Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
oreiller
Niveau 10

Guadeloupe Empty Guadeloupe

par oreiller le Dim 8 Fév 2009 - 16:20
URGENCE AVANT MASSACRE GUADELOUPE


dimanche 8 février 2009



infos de Guadeloupe : 4000 militaires/gendarmes/CRS sont arrivés samedi 07 février 2009 - 22:29 par soutien



Chers compatriotes,

C’est un appel de soutien que je lance depuis la Guadeloupe.

Un collectif de 52 organisations comprenant tous les syndicats, des groupements de mutuelle, des fédérations d’associations, les plus grosses associations de la Guadeloupe, le syndicat des transporteurs, les syndicats des stations de service, syndicat de pêcheurs, etc a lancé un mouvement de grève depuis le 20 janvier 2009.

Des négociations on été engagées au World Trade Center, avec autour de la table de négociation, une représentation de l’ensemble des décideurs de la Guadeloupe :

Le collectif : *Lyanag kont profitasyon* - Rassemblement contre les profiteurs

Les élus : Conseil Régional - Conseil Général - Les maires - les Députés - Les Sénateurs

Les socio professionnels : MEDEF - CGPME - CTPME - CCI - CES - etc

L’Etat : Préfet de Région - Les Directeurs d’administration centrale

Suite à la lecture d’une note émise par le Secrétaire d’Etat à l’Outre-Mer, Yves JEGO, le Préfet de Région a décidé d’abandonner la table de négociations pour soi-disant se mettre à travailler.

Aujourd’hui, vendredi 30 janvier 2009, près de 60.000 personnes ont défilé dans les rues de Pointe à Pitre, afin de démontrer leur soutien au "kolectif", or les médias métropolitains, confisqués par SARKOZY, ne font guère écho de ce mouvement dont la substance est unique dans l’histoire de France ; car, c’est la première fois qu’un telle manifestation arrive a créer un consensus de toutes les forces vives d’une Région et sans exclusive.

La Guadeloupe réclame la venue du Premier Ministre pour gérer une fin de cette crise. Or, le ministre de tutelle, en l’occurrence Monsieur JEGO, refusant de jouer son rôle légal, refuse de se rendre en Guadeloupe par peur de...

L’Etat Français s’est défaussé devant le peuple guadeloupéen qui a assisté en direct à la démission du gouvernement.

Les négociations étaient retransmises par 3 chaines de télévision locale, les téléspectateurs ont assisté au départ du Préfet qui a refusé de continuer les négociations, promettant de sévir en cas de dérapage.

17 Airbus ont débarqué depuis début janvier, avec près de 4000 militaires/gendarmes/CRS, armés jusqu’aux dents. Des chars d’assauts, des minutions, des cercueils en plastique, des vivres ont également été acheminés en même temps que ces forces de répression. Ce tel dispositif de guerre coûte 3 millions d’euros par jour au contribuable français. Les guadeloupéens auraient préféré que cet argent serve à résoudre quelques uns des 146 points de la plateforme de revendications.

L’Etat français a tiré sur la foule à plusieurs reprises en Guadeloupe : 1910 - 1925 - 1952 - 1967

En 1967, suite à un fort mouvement de grève, messieurs MESSMER, MARCELIN et DE GAULLE ont fait tirer sur la foule et tuer plus de 170 personnes - officiellement seuls 31 morts ont été déclarés par l’Etat.

Pendant que je rédige ce document, le gouvernement vient de décider de transférer les rédactions de RFO à Paris, les émissions locales ne seront plus produites localement. Sarkosy se fabrique sa dictature par ses exactions, voilà que l’Outre-Mer revient 30 ans en arrière avec les pratiques coloniales.


Chers compatriotes, je vous demande de diffuser ce document par vos relais, il faut que toute la France sache que l’on se bat pour l’ordre juste et contre les profiteurs de toute nature. *"La gwadloup cé tan nou - la gwadloup cé pa ta yo - yo bisyon fé sa yo vlé - a dan péyi en nou"

* /*"La Guadeloupe est à nous - la Guadeloupe n’est pas à eux - ils veulent faire ce qu’ils veulent - dans notre pays"



Bellaciao
http://bellaciao.org/fr/spip.php?article79989

Merci de diffuser l'info.
John
John
Médiateur

Guadeloupe Empty Re: Guadeloupe

par John le Dim 8 Fév 2009 - 16:35
il faut que toute la France sache que l’on se bat pour l’ordre juste
Ca vous rappelle pas qq'un ?

le ministre de tutelle, en l’occurrence Monsieur JEGO, refusant de jouer son rôle légal, refuse de se rendre en Guadeloupe
Ca fair quatre jours qu'il y est, non ?

URGENCE AVANT MASSACRE
Le mot "massacre" me semble peu adapté.

La gwadloup cé tan nou - la gwadloup cé pa ta yo - yo bisyon fé sa yo vlé - a dan péyi en nou"
* /*"La Guadeloupe est à nous - la Guadeloupe n’est pas à eux - ils veulent faire ce qu’ils veulent - dans notre pays"
Je pense que ça se passe de commentaires.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
oreiller
Niveau 10

Guadeloupe Empty Re: Guadeloupe

par oreiller le Dim 8 Fév 2009 - 16:40
C'est tout ce que ça t'inspire ??? Je n'en reviens pas !
John
John
Médiateur

Guadeloupe Empty Re: Guadeloupe

par John le Dim 8 Fév 2009 - 16:44
Non, non, ça m'inspire beaucoup plus.

Je pense que la situation est catastrophique, qu'il y a des choses très graves qui se déroulent en ce moment en Guadeloupe, et qu'effectivement les médias en parlent bien peu.

Je n'adhère cependant pas du tout aux quatre points visés dans l'article ci-dessus. Toi, si ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
oreiller
Niveau 10

Guadeloupe Empty Re: Guadeloupe

par oreiller le Dim 8 Fév 2009 - 16:54
Ben, il n'y a pas (encore) mort d'homme, donc pas encore de massacre. Mais pourquoi mobiliser autant de militaires, gendarmes, CRS ?
John
John
Médiateur

Guadeloupe Empty Re: Guadeloupe

par John le Dim 8 Fév 2009 - 17:00
Vu l'ampleur du mouvement, c'est une mesure de bon sens. Des forces de l'ordre lors d'une grève générale, ce n'est tout de même pas choquant. Et vu le nombre de manifestants, il faut beaucoup de forces de l'ordre. De là à dire qu'ils sont envoyés pour commettre des "exactions" et à parler de fusillades en règle, ça va un peu vite.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Pierre_au_carré
Pierre_au_carré
Guide spirituel

Guadeloupe Empty Re: Guadeloupe

par Pierre_au_carré le Dim 8 Fév 2009 - 17:05
Oui, vu la fin, ce sont des nationalistes, déjà...
neo
neo
Grand sage

Guadeloupe Empty Re: Guadeloupe

par neo le Dim 8 Fév 2009 - 18:08
Ce ne sont pas que des nationalistes, la grève générale touche tout le monde, la plupart des établissements scolaires sont d'ailleurs fermés.

_________________
Human... https://www.youtube.com/watch?v=RIZdjT1472Y
Pierre_au_carré
Pierre_au_carré
Guide spirituel

Guadeloupe Empty Re: Guadeloupe

par Pierre_au_carré le Dim 8 Fév 2009 - 21:28
@neo a écrit:Ce ne sont pas que des nationalistes, la grève générale touche tout le monde, la plupart des établissements scolaires sont d'ailleurs fermés.

Je parle du texte cité.
avatar
oreiller
Niveau 10

Guadeloupe Empty Re: Guadeloupe

par oreiller le Lun 16 Fév 2009 - 0:47
Interview

La Guadeloupe reste une colonie asservie à la métropole
Elie Domota

Elie Domota, leader et porte-parole du Collectif contre l’exploitation outrancière (Lyannaj kont pwofitasyon-LKP), explique à Maguy Day de Mediapart les raisons de la colère guadeloupéenne

6 février 2009


Quel est l’ampleur du mouvement social en Guadeloupe ?

Samedi, 65.000 personnes ont manifesté à Pointe-à-Pitre et 4000 à Basse-Terre. C’est la plus grosse manifestation de l’histoire de la Guadeloupe avec 15% d’une population de 460.000 habitants dans la rue. Imaginez simplement une manifestation avec 10 millions de personnes dans les rues en métropole !
Le malaise est réel et profond. En Guadeloupe, 100.000 personnes vivent sous le seuil de pauvreté, 120.000 personnes bénéficient de la couverture médicale universelle (CMU) faute de pouvoir être couvertes par le régime général de sécurité sociale. En tant qu’agent de l’ANPE, je constate tous les jours que la situation est très très difficile particulièrement dans les agglomérations urbaines, même si, ici, on ne meurt ni de froid ni de faim. Seuls les Guadeloupéens dans les campagnes qui possèdent un petit lopin de terre, une chèvre ou un cochon s’en sortent. C’est une situation qui dure depuis longtemps, pas directement liée à la crise, et qui aujourd’hui est explosive.

Qu’attendez-vous de la visite du secrétaire d’Etat à l’outre- mer Yves Jégo qui vient d’arriver en Guadeloupe alors que l’île est en grève générale depuis le 20 janvier ?

Si nous prenons acte qu’Yves Jégo a débuté ses consultations avec le patronat et l’association des maires, nous n’avons toujours pas de réponses à nos revendications.
Quoi qu’il en soit, je trouve dommage que, depuis la mi-décembre, les autorités préfectorales ne nous aient pas pris au sérieux. Le préfet a même refusé de nous recevoir, ce qui nous a conduits à appeler au mouvement de grève du 20 janvier. La seule réponse est venue du patronat et des élus qui nous ont dit : « La Guadeloupe va mal, reprenez le travail ! » Aujourd’hui, ils se rendent finalement compte que la région est au bord du chaos social.

Quelle a été la réponse du patronat aux points de revendication de votre plate-forme ?

Les patrons ont donné dimanche une conférence de presse où ils ne répondent à aucune de nos revendications. Ni celles immédiates sur la revalorisation du pouvoir d’achat, des minima sociaux, de la baisse du taux d’octroi de mer sur les biens de première nécessité, ni sur celles, à moyen terme, sur l’aménagement du territoire, la formation professionnelle et tous les autres sujets qui nécessitent des investigations plus poussées et des négociations soutenues.
Au contraire, ils ont dévoilé treize résolutions où il n’est question que d’exiger la réouverture des commerces, des stations-service, de réprimer les grévistes, de demander à l’Etat d’assurer la sécurité des biens et de réclamer des exonérations de charges, de taxes fiscales.

Que pensez-vous des déclarations du président de région, Victorin Lurel, sur la nécessité de « donner au LKP cinq jours pour finir avec ce mouvement ( faute de quoi) nous prendrons une décision politique » ?

Ce qui l’intéresse, c’est de croiser le fer avec Yves Jégo mais il n’a jamais rencontré les autorités de l’Etat en Guadeloupe. Or ce genre de guerre politique nous semble contreproductive au re- gard de la nécessité de défendre l’ensemble des droits de ceux qui souffrent dans ce petit pays là. Si Victorin Lurel nous a fait un certain nombre de propositions, elles ne sont pas opérationnelles sans l’accord de l’Etat.
La baisse du taux d’octroi de mer sur les biens de première nécessité doit être accompagnée d’une baisse de la TVA, ce qui n’est pas le cas. Il faut que l’Etat, les collectivités et le patronat se mettent d’accord avant de venir nous voir, mais comme personne ne veut rien lâcher, on ne sait pas jusqu’où cela ira.

Pourquoi les patrons guadeloupéens sont-ils sourds à vos revendications ?

Nous avons les chefs d’entreprises les plus réactionnaires de France.
Une bonne frange du patronat local vient de métropole et sont des arrière-petits-fils d’esclavagistes qui pratiquent ouvertement la discrimination raciale à l’embauche. Malgré un taux de chômage de 40%, ils continuent de faire venir leur personnel de métropole.
L’économie de la Guadeloupe est organisée autour de l’import- distribution aux mains de quatre familles « béké » (descendants des colons blancs antillais), parents entre eux, et tous descendants d’esclavagistes. La famille Hayot (GBH) qui construit et exploite les hypermarchés sous l’enseigne Carrefour est la huitième for-tune de France.
Ces familles possèdent tout et pratiquent ouvertement une discrimination à l’embauche.
Chaque année, environ 1000 hectares de terres agricoles dis-paraissent au profit de hangars ou d’entrepôts pour ces grands groupes.
De plus, la canne à sucre et la banane sont des produits d’exportation, loin de pouvoir remplir les besoins alimentaires de la population. La colonie est là pour servir la métropole. La canne à sucre n’est même pas raffinée sur l’île mais en métropole d’où elle est ensuite réexpédiée et revendue aux Guadeloupéens.
Les lois de défiscalisation et d’exonération, qui n’ont eu que des conséquences négatives sur l’emploi, ne sont ni plus ni moins qu’un blanchiment légal d’argent. Sans compter les hôtels qui ouvrent et qui ferment juste pour que les grosses fortunes puissent bénéficier de remises fiscales et qui ont coûté 1500 emplois à la région en dix ans.
Comble de l’absurde, il existe un projet de circuit automobile financé par le Qatar et les Emirats arabes unis de construire un circuit automobile sur un terrain agricole.
Soyons sérieux. Plusieurs personnalités politiques ont fait part de leur intention de relancer le débat sur une assemblée unique, mais ce n’est pas le changement de statut de l’île qui réduira les problèmes des Guadeloupéens. Il faut remettre à plat les choix désastreux qui ont été faits par le passé et qui ont consolidé la structure coloniale de la Guadeloupe.

Par Maguy Day, Mediapart
Saraswati
Saraswati
Neoprof expérimenté

Guadeloupe Empty Re: Guadeloupe

par Saraswati le Lun 16 Fév 2009 - 1:09
désolée mais balancer comme ça ce texte "urgence avant massacre" sans autre commentaire que :
Merci de diffuser l'info.
, ça, ça me choque !
Oreiller l'info on peut tous la trouver, ici c'est un forum, càd un lieu où on discute, là je trouve ça un peu brut de pomme.
avatar
oreiller
Niveau 10

Guadeloupe Empty Re: Guadeloupe

par oreiller le Lun 16 Fév 2009 - 1:12
Le titre n'était oas de moi, je n'ai fait que le réemployer. Il me semble que pas mal de fils sont ouverts sans qu'il y ait de commentaires directement. Après, le débat naît, ou pas.
avatar
oreiller
Niveau 10

Guadeloupe Empty Re: Guadeloupe

par oreiller le Lun 16 Fév 2009 - 1:17
Communiqué n° 1 de l'espace de convergence intersyndical,


Issu de l'appel de syndicalistes du Nord-Pas-de-Calais,


Réuni en Assemblée Générale ce 11 février.





Avec les grévistes de la Guadeloupe et de la Martinique


Tous ensemble contre l'exploitation !


Depuis le 20 janvier une grève générale dure et perdure en Guadeloupe et s'étend à la Martinique. Le mouvement social et syndical en Métropole ne peut rester indifférent face à la détermination d'une population qui ne veut plus vivre dans la misère, qui ne veut plus de l'injustice sociale et de la vie chère.


Le combat des grévistes de la Guadeloupe et de la Martinique


est aussi le nôtre !


L'Etat et les patrons doivent céder aux revendications portées par les travailleurs, les chômeurs et par toute la population des Antilles françaises.




Leurs revendications sont les nôtres !


L'espace de convergence intersyndical du Nord-Pas-de-Calais appelle toutes les organisations populaires ; syndicats, associations et partis à manifester leur solidarité et à engager l'action sur leurs propres revendications. Nous appelons à un rassemblement le samedi 14 février à 15H00 Place de la République à Lille

Lille le 11 février 2009


Communiqué n° 2 de l'espace de convergence intersyndical


Issu de l'appel de syndicalistes du Nord-Pas-de-Calais,


Réuni en Assemblée Générale ce 11 février.



L'urgence sociale impose la mobilisation !


Les salariés, chômeurs, retraités, étudiants, ne peuvent attendre. Pendant que le gouvernement consulte les organisations syndicales, les licenciements et suppressions d'emplois se multiplient.


3490 suppressions d'emplois dans le secteur automobiles pour 16 entreprises du Nord-Pas-de-Calais ;

1356 suppressions d'emplois dans le secteur de la vente par correspondance dans les seules entreprises de La Redoute et 3 Suisses à Roubaix sur les 2600 sur le plan national ;

1000 suppressions d'emplois de professeurs dans l'académie sur les 13500 au niveau national ;

1500 suppressions de contrats et de postes dans les hôpitaux publics de la région sur les 20.000 au niveau national.


Pendant que le gouvernement dilapide des centaines de Milliards d'euros pour les Banques et les grandes entreprises, il n'y a pas un centime pour les services publics et les besoins de la population. Dans le public comme dans le privé, ce sont des centaines de milliers de suppressions de postes et de licenciements qui sont annoncés.


Ce n'est pas à la population de payer la crise !


Nous étions des millions le 29 janvier pour dire NON à la politique du gouvernement. Parce qu'unis nous sommes forts, il faut, tous ensemble, continuer la mobilisation pour imposer d'autres choix comme le fait la population en Guadeloupe et en Martinique.


Contre les licenciements, pour l'indemnisation du chômage partiel à 100%, contre la précarité, pour la défense du service public et l'arrêt des suppressions d'emplois publics, pour la défense des retraites, de la santé et de la protection sociale, pour le relèvements de 300€ des salaires et de tous les minimas sociaux, …


… Sans attendre le 19 mars, nous appelons à faire converger les luttes professionnelles, à soutenir et à participer aux manifestations :


Le 16 février à 14H30 Porte de Paris à Lille

à l'appel des salariés et étudiants de l'Education Nationale ;


Le 19 février à 10H30 Sous-préfecture de Valenciennes (rue des dentellières), à l'appel des salariés du secteur de la métallurgie, du secteur social, de la VPC ;


Le 19 février à 14 h Grand Place à LILLE, à l'appel des salariés du secteur social contre la remise en cause de la Convention collective 1966, des salariés de la santé contre la loi bachelot qui livre aux profits et aux actionnaires le service public de santé.

lille le 11 février 2009



Premiers signataires de l'appel :



adams raymond snes fsu - AGNOLETTI jean william SUD SANTE-SOCIAUX - Angelini Jean-Jacques SNUIPP – andreau didier cgt afertes arras – aymard lionel cgt ville de lille - BÃcle Bénédicte SUD CG 59 - barczyk jean pierre FCE CFDT EDF RTE - bardet cgt cram - BARDI Grégory SUD collectivites-territoriales - BASTIANI jean-claude SUD Sante-sociaux –Belouze Marie-Claude SNES - Bertholle PATRICK sud-ptt – bettinger carl sud Collectivités-territoriales CCAS Calais - Bilbaut Celine sud sante-sociaux - billiau michel CGT Ville de Lille - Bodart francois sud education - BON Philippe Sud Recherche EPST - boone colette - BOUFFIER arnaud snes -Bourla Philippe FAPT CGT – bouvier ludovic cgt mettallurgie - bouzat marie cgt education - CABOCHE Stéphanie SNES FSU -Callant Cédric CGT ville de lille - caremel philippe snpes.pjj.fsu - CARLIER Martine SGEN-CFDT - caron gregory sud-vpc - CAUFRIEZ Philippe CGT Communaux de Bully les Mines - Charpentier Florence SUD - Chevallier Alexandre Sud Education - chwalkowski daniel FO Ville de Villeneuve d'Ascq – crolot charline fo ch-dron -DAGAND YVES SUD-ENERGIE - DANS WILLY SUD-RAIL - DARGENT THOMAS Sud Travail-Affaires Sociales- Daux Eric CGT myriad metaux DE BASTIANI jean-claude SUD sante-sociaux-decouzon cyril non syndiqué chômeur - defrance benoit – delannoy jean pierre cgt-mettalurgie region - DELANNOY nadine SUD - delbaere samuel SUD - Delcroix André Sud Retraités -delgado tatiana cgt carrefour - delhaye henri sud auto sevelnord- DELHAYE NICOLE - DELINOTTE DIDIER sud-ptt - delissen marc cgt DIRnord - Denry Marie-Paule SnpespjjFSU - Descamps Olivier SUD-Rail - DESCORDE René SUD-Rail - DESPLECHIN Marie-NoËlle - DESWASIERE Christophe SUD SANTE-SOCIAUX - detoeuf barbara cfdt – detoue barbara cfdt - dewaele chantal snes -DOUDELET CATHERINE SUD SANTE-SOCIAUX - DROUART Fabien - dubreuil david cgt fapt –dubrul marc cgt epsmal - dufossé emilie - duhamel david - Duhamel Samuel - Dumetz Aurore CGT - DUPONT Anne-Marie sud sante-sociaux – dumon philippe cgt-mettallurgie – dupre olivier cgt-equipement environnement-cete – dupuis odile sud sante-sociaux – dussart olivier cgt-environnement-equipement - DUTILLEUX anne SUD collectivitEs-Territoriales – Dutron Guy SUD-CNP - duval severine snes - Eckel Didier - Ehanno Marie SUD-Education 02 - ELACHI Fathia - Enjalran Stéphane SUD-Education - Ente Julien Sud-Education - - Fevrier Damien SUD-Rail - FLOURY Philippe SUD-RAIL- fourdraine maryse sud sante-sociaux - follet gilbert non syndiqué - Franchomme Nathalie non syndiqué - Frison Frédérique SNES - Galleguillos Maria Lilian militante - GHESQUIERE Monique SUD-Travail – godeau yann fapt - GOLDBERG Florence SUD SANTE-SoCIAUX - GOUVERNEUR Gery C.G.T. SANTE-ACTION SOCIALE - GRIMAUD Géraldine FSU / SNUipp - groff cindy c.g.t synptac - grunert fabrice CGT - grysole pierre sud sante-sociaux - Gues Marie-NoËlle CGT-educ - hanicot jean claude sud sante-sociaux -hars ludovic - Heems Paul CGT CG59 - HENNION Bernard SUD Sante-Sociaux – horn francois snesup fsu houseaux André CGT – huyghes marie pierre snudi-fo calais – isnard bertrand sud sante-sociaux - Jacquet Romain - jamotte gisèle CGT CG59 - JUIN Grégory FO Bully les Mines - jurasik pascal snpes pjj fsu - konieczka jean - Kouadio Colette Sud-Education – lacaze jacques retraite cgt-LECONTE cyril Solidaires -LEFEBVRE Jean-François - LEFEVRE Olivier SNADGI-CGT Aisne - LEMOINE Jean-Michel CGT FNTE DOUAI - Lepers alain - Letot Didier SUD-Education 02 - LHOEZ MARC SUD sante-sociaux - LIETAERT Thomas SNPES-PJJ-FSU - LOUIS Pascal SUD-BANQUES - lourdaux jane SUD - Machart Jean-Pierre Retraités - Maes Guillaume F.O. Lycées et collèges – MALFOY J.pierre SUD-Rail - Mancinelli bruno CGT-Construction - maupoint marie pierre sud-travail – merlevede yann sundep-solidaires - Mathieu Freddy FGTB - MIKLIN Matthieu SUD sante-sociaux - MULLIE PASCAL sud-culture - NASSOY Jérôme SNES - NAVEAU Marie-Bernard sud sante-sociaux - NIEDDU Vladimir SUD sante-sociaux - okoniewski rudy cgt – ottin faustine snuipp fsu - Pacholczyk parent julien sud sante-sociaux - Patrick SUNDEP-Solidaires - Parmentier Françoise - pattin martine fo - Pauwels Jan SUD sante-sociaux - Pécard Antoine Attac Lille - PETIT Jean-Claude SNES FSU - Pichon Jeannine SNUipp Aisne - PIENIEZNY Lucie - Pilarek Jean Michel Sud – pira olivier sud sante-sociaux - Pouille Amélie SUD-étudiant-e - Rambaut Myriam sud sante-sociaux – richet norbert cgt ville de lille - Rimboud Cécile militante - robelin mathieu snesup – roger jean yves sud-rural - rouiti mehdi - rouiti nacer - ROUX Sylvaine SUD - RYELANDT Jocelyne CGT - Said Hedouga Rachid SUD sante-sociaux - Saltarelli Victoria Sud-Education - savignan philippe CGT-metallurgie – scali damien unef - seillier.françoise - Sergeant David Sud Santé-sociaux - Smagghe Laurence - Soleilhavoup Bastien CGT-educaction - TAILLIEU Jacques CGT des communaux de Bruay-la-Buissiere - Thery franck CGT sevelnord - Thiery Dominique sud-ct - TISON Gaétan - tourtois olivier - TRENEUL Olivier SUD Conseil Général du nord - TULLIER DANIEL CGT -turbiez francoise cgt - Urbanski Nadine - Vanmairis William SUD-RAIL – van praet alain président csc-transcom province du hainaut – van thorre david sundep-solidaires - vanrietvelde philippe SNPES-PJJ - Vertain Alain SUD - Vertain Stephanie SUD-Rail – vigneau jean philippe collectif travailleurs sociaux en formation - viseux jean christophe cgt comedien VUYLSTEKER JoëL FSU – wattel anne snes fsu - wozniak marc



www.appelmilitant.org



Pour tout contact :
appel.militant@laposte.net
avatar
Invité
Invité

Guadeloupe Empty Re: Guadeloupe

par Invité le Lun 16 Fév 2009 - 1:44
Je me demande honnêtement s'il y a vraiment des chars d'assaut... quant aux cerceuils en plastiques... En martinique il y a toujours une énorme quantité de linceuls,n mais c'est pour le grand tremblement terre, le fameux "big one". Pour l'instant les renforts ne sont pas vraiment sur le terrain, mais plutôt dans des hôtels.
Daphné
Daphné
Dieu de l'Olympe

Guadeloupe Empty Re: Guadeloupe

par Daphné le Lun 16 Fév 2009 - 9:54
........mais plutôt dans les hôtels : à boire un coup au bord de la piscine ????????? Laughing Laughing
avatar
Invité
Invité

Guadeloupe Empty Re: Guadeloupe

par Invité le Lun 16 Fév 2009 - 12:06
j'ignore comment ils s'occupent Daphné...
Hope
Hope
Habitué du forum

Guadeloupe Empty Re: Guadeloupe

par Hope le Lun 16 Fév 2009 - 13:17
Oulah, ne vous laissez pas avoir par la désinformation ! Ce sont des rumeurs que des petits malins font citrculer depuis le 26 ou 27 janvier, une semaine après le début de la grève, pour faire peur aux gens. Il y a bien des gendarmes arrivés en renfort, mais ils sont 130, pas 4000, et ils sont venus sans leurs cercueils en plastique ! (je vis en Guadeloupe et je connais assez de monde y compris dans la gendarmerie pour savoir qu'il n'y a pas un poil de vérité là dedans). Des gens se sont aussi amusés à raconter qu'ils avaient vu plusieurs navires de guerre stationnés devant St François et qu'on s'apprêtait à faire des charters pour "rapatrier" les blancs (tsk).

Pour l'analyse du mouvement, ne vous faites pas avoir non plus : les revendications du LKP partent d'un constat général sur l'injustice des prix aux Antilles, mais la méthode est complètement inacceptable : les magasins sont fermés de force par des milices, les gens menacés voire frappés s'ils veulent travailler quand même, et les chants des défilés sont racistes et indépendantistes... alors que la population n'est majoritairement ni l'un, ni l'autre. Nous sommes pris en orages depuis un mois maintenant, et toute l'info qui filtre passe par le comité de militants. La liberté d'expression est morte en Guadeloupe, il suffit de regarder RFO et de comparer avec ce que disent les gens dans la rue quand on les croise 'en vrai'.

Attention vraiment à ne pas vous laisser manipuler, ce qui se passe ici est grave... et ne ressemble pas à la jolie image d'une révolution populaire que certains partis aimeraient récupérer et utiliser.

_________________
Omnia mutantur nihil interit (Ovide)
avatar
Invité
Invité

Guadeloupe Empty Re: Guadeloupe

par Invité le Lun 16 Fév 2009 - 13:32
Merci Hope de le préciser, je partage totalement ton avis ! Je trouve vraiment grave cette circulation systématique de communiqués visant à désinformer.
Reine Margot
Reine Margot
Demi-dieu

Guadeloupe Empty Re: Guadeloupe

par Reine Margot le Lun 16 Fév 2009 - 13:38
en attendant il a fallu plus de 2 semaines pour être au courant d'une grève générale...c'est grave aussi.
mais il est bon d'avoir des infos de gens sur le terrain et rectifier certaines rumeurs.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
Invité
Invité

Guadeloupe Empty Re: Guadeloupe

par Invité le Lun 16 Fév 2009 - 13:47
Il est vrai Marquise. Je ne soutiens en aucun cas la politique du gouvernement actuel, très très loin de là. Mais je suis agacée de voir que certains se jettent sur ces grèves des Antilles en souhaitant qu'elles serviront de levier à une agitation plus générale. Il faut bien comprendre que pour certains membres des comités ici, au delà des revendications économiques se joue un autre combat. Certes il y aurait beaucoup à dire sur l'histoire colonialiste etc.... et il viendra sans doute un jour où il faudra en sortir, mais cela doit se faire dans le calme. Les "blancs " installés ici, dont on commence à parler beaucoup ne sont pas tous des profiteurs. J'ai 20 ans d'histoire avec cette île et j'y suis enracinée, comme beaucoup. En partir serait un arrachement. Alors voir des gens en métropole, totalement étrangers au contexte, se réjouir de la situation, sans prendre en compte la dimension humaine et la violence possible, sous prétexte de mettre à mal le gouvernement, cela me désole.
Daphné
Daphné
Dieu de l'Olympe

Guadeloupe Empty Re: Guadeloupe

par Daphné le Lun 16 Fév 2009 - 13:50
Merci de nous donner de vraies infos sur la situation.
Pierre_au_carré
Pierre_au_carré
Guide spirituel

Guadeloupe Empty Re: Guadeloupe

par Pierre_au_carré le Lun 16 Fév 2009 - 13:57
nebisa a écrit:Merci Hope de le préciser, je partage totalement ton avis ! Je trouve vraiment grave cette circulation systématique de communiqués visant à désinformer.

Et oui, le buzz avec internet fait du mal à l'information...
Je ne connais pas la situation dans le détail, mais j'imaginais mal les militaires ou gendarmes, là pour tirer sur tout le monde...
avatar
Invité
Invité

Guadeloupe Empty Re: Guadeloupe

par Invité le Lun 16 Fév 2009 - 14:03
oui ils savent bien en haut lieu que cela engendrerait une situation insurrectionnelle aussitôt.
Reine Margot
Reine Margot
Demi-dieu

Guadeloupe Empty Re: Guadeloupe

par Reine Margot le Lun 16 Fév 2009 - 14:07
oui il y a une autre dimension (nationalisme) qu'on ne voit pas en métropole...cela dit une bonne grève illimitée serait selon moi le seul moyen de mettre un terme à ce qui est en train d'arriver à nos statuts. mais bon ça n'engage que moi.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
Frisouille
Frisouille
Enchanteur

Guadeloupe Empty Re: Guadeloupe

par Frisouille le Lun 16 Fév 2009 - 14:14
C'est reparti pour une nouvelle semaine : établissements scolaires fermés, certaines stations services ont de l'essence mais sont bloquées par une poignée de grévistes, rumeur de coupure d'électricité. Et plus le temps passe plus la situation semble explosive...
Voilà un chômage technique dont je me serais bien passée...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum