Fin annoncée du fonctionnariat pour les enseignants

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Fin annoncée du fonctionnariat pour les enseignants

Message par Karine B. le Dim 8 Fév 2009 - 10:34

@Pierre_au_carré a écrit:
@oreiller a écrit:
@Daphné a écrit:Pendant le ministère Allègre Royal puis qu'ils ont sévi ensemble, je me souviens des dicussions de cantine dans mon collège, où tout le monde hurlait contre eux deux en reconnaissant que " si ils avaient été ministres de droite, il y a longtemps qu'on les aurait virés, mais comme ils sont de gauche on préfère les garder plutôt que d'avoir un gouvernement de droite " je cite !

Mais enfin, comment peut-on dire une chose pareille ? N'y a-t-il pas eu des manifs monstres contre Allègre ? La FSU et l'ensemble des syndicats ont organisé un puissant mouvement de protestation contre cette ordure, il me semble.

D'ailleurs, lui aussi n'a pas été bien compris : "dégraisser le mamouth", c'était pour "l'administration", mais on crée vite des slogans...

c'est de l'humour ?

la déconcentration a augmenté le poids de l'administration (l'a multiplié par 30) et Allègre a largement contribué à supprimé des postes hors administration

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fin annoncée du fonctionnariat pour les enseignants

Message par oreiller le Dim 8 Fév 2009 - 10:43

@Pierre_au_carré a écrit:
D'ailleurs, lui aussi n'a pas été bien compris : "dégraisser le mamouth", c'était pour "l'administration", mais on crée vite des slogans...

Non, mais tu le fais exprès ?
En gros, Allègre n'en voulait aux profs, il n'en avait qu'après l'administration. Le pauvre, les profs ne l'ont pas compris, ah qu'ils sont crétins quand même !
Non mais attends, tu crois vraiment à ce que tu dis ?

oreiller
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fin annoncée du fonctionnariat pour les enseignants

Message par neo le Dim 8 Fév 2009 - 11:06

Tout ceci est la suite logique de la RGPP (Révision Générale des Politiques Publiques) et de la "loi sur la mobilité des fonctionnaires", passée en douce (un fonctionnaire dont le poste est supprimé se verra proposer des emplois ne correspondant pas à son concours, si on ne trouve pas de poste; s'il refuse et qu'au bout de 2 ans il ne retrouve toujours pas de poste, il sera mis en congé disponiobilité d'office, càd n'aura plus de salaire).
Cette loi est passée, et concerne tous les fonctionnaires; les profs ne sont qu'un exemple, et la casse du statut de fonctionnaire (introduite par cette loi) est générale!
Il faut donc une riposte générale (toute la fonction publique)! Si seuls les profs réagsissent, c'est perdu d'avance!


Dernière édition par neo le Dim 8 Fév 2009 - 11:45, édité 1 fois

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fin annoncée du fonctionnariat pour les enseignants

Message par Abraxas le Dim 8 Fév 2009 - 11:16

Allez, Karine, je blaguais…
Je sais bien qu'il y a des gens bien, au SNES — après tout, j'y ai été, jusqu'à ce que j'en ai marre de me faire allumer par les éléments les plus conservateurs — et puis franchement, en vieux stal que j'ai été, je n'apprécie pas un syndicat qui joue sur le "droit aux tendances" pour faire du chiffre, et qui à l'arrivée est obligé de marier chaque jour la carpe et le lapin.

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fin annoncée du fonctionnariat pour les enseignants

Message par Daphné le Dim 8 Fév 2009 - 11:17

A Oreiller : Mais enfin, comment peut-on dire une chsose pareille ?

Je dis que je cite ce que j'ai entendu dans mon établissement, je signale tout de même qu'on se l'est tapé 3 ans Allègre !!

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fin annoncée du fonctionnariat pour les enseignants

Message par Abraxas le Dim 8 Fév 2009 - 11:19

Et plaignez-vous : avec un peu de chance, le petit Nicolas va renommer Lang… Lool

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fin annoncée du fonctionnariat pour les enseignants

Message par Reine Margot le Dim 8 Fév 2009 - 11:47

Lang au moins voulait créer 150 000 postes de profs...mais bon de toute façon il aurait aussi fait passer pas mal de débilités.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fin annoncée du fonctionnariat pour les enseignants

Message par clodia1 le Dim 8 Fév 2009 - 12:26

Petite devinette:
Qui est l'auteur de ce billet du 18 avril 2007:
"Alors pour qui voter? Pour qui nous permettra de sortir le plus vite possible de cette panade où nous nous engluons. Pour qui sera le moins interventionniste, et le plus décidé. le fascisme ne se lit pas dans le menton et le pétainisme gluant se dissimule très bien derrière un beau sourire..
Pour qui voter? Pour qui, dans l'éducation, offrira la meilleure garantie de liberté pédagogique en repensant la formation des élèves et celle des maîtres, par exemple..
Quitte à se faire violence, camarades. Parce que sinon, le vieux monde sera devant nous..."

Mais oui, vous avez gagné, c'est, bien sûr, Abraxas!
Et c'est du président actuel qu'il parlait. Semblait-il ne rien en espérer???
"La bonne option, c'était de voter pour le pire", c'est donc ce qu'il voulait dire, c'est évident, bien sûr, mais, apparemment, aucun de ses lecteurs ne l'a compris, l'un d'entre eux osait même lui reprocher, il y a qq semaines de l'avoir incité à voter pour le président actuel.
Cherchait-il à tromper ses lecteurs ou -oh! j'ose à peine le formuler!-se trompait-il lui-même? Etait-il "sous influence"? Il rapporte ds un billet du 1er mai 2007 une conversation avec Darcos qui promettait même-lisez, lisez, c'est savoureux!- de faire revivre les IPES de jadis mais oui, mais oui!
Une petite explication peut-être à cet "aveuglement" dans cette phrase, au premier abord sibylline, du 7 mai 2007:
"Ce blog est libre et le restera-il disparaîtrait dans l'instant même où moi-même, par obligation, ne le serait(sic?) plus"
Par charité laïque, je m'abstiendrai de commenter!

clodia1
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fin annoncée du fonctionnariat pour les enseignants

Message par Pierre_au_carré le Dim 8 Fév 2009 - 12:48

@oreiller a écrit:
@Pierre_au_carré a écrit:
D'ailleurs, lui aussi n'a pas été bien compris : "dégraisser le mamouth", c'était pour "l'administration", mais on crée vite des slogans...

Non, mais tu le fais exprès ?
En gros, Allègre n'en voulait aux profs, il n'en avait qu'après l'administration.

A propos de cette phrase, non !

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fin annoncée du fonctionnariat pour les enseignants

Message par clodia1 le Dim 8 Fév 2009 - 13:14

Merci beaucoup Oreiller pour tout et aussi pour m'avoir défendu à propos de 'expression "analphabètes politiques". Tu as tout dit mille fois que je n'aurais su le dire moi-même.
@PierreJe ne pense pas être condescendante du tout, je constate, c'est tout. La grde majorité des gens qui ont voté pour le président actuel se sont tiré une balle ds le pied, les seuls à pouvoir y trouver un intérêt sont les grands bourgeois et encore! Même eux ont-ils ds le long terme qq chose à gagner à ce que le service public soit détruit? Quand ils sont très malades, c'est à l'hôpital public qu'ils vont, s'ils veulent que leur gosse entre à Normale sup, c'est à Henri IV qu'ils l'envoient, pas à Sainte Marie de je ne sais quoi!
Si on voulait voter à droite, il y avait un candidat, Bayrou, qui, lui, n'aurait jamais fait exploser le service public. Mais combien de media et de journalistes roulaient pour lui?

clodia1
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fin annoncée du fonctionnariat pour les enseignants

Message par helbell le Dim 8 Fév 2009 - 13:24

@clodia1 a écrit:Petite devinette:
Qui est l'auteur de ce billet du 18 avril 2007:
"Alors pour qui voter? Pour qui nous permettra de sortir le plus vite possible de cette panade où nous nous engluons. Pour qui sera le moins interventionniste, et le plus décidé. le fascisme ne se lit pas dans le menton et le pétainisme gluant se dissimule très bien derrière un beau sourire..
Pour qui voter? Pour qui, dans l'éducation, offrira la meilleure garantie de liberté pédagogique en repensant la formation des élèves et celle des maîtres, par exemple..
Quitte à se faire violence, camarades. Parce que sinon, le vieux monde sera devant nous..."
Mazette ! tant d'aveuglement, c'est assez édifiant. Il avait au moins raison sur un point : il faut effectivement "se faire violence" pour encaisser sans trop broncher cette casse méthodique de l'école publique. Libre-concurrence à tous les étages, seuls s'en sortiront les mieux armés : les profs qui tiendront encore debout après avoir été parachutés 18h devant des classes sans aucune formation, les élèves suffisamment méritants pour pouvoir intégrer l'établissement le moins sinistré de leur quartier. Ah ça vaut le coup de se faire violence, camarades ! Vive le monde moderne de la liberté pédagogique !

helbell
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fin annoncée du fonctionnariat pour les enseignants

Message par Abraxas le Dim 8 Fév 2009 - 13:33

Je ne regrette absolument rien de 2007 : la preuve que j'avais raison, vous l'avez dans la mobilisation actuelle. Toutes proportions gardées, pourquoi croyez-vous que Roosevelt, alors qu'il avait été mis au courant par les services secrets, a laissé fusiller la flotte à Pearl Harbour ? Pour avoir un bon prétexte pour ranger les Etats-Unis dans le camp britannique, ce qu'un Congrès majoritairement pro-allemand ne voulait pas. C'est comme aux échecs : par quel moyen mettre le roi adverse en danger — en faisant semblant de lui laisser un boulevard ? Voir Andersen contre Capablanca (je crois), 1927 ou 28.

Quant à Bayrou, comment lui pardonner d'avoir eu — en 93 — une chance historique de révoquer la loi Jospin, avant que les IUFM se mettent en place, et de n'avoir rien fait — mais alors, rien, un rien qui mettait alors en joie Monique Vuaillat, qui dirigeait le SNES à l'époque ? Comment voulez-vous que j'oublie ? Comment voulez-vous que l'on pardonne à des socio-traîtres de cet acabit ? Bayrou ? Plutôt crever.

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fin annoncée du fonctionnariat pour les enseignants

Message par helbell le Dim 8 Fév 2009 - 14:36

Où l'on peut vérifier que l'angélisme se niche parfois dans les stratégies du plus grand cynisme... A moins que ce ne soit l'inverse.
Appuyer le sabotage d'aujourd'hui pour mieux rassembler demain les forces de la reconstruction ? Qui peut encore soutenir cette imposture à part quelques lambertistes égarés ?

Tout le monde sait depuis 2003 qu'il n'y a rien à attendre (ou à craindre) d'une mobilisation des enseignants, même très large. Le roi s'en lave les mains, et tous ses sujets avec lui, excédés à juste titre par les grèves à répétition. En attendant, le boulevard s'élargit, les défilés s'engouffrent dans les voies haussmanniennes, très intelligemment conçues pour éviter l'installation des barricades.

Une vraie opposition aurait ainsi émergé grâce à Sarkozy ? Ah ?! j'ai dû manquer un épisode alors...

helbell
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fin annoncée du fonctionnariat pour les enseignants

Message par clodia1 le Dim 8 Fév 2009 - 15:05

Je vais me répéter mais Abraxas pourrait-il nous faire l'explication qui s'avère nécessaire, il me semble, de la phrase du 7 mai 2007:
"ce blog est libre -il disparaîtrait dans l'instant même où moi-même, par obligation, ne le serait(sic?) plus?"
Ne serait-on plus "libre" quand le téléphone a enfin sonné et qu'on est chef de cabinet au Ministère de l'Education nationale?

clodia1
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fin annoncée du fonctionnariat pour les enseignants

Message par John le Dim 8 Fév 2009 - 15:21

La phrase me semble pourtant claire : lorsqu'on a une responsabilité politique importante, on n'est plus libre de dire ce que l'on veut. Le blog mentionné aurait donc disparu.
On n'est pas vraiment "libre" quand on est chef de cabinet de qui que ce soit.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fin annoncée du fonctionnariat pour les enseignants

Message par clodia1 le Dim 8 Fév 2009 - 15:31

Eh oui! enfin! Nous sommes bien d'accord!

Mais croyez-vous qu'on ambitionne de devenir le chef de cabinet d'un ministère d'un gouvernement qu'on abhorre et pour lequel on n'a voté que pour qu'arrive enfin le grand soir?!

Une lecture édifiante, un dialogue entre l'intervenant le plus à gauche de ce forum et le ministre actuel.
http://bonnetdane.midiblogs.com/archive/2007/05/01/gargantua1.html#comments

clodia1
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fin annoncée du fonctionnariat pour les enseignants

Message par John le Dim 8 Fév 2009 - 16:02

Ou lisez-vous cette ambition supposée ??? Shocked

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fin annoncée du fonctionnariat pour les enseignants

Message par oreiller le Dim 8 Fév 2009 - 17:22

Les maquettes doivent être remontées au minsitère pour le 15 février. Etat des lieux Master-Capes Anglais au 8 février (NON = universités où la décision a été prise de ne pas remonter les maquettes de master-capes anglais).

Aix-Marseille I NON 12 déc 2008 UFR
Amiens NON 19 janv 2009 Fac des Lettres
Angers NON ?
Artois OUI
Avignon NON 2 déc 2008 Dépt d’anglais
Besançon NON 13 jan 1009 Section d’anglais
Bordeaux 3 NON 15 janv CA
Brest NON 16 déc 2008 Dépt d’anglais
Bretagne Sud NON 5 fév 2009 UFR
Caen NON 23 jan 2009 CA
Cergy-Pontoise NON Dépt d’anglais
Chambéry OUI 20 janv CEVU
Clermont-Ferrand 2 NON 16 janv 2009 CA
Dijon NON 9 janv 2009 UFR
Grenoble 3 NON 2 fév CA
La Réunion NON
Le Havre NON 8 janv 2009 Dépt d’anglais
Le Mans NON ? CA
Lille 3 NON 24 nov 2008 UFR
Limoges NON 30 janv UFR
Lyon 2 NON 14 jan Dépt d’anglais
Lyon 3 NON 3 févr. CA
Marne La Vallée NON 23 oct 2008 UFR
Metz NON
Montpellier 3 NON 10 déc 2008 Congrès de l’univ
Nancy 2 NON 27 janv CA
Nantes NON 30 janv CA
Nice Sophia NON 6 janv 2009 UFR
Orléans NON 21 janv UFR
Paris 3 NON 19 déc 2008 CA
Paris 4 NON 12 déc 2008 CA
Paris 7 NON 8 déc 2008 UFR
Paris 8 NON 14 déc 2008 CA
Paris 10 Nanterre NON 15 déc 2008 CA
Paris 12 NON 16 décembre Dépt d’anglais
Paris 13 NON 6 fév CA
Pau NON 15 janv. Dépt d’anglais
Perpignan OUI
Poitiers NON ? 5 fév UFR
Reims NON 16 déc 2008 Dépt d’anglais
Rennes 2 OUI 22 janv. Dépt d’anglais
Rouen NON 11 déc 2008 Dépt d’anglais
Saint Etienne NON 28 jan 2009 UFR
Strasbourg 2 NON 17 déc 2008 Dépt d’anglais
Toulon NON 3 fév 2009 CA
Toulouse 2 NON 18 nov 2008 CA
Tours NON 4 fév Congrès de l’univ
Valenciennes OUI 23 janv. 2009 CA
Versailles St Quentin NON 19 janv 2009 UFR

oreiller
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fin annoncée du fonctionnariat pour les enseignants

Message par Reine Margot le Dim 8 Fév 2009 - 17:33

@John a écrit:La phrase me semble pourtant claire : lorsqu'on a une responsabilité politique importante, on n'est plus libre de dire ce que l'on veut. Le blog mentionné aurait donc disparu.
On n'est pas vraiment "libre" quand on est chef de cabinet de qui que ce soit.

ah, alors abraxas a vraiment l'intention de devenir chef de cabinet de darcos? Shocked
si ça arrive on a plein de "bons conseils de tonton abraxas à l'usage des dames" Laughing Twisted Evil Twisted Evil
à montrer à tout le monde, tiens! malmaisbien

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fin annoncée du fonctionnariat pour les enseignants

Message par John le Dim 8 Fév 2009 - 17:59

Mais non au contraire, j'ai dit strictement l'inverse !!!

C'est Clodia qui pense ça, et je lui ai répondu :
Ou lisez-vous cette ambition supposée ???

Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit !

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fin annoncée du fonctionnariat pour les enseignants

Message par Reine Margot le Dim 8 Fév 2009 - 18:01

ah, bon.

"La phrase me semble pourtant claire : lorsqu'on a une responsabilité politique importante, on n'est plus libre de dire ce que l'on veut. Le blog mentionné aurait donc disparu.
On n'est pas vraiment "libre" quand on est chef de cabinet de qui que ce soit."

c'est pour ça que je me demandais. mais ça aurait été marrant, j'aurais pensé aux bon conseils de tonton abraxas en le regardant à la télé à côté du ministre! Laughing

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fin annoncée du fonctionnariat pour les enseignants

Message par clodia1 le Dim 8 Fév 2009 - 18:23

Marquise, la phrase en question se situe à la fin du billet du 7 mai 2007, après les élections:
"Ce blog (c'est de bonnetdane qu'il s'agit)est libre-il disparaîtrait dans l'instant même où moi-même, par obligation, ne le serait(sic?) plus"
Qu'est-ce que signifie cette phrase pour toi, Marquise, est-ce l'annonce d'un futur 2 décembre ou la réflexion de quelqu'un qui attend un coup de téléphone?

clodia1
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fin annoncée du fonctionnariat pour les enseignants

Message par Reine Margot le Dim 8 Fév 2009 - 18:34

je n'en sais rien. je préfère attendre qu'abraxas le dise, non?

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fin annoncée du fonctionnariat pour les enseignants

Message par clodia1 le Dim 8 Fév 2009 - 20:10

Bien sûr qu'Abraxas répondra, Marquise et bien sûr que je le croirai!
"La preuve que j'avais raison [en 2007], vs l'avez ds la mobilisation actuelle" vient-il de nous dire;
Nous avions la fides punica, nous avons maintenant la fides sarkosysta!

clodia1
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fin annoncée du fonctionnariat pour les enseignants

Message par clodia1 le Dim 8 Fév 2009 - 20:14

Erratum: la phrase en question se trouve non à la fin du billet du 7 mai 2007 mais à la fin de celui du 10 mai 2007. Je la recopie donc!
"Ce blog est libre et le restera- il disparaîtrait ds l'instant même où moi-même, par obligation, ne le serait(sic?) plus"

clodia1
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fin annoncée du fonctionnariat pour les enseignants

Message par Abraxas le Dim 8 Fév 2009 - 21:17

Clodia1 me cherche, apparemment.
J'ai droit en ce moment à toute une série d'attaques de trolls sur mon blog. Eh bien, il en est venu jusqu'ici.
Que je sache, je suis toujours assez libre pour tenir un blog où je dis du ministre et de ses projets exactement ce qui me plaît - du mal, le plus souvent.
Et combien, s'ils connaissaient le ministre, en auraient le courage — en signant de leur nom ? Hein, Clodia ?
A part ma participation à la commission qui s'est occupée des programmes du Primaire (que j'ai soutenus bec et ongles), et dont j'avais rendu compte, je n'ai jamais travaillé pour le ministère. Qu'on se le dise.

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum