Quelques poèmes pour les "petits"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quelques poèmes pour les "petits"

Message par retraitée le Dim 8 Fév 2009 - 13:55

Où avez-vous la tête?

— Mais où donc avez-vous la tête?
Mais à quoi donc pensez-vous?

—J'ai la tête près du bonnet,
j'ai la cervelle à tous les vents.


—Mais où donc avez-vous les jambes?
Mais où donc vous encourez-vous?

—J'ai pris mes jambes à mon cou,
j'ai mis mes jambes au grand air.


—Mais où donc avez-vous les yeux?
Vous me rendez vraiment soucieux.

—Je n'ai pas mes yeux dans ma poche.
Je les ai clairs comme eau de roche.


—Mais où donc avez-vous le cœur?
Vus voulez faire mon malheur!

—J'ai le cœur qui chante à tue tête :
"Les grandes personnes, c'est bête!"

Claude ROY, Enfantasques.


Aloysius Bertrand
Gaspard de la Nuit

Premier livre : École flamande

Les cinq doigts de la main

Une honnête famille où il n'y a jamais eu de banqueroute, où personne n'a jamais été pendu
La Parenté de Jean de Nivelle.

Le pouce est ce gras cabaretier flamand, d'humeur goguenarde et grivoise, qui fume sur sa porte, à l'enseigne de la double bière de mars.

L'index est sa femme, virago sèche comme une merluche, qui, dès le matin, soufflette sa servante dont elle est jalouse, et caresse la bouteille dont elle est amoureuse.

Le doigt du milieu est leur fils, compagnon dégrossi à la hache, qui serait soldat s'il n'était brasseur, et qui serait cheval s'il n'était homme.

Le doigt de l'anneau est leur fille, leste et agaçante Zerbine qui vend des dentelles aux dames et ne vend pas ses sourires aux cavaliers.

Et le doigt de l'oreille est le Benjamin de la famille, marmot pleureur qui toujours se brimbale à la ceinture de samère comme un petit enfant pendu au croc d'une ogresse.

Les cinq doigts de la main sont la plus mirobolante giroflée à cinq feuilles qui ait jamais brodé les parterres de la noble cité de Harlem.

NB: les débuts de strophes sont en retrait. Mais cela ne fonctionne pas ici avec mon clavier, je l'ai déjà constaté. Idem pour la taille des caractères de l'épigraphe.

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Ponctuation

Message par retraitée le Dim 8 Fév 2009 - 14:08

Ponctuation

—Ce n'est pas pour me vanter,
Disait la virgule
Mais, sans mon jeu de pendule
Les mots, tels des somnambules,
Ne feraient que se heurter.

—C'est possible, dit le point
Mais je règne, moi,
Et les grandes majuscules
Se moquent toutes de toi
Et de ta queue minuscule.

—Ne soyez pas ridicules,
Dit le point-virgule
On vous voit moins que la trace
De fourmis sur une glace.
Cessez vos conciliabules

Ou, tous deux, je vous remplace!

Maurice CARÊME, Au clair de la lune.

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Desnos

Message par retraitée le Dim 8 Fév 2009 - 15:52

Robert Desnos, Chantefables

Le crapaud

Sur les bords de la Marne,
Un crapaud il y a,
Qui pleure à chaudes larmes
Sous un acacia.

- Dis-moi pourquoi tu pleures
Mon joli crapaud ?
- C'est que j'ai le malheur
De n'être pas beau.

Sur les bords de la Seine
Un crapaud il y a,
Qui chante à perdre haleine
Dans son charabia.

Dis-moi pourquoi tu chantes
Mon vilain crapaud ?
- Je chante à voix plaisante,
Car je suis très beau,
Des bords de la Marne aux bords de la Seine
Avec les sirènes.

Chantefables

Le Lézard

Lézard des rochers,
Lézard des murailles,
Lézard des semailles,
Lézard des clochers.

Tu tires la langue,
Tu clignes des yeux,
Tu remues la queue,
Tu roules, tu tangues.

Lézard bleu diamant
Violet reine-claude,
Et vert d’émeraude,
Lézard d’agrément !

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques poèmes pour les "petits"

Message par Invité le Dim 8 Fév 2009 - 16:04

Un homme riche était au plus mal. Il prit un papier et un stylo pour écrire ses dernières volontés :

Je laisse mes biens à ma soeur non à mon neveu jamais sera payé le compte du tailleur rien aux pauvres.



Mais le mourant passa l'arme à gauche avant de pouvoir achever la ponctuation de son billet. À qui laissait-il sa fortune ? Son neveu décide de la ponctuation suivante :

« Je laisse mes biens à ma soeur ? Non ! À mon neveu. Jamais sera payé le compte du tailleur. Rien aux pauvres. »



Evidemment, la soeur n'est pas d'accord. Elle ponctuerait plutôt le mot de la sorte :

« Je laisse mes biens à ma soeur. Non à mon neveu. Jamais sera payé le compte du tailleur. Rien aux pauvres. »



Le tailleur demande la copie de l'original et ponctue à sa manière :

« Je laisse mes biens à ma soeur ? Non ! À mon neveu ? Jamais ! Sera payé le compte du tailleur. Rien aux pauvres. »



Là-dessus, les gueux de la ville entrent dans la maison et s'emparent du billet. Ils proposent leur version :

« Je laisse mes biens à ma soeur ? Non ! À mon neveu ? Jamais ! Sera payé le compte du tailleur ? Rien. Aux pauvres ! »

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques poèmes pour les "petits"

Message par Invité le Dim 8 Fév 2009 - 16:05

Impossible de me rappeler de qui est ce texte mais il est drôle et il amuse bien les élèves.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques poèmes pour les "petits"

Message par Invité le Dim 8 Fév 2009 - 16:30

Poèmes de retraitée fusionnés en un seul sujet à la demande de retraitée : Desnos et Ponctuation sous "quelques poèmes pour les petits".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques poèmes pour les "petits"

Message par Invité le Dim 8 Fév 2009 - 16:32

Comines a écrit:Impossible de me rappeler de qui est ce texte mais il est drôle et il amuse bien les élèves.

Oui, j'aime beaucoup. Je sens que je vais l'utiliser avec les 5e, ça ira bien avec la Farce de Maître Pathelin...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques poèmes pour les "petits"

Message par Amaliah le Dim 8 Fév 2009 - 21:15

J'aime beaucoup le poème sur la ponctuation!

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques poèmes pour les "petits"

Message par Invité le Dim 8 Fév 2009 - 21:49

Je connaissais celui-ci et celui de Desnos, mais je les avais "oubliés". Celui des cinq doigts de la main est très bien aussi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum