C'est le niveau qui baisse ou bien c'est moi qui saque?

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: C'est le niveau qui baisse ou bien c'est moi qui saque?

Message par marimuri le Lun 26 Nov 2012 - 14:50

Vous m'inquiétez sérieusement... Mon fils est en 6e, il a fait un CM2 tout à fait correct, mais là il a pour le moment un 13 de moyenne générale, avec un 11 en math, 9 en hist-géo et en SVT...
Ca voudrait dire qu'il est archi-nul puisque d'après vous il est surnoté?
Perso, je trouve qu'on lui en demande pas mal en 6e et qu'on ne lui donne pas forcément les clés pour mieux s'en sortir. Je trouve certaines attentes peu claires. Je suis très occupée et ne peux le suivre d'aussi près que je le souhaiterais, mais il n'est pas lâché dans la nature pour autant.
A part m'inquiéter et le harceler pour qu'il travaille plus, que puis-je faire?
Moi qui imaginais un 16 de moyenne générale facilement acquis en 6e avec tous ces discours sur le niveau qui baisse... je me prends une claque dans la figure! J'avais justement le souvenir qu'il y a 25 ans la 6e c'était super simple, un approfondissement du CM2!

marimuri
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est le niveau qui baisse ou bien c'est moi qui saque?

Message par marimuri le Lun 26 Nov 2012 - 15:17

J'ai encore lu quelques-uns de vos post et c'est vrai que j'y retrouve mon fils. La notion d'effort lui est inconnue, il baisse vite les bras...
Je lui avais dit que s'il avait une bonne moyenne générale cette année il pourrait envisager une 5e foot, et un mois après la rentrée il disait déjà que c'était foutu!!!
Pourtant c'est un gamin que j'essaie de préserver de l'avalanche de distractions virtuelles qui nous entoure (ce qu'il me reproche quotidiennement d'ailleurs!), il n'a pas encore de téléphone portable car j'estime qu'il n'en a pas besoin et que si on veut quelque chose il faut un minimum le "mériter".
Malheureusement autour de lui ce n'est pas le cas, les enfants d'aujourd'hui croulent sous les biens matériels et les jeux virtuels souvent très onéreux sans avoir aucun effort à fournir en échange, tout est dû, tout est normal... J'ai deux autres enfants qui suivront, je sais que chacun a son caratère et qu'ils ne réagiront pas de la même façon, mais j'angoisse d'avance, car franchement, la tâche est rude, pour nous profs, mais pour nous parents également!
Help!
Je m'égare un peu en vous parlant de mon cas perso, mais je passe mon temps à faire des rapprochements entre mes lycéens et mon fils fraîchement collégien. Je sais seulement que je refuserai qu'il colle aux stats et qu'il aille au lycée pour cette unique raison...

En tant que prof je suis comme vous, je m'extasie devant les rares excellentes copies et tente de trouver des points là où il n'y en a pas dans les autres...
Avec les nouveaux barèmes du bac, les bons élèves devraient avoir 20 en langue dès lors que le niveau du CECRL requis est atteint et je fonctionne comme ça pour mes corrections aussi.

marimuri
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est le niveau qui baisse ou bien c'est moi qui saque?

Message par caperucita le Lun 26 Nov 2012 - 15:47

Si même nous, profs, on est désespéré comme tu l'es, Marimuri, je trouve cela encore plus déprimant, vraiment... (je dis cela sans arrière-pensée, sans jugement, c'est juste un constat, et je pense qu'à ta place je serais au même point...)

Il faut vraiment éloigner les ceintures, lacets, et tout objet potentiellement dangereux quand on corrige... :
Allez, tout ça, dans la même copie :
Le sujet c'était "écrire la biographie d'une personnalité". Bon, on attend des phrases toutes simples, non reliées entre elles, on est en 4e LV2. Chaque élève devait préparer chez lui en recherchant les infos dont il aurait besoin pour parler de la personne qu'il aurait choisi lui-même !! Et éventuellement chercher dans le dico deux ou trois mots de vocab qu'on n'aurait pas vu en classe... Tu parles, Charles...

"Te llamas Penelope Cruz.
Ella a tiente y ocho.
Ella es née viente y ocho avril 1978.
Ella es espagnole
Ella habite a Madrid
Ella profession Mannequin"
(Je précise que ce n'est pas un cas isolé... Bon, demain, surtout je ne m'énerve pas, car la dernière fois que je me suis énervée j'ai eu mal au ventre pendant deux heures... et puis pour le résultat que ça donne, hein...

_________________
Premier néo-commandement : Je ne mettrai point de S au futur !!!
Par contre,si j'avais un marteau, je cognerais le jour, je cognerais la nuit, j'y mettrais tout mon coeur ! Razz Razz

caperucita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est le niveau qui baisse ou bien c'est moi qui saque?

Message par MarieL le Lun 26 Nov 2012 - 19:41

@marimuri a écrit:Vous m'inquiétez sérieusement... Mon fils est en 6e, il a fait un CM2 tout à fait correct, mais là il a pour le moment un 13 de moyenne générale, avec un 11 en math, 9 en hist-géo et en SVT...
Ca voudrait dire qu'il est archi-nul puisque d'après vous il est surnoté?
Perso, je trouve qu'on lui en demande pas mal en 6e et qu'on ne lui donne pas forcément les clés pour mieux s'en sortir. Je trouve certaines attentes peu claires. Je suis très occupée et ne peux le suivre d'aussi près que je le souhaiterais, mais il n'est pas lâché dans la nature pour autant.
A part m'inquiéter et le harceler pour qu'il travaille plus, que puis-je faire?
Moi qui imaginais un 16 de moyenne générale facilement acquis en 6e avec tous ces discours sur le niveau qui baisse... je me prends une claque dans la figure! J'avais justement le souvenir qu'il y a 25 ans la 6e c'était super simple, un approfondissement du CM2!

Si je peux me permettre, dis-lui clairement que 13 de moyenne au premier trimestre de 6° est nettement insuffisant et que tu n'acceptes pas des résultats inférieurs à la moyenne.
Par contre, le harceler risque fort d'être contre productif, surtout qu'il voit bien (ou verra très vite) que les copains ne travaillent pas plus que lui.

Ceci dit il est vrai que tous les collègues ne sont pas aussi clairs qu'on le souhaiterait, à chaque fois que j'ai des élèves en aide aux devoirs je me creuse la tête au minimum une fois par heure pour essayer de deviner ce qu'il faut faire au juste ou pourquoi tous les points n'ont pas été accordés à telle ou telle réponse...

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda

MarieL
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est le niveau qui baisse ou bien c'est moi qui saque?

Message par Mamousse le Lun 26 Nov 2012 - 19:45

Je découvre le fil.
Même constat que vous tous et même questionnement que darkcoffee. Ça fait peur, quand même !
Ce qui m'effraie aussi, ce sont ces parents qui se permettent de venir remettre en cause notre façon de noter si leur petit chéri-de-mon-coeur avait précédemment 16 en CM2 et a 14 en 6°. Ben oui, quoi ! Forcément, c'est le prof qui saque, qui sait pas noter et qui s'acharne sur chéri-de-mon-coeur ! Même si dans la même classe, certains tournent à 17 parce qu'eux ont appris la récitation donnée, fait le devoir maison en temps et en heure et pas chéri-de-mon-coeur ! furieux furieux furieux

_________________
"Si tu diffères de moi, mon frère, loin de me léser, tu m'enrichis." (Antoine de Saint-Exupéry, Citadelle)

"C'est véritablement utile, puisque c'est joli." (Antoine de Saint-Exupéry, Le Petit Prince)

Mamousse
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est le niveau qui baisse ou bien c'est moi qui saque?

Message par User5899 le Lun 26 Nov 2012 - 21:46

@Mamousse a écrit:Je découvre le fil.
Même constat que vous tous et même questionnement que darkcoffee. Ça fait peur, quand même !
Ce qui m'effraie aussi, ce sont ces parents qui se permettent de venir remettre en cause notre façon de noter si leur petit chéri-de-mon-coeur avait précédemment 16 en CM2 et a 14 en 6°. Ben oui, quoi ! Forcément, c'est le prof qui saque, qui sait pas noter et qui s'acharne sur chéri-de-mon-coeur ! Même si dans la même classe, certains tournent à 17 parce qu'eux ont appris la récitation donnée, fait le devoir maison en temps et en heure et pas chéri-de-mon-coeur ! furieux furieux furieux
Remarquez, si c'est la note de CM2 qui doit absolument être la moyenne du Bac, je n'y vois que des avantages Very Happy

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est le niveau qui baisse ou bien c'est moi qui saque?

Message par Invité21 le Lun 26 Nov 2012 - 21:47

Cripure a écrit:
@Mamousse a écrit:Je découvre le fil.
Même constat que vous tous et même questionnement que darkcoffee. Ça fait peur, quand même !
Ce qui m'effraie aussi, ce sont ces parents qui se permettent de venir remettre en cause notre façon de noter si leur petit chéri-de-mon-coeur avait précédemment 16 en CM2 et a 14 en 6°. Ben oui, quoi ! Forcément, c'est le prof qui saque, qui sait pas noter et qui s'acharne sur chéri-de-mon-coeur ! Même si dans la même classe, certains tournent à 17 parce qu'eux ont appris la récitation donnée, fait le devoir maison en temps et en heure et pas chéri-de-mon-coeur !
Remarquez, si c'est la note de CM2 qui doit absolument être la moyenne du Bac, je n'y vois que des avantages Very Happy

Razz

_________________
L'Engénu s'est déniaisé. Mais ne change pas!

Invité21
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est le niveau qui baisse ou bien c'est moi qui saque?

Message par Thalia de G le Lun 26 Nov 2012 - 21:54

Une petite note optimiste ? Une de mes élèves de 5e a 19,4 de moyenne en français ! yesyes (autant qu'en maths et mon collègue n'est pas un tendre non plus)

Mais en 6e, j'ai aussi du jamais vu : un 2,4, un 3,3. mais dans ces cas-là, il s'agit de difficultés intellectuelles avérées. Près d'un quart d'une de mes classes n'a pas la moyenne en 6e et cette proportion est plus élevée que naguère.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est le niveau qui baisse ou bien c'est moi qui saque?

Message par albertine02 le Lun 26 Nov 2012 - 21:56

@Thalia de G a écrit:Une petite note optimiste ? Une de mes élèves de 5e a 19,4 de moyenne en français ! yesyes (autant qu'en maths et mon collègue n'est pas un tendre non plus)

Mais en 6e, j'ai aussi du jamais vu : un 2,4, un 3,3. mais dans ces cas-là, il s'agit de difficultés intellectuelles avérées. Près d'un quart d'une de mes classes n'a pas la moyenne en 6e et cette proportion est plus élevée que naguère.

Vous ne mettez pas en place chez vous ces merveilleux PPRE passerelle ?

albertine02
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est le niveau qui baisse ou bien c'est moi qui saque?

Message par Thalia de G le Lun 26 Nov 2012 - 22:00

@albertine02 a écrit:
@Thalia de G a écrit:Une petite note optimiste ? Une de mes élèves de 5e a 19,4 de moyenne en français ! yesyes (autant qu'en maths et mon collègue n'est pas un tendre non plus)

Mais en 6e, j'ai aussi du jamais vu : un 2,4, un 3,3. mais dans ces cas-là, il s'agit de difficultés intellectuelles avérées. Près d'un quart d'une de mes classes n'a pas la moyenne en 6e et cette proportion est plus élevée que naguère.

Vous ne mettez pas en place chez vous ces merveilleux PPRE passerelle ?
Koitesse ?

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est le niveau qui baisse ou bien c'est moi qui saque?

Message par Ronin le Lun 26 Nov 2012 - 22:01

Le pont de la rivière Kwaï de la pédagogie. C'est dire...

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est le niveau qui baisse ou bien c'est moi qui saque?

Message par albertine02 le Lun 26 Nov 2012 - 22:06

Des PPRE pour les anciens CM2 qui n'ont pas le niveau (chez nous qui avons la chance de travailler exclusivement par compétences, ce sont les enfants qui n'ont pas validé le palier 2).
D'où un PPRE mis en place par le PP, objet d'une remédiation ( en théorie) spécifique pour les retards soient comblés.
Ce PPRE est nécessairement court, quelques semaines maximum

Sauf que chez nous, cela fait trois mois et que les PP de 6ème qui reçoivent tous les parents d'élèves pour expliquer le schmilblick s'attachent les cheveux qui leur restent.
Bref...une usine à gaz.
Oubliable.....

albertine02
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est le niveau qui baisse ou bien c'est moi qui saque?

Message par Thalia de G le Lun 26 Nov 2012 - 22:09

J'ai plus d'ambition que de vulgaires PPRE : 2 PPS dans la classe dont je suis PP...


Dernière édition par Thalia de G le Lun 26 Nov 2012 - 22:18, édité 1 fois

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est le niveau qui baisse ou bien c'est moi qui saque?

Message par Alcyone le Lun 26 Nov 2012 - 22:10

Razz C'est exactement ça Ronin!

Et tous les lundis et jeudis soirs, mon travail se résume à titanic

Et quand je rentre chez moi, je suis dans un état proche de : chat

Alcyone
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est le niveau qui baisse ou bien c'est moi qui saque?

Message par Dionysos le Lun 26 Nov 2012 - 22:26

@Salsepareille a écrit:
@neomath a écrit:
@albertine02 a écrit:Je suis PP en 3ème, la consigne est claire : 80% de nos élèves doivent aller en lycée général.
Ils n'ont pas le niveau ?
ce n'est pas grave Madame, ils feront de l'AP en 2nde.....
CQFD
Chez nous, pour envoyer un gamin avec 5 de moyenne en général, l'argument c'était c'était : "il a du potentiel".
Parfois on se demande s'il faut en rire ou en pleurer

Il faut en rire. Sinon on se bousille la santé.
Il vaut mieux ne pas trop réfléchir en terme de baisse de niveau. Pour ne pas déprimer, le mieux à faire est de voir les élèves qu'on a en face de nous (et ça peut varier selon les années...), et on fait avec, du mieux qu'on peut. On les prend avec le niveau qu'ils ont et on les monte le plus haut possible dans les connaissances et savoir-faire.
Ceci dit, je n'ai pas pu m'empêcher de donner le sujet de brevet à un élève de 6ème à qui je donne des cours particuliers... Il aurait eu la moyenne, sachant que ce n'est pas un élève fort en français!

+ 1 !

_________________
"We're all in the gutter, but some of us are looking at the stars". O.Wilde.

Dionysos
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est le niveau qui baisse ou bien c'est moi qui saque?

Message par marimuri le Lun 26 Nov 2012 - 22:58

Axel a écrit:
@marimuri a écrit:Vous m'inquiétez sérieusement... Mon fils est en 6e, il a fait un CM2 tout à fait correct, mais là il a pour le moment un 13 de moyenne générale, avec un 11 en math, 9 en hist-géo et en SVT...
Ca voudrait dire qu'il est archi-nul puisque d'après vous il est surnoté?
Perso, je trouve qu'on lui en demande pas mal en 6e et qu'on ne lui donne pas forcément les clés pour mieux s'en sortir. Je trouve certaines attentes peu claires. Je suis très occupée et ne peux le suivre d'aussi près que je le souhaiterais, mais il n'est pas lâché dans la nature pour autant.
A part m'inquiéter et le harceler pour qu'il travaille plus, que puis-je faire?
Moi qui imaginais un 16 de moyenne générale facilement acquis en 6e avec tous ces discours sur le niveau qui baisse... je me prends une claque dans la figure! J'avais justement le souvenir qu'il y a 25 ans la 6e c'était super simple, un approfondissement du CM2!

Si je peux me permettre, dis-lui clairement que 13 de moyenne au premier trimestre de 6° est nettement insuffisant et que tu n'acceptes pas des résultats inférieurs à la moyenne.
Par contre, le harceler risque fort d'être contre productif, surtout qu'il voit bien (ou verra très vite) que les copains ne travaillent pas plus que lui.

Ceci dit il est vrai que tous les collègues ne sont pas aussi clairs qu'on le souhaiterait, à chaque fois que j'ai des élèves en aide aux devoirs je me creuse la tête au minimum une fois par heure pour essayer de deviner ce qu'il faut faire au juste ou pourquoi tous les points n'ont pas été accordés à telle ou telle réponse...

Oui, bien sûr, tu peux te permettre de me donner des conseils, je n'attends que ça!!!
Encore ce soir grosse prise de bec avec mon fiston qui s'est ramassé un 7/20 à une éval de géo qu'il avait bossé avec mon père... Je désespère et j'ai l'impression d'être une horrible mère indigne.
Je ne sais plus quelle attitude adopter, le dialogue est difficile, il a boudé toute la soirée, s'est couché sans manger parce que je lui ai dit que je ne peux pas accepter qu'il aille chez son nouveau pote que je ne connais pas avec de tels résultats. Pour lui c'est la fin du monde, il n'a pas de portable, pas de facebook et EN PLUS il n'a pas le droit d'aller chez son pote!!! L'enfer, le bagne! D'après lui je ne suis pas une mère normale...
J'hésite entre le laisser se dépatouiller tout seul et céder à tous ces caprices pour retrouver grâce à ses yeux et une vie familiale plus paisible ou continuer sur cette voie et devenir son ennemie jurée numéro 1. Il dit que si j'en parle à son père il quitte la maison... Rolling Eyes
Il a 11 ans et je sens que je vais bien galérer dans les prochaines années.... J'ai clairement l'impression qu'il n'a pas très envie de travailler...
Avez-vous des conseils? Je ne trouve pas d'alternative au harcèlement et au chantage/carotte. En avez-vous? Comment pourrais-je m'y prendre pour apaiser la situation? Sorry si je pollue... je peux ouvrir un autre fil... mais en fait ça reste lié au sujet non? C'est la même question vue de l'autre côté de la barrière... Sad

Caperucita, la biographie est vraiment pathétique... comme je comprends ton désespoir! Mes lycéens ne font pas pire heureusement!

marimuri
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est le niveau qui baisse ou bien c'est moi qui saque?

Message par Malaga le Mar 27 Nov 2012 - 5:46

Marimuri, je n'ai aucun conseil d'éducation à te donner car mon fils est beaucoup plus petit que le tien et je n'ai donc jamais été confrontée à ce problème. Je pense néanmoins qu'il ne faut rien lâcher, qu'il a besoin que tu sois derrière lui même s'il râle et tempête.
Un 7/20 en géo, c'est vraiment une mauvaise note; comment s'explique-t-elle ? Un problème de compréhension du cours du prof ? Un apprentissage du cours pas assez efficace ? Le stress devant la copie du contrôle ?
Je te conseillerais également d'aller rencontrer ses professeurs en sa présence afin de leur demander des conseils sur la façon de bosser, d'apprendre les cours.
Courage ! fleurs2

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est le niveau qui baisse ou bien c'est moi qui saque?

Message par Celadon le Mar 27 Nov 2012 - 6:43

C'est quoi le pb, Marimuri, à propos de son contrôle, surtout s'il l'a bossé avec un adulte ? Les connaissances précises ou les savoir-faire type lire une carte, produire une légende, réaliser un graphique ? Normalement, le CM2 les arme pour cela. S'il s'agit d'apprendre, ils sont plus handicapés si le maître n'a pas eu d'exigences dans ce domaine.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est le niveau qui baisse ou bien c'est moi qui saque?

Message par MelanieSLB le Mar 27 Nov 2012 - 6:56

@marimuri a écrit:
J'hésite entre le laisser se dépatouiller tout seul et céder à tous ces caprices pour retrouver grâce à ses yeux et une vie familiale plus paisible ou continuer sur cette voie et devenir son ennemie jurée numéro 1. Il dit que si j'en parle à son père il quitte la maison... Rolling Eyes
Il a 11 ans et je sens que je vais bien galérer dans les prochaines années.... J'ai clairement l'impression qu'il n'a pas très envie de travailler...

Je n'ai pas d'enfant, mais il me semble que si tu t'entends toujours bien avec le père de ton fils (je présume que vous êtes divorcés), la 1e des choses est de lui en parler. Je connais bien le chantage: si tu fais-ci, j'me barre de la maison (j'ai une petite soeur experte en chantage affectif), et sérieusement, c'est de l'esbrouffe. Ces petits ne vont pas renoncer comme ça à leur petit confort. En 10 ans de ce chantage affectif, ma soeur est sortie de la maison une petite dizaine de fois, et n'a jamais été plus loin que le coin de la rue.
Bon courage, fleurs2 .

J'irais aussi voir ses profs.
Et je cèderais je crois à la demande du portable en fin d'année, s'il a fait une bonne année. En d'autres termes, j'irais au chantage, et lui accorderais l'un des trucs qu'il souhaite en fin d'année s'il a bien travaillé.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est le niveau qui baisse ou bien c'est moi qui saque?

Message par Nasopi le Mar 27 Nov 2012 - 8:45

Bon, ben j'ai une de ces veines, moi, avec mon fils de 14 ans ! 18 de moyenne générale depuis le début de la 6e, et il n'y a jamais rien à lui dire.
Marimuri, je te souhaite tout le courage possible fleurs . Je te dirais moi aussi de ne pas céder, mais, pfff, pas facile !

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)

Nasopi
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est le niveau qui baisse ou bien c'est moi qui saque?

Message par Jenny le Mar 27 Nov 2012 - 9:20

Bon courage fleurs2

Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est le niveau qui baisse ou bien c'est moi qui saque?

Message par marimuri le Mar 27 Nov 2012 - 9:24

Merci pour vos conseils et encouragements! Je n'ai pas encore vu le contrôle de géo en question, je n'ai vu que la note sur Pronote, mais après en avoir parlé avec mon père, il s'avère que le petit malin l'a mené en bateau en lui disant qu'il ne devait réviser qu'une partie de la séquence sur les reliefs alors que c'était une éval... Mon père lui a fait confiance, comme moi aussi plusieurs fois déjà. En fait il essaie toujours d'en faire le moins possible et déploie une énergie incroyable pour y parvenir. Hier soir on s'est pris la tête pendant plus d'une heure, temps qui aurait largement suffi à faire tous les devoirs impecs...
Il avait déjà fait le coup avec une lecture cursive, la 1ere de l'année, en français donc, il est rentré avec un 6,5/20, je n'étais même pas au courant de l'éval! Et ça ne lui pose aucun problème.
Je me demande jusqu'à quel point cela vaut le coup de s'acharner à vouloir qu'un enfant bosse s'il n'en a pas envie.
En fait, je ne suis pas divorcée mais mon mari est peu présent et étant étranger, il me délègue beaucoup, en particulier tout ce qui est lié à la scolarité des enfants. Hier je lui ai parlé de tout ça et lui ai demandé d'intervenir pour me soutenir et poser les choses fermement. J'espère qu'il le fera sans tarder. Il faut dire aussi que ce bonhomme de 11 ans n'est pas réellement mon fils, mais le sien, que j'élève depuis 9 ans et qui ne voit pas sa mère car elle habite à l'autre bout du monde et ne parle pas français. Donc il doit aussi y avoir de la révolte et un message dans son comportement.
Seulement moi, je suis absente 50h par semaine de chez moi à cause de mon boulot (de prof qui fout rien Wink ) et j'ai encore deux autres enfants, donc je ne fais peut-être pas toujours dans la dentelle et je ne ménage donc pas forcément sa susceptibilité. Mais je fais du mieux que je peux. (là je suis en congé maladie depuis hier, sinon je ne serais pas sur Neo! Laughing ).
Si j'avais le temps j'irais voir un médecin, mais honnêtement, c'est impossible!
J'avais pensé lui offrir un téléphone en fin d'année si elle se passe bien, je vais exiger un minimum dans toutes les matières.
Bonne résolution à prendre : être plus positive, même fatiguée être dispo pour vérifier ses devoirs CALMEMENT, trouver un moyen de rétablir une complicité entre nous, car là je suis pour lui la pire des sorcières.
Je connais pas mal d'enfants qui ont d'excellentes moyennes au collège, comme ton fils, Nasopi, donc je ne m'attendais vraiment pas à cette galère. Il a pourtant eu une bonne instit en CM2 (enfin, je crois! Neutral ). Mais c'est vrai que du CP au CM1, c'était pas mal la cata, ce qui m'a fait scolariser mes deux autres enfants ailleurs pour limiter les dégats!
Allez, j'ai du boulot... et désolée de ce gros HS!

marimuri
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est le niveau qui baisse ou bien c'est moi qui saque?

Message par Mamousse le Mar 27 Nov 2012 - 17:59

@Celadon a écrit:C'est quoi le pb, Marimuri, à propos de son contrôle, surtout s'il l'a bossé avec un adulte ? Les connaissances précises ou les savoir-faire type lire une carte, produire une légende, réaliser un graphique ? Normalement, le CM2 les arme pour cela. S'il s'agit d'apprendre, ils sont plus handicapés si le maître n'a pas eu d'exigences dans ce domaine.

Je fais ce constat très souvent en 6°. Des élèves sortant de CM2 avec un bon niveau en français ne savent pas apprendre. Une simple récitation d'une dizaine de vers leur pose des problèmes énormes.
Petite illustration :
J'ai fait apprendre une strophe d'un poème de Victor Hugo et l'ai fait réciter à l'écrit, en 6°, après un travail sur l'accord sujet/ verbe et adjectif/nom. Pendant l'évaluation, certains élèves levaient la main. Je leur ai demandé de poser leur question à l'écrit, au crayon à papier. J'ai circulé dans les rangs. Qu'ai-je lu une bonne dizaine de fois (sur 25 copies) : "J'ai oublié le mot qu'il y a là" ; "Je ne sais pas apprendre une récitation", "J'ai appris mais j'ai tout oublié"...
Et je retrouve le même problème en ce qui concerne les bilans de langue. Comment être capable de repérer un verbe d'état si on n'a pas appris la litse des verbes d'état ? Comment repérer les propositions conjonctives si l'on n'a pas appris les conjonctions de subordinations ? Bref, bref...

Je ne suis pas pour le par cœur à tout prix, mais parfois c'est bien incontournable, non ? Alors, lorsqu'un élève arrive au collège en ayant toujours appris "à peu près", c'est toute une méthodologie qu'il faut mettre en place !

Mamousse
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est le niveau qui baisse ou bien c'est moi qui saque?

Message par Hermiony le Mar 27 Nov 2012 - 18:10

@Mamousse a écrit:
Et je retrouve le même problème en ce qui concerne les bilans de langue. Comment être capable de repérer un verbe d'état si on n'a pas appris la litse des verbes d'état ? Comment repérer les propositions conjonctives si l'on n'a pas appris les conjonctions de subordinations ? Bref, bref...

Je ne suis pas pour le par cœur à tout prix, mais parfois c'est bien incontournable, non ? Alors, lorsqu'un élève arrive au collège en ayant toujours appris "à peu près", c'est toute une méthodologie qu'il faut mettre en place !

+1000. Combien de fois j'entends "est-ce que je peux le réciter avec mes mots? " = est-ce que je peux faire de l'a peu près? Je ne cesse de leur dire que s'ils font cela, l'expérience m'a prouvé qu'ils allaient droit dans le mur. De plus, s'ils ne retiennent qu'une partie du cours au lieu d'apprendre ce qui est écrit, que leur reste-t-il une semaine après?
Bien souvent d'ailleurs leurs définitions "à eux" sont terriblement alambiquées et bien souvent incompréhensibles...

En 6e, j'insiste, je lutte...Ensuite, je baisse les bras.

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est le niveau qui baisse ou bien c'est moi qui saque?

Message par Marie Laetitia le Mar 27 Nov 2012 - 18:17

@Ronin a écrit:Le pont de la rivière Kwaï de la pédagogie. C'est dire...

Laughing Laughing Laughing Ah Ronin, je t'aime !

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est le niveau qui baisse ou bien c'est moi qui saque?

Message par Thalia de G le Mar 27 Nov 2012 - 18:18

@Hermiony a écrit:
@Mamousse a écrit:
Et je retrouve le même problème en ce qui concerne les bilans de langue. Comment être capable de repérer un verbe d'état si on n'a pas appris la litse des verbes d'état ? Comment repérer les propositions conjonctives si l'on n'a pas appris les conjonctions de subordinations ? Bref, bref...

Je ne suis pas pour le par cœur à tout prix, mais parfois c'est bien incontournable, non ? Alors, lorsqu'un élève arrive au collège en ayant toujours appris "à peu près", c'est toute une méthodologie qu'il faut mettre en place !

+1000. Combien de fois j'entends "est-ce que je peux le réciter avec mes mots? " = est-ce que je peux faire de l'a peu près? Je ne cesse de leur dire que s'ils font cela, l'expérience m'a prouvé qu'ils allaient droit dans le mur. De plus, s'ils ne retiennent qu'une partie du cours au lieu d'apprendre ce qui est écrit, que leur reste-t-il une semaine après?
Bien souvent d'ailleurs leurs définitions "à eux" sont terriblement alambiquées et bien souvent incompréhensibles...

En 6e, j'insiste, je lutte...Ensuite, je baisse les bras.
Quand elles ne signifient pas carrément le contraire.
Ce matin j'ai rendu un contrôle de leçon en 5e. Un élève était furieux de ne pas avoir la moyenne. Bah, il avait écrit un certain nombre de mots de la leçon, mais pas les plus importants.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum