Gestion de classe: de pire en pire...

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Gestion de classe: de pire en pire...

Message par sebiseb le Lun 22 Oct 2012 - 21:45

Je ne sais pas si personnellement à un le droit d'avoir les numéros de téléphone des parents ? Qu'ils soient appelés par le PP, la vie scolaire, voir le CdE depuis l'établissement... mais sinon !?

sebiseb
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe: de pire en pire...

Message par Nita le Lun 22 Oct 2012 - 21:50

@sebiseb a écrit:Je ne sais pas si personnellement à un le droit d'avoir les numéros de téléphone des parents ? Qu'ils soient appelés par le PP, la vie scolaire, voir le CdE depuis l'établissement... mais sinon !?

Je veux parler à un parent : je prends le carnet, je copie le numéro, j'appelle le parent.

J'ai fait ça la semaine dernière avec des tas de vendangeurs indisponibles pour les RV.

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe: de pire en pire...

Message par Derborence le Lun 22 Oct 2012 - 21:53

J'ai accès via GEPI aux numéros des parents de tous mes élèves. Je ne vois pas pourquoi il serait interdit de les avoir.

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne."
Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence

Derborence
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe: de pire en pire...

Message par sebiseb le Lun 22 Oct 2012 - 22:18

@Derborence a écrit:J'ai accès via GEPI aux numéros des parents de tous mes élèves. Je ne vois pas pourquoi il serait interdit de les avoir.
Et si les parents récupéraient ton numéro perso' pour t'appeler (même pour un problème qui leur semble important) ?
Il y a derrière cela une question de droit. Ce n'est pas parce qu'ils ont donné leur numéro à l'établissement que l'établissement à le droit de le transmettre au personnel, question de respect de la vie privée. Et GEPI (projet très controversé d'un point de vue du respect de la vie privée) ils te donnent d'autres informations ?

Tu es en primaire ou secondaire ?

_________________
sebiseb ...pour une école "vraiment" libre !

sebiseb
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe: de pire en pire...

Message par Derborence le Lun 22 Oct 2012 - 22:23

@sebiseb a écrit:
@Derborence a écrit:J'ai accès via GEPI aux numéros des parents de tous mes élèves. Je ne vois pas pourquoi il serait interdit de les avoir.
Et si les parents récupéraient ton numéro perso' pour t'appeler (même pour un problème qui leur semble important) ?
Il y a derrière cela une question de droit. Ce n'est pas parce qu'ils ont donné leur numéro à l'établissement que l'établissement à le droit de le transmettre au personnel, question de respect de la vie privée. Et GEPI (projet très controversé d'un point de vue du respect de la vie privée) ils te donnent d'autres informations ?

Tu es en primaire ou secondaire ?
Secondaire.
J'utilise en priorité le carnet. Le coup de fil n'est utilisé que si les parents ne signent pas le carnet, ce qui est très rare.

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne."
Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence

Derborence
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe: de pire en pire...

Message par Loubdalou le Lun 22 Oct 2012 - 22:28

Ici ils apprécient qu'on les appelle, et ils nous remercient.

Loubdalou
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe: de pire en pire...

Message par sebiseb le Lun 22 Oct 2012 - 22:49

Jusqu'au jour où tu tombes sur un avocat procédurier, militant pour la préservation de la vie privé, ... qui plus est a une dent contre les profs !

_________________
sebiseb ...pour une école "vraiment" libre !

sebiseb
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe: de pire en pire...

Message par Nita le Lun 22 Oct 2012 - 22:51

Oui, enfin, s'ils sont dans l'annuaire, la procédure va tourner court...

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe: de pire en pire...

Message par Nuits le Mar 23 Oct 2012 - 7:30

@sebiseb a écrit:
@Derborence a écrit:J'ai accès via GEPI aux numéros des parents de tous mes élèves. Je ne vois pas pourquoi il serait interdit de les avoir.
Et si les parents récupéraient ton numéro perso' pour t'appeler (même pour un problème qui leur semble important) ?
Il y a derrière cela une question de droit. Ce n'est pas parce qu'ils ont donné leur numéro à l'établissement que l'établissement à le droit de le transmettre au personnel, question de respect de la vie privée. Et GEPI (projet très controversé d'un point de vue du respect de la vie privée) ils te donnent d'autres informations ?

Tu es en primaire ou secondaire ?

Si tu les appelles, tu violés leur vie privée
Si tu demandes à les rencontrer via le carnet, tu les '' convoques '' de manière autoritaire, infantilisante et humiliante en méchant prof que tu es.
Si tu attends la fin du trimestre pour les informer de l'attitude de leur rejeton, tu fais encore mal parce que tu as failli à ta mission. Et si par oses émettre des réserves sur le bulletin, tu compromets son avenir blablabla.


_________________
C'est dans l'intérêt de l'enfant. Very Happy

Nuits
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe: de pire en pire...

Message par Nuits le Mar 23 Oct 2012 - 7:55

Cripure a écrit:
Callisto88 a écrit:Un autre élève, qui avait triché à l'interrogation faite pendant l'heure précédente, et à qui j'avais mis zéro, et que j'ai exclu m'a menacée d'aller voir le cpe. Cela ne m'a pas angoissée plus que cela, étant donné que cette note est pour moi totalement justifiée.
De toutes façons, le CPE ni le CdE n'ont quoi que ce soit à dire sur une note.
En partant de la salle, il me dit: "apprenez à faire votre travail!" Je suis allée directement voir le PP en fin de cours, afin de lui expliquer mes difficultés avec sa classe. Il a été très compréhensif
Je n'en doute pas, mais enfin, un gosse qui me lance ça en classe, il n'est pas prêt d'y rerentrer. Vous allez faire quoi ? Si vous laissez de tels propos être lancés en classe, vous ne pourrez pas tenir. Ils ont largement dépassé notre stade du conseil de disc, là, et il n'y a pas besoin d'en tenir vingt pour que le message se transmette, vous savez... On en a fait deux depuis septembre, m'est avis que ça va être calme pendant quelques temps.

Tout à fait !
C'est bien d'expliquer tes difficultés par écrit au P.P, mais il faudrait également faire des rapports d'incident écrits à remettre à la direction ( et garder une copie de tous ces rapports ) en demandant des conseils de discipline ( et pas une pauvre heure de colle)
Si remontrance collective ( de la classe) il doit y avoir ( par PP et / ou CPE et/ ou CDE) l'idéal est de ne pas le faire pendant une de tes heures de cours. D'abord parce que certains seront trop contents d'avoir fait perdre 15 minutes de cours* ( le mieux serait de les convoquer à un moment ou ils n'ont pas cours du tout) ensuite parce que symboliquement, ce n'est pas la même chose: ce ne sont pas des collègues qui viennent à ton secours, dans ton cours, parce que tu n'arrives pas à gérer, ce sont les élèves qui sont convoqués par d'autres membres de la communauté éducative car leur attitude inadmissible est l'affaire de tous, condamnée par tous, et pas seulement un problème avec toi.

* j'ai vécu une expérience similaire à la tienne une année. Sauf que les propos des élèves tombaient sous le coup de la loi ( propos et gestes à caractère raciste). Intervention du PP + CDE + CPE. Qu'ont retenu les élèves concernés ? Chouette, on a perdu un 1/4 d'heure de cours. Suspect

_________________
C'est dans l'intérêt de l'enfant. Very Happy

Nuits
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe: de pire en pire...

Message par Nuits le Mar 23 Oct 2012 - 8:00

Comment est la direction ? Est-ce qu'elle te soutient, te laisse te dépatouiller seule ou t'enfonce ?
Et les collègues ? Plutôt du genre ''avec moi tout va bien'' ou bien peux-tu compter sur eux pour t'aider, aller dans ton sens, organiser une réponse collective ?

_________________
C'est dans l'intérêt de l'enfant. Very Happy

Nuits
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe: de pire en pire...

Message par Ragnetrude le Mar 23 Oct 2012 - 18:30

Si pour une partie de la classe les notes sont importantes tu peux essayer cela :

Pour avoir la paix avec mes 4e cela fait quelques heures que je prépare des traces écrites assez conséquentes sur power point. Et à chaque fin d'heure ils ont une interro de 5/10 min avec des questions de connaissances sur ce qui a été vu pendant l'heure (ils sont prévenus que je pose aussi des questions sur des choses que j'ai dites et qu'on n'a pas forcément notées dans le cours). J'en ramasse quelques une et je note. S'ils ont en dessous de la moyenne ils doivent recopier la leçon vue ce jour là...
Pour le moment ça fonctionne... mais faut voir si ça dure.


Ragnetrude
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe: de pire en pire...

Message par Ancalimë le Mar 23 Oct 2012 - 20:40

Avant tout Callisto, COURAGE !

A ta place, voilà, je crois, ce que je ferais : D'abord prendre du recul pour ne plus être affectée à 300 pourcent par ce qui se passe lors de ce cours.

Et pour cela : Imposer un travail écrit, voire une évaluation, à tous les prochains cours, pour que tu puisses souffler. Je ferai aussi un rapport sur la classe en demandant des sanctions précises. Je crois aussi que je demanderais l'intervention de la hiérarchie : un discours du Principal, de la CPE et du Principal. Cela aura forcément un effet, même si c'est très court, et là aussi tu pourras souffler. J'appellerais aussi les parents, voire demanderais à les rencontrer (mais une fois que tu auras pris du recul, pour pouvoir mieux analyser). Peut-être aussi, mais je ne sais pas du tout ce que ça peut donner, c'est très certainement à double tranchant, et c'est uniquement si tu as l'impression que seule, tu ne peux plus gérer, ce serait de demander au PP par exemple de faire certaines heures avec toi. Que vous soyez deux dans la classe. Tu peux souffler un peu aussi comme ça. Pendant ces heures vous pouvez faire un travail sur le respect ou quelque chose comme ça. Le PP peut aussi mettre en place une fiche de suivi pour la classe, c'est parfois très efficace.

Ensuite, j'essayerai de mettre au clair mes pensées : Qu'est ce qui vraiment ne cloche pas dans cette classe ? Qui sont les meneurs ? Qui sont les suiveurs ? Comment cela se passe t-il avec les autres collègues ? Comment gèrent-ils les élèves à problèmes ? Et aussi : Qu'est ce qui fait que, à travers mon attitude, ils se croient tout permis ?

Voilà mon modeste avis. Very Happy

Bon courage ! fleurs

Ancalimë
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe: de pire en pire...

Message par sebiseb le Mar 23 Oct 2012 - 22:57

@Nita a écrit:Oui, enfin, s'ils sont dans l'annuaire, la procédure va tourner court...
Pas si sûre !

@Nuits a écrit:
Si tu les appelles, tu violés leur vie privée
Si tu demandes à les rencontrer via le carnet, tu les '' convoques '' de manière autoritaire, infantilisante et humiliante en méchant prof que tu es.
Si tu attends la fin du trimestre pour les informer de l'attitude de leur rejeton, tu fais encore mal parce que tu as failli à ta mission. Et si par oses émettre des réserves sur le bulletin, tu compromets son avenir blablabla.
...s'ils sont inscrits sur Pacitel Very Happy
Je plaisante, mais le droit n'est forcément juste ou même moral, il s'applique point ! Et je ne suis pas sûre qu'appeler de chez soi puisse être considéré comme un appel professionnel, donc potentiellement qualifié de harcèlement (ou quelque chose dans ce goût).

_________________
sebiseb ...pour une école "vraiment" libre !

sebiseb
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe: de pire en pire...

Message par Cath le Mar 23 Oct 2012 - 23:24

Alors là franchement, l'idée même qu'on ne puisse pas appeler des parents...Comment dire... Rolling Eyes

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe: de pire en pire...

Message par sebiseb le Mar 23 Oct 2012 - 23:33

cath5660 a écrit:Alors là franchement, l'idée même qu'on ne puisse pas appeler des parents...Comment dire... Rolling Eyes
Appeler, de chez soi, le soir ?

_________________
sebiseb ...pour une école "vraiment" libre !

sebiseb
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe: de pire en pire...

Message par Cath le Mar 23 Oct 2012 - 23:35

Oui. J'appelle à toute heure raisonnable, y compris de chez moi le soir.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe: de pire en pire...

Message par sebiseb le Mar 23 Oct 2012 - 23:38

cath5660 a écrit:Oui. J'appelle à toute heure raisonnable, y compris de chez moi le soir.
Entre 00H01 et 23H59 ? Suspect
Je n'y suis pas opposé (ou pas fondamentalement), je dis juste que c'est peut-être limite d'un point de vue du droit ?

_________________
sebiseb ...pour une école "vraiment" libre !

sebiseb
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe: de pire en pire...

Message par Cath le Mar 23 Oct 2012 - 23:42

Les parents sont toujours contents de ne pas avoir à se déranger (et moi de ne pas les attendre le soir) pour entendre parler de leur enfant et me remercient généralement, quel que soit le motif de mon appel, voire me laissent un message au lycée pour que je les contacte...
J'ai même l'impression que le téléphone les intimide moins (parce qu'ils sont chez eux?) qu'un rendez-vous de visu et certains se laissent aller à parler librement de leur enfant. Je trouve qu'on fait vraiment avancer les choses.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe: de pire en pire...

Message par Cath le Mar 23 Oct 2012 - 23:45

@sebiseb a écrit:
cath5660 a écrit:Oui. J'appelle à toute heure raisonnable, y compris de chez moi le soir.
Entre 00H01 et 23H59 ? Suspect

J'ai dit "heure raisonnable"! professeur
Ça va de 9h du matin à 19h, voire 20h quand l'élève ou les parents m'ont dit qu'ils ne seraient pas joignables avant.
Mais jamais le week-end évidemment: là j'aurai l'impression d'une intrusion dans leur vie privée.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe: de pire en pire...

Message par Cath le Mar 23 Oct 2012 - 23:46

@sebiseb a écrit:
Je n'y suis pas opposé (ou pas fondamentalement), je dis juste que c'est peut-être limite d'un point de vue du droit ?

Mais d'où tiens-tu cette idée? scratch
Quand on ne veut pas être contacté, on ne donne pas son numéro de téléphone!
Pourquoi pas alors ne pas leur éviter d'envoyer de courrier pour la même raison?

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe: de pire en pire...

Message par Dionysos le Mer 24 Oct 2012 - 0:12

@sebiseb a écrit:
cath5660 a écrit:Alors là franchement, l'idée même qu'on ne puisse pas appeler des parents...Comment dire... Rolling Eyes
Appeler, de chez soi, le soir ?

Pardonne moi, mais c'est grotesque, sebiseb, comme raisonnement : si les parents ne souhaitent pas être appelés, ils peuvent ne pas donner leur n. de tel à l'établissement.
Ce qui est irresponsable sebiseb, ce serait au contraire de ne pas informer les parents de ce qui se passe avec leurs enfants.
Ce qui est également limite, c'est, quand une collègue écrit qu'elle se sent mal vis à vis d'une classe, d'ergoter sur "pas sûr que tu puisses appeler les parents".
Elle attendait plutôt conseils, soutien et écoute non ?

Avec une telle classe, il faut être bête et méchant autant qu'ils sont bêtes et méchants. Point barre. Punitions, heures de colle, grattage.
Surtout, n'accueille pas dans ton cours les élèves qui ont tenu des propos qui méritent largement un conseil de discipline. Pas d'énervement, de la fermeté : je décide qui peut venir dans mon cours ou pas. Etant donné les propos que vous avez tenu lors du dernier cours, je refuse de vous accepter. Pas de discussion.
Parfois, deux ou trois cours sans les f... de m... et le reste de la classe s'aperçoit que c'est pas trop mal aussi, de pouvoir suivre.

_________________
"We're all in the gutter, but some of us are looking at the stars". O.Wilde.

Dionysos
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe: de pire en pire...

Message par John le Mer 24 Oct 2012 - 0:21

Pour mettre fin au hors sujet :
Bien sûr qu'on a le droit d'appeler les parents, on en a même le devoir selon les circonstances, et effectivement, ils apprécient généralement d'avoir été mis au courant des problèmes rencontrés plutôt qu'on les leur cache. Et le téléphone est quand même le moyen le plus rapide.
Ils ont le droit de ne pas répondre ou de ne pas vouloir dialoguer : dans ce cas, ils l'expriment, et la relation se passe alors par courrier + demande d'entrevue dans l'établissement.
Fin du HS - on peut en revenir à l'essentiel.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe: de pire en pire...

Message par sebiseb le Mer 24 Oct 2012 - 21:40

@Dionysos a écrit:
Pardonne moi, mais c'est grotesque, sebiseb, comme raisonnement : si les parents ne souhaitent pas être appelés, ils peuvent ne pas donner leur n. de tel à l'établissement.
Le donner a l'établissement n'est pas le donner à un enseignant, c'est ce que j'ai dit depuis le début.
@John a écrit:Pour mettre fin au hors sujet :
Bien sûr qu'on a le droit d'appeler les parents, on en a même le devoir selon les circonstances, et effectivement, ils apprécient généralement d'avoir été mis au courant des problèmes rencontrés plutôt qu'on les leur cache. Et le téléphone est quand même le moyen le plus rapide.
Ils ont le droit de ne pas répondre ou de ne pas vouloir dialoguer : dans ce cas, ils l'expriment, et la relation se passe alors par courrier + demande d'entrevue dans l'établissement.
Fin du HS - on peut en revenir à l'essentiel.
Parler de droit et des limites de notre degré d'intervention/implication pour conseiller un collègue ne me paraît pas hors sujet ! Si je lui avais conseillé de donner une baffe au plus em... on me serait probablement tombé dessus en me rappelant le droit, la faute, ... Ceux qui me l'auraient rappelé auraient eu raison, même si à titre personnel je l'ai déjà fait (il y longtemps la dernière fois).
Enfin, le droit de l'éducation n'est pas très explicite dans la relation prof'/parents, tout juste à ma connaissance quelques points entre le prof' princ/parents - Donc le code civil, et principes généraux de droits s'appliquent.

J'ajoute que cette situation de classe difficile, est déjà très pesante dans l'exercice professionnel. Et appeler de chez soi des parents me paraît pas forcément être un bon conseil, dans le sens où il y a un risque à mélanger vie personnelle et vie professionnelle d'un point de vue "émotionnel", surtout quand on est déstabilisé par une situation difficile. D'autant que l'on ne sait pas l'accueil que l'on peut avoir des parents, il est donc à mon avis souhaitable de le faire avec d'autres membres de l'équipe pédagogique à ses côtés. Je ne parle même pas du coût des appels au final sur ses propres deniers (on prend suffisamment de choses à notre charge "financière" dans notre métier).

Personnellement j'enseigne avec des jeunes placés (dont les parents ont été défaillants) ou d'autres dont les parents sont à l'autre bout du monde quand ils n'ont pas décédés. C'est un contexte très particulier, mais je n'ai quasi aucune relation avec les parents (il y a une rencontre institutionnelle vendredi, je ne verrais pas plus de 5 / 6 parents).

Pour les conseils, j'en ai donné (au moins dans un sujet similaire).

_________________
sebiseb ...pour une école "vraiment" libre !

sebiseb
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum