Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Page 2 sur 17 Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 17  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par Luigi_B le Mer 31 Oct 2012 - 11:37

+1 Celeborn. topela

Il y a aussi les réformes qui ne sont tout simplement pas applicables. Preuve qu'elles ne sont pas conçues par des enseignants, mais par des théoriciens vivant dans un autre monde, celui de l'idéologie.

Exemple : l'Accompagnement Personnalisé. Compte tenu de notre taux d'encadrement (l'un des plus faibles de l'OCDE), personne n'a pu encore m'expliquer en quoi un accompagnement pouvait être "personnalisé" s'il se fait en groupe ou en classe entière... à moins que tout le monde n'en bénéficie pas.

@LJeanjeau a écrit:Combien de lycées ont effectivement mis en place des dispositifs d'Accompagnement Personnalisé qui soient autre chose que des cours déguisés ?




Dernière édition par Luigi_B le Mer 31 Oct 2012 - 11:38, édité 1 fois

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par Cath le Mer 31 Oct 2012 - 11:37

C'est fou cette mode grandissante de se vouvoyer, sur le forum.
Ça donne de plus en plus l'impression qu'on ne fait pas le même métier.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par Dinosaura le Mer 31 Oct 2012 - 11:39

@LJeanjeau a écrit:
@Aurore a écrit:On l'aura compris : il n'y en aura jamais assez pour vous. En clair, si les réformes entreprises depuis plus de quarante ans ont échoué, c'est qu'elles n'ont pas été assez appliquées.

Il me semble en effet assez logique de considérer qu'une réforme pas ou peu appliquée ne saurait être responsable d'un échec du système qu'elle prétendait réformer Wink

Sincèrement, autour de vous, vous en voyez beaucoup, des enseignants et des établissements qui appliquent les préceptes de ce que vous appelez les "pédagogistes" ? (indépendamment des militants des mouvements pédagogiques, qui ne doivent quand même pas représenter la majorité de vos collègues !)


C'est comme en URSS. Le communisme n'a pas marché car il n'y a pas eu assez de communisme.

Et même son de cloche pour l'Europe aujourd'hui, d'ailleurs...

C'est anecdotique mais révélateur. Je réutilise actuellement les cours d'histoire, denses, avec du contenu, dont j'ai bénéficié en 3e pour me remettre à niveau pour concevoir mes propres cours. Cours géniaux donc mais qui avaient l'immense tare - selon certains - d'être magistraux... Et je m'aperçois là avec stupeur que, au nom de susciter la motivation des élèves (comme si les problèmes de fond étaient d'ordre pédagogiques), les cours que l'on me demande aujourd'hui de concevoir à mon tour (et qui est la méthode "préconisée" par les IUFM, les IPR...) sont au moins moitié moins fournis, moins exigeants, notamment au niveau de ce qui est évalué, le pire étant que demander à un élève lambda d'écrire un peu aujourd'hui (et je rappelle que je suis censée préparer des élèves au brevet) et c'est la bronca assurée !!

_________________
"Le plus esclave est celui qui ignore ses chaînes."

Dinosaura
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par Duplay le Mer 31 Oct 2012 - 11:39

ALLO ALLO ! ballon

Une bonne âme pour nous rapporter les propos du ministre à cette journée ?

Merci. Very Happy

_________________
                                                                                                                  
elephantrose                    elephantrose                   elephantrose                                                           
                                                                                                                      

Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par Aurore le Mer 31 Oct 2012 - 11:39

@LJeanjeau a écrit:
@Aurore a écrit:
@John a écrit:
cath5660 a écrit:La lecture lointaine du fil des PE montre qu'entre ce qui est dit à certains et à d'autres, il y a parfois une marge...abyssale.
Entre ce qui est percu par les uns et par les autres plutot. Je n'ai pas entendu l'organisation des enseignements par rapport au socle : j'ai clairement entendu l'expression "articuler" programmes et socle. La negociation doit porter sur la preponderance de l'un ou de l'autre
Il n'y a pas de négociation à mener dans la mesure où, encore une fois, le socle n'a pas lieu d'être.

Il faudra donc se résoudre à ne discuter que de ce avec quoi vous êtes d'accord. Ce sera effectivement plus simple Razz
C'est pourtant vous qui reconnaissiez plus haut que les théories pédagogistes et iufmesques étaient massivement rejetées par les lauréats des concours. Wink Pareil pour le socle, que les salles des profs n'en peuvent plus de supporter.
J'en déduis que vous faites partie de ceux qui agissent délibérément contre la volonté des premiers intéressés, à savoir des professeurs qui sont, jusqu'à preuve du contraire, les personnels les plus qualifiés et reconnus en pédagogie. J'en profite pour vous rappeler au passage qu'en tant que CDE, vous sortez clairement de votre rôle.
On ne s'étonnera pas de l'inexorable dégradation du métier dans ce contexte...

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par LJeanjeau le Mer 31 Oct 2012 - 11:41

@Luigi_B a écrit:+1 Celeborn.

Il y a aussi les réformes qui ne sont tout simplement pas applicables. Preuve qu'elles ne sont pas conçues par des enseignants, mais par des théoriciens vivant dans un autre monde. Exemple : l'Accompagnement Personnalisé. Compte tenu de notre taux d'encadrement (l'un des plus faibles de l'OCDE), personne n'a pu encore m'expliquer en quoi un accompagnement pouvait être "personnalisé" s'il se fait en groupe ou en classe entière... à moins que tout le monde n'en bénéficie pas.

@LJeanjeau a écrit:Combien de lycées ont effectivement mis en place des dispositifs d'Accompagnement Personnalisé qui soient autre chose que des cours déguisés ?



D'où l'idée que ces dernières années, les hommes réellement au pouvoir à l'EN n'étaient pas favorables aux innovations pédagogiques. On peut parler de ce qu'on veut, tant qu'on ne nous aura pas rendu les 80000 postes disparus, on n'avancera pas. Là dessus nous sommes tous d'accord. Parce que les innovations pédagogiques nécessitent du temps, et des moyens.
Pas de moyens, pas de réformes opérantes. C'est aussi simple que ça, hélas (en tout cas concernant les formes d'accompagnement. Car le raisonnement vaut aussi pour l'aide individualisée de collège ou pour l'aide individualisée que bien des écoles élémentaires ont proposé sur la pose du midi, la rendant inefficace et injuste.

LJeanjeau
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par LJeanjeau le Mer 31 Oct 2012 - 11:43

@Aurore a écrit:J'en profite pour vous rappeler au passage qu'en tant que CDE, vous sortez clairement de votre rôle.


Non (du rôle de mes prédécesseurs il y a 40 ans, oui, sans doute ...).
Et encore moins sur ce forum (l’étymologie indiquant assez le caractère public de ce genre d'endroit virtuel)

LJeanjeau
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par Duplay le Mer 31 Oct 2012 - 11:45

@LJeanjeau a écrit:
Pas de moyens, pas de réformes opérantes. C'est aussi simple que ça, hélas (en tout cas concernant les formes d'accompagnement. Car le raisonnement vaut aussi pour l'aide individualisée de collège ou pour l'aide individualisée que bien des écoles élémentaires ont proposé sur la pose du midi, la rendant inefficace et injuste.

Ah ? Parce qu'effectuée après 16h30, elle vous aurait paru plus efficace et plus juste ? scratch

Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par User5899 le Mer 31 Oct 2012 - 11:45

Merci, John, pour le CR. Tant que la liberté pédagogique de chacun n'empiète pas sur celle des autres et qu'il existe des programmes nationaux bien conçus et faisables, moi, ça me va.
Une question de fond, tout de même : comment reprocher à un élève de ne pas rendre son devoir maison quand on dirige un blog intitulé Je suis en retard ?
Et une exigence de la base : on veut la vidéo du lapin !!

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par John le Mer 31 Oct 2012 - 11:46

Mowgli a écrit:ALLO ALLO ! ballon

Une bonne âme pour nous rapporter les propos du ministre à cette journée ?

Merci. Very Happy
Son discours a duré une demi-heure. Seul le prononcé fait foi : s'il n'est mis en ligne au format texte sur le site du ministere, tu n'auras pas d'autre solution que de contacter le Crap pour avoir une version audio ou une retransption.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par LJeanjeau le Mer 31 Oct 2012 - 11:47

Mowgli a écrit:
@LJeanjeau a écrit:
Pas de moyens, pas de réformes opérantes. C'est aussi simple que ça, hélas (en tout cas concernant les formes d'accompagnement. Car le raisonnement vaut aussi pour l'aide individualisée de collège ou pour l'aide individualisée que bien des écoles élémentaires ont proposé sur la pose du midi, la rendant inefficace et injuste.

Ah ? Parce qu'effectuée après 16h30, elle vous aurait paru plus efficace et plus juste ? scratch

Non, du tout. Elle m'aurait paru plus efficace en étant intégrée au temps scolaire . La remédiation déconnectée des éléments à remédier, vous êtes d'accord que c'est débile, non ? (je parle ici en tant que parent d'élève).

LJeanjeau
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par User5899 le Mer 31 Oct 2012 - 11:48

@Isis39 a écrit:
@Celeborn a écrit:
@LJeanjeau a écrit:
Sincèrement, autour de vous, vous en voyez beaucoup, des enseignants et des établissements qui appliquent les préceptes de ce que vous appelez les "pédagogistes" ?

Dans le premier degré, où nos collègues ont été soumis à des doses intensives d'IUFM (et d'IEN et de conseillers pédagogiques), oui, clairement. Le second degré, qui vit la chose davantage sur le mode de l'injonction contradictoire, est nettement plus circonspect dans son ensemble, mais les « séquences » et autres joyeusetés du même ordre y sont devenues majoritaires néanmoins dans ma discipline, pourtant considérée comme l'une des plus "réac'".

DE quoi parlez-vous ? Chez nous, une séquence, c'est un chapitre. Rien de novateur.
En lettres, une séquence est un truc compliqué plein de bidules indigestes, le tout conçu pour que rien ne puisse être ni compris ni appris. Maître-mot : décloisonnement. Mais c'est en recul.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par Isis39 le Mer 31 Oct 2012 - 11:51

Cripure a écrit:
@Isis39 a écrit:

DE quoi parlez-vous ? Chez nous, une séquence, c'est un chapitre. Rien de novateur.
En lettres, une séquence est un truc compliqué plein de bidules indigestes, le tout conçu pour que rien ne puisse être ni compris ni appris. Maître-mot : décloisonnement. Mais c'est en recul.

Plus concrètement ?

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par Duplay le Mer 31 Oct 2012 - 11:54

@LJeanjeau a écrit:
Mowgli a écrit:
@LJeanjeau a écrit:
Pas de moyens, pas de réformes opérantes. C'est aussi simple que ça, hélas (en tout cas concernant les formes d'accompagnement. Car le raisonnement vaut aussi pour l'aide individualisée de collège ou pour l'aide individualisée que bien des écoles élémentaires ont proposé sur la pose du midi, la rendant inefficace et injuste.

Ah ? Parce qu'effectuée après 16h30, elle vous aurait paru plus efficace et plus juste ? scratch

Non, du tout. Elle m'aurait paru plus efficace en étant intégrée au temps scolaire . La remédiation déconnectée des éléments à remédier, vous êtes d'accord que c'est débile, non ? (je parle ici en tant que parent d'élève).

Sur ce point, nous sommes entièrement d'accord.

Je me permets quand même de vous rappeler que c'était le cas avant 2008, avant qu'on ne vole aux élèves ces précieuses 72 heures qui permettaient justement d'agir sur le temps de classe (la différenciation tout ça tout ça, si vous voyez ce que je veux dire...).

_________________
                                                                                                                  
elephantrose                    elephantrose                   elephantrose                                                           
                                                                                                                      

Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par LJeanjeau le Mer 31 Oct 2012 - 11:59

Mowgli a écrit:
@LJeanjeau a écrit:
Mowgli a écrit:
@LJeanjeau a écrit:
Pas de moyens, pas de réformes opérantes. C'est aussi simple que ça, hélas (en tout cas concernant les formes d'accompagnement. Car le raisonnement vaut aussi pour l'aide individualisée de collège ou pour l'aide individualisée que bien des écoles élémentaires ont proposé sur la pose du midi, la rendant inefficace et injuste.

Ah ? Parce qu'effectuée après 16h30, elle vous aurait paru plus efficace et plus juste ? scratch

Non, du tout. Elle m'aurait paru plus efficace en étant intégrée au temps scolaire . La remédiation déconnectée des éléments à remédier, vous êtes d'accord que c'est débile, non ? (je parle ici en tant que parent d'élève).

Sur ce point, nous sommes entièrement d'accord.

Je me permets quand même de vous rappeler que c'était le cas avant 2008, avant qu'on ne vole aux élèves ces précieuses 72 heures qui permettaient justement d'agir sur le temps de classe (la différenciation tout ça tout ça, si vous voyez ce que je veux dire...).

Je vois ce que vous voulez dire ... mais je n'ai pas souvenir que les mouvements pédagogistes aient demandé ce genre de choses à Darcos. Le retour à la semaine de 4,5 jours sera donc une bonne chose de ce point de vue.

LJeanjeau
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par User5899 le Mer 31 Oct 2012 - 12:00

@LJeanjeau a écrit:Combien de lycées ont effectivement mis en place des dispositifs d'Accompagnement Personnalisé qui soient autre chose que des cours déguisés ?
Alors là, cher M. Jeanjeau, je vous demande d'être très attentif.
Je suis dans un lycée rural d'environ 1 000 élèves, avec plus de 60% de CSP défavorisés. L'AP a été pensé et voulu majoritairement depuis ses débuts comme découplé des cours et rigoureusement transversal, articulé autour de compétences. Ce sont des groupes de travail d'enseignants volontaires qui ont monté le dispositif, présenté ensuite en CP et voté en CA. Nous mettons des heures sur la table pour doubler l'horaire ministériel, l'AP dispose ainsi à chaque niveau d'un nombre de groupes double de celui de divisions. Les ateliers sont transversaux et basés sur des compétences. Les élèves sont affectés par les PP dans les différents groupes, en partant de choix exprimés par les élèves. Les affectations concernent des périodes allant de trois à six séances.
C'est une catastrophe Razz Non parce que ça ne fonctionnerait pas, mais parce que l'absentéisme est délirant. Et couvert par les parents. "Ca ne sert à rien", "rendez-nous nos cours", "on veut des cours utiles", "on veut nos profs habituels", "on ne veut pas changer de profs tout le temps", "supprimez l'AP", "on veut la suppression de l'AP" : voilà en substance les réponses qui arrivent en masse à une petite consultation interne mise sur pied devant les problèmes qui s'amplifient depuis trois ans. Et nous ne savons pas vraiment quoi faire. Ces heures, cette fois vues du côté des enseignants, sont présentées comme très décevantes, inutiles, sans effet. Ce sont des heures tendues (établissement calme, mon lycée s'embrase au moment des créneaux d'AP, avec exclusions à la pelle, heures de colle, absentéisme), inefficaces. Nous allons probablement repenser le dispositif sur la base de la suppression des moyens supplémentaires et le simple ajout de 2 heures dans les matières dominantes, parce que nous ne pouvons pas envisager une 4e année de la sorte, d'autant que nous commençons à avoir une érosion sérieuse de nos effectifs vers le lycée privé voisin.
Voilà, M'sieur, comment ça se passe. Une gabegie incroyable, refusée par les zapprenants zacteurs de leur formation. Juste avant les vacances, pétition reçue par le nouveau CdE de près de 400 signatures réclamant la suppression de l'AP.
Dogmatisme ?

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par User5899 le Mer 31 Oct 2012 - 12:02

cath5660 a écrit:C'est fou cette mode grandissante de se vouvoyer, sur le forum.
Ça donne de plus en plus l'impression qu'on ne fait pas le même métier.
Ca donne surtout la possibilité de se montrer familier avec certains et pas avec d'autres. Le copinage d'office, je n'aime pas plus ici qu'irl.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par Aurore le Mer 31 Oct 2012 - 12:02

@LJeanjeau a écrit:
@Aurore a écrit:J'en profite pour vous rappeler au passage qu'en tant que CDE, vous sortez clairement de votre rôle.


Non (du rôle de mes prédécesseurs il y a 40 ans, oui, sans doute ...).
Et encore moins sur ce forum (l’étymologie indiquant assez le caractère public de ce genre d'endroit virtuel)
Vous n'allez pas me dire le contraire... Wink En attendant, je relève que mes arguments concernant la contrainte illégitime que votre camp exerce de manière délibérée (vous le reconnaissez vous-même) sur une majorité de professionnels que nous sommes vous laissent coi.
@Dinosaura a écrit:

+ 1
C'est bien beau le "tout le monde il est beau tout le monde il est gentil" mais en attendant un camp est depuis 30 ans dans les petits papiers du ministère (et des IG) et pas l'autre. Il est là, le sens de l'écoute ?
La "synthèse" à la sauce hollandaise aurait-elle déteint sur la ligne de Néo ? pingouin

Cath5660 a écrit:C'est fou cette mode grandissante de se vouvoyer, sur le forum.
Ça donne de plus en plus l'impression qu'on ne fait pas le même métier.
Et pour cause... Rolling Eyes
Spoiler:
En même temps, quoi de plus normal que de vouvoyer un CDE ? Razz

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par Isis39 le Mer 31 Oct 2012 - 12:08

@Aurore a écrit:
@LJeanjeau a écrit:
@Aurore a écrit:J'en profite pour vous rappeler au passage qu'en tant que CDE, vous sortez clairement de votre rôle.


Non (du rôle de mes prédécesseurs il y a 40 ans, oui, sans doute ...).
Et encore moins sur ce forum (l’étymologie indiquant assez le caractère public de ce genre d'endroit virtuel)
Vous n'allez pas me dire le contraire... Wink En attendant, je relève que mes arguments concernant la contrainte illégitime que votre camp exerce de manière délibérée (vous le reconnaissez vous-même) sur une majorité de professionnels que nous sommes vous laissent coi.

Alors là je n'ai pas compris. Quel camp ? Quelle contrainte ? Sur qui ?

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par Cath le Mer 31 Oct 2012 - 12:08

Cripure a écrit:
cath5660 a écrit:C'est fou cette mode grandissante de se vouvoyer, sur le forum.
Ça donne de plus en plus l'impression qu'on ne fait pas le même métier.
Ca donne surtout la possibilité de se montrer familier avec certains et pas avec d'autres. Le copinage d'office, je n'aime pas plus ici qu'irl.

Mais on peut très bien copiner en vouvoyant et marquer ses distances en tutoyant.
Le tutoiement de salle des profs et ici marque une communauté de métier, pas d'affectif.

Enfin bref.

Revenons à l'accompagnement personnalisé à 35 élèves.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par LJeanjeau le Mer 31 Oct 2012 - 12:12

Cripure a écrit:
@LJeanjeau a écrit:Combien de lycées ont effectivement mis en place des dispositifs d'Accompagnement Personnalisé qui soient autre chose que des cours déguisés ?
Alors là, cher M. Jeanjeau, je vous demande d'être très attentif.
Je suis dans un lycée rural d'environ 1 000 élèves, avec plus de 60% de CSP défavorisés. L'AP a été pensé et voulu majoritairement depuis ses débuts comme découplé des cours et rigoureusement transversal, articulé autour de compétences. Ce sont des groupes de travail d'enseignants volontaires qui ont monté le dispositif, présenté ensuite en CP et voté en CA. Nous mettons des heures sur la table pour doubler l'horaire ministériel, l'AP dispose ainsi à chaque niveau d'un nombre de groupes double de celui de divisions. Les ateliers sont transversaux et basés sur des compétences. Les élèves sont affectés par les PP dans les différents groupes, en partant de choix exprimés par les élèves. Les affectations concernent des périodes allant de trois à six séances.
C'est une catastrophe Razz Non parce que ça ne fonctionnerait pas, mais parce que l'absentéisme est délirant. Et couvert par les parents. "Ca ne sert à rien", "rendez-nous nos cours", "on veut des cours utiles", "on veut nos profs habituels", "on ne veut pas changer de profs tout le temps", "supprimez l'AP", "on veut la suppression de l'AP" : voilà en substance les réponses qui arrivent en masse à une petite consultation interne mise sur pied devant les problèmes qui s'amplifient depuis trois ans. Et nous ne savons pas vraiment quoi faire. Ces heures, cette fois vues du côté des enseignants, sont présentées comme très décevantes, inutiles, sans effet. Ce sont des heures tendues (établissement calme, mon lycée s'embrase au moment des créneaux d'AP, avec exclusions à la pelle, heures de colle, absentéisme), inefficaces. Nous allons probablement repenser le dispositif sur la base de la suppression des moyens supplémentaires et le simple ajout de 2 heures dans les matières dominantes, parce que nous ne pouvons pas envisager une 4e année de la sorte, d'autant que nous commençons à avoir une érosion sérieuse de nos effectifs vers le lycée privé voisin.
Voilà, M'sieur, comment ça se passe. Une gabegie incroyable, refusée par les zapprenants zacteurs de leur formation. Juste avant les vacances, pétition reçue par le nouveau CdE de près de 400 signatures réclamant la suppression de l'AP.
Dogmatisme ?

Je pense que dans les formes actuelles de l'AP, ces difficultés sont assez inévitables. Et pour les surmonter en l'état il faudrait effectivement une équipe direction/enseignants particulièrement motivée ! Ce cas d'ailleurs n'est pas rare. Je pense pour ma part que le défaut de départ de l'AP est d'être obligatoire pour tous les élèves. C'est un saupoudrage contre-productif. Beaucoup d'élèves n'ont absolument pas besoin d'être accompagnés dans leurs démarches d'orientation, par exemple. La remédiation ne sert pas à tous, quant au volet "approfondissement" de l'AP c'est de la poudre aux yeux.
Pour le reste, je suis convaincu qu'une AP repensée est la condition nécessaire de l'ouverture des lycées à des élèves "qui ne sont plus comme avant", comme on dit pudiquement.

LJeanjeau
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par Duplay le Mer 31 Oct 2012 - 12:14

@LJeanjeau a écrit:
Mowgli a écrit:
@LJeanjeau a écrit:
Non, du tout. Elle m'aurait paru plus efficace en étant intégrée au temps scolaire . La remédiation déconnectée des éléments à remédier, vous êtes d'accord que c'est débile, non ? (je parle ici en tant que parent d'élève).

Sur ce point, nous sommes entièrement d'accord.

Je me permets quand même de vous rappeler que c'était le cas avant 2008, avant qu'on ne vole aux élèves ces précieuses 72 heures qui permettaient justement d'agir sur le temps de classe (la différenciation tout ça tout ça, si vous voyez ce que je veux dire...).

Je vois ce que vous voulez dire ... mais je n'ai pas souvenir que les mouvements pédagogistes aient demandé ce genre de choses à Darcos. Le retour à la semaine de 4,5 jours sera donc une bonne chose de ce point de vue.

L'UNSA et le SGEN ont signé le relevé de conclusions du 05/02/2008 qui donnait le feu vert à Darcos pour supprimer ces 72 heures et annualiser 108 h du temps de service des PE.

Les élèves sont ainsi passés de 26 heures hebdomadaires d'enseignement à 24 heures.

Quant à la réforme Peillon, il ne s'agit aucunement d'un retour à la semaine de 4,5 jours. Les élèves vont perdre encore 1 heure d'enseignement pour arriver à 23 heures. Ce qui va augmenter, c'est le temps périscolaire pendant lequel ils seront gardés par des employés et vacataires municipaux.


_________________
                                                                                                                  
elephantrose                    elephantrose                   elephantrose                                                           
                                                                                                                      

Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par Aurore le Mer 31 Oct 2012 - 12:15

@Isis39 a écrit:
@Aurore a écrit:
@LJeanjeau a écrit:
@Aurore a écrit:J'en profite pour vous rappeler au passage qu'en tant que CDE, vous sortez clairement de votre rôle.


Non (du rôle de mes prédécesseurs il y a 40 ans, oui, sans doute ...).
Et encore moins sur ce forum (l’étymologie indiquant assez le caractère public de ce genre d'endroit virtuel)
Vous n'allez pas me dire le contraire... Wink En attendant, je relève que mes arguments concernant la contrainte illégitime que votre camp exerce de manière délibérée (vous le reconnaissez vous-même) sur une majorité de professionnels que nous sommes vous laissent coi.

Alors là je n'ai pas compris. Quel camp ? Quelle contrainte ? Sur qui ?
Réponse ici :
@LJeanjeau a écrit:Mais la "majorité silencieuse", que fait-elle, sinon continuer ce qu'elle a été formée à faire (à l'université et hors de toute démarche didactique). Vous en connaissez beaucoup, vous, des générations entières de lauréats du CAPES qui ont encensé le contenu de la formation reçue à l'IUFM ?


- Refonder la formation des enseignants. Il faut à nouveau inverser l'ordre chronologique des épreuves du CAPES, pour lui redonner la forme qu'il avait en 1950 et que le pouvoir a dénaturé en 1952 sous la pression de la Société des Agrégés
Puisque la majorité des profs s'opposent aux pédagogistes - comme ils le reconnaissent eux-mêmes - , il s'agit de tout mettre en œuvre pour les "faire changer d'avis" : la contrainte hiérarchique et institutionnelle, le formatage les changements dans la formation...

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par Igniatius le Mer 31 Oct 2012 - 12:16

Merci John : c'est un compte-rendu intéressant et instructif.


Mais je demeure pessimiste quant au futur proche.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par Invité le Mer 31 Oct 2012 - 12:20

@LJeanjeau a écrit:
Cripure a écrit:
@LJeanjeau a écrit:Combien de lycées ont effectivement mis en place des dispositifs d'Accompagnement Personnalisé qui soient autre chose que des cours déguisés ?
Alors là, cher M. Jeanjeau, je vous demande d'être très attentif.
Je suis dans un lycée rural d'environ 1 000 élèves, avec plus de 60% de CSP défavorisés. L'AP a été pensé et voulu majoritairement depuis ses débuts comme découplé des cours et rigoureusement transversal, articulé autour de compétences. Ce sont des groupes de travail d'enseignants volontaires qui ont monté le dispositif, présenté ensuite en CP et voté en CA. Nous mettons des heures sur la table pour doubler l'horaire ministériel, l'AP dispose ainsi à chaque niveau d'un nombre de groupes double de celui de divisions. Les ateliers sont transversaux et basés sur des compétences. Les élèves sont affectés par les PP dans les différents groupes, en partant de choix exprimés par les élèves. Les affectations concernent des périodes allant de trois à six séances.
C'est une catastrophe Razz Non parce que ça ne fonctionnerait pas, mais parce que l'absentéisme est délirant. Et couvert par les parents. "Ca ne sert à rien", "rendez-nous nos cours", "on veut des cours utiles", "on veut nos profs habituels", "on ne veut pas changer de profs tout le temps", "supprimez l'AP", "on veut la suppression de l'AP" : voilà en substance les réponses qui arrivent en masse à une petite consultation interne mise sur pied devant les problèmes qui s'amplifient depuis trois ans. Et nous ne savons pas vraiment quoi faire. Ces heures, cette fois vues du côté des enseignants, sont présentées comme très décevantes, inutiles, sans effet. Ce sont des heures tendues (établissement calme, mon lycée s'embrase au moment des créneaux d'AP, avec exclusions à la pelle, heures de colle, absentéisme), inefficaces. Nous allons probablement repenser le dispositif sur la base de la suppression des moyens supplémentaires et le simple ajout de 2 heures dans les matières dominantes, parce que nous ne pouvons pas envisager une 4e année de la sorte, d'autant que nous commençons à avoir une érosion sérieuse de nos effectifs vers le lycée privé voisin.
Voilà, M'sieur, comment ça se passe. Une gabegie incroyable, refusée par les zapprenants zacteurs de leur formation. Juste avant les vacances, pétition reçue par le nouveau CdE de près de 400 signatures réclamant la suppression de l'AP.
Dogmatisme ?

Je pense que dans les formes actuelles de l'AP, ces difficultés sont assez inévitables. Et pour les surmonter en l'état il faudrait effectivement une équipe direction/enseignants particulièrement motivée ! Ce cas d'ailleurs n'est pas rare. Je pense pour ma part que le défaut de départ de l'AP est d'être obligatoire pour tous les élèves. C'est un saupoudrage contre-productif. Beaucoup d'élèves n'ont absolument pas besoin d'être accompagnés dans leurs démarches d'orientation, par exemple. La remédiation ne sert pas à tous, quant au volet "approfondissement" de l'AP c'est de la poudre aux yeux.
Pour le reste, je suis convaincu qu'une AP repensée est la condition nécessaire de l'ouverture des lycées à des élèves "qui ne sont plus comme avant", comme on dit pudiquement.
En somme, vous proposez que l'AP devienne optionnel?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de la célébration du 500eme numéro... des Cahiers pédagogiques !

Message par LJeanjeau le Mer 31 Oct 2012 - 12:31

holderfar a écrit:
En somme, vous proposez que l'AP devienne optionnel?

je pense que l'AP devrait être réservé ) des élèves identifiés par les équipes éducatives, et organisé autour d'objectifs clairs, adaptés à chacun de ces élèves. Le seul problème, c'est pour ceux qui ne sont pas concernés : ils perdraient des heures par rapport aux horaires réglementaires du lycée, ce qui actuellement est interdit.
Donc, soit on modifie l'AP, soit on autorise les établissements à modifier les horaires imposés (ce qui ne peut actuellement se faire que par un droit à expérimentation négocié avec la hiérarchie au titre du fameux article 34).
C'est l'exemple même de dossiers sur lequel la bonne formule reste encore à inventer, et sur lequel il faut laisser l'autonomie d'organisation aux établissements.

LJeanjeau
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 17 Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 17  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum