Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Babayaga
Grand sage

La coupure des mots

par Babayaga le Mer 7 Nov 2012 - 8:56
Je me demandais comment couper des mots comme animal, hier etc et je suis tombée sur cet article. Plutôt que vous demander comment on découpe des mots à l'écrit, ce que serait très long, est-ce que quelqu'un peut me dire si les règles énoncées dans l'article sont justes ?
Car j'ai appris beaucoup de choses.... Comme les mots qui contiennent un x qu' on ne peut pas couper, entre autres :

http://www.aidenet.eu/grammaire01s.htm

_________________
Je ne gère plus la rubrique en accès restreint, adressez-vous à Hermione, merci Smile
avatar
Blan6ine
Expert

Re: La coupure des mots

par Blan6ine le Mer 7 Nov 2012 - 9:16
Je ne peux pas répondre à ta question mais en tout cas, merci pour le lien!
Il m'apprend aussi bcp de choses!
avatar
Serge
Médiateur

Re: La coupure des mots

par Serge le Mer 7 Nov 2012 - 9:30
Intéressant, merci Smile

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: La coupure des mots

par User5899 le Mer 7 Nov 2012 - 9:33
Conventions : une bonne coupure est marquée par le symbole du trait d'union " - " ou la barre de fraction " / " alors qu'une mauvaise coupure est marquée par le symbole " // ".
Faux. C'est le trait d'union, et seulement lui. Et surtout pas le = que certains instituteurs enseignent pour distinguer du trait d'union ordinaire.
Chaque mot a autant de syllabes que de voyelles :
Faux. "Pain" n'a qu'une syllabe Razz
avatar
doublecasquette
Devin

Re: La coupure des mots

par doublecasquette le Mer 7 Nov 2012 - 9:34
Moi aussi. Mais n'y a-t-il pas des incohérences ou des erreurs ? Ils expliquent par exemple que dans le cas de trois consonnes qui se suivent, on coupe après la deuxième et leur exemple est anc-rage puis, deux lignes plus bas, ils disent que cette règle ne s'applique pas quand deuxième et troisième consonnes sont liées dans la prononciation du mot. Là, l'exemple est pres-cription.
N'est-ce pas le même cas qu'avec le mot ancrage ?

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.
avatar
Lora
Neoprof expérimenté

Re: La coupure des mots

par Lora le Mer 7 Nov 2012 - 9:36
Ça me semble tout à fait correct (mais je ne suis pas du tout spécialiste et anc-rage m'a choquée aussi) et surtout utile ! J'ai deux élèves de 3e qui font n'importe quoi, je n'ai jamais vu ça ! Je vais leur photocopier ces règles.
avatar
Babayaga
Grand sage

Re: La coupure des mots

par Babayaga le Mer 7 Nov 2012 - 9:55
Cripure a écrit:
Conventions : une bonne coupure est marquée par le symbole du trait d'union " - " ou la barre de fraction " / " alors qu'une mauvaise coupure est marquée par le symbole " // ".
Faux. C'est le trait d'union, et seulement lui. Et surtout pas le = que certains instituteurs enseignent pour distinguer du trait d'union ordinaire.
Chaque mot a autant de syllabes que de voyelles :
Faux. "Pain" n'a qu'une syllabe Razz

J'ai aussi relevé des coquilles dans l'article, mais ce qui m'intéresse, c'est si les règles sont justes. Par exemple, on ne sépare pas les consonnes ph car elles forment un seul son, d'accord. Mais pour ps je suis moins sûre. Ça voudrait dire qu'on sépare la-psus et non lap-sus comme je l'aurais fait.

_________________
Je ne gère plus la rubrique en accès restreint, adressez-vous à Hermione, merci Smile
avatar
Babayaga
Grand sage

Re: La coupure des mots

par Babayaga le Mer 7 Nov 2012 - 9:59
@doublecasquette a écrit:Moi aussi. Mais n'y a-t-il pas des incohérences ou des erreurs ? Ils expliquent par exemple que dans le cas de trois consonnes qui se suivent, on coupe après la deuxième et leur exemple est anc-rage puis, deux lignes plus bas, ils disent que cette règle ne s'applique pas quand deuxième et troisième consonnes sont liées dans la prononciation du mot. Là, l'exemple est pres-cription.
N'est-ce pas le même cas qu'avec le mot ancrage ?

C'est une coquille de leur part. Selon leur propre règle, ce serait an-crage car la troisième consonne est un r et que le l et le r s'accrochent à la consonne qui les précède.

Ça m'embête dans cet article, ils énoncent des règles qui me semblent justes, puis les illustrent mal. Mais en fait j'ai eu du mal à trouver les règles, donc si vous connaissez une meilleure référence, je suis preneuse.


Dernière édition par Babayaga le Mer 7 Nov 2012 - 10:53, édité 1 fois

_________________
Je ne gère plus la rubrique en accès restreint, adressez-vous à Hermione, merci Smile
avatar
piesco
Grand sage

Re: La coupure des mots

par piesco le Mer 7 Nov 2012 - 10:03
@Babayaga a écrit:
Cripure a écrit:
Conventions : une bonne coupure est marquée par le symbole du trait d'union " - " ou la barre de fraction " / " alors qu'une mauvaise coupure est marquée par le symbole " // ".
Faux. C'est le trait d'union, et seulement lui. Et surtout pas le = que certains instituteurs enseignent pour distinguer du trait d'union ordinaire.
Chaque mot a autant de syllabes que de voyelles :
Faux. "Pain" n'a qu'une syllabe Razz

J'ai aussi relevé des coquilles dans l'article, mais ce qui m'intéresse, c'est si les règles sont justes. Par exemple, on ne sépare pas les consonnes ph car elles forment un seul son, d'accord. Mais pour ps je suis moins sûre. Ça voudrait dire qu'on sépare la-psus et non lap-sus comme je l'aurais fait.


Je crois avoir trouvé:

"coupure avant les deux consonnes, si elles représentent un seul son (gh, ph, rh, th, ill, ps )"

dans lapsus ce n'est pas le cas.
avatar
piesco
Grand sage

Re: La coupure des mots

par piesco le Mer 7 Nov 2012 - 10:05
@Babayaga a écrit:
@doublecasquette a écrit:Moi aussi. Mais n'y a-t-il pas des incohérences ou des erreurs ? Ils expliquent par exemple que dans le cas de trois consonnes qui se suivent, on coupe après la deuxième et leur exemple est anc-rage puis, deux lignes plus bas, ils disent que cette règle ne s'applique pas quand deuxième et troisième consonnes sont liées dans la prononciation du mot. Là, l'exemple est pres-cription.
N'est-ce pas le même cas qu'avec le mot ancrage ?

C'est une coquille de leur part. Selon leur propre règle, ce serait an-crage car la troisième lettre est un r et que le l et le r s'accrochent à la consonne qui les précède.

Ça m'embête dans cet article, ils énoncent des règles qui me semblent justes, puis les illustrent mal. Mais en fait j'ai eu du mal à trouver les règles, donc si vous connaissez une meilleure référence, je suis preneuse.

+1
surtout qu'avec les nasales, on peut se demander de la pertinence de séparer voyelle et nasale.
avatar
egomet
Grand sage

Re: La coupure des mots

par egomet le Mer 7 Nov 2012 - 10:07
Cripure a écrit:
Conventions : une bonne coupure est marquée par le symbole du trait d'union " - " ou la barre de fraction " / " alors qu'une mauvaise coupure est marquée par le symbole " // ".
Faux. C'est le trait d'union, et seulement lui. Et surtout pas le = que certains instituteurs enseignent pour distinguer du trait d'union ordinaire.
Chaque mot a autant de syllabes que de voyelles :
Faux. "Pain" n'a qu'une syllabe Razz

Oui, c'est assez confus. Le trait d'union est le seul utilisable en fin de ligne. La barre de fraction s'utilise quand on veut distinguer les syllabes à l'intérieur d'une ligne ou d'un vers, pour faire ressortir le rythme par exemple. Mais la page n'indique que le premier usage.

Autant de syllabes que de voyelles, c'est vrai sur le plan phonétique, mais pas sur le plan graphique: "ou" deux lettres, une seule voyelle à l'oreille. Là encore, il aurait fallu préciser.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Mes livres, mes poèmes, quelques réflexions pédagogiques assez terre-à-terre: http://egomet.sanqualis.com/
avatar
Babayaga
Grand sage

Re: La coupure des mots

par Babayaga le Mer 7 Nov 2012 - 10:52
@piesco a écrit:
@Babayaga a écrit:
Cripure a écrit:
Conventions : une bonne coupure est marquée par le symbole du trait d'union " - " ou la barre de fraction " / " alors qu'une mauvaise coupure est marquée par le symbole " // ".
Faux. C'est le trait d'union, et seulement lui. Et surtout pas le = que certains instituteurs enseignent pour distinguer du trait d'union ordinaire.
Chaque mot a autant de syllabes que de voyelles :
Faux. "Pain" n'a qu'une syllabe Razz

J'ai aussi relevé des coquilles dans l'article, mais ce qui m'intéresse, c'est si les règles sont justes. Par exemple, on ne sépare pas les consonnes ph car elles forment un seul son, d'accord. Mais pour ps je suis moins sûre. Ça voudrait dire qu'on sépare la-psus et non lap-sus comme je l'aurais fait.


Je crois avoir trouvé:

"coupure avant les deux consonnes, si elles représentent un seul son (gh, ph, rh, th, ill, ps )"

dans lapsus ce n'est pas le cas.

Non, la parenthèse illustre la condition énoncée par le "si". Tu ne peux pas comprendre que ce qui est entre parenthèses va, ou non, avoir un seul son. En fait il y a seulement le ps qui me pose problème.

_________________
Je ne gère plus la rubrique en accès restreint, adressez-vous à Hermione, merci Smile
avatar
Babayaga
Grand sage

Re: La coupure des mots

par Babayaga le Mer 7 Nov 2012 - 10:56
Cripure a écrit:
Conventions : une bonne coupure est marquée par le symbole du trait d'union " - " ou la barre de fraction " / " alors qu'une mauvaise coupure est marquée par le symbole " // ".
Faux. C'est le trait d'union, et seulement lui. Et surtout pas le = que certains instituteurs enseignent pour distinguer du trait d'union ordinaire.

Je ne comprends pas cela comme vous, pour moi l'auteur indique juste comment il va écrire son article, pour que le lecteur différencie les énoncés corrects de ceux erronés. Il n'a pas l'intention je pense de bouleverser les normes.

_________________
Je ne gère plus la rubrique en accès restreint, adressez-vous à Hermione, merci Smile
avatar
Babayaga
Grand sage

Re: La coupure des mots

par Babayaga le Mer 7 Nov 2012 - 10:58
@egomet a écrit:
Cripure a écrit:
Conventions : une bonne coupure est marquée par le symbole du trait d'union " - " ou la barre de fraction " / " alors qu'une mauvaise coupure est marquée par le symbole " // ".
Faux. C'est le trait d'union, et seulement lui. Et surtout pas le = que certains instituteurs enseignent pour distinguer du trait d'union ordinaire.
Chaque mot a autant de syllabes que de voyelles :
Faux. "Pain" n'a qu'une syllabe Razz

Oui, c'est assez confus. Le trait d'union est le seul utilisable en fin de ligne. La barre de fraction s'utilise quand on veut distinguer les syllabes à l'intérieur d'une ligne ou d'un vers, pour faire ressortir le rythme par exemple. Mais la page n'indique que le premier usage.

Autant de syllabes que de voyelles, c'est vrai sur le plan phonétique, mais pas sur le plan graphique: "ou" deux lettres, une seule voyelle à l'oreille. Là encore, il aurait fallu préciser.

Dans l'ensemble, vous relevez les coquilles mais pas le fond de l'article. J'en déduis que, puisqu'elles ne choquent personne, les règles sont justes ?

_________________
Je ne gère plus la rubrique en accès restreint, adressez-vous à Hermione, merci Smile
avatar
Babayaga
Grand sage

Re: La coupure des mots

par Babayaga le Mer 7 Nov 2012 - 11:01
Bon, je viens de surprendre M. Babayaga à rédiger une règle plus synthétique sur la césure des mots, car il a trouvé un algorithme, il est impayable celui-là. Je vous soumets sa production quand elle est prête, je sens qu'il va nous pondre un programme informatique lol!

_________________
Je ne gère plus la rubrique en accès restreint, adressez-vous à Hermione, merci Smile
avatar
piesco
Grand sage

Re: La coupure des mots

par piesco le Mer 7 Nov 2012 - 11:07
@Babayaga a écrit:
@piesco a écrit:
@Babayaga a écrit:
Cripure a écrit:
Conventions : une bonne coupure est marquée par le symbole du trait d'union " - " ou la barre de fraction " / " alors qu'une mauvaise coupure est marquée par le symbole " // ".
Faux. C'est le trait d'union, et seulement lui. Et surtout pas le = que certains instituteurs enseignent pour distinguer du trait d'union ordinaire.
Chaque mot a autant de syllabes que de voyelles :
Faux. "Pain" n'a qu'une syllabe Razz

J'ai aussi relevé des coquilles dans l'article, mais ce qui m'intéresse, c'est si les règles sont justes. Par exemple, on ne sépare pas les consonnes ph car elles forment un seul son, d'accord. Mais pour ps je suis moins sûre. Ça voudrait dire qu'on sépare la-psus et non lap-sus comme je l'aurais fait.


Je crois avoir trouvé:

"coupure avant les deux consonnes, si elles représentent un seul son (gh, ph, rh, th, ill, ps )"

dans lapsus ce n'est pas le cas.

Non, la parenthèse illustre la condition énoncée par le "si". Tu ne peux pas comprendre que ce qui est entre parenthèses va, ou non, avoir un seul son. En fait il y a seulement le ps qui me pose problème.

à méditer après la sieste.
avatar
Samadhi
Niveau 8

Re: La coupure des mots

par Samadhi le Mer 7 Nov 2012 - 11:14
Comment les latinistes prononcent-ils lapsus ?

Moi, je dis /lap.sys/. On a le graphème -s, contrairement à laps, pour lequel c'est bien le graphème -ps.
(Par contre, personnellement, pour un mot aussi court, je vais à la ligne.)

_________________
"They were threatened by my intelligence and too stupid to know that's why they hated me" (S.C.)
avatar
Babayaga
Grand sage

Re: La coupure des mots

par Babayaga le Mer 7 Nov 2012 - 11:18
@Samadhi a écrit:Comment les latinistes prononcent-ils lapsus ?

Moi, je dis /lap.sys/. On a le graphème -s, contrairement à laps, pour lequel c'est bien le graphème -ps.
(Par contre, personnellement, pour un mot aussi court, je vais à la ligne.)

Ça dépend, si tu fais un tableau, tu as vite besoin de couper des mots, même des courts, ça faisait longtemps que je me posais la question, et comme je suis en vacances et que je glandouille, j'y repense Wink

_________________
Je ne gère plus la rubrique en accès restreint, adressez-vous à Hermione, merci Smile
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: La coupure des mots

par Iphigénie le Mer 7 Nov 2012 - 11:21
pssssss: vous en avez de ces questions! Laughing
avatar
jilucorg
Neoprof expérimenté

Re: La coupure des mots

par jilucorg le Mer 7 Nov 2012 - 12:07
Un article bien complet à propos de la césure sur Wikipedia → http://fr.wikipedia.org/wiki/C%C3%A9sure_%28typographie%29
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: La coupure des mots

par Thalia de G le Mer 7 Nov 2012 - 12:10
@Samadhi a écrit:Comment les latinistes prononcent-ils lapsus ?

Moi, je dis /lap.sys/. On a le graphème -s, contrairement à laps, pour lequel c'est bien le graphème -ps.
(Par contre, personnellement, pour un mot aussi court, je vais à la ligne.)
J'évite aussi de laisser des syllabes "orphelines" en fin ou début de ligne.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
avatar
Babayaga
Grand sage

Re: La coupure des mots

par Babayaga le Mer 7 Nov 2012 - 12:22
@jilucorg a écrit:Un article bien complet à propos de la césure sur Wikipedia → http://fr.wikipedia.org/wiki/C%C3%A9sure_%28typographie%29

Ça m'a l'air très bien, je vais lire ça tout à l'heure.
Merci !

_________________
Je ne gère plus la rubrique en accès restreint, adressez-vous à Hermione, merci Smile
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: La coupure des mots

par User5899 le Mer 7 Nov 2012 - 14:03
@Samadhi a écrit:Comment les latinistes prononcent-ils lapsus ?

Moi, je dis /lap.sys/. On a le graphème -s, contrairement à laps, pour lequel c'est bien le graphème -ps.
(Par contre, personnellement, pour un mot aussi court, je vais à la ligne.)
[lap-sous]
avatar
Samadhi
Niveau 8

Re: La coupure des mots

par Samadhi le Mer 7 Nov 2012 - 14:13
(en latin, c'est beaucoup plus rigolo)

En tout cas, la césure est bien au même endroit.

_________________
"They were threatened by my intelligence and too stupid to know that's why they hated me" (S.C.)
Contenu sponsorisé

Re: La coupure des mots

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum