Le Sénat abroge la suspension des allocations en cas d'absentéisme.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Sénat abroge la suspension des allocations en cas d'absentéisme.

Message par John le Ven 26 Oct 2012 - 15:57

http://www.vousnousils.fr/2012/10/25/le-senat-adopte-la-fin-de-la-suspension-des-allocations-pour-absenteisme-536396
Le Sénat a adopté jeudi une pro­po­si­tion de loi socia­liste qui sup­prime la loi très contes­tée d'Eric Ciotti (UMP) de sep­tembre 2010 des­ti­née à lut­ter contre l'absentéisme sco­laire notam­ment en sus­pen­dant les allo­ca­tions familiales.

L'ensemble de la gauche a voté pour, les séna­teurs UMP et cen­tristes, à l'exception de l'un d'entre eux, ont voté contre. La pro­po­si­tion de loi doit encore rece­voir l'aval de l'Assemblée nationale.

Mis en place en jan­vier 2011, le dis­po­si­tif pré­voit en cas d'absentéisme trop fré­quent et non jus­ti­fié, après une convo­ca­tion des parents et un aver­tis­se­ment, que l'inspection d'académie puisse exi­ger de la Caisse d'allocations fami­liales (CAF) la sus­pen­sion par­tielle des allocations.

Pour Françoise Cartron, l'auteur de la pro­po­si­tion de loi, "le dis­po­si­tif est clai­re­ment inadapté, injuste et inefficace".

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Sénat abroge la suspension des allocations en cas d'absentéisme.

Message par John le Ven 26 Oct 2012 - 18:40

Camille Bedin (UMP) est très mécontente :
http://www.dusensalaction.fr/2012/10/26/dogmatisme-quand-tu-nous-tiens-reaction-aux-propos-de-madame-pau-langevin-sur-la-loi-sur-labsenteisme-scolaire-dispositif-ciotti/?utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter

En déclarant dans Le Parisien que la loi visant à lutter contre l’absentéisme scolaire mise en place par la législature précédente était « inefficace » et en présentant au Sénat un texte pour la supprimer, la Ministre en charge de la réussite éducative, Madame Pau-Langevin, fait preuve d’un étonnant dogmatisme. Revenir en arrière enverrait un grave signal de permissivité aux familles et aux élèves, bien loin de la logique de responsabilisation que nous prônons.

Alors que son collègue rue de Grenelle se fait remarquer pour ses propos sur le cannabis, on ne peut que regretter que Madame Pau-Langevin ne s’exprime que pour célébrer le laxisme et encourager la déresponsabilisation des familles.



Son raisonnement est d’ailleurs bien étrange. Est-ce donc là tout ce qu’elle à dire sur la « réussite éducative » ? A la lire, l’absence de sanctions du dispositif Ciotti serait la preuve de son échec… Dans cette logique, le nombre réduit de condamnations pour meurtre militerait pour l’abolition de l’interdiction de tuer… alors qu’elles prouvent que la sanction a des effets dissuasifs ! En somme, Madame Pau-Langevin rêve d’un système qui suspende davantage les allocations familiales ? Peut-être voudrait-elle même qu’on abandonne directement le processus d’accompagnement qui est à l’oeuvre avant la sanction??
Car ce que la Ministre oublie, c’est que l’absence de sanction est au contraire un indicateur du succès de ce régime qui a une vocation préventive. S’il y a peu de suspensions d’allocations, c’est justement parce que les mécanismes fonctionnent !



Le dispositif mis en place par le Gouvernement précédent vise à responsabiliser les parents, grâce à un contrat signé dès le repérage d’un absentéisme trop régulier. Il comprend un soutien aux parents, un dialogue avec les familles et un engagement de l’élève à retrouver le chemin de l’école. La suspension des allocations familiales n’arrive que si tout ce cheminement a échoué ! Eric Ciotti l’a mis en œuvre depuis longtemps dans les Alpes Maritimes.
Il serait dommage de revenir sur un dispositif qui, symboliquement et dans les faits, encourage la prise de responsabilité des parents, face au fléau de l’absentéisme scolaire. Revenir en arrière serait une fois de plus un signal de permissivité envoyé aux familles et aux élèves. Chacun peut constater que le Gouvernement n’en est plus à une approximation près, mais dans ce cas, il s’agit de nos enfants. De grâce, pour une fois, soyez professionnels et exemplaires !

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum