Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Page 5 sur 17 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11 ... 17  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par neo le Mer 31 Oct 2012 - 18:52

@Presse-purée a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:Je noterai également que le ministre a dénoncé les arguments anti-socle sur "l'employabilité, l'OCDE..." etc . Ultime argument avancé qui ne traite pas du fond, soit dit en passant.
Si, le fond c'est cela.
Je passe sur le fait qu'un socialiste, qui a voté pour le traité européen de 2005 au parlement alors même que la population l'avait rejeté par référendum, dénonce ce type d'arguments pour en revenir au fond justement.
+ 1 ! C'est bien cela la question de fond, qui d'ailleurs explique que la politique éducative, sur le fond (au-delà des postes et du budget), restera la même tant que les gouvernements au pouvoir, de droite ou "de gauche", accepteront de soumettre la politique nationale à une politique européenne anti-démocratique par principe (niant la souveraineté des peuples).

Je recommande l'excellent dossier "L'approche par compétences : une mystification pédagogique", réalisé par Nico Hirtt, professeur dans l'enseignement supérieur en Belgique et animateur de l'APED (Association Pour une Ecole Democratique).
- Un résumé : http://www.skolo.org/spip.php?article1099
- Le dossier complet : http://www.skolo.org/IMG/pdf/APC_Mystification.pdf
Passage de l'introduction : "sous le couvert d’un discours parfois généreux et moderniste pourrait bien se cacher une opération de mise au pas de l’enseignement : sa soumission aux besoins d’une économie capitaliste en crise."


Dernière édition par neo le Mer 31 Oct 2012 - 18:56, édité 2 fois

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par User5899 le Mer 31 Oct 2012 - 18:54

@JPhMM a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:
@Luigi_B a écrit:Dont acte. Mais je maintiens qu'il y a un extrémisme du numérique quand on pense que la refondation de l'école doit passer par le numérique.
Je ne pense pas que ce soit de l'extrémisme que de penser que l'école ne peut pas ignorer la société numérique. Elle existe de fait. Personne n'a dit que le numérique serait la clé de voûte de la refondation. Le numérique doit en faire partie.
Excusez-moi, je ne comprends pas l'argument selon lequel si nabla existe de fait dans la société (ou la société nablaïque existe de fait, plus strictement, mais vous me pardonnerez sans nul doute ce détour pour éviter quelque lourdeur) alors l'école ne peut pas ignorer nabla et de plus nabla doit faire partie de la refondation de l'école.
En effet, nous pourrions appliquer votre raisonnement à nabla = "l'hyperconsommation" (possible, car l'hyperconsommation existe de fait dans la société, donc...) ou nabla = "la violence" (possible aussi, car la violence existe de fait dans la société, donc...). Je ne doute pas que vous conviendrez que le conclusion de votre propre raisonnement selon le critère que vous posez (nabla fait partie de la société) ont de quoi faire frémir.
Dès lors, c'est que, soit votre raisonnement est incorrect, soit vous ne le donnez pas en intégralité. Puisque ce ne peut pas être la première possibilité, pourquoi ne le donnez-vous pas en entier ? quel serait-il alors ?

Plus simplement donc : puisque "faire partie de la société" n'est pas un critère suffisant, quel critère (ou ensemble de critère) est suffisant dans le cas du numérique ? merci par avance.
Merci, JP, d'avoir encore la patience Rolling Eyes

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par JPhMM le Mer 31 Oct 2012 - 18:54

GuillaumeCaron a écrit:L'hyperconsommation comme la violence sont des conséquences comportementales... Le numérique ne l'est pas. Et c'est peut être pour éviter des dérives que l'école a son rôle à jouer.

Au delà de ça, le numérique, bien utilisé, est un formidable outil comme une formidable porte d'entrée sur une masse de savoir considérable.
A mon sens, nous sommes déjà dans une société de l'hyperconsommation numérique, nous sommes déjà dans l'hubris vis-à-vis de cet outil. Ainsi donc, pour moi, la chose la plus urgente à faire concernant le numérique est une analyse critique de ses usages, avant d'en faire, d'autorité institutionnelle, une évidence pour l'acquisition de savoirs.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par JPhMM le Mer 31 Oct 2012 - 18:55

Cripure a écrit:Merci, JP, d'avoir encore la patience Rolling Eyes
Mais que de fautes dans mon post. Shocked Suspect Embarassed

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par Invité le Mer 31 Oct 2012 - 19:02

La crainte que suscite le socle est de plusieurs ordres, mais bel et bien éminemment politique (et éthique aussi, en passant). Le socle est né de l'idée qu'il faut absolument (et je pense que tout le monde est d'accord là-dessus) que nos élèves quittent l'école avec un bagage minimum. Là où les ennuis commencent, c'est lorsqu'il s'agit de ce qu'il faut transmettre et comment matérialiser ce qui est acquis ou pas.
En plus d'être une usine à gaz pas possible, le socle a pour moi l'énorme défaut de prétendre évaluer des savoir-être. Ca, c'est franchir une ligne rouge pour moi. L'école peut et doit jouer un rôle de prévention au niveau de la santé et de l'éventuelle conduite à risque des ados, mais certainement pas les évaluer. C'est un formatage insupportable et complètement contreproductif (c'est aussi dans un numéro des Cahiers que j'avais lu un article intéressant qui abordait furtivement toute la difficulté de faire passer les bonnes pratiques pour la santé, notamment en ce qui concerne la contraception, en cours de SVT, parce que la moraline et les ados (et même certains adultes d'ailleurs), ça fait deux. ).
De même, certains éléments concernant l'autonomie et la prise d'initiative me paraissent inutilement intrusifs et enclins à un formatage tout aussi néfaste. Le but d'un bagage commun ne doit pas être de fabriquer des élèves en série ayant le même modèle comportemental.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par LJeanjeau le Mer 31 Oct 2012 - 19:11

holderfar a écrit:La crainte que suscite le socle est de plusieurs ordres, mais bel et bien éminemment politique (et éthique aussi, en passant). Le socle est né de l'idée qu'il faut absolument (et je pense que tout le monde est d'accord là-dessus) que nos élèves quittent l'école avec un bagage minimum. Là où les ennuis commencent, c'est lorsqu'il s'agit de ce qu'il faut transmettre et comment matérialiser ce qui est acquis ou pas.
En plus d'être une usine à gaz pas possible, le socle a pour moi l'énorme défaut de prétendre évaluer des savoir-être. Ca, c'est franchir une ligne rouge pour moi. L'école peut et doit jouer un rôle de prévention au niveau de la santé et de l'éventuelle conduite à risque des ados, mais certainement pas les évaluer. C'est un formatage insupportable et complètement contreproductif (c'est aussi dans un numéro des Cahiers que j'avais lu un article intéressant qui abordait furtivement toute la difficulté de faire passer les bonnes pratiques pour la santé, notamment en ce qui concerne la contraception, en cours de SVT, parce que la moraline et les ados (et même certains adultes d'ailleurs), ça fait deux. ).
De même, certains éléments concernant l'autonomie et la prise d'initiative me paraissent inutilement intrusifs et enclins à un formatage tout aussi néfaste. Le but d'un bagage commun ne doit pas être de fabriquer des élèves en série ayant le même modèle comportemental.

La place du "savoir-être" dans le Socle m'interpelle aussi, c'est vrai.

Mais plus généralement, puisque discussion sur le contenu il doit (devra ? devrait ?) y avoir, qui selon vous ("vous" n'est pas uniquement Holderfar) est le plus à même de définir ces contenus : les enseignants de terrain ? les intellectuels qui "pensent" l'école ? la représentation parlementaire ? la haute hiérarchie du ministère ? Si on dit "les enseignants de terrain", on prend le risque d'avoir autant de réponses qu'il y a de sensibilités, et donc finalement un Socle qui ne soit plus "commun".

LJeanjeau
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par Invité le Mer 31 Oct 2012 - 19:17

Pour commencer, ce serait bien que les enseignants de terrain soient consultés pour de bon. Parce que ce qui pose aussi problème, c'est que nous, les principaux concernés, ne sommes que rarement invités aux "grandes concertations"... (j'ai aussi lu un entrefilet dans les Cahiers qui allait dans mon sens, comme quoi, on peut aussi être d'accord là-dessus).
Mais je n'ai pas de réponse tranchée à votre question. C'est là que l'influence du politique sur l'éducation prend tout son sens, d'ailleurs.
Pour moi, tout ce qui relève du comportement et de la personnalité de l'élève ne doit pas être évalué. Ca rentre dans la même logique que l'interdiction du zéro de conduite.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par Abraxas le Mer 31 Oct 2012 - 19:24

Supprimé.


Dernière édition par Abraxas le Mer 31 Oct 2012 - 20:15, édité 2 fois

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par neo le Mer 31 Oct 2012 - 19:30

@LJeanjeau a écrit:Mais plus généralement, puisque discussion sur le contenu il doit (devra ? devrait ?) y avoir, qui selon vous ("vous" n'est pas uniquement Holderfar) est le plus à même de définir ces contenus : les enseignants de terrain ? les intellectuels qui "pensent" l'école ? la représentation parlementaire ? la haute hiérarchie du ministère ? Si on dit "les enseignants de terrain", on prend le risque d'avoir autant de réponses qu'il y a de sensibilités, et donc finalement un Socle qui ne soit plus "commun".
On pourrait commencer par rendre effective la "démocratie sociale" au MEN, et entendre réllement les organisations syndicales représentatives des personnels dans les différentes instances, CTM, etc, et lors des négociations (repésentativité qui découle des résultats aux élections professionnelles). Vouloir contourner cette représentativité (ce qui manifestement a été le cas ces dernières années), ce serait de nouveau aller au conflit avec les "enseignants de terrain"...

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par Abraxas le Mer 31 Oct 2012 - 19:30

Supprimé aussi.


Dernière édition par Abraxas le Mer 31 Oct 2012 - 20:01, édité 2 fois

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par Invité8 le Mer 31 Oct 2012 - 19:31

@Abraxas a écrit:
@Luigi_B a écrit:Merci pour ce compte-rendu, John.

Je suis ravi de commencer à entendre des choses sensées sur le numérique et l'école aux Cahiers Pédagogiques.

C'est un devoir moral de porter un regard critique sur ce qui modifie le rapport des élèves à l'enseignement. Un bon enseignant, dans l'intérêt des élèves, doit être sceptique.

Poudre aux yeux ! Tartuffe a tenu congrès ! Watrelot-Raminagrobis ! A quand le mea culpa pour tous ces élèves détruits, tus ces profs démontés ? A quand un regard lucide sur ce que furent les IUFM ?
Ils n'ont pas changé d'un iota — ils me brûleraient vif s'ils pouvaient. Ils ont juste profité des cinq dernières années pour envahir toute la techno-structure (le fait que Peillon y est allé est quand même révélateur) et l'essentiel des facs, via les sciences de l'éducation, — et ils osent se plaindre que les médias accordent leurs préférences aux Républicains !
D'ailleurs, le simple fait que nous soyons les Républicains, et eux… autre chose, est très éclairant.
Et vous savez ce que l'on faisait aux adversaires de la République, en 1793 ?
Cela dit,ils ont gagné : après trente ans de pédagogisme, nous n'avons plus que de bons élèves, n'est-ce pas…

Toujours dans l'argument ! C'est très intéressant !
Trente ans de pédagogisme ... Dire cela alors que dans les faits, dans les collèges, c'est encore le modèle "traditionnel" qui domine !
Et oui il n'y a pas que de "bons élèves" (concept à définir d'ailleurs). Mais la question c'est plutôt "comment aider TOUS les élèves ?". Et là, la diversité des approches s'impose.


_________________
Prof de Math en éducation prioritaire

Invité8
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par Collier de Barbe le Mer 31 Oct 2012 - 19:34

@abraxas

Délirant...
Dire qu'il vous est arrivé d'écrire des choses intéressantes
Remarquez c'est du niveau de votre nouvelle copine E. Lévy...

'

_________________
CdB
@AbbeCordillere

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par Duplay le Mer 31 Oct 2012 - 19:37

GuillaumeCaron a écrit:
Et oui il n'y a pas que de "bons élèves" (concept à définir d'ailleurs). Mais la question c'est plutôt "comment aider TOUS les élèves ?". Et là, la diversité des approches s'impose.

Oh oh... Seriez-vous donc favorable à la liberté pédagogique ? Very Happy

Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par Invité8 le Mer 31 Oct 2012 - 19:39

Mowgli a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:
Et oui il n'y a pas que de "bons élèves" (concept à définir d'ailleurs). Mais la question c'est plutôt "comment aider TOUS les élèves ?". Et là, la diversité des approches s'impose.

Oh oh... Seriez-vous donc favorable à la liberté pédagogique ? Very Happy

J'ai parlé de diversité. La liberté pédagogique oui ! Mais elle a des limites.

_________________
Prof de Math en éducation prioritaire

Invité8
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par Duplay le Mer 31 Oct 2012 - 19:41

GuillaumeCaron a écrit:
Mowgli a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:
Et oui il n'y a pas que de "bons élèves" (concept à définir d'ailleurs). Mais la question c'est plutôt "comment aider TOUS les élèves ?". Et là, la diversité des approches s'impose.

Oh oh... Seriez-vous donc favorable à la liberté pédagogique ? Very Happy

J'ai parlé de diversité. La liberté pédagogique oui ! Mais elle a des limites.

Ah... Il y aurait donc LA bonne réponse, LA bonne méthode... pale

A moins que vous ne pensiez aux programmes nationaux comme limites, comme cadre, et là, nous serions tout à fait d'accord !


Dernière édition par Mowgli le Mer 31 Oct 2012 - 19:44, édité 1 fois

Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par Aevin le Mer 31 Oct 2012 - 19:42

Mowgli a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:
Mowgli a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:
Et oui il n'y a pas que de "bons élèves" (concept à définir d'ailleurs). Mais la question c'est plutôt "comment aider TOUS les élèves ?". Et là, la diversité des approches s'impose.

Oh oh... Seriez-vous donc favorable à la liberté pédagogique ? Very Happy

J'ai parlé de diversité. La liberté pédagogique oui ! Mais elle a des limites.

Ah... Il y aurait donc LA bonne réponse, LA bonne méthode... pale
Non, mais il y a sans doute des mauvaises méthodes.

_________________
Automate - et fier de l'être  Wink

"Well, the travelling teachers do come through every few months," said the Baron.
"Yes, sir, I know sir, and they're useless. They teach facts, not understanding. It's like teaching people about forests by showing them a saw. I want a proper school, sir, to teach reading an writing, and most of all thinking, sir [...]"
Terry Pratchett - I Shall Wear Midnight

... und wer Fehler findet, kann sie behalten!

Aevin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par Aevin le Mer 31 Oct 2012 - 19:44

@Abraxas a écrit:ils me brûleraient vif s'ils pouvaient.
Je pense qu'ils ont franchement autre chose à faire. Rolling Eyes

_________________
Automate - et fier de l'être  Wink

"Well, the travelling teachers do come through every few months," said the Baron.
"Yes, sir, I know sir, and they're useless. They teach facts, not understanding. It's like teaching people about forests by showing them a saw. I want a proper school, sir, to teach reading an writing, and most of all thinking, sir [...]"
Terry Pratchett - I Shall Wear Midnight

... und wer Fehler findet, kann sie behalten!

Aevin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par Aevin le Mer 31 Oct 2012 - 19:45

@Abraxas a écrit:Et vous savez ce que l'on faisait aux adversaires de la République, en 1793 ?
Vous voulez inciter les membres du forum au meurtre ? Une fois de plus ?

_________________
Automate - et fier de l'être  Wink

"Well, the travelling teachers do come through every few months," said the Baron.
"Yes, sir, I know sir, and they're useless. They teach facts, not understanding. It's like teaching people about forests by showing them a saw. I want a proper school, sir, to teach reading an writing, and most of all thinking, sir [...]"
Terry Pratchett - I Shall Wear Midnight

... und wer Fehler findet, kann sie behalten!

Aevin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par Invité8 le Mer 31 Oct 2012 - 19:46

Mowgli a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:
Mowgli a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:
Et oui il n'y a pas que de "bons élèves" (concept à définir d'ailleurs). Mais la question c'est plutôt "comment aider TOUS les élèves ?". Et là, la diversité des approches s'impose.

Oh oh... Seriez-vous donc favorable à la liberté pédagogique ? Very Happy

J'ai parlé de diversité. La liberté pédagogique oui ! Mais elle a des limites.

Ah... Il y aurait donc LA bonne réponse, LA bonne méthode... pale

Non, il y a les textes officiels déjà. Sous couvert de "liberté pédagogique" on m'a déjà avancé des choses délirantes du style ne pas faire une partie du programme. Quand je dis qu'il y a des limites, il y en a.
Je ne crois par ailleurs pas à LA bonne méthode. Je crois en la diversité des approches et en la différenciation.

Le fait est que ce qui nous est imposé, pour le moment reste très figé au collège en terme de prise en charge, de groupes et de temps.

_________________
Prof de Math en éducation prioritaire

Invité8
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par Duplay le Mer 31 Oct 2012 - 19:48

@Aevin a écrit:
Mowgli a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:
Mowgli a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:
Et oui il n'y a pas que de "bons élèves" (concept à définir d'ailleurs). Mais la question c'est plutôt "comment aider TOUS les élèves ?". Et là, la diversité des approches s'impose.

Oh oh... Seriez-vous donc favorable à la liberté pédagogique ? Very Happy

J'ai parlé de diversité. La liberté pédagogique oui ! Mais elle a des limites.

Ah... Il y aurait donc LA bonne réponse, LA bonne méthode... pale
Non, mais il y a sans doute des mauvaises méthodes.

Euh, en tant qu'instit de CP, quand j'entends parler de mauvaises méthodes... je m'attends à voir débarquer SOS Education prêt à lancer une belle chasse aux sorcières dans les écoles comme à l'époque de De Robien. Vous me faites peur, là. Suspect

_________________
                                                                                                                  
elephantrose                    elephantrose                   elephantrose                                                           
                                                                                                                      

Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par Aevin le Mer 31 Oct 2012 - 19:49

Mowgli a écrit:
@Aevin a écrit:Non, mais il y a sans doute des mauvaises méthodes.

Euh, en tant qu'instit de CP, quand j'entends parler de mauvaises méthodes... je m'attends à voir débarquer SOS Education prêt à lancer une belle chasse aux sorcières dans les écoles comme à l'époque de De Robien. Vous me faites peur, là. Suspect
Là, vous n'avez rien à craindre, je ne me sens pas particulièrement proche d'eux Wink

_________________
Automate - et fier de l'être  Wink

"Well, the travelling teachers do come through every few months," said the Baron.
"Yes, sir, I know sir, and they're useless. They teach facts, not understanding. It's like teaching people about forests by showing them a saw. I want a proper school, sir, to teach reading an writing, and most of all thinking, sir [...]"
Terry Pratchett - I Shall Wear Midnight

... und wer Fehler findet, kann sie behalten!

Aevin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par Duplay le Mer 31 Oct 2012 - 19:50

GuillaumeCaron a écrit:
Mowgli a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:
Mowgli a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:
Et oui il n'y a pas que de "bons élèves" (concept à définir d'ailleurs). Mais la question c'est plutôt "comment aider TOUS les élèves ?". Et là, la diversité des approches s'impose.

Oh oh... Seriez-vous donc favorable à la liberté pédagogique ? Very Happy

J'ai parlé de diversité. La liberté pédagogique oui ! Mais elle a des limites.

Ah... Il y aurait donc LA bonne réponse, LA bonne méthode... pale

Non, il y a les textes officiels déjà. Sous couvert de "liberté pédagogique" on m'a déjà avancé des choses délirantes du style ne pas faire une partie du programme. Quand je dis qu'il y a des limites, il y en a.
Je ne crois par ailleurs pas à LA bonne méthode. Je crois en la diversité des approches et en la différenciation.

Le fait est que ce qui nous est imposé, pour le moment reste très figé au collège en terme de prise en charge, de groupes et de temps.

Si c'est pour dire que la liberté pédagogique doit s'exercer dans le cadre -et le respect- des programmes nationaux, alors nous sommes complètement d'accord. Very Happy

_________________
                                                                                                                  
elephantrose                    elephantrose                   elephantrose                                                           
                                                                                                                      

Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par JPhMM le Mer 31 Oct 2012 - 19:52

@Collier de Barbe a écrit:Remarquez c'est du niveau de votre nouvelle copine E. Lévy...
Je ne peux pas croire que je lis ce que je lis. Shocked

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par JPhMM le Mer 31 Oct 2012 - 19:55

@Aevin a écrit:
Mowgli a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:
Mowgli a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:
Et oui il n'y a pas que de "bons élèves" (concept à définir d'ailleurs). Mais la question c'est plutôt "comment aider TOUS les élèves ?". Et là, la diversité des approches s'impose.

Oh oh... Seriez-vous donc favorable à la liberté pédagogique ? Very Happy

J'ai parlé de diversité. La liberté pédagogique oui ! Mais elle a des limites.

Ah... Il y aurait donc LA bonne réponse, LA bonne méthode... pale
Non, mais il y a sans doute des mauvaises méthodes.
« La liberté oui, mais il faut séparer rigoureusement le bon grain de l'ivraie » : un loisir au passé riche et à l'avenir prometteur... professeur

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par Bientôtlesud le Mer 31 Oct 2012 - 19:55

Mowgli a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:
Mowgli a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:
Mowgli a écrit:

Oh oh... Seriez-vous donc favorable à la liberté pédagogique ? Very Happy

J'ai parlé de diversité. La liberté pédagogique oui ! Mais elle a des limites.

Ah... Il y aurait donc LA bonne réponse, LA bonne méthode... pale

Non, il y a les textes officiels déjà. Sous couvert de "liberté pédagogique" on m'a déjà avancé des choses délirantes du style ne pas faire une partie du programme. Quand je dis qu'il y a des limites, il y en a.
Je ne crois par ailleurs pas à LA bonne méthode. Je crois en la diversité des approches et en la différenciation.

Le fait est que ce qui nous est imposé, pour le moment reste très figé au collège en terme de prise en charge, de groupes et de temps.

Si c'est pour dire que la liberté pédagogique doit s'exercer dans le cadre -et le respect- des programmes nationaux, alors nous sommes complètement d'accord. Very Happy

Sauf que les programmes nationaux peuvent être contraignants quant à la méthode pédagogique.
Dans quelle mesure la liberté pédagogique peut elle s'exercer si dans un programme ne figure que le terme compétence, où les modalités d'évaluations sont imposées par exemple?

Bientôtlesud
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par Invité8 le Mer 31 Oct 2012 - 19:59

Mowgli a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:
Mowgli a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:
Mowgli a écrit:

Oh oh... Seriez-vous donc favorable à la liberté pédagogique ? Very Happy

J'ai parlé de diversité. La liberté pédagogique oui ! Mais elle a des limites.

Ah... Il y aurait donc LA bonne réponse, LA bonne méthode... pale

Non, il y a les textes officiels déjà. Sous couvert de "liberté pédagogique" on m'a déjà avancé des choses délirantes du style ne pas faire une partie du programme. Quand je dis qu'il y a des limites, il y en a.
Je ne crois par ailleurs pas à LA bonne méthode. Je crois en la diversité des approches et en la différenciation.

Le fait est que ce qui nous est imposé, pour le moment reste très figé au collège en terme de prise en charge, de groupes et de temps.

Si c'est pour dire que la liberté pédagogique doit s'exercer dans le cadre -et le respect- des programmes nationaux, alors nous sommes complètement d'accord. Very Happy

Et du socle !

_________________
Prof de Math en éducation prioritaire

Invité8
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 17 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11 ... 17  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum