L'UNSA réclame la réforme du statut de directeur d'école primaire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'UNSA réclame la réforme du statut de directeur d'école primaire.

Message par John le Dim 21 Oct 2012 - 12:13

http://www.lemonde.fr/education/article/2012/10/18/le-malaise-des-directeurs-d-ecole-devient-souffrance-au-travail_1777152_1473685.html

Extrait :
Le "malaise" des directeurs d'école est en train de se transformer en "souffrance au travail" en raison d'une multitude de missions, auxquelles s'ajoute parfois la charge d'une classe, selon une enquête du syndicat SE-UNSA publiée jeudi. Environ 7 500 directeurs et 800 adjoints ont répondu à l'enquête menée de mai à fin septembre par le deuxième syndicat de l'éducation.

Si 79 % des directeurs d'école interrogés trouvent leur métier très "intéressant", ils sont 70 % à le trouver particulièrement "épuisant" et "stressant". Les directeurs d'école font face à des missions "pléthoriques" jugées globalement lourdes, et dont la somme devient "insurmontable", note l'enquête. Hormis les tâches administratives, ils doivent aussi préparer et animer le conseil d'école, élaborer le projet d'école et suivre la scolarité des élèves, en particulier ceux qui sont en difficulté ou handicapés.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UNSA réclame la réforme du statut de directeur d'école primaire.

Message par Sugnet le Dim 21 Oct 2012 - 13:50

Les directeurs sont comme le reste des enseignants, ils souffrent d'une multitude de tâches subalternes et des relations rendues conflictuelles avec le reste de la société par un désamour de notre profession.

J'ai une amie qui va démissionner, carrément. Elle est directrice d'un RPI, elle a un CM2 de 32 élèves, et doit répondre aux mails d'une inspectrice elle même complètement flippée par des exigences d'un autre flippé...

Elle demande d'autres postes depuis deux ans qu'elle n'obtient pas

Elle va démissionner avant de faire une dépression nerveuse


Dernière édition par Sugnet le Dim 21 Oct 2012 - 13:57, édité 1 fois (Raison : dernière phrase forte sur l'expression, j'adoucis les propos de la cop')

_________________
" Le silence est comme une note suspendue qui permet de mieux entendre celle qui précède et celle qui suit. Ecole du respect, il prépare la qualité de notre présence à l'autre et la qualité de la rencontre..." Michel Hubault

Sugnet
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum