Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Page 6 sur 17 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 11 ... 17  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par Invité8 le Mer 31 Oct 2012 - 19:59

Mowgli a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:
Mowgli a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:
Mowgli a écrit:

Oh oh... Seriez-vous donc favorable à la liberté pédagogique ? Very Happy

J'ai parlé de diversité. La liberté pédagogique oui ! Mais elle a des limites.

Ah... Il y aurait donc LA bonne réponse, LA bonne méthode... pale

Non, il y a les textes officiels déjà. Sous couvert de "liberté pédagogique" on m'a déjà avancé des choses délirantes du style ne pas faire une partie du programme. Quand je dis qu'il y a des limites, il y en a.
Je ne crois par ailleurs pas à LA bonne méthode. Je crois en la diversité des approches et en la différenciation.

Le fait est que ce qui nous est imposé, pour le moment reste très figé au collège en terme de prise en charge, de groupes et de temps.

Si c'est pour dire que la liberté pédagogique doit s'exercer dans le cadre -et le respect- des programmes nationaux, alors nous sommes complètement d'accord. Very Happy

Et du socle !

Invité8
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par Aevin le Mer 31 Oct 2012 - 19:59

@JPhMM a écrit:
@Aevin a écrit:Non, mais il y a sans doute des mauvaises méthodes.
« La liberté oui, mais il faut séparer rigoureusement le bon grain de l'ivraie » : un loisir au passé riche et à l'avenir prometteur... professeur
Pourtant c'est bien sur ce site que l'on compare de enseignants qui bossent avec Twitter aux chiens qui pissent contre un réverbère, non ?

_________________
Automate - et fier de l'être  Wink

"Well, the travelling teachers do come through every few months," said the Baron.
"Yes, sir, I know sir, and they're useless. They teach facts, not understanding. It's like teaching people about forests by showing them a saw. I want a proper school, sir, to teach reading an writing, and most of all thinking, sir [...]"
Terry Pratchett - I Shall Wear Midnight

... und wer Fehler findet, kann sie behalten!

Aevin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par Invité8 le Mer 31 Oct 2012 - 20:01

@Bientôtlesud a écrit:
Mowgli a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:
Mowgli a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:

J'ai parlé de diversité. La liberté pédagogique oui ! Mais elle a des limites.

Ah... Il y aurait donc LA bonne réponse, LA bonne méthode... pale

Non, il y a les textes officiels déjà. Sous couvert de "liberté pédagogique" on m'a déjà avancé des choses délirantes du style ne pas faire une partie du programme. Quand je dis qu'il y a des limites, il y en a.
Je ne crois par ailleurs pas à LA bonne méthode. Je crois en la diversité des approches et en la différenciation.

Le fait est que ce qui nous est imposé, pour le moment reste très figé au collège en terme de prise en charge, de groupes et de temps.

Si c'est pour dire que la liberté pédagogique doit s'exercer dans le cadre -et le respect- des programmes nationaux, alors nous sommes complètement d'accord. Very Happy

Sauf que les programmes nationaux peuvent être contraignants quant à la méthode pédagogique.
Dans quelle mesure la liberté pédagogique peut elle s'exercer si dans un programme ne figure que le terme compétence, où les modalités d'évaluations sont imposées par exemple?

Il y en a pas des masses des programmes déclinés en compétences. En capacité oui.
Mais je suis d'accord il y a le socle.
La liberté pédagogique s'inscrit dans ce cadre.

_________________
Prof de Math en éducation prioritaire

Invité8
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par JPhMM le Mer 31 Oct 2012 - 20:02

@Aevin a écrit:
@JPhMM a écrit:
@Aevin a écrit:Non, mais il y a sans doute des mauvaises méthodes.
« La liberté oui, mais il faut séparer rigoureusement le bon grain de l'ivraie » : un loisir au passé riche et à l'avenir prometteur... professeur
Pourtant c'est bien sur ce site que l'on compare de enseignants qui bossent avec Twitter aux chiens qui pissent contre un réverbère, non ?
Vous avez raison, "contre une antenne GSM" aurait été plus drôle. Laughing

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par Duplay le Mer 31 Oct 2012 - 20:06

@Bientôtlesud a écrit:
Mowgli a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:
Mowgli a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:

J'ai parlé de diversité. La liberté pédagogique oui ! Mais elle a des limites.

Ah... Il y aurait donc LA bonne réponse, LA bonne méthode... pale

Non, il y a les textes officiels déjà. Sous couvert de "liberté pédagogique" on m'a déjà avancé des choses délirantes du style ne pas faire une partie du programme. Quand je dis qu'il y a des limites, il y en a.
Je ne crois par ailleurs pas à LA bonne méthode. Je crois en la diversité des approches et en la différenciation.

Le fait est que ce qui nous est imposé, pour le moment reste très figé au collège en terme de prise en charge, de groupes et de temps.

Si c'est pour dire que la liberté pédagogique doit s'exercer dans le cadre -et le respect- des programmes nationaux, alors nous sommes complètement d'accord. Very Happy

Sauf que les programmes nationaux peuvent être contraignants quant à la méthode pédagogique.
Dans quelle mesure la liberté pédagogique peut elle s'exercer si dans un programme ne figure que le terme compétence, où les modalités d'évaluations sont imposées par exemple?

C'est exact.

La liberté pédagogique est inscrite dans les programmes actuellement en vigueur en primaire -ceux de 2008- et force est de constater que cela a permis de retrouver un climat bien meilleur et plus serein dans les écoles puisqu'il n'y a plus d'affrontement "fratricide" pour savoir quel est celui qui gueulera le plus fort pour imposer ses convictions pédagogiques au reste de l'équipe.

Mais c'est un point sur lequel il va falloir être très vigilant au moment de l'élaboration des prochains programmes, d'autant que les modalités d'évaluation, qui relèvent pleinement du libre choix des outils et méthodes pédagogiques, vont se trouver sur la sellette dans le cadre du LPC. Wink

_________________
                                                                                                                  
elephantrose                    elephantrose                   elephantrose                                                           
                                                                                                                      

Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par Invité8 le Mer 31 Oct 2012 - 20:10

Mowgli a écrit:
@Bientôtlesud a écrit:
Mowgli a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:
Mowgli a écrit:

Ah... Il y aurait donc LA bonne réponse, LA bonne méthode... pale

Non, il y a les textes officiels déjà. Sous couvert de "liberté pédagogique" on m'a déjà avancé des choses délirantes du style ne pas faire une partie du programme. Quand je dis qu'il y a des limites, il y en a.
Je ne crois par ailleurs pas à LA bonne méthode. Je crois en la diversité des approches et en la différenciation.

Le fait est que ce qui nous est imposé, pour le moment reste très figé au collège en terme de prise en charge, de groupes et de temps.

Si c'est pour dire que la liberté pédagogique doit s'exercer dans le cadre -et le respect- des programmes nationaux, alors nous sommes complètement d'accord. Very Happy

Sauf que les programmes nationaux peuvent être contraignants quant à la méthode pédagogique.
Dans quelle mesure la liberté pédagogique peut elle s'exercer si dans un programme ne figure que le terme compétence, où les modalités d'évaluations sont imposées par exemple?

C'est exact.

La liberté pédagogique est inscrite dans les programmes actuellement en vigueur en primaire -ceux de 2008- et force est de constater que cela a permis de retrouver un climat bien meilleur et plus serein dans les écoles puisqu'il n'y a plus d'affrontement "fratricide" pour savoir quel est celui qui gueulera le plus fort pour imposer ses convictions pédagogiques au reste de l'équipe.

Mais c'est un point sur lequel il va falloir être très vigilant au moment de l'élaboration des prochains programmes, d'autant que les modalités d'évaluation, qui relèvent pleinement du libre choix des outils et méthodes pédagogiques, vont se trouver sur la sellette dans le cadre du LPC. Wink

Le LPC est un outil de validation, pas d'évaluation.

On peut aussi pointer les contraintes liées à 1h=1 prof= discipline = 1 classe dans le secondaire. Ca s'impose à tous. Est-ce la meilleure solution ? En tout cas, ça peut fonctionner autrement. Des exemples existent !

_________________
Prof de Math en éducation prioritaire

Invité8
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par Aevin le Mer 31 Oct 2012 - 20:11

GuillaumeCaron a écrit:

On peut aussi pointer les contraintes liées à 1h=1 prof= discipline = 1 classe dans le secondaire. Ca s'impose à tous. Est-ce la meilleure solution ? En tout cas, ça peut fonctionner autrement. Des exemples existent !
Et malheureusement, nous n'avons pas la liberté de faire autrement.

_________________
Automate - et fier de l'être  Wink

"Well, the travelling teachers do come through every few months," said the Baron.
"Yes, sir, I know sir, and they're useless. They teach facts, not understanding. It's like teaching people about forests by showing them a saw. I want a proper school, sir, to teach reading an writing, and most of all thinking, sir [...]"
Terry Pratchett - I Shall Wear Midnight

... und wer Fehler findet, kann sie behalten!

Aevin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par Invité8 le Mer 31 Oct 2012 - 20:12

@Aevin a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:

On peut aussi pointer les contraintes liées à 1h=1 prof= discipline = 1 classe dans le secondaire. Ca s'impose à tous. Est-ce la meilleure solution ? En tout cas, ça peut fonctionner autrement. Des exemples existent !
Et malheureusement, nous n'avons pas la liberté de faire autrement.

Techniquement si en fait mais c'est très très très compliqué !
Et là aussi ça limite la liberté pédagogique.

_________________
Prof de Math en éducation prioritaire

Invité8
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par Aevin le Mer 31 Oct 2012 - 20:14

GuillaumeCaron a écrit:
@Aevin a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:

On peut aussi pointer les contraintes liées à 1h=1 prof= discipline = 1 classe dans le secondaire. Ca s'impose à tous. Est-ce la meilleure solution ? En tout cas, ça peut fonctionner autrement. Des exemples existent !
Et malheureusement, nous n'avons pas la liberté de faire autrement.

Techniquement si en fait mais c'est très très très compliqué !
Et là aussi ça limite la liberté pédagogique.
Pas sûr que ce soit toujours possible en lycée, il y a trop de contraintes aussi du postbac qui nous pourrit la vie

_________________
Automate - et fier de l'être  Wink

"Well, the travelling teachers do come through every few months," said the Baron.
"Yes, sir, I know sir, and they're useless. They teach facts, not understanding. It's like teaching people about forests by showing them a saw. I want a proper school, sir, to teach reading an writing, and most of all thinking, sir [...]"
Terry Pratchett - I Shall Wear Midnight

... und wer Fehler findet, kann sie behalten!

Aevin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par Collier de Barbe le Mer 31 Oct 2012 - 20:14

@JPhMM a écrit:
@Collier de Barbe a écrit:Remarquez c'est du niveau de votre nouvelle copine E. Lévy...
Je ne peux pas croire que je lis ce que je lis. Shocked

C'est pourtant elle et son site (causeur) qui l'héberge desormais

_________________
CdB
@AbbeCordillere

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par JPhMM le Mer 31 Oct 2012 - 20:15

HS :
@Aevin a écrit:"Former les hommes, ce n’est pas remplir un vase, c’est allumer un feu."
Aristophane (445 à 386 av J.C.)
Aevin, votre citation d'Aristophane est bien sympathique. De quelle œuvre est-elle extraite ? C'est que, ayant étudié le grec il y a longtemps, il me plairait d'en lire la version grecque. Merci par avance.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par Bientôtlesud le Mer 31 Oct 2012 - 20:16

GuillaumeCaron a écrit:Il y en a pas des masses des programmes déclinés en compétences.

C'était une hypothèse visant à illustrer le fait que les programmes peuvent être orientés et contraignants du point de vue pédagogique, ceci dans les deux sens.
Je pense qu'il faut être vigilant au contenu et à la formulation de ceux-ci afin de réellement préserver la liberté pédagogique (la liberté de mettre des notes ou pas, de renseigner un bulletin scolaire librement par appréciations, ou par déclinaison de compétences acquises ou non).

Bientôtlesud
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par Duplay le Mer 31 Oct 2012 - 20:17

GuillaumeCaron a écrit:
Mowgli a écrit:

Si c'est pour dire que la liberté pédagogique doit s'exercer dans le cadre -et le respect- des programmes nationaux, alors nous sommes complètement d'accord. Very Happy

Et du socle !

Oui, enfin... le socle, en primaire, c'est maigrichon... Disons que ça donne des têtes de chapitres. Heureusement qu'il y a des programmes nationaux pour définir un peu plus précisément des contenus, sinon, on nagerait dans le grand n'importe quoi, avec chacun qui ferait ce qui lui passe par la tête en fonction de ses marottes. Laughing

_________________
                                                                                                                  
elephantrose                    elephantrose                   elephantrose                                                           
                                                                                                                      

Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par JPhMM le Mer 31 Oct 2012 - 20:18

@Collier de Barbe a écrit:
@JPhMM a écrit:
@Collier de Barbe a écrit:Remarquez c'est du niveau de votre nouvelle copine E. Lévy...
Je ne peux pas croire que je lis ce que je lis. Shocked

C'est pourtant elle et son site (causeur) qui l'héberge desormais
Désolé pour le malentendu. C'est la délicatesse extrême de votre phrase qui m'étonnait.


Dernière édition par JPhMM le Mer 31 Oct 2012 - 20:18, édité 1 fois

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par Presse-purée le Mer 31 Oct 2012 - 20:18

@Presse-purée a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:

Par rapport au discours de Vincent Peillon, c'est assez fidèle. C'est un propos de ministre donc toujours convenu (il l'a d'ailleurs annoncé avant de commencer). Il a bien évoqué la distinction fausse pédagogues/républicains. Certains n'ont en effet pas le monopole de la république et on peut être pédagogue ET républicain. Vincent Peillon dénonçait davantage ceux qui se proclamaient républicains pour défendre certaines idées.
Je noterai également que le ministre a dénoncé les arguments anti-socle sur "l'employabilité, l'OCDE..." etc . Ultime argument avancé qui ne traite pas du fond, soit dit en passant.


Si, le fond c'est cela.

Je passe sur le fait qu'un socialiste, qui a voté pour le traité européen de 2005 au parlement alors même que la population l'avait rejeté par référendum, dénonce ce type d'arguments pour en revenir au fond justement.

L'enjeu, c'est de savoir s'il est bon que l'école utilise ce langage, managérial, très utilisé dans les entreprises, et qui transforme la vision que l'on peut avoir de la personne humaine (comme ressources de compétences et non comme être) et des savoirs.

Le centre du débat est là et pas ailleurs. Le fond, c'est davantage une question d'ordre éthique et philosophique qu'une question purement pédagogique.

Je m'auto-cite pour rectifier un truc: M. Peillon n'était pas député lorsque l'assemblée a voté le traité européen dans le dos du peuple. Il appartenait (et appartient toujours) au parti qui l'a fait.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par Abraxas le Mer 31 Oct 2012 - 20:18

Eh bien, les pédagos ont opéré un débarquement en force sur Néo… Il ne leur suffisait pas de tenir le ministère et les médias — il leur faut aussi la Toile. Ah, l'attrait des nouvelles technologies… Ne vous inquiétez pas, dans 5 ans je suis à la retraite, vous pourrez saboter l'Education Nationale tant que vous voudrez. D'ailleurs, je ne m'intéresse plus qu'à la littérature. Fin message.

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par Invité8 le Mer 31 Oct 2012 - 20:18

@Bientôtlesud a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:Il y en a pas des masses des programmes déclinés en compétences.

C'était une hypothèse visant à illustrer le fait que les programmes peuvent être orientés et contraignants du point de vue pédagogique, ceci dans les deux sens.
Je pense qu'il faut être vigilant au contenu et à la formulation de ceux-ci afin de réellement préserver la liberté pédagogique (la liberté de mettre des notes ou pas, de renseigner un bulletin scolaire librement par appréciations, ou par déclinaison de compétences acquises ou non).

Et justement les bulletins, parlons en ! Aujourd'hui je n'ai pas la liberté réelle de faire autrement que "moyenne" et appréciation.
Alors que je ne mets pas de notes dans le trimestre ...

_________________
Prof de Math en éducation prioritaire

Invité8
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par JPhMM le Mer 31 Oct 2012 - 20:19

@Abraxas a écrit:Eh bien, les pédagos ont opéré un débarquement en force sur Néo… Il ne leur suffisait pas de tenir le ministère et les médias — il leur faut aussi la Toile. Ah, l'attrait des nouvelles technologies…
Les serveurs de WoW sont peut-être en panne.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par fandorine le Mer 31 Oct 2012 - 20:21

lol!

fandorine
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par Presse-purée le Mer 31 Oct 2012 - 20:22

GuillaumeCaron a écrit:Il y en a pas des masses des programmes déclinés en compétences.


Stop: le discours des formateurs socle dans mon coin c'est "enseignez par compétences car il faut valider des compétences". Ce qui est un raccourci, et ce qui n'est pas imposé (pour le moment, mais bon y'a bien des gens qui ont chié sur les programmes du primaire de 2008) par les textes officiels, du moins à ma connaissance.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par Presse-purée le Mer 31 Oct 2012 - 20:23

GuillaumeCaron a écrit:
@Bientôtlesud a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:Il y en a pas des masses des programmes déclinés en compétences.

C'était une hypothèse visant à illustrer le fait que les programmes peuvent être orientés et contraignants du point de vue pédagogique, ceci dans les deux sens.
Je pense qu'il faut être vigilant au contenu et à la formulation de ceux-ci afin de réellement préserver la liberté pédagogique (la liberté de mettre des notes ou pas, de renseigner un bulletin scolaire librement par appréciations, ou par déclinaison de compétences acquises ou non).

Et justement les bulletins, parlons en ! Aujourd'hui je n'ai pas la liberté réelle de faire autrement que "moyenne" et appréciation.
Alors que je ne mets pas de notes dans le trimestre ...


Faudrait utiliser Sacoche, non?


Dernière édition par Presse-purée le Mer 31 Oct 2012 - 20:23, édité 1 fois

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par Bientôtlesud le Mer 31 Oct 2012 - 20:23

GuillaumeCaron a écrit:
@Bientôtlesud a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:Il y en a pas des masses des programmes déclinés en compétences.

C'était une hypothèse visant à illustrer le fait que les programmes peuvent être orientés et contraignants du point de vue pédagogique, ceci dans les deux sens.
Je pense qu'il faut être vigilant au contenu et à la formulation de ceux-ci afin de réellement préserver la liberté pédagogique (la liberté de mettre des notes ou pas, de renseigner un bulletin scolaire librement par appréciations, ou par déclinaison de compétences acquises ou non).

Et justement les bulletins, parlons en ! Aujourd'hui je n'ai pas la liberté réelle de faire autrement que "moyenne" et appréciation.
Alors que je ne mets pas de notes dans le trimestre ...

Il me semble que tu n'es pas tenu de mettre une note, tu as l'obligation d'évaluer.
J'ai connu un collègue qui ne mettait que des appréciations (sauf pour les examens nationaux) et qui n'avait aucun soucis de la part de la hiérarchie et des collègues. Mais je me trompe peut être sur le fait que son impunité soit inscrite dans les textes.

Bientôtlesud
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par Invité8 le Mer 31 Oct 2012 - 20:24

@Presse-purée a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:
@Bientôtlesud a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:Il y en a pas des masses des programmes déclinés en compétences.

C'était une hypothèse visant à illustrer le fait que les programmes peuvent être orientés et contraignants du point de vue pédagogique, ceci dans les deux sens.
Je pense qu'il faut être vigilant au contenu et à la formulation de ceux-ci afin de réellement préserver la liberté pédagogique (la liberté de mettre des notes ou pas, de renseigner un bulletin scolaire librement par appréciations, ou par déclinaison de compétences acquises ou non).

Et justement les bulletins, parlons en ! Aujourd'hui je n'ai pas la liberté réelle de faire autrement que "moyenne" et appréciation.
Alors que je ne mets pas de notes dans le trimestre ...


Faudrait utiliser Sacoche, non?

Ca n'empêche pas qu'on va me demander de remplir le bulletin !

_________________
Prof de Math en éducation prioritaire

Invité8
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par Bientôtlesud le Mer 31 Oct 2012 - 20:25

@Presse-purée a écrit:
Stop: le discours des formateurs socle dans mon coin c'est "enseignez par compétences car il faut valider des compétences". Ce qui est un raccourci, et ce qui n'est pas imposé (pour le moment, mais bon y'a bien des gens qui ont chié sur les programmes du primaire de 2008) par les textes officiels, du moins à ma connaissance.

Tu peux ajouter les IPR aux formateurs dans mon académie...

Bientôtlesud
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par Presse-purée le Mer 31 Oct 2012 - 20:25

GuillaumeCaron a écrit:
@Presse-purée a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:
@Bientôtlesud a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:Il y en a pas des masses des programmes déclinés en compétences.

C'était une hypothèse visant à illustrer le fait que les programmes peuvent être orientés et contraignants du point de vue pédagogique, ceci dans les deux sens.
Je pense qu'il faut être vigilant au contenu et à la formulation de ceux-ci afin de réellement préserver la liberté pédagogique (la liberté de mettre des notes ou pas, de renseigner un bulletin scolaire librement par appréciations, ou par déclinaison de compétences acquises ou non).

Et justement les bulletins, parlons en ! Aujourd'hui je n'ai pas la liberté réelle de faire autrement que "moyenne" et appréciation.
Alors que je ne mets pas de notes dans le trimestre ...


Faudrait utiliser Sacoche, non?

Ca n'empêche pas qu'on va me demander de remplir le bulletin !

J'abonde dans le sens de Bientôtlesud: mets simplement une appréciation, ça devrait passer, non?

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par Duplay le Mer 31 Oct 2012 - 20:26

GuillaumeCaron a écrit:
@Bientôtlesud a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:Il y en a pas des masses des programmes déclinés en compétences.

C'était une hypothèse visant à illustrer le fait que les programmes peuvent être orientés et contraignants du point de vue pédagogique, ceci dans les deux sens.
Je pense qu'il faut être vigilant au contenu et à la formulation de ceux-ci afin de réellement préserver la liberté pédagogique (la liberté de mettre des notes ou pas, de renseigner un bulletin scolaire librement par appréciations, ou par déclinaison de compétences acquises ou non).

Et justement les bulletins, parlons en ! Aujourd'hui je n'ai pas la liberté réelle de faire autrement que "moyenne" et appréciation.
Alors que je ne mets pas de notes dans le trimestre ...

Devenez instit ! Vous aurez le choix entre bulletin à l'ancienne et bulletin par compétences (de 1, 2... 15 pages), avec notes chiffrées, lettres, A/AR/ECA/NA, petits bonshommes rigolards ou faisant la gueule, couleurs... avec ou sans moyenne... par période, trimestre ou semestre... La caverne d'Ali Baba ! Very Happy

_________________
                                                                                                                  
elephantrose                    elephantrose                   elephantrose                                                           
                                                                                                                      

Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 17 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 11 ... 17  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum