepteront (à l'insu de leur plein gré) les PE, tous les autres profs devront y consentir...et la pilule sera bien amère.
avatar
Loreleii
Neoprof expérimenté

Re: Réforme des rythmes scolaires : les PE seront les dindons de la farce.

par Loreleii le Dim 21 Oct 2012 - 22:28
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Nous faisons théoriquement 27 heures par semaine, sur 36 semaines, dont 26 en présence des élèves, serrées sur quatre journées de classe.


Les AP, c'est seulement pour les élèves en difficulté?
Si j'ai bien compris, vous avez des réunions le mercredi matin?

Je sais bien que notre tour viendra. Pour le moment c'est vous, mais nous ne perdons rien pour attendre!!! 😢

avatar
Circé
Expert spécialisé

Re: Réforme des rythmes scolaires : les PE seront les dindons de la farce.

par Circé le Dim 21 Oct 2012 - 22:30
Oui, ils ont des réunions qui sont des réunions obligatoires de concertation.
Les AP sont consacrées aux élèves en difficulté chronique ou passagère... c'est le seul point positif que j'ai vu ces dernières années mais en échange, plus de RASED et un programme alourdi...toute amélioration coûte bien cher.
On tue l'école !
avatar
Duplay
Expert

Re: Réforme des rythmes scolaires : les PE seront les dindons de la farce.

par Duplay le Dim 21 Oct 2012 - 22:33
Attention, les collègues !

Ne nous laissons pas enfumer par les "détails" pratiques, même s'ils sont gratinés.

Ce qui est en jeu dans cette réforme, c'est rien moins que la fin de notre statut de fonctionnaire d'Etat.

En clair, cela veut notamment dire que si cette réforme passe, nos obligations de service ne seront plus définies nationalement mais localement, au bon vouloir des maires et groupes de pressions locaux, dans le cadre des PEL (projets éducatifs locaux).

C'est pourquoi il n'y a rien à espérer de négociations sur les détails. La seule issue possible, c'est le retrait pur et simple de ce projet et c'est sur ce point qu'il faut mandater ceux qui nous représenterons auprès du ministère, qu'ils soient issus de syndicats ou de mouvements spontanés de type "coordination".

chevalier

avatar
doublecasquette
Devin

Re: Réforme des rythmes scolaires : les PE seront les dindons de la farce.

par doublecasquette le Dim 21 Oct 2012 - 22:35
Mowgli a écrit:Attention, les collègues !

Ne nous laissons pas enfumer par les "détails" pratiques, même s'ils sont gratinés.

Ce qui est en jeu dans cette réforme, c'est rien moins que la fin de notre statut de fonctionnaire d'Etat.

En clair, cela veut notamment dire que si cette réforme passe, nos obligations de service ne seront plus définies nationalement mais localement, au bon vouloir des maires et groupes de pressions locaux, dans le cadre des PEL (projets éducatifs locaux).

C'est pourquoi il n'y a rien à espérer de négociations sur les détails. La seule issue possible, c'est le retrait pur et simple de ce projet et c'est sur ce point qu'il faut mandater ceux qui nous représenterons auprès du ministère, qu'ils soient issus de syndicats ou de mouvements spontanés de type "coordination".

chevalier


+ 1000 ! chevalier

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.
avatar
Duplay
Expert

Re: Réforme des rythmes scolaires : les PE seront les dindons de la farce.

par Duplay le Dim 21 Oct 2012 - 22:37
Ajoutons que les collègues des lycées professionnels sont aussi sur le grill (acte III de la décentralisation).

Si nous y passons, ce sera ensuite le tour des collègues de collège et lycée.

avatar
gelsomina31
Grand Maître

Re: Réforme des rythmes scolaires : les PE seront les dindons de la farce.

par gelsomina31 le Dim 21 Oct 2012 - 22:37


Re: Réforme des rythmes scolaires : les PE seront les dindons de la farce.

Message par Mowgli Aujourd'hui à 22:33
Attention, les collègues !

Ne nous laissons pas enfumer par les "détails" pratiques, même s'ils sont gratinés.

Ce qui est en jeu dans cette réforme, c'est rien moins que la fin de notre statut de fonctionnaire d'Etat.

En clair, cela veut notamment dire que si cette réforme passe, nos obligations de service ne seront plus définies nationalement mais localement, au bon vouloir des maires et groupes de pressions locaux, dans le cadre des PEL (projets éducatifs locaux).

C'est pourquoi il n'y a rien à espérer de négociations sur les détails. La seule issue possible, c'est le retrait pur et simple de ce projet et c'est sur ce point qu'il faut mandater ceux qui nous représenterons auprès du ministère, qu'ils soient issus de syndicats ou de mouvements spontanés de type "coordination".


+ 10000

_________________
Fear buildswalls.Hope builds bridges !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« De chacun selon ses forces, à chacun selon ses besoins. »
profecoles
Habitué du forum

Re: Réforme des rythmes scolaires : les PE seront les dindons de la farce.

par profecoles le Dim 21 Oct 2012 - 22:40
Mowgli a écrit:Attention, les collègues !

N
Ce qui est en jeu dans cette réforme, c'est rien moins que la fin de notre statut de fonctionnaire d'Etat.

En clair, cela veut notamment dire que si cette réforme passe, nos obligations de service ne seront plus définies nationalement mais localement, au bon vouloir des maires et groupes de pressions locaux, dans le cadre des PEL (projets éducatifs locaux).



Je ne vois pas trop comment, avec quel enchaînement d'"évolutions" ? (je suis bien naïve , je sais !).
De toutes façons, je suis d'accord pour un retrait pur et simple car je ne vois vraiment rien de bon dans cette "refondation".
avatar
Presse-purée
Grand sage

Re: Réforme des rythmes scolaires : les PE seront les dindons de la farce.

par Presse-purée le Dim 21 Oct 2012 - 22:43
Mowgli a raison, il y a des convergences inquiétantes dans cette proposition de réforme:

- les PEL pour les PE,
- La redéfinition des missions des COP et leur éventuel (recul sur le sujet pour le moment) passage dans le giron des régions,
- absence de cadre national dans la validation du socle,
- le sort des lycées pro.


_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: Réforme des rythmes scolaires : les PE seront les dindons de la farce.

par Celeborn le Dim 21 Oct 2012 - 22:57
Je ne comprends pas pourquoi les PE pensent que leur temps de travail va être augmenté alors que ce n'est pas le cas. Le temps de travail hebdomadaire n'est pas augmenté : il est réparti différemment. Ensuite, on peut trouver qu'il est mal réparti, hein, je dis pas : mais il n'est pas augmenté.

Dire que cette réforme, c'est la fin du statut de fonctionnaire d'État pour les PE, je suis désolé, mais c'est complètement n'importe quoi. Ce n'est pas vrai. Il faut arrêter de faire courir n'importe quel bruit n'importe comment.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
Docteur OX
Grand sage

Re: Réforme des rythmes scolaires : les PE seront les dindons de la farce.

par Docteur OX le Dim 21 Oct 2012 - 23:17
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Je ne comprends pas pourquoi les PE pensent que leur temps de travail va être augmenté alors que ce n'est pas le cas. Le temps de travail hebdomadaire n'est pas augmenté : il est réparti différemment. Ensuite, on peut trouver qu'il est mal réparti, hein, je dis pas : mais il n'est pas augmenté.

Dire que cette réforme, c'est la fin du statut de fonctionnaire d'État pour les PE, je suis désolé, mais c'est complètement n'importe quoi. Ce n'est pas vrai. Il faut arrêter de faire courir n'importe quel bruit n'importe comment.

En plus des 27 heures hebdomadaires (24h + 2h d'AP + 1h de formation/rencontre parents...), les PE auront donc en + les mercredis matins car il n'est pas question de retirer les AP et l'heure de formation pour le moment. Je me trompe ou pas ?
avatar
Presse-purée
Grand sage

Re: Réforme des rythmes scolaires : les PE seront les dindons de la farce.

par Presse-purée le Dim 21 Oct 2012 - 23:22
Les heures d'AP sautent, de ce que j'ai lu.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
avatar
Duplay
Expert

Re: Réforme des rythmes scolaires : les PE seront les dindons de la farce.

par Duplay le Dim 21 Oct 2012 - 23:29
Désolée, Celeborn, mais tu ne maîtrises manifestement pas ce dossier. Ce qui est tout à fait compréhensible car tu as probablement déjà fort à faire avec les dossiers propres au secondaire. Wink

Pour ce qui concerne le temps de travail, ce n'est quand même pas à toi qu'il faut rappeler que le temps de travail d'un enseignant ne se limite pas aux heures d'enseignement devant les élèves. Mais il est vrai qu'en rognant sur les préparations, l'installation du matériel pour les séances d'EPS ou d'arts plastiques, les corrections, les rendez-vous avec les parents, les échanges avec les orthophonistes, les pédo-psy, les psychomot... le suivi des élèves, il sera en effet possible de ne pas travailler plus. J'ai du mal à croire que tu souscrives à cette solution !

Quant à la fin de notre statut... A partir du moment où nos obligations de service seront définies localement, dans le cadre des PEL, et non plus nationalement, à partir du moment où nous aurons à assumer la coordination des temps scolaires et périscolaires dans le cadre des PEL, à partir du moment où les projets d'école devront se conformer aux PEL... oui, je maintiens que nous aurons perdu notre statut de fonctionnaire d'Etat.

Tu peux compter sur moi pour diffuser des éléments écrits dès que j'en aurai, mais vois-tu, très curieusement -et je dois dire que c'est inédit à ma connaissance- le ministre s'est bien gardé pour l'instant de présenter un projet écrit lors des premières rencontres avec les organisations syndicales...





Contenu sponsorisé

Re: Réforme des rythmes scolaires : les PE seront les dindons de la farce.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum