Alphabétique, syllabique, globale, mixte... : le classement des manuels de lecture pour apprendre à lire aux enfants

Page 43 sur 44 Précédent  1 ... 23 ... 42, 43, 44  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Alphabétique, syllabique, globale, mixte... : le classement des manuels de lecture pour apprendre à lire aux enfants

Message par Leclochard le Sam 15 Oct 2016 - 14:57

@PauvreYorick a écrit:
@auléric a écrit:enfin si , on peut quand même dire que la majorité des clients d'ajupouet n'ont pas bénéficié d'une méthode syllabique (car cela reste vrai même si mes 36% qui ne "savent plus" étaient des méthodes syllabiques)
L'échantillon est petit, mais il n'y a pas tellement de raison que la répartition soit très différente dans "ne sait plus" que dans le reste.

Honnêtement, rien ne permet de dire ce qu'il y a derrière ces 36%. On pourrait prétendre que la méthode syllabique est une méthode qu'on oublie par exemple et tirer une conclusion qu'on n'aurait pas envie de lire ici. Smile

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alphabétique, syllabique, globale, mixte... : le classement des manuels de lecture pour apprendre à lire aux enfants

Message par Ajupouet le Sam 15 Oct 2016 - 20:06

Ne vous faites pas des noeuds au cerveau, il n'y a pas grand chose à tirer de mes chiffres qui ne sont pas destinés à faire une publication. Je constate.
Je constate qu'ils commencent quasiment tous par apprendre des mots par cœur.
Je constate que non, on ne leur apprend pas à écrire.
Je constate qu'on ne leur a pas appris à tenir leur crayon.
Par contre, il savent tous dessiner leur prénom en lettres attachées.

Et je constate qu'ils sont capables de recopier tout un texte sans même avoir lu un seul mot.

Et j'aimerais juste un jour partager ce constat avec ceux qui en sont la cause...


_________________
Enfants, adolescents, adultes : il n'est jamais trop tard pour restaurer son geste d'écriture.
www.sos-ecriture.fr   - Facebook

Ajupouet
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alphabétique, syllabique, globale, mixte... : le classement des manuels de lecture pour apprendre à lire aux enfants

Message par Ajupouet le Sam 15 Oct 2016 - 20:23

Ne pas citer SVP, j'éditerai car c'est une vidéo pour laquelle nous avons une autorisation des parents pour l'utiliser en formation, mais pas pour une diffusion sur les forums.

Spoiler:
édité


Dernière édition par Ajupouet le Dim 16 Oct 2016 - 9:49, édité 1 fois

_________________
Enfants, adolescents, adultes : il n'est jamais trop tard pour restaurer son geste d'écriture.
www.sos-ecriture.fr   - Facebook

Ajupouet
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alphabétique, syllabique, globale, mixte... : le classement des manuels de lecture pour apprendre à lire aux enfants

Message par Sapotille le Sam 15 Oct 2016 - 20:48

@Ajupouet a écrit:

Et j'aimerais juste un jour partager ce constat avec ceux qui en sont la cause...


Ils sont partout, même dans nos petits villages reculés.
Ils font ce qu'on leur demande de faire ...


Sapotille
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alphabétique, syllabique, globale, mixte... : le classement des manuels de lecture pour apprendre à lire aux enfants

Message par frimoussette77 le Sam 15 Oct 2016 - 21:13

Ajupouet" c'est affraid !

fleurs Sapotille.

frimoussette77
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alphabétique, syllabique, globale, mixte... : le classement des manuels de lecture pour apprendre à lire aux enfants

Message par Leclochard le Sam 15 Oct 2016 - 21:25

@Ajupouet a écrit:Ne vous faites pas des noeuds au cerveau, il n'y a pas grand chose à tirer de mes chiffres qui ne sont pas destinés à faire une publication. Je constate.
Je constate qu'ils commencent  quasiment tous par apprendre des mots par cœur.
Je constate que non, on ne leur apprend pas à écrire.
Je constate qu'on ne leur a pas appris à tenir leur crayon.
Par contre, il savent tous dessiner leur prénom en lettres attachées.

Et je constate qu'ils sont capables de recopier tout un texte sans même avoir lu un seul mot.

Et j'aimerais juste un jour partager ce constat avec ceux qui en sont la cause...


Il n'y a pas de souci. Je me suis même amusé. Wink Tu as voulu donner un caractère "scientifique" à ton opinion. Ce qui m'a gêné, c'est que certains ont pris le sondage au sérieux -probablement parce qu'ils confirmaient leur point de vue.
D'où mon interrogation: se montrerait-on plus critique vis-à-vis d'un sondage du même type qui s'opposerait à notre croyance ?

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alphabétique, syllabique, globale, mixte... : le classement des manuels de lecture pour apprendre à lire aux enfants

Message par PauvreYorick le Sam 15 Oct 2016 - 21:56

@Leclochard a écrit:
@PauvreYorick a écrit:
@auléric a écrit:enfin si , on peut quand même dire que la majorité des clients d'ajupouet n'ont pas bénéficié d'une méthode syllabique (car cela reste vrai même si mes 36% qui ne "savent plus" étaient des méthodes syllabiques)
L'échantillon est petit, mais il n'y a pas tellement de raison que la répartition soit très différente dans "ne sait plus" que dans le reste.
Honnêtement, rien ne permet de dire ce qu'il y a derrière ces 36%. On pourrait prétendre que la méthode syllabique est une méthode qu'on oublie par exemple et tirer une conclusion qu'on n'aurait pas envie de lire ici. Smile    
On peut jouer à imaginer cela, bien sûr, mais on n'a pas de raison de le faire, sauf si l'on dispose d'une raison spécifique tendant à montrer qu'on est plus susceptible d'oublier le nom de la méthode utilisée lorsqu'elle est syllabique que lorsqu'elle ne l'est pas. C'est pourquoi j'ai fait la remarque que j'ai faite : le plus probable en l'absence de raison spécifique allant dans un sens ou dans l'autre, c'est que la répartition chez ceux qui ont oublié est semblable à celle qu'on observe chez ceux qui se souviennent. Non parce que ça conforterait une conclusion agréable à lire, mais parce que c'est le plus probable Smile

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alphabétique, syllabique, globale, mixte... : le classement des manuels de lecture pour apprendre à lire aux enfants

Message par Spinoza1670 le Sam 15 Oct 2016 - 22:13

@Ajupouet a écrit:Ne vous faites pas des noeuds au cerveau, il n'y a pas grand chose à tirer de mes chiffres qui ne sont pas destinés à faire une publication. Je constate.
Je constate qu'ils commencent quasiment tous par apprendre des mots par cœur.
Je constate que non, on ne leur apprend pas à écrire.
Je constate qu'on ne leur a pas appris à tenir leur crayon.
Par contre, il savent tous dessiner leur prénom en lettres attachées.

Et je constate qu'ils sont capables de recopier tout un texte sans même avoir lu un seul mot.

Et j'aimerais juste un jour partager ce constat avec ceux qui en sont la cause...

Si tu as le temps, tu pourras préciser, Ajupouet ? Les profs de PS, MS, GS, CP, CE1, ceux des classes suivantes, les parents ? Dans quelles proportions ?

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alphabétique, syllabique, globale, mixte... : le classement des manuels de lecture pour apprendre à lire aux enfants

Message par Verdurette le Dim 16 Oct 2016 - 5:19

J'ai deux questions.
- Le document n'évoque que des garçons, ce qui rejoint mon constat personnel en classe,   y a t-il un élément qui explique pourquoi la majorité des dysgraphies concerne des garçons?  Ou est-ce un hasard ?

- J'oblige (ou du moins j'essaie d'obliger, en demandant aux parents de le relayer à la maison, car on ne peut le vérifier qu'avec un enfant à la fois) mes élèves à copier en oralisant de façon synchrone. Et c'est quelque chose que j'ai énormément de mal à obtenir, malgré le constat qu'ils font de l'efficacité de cette méthode. Ils sont affreusement, horriblement, abominablement bavards, ils  parviennent à écrire en parlant d'autre chose et n'arrivent pas à "parler pour écrire". (Ca m'est arrivé de leur dire que je n'étais pas la télé au fond du salon ... No)
Je n'ai pas trouvé le smiley "s'arrache les cheveux et trépigne de rage".


une troisième : comment changer une tenue de stylo et un sens d'écriture catastrophique (je le dis pendant la classe, mais dès que j'ai le dos tourné ça s'arrête) avec un gamin que la mère n'emmènera jamais en thérapie ? )

Verdurette
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alphabétique, syllabique, globale, mixte... : le classement des manuels de lecture pour apprendre à lire aux enfants

Message par Ajupouet le Dim 16 Oct 2016 - 11:02

@Verdurette a écrit:J'ai deux questions.
- Le document n'évoque que des garçons, ce qui rejoint mon constat personnel en classe,   y a t-il un élément qui explique pourquoi la majorité des dysgraphies concerne des garçons?  Ou est-ce un hasard ?

Pas d'explication. Toujours sur les mêmes derniers élèves depuis lesquels j'ai commencé mes statistiques, j'ai 90% de garçons, et 10% de filles. Je ne peux que constater l'écrasante majorité masculine en rééducation.

@Verdurette a écrit:
- J'oblige (ou du moins j'essaie d'obliger, en demandant aux parents de le relayer à la maison, car on ne peut le vérifier qu'avec un enfant à la fois) mes élèves à copier en oralisant de façon synchrone. Et c'est quelque chose que j'ai énormément de mal à obtenir, malgré le constat qu'ils font de l'efficacité de cette méthode. Ils sont affreusement, horriblement, abominablement bavards, ils  parviennent à écrire en parlant d'autre chose et n'arrivent pas à "parler pour écrire". (Ca m'est arrivé de leur dire que je n'étais pas la télé au fond du salon ... No)
Je n'ai pas trouvé le smiley "s'arrache les cheveux et trépigne de rage".

coeurs Tu es une enseignante éclairée, tu sais ce que tu fais, et tu transmets cela à tes élèves et leurs parents.
Maintenant, si tes élèves ont commencé à lire de façon globale dans une classe précédente, ils n'ont pas appris à ânonner en CP.
Ont-ils fait des dictées de syllabes et de mots simples, ou appris des "mots outils " et autres mots invariables par coeur?

Et puis souvent, en classe, on travaille dans un silence absolu, même pour la lecture. Il y a même une méthode qui s'appelle " Chut, je lis ", c'est tout dire. Les enfants n'ont donc probablement pas monté cette " petite voix " intérieure qui permet de comprendre, de mémoriser, et d'avoir une bonne orthographe au final.
Si au demeurant tu es en CP, même là, ça peut poser problème. Ils ont déjà pour la plupart 3 années d'école derrière eux, durant lesquelles on leur a demandé de travailler en silence. Parfois avec force utilisation des comptines de fermeture, qui aident à bien intérioriser qu'on travaille en silence et qu'une petite voix dans sa tête c'est mal.

@Verdurette a écrit:
une troisième : comment changer une tenue de stylo et un sens d'écriture catastrophique (je le dis pendant la classe, mais dès que j'ai le dos tourné ça s'arrête) avec un gamin que la mère n'emmènera jamais en thérapie ? )
Changer une tenue de crayon, c'est une remédiation ou une rééducation.
Donner une bonne tenue de crayon, cela relève de l'enseignement, et c'est bien plus simple que de corriger une tenue de crayon défectueuse. J'aurais tendance à te répondre que si le gamin ne veut pas, tu ne peux probablement pas faire grand chose. Je ne partirai pas battue d'avance cela dit. Il faut essayer, on n'est pas à l'abri d'un coup de bol.

_________________
Enfants, adolescents, adultes : il n'est jamais trop tard pour restaurer son geste d'écriture.
www.sos-ecriture.fr   - Facebook

Ajupouet
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alphabétique, syllabique, globale, mixte... : le classement des manuels de lecture pour apprendre à lire aux enfants

Message par Spinoza1670 le Dim 16 Oct 2016 - 11:12

@DesolationRow a écrit:
@Spinoza1670 a écrit:
http://www.danielwillingham.com/books.html
Ce livre aussi aurait pu être traduit et publié.

Présentation ici : http://www.huffingtonpost.com/Karin-Chenoweth/reading-instruction-and-t_b_6598024.html
Je n'ai pas lu ce bouquin mais je pense que la présentation est assez correcte.

Question d'inculte complet : ils sont intéressants, ces livres ?
Je n'ai lu que Pourquoi les enfants n'aiment pas l'école ? qui est vraiment très bien. Je ne citai celui du dessus que pour montrer que malgré le caractère également accrocheur du titre, il n'avait pas été traduit.

Tu peux te faire une idée en lisant des articles de lui :
exemple
For the Love of Reading : Engaging Students in a Lifelong Pursuit
http://www.aft.org/ae/spring2015/willingham

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alphabétique, syllabique, globale, mixte... : le classement des manuels de lecture pour apprendre à lire aux enfants

Message par Leclochard le Dim 16 Oct 2016 - 11:35

@PauvreYorick a écrit:
@Leclochard a écrit:
@PauvreYorick a écrit:
@auléric a écrit:enfin si , on peut quand même dire que la majorité des clients d'ajupouet n'ont pas bénéficié d'une méthode syllabique (car cela reste vrai même si mes 36% qui ne "savent plus" étaient des méthodes syllabiques)
L'échantillon est petit, mais il n'y a pas tellement de raison que la répartition soit très différente dans "ne sait plus" que dans le reste.
Honnêtement, rien ne permet de dire ce qu'il y a derrière ces 36%. On pourrait prétendre que la méthode syllabique est une méthode qu'on oublie par exemple et tirer une conclusion qu'on n'aurait pas envie de lire ici. Smile    
On peut jouer à imaginer cela, bien sûr, mais on n'a pas de raison de le faire, sauf si l'on dispose d'une raison spécifique tendant à montrer qu'on est plus susceptible d'oublier le nom de la méthode utilisée lorsqu'elle est syllabique que lorsqu'elle ne l'est pas. C'est pourquoi j'ai fait la remarque que j'ai faite : le plus probable en l'absence de raison spécifique allant dans un sens ou dans l'autre, c'est que la répartition chez ceux qui ont oublié est semblable à celle qu'on observe chez ceux qui se souviennent. Non parce que ça conforterait une conclusion agréable à lire, mais parce que c'est le plus probable Smile

C'est justement parce qu'on ne sait pas qu'on ne va pas extrapoler. Je suis un peu plus prudent que toi.
Le problème de la formule "le plus probable", c'est que l'esprit va la simplifier en "quasi certain", voire "certain", en particulier si cela confirme une conclusion qui nous sied.
Par ailleurs, 52 élèves, c'est un échantillon trop réduit pour déduire quelque chose. C'est comme si je faisais une dictée dans mes deux quatrième et que j'essayais d'en conclure quelque chose sur le niveau des élèves en général et sur l'enseignement reçu précédemment tout en négligeant plus d'un tiers des données !


Dernière édition par Leclochard le Dim 16 Oct 2016 - 11:39, édité 1 fois

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alphabétique, syllabique, globale, mixte... : le classement des manuels de lecture pour apprendre à lire aux enfants

Message par DesolationRow le Dim 16 Oct 2016 - 11:36

@Spinoza1670 a écrit:
@DesolationRow a écrit:
@Spinoza1670 a écrit:
http://www.danielwillingham.com/books.html
Ce livre aussi aurait pu être traduit et publié.

Présentation ici : http://www.huffingtonpost.com/Karin-Chenoweth/reading-instruction-and-t_b_6598024.html
Je n'ai pas lu ce bouquin mais je pense que la présentation est assez correcte.

Question d'inculte complet : ils sont intéressants, ces livres ?
Je n'ai lu que Pourquoi les enfants n'aiment pas l'école ? qui est vraiment très bien. Je ne citai celui du dessus que pour montrer que malgré le caractère également accrocheur du titre, il n'avait pas été traduit.

Tu peux te faire une idée en lisant des articles de lui :
exemple
For the Love of Reading : Engaging Students in a Lifelong Pursuit
http://www.aft.org/ae/spring2015/willingham

Merci beaucoup !

DesolationRow
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alphabétique, syllabique, globale, mixte... : le classement des manuels de lecture pour apprendre à lire aux enfants

Message par Ajupouet le Dim 16 Oct 2016 - 11:48

@zoupinette a écrit:

Merci pour ces précisions. La formation des enseignants en écriture est inexistante. C'est pour ça que je sauvegarde vos messages et les relis régulièrement. Dans mon école, nous avons demandé une formation dans ce domaine.

J'ai encore deux questions.

1°) Donner un crayon a des enfants de 1 ou 2 ans est-il néfaste ?

Puisqu'ils ne sont à cet âge là pas capables de tenir bien le crayon, ce n'est pas une bonne chose. Il serait plus utile de les faire patouiller.
Après, ce n'est pas forcément néfaste non plus, il ne faut pas exagérer et s'interdire tout crayon dans la maison. Un enfant apprend beaucoup en imitant.

@zoupinette a écrit:
2°) Dois-je laisser les élèves lire à voix haute quand il s'entraîne  à  lire ou à recopier? Lors d'une formation sur les "dys", on nous a conseillé de laisser les élèves lire à voix haute.  
Oui, mille fois oui.

_________________
Enfants, adolescents, adultes : il n'est jamais trop tard pour restaurer son geste d'écriture.
www.sos-ecriture.fr   - Facebook

Ajupouet
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alphabétique, syllabique, globale, mixte... : le classement des manuels de lecture pour apprendre à lire aux enfants

Message par ycombe le Dim 16 Oct 2016 - 12:43

@Spinoza1670 a écrit:
@DesolationRow a écrit:
@Spinoza1670 a écrit:
http://www.danielwillingham.com/books.html
Ce livre aussi aurait pu être traduit et publié.

Présentation ici : http://www.huffingtonpost.com/Karin-Chenoweth/reading-instruction-and-t_b_6598024.html
Je n'ai pas lu ce bouquin mais je pense que la présentation est assez correcte.

Question d'inculte complet : ils sont intéressants, ces livres ?
Je n'ai lu que Pourquoi les enfants n'aiment pas l'école ? qui est vraiment très bien. Je ne citai celui du dessus que pour montrer que malgré le caractère également accrocheur du titre, il n'avait pas été traduit.

Tu peux te faire une idée en lisant des articles de lui :
exemple
For the Love of Reading : Engaging Students in a Lifelong Pursuit
http://www.aft.org/ae/spring2015/willingham
Daniel Willingham donne aussi en lien des articles qui parlent de son livre. Bien entendu, il aura certainement tendance à choisir les articles favorables, mais une recherche google peut t'en donner d'autre:
http://www.danielwillingham.com/reviews-of-raising-kids-who-read.html

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alphabétique, syllabique, globale, mixte... : le classement des manuels de lecture pour apprendre à lire aux enfants

Message par Verdurette le Dim 16 Oct 2016 - 13:18

J'ai un CE2 et j'ai beaucoup de chance avec mes collègues, qui utilisent en CP "Lecture tout-terrain" et qui font de la dictée de syllabes et de mots  à tour de bras.

Le "cru" de cette année est particulier en ce sens que j'ai tout un groupe qui écrit très mal et ils étaient tous ensemble en maternelle. je pense que le "hic" vient de là.

Parfois, j'aurais presque envie de refaire de la maternelle pour essayer de poser les bonnes bases. J'en ai fait, et j'aimais cela, mais à l'époque mes enfants étaient petits (vous avez le droit de me dire que ça n'a aucun rapport, et c'est sans doute vrai, mais bon ...). Je ne sais pas si j'aurais encore la patience, et comme je souffre d'hyperacousie, je redoute vraiment le bruit.

Verdurette
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alphabétique, syllabique, globale, mixte... : le classement des manuels de lecture pour apprendre à lire aux enfants

Message par PauvreYorick le Dim 16 Oct 2016 - 15:10

@Leclochard a écrit:
@PauvreYorick a écrit:
@Leclochard a écrit:
@PauvreYorick a écrit:
L'échantillon est petit, mais il n'y a pas tellement de raison que la répartition soit très différente dans "ne sait plus" que dans le reste.
Honnêtement, rien ne permet de dire ce qu'il y a derrière ces 36%. On pourrait prétendre que la méthode syllabique est une méthode qu'on oublie par exemple et tirer une conclusion qu'on n'aurait pas envie de lire ici. Smile    
On peut jouer à imaginer cela, bien sûr, mais on n'a pas de raison de le faire, sauf si l'on dispose d'une raison spécifique tendant à montrer qu'on est plus susceptible d'oublier le nom de la méthode utilisée lorsqu'elle est syllabique que lorsqu'elle ne l'est pas. C'est pourquoi j'ai fait la remarque que j'ai faite : le plus probable en l'absence de raison spécifique allant dans un sens ou dans l'autre, c'est que la répartition chez ceux qui ont oublié est semblable à celle qu'on observe chez ceux qui se souviennent. Non parce que ça conforterait une conclusion agréable à lire, mais parce que c'est le plus probable Smile
C'est justement parce qu'on ne sait pas qu'on ne va pas extrapoler. Je suis un peu plus prudent que toi.
Le problème de la formule "le plus probable", c'est que l'esprit va la simplifier en "quasi certain", voire "certain", en particulier si cela confirme une conclusion qui nous sied.
Par ailleurs, 52 élèves, c'est un échantillon trop réduit pour déduire quelque chose. C'est comme si je faisais une dictée dans mes deux quatrième et que j'essayais d'en conclure quelque chose sur le niveau des élèves en général et sur l'enseignement reçu précédemment tout en négligeant plus d'un tiers des données !
La taille de l'échantillon est un problème, mais précisément, la prise en compte de la taille de l'échantillon permet d'estimer dans quelle mesure la probabilité diffère d'une quasi-certitude ou d'une certitude (de ce fait, il n'y a pas de différence de prudence à l'œuvre ici). Quant à la transformation de « probable » en « quasi certain » ou « certain », c'est exactement comme si quelqu'un comprenait « chaperon bleu » ou « chaperon vert » lorsque je parle du petit chaperon rouge : je n'y suis pour rien et ce n'est pas à moi de prévenir des erreurs de cette sorte, pas plus que je n'ai à préciser que ma phrase parle bien d'erreurs et non de champignons ou d'incunables Smile

(J'ai l'air d'insister outre mesure, mais c'est assez important.)

En revanche des données géographiques et sociologiques sur la clientèle seraient intéressantes. (Ou bien d'autres sur les pratiques des écoles environ : par exemple, si dans le secteur presque personne n'utilise les méthodes dites alphabétiques, alors leur très faible représentation dans la clientèle est tout simplement attendue et ne signale rien.)

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alphabétique, syllabique, globale, mixte... : le classement des manuels de lecture pour apprendre à lire aux enfants

Message par Leclochard le Dim 16 Oct 2016 - 15:56

Tu n'y es bien sûr pour rien dans la mauvaise compréhension des termes (probable, très probable, certain..). Il se trouve qu'il est difficle de se représenter un degré de certitude sans des chiffres (d'où l'erreur de la collègue qui a dit que si les 36% avaient suivi la méthode syllabique, cela ne changeait rien à l'interprétation). De façon général, l'esprit a tendance à anticiper de ce qu'il connaît déjà et à se montrer surpris devant l'inattendu pourtant possible (accident de la route par ex).
Le souci avec ton raisonnement, c'est qu'on aboutit à la conclusion que 33 élèves ou 52, c'est pareil et qu'il repose sur l'idée que la méthode syllabique ne s'oublie pas plus que les autres. Perso, je ne me souviens plus de celle qui m'a appris à lire.  Smile
Je te rejoins pour dire qu'il faudrait des données complémentaires. On en revient à mon exemple: que vaudrait un test que je réaliserais sur deux classes ? pas grand'chose.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alphabétique, syllabique, globale, mixte... : le classement des manuels de lecture pour apprendre à lire aux enfants

Message par PauvreYorick le Dim 16 Oct 2016 - 16:08

@Leclochard a écrit: Le souci avec ton raisonnement, c'est qu'on aboutit à la conclusion que 33 élèves ou 52, c'est pareil
Ben non... je ne vois absolument pas comment on pourrait aboutir à ce genre de conclusion.
@Leclochard a écrit: et qu'il repose sur l'idée que la méthode syllabique ne s'oublie pas plus que les autres. Perso, je ne me souviens plus de celle qui m'a appris à lire.  Smile
Pas vraiment : il repose sur le fait que personne n'a proposé de raison en faveur de l'une des trois thèses suivant lesquelles on a plus de chances d'oublier le nom de la méthode suivie lorsque cette méthode est globale/mixte/alphabétique, et qu'en l'absence de raison de faire une différence de cette sorte, ce serait une sorte de faute de raisonnement de la faire.

De la même façon, en discutant avec toi je ne tiens pas compte de la possibilité que tu sois en réalité un espion russe alignant des mots non pas en fonction d'un propos que tu souhaiterais tenir, mais simplement en fonction de leurs premières lettres, lesquelles composeraient un message codé à destination d'un tiers dont, toujours par hypothèse, j'ignorerais tout. Au fond, si je ne tiens pas compte des mille scénarios non impossibles suivant lesquels je pourrais te suspecter de ne pas réellement et sincèrement discuter de ce point, c'est parce que je n'ai à ma disposition aucune raison d'accorder le moindre crédit à aucun de ces scénarios.

Bien sûr, les choses seraient totalement différentes si l'on avait une raison de penser que les titres des méthodes de lecture alphabétiques s'oublient plus aisément que les titres des méthodes de lecture non alphabétiques, mais perso je n'en connais aucune.

Tout ce que je veux dire, au fond, c'est que la pure évocation d'une éventualité n'équivaut jamais à une raison de croire. Il est possible que je sois en fait un extraterrestre en train d'étudier le raisonnement des humains ; ce serait cependant une erreur de le croire sans raison, ou de considérer que c'est le moindrement crédible seulement parce que ce n'est pas complètement impossible. (Les théories du complot fleurissent sur cette distinction si elle est mal faite.)

P.S. Bon, tout le monde a vu que j'y tenais, j'arrête de hors-sujetter, promis Razz

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alphabétique, syllabique, globale, mixte... : le classement des manuels de lecture pour apprendre à lire aux enfants

Message par Leclochard le Dim 16 Oct 2016 - 16:14

Razz Enlevementalien
J'ai compris: comme il n'y a aucun indice pour dire que la méthode syllabique s'oublie, il ne faut pas prendre en compte cette hypothèse.
Si j'ai dit que 52 ou 33, c'est pareil, c'est parce que tu as fait comme si les 19 derniers étaient répartis comme les autres.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alphabétique, syllabique, globale, mixte... : le classement des manuels de lecture pour apprendre à lire aux enfants

Message par PauvreYorick le Dim 16 Oct 2016 - 16:21

Non plus (Razz) : ce qui doit nous retenir de considérer comme acquis qu'ils sont répartis exactement comme les autres c'est la marge d'erreur importante liée à la taille de l'échantillon, pas la possibilité d'une invasion extra-terrestre Smile

En revanche c'est sûr que j'affirme qu'il est extrêmement improbable, au vu des données, que les oublieux soient composés uniquement d'alphabètes sans aucun globaleux ni mixteux, et  légèrement moins improbable (mais tout de même improbable) que les proportions soient renversées. Ça n'exclut pas cette dernière possibilité, bien sûr. Ça dit seulement qu'il est relativement sans danger de ne pas en tenir compte.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alphabétique, syllabique, globale, mixte... : le classement des manuels de lecture pour apprendre à lire aux enfants

Message par Spinoza1670 le Dim 16 Oct 2016 - 17:43

Deauvieau a écrit:L’enquête sur les effets-manuels publiée en novembre 2013 porte sur les milieux populaires, où l’échec scolaire est le plus élevé. Un sondage préalable a permis de déterminer les dispositifs d’apprentissage utilisés dans 215 classes de CP des établissements en « réseau éclair » (la partie la plus vulnérable des anciennes ZEP) de Paris et la petite couronne (92, 93, 94).

On peut distinguer trois cas de figures :

- 77% des enseignants ont adopté l’un des 23 manuels de la méthode mixte recensés dans le sondage (À l’École des albums ; Abracadalire ; Bulle ; Chut ! je lis ; Fabulire ; Gafi ; Grand large ; Je lis avec Dagobert ; Je lis avec Mona ; Justine & Compagnie ; Lecture tout terrain ; Max, Jules et leurs copains ; Mika ; Mots d’école ; Pas à page ; Patati et Patata ; Pour réussir mon apprentissage de la lecture ; Que d’histoires ! ; Ratus ; Ribambelle ; Rue des contes ; Taoki ; Kimamila-Un monde à lire). Deux de ces manuels se distinguent par leur fréquence d’utilisation, et seront retenus pour l’enquête : le manuel "Mixte-1" est utilisé dans 12,5% des cas et le manuel "Mixte-2" dans 14% des cas (aucun des 21 autres manuels identifiés n’est utilisé dans plus de 5% des cas) ;

- 19% des enseignants « bricolent » leurs propres supports (outils personnels, travail sur fiches et sur textes) ou combinent l’usage de deux manuels différents ;

- 4 % des enseignants ont adopté la méthode syllabique, que beaucoup d’entre eux jugent trop rébarbative pour des publics populaires (manuels utilisés : Léo et Léa ; et Je lis, j’écris. Un apprentissage culturel et moderne de la lecture).

http://www.leslettresbleues.fr/spip.php?article106


Dernière édition par Spinoza1670 le Dim 16 Oct 2016 - 17:52, édité 1 fois

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alphabétique, syllabique, globale, mixte... : le classement des manuels de lecture pour apprendre à lire aux enfants

Message par Spinoza1670 le Dim 16 Oct 2016 - 17:49

Enquête de l'association lire-écrire d'octobre 2010 : http://www.refondation-ecole.info/fileadmin/ext/ENQUETE2010.pdf



_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alphabétique, syllabique, globale, mixte... : le classement des manuels de lecture pour apprendre à lire aux enfants

Message par PauvreYorick le Dim 16 Oct 2016 - 18:10

Oui, donc il est vraisemblable qu'on ne peut effectivement tirer aucun enseignement du camembert ajoupouétien, entre la marge d'erreur et la répartition initiale probable des méthodes de lecture Razz

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alphabétique, syllabique, globale, mixte... : le classement des manuels de lecture pour apprendre à lire aux enfants

Message par viga le Dim 16 Oct 2016 - 21:00

La question qui se pose aussi tient au classement des méthodes de lecture. Quand je vois que Taoki (testée pour Loustic 1 il y a deux ans) et kimamila (en plein test pour loustic 2) sont toutes les deux des méthodes mixtes, je me dis pourtant que ces deux méthodes n'ont rien à voir... Autant j'ai trouvé la première syllabique (avec quelques mots outils), autant je trouve la deuxième globale... Et je n'arrive pas à accrocher...

viga
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alphabétique, syllabique, globale, mixte... : le classement des manuels de lecture pour apprendre à lire aux enfants

Message par Verdurette le Lun 17 Oct 2016 - 3:08

J'interviens à propos de "Lecture tout-terrain" , présenté comme méthode mixte.

Lorsque je suis arrivée dans mon école actuelle, je sortais de plusieurs années de CP où j'avais utilisé Léo et Léa. J'ai tout d'abord considéré cette méthode (que je n'utilisais pas, car j'avais cette fois un CE2) avec une certaine méfiance, mais j'ai rapidement vu que mes collègues en faisait un outil strictement alphabétique.
Certes, il y a une page de "texte" illisible par les enfants, à gauche, et une page purement syllabique à droite. Mes collègues lisent le texte de gauche en "lecture offerte", et ne font travailler que la page de syllabes et de mots , elles font très régulièrement des dictées de syllabes puis de mots.

Il y a également  une entrée "grammaticale" assez tôt dans l'année, assez bien faite. (identifier les noms, les verbes, les adjectifs ...)

Je continue à préférer Léo et Léa notamment pour les codes couleur, mais "Lecture Tout-terrain" est un manuel qui peut permettre un apprentissage purement alphabétique.

Verdurette
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Page 43 sur 44 Précédent  1 ... 23 ... 42, 43, 44  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum