Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Duplay
Expert spécialisé

Re: Réforme des rythmes scolaires : les PE seront les dindons de la farce.

par Duplay le Lun 26 Nov 2012 - 21:00
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Les dindons font appel à tous les collègues PE qui veulent bien relayer ce courrier par mail aux principaux syndicats du primaire :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Adresses sur le site "Laparoleauxdindons". [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Il faudrait arriver à les faire bouger de façon unitaire.


Sur quelles revendications précises les dindons souhaitent-ils cette unité ?

Je te pose la question parce que j'ai vu qu'il y avait des positions très variées chez les dindons. Etes-vous parvenus à vous mettre d'accord sur certains points ? Lesquels ?

C'est important de le savoir pour la suite. Wink
profecoles
Habitué du forum

Re: Réforme des rythmes scolaires : les PE seront les dindons de la farce.

par profecoles le Lun 26 Nov 2012 - 21:16
Celles de la pétition :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

qui est en passe d'atteindre les 10 000 signatures.
avatar
Sapotille
Empereur

Re: Réforme des rythmes scolaires : les PE seront les dindons de la farce.

par Sapotille le Lun 26 Nov 2012 - 22:09
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Et pour quel bénéfice ? c'est surtout ça la question... si encore c'était positif... No


Lene74, si tu savais , tu ne me suggérerais pas de pousser la réflexion plus loin !!!
Parce que dans le village dont je fais partie, il n'y a jamais eu d'école maternelle...
Mes enfants et tous ceux qui étaient à l'école avec eux, avant eux, après eux sont juste entrés à l'école à 5 ans...

Mais on a regroupé les villages et maintenant, il y a des écoles maternelles...

Le bénéfice, c'est que les mamans ont pu aller travailler... et que les pitchounes entendent et parlent français avant le CP, parce qu'ici les langues maternelles sont très variées, zone frontalière oblige !!!
Et puis depuis pas mal d'années, il y a une Maîtresse Marie-Paule qui utilise les Alphas, dans cette école...

Et petit à petit, la forêt a repris de l'envergure !!! yesyes

Mais quel rapport avec la réforme des rythmes scolaires ??? Parce que c'est bien du coût de cette réforme dont il est question, là Suspect


J'avais pensé que ton message répondait au mien !!!

Je vois qu'il n'en était rien...

Donc oublie ... Suspect
avatar
Duplay
Expert spécialisé

Re: Réforme des rythmes scolaires : les PE seront les dindons de la farce.

par Duplay le Lun 26 Nov 2012 - 22:45
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Celles de la pétition :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

qui est en passe d'atteindre les 10 000 signatures.

La pétition des dindons revendique notamment "l'abandon immédiat de la remise en question des rythmes scolaires".

Sachant que tout le projet de réforme du ministre est bâti sur la réforme des rythmes scolaires, sur les PEL (avec un début de transfert de compétences de l'Etat vers les collectivités territoriales) et implique de faire travailler gratuitement les enseignants une demi-journée par semaine (comme l'a très clairement annoncé le ministre à plusieurs reprises), cette revendication implique donc d'exiger l'abandon immédiat du projet du ministre, qui n'est pas améliorable ni négociable.

Or d'après ce qu'on peut lire des échanges entre dindons, les positions n'étaient pas unanimes sur ce point jusqu'à récemment.

Bref, ce que je souhaitais savoir, c'est si les dindons se retrouvent à présent dans la revendication "abandon du projet ministériel" telle qu'elle est par exemple formulée par les syndicats SNUipp-FSU, Snudi-FO, SE-Unsa et Sud Education de Paris :

"Les syndicats SNUipp-FSU, Snudi-FO, SE-Unsa et Sud Education de Paris affirment leur opposition au projet ministériel de réforme des rythmes scolaires et réclament son abandon.Le projet ministériel n’est pas acceptable. Il dégrade les conditions de travail et d’emploi de tous les personnels. Il ne comporte aucune amélioration des conditions d’apprentissage des élèves et n’améliorera pas leur réussite scolaire."
profecoles
Habitué du forum

Re: Réforme des rythmes scolaires : les PE seront les dindons de la farce.

par profecoles le Lun 26 Nov 2012 - 23:04
Abandon immédiat du projet actuel mais pas abandon de tout projet à venir qui proposerait un rythme différent.
Si les autres conditions sont remplies ( amélioration des conditions d’apprentissage des élèves et statut de fonctionnaire d'Etat préservé pour les PE), nous ne sommes pas contre un éventuel changement de rythme.
C'est en tout cas le courant majoritaire chez les 44 dindons actifs.
Donc oui, nous nous retrouvons dans :
Les syndicats SNUipp-FSU, Snudi-FO, SE-Unsa et Sud Education de Paris affirment leur opposition au projet ministériel de réforme des rythmes scolaires et réclament son abandon.Le projet ministériel n’est pas acceptable. Il dégrade les conditions de travail et d’emploi de tous les personnels. Il ne comporte aucune amélioration des conditions d’apprentissage des élèves et n’améliorera pas leur réussite scolaire."
avatar
Duplay
Expert spécialisé

Re: Réforme des rythmes scolaires : les PE seront les dindons de la farce.

par Duplay le Dim 2 Déc 2012 - 20:11

Ça bouge dans le Rhône (où les collègues et les élèves de Lyon, entre autres, sont menacés d'une pause méridienne trèèèès allongée) :



Pour l'abandon du projet Peillon, le SNUDI-FO s'adresse aux autres syndicats


A Paris les syndicats SNUDI-FO, SNUipp-FSU, SE-UNSA et SUD Education viennent de prendre position pour l'abandon du projet Peillon sur les rythmes scolaires (voir l'article ici).

En Haute-Garonne, les syndicats SNUDI-FO, SNUipp-FSU et SE-UNSA viennent d'adopter un voeu en CAPD indiquant leur refus de la classe le mercredi matin et des Projets Educatifs Locaux. (voir l'article ici).

Ce qui est possible à Paris, en Haute-Garonne, doit l'être dans le Rhône !

Alors que 1100 collègues du département ont déjà signé la pétition du SNUDI-FO, alors que plusieurs écoles de Lyon, Villeurbanne, Vénissieux, Rillieux, Vaulx, Mions… avec des syndiqués du SNUDI-FO, du SNUipp-FSU, du SGEN-CFDT et des non syndiqués, ont déjà contresigné l’appel pour l’abandon de la réforme Peillon lancé par 59 collègues lors d’une réunion syndicale du SNUDI-FO le 21 novembre,

le SNUDI-FO a décidé de s'adresser aux autres syndicats afin d'aboutir à une position commune pour l'abandon pur et simple du projet Peillon sur les rythmes scolaires.

Lire le courrier du SNUDI-FO aux organisations syndicales du Rhône :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


chevalier
Ulysse51
Niveau 4

Re: Réforme des rythmes scolaires : les PE seront les dindons de la farce.

par Ulysse51 le Lun 3 Déc 2012 - 8:42
Dans ma ville , le maire ne semble pas très "chaud" pour mettre en oeuvre cette désorganisation réforme...Mais si les villages limitrophes la mettent en place, je n'ose pas imaginer le bordel ! (comment feront les TD, les remplaçants s'il faut jongler sur des écoles avec des mercredis matin quand d'autres ne les font pas ??) :shock: diable
avatar
Duplay
Expert spécialisé

Re: Réforme des rythmes scolaires : les PE seront les dindons de la farce.

par Duplay le Sam 8 Déc 2012 - 12:58
Sur la question de la journée de prérentrée à rattraper, j'ai essayé de faire un petit topo ici :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

En espérant que ce soit suffisamment clair. cafe Very Happy
avatar
John
Médiateur

Re: Réforme des rythmes scolaires : les PE seront les dindons de la farce.

par John le Dim 9 Déc 2012 - 19:15
Revendications du SE-UNSA

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Si de premières précisions ont été apportées sur l’organisation des rythmes des élèves c’est loin d’être le cas pour les obligations de service des professeurs des écoles. Pour le SE-Unsa, réussite des élèves et amélioration des conditions de travail vont de pair. Les discussions sur ce deuxième point se poursuivront jusqu’en janvier. Le SE-Unsa avance plusieurs revendications et martèle ses exigences.

Si le ministère refuse de discuter des 24h d’enseignement, les 108 h peuvent être largement revisitées :

Temps de concertation, de réunion d’équipes éducatives et de suivi, relation avec les parents : aujourd’hui de 24h annuelles, le SE-Unsa souhaite qu’il soit largement augmenté. Par ailleurs, il doit être forfaitisé. Pour le SE-Unsa, le message est clair : Stop aux tableaux excel !
Activités en groupe restreint : Le volume et le contenu de l’aide personnalisée seront revus. Le SE-Unsa prône le retour de toutes les formes d’aides sur le temps commun à tous. Si le ministère ne veut pas supprimer purement et simplement l’aide personnalisée, il consent à sa transformation en Activités Pédagogiques Complémentaires dont la définition du contenu serait rendue aux équipes et le volume annuel doit être divisé par deux.
Animations et formations pédagogiques : pour le SE-Unsa, les actuelles 18h doivent être ramenées à 9h.

Enfin la question de la compensation de la perte de pouvoir d’achat liée au passage à 4 jours et demi doit être traitée pour la rentrée 2013.

Les obligations de service font partie des questions catégorielles qui doivent être traitées. Le temps partiel, les indemnités reconnaissant les missions de suivi des élèves, le ratio de hors-classe, la direction d’école, la gestion des mutations sont autant de sujets qui doivent être mis sur la table. Un agenda social réclamé par le SE-Unsa devrait être enfin établi.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Lefteris
Empereur

FO votera CONTRE le projet du ministre

par Lefteris le Lun 10 Déc 2012 - 17:32
Le projet de loi refondation
de l’école rendu public :
FO demande au ministre
d’y renoncer
Le ministre de l’éducation nationale a communiqué le projet de «loi d’orientation et de programmation
pour la refondation de l’école de la République tel qu’il sera présenté au conseil supérieur de l’éducation
le 14 décembre.
Hier, 5 décembre, une réunion avec les fédérations de l’éducation nationale s’est tenue au ministère sur
le projet de décret sur les rythmes scolaires dans le primaire. Ce décret sera également présenté au CSE du
14 décembre.
Force est de constater que tant le projet de loi que le projet de décret confirment intégralement toutes les
mesures annoncées par le ministre.
Force est de constater que plutôt que de «sanctuariser l’école» et de la «protéger de la crise» comme il
l’avait annoncé,Monsieur Peillon a choisi de la dégrader et de remettre en cause son caractère national, ce
qui mène inéluctablement à une attaque frontale contre les statuts des personnels.

Pourtant, FO n’a cessé d’intervenir et d’avertir le ministre.
Le ministre ne peut s’appuyer sur aucun consensus des personnels et des organisations syndicales. Il n’en
tient aucun compte.
_ Le ministre maintient intégralement le socle commun devenu «principe organisateur de l’enseignement
obligatoire» : les programmes ne seraient plus annuels mais établis par cycle, le Livret Personnel de
Compétences serait maintenu, le Diplôme national du Brevet revu en conséquence.
Il veut franchir un grand pas vers la mise en place de l’école du socle : un conseil Ecole-Collège sera
obligatoirement créé et chargé de faire des propositions d’enseignements et de projets pédagogiques
communs intégrés dans les projets d’école et d’établissement. Ce qui implique des échanges de service et
la remise en cause des statuts particuliers des professeurs des écoles, certifiés et agrégés et la définition
locale des obligations réglementaires de service.
_ La réforme des rythmes scolaires dans le primaire est confirmée et présentée comme une première
étape. «La durée de l’année scolaire pourra évoluer au cours des prochaines années».

Des projets éducatifs territoriaux sont créés par la loi avec notamment collectivités territoriales,
associations, fondations d’entreprises. Sont en conséquence confirmées : la confusion entre scolaire et
péri- scolaire, la semaine de 4 jours et demi. En conséquence, la définition d’une partie des obligations de
service des professeurs des écoles par les collectivités locales est aussi confirmée.

_ Toutes les mesures de territorialisation de l’école annoncées figurent dans la loi : création de contrats
d’objectifs tripartites (établissement, rectorat, région ou département), renforcement de la présence des
collectivités territoriales dans les Conseils d’Administration, mise à disposition des locaux scolaires aux
entreprises et aux collectivités territoriales.
_ Toutes les réformes antérieures (lycée, STI, masterisation) sont confirmées. Le baccalauréat sera redéfini.
_ Les transferts de compétences prévus dans l’acte III de la décentralisation sont totalement confirmés : carte
de formation professionnelle initiale et orientation scolaire . Les COP seraient mis à disposition des régions.
La confédération FO, la FNEC FP-FO voteront contre ce projet au CSE du 14 décembre.
La FNEC FP-FO s’adresse à nouveau au ministre : il n’est pas trop tard pour éviter le conflit.
Renoncez à ce projet de loi , ouvrez des négociations sur la base des revendications des personnels.
Aujourd’hui, face à ce projet de loi, lourde menace contre l’école de la République, ses personnels et leurs
statuts nationaux, l’heure est à préparer la mobilisation pour y faire échec.
Si le ministre persistait, il porterait l’entière responsabilité de la situation de conflit avec les personnels.
La FNEC FP-FO invite toutes ses structures à poursuivre et à amplifier sans attendre la campagne
d’informations, les réunions des personnels, à multiplier les prises de position, motions, pétitions :
« Monsieur le ministre, renoncez à votre projet de loi ».

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013).
"Ce troisième grade [celui du PPCR] , c’est un peu l’agrégation pour tous: elle (sic)  donne la possibilité d’atteindre un niveau de rémunération proche de celui d’un agrégé en fin de carrière, soit 4.500 euros nets par mois" Frédéric Sève,SGEN-CFDT (penseur   très moderne,à l'école de la précédente).
« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
profecoles
Habitué du forum

Re: Réforme des rythmes scolaires : les PE seront les dindons de la farce.

par profecoles le Mer 12 Déc 2012 - 21:56
Appel à une marche intersyndicale :

Manifestation du 19 décembre, appel unitaire (75) SNUipp-FSU, Snudi-FO, Se-Unsa, Sud Education, CNT-Ste, CGT Educ’Action
publié le 12 décembre 2012
Suite à l’assemblée générale qui a réuni près de 400 personnes, les syndicats SNUipp-FSU, Snudi-FO, Se-Unsa, Sud Education, CNT-Ste, CGT Educ’Action appellent les enseignants parisiens à manifester pour affirmer leur opposition au projet ministériel de réforme des rythmes scolaires et réclamer son abandon. La manifestation aura lieu mercredi 19 décembre à 10h. Le cortège partira de la Sorbonne pour rejoindre l’Hôtel de Ville.
Par ailleurs, une grève en janvier a été votée en assemblée générale. Une demande d’audience a été faite au Recteur de Paris et au Maire de Paris.
Le projet ministériel n’est pas acceptable. Il dégrade les conditions de travail et d’emploi de tous les personnels. Il ne comporte aucune amélioration des conditions d’apprentissage des élèves et n’améliorera pas leur réussite scolaire. Par ailleurs, les organisations syndicales signataires rappellent que les obligations de service des enseignants doivent rester sous la seule responsabilité de l’État. D’autre part, elles demandent que les PVP continuent à intervenir sur le temps scolaire. Aucune modification de l’organisation de la semaine scolaire ne doit être mise en place par la Mairie de Paris à la rentrée 2013.


Soutenue par le collectif des dindons.

Enfin, ça bouge vraiment !
avatar
Duplay
Expert spécialisé

Re: Réforme des rythmes scolaires : les PE seront les dindons de la farce.

par Duplay le Mer 12 Déc 2012 - 22:11
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Appel à une marche intersyndicale :

Manifestation du 19 décembre, appel unitaire (75) SNUipp-FSU, Snudi-FO, Se-Unsa, Sud Education, CNT-Ste, CGT Educ’Action
publié le 12 décembre 2012
Suite à l’assemblée générale qui a réuni près de 400 personnes, les syndicats SNUipp-FSU, Snudi-FO, Se-Unsa, Sud Education, CNT-Ste, CGT Educ’Action appellent les enseignants parisiens à manifester pour affirmer leur opposition au projet ministériel de réforme des rythmes scolaires et réclamer son abandon. La manifestation aura lieu mercredi 19 décembre à 10h. Le cortège partira de la Sorbonne pour rejoindre l’Hôtel de Ville.
Par ailleurs, une grève en janvier a été votée en assemblée générale. Une demande d’audience a été faite au Recteur de Paris et au Maire de Paris.
Le projet ministériel n’est pas acceptable. Il dégrade les conditions de travail et d’emploi de tous les personnels. Il ne comporte aucune amélioration des conditions d’apprentissage des élèves et n’améliorera pas leur réussite scolaire. Par ailleurs, les organisations syndicales signataires rappellent que les obligations de service des enseignants doivent rester sous la seule responsabilité de l’État. D’autre part, elles demandent que les PVP continuent à intervenir sur le temps scolaire. Aucune modification de l’organisation de la semaine scolaire ne doit être mise en place par la Mairie de Paris à la rentrée 2013.


Soutenue par le collectif des dindons.

Enfin, ça bouge vraiment !

Tu as été plus rapide que moi ! Very Happy

Ça bouge aussi à Angers, où la mairie a décidé de passer à la semaine de 4 jours et demi avec le mercredi matin travaillé dès septembre 2013 : Snuipp-FSU, Snudi-FO et Sud Education appellent à un rassemblement le mercredi 19 décembre à 14 heures.

chevalier
avatar
Roumégueur Ier
Érudit

Re: Réforme des rythmes scolaires : les PE seront les dindons de la farce.

par Roumégueur Ier le Jeu 13 Déc 2012 - 7:39
Donc des initiatives locales fleurissent de-ci, de-là malgré les réactions 'mitigées' des syndicats... Combien en faudra-t-il avant de se mettre d'accord sur une journée unitaitre?
Je suis comme beaucoup, marre des grèves perlées, pas de grève longue envisageable, mais faute de mieux (comme le redoublement!), il ne nous reste que cela pour mettre la pression avant les dernières négociations.
Dès lors que les collègues sont informés des projets ministériels et qu'ils pèsent ce qui va dans le bon sens et ce qui nous enfonce encore un peu plus, la réaction est assez unanime jusqu'à présent : 'ça suffit!'.
Multipliez dans vos établissements des heures d'info syndicales, lisez le projet de loi, précisez les contenus de la réforme des rythmes scolaires, qu'au moins chacun se fasse son opinion.
avatar
Duplay
Expert spécialisé

Re: Réforme des rythmes scolaires : les PE seront les dindons de la farce.

par Duplay le Jeu 13 Déc 2012 - 8:06
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Donc des initiatives locales fleurissent de-ci, de-là malgré les réactions 'mitigées' des syndicats... Combien en faudra-t-il avant de se mettre d'accord sur une journée unitaire?
Je suis comme beaucoup, marre des grèves perlées, pas de grève longue envisageable, mais faute de mieux (comme le redoublement!), il ne nous reste que cela pour mettre la pression avant les dernières négociations.
Dès lors que les collègues sont informés des projets ministériels et qu'ils pèsent ce qui va dans le bon sens et ce qui nous enfonce encore un peu plus, la réaction est assez unanime jusqu'à présent : 'ça suffit!'.
Multipliez dans vos établissements des heures d'info syndicales, lisez le projet de loi, précisez les contenus de la réforme des rythmes scolaires, qu'au moins chacun se fasse son opinion.

Oui, comme tu dis, dès que les collègues sont informés, la réaction est quasi-unanime pour dire "stop !".

Le problème, c'est que les directions nationales du Snuipp-FSU et du Se-UNSA font tout leur possible pour juguler cette réaction et accompagner la réforme, quitte à allumer des contre-feux avec par exemple la pétition de la FSU sur la revalorisation des salaires, qui dans ces conditions, alors qu'il y a le feu à la maison, revêt une dimension surréaliste.

Ce qui se passe au niveau du Snuipp est hallucinant : dans les écoles, quasiment tous les collègues syndiqués chez eux expriment clairement leur refus, signent des appels communs avec les autres collègues (non syndiqués ou syndiqués au Snudi-FO, au Se-UNSA et même au Sgen) envoient des mails aux sections départementales ou à la direction nationale, expriment leur refus dans les RIS... mais que c'est difficile pour eux de se faire entendre !

Et ne parlons pas des communes où il est question de mettre en place une pause méridienne de 3 heures...

Bref, je me pose la même question que toi : combien faudra-t-il d'initiatives locales pour qu'enfin les enseignants du premier degré soient entendus de toutes les organisations syndicales et qu'on obtienne enfin, de haute lutte, l'unité syndicale sur les revendications de la base ?

avatar
Roumégueur Ier
Érudit

Re: Réforme des rythmes scolaires : les PE seront les dindons de la farce.

par Roumégueur Ier le Jeu 13 Déc 2012 - 8:12
Comme souvent, ils seront débordés par les réactions de 'la base' et rameront pour faire croire qu'ils en sont les initiateurs...
profecoles
Habitué du forum

Re: Réforme des rythmes scolaires : les PE seront les dindons de la farce.

par profecoles le Jeu 13 Déc 2012 - 10:00
Puisses-tu avoir raison !
avatar
John
Médiateur

Re: Réforme des rythmes scolaires : les PE seront les dindons de la farce.

par John le Mer 19 Déc 2012 - 0:13
Les écoles parisiennes mobilisées contre la réforme des rythmes :

franceinfo.fr/education-jeunesse/question-d-education/les-ecoles-parisiennes-mobilisees-contre-la-reforme-des-rythmes-836201-2012-12-1

L'appel à manifester de l'intersyndicale SNUipp-FSU, Snudi-FO, Se-Unsa, Sud Education, CNT-Ste, CGT Educ'Action :

75.snuipp.fr/?Manifestation-du-19-decembre

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
If_Then_Else
Niveau 9

Re: Réforme des rythmes scolaires : les PE seront les dindons de la farce.

par If_Then_Else le Mer 19 Déc 2012 - 17:35
Il y avait ce matin environ 600 manifestants sous les fenêtres de la Sorbonne et celles de l'Hôtel de Ville de PARIS, pour une académie parisienne comptant 7 500 postes au 1er degré...

Avec à peine 10% de participation, la Ville de PARIS et le Ministère pourront apparemment concrétiser sans trop d'opposition et dès 2013 le discours sur la prétendue Refondation.

Laquelle se résume en fait assez simplement :"qui gardera à moindre coût les enfants le mercredi et après 16h"?. Suivez mon regard...

A Paris, les 20 millions € supplémentaires nécessaires à la mise en place du nouveau dispositif seront peut-être provisionnés sur le dos des Professeurs de la Ville de Paris qui effectuent les 3 heures consacrées aux Arts Plastiques, à l'EPS et à la Musique sur le temps de service des Professeurs des Ecoles (pétard! 3h en moins par rapport à la Province!). Quant au "plus de maîtres que de classe", les directeurs effectuent déjà les remplacements et prennent les élèves signalés au RASED.

Les professeurs des Ecoles de France et de Navarre, déjà notoirement sous-payés, auront beau s'indigner, ils ne pourront compter ni sur leurs jeunes élèves -comme c'est possible au lycée voire au collège- ni surtout sur les parents pour peser dans le débat.

En prévision: moindre investissement professionnel, augmentation des arrêts de travail pour dépression, recrutement en baisse et démissions.




Dernière édition par If_Then_Else le Mer 19 Déc 2012 - 19:25, édité 6 fois

_________________
« On n'enseigne pas ce que l'on sait ou ce que l'on croit savoir : on n'enseigne et on ne peut enseigner que ce que l'on est.  »
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Réforme des rythmes scolaires : les PE seront les dindons de la farce.

par Celadon le Mer 19 Déc 2012 - 17:39
C'était à prévoir. Sad
avatar
arcenciel
Monarque

Re: Réforme des rythmes scolaires : les PE seront les dindons de la farce.

par arcenciel le Mer 19 Déc 2012 - 17:42
Qui a donné l'info de 600 participants? J'aurai dit un petit peu plus mais pas assez c'est sûr! Grosse déception! En même temps c'est le début... ça peut grossir...
johel
Niveau 9

Re: Réforme des rythmes scolaires : les PE seront les dindons de la farce.

par johel le Mer 19 Déc 2012 - 18:20
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et voilà la carotte financière pour 2013 seulement !!!!!
avatar
Roumégueur Ier
Érudit

Re: Réforme des rythmes scolaires : les PE seront les dindons de la farce.

par Roumégueur Ier le Mer 19 Déc 2012 - 18:59
à rapprocher de ce topic où il y a une lettre-type proposée par le Snuipp pour tenter de désamorcer des situations conflictuelles. J'ai aussi entendu dire que la date du 1° février serait repoussée d'une dizaine de jours...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Roumégueur Ier
Érudit

Re: Réforme des rythmes scolaires : les PE seront les dindons de la farce.

par Roumégueur Ier le Mer 19 Déc 2012 - 19:01
Au fait, il faudra préciser à nos amis maires que l'aide n'est valable qu'une année! Ensuite c'est débrouille-toi pour les fonds...
avatar
doublecasquette
Prophète

Re: Réforme des rythmes scolaires : les PE seront les dindons de la farce.

par doublecasquette le Mer 19 Déc 2012 - 19:13
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Au fait, il faudra préciser à nos amis maires que l'aide n'est valable qu'une année! Ensuite c'est débrouille-toi pour les fonds...

Ça, c'est fait ! Twisted Evil
C'est fou ce qu'ils comprennent bien, dès qu'on leur parle "porte-monnaie" !

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Papote aussi par là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
et là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et puis par là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Roumégueur Ier
Érudit

Re: Réforme des rythmes scolaires : les PE seront les dindons de la farce.

par Roumégueur Ier le Mer 19 Déc 2012 - 19:29
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et voilà la carotte financière pour 2013 seulement !!!!!

Ce procédé est vraiment scandaleux : 'Allez, allez, y en aura pas pour tout le monde...', alors que les rythmes sont encore sur la table, que rien n'est arrêté, que tout a été fait à la va-vite, que l'intérêt des élèves est bafoué. Tout ce que je n'aurais pas voulu vivre d'un gouvernement se disant socialiste.
Il faudrait demander qu'un organisme veille à l'utilité de ce chamboulement des rythmes, qu'un suivi médical analysant la fatigue (ou pas!) des élèves et des enseignants (là je rêve, autant demander une médecine du travail) soit mis en place. Imaginez le scandale si cette réforme fatigue encore plus tout le monde... Ce qu'elle ne devrait pas manquer de faire vu que le ministre n'évoque même plus la possibilité du samedi matin...
avatar
If_Then_Else
Niveau 9

Re: Réforme des rythmes scolaires : les PE seront les dindons de la farce.

par If_Then_Else le Mer 19 Déc 2012 - 19:33
Un jeune collègue chantait en salle des maîtres: (désolé pour les chastes oreilles)"On va se faire niquer, on va se faire niquer, on va, on va, on va se faire niquer!"

_________________
« On n'enseigne pas ce que l'on sait ou ce que l'on croit savoir : on n'enseigne et on ne peut enseigner que ce que l'on est.  »
Contenu sponsorisé

Re: Réforme des rythmes scolaires : les PE seront les dindons de la farce.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum