Quand les neurosciences rendent hommage à la tradition scolaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quand les neurosciences rendent hommage à la tradition scolaire

Message par Luigi_B le Mer 7 Nov 2012 - 11:36

Stanislas Dehaene, professeur au Collège de France et membre de l’Académie des Sciences, auteur de Les neurones de la lecture (Odile Jacob, 2007), rend hommage aux enseignants qui ont compris depuis longtemps comment s'enseigne la lecture, avant que les sciences de l'éducation ne viennent ruiner un siècle d'expérience.

Comme quoi l'innovation pédagogique n'a pas que des vertus... diable

A lire dans cette interview sur "Mondeo" : http://www.mondeo.fr/index.php?option=com_content&task=view&id=99&Itemid=1

Extrait :
Les principales pistes d’application de la véritable science de la lecture qui est train d’émerger concernent les méthodes d’enseignements, qui doivent faciliter le processus de recyclage neuronal, et donc la spécialisation cérébrale. Des erreurs peuvent être corrigées. Ainsi la forme globale des mots n’intervient à aucun moment de la reconnaissance de l’écrit. Les exercices relevant de la méthode globale ou semi-globale n’ont pas lieu d’être car ils attirent l’attention de l’enfant vers le mauvais niveau de traitement – un de nos collègues a montré qu’ils activent la mauvaise région cérébrale, dans l’hémisphère droit ! Les exercices efficaces attirent l’attention sur les unités graphiques des mots, les lettres, les graphèmes complexes (comme « oi »), les préfixes, les suffixes, et favorisent leur mise en correspondance phonologique et lexicale. Ils permettent de rendre l’enfant-lecteur rapidement autonome. Lorsqu’il sait décoder des lettres et des sons, il peut entrer dans un processus d’auto-apprentissage, en identifiant de nouveaux mots à partir de ses connaissances et en automatisant le lien entre la reconnaissance du mot et l’accès à son sens. Les études en pédagogie le confirment : apprendre les correspondances graphèmes-phonèmes permet de gagner en efficacité et en gain de temps, par opposition à des méthodes idéo-visuelles qui se contentent d’exposer des correspondances entre le mot tout entier et une image, une signification. Il faut enseigner de manière structurée, en commençant avec les correspondances les plus simples avant de progresser vers les plus complexes. Mais ces idées simples laissent énormément de place à la créativité de l’enseignant : décomposer les mots connus (méthode analytique), assembler des lettres (méthode synthétique), colorier, déplacer, découper, écrire ou tracer du doigt les composants des mots sont autant de possibilités ouvertes.

LMI : Quel message souhaitez-vous faire passer aux enseignants ?

Stanislas Dehaene : Les neurosciences confirment que tout lecteur dispose de la même architecture cérébrale. Il faut donc renoncer à l’idée pédagogique, pourtant généreuse, selon laquelle on devrait adapter la méthode d’apprentissage en fonction de chaque enfant. Les choses sont plus simples : certaines méthodes sont mieux adaptées que d’autres à la structure du système nerveux. L’effort d’apprentissage doit être important, grâce à des méthodes qui insistent sur la morphologie des mots, sur l’enrichissement du vocabulaire, sur la discrimination des phonèmes avant même la lecture. Mais de nombreuses inconnues demeurent. Par exemple, le fait de toucher les lettres, d’en tracer les contours avec le doigt, semble avoir un impact très positif sur l’apprentissage de la lecture. On ne sait pas encore l’expliquer. Peut-être le geste permet de désambiguïser des lettres visuelles proches (b et d). Le tracé des lettres est utilisé depuis des décennies par certains enseignants, par exemple dans la méthode Montessori. Les chercheurs ont donc beaucoup à apprendre des pédagogues, et inversement.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les neurosciences rendent hommage à la tradition scolaire

Message par Presse-purée le Mer 7 Nov 2012 - 11:38

*mode ironie on*
Bof, tu sais, j'ai lu sur des blog que ce mec n'y connaissait rien pour ce qui est de l'acquisition de la lecture... Il n'est donc pas une référence...


Et puis lui, il a réussi sa vie, ses études, il est empli de savoir savant. Donc on n'a pas à l'écouter. *mode ironie off*


Dernière édition par Presse-purée le Mer 7 Nov 2012 - 11:43, édité 1 fois

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les neurosciences rendent hommage à la tradition scolaire

Message par Luigi_B le Mer 7 Nov 2012 - 11:40

J'ai pas lu les blogs sur lui, mais ce que j'ai lu de lui me convainc. Wink

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les neurosciences rendent hommage à la tradition scolaire

Message par doubledecker le Mer 7 Nov 2012 - 11:43

@Luigi_B a écrit:Stanislas Dehaene, professeur au Collège de France et membre de l’Académie des Sciences, auteur de Les neurones de la lecture (Odile Jacob, 2007), rend hommage aux enseignants qui ont compris depuis longtemps comment s'enseigne la lecture, avant que les sciences de l'éducation ne viennent ruiner un siècle d'expérience.

Comme quoi l'innovation pédagogique n'a pas que des vertus... diable

A lire dans cette interview sur "Mondeo" : http://www.mondeo.fr/index.php?option=com_content&task=view&id=99&Itemid=1

Extrait :
Les principales pistes d’application de la véritable science de la lecture qui est train d’émerger concernent les méthodes d’enseignements, qui doivent faciliter le processus de recyclage neuronal, et donc la spécialisation cérébrale. Des erreurs peuvent être corrigées. Ainsi la forme globale des mots n’intervient à aucun moment de la reconnaissance de l’écrit. Les exercices relevant de la méthode globale ou semi-globale n’ont pas lieu d’être car ils attirent l’attention de l’enfant vers le mauvais niveau de traitement – un de nos collègues a montré qu’ils activent la mauvaise région cérébrale, dans l’hémisphère droit ! Les exercices efficaces attirent l’attention sur les unités graphiques des mots, les lettres, les graphèmes complexes (comme « oi »), les préfixes, les suffixes, et favorisent leur mise en correspondance phonologique et lexicale. Ils permettent de rendre l’enfant-lecteur rapidement autonome. Lorsqu’il sait décoder des lettres et des sons, il peut entrer dans un processus d’auto-apprentissage, en identifiant de nouveaux mots à partir de ses connaissances et en automatisant le lien entre la reconnaissance du mot et l’accès à son sens. Les études en pédagogie le confirment : apprendre les correspondances graphèmes-phonèmes permet de gagner en efficacité et en gain de temps, par opposition à des méthodes idéo-visuelles qui se contentent d’exposer des correspondances entre le mot tout entier et une image, une signification. Il faut enseigner de manière structurée, en commençant avec les correspondances les plus simples avant de progresser vers les plus complexes. Mais ces idées simples laissent énormément de place à la créativité de l’enseignant : décomposer les mots connus (méthode analytique), assembler des lettres (méthode synthétique), colorier, déplacer, découper, écrire ou tracer du doigt les composants des mots sont autant de possibilités ouvertes.

LMI : Quel message souhaitez-vous faire passer aux enseignants ?

Stanislas Dehaene : Les neurosciences confirment que tout lecteur dispose de la même architecture cérébrale. Il faut donc renoncer à l’idée pédagogique, pourtant généreuse, selon laquelle on devrait adapter la méthode d’apprentissage en fonction de chaque enfant. Les choses sont plus simples : certaines méthodes sont mieux adaptées que d’autres à la structure du système nerveux. L’effort d’apprentissage doit être important, grâce à des méthodes qui insistent sur la morphologie des mots, sur l’enrichissement du vocabulaire, sur la discrimination des phonèmes avant même la lecture. Mais de nombreuses inconnues demeurent. Par exemple, le fait de toucher les lettres, d’en tracer les contours avec le doigt, semble avoir un impact très positif sur l’apprentissage de la lecture. On ne sait pas encore l’expliquer. Peut-être le geste permet de désambiguïser des lettres visuelles proches (b et d). Le tracé des lettres est utilisé depuis des décennies par certains enseignants, par exemple dans la méthode Montessori. Les chercheurs ont donc beaucoup à apprendre des pédagogues, et inversement.

j'aime beaucoup cette dernière phrase pleine de sagesse selon moi! et pour rebondir sur votre phrase en guise d'introduction
Comme quoi l'innovation pédagogique n'a pas que des vertus... diable
il me semble bien pourtant qu'à son époque Maria Motessori innovait non? et finalement son approche n'était pas si mauvaise à en croire M. Dehaene Wink


Dernière édition par doubledecker le Mer 7 Nov 2012 - 11:45, édité 1 fois (Raison : balises ne balisant plus)

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)

Le blog pour découvrir les nouvelles petites bricoles :
Loladragibus


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊

doubledecker
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les neurosciences rendent hommage à la tradition scolaire

Message par Luigi_B le Mer 7 Nov 2012 - 11:47

Relisez-moi bien. Je n'ai pas dit que l'innovation n'avait aucune vertu.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les neurosciences rendent hommage à la tradition scolaire

Message par Presse-purée le Mer 7 Nov 2012 - 11:47


_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les neurosciences rendent hommage à la tradition scolaire

Message par doublecasquette le Mer 7 Nov 2012 - 11:51

Vous croyez que je devrais lui envoyer un exemplaire de mon manuel de lecture ? S'il pouvait faire un peu de pub au GRIP, ça serait peut-être intéressant pour l'avenir de quelques PE en poste, quelques futurs PE et, par ricochet, quelques élèves, non ?

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les neurosciences rendent hommage à la tradition scolaire

Message par doubledecker le Mer 7 Nov 2012 - 11:54

@Luigi_B a écrit:Relisez-moi bien. Je n'ai pas dit que l'innovation n'avait aucune vertu.

j'ai relu :

Comme quoi l'innovation pédagogique n'a pas que des vertus... diable
(la mise en caractères gras est de mon fait, c'est ce mot qui m'a intriguée)

voilà, c'est fait, c'est pas bien méchant en fait, juste un petit pinaillage sur les mots.
bonne journée Wink

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)

Le blog pour découvrir les nouvelles petites bricoles :
Loladragibus


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊

doubledecker
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les neurosciences rendent hommage à la tradition scolaire

Message par Luigi_B le Mer 7 Nov 2012 - 12:17

L'innovation, si elle est efficace, comment être contre ?

Mais généralement, on ne retient des expériences innovantes que l'innovantitude et on s'intéresse rarement à leur efficacité réelle ou aux conditions pratiques et réelles de leur mise en œuvre, voire aux effets secondaires.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les neurosciences rendent hommage à la tradition scolaire

Message par Luigi_B le Mer 7 Nov 2012 - 12:21

Ah oui... Laughing

@doublecasquette a écrit:Vous croyez que je devrais lui envoyer un exemplaire de mon manuel de lecture ? S'il pouvait faire un peu de pub au GRIP, ça serait peut-être intéressant pour l'avenir de quelques PE en poste, quelques futurs PE et, par ricochet, quelques élèves, non ?
Moi je veux bien, en tout cas. topela

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les neurosciences rendent hommage à la tradition scolaire

Message par doublecasquette le Mer 7 Nov 2012 - 12:27

Tu veux bien quoi ? Que j'envoie un livre à Dehaenne ?

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les neurosciences rendent hommage à la tradition scolaire

Message par Presse-purée le Mer 7 Nov 2012 - 12:28


Je trouve ces réactions symptomatiques.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les neurosciences rendent hommage à la tradition scolaire

Message par Pseudo le Mer 7 Nov 2012 - 12:37

Là où on apprend qu'on lit plus vite un mot qu'on connait, qu'on a lu des millions de fois, plutôt qu'un mot inventé sortie de la boite à magie d'un formateur : "Et c'est facile à vérifier : lisez ce mot "ordinateur" et celui-ci "tarndiroue". Lequel avez-vous lu le plus rapidement ? Le premier sans aucun doute, pourtant ils comportent exactement les mêmes lettres. C'est grâce à la lecture globale, qui permet de lire vite."

Les bras m'en tombent...

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les neurosciences rendent hommage à la tradition scolaire

Message par Hannibal le Mer 7 Nov 2012 - 12:38

Les neurosciences et disciplines connexes sont à la mode, mais je les vois un peu trop souvent aller justifier n'importe quoi n'importe comment, en sortant de leur champ propre, qui est de décrire et d'expliquer ce qu'elles peuvent.

Je suis convaincu que les méthodes syllabiques sont les plus efficaces, mais s'il y a des gens pour penser le contraire, je ne crois pas que ce soient ces sciences-là qui trancheront le débat. On trouvera aussi bien un spécialiste pour s'émerveiller de toutes les zones du flipper cortical qui clignotent quand on lit de façon "globale" ou qu'on regarde un navet à la télé.


Dernière édition par Hannibal le Mer 7 Nov 2012 - 21:08, édité 1 fois

_________________
"Quand la pierre tombe sur l'oeuf, malheur à l'oeuf.
Quand l'oeuf tombe sur la pierre, malheur à l'oeuf." (proverbe)

Hannibal
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les neurosciences rendent hommage à la tradition scolaire

Message par Luigi_B le Mer 7 Nov 2012 - 12:47

@doublecasquette a écrit:Tu veux bien quoi ? Que j'envoie un livre à Dehaenne ?
Non à moi. Embarassed

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les neurosciences rendent hommage à la tradition scolaire

Message par Presse-purée le Mer 7 Nov 2012 - 12:47

@Pseudo a écrit:Là où on apprend qu'on lit plus vite un mot qu'on connait, qu'on a lu des millions de fois, plutôt qu'un mot inventé sortie de la boite à magie d'un formateur : "Et c'est facile à vérifier : lisez ce mot "ordinateur" et celui-ci "tarndiroue". Lequel avez-vous lu le plus rapidement ? Le premier sans aucun doute, pourtant ils comportent exactement les mêmes lettres. C'est grâce à la lecture globale, qui permet de lire vite."

Les bras m'en tombent...

Confusion entre lecteur expert et lecteur débutant... Le pire, c'est que ce mec, qui explique que Dehaene est bien gentil mais qu'il n'y connaît pas grand-chose, et que seuls les formateurs ont le droit à la parole, est lui-même formateur.

En gros, tant que les scientifiques vont dans le bon sens, ils sont respectables et "utiles", s'ils commencent à critiquer, ils sont incompétents. C'est ce qui est arrivé peu ou prou à Meirieu à la suite de son itw du Monde avec Marcel Gauchet, c'est ce qui est arrivé à Rochex avec son bouquin La Construction des inégalités scolaires...

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les neurosciences rendent hommage à la tradition scolaire

Message par doublecasquette le Mer 7 Nov 2012 - 12:53

@Pseudo a écrit:Là où on apprend qu'on lit plus vite un mot qu'on connait, qu'on a lu des millions de fois, plutôt qu'un mot inventé sortie de la boite à magie d'un formateur : "Et c'est facile à vérifier : lisez ce mot "ordinateur" et celui-ci "tarndiroue". Lequel avez-vous lu le plus rapidement ? Le premier sans aucun doute, pourtant ils comportent exactement les mêmes lettres. C'est grâce à la lecture globale, qui permet de lire vite."

Les bras m'en tombent...

Eteins ton tarndiroue, Pseudo ! Tu ne sais pas que l'abus de tarndiroue nuit gravement à la santé. Les scientifiques sont unanimes pour dire que les ondes transmises par les starndiroue (la marque du pluriel global se met en début de mot et non en fin de mot) sont très nocives pour la vue.
Au fait, j'envisage de m'acheter un tarndiroue portable, lequel me conseillez-vous ? Un tarndiroue avec un écran de 10 pouces, un tarndiroue avec un écran de 13 pouces ou un tarndiroue avec un écran de 15 pouces ?

(ceci était une expérience visant à démontrer que "plus on a vu le mot, plus sa compréhension globale devient rapide"... Twisted Evil )

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum