Nullipare ayant découvert par hasard votre forum.

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Nullipare ayant découvert par hasard votre forum.

Message par Frisouille le Mer 24 Oct 2012 - 12:38

@doctor who a écrit:Je n'ai jamais lu un quelconque message sur ce forum qui témoigne d'une haine des élèves. De l'agacement, de la consternation, de la colère, tout ce que vous voulez, mais pas de la haine. Ou alors, on change de métier.

Bien souvent, les propos sévères sur les diagnostics de dys- sont plutôt dus à la déception ressentie face à un système éducatif qui échoue à apprendre à écrire à un trop grand nombre d'élève, ne laissant aux parents que le PPRE de convenance dans le pire des cas, l'orthophoniste dans le meilleur, comme solution pratique ou comme échappatoire psychologique.

Et colère/sentiment de révolte contre les failles de la prise en charge médicale, le fait que l'on ne soit pas accompagné pour enseigner à ces élèves.

Après on peut discuter mais l'agressivité... Shocked Suspect Ça va, pour ça mes cours m'attendent...

Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nullipare ayant découvert par hasard votre forum.

Message par Dinaaa le Mer 24 Oct 2012 - 12:44

@jul' a écrit:



+1

Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nullipare ayant découvert par hasard votre forum.

Message par moon le Mer 24 Oct 2012 - 12:44

@Anne'O'Nyme72 a écrit:Bonjour,
je suis grandement soulagée de ne pas être contrainte de fréquenter certains d'entre vous.
Bonjour Anne 'O'Nyme 72

Oui ce forum est public ; je peux concevoir ton ressenti personnel, mais je ne te cache pas que je suis étonnée de ta réaction. Tu reproches à certains des forumeurs postant ici leur manque de respect et les jugements à l'emporte-pièce. Or toi-même tu es bien prompte à la critique à l'emporte-pièce, justement, face à un forum que tu découvres, et en t'appuyant sur quelques messages qui ne sont révélateurs ni de l'ensemble du corps enseignant, ni de la personnalité de ceux qui les ont postés.


@Anne'O'Nyme72 a écrit: Comment pouvez vous encore faire cours en ayant si peu de respect pour eux. Comment trouvez vous la ressource pour continuer à faire votre métier dans ces conditions ?
Pour répondre personnellement à ta question : je trouve la ressource de faire encore cours à mes élèves - des élèves qui comme le dit très justement Leyade me manquent très souvent de respect, en méprisant mon travail, en m'épuisant, en ne m'écoutant pas, en me crachant leur colère à la figure- en venant poser mon sac ici. Cracher ici ma colère, mon trop plein, tout ce que je ne peux pas me permettre de leur dire en face parce que justement je suis une adulte responsable c'est l'outil qui me permet de continuer à respecter des enfants qui ne me respectent pas toujours - pas souvent. Leur donner des noms bien peu tendres ici "monchérimoncoeur" "boulet" "fainéants" et tout autre c'est l'assurance pour moi de toujours me contrôler face à eux. Donc me faire juger là-dessus par quelqu'un qui ignore la réalité du terrain sur lequel je travaille, ça me fait bien mal en sus.

@Anne'O'Nyme72 a écrit: Je passerai probablement pour un troll, pourtant j'aimerai beaucoup comprendre comment arriver à travailler en apportant quelque chose à des élèves qu'on ne respecte pas, qui vous font parfois peur et que vous côtoyez pourtant tous les jours.
Tu as ta réponse ci-dessus. Pour complément, je t'invite à faire un petit tour dans n'importe quelque classe où tu verras des enseignants, les mêmes qui postent ici, faire leur travail en respectant leurs élèves.

Cordialement

Moon


Dernière édition par moon le Mer 24 Oct 2012 - 21:45, édité 1 fois

moon
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nullipare ayant découvert par hasard votre forum.

Message par LadyC le Mer 24 Oct 2012 - 12:46

@Anne'O'Nyme72 a écrit:Bonjour,

J'ai découvert votre forum à la suite d'une discussion traitant des handicaps des élèves, des taux de diagnostiques de plus en plus élevés et selon les dires de certains d'entre vous, hasardeux ou de convenance pour faire plaisir aux parents. Les parents que vous appelez d'ailleurs souvent les "monchérimoncoeur".

Je doute que mon message ne vous affecte, mais je tenais à vous dire que cela me rassure d'être nullipare, pour être la soeur d'un "dys"lexique de 37 ans aujourd'hui, pour qui l'école fut un véritable calvaire, je suis grandement soulagée de ne pas être contrainte de fréquenter certains d'entre vous.
Je ne doute pas une seconde que votre métier soit usant, que les moyens mis en place soient pour vous source de stress et que ne pas être épaulés par votre hiérarchie soit épuisant.

Mais après avoir lus de nombreux posts sur de nombreux sujets ici, je suis effarée de lire à quel point certains d'entre vous sont méprisants envers vos élèves. Comment pouvez vous encore faire cours en ayant si peu de respect pour eux. Comment trouvez vous la ressource pour continuer à faire votre métier dans ces conditions ?

Je passerai probablement pour un troll, pourtant j'aimerai beaucoup comprendre comment arriver à travailler en apportant quelque chose à des élèves qu'on ne respecte pas, qui vous font parfois peur et que vous côtoyez pourtant tous les jours.

Bonjour Anne'O'Nyme.

Avant de vous répondre en détail, je remarque que votre message est ambigu (volontairement ?) :
1) un volet "vous (les profs, en tout cas la majorité des neo) méprisez vos élèves (notamment dys comme mon frère), c'est choquant et scandaleux, heureusement que je ne vous fréquente pas !" (qui est évidemment le volet qui nous frappe et auquel nous répondons, avec l'emportement qui est naturel face à une telle accusation)
2) un volet "je comprends bien que c'est un métier usant, comment faites-vous ?"
Un peu contradictoire, il me semble. Soit vous comprenez que nous sommes dans une salle des profs virtuelle où nous nous défoulons des pressions de la journée et exprimons notre énervement bien légitime (face à l'irrespect et aux agressions - sonores, morales, verbales, physiques... - auxquelles nous sommes confrontés quotidiennement)... auquel cas votre message n'a guère lieu d'être. Soit vous pensez réellement qu'il s'agit de mépris et de haine vis-à-vis d'êtres innocents et de lumière (les enfants) et vous vous indignez que nous exercions une profession qui devrait être une vocation enthousiaste manifestée par un rayonnement et un sourire permanents.
Soit, peut-être, vous êtes juste en train de réagir, après avoir lu un fil sur les dyslexiques, par lequel vous vous sentez concernée (et que vous avez visiblement mal compris), et vous pensez surtout à la situation de votre frère en écrivant, ce qui explique un message trouble car correspondant plus à une réaction affective qu'à une position réfléchie.

Bref, votre message va un peu dans tous les sens : quelle est votre véritable position, que nous puissions vous répondre de manière appropriée ?

Au passage :
"Neoprofs est un lieu d'échanges et de discussion entre professeurs. Il permet d'établir des contacts professionnels et amicaux entre collègues de l'Education nationale, ainsi que d'échanger, de s'informer et de débattre sur le monde de l'éducation."
Nous avons eu ponctuellement (et en ce moment même : des orthophonistes) des personnes étrangères à l'EN sur ce forum. Elles n'ont pas été bannies d'office (sauf les élèves, évidemment).
Ce qui vaut bannissement, en revanche, serait le JUGEMENT exprimé violemment, au lieu d'ECHANGE et de DISCUSSION cordiaux et polis. C'est la moindre des choses, en particulier lorsqu'on ne fait pas partie de la profession soi-même et que l'on ne peut en conséquence en comprendre le quotidien (et quelqu'un qui n'enseigne qu'à une poignée d'adultes est bien dans cette position d'ignorance) - et que l'on n'a a priori rien à faire sur ce forum : une présentation "honnête", sous prétexte que vous pourriez mentir en prétendant faire partie de l'EN, ne vous donne pas pour autant une place légitime ici (comme si vous alliez à contre-sens sur l'autoroute mais refusiez la contravention sous prétexte que vous en êtes parfaitement consciente et l'assumez).

Enfin : je plussoie le message de mes collègues qui vous ont répondu ci-dessus, et en particulier la réponse très claire de moon ; et, oui, se faire attaquer ainsi fait mal.

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nullipare ayant découvert par hasard votre forum.

Message par Zelda le Mer 24 Oct 2012 - 12:49

Lady C, la modération incarnée veneration
(moi j'ai arrêté de répondre pour ne pas m'énerver).

Zelda
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nullipare ayant découvert par hasard votre forum.

Message par tiptop77 le Mer 24 Oct 2012 - 12:52

Bonjour Anne,
Je ne me reconnais absolument pas dans le portrait des profs que tu as fait. Je respecte mes élèves et j'aime enseigner.
Il m'arrive de râler à propos des élèves ayant divers soucis d'apprentissage ou de santé. Il faut être très claire: bien sûr je ne râle pas contre ces élèves qui sont dans une situation difficile mais contre le système imposé : en 5ème, j'ai 30 élèves par classe et je dois gérer au mieux un enseignement avec une classe très hétérogène et venir en aide aux enfants qui souffrent d'un handicap, d'un problème de vue, de dyslexie, etc...
Ce qui est terriblement frustrant, c'est qu'on ne peut pas les aider comme il le faudrait Cet élève est dysorthographique, ok et on fait comment pour l'aider? Son voisin a un gros problème de vue, j'oublie de faire des agrandissements la moitié du temps, il faut faire un devoir plus court et avec un interligne plus grand pour cet élève qui souffre d'un handicap encore différent, etc... etc... etc...
Je trouve ça cruel pour les gamins: ils ont un souci plus ou moins grave mais ils font partie d'une classe de 30 élèves et le prof ne peut pas s'occuper de chacun comme il le faudrait. Oui, j'aimerais passer plus de temps avec les élèves qui ont des difficultés, oui j'aimerais passer plus de temps à "donner à manger" à ceux qui ont des facilités d'apprentissage mais ce n'est pas réalisable quand on doit enseigner à 30 élèves + d' autres classes+ tout ce qui est demandé à côté.
Une dernière chose, il y a des remarques qui semblent désagréables sur le forum mais comme dit un collègue, cela ne reflète pas notre manière d'être en classe.
J'aime mon métier mais les conditions de travail peuvent vraiment décourager.


Dernière édition par tiptop77 le Mer 24 Oct 2012 - 12:58, édité 1 fois

tiptop77
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nullipare ayant découvert par hasard votre forum.

Message par Oudemia le Mer 24 Oct 2012 - 12:57

@Zelda a écrit:Lady C, la modération incarnée veneration
(moi j'ai arrêté de répondre pour ne pas m'énerver).
Je plussoie, en admirant une nouvelle fois la qualité de la synthèse.

Oudemia
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nullipare ayant découvert par hasard votre forum.

Message par Fesseur Pro le Mer 24 Oct 2012 - 13:26

@moon a écrit: Or toit-même ...
La tuile Razz

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nullipare ayant découvert par hasard votre forum.

Message par tiptop77 le Mer 24 Oct 2012 - 13:28

@Fesseur Pro a écrit:
@moon a écrit: Or toit-même ...
La tuile Razz

Razz

tiptop77
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nullipare ayant découvert par hasard votre forum.

Message par Morgared le Mer 24 Oct 2012 - 13:44

Ce forum regorge de fils de discussion passionnants sur l'apprentissage de la lecture, animés par des professionnels expérimentés, qui permettent de mieux comprendre les causes de la chute des capacités de maîtrise de la langue et de l'explosion des cas de "dys-" (jusqu'à l'équivalent d'une classe entière de 6e dans un établissement comme le mien comportant huit divisions).
Je trouve dommage qu'au lieu de s'y intéresser, de lire et de s'informer, certains s'inscrivent sur ce forum uniquement pour en découdre. Mais c'est une habitude dans l'EN : on vient se poser en donneur de leçons (de morale laïque ?) pour vilipender le méchant professeur, mais on ne s'intéresse jamais au fond et aux contenus.

Morgared
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nullipare ayant découvert par hasard votre forum.

Message par Marie Laetitia le Mer 24 Oct 2012 - 13:57

@Anne'O'Nyme72 a écrit:
@Marcassin a écrit:
@Anne'O'Nyme72 a écrit:Je passerai probablement pour un troll, pourtant j'aimerai beaucoup comprendre comment arriver à travailler en apportant quelque chose à des élèves qu'on ne respecte pas, qui vous font parfois peur et que vous côtoyez pourtant tous les jours.
C'est la haine des élèves, notre suffisance et notre sadisme qui nous motivent chaque jour pour aller enseigner.

Notez que les "monchérimoncoeur" sont plutôt les enfants.

Pour parents vous avez raison, pour le reste c'est trop dur de discuter ? Je suis trop bête pour comprendre ? C'est justement parce que je suis convaincue qu'on ne décide pas d'enseigner en détestant les élèves ou en les méprisant que je pose cette question, à quel moment ça bascule ? Qu'est-ce qui fait que ce qui est une vocation devienne une corvée, pourquoi les extérieurs vous perçoivent ils si mal, comment comprendre qu'on puisse en arriver à mépriser un diagnostique posé ?

j'étais partie pour vous répondre de manière posée malgré votre attaque initiale
Mais après avoir lus de nombreux posts sur de nombreux sujets ici, je suis effarée de lire à quel point certains d'entre vous sont méprisants envers vos élèves. Comment pouvez vous encore faire cours en ayant si peu de respect pour eux. Comment trouvez vous la ressource pour continuer à faire votre métier dans ces conditions ?
je vous aurais bien répondu que vous n'avez pas LA MOINDRE IDÉE de ce que l'on vit en classe. PAS LA MOINDRE. Et que nous aimons les élèves, les faibles, les bons, les bavards, les silencieux, les drôles et les tristes.

Quand vous aurez fait l'expérience en tant que professeur de parents qui vous jettent alors que vous voulez aider leur môme, le sauver, car oui l'éducation sauve (règles de vie en société et connaissances élémentaires), quand vous aurez connu des parents qui massacrent leur môme en ne leur donnant pas les repères essentiels, quand vous aurez géré heure après heure des gamins odieux, menteurs, des bourreaux de leurs camarades, alors vous pourrez nous critiquer.

Alors, seulement.


_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nullipare ayant découvert par hasard votre forum.

Message par Marie Laetitia le Mer 24 Oct 2012 - 14:06

L.Jeanjeau a écrit:
Mais pensez une seconde aux médecins qui font des dépassement d'honoraire qui frisent le vol, et qui disent aux patients que ça ne les regarde pas ... ou encore aux policiers qui vous mettent en garde à vue sans vous dire pourquoi, parce que c'est leur métier, "eux ils savent". Un enseignant qui dénie à quiconque le droit de critiquer est exactement dans la même posture.

parler oui, discuter oui, critiquer sans chercher à comprendre, non! Suspect

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nullipare ayant découvert par hasard votre forum.

Message par Anne'O'Nyme72 le Mer 24 Oct 2012 - 15:48

Merci à ceux qui ont pris la peine de répondre normalement, aux autres vous avez raison, je vous laisse entre vous.

Je vais même jusqu'à faire mon mea-culpa, je n'aurai pas du poster ici, j'en prends bonne note, vous laisse entre vous et confirme juste une chose, qu'est-ce que je suis soulagée d'être nullipare !

Car finalement, ce que vous avez pris pour une attaque en règle, un ton moralisateur, n'était qu'une tentative de compréhension d'une partie de votre corporation. Je n'avais pas de révélation à vous faire, des étonnements, éventuellement des constats sur la manière dont ce que vous dites ici peut se percevoir parfois quand vous parlez aux familles mais ce n'est pas grave vous n'avez pas besoin de savoir tout cela peu vous importe à priori.

Donc bon vent à chacun.


PS : j'ai fait pas mal d'erreurs dans ce post, à commencer par mentionner les troubles dys de mon frère, j'aurai mieux fait de m'abstenir, et puis il vit toujours avec et bosse malgré tout, dans un job qui l'éclate et c'est le principal.

Anne'O'Nyme72
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nullipare ayant découvert par hasard votre forum.

Message par roxanne le Mer 24 Oct 2012 - 15:57

@Anne'O'Nyme72 a écrit:Merci à ceux qui ont pris la peine de répondre normalement, aux autres vous avez raison, je vous laisse entre vous.

Je vais même jusqu'à faire mon mea-culpa, je n'aurai pas du poster ici, j'en prends bonne note, vous laisse entre vous et confirme juste une chose, qu'est-ce que je suis soulagée d'être nullipare !Car finalement, ce que vous avez pris pour une attaque en règle, un ton moralisateur, n'était qu'une tentative de compréhension d'une partie de votre corporation. Je n'avais pas de révélation à vous faire, des étonnements, éventuellement des constats sur la manière dont ce que vous dites ici peut se percevoir parfois quand vous parlez aux familles mais ce n'est pas grave vous n'avez pas besoin de savoir tout cela peu vous importe à priori.

Donc bon vent à chacun.


PS : j'ai fait pas mal d'erreurs dans ce post, à commencer par mentionner les troubles dys de mon frère, j'aurai mieux fait de m'abstenir, et puis il vit toujours avec et bosse malgré tout, dans un job qui l'éclate et c'est le principal.
je ne vois ^pas bien ce que ça vient faire là, et de l'importance de le mettre en titre..c'est marrant cette expression "nullipare" et de se présenter comme telle..

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nullipare ayant découvert par hasard votre forum.

Message par doubledecker le Mer 24 Oct 2012 - 15:57

@doctor who a écrit:Je n'ai jamais lu un quelconque message sur ce forum qui témoigne d'une haine des élèves. De l'agacement, de la consternation, de la colère, tout ce que vous voulez, mais pas de la haine. Ou alors, on change de métier.

de la haine peut être pas (mais je ne lis pas tous les messages!) mais du mépris parfois on en trouve quand même...


_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)

Le blog pour découvrir les nouvelles petites bricoles :
Loladragibus


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊

doubledecker
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nullipare ayant découvert par hasard votre forum.

Message par LadyC le Mer 24 Oct 2012 - 16:00

Anne'O'Nyme :

Une "tentative de compréhension" qui commence par "vous avez un sacré mépris envers vos élèves", au lieu de dire qu'on a une impression de mépris, au moins, a peu de chance d'être bien prise.
Si je fais partie de "ceux qui ont pris la peine de répondre normalement", je refuse ces remerciements, car je suis entièrement solidaire des collègues qui ont réagi avec moins de modération.

Ecrire (non seulement une première fois sous le coup de l'emportement, mais en revenant ainsi dessus) que l'on est "soulagée d'être nullipare" (quelle manière poétique de parler des enfants que l'on pourrait avoir, pour quelqu'un qui s'indigne du mépris des enseignants envers leurs élèves...) parce que cela évite d'avoir à fréquenter des professeurs tels que ceux ici présents est stupéfiant (en plus d'être insultant). Si la peur de fréquenter des personnelles désagréables suffit à arrêter votre désir d'enfant, vous faites bien de vous abstenir d'en avoir, en effet.

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nullipare ayant découvert par hasard votre forum.

Message par Isis39 le Mer 24 Oct 2012 - 16:10

@doubledecker a écrit:
@doctor who a écrit:Je n'ai jamais lu un quelconque message sur ce forum qui témoigne d'une haine des élèves. De l'agacement, de la consternation, de la colère, tout ce que vous voulez, mais pas de la haine. Ou alors, on change de métier.

de la haine peut être pas (mais je ne lis pas tous les messages!) mais du mépris parfois on en trouve quand même...


+1

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nullipare ayant découvert par hasard votre forum.

Message par Invité21 le Mer 24 Oct 2012 - 16:19

C'est affreux, comme mot, "nullipare".

_________________
L'Engénu s'est déniaisé. Mais ne change pas!

Invité21
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nullipare ayant découvert par hasard votre forum.

Message par Marcassin le Mer 24 Oct 2012 - 16:42

D'accord avec Isis39 et doubledecker. Il y a beaucoup de mépris dans le premier post de ce fil, par exemple.

@Anne'O'Nyme72 a écrit:Comment pouvez vous encore faire cours en ayant si peu de respect pour eux. Comment trouvez vous la ressource pour continuer à faire votre métier dans ces conditions ?

Je passerai probablement pour un troll, pourtant j'aimerai beaucoup comprendre comment arriver à travailler en apportant quelque chose à des élèves qu'on ne respecte pas, qui vous font parfois peur et que vous côtoyez pourtant tous les jours.

_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)

Marcassin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nullipare ayant découvert par hasard votre forum.

Message par Lalirette le Mer 24 Oct 2012 - 16:52

Oui, c'est étrange comme message.
De toute façon, travailler n'est pas forcément une partie de plaisir, juste un moyen de gagner sa vie.
Et quand on travaille avec de l'humain, le respect est réciproque, ou ne peut plus être. Et pourtant, je t'assure que nous gardons souvent une attitude digne et objective, même envers ceux qui nous ont porté atteinte par leur propos ou leur geste... Voilà pourquoi tu devrais au contraire admirer cette profession, qui s'en prend plein la tête, de l'intérieur comme de l'extérieur, et qui poursuit quand même, persuadée d'être dans le juste, à raison, en ne haïssant pas justement ceux qui, ou ceux dont les parents, nous méprisent.

Nous pourrions te citer bien des exemples de débordements parentaux ou disciplinaux (je ne trouve plus l'adjectif de la famille d'"élève", du coup j'en fais un avec le latin. Profs de Lettres, help !) plus ou moins violents, qui n'ont jamais, mais jamais, changé notre objectivité en classe.

Que fais-tu comme travail, Anne ?

Lalirette
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nullipare ayant découvert par hasard votre forum.

Message par Lalirette le Mer 24 Oct 2012 - 16:56

Et puis tu oublies que la relation pédagogique est triangulaire : ce n'est pas une histoire d'affectif avec les élèves (nous ne sommes pas leurs parents) mais une relation entre le savoir et l'élève, que nous essayons de faciliter, à la lumière de nos propres connaissances, et de la discipline, et de la didactique.

Lalirette
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nullipare ayant découvert par hasard votre forum.

Message par doubledecker le Mer 24 Oct 2012 - 18:28

@Marcassin a écrit:D'accord avec Isis39 et doubledecker. Il y a beaucoup de mépris dans le premier post de ce fil, par exemple.

@Anne'O'Nyme72 a écrit:Comment pouvez vous encore faire cours en ayant si peu de respect pour eux. Comment trouvez vous la ressource pour continuer à faire votre métier dans ces conditions ?

Je passerai probablement pour un troll, pourtant j'aimerai beaucoup comprendre comment arriver à travailler en apportant quelque chose à des élèves qu'on ne respecte pas, qui vous font parfois peur et que vous côtoyez pourtant tous les jours.

c'est amusant votre façon de retourner les choses. J'aimerais si ce n'est pas trop demander que mes propos soient cités entièrement quand ils sont repris, simple question d'honneteté intellectuelle.

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)

Le blog pour découvrir les nouvelles petites bricoles :
Loladragibus


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊

doubledecker
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nullipare ayant découvert par hasard votre forum.

Message par LadyC le Mer 24 Oct 2012 - 19:05

Oui, Marcassin, il se trouve que tu as précisément cité le passage où, justement, Anne'O'Nyme montrait la conscience qu'elle a qu'il s'agit d'un métier éprouvant.

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nullipare ayant découvert par hasard votre forum.

Message par Cardenio le Mer 24 Oct 2012 - 19:18

@LJeanjeau a écrit:
Par contre, je vous rejoint tout à fait sur un point : dès qu'on parle d'école, tout le monde est concerné. L'Ecole publique n'appartient pas aux personnels de l'éducation nationale. Et ce ne sont donc pas les seuls qui puissent légitimement parler de leur métier et de leurs statuts.

Justement, ça serait bien qu'on demande parfois l'avis des professeurs, parce qu'on demande souvent l'avis de tout le monde, sauf le nôtre.

@LJeanjeau a écrit: Mais pensez une seconde aux médecins qui font des dépassement d'honoraire qui frisent le vol, et qui disent aux patients que ça ne les regarde pas ...
Justement, hier, je n'ai pas entendu que les patients avaient été écoutés...

_________________
Everything beautiful is far away.

It's happiness that matters anyway...

Cardenio
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nullipare ayant découvert par hasard votre forum.

Message par InviteeF le Mer 24 Oct 2012 - 19:28

Incroyable !
Il faut le voir pour le croire...

InviteeF
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nullipare ayant découvert par hasard votre forum.

Message par Reine Margot le Mer 24 Oct 2012 - 19:31

@Dinaaa a écrit:
@jul' a écrit:



+1

+2

et j'ajoute que L Jeanjeau 'na que 9 messages à son actif, quasi tous dans ce fil... Rolling Eyes

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum