[edit] Mauvaise période + mauvaise communication avec ma cde

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[edit] Mauvaise période + mauvaise communication avec ma cde

Message par lapetitemu le Mar 13 Nov 2012 - 17:41

Je vis cette rentrée de manière très violente.
Je me suis levée ce matin (hier j'étais absente) avec l'estomac noué et j'ai pleuré à en hurler, ou presque, toute seule dans ma salle de bains. Je suis quand même allée en cours, mais j'étais dans un état second, j'ai vraiment cru, au début, que j'allais me mettre à pleurer devant les élèves. Au fil de l'heure, ça s'est arrangé, mais je savais que j'allais craquer de nouveau dès que je croiserais un collège à la récréation. Ce qui n'a pas manqué. J'ai passé la récréation enfermée dans le bureau de la secrétaire à essayer de me calmer. J'ai quand même fait cours de 10 à midi, j'ai repris du poil de la bête, j'ai réussi à faire cours "normalement". L'après-midi a été difficile car avec des élèves pénibles, mais j'ai tenu.
Il est vrai que le contexte était peu réconfortant : j'ai perdu ma grand-mère et hier, j'étais aux funérailles, d'où mon absence. Au-delà de ce décès-là (qui était attendu car ma grand-mère était atteinte d'Alzheimer depuis de longues années), c'est celle de mon père qui est ressortie, car l'enterrement a eu lieu au même cimetière et dans la même tombe...
Mais je ne peux pas tout mettre sur le dos de cet évènement.
Autre chose joue aussi : j'ai passé d'excellentes vacances, semaine en Bretagne, bons moments avec amis et famille, et n'ai pas touché à mes cours. Mais la coupure a été telle que l'idée même d'y retourner me tordait le ventre. Exactement comme en septembre : plus envie d'être devant les élèves, mais même le fait de sortir mes affaires de mon cartable m'était insupportable - et je n'exagère pas. Je pensais travailler dimanche soir, puis hier après-midi, mais les funérailles ont perturbé ce planning. Hier soir je suis rentrée tard, donc ce matin je savais à peine ce que je faisais avec les élèves.
Et j'attaquais aujourd'hui les IDD avec un collège dont je ne partage pas la manière de travailler. Et (ça s'est confirmé) ce dispositif des IDD ne me convient pas du tout, c'est même tout ce que je déteste : élèves censés être en "autonomie" donc gestion de classe beaucoup plus difficile au final, travail au CDI dans lequel il est moins facile de cadrer les élèves, contours du travail peu définis...

Bref. Donc tout ceci peut expliquer mon état lamentable d'aujourd'hui.
Mais j'ai surtout l'impression que ça révèle un problème latent et plus profond. Au bout de deux ans et deux mois d'enseignement, je ne me suis jamais levée ni avec enthousiasme, ni même dans un état "banal". Je veux dire, aller travailler n'est jamais vraiment une partie de plaisir, mais je pourrais le vivre comme une routine, contraignante, mais qui ne crée pas d'émotion particulière. Or ce n'est pas du tout le cas : tous les jours, j'ai peur d'y aller, certains matins, je cherche tous les prétextes possibles pour ne pas aller au collège.
Je me rends surtout compte que je ne vis mon métier que dans la passion, qu'elle soit positive ou négative : au début (année de stage), ce n'étaient que des passions négatives, de la peur, de la rage ; puis j'ai découvert que je pouvais aussi sortir d'une heure de cours dans un état quasi euphorique (quand j'ai commencé à avoir de bonnes classes avec des élèves sympas). Mais ce n'est jamais neutre. Et de plus en plus, je me demande si ça me convient, à moi qui suis d'un naturel hypersensible, d'avoir un métier qui ne se vive que dans la passion.
A une époque (l'an dernier), j'aimais ce travail parce qu'on ne s'y ennuyait jamais. Mais cette année, j'ai l'impression que ça me bouffe plus qu'autre chose.
Et maintenant, même avec des classes gentilles (par exemple, mes 6e que j'ai eus de 10h à midi, et qui sont capables de travailler deux heures dans un silence ABSOLU), je n'ai plus d'enthousiasme. Je m'ennuie. Quant aux classes pénibles, je suis constamment agressée, j'ai l'impression d'être arrivée au bout de mes ressources pour faire autorité, et n'ai pas envie d'aller au-delà parce que je n'ai pas envie d'aller au-delà de ma personnalité. Je ne sais pas, finalement, si j'ai envie d'avoir de l'autorité. Mais le fait est que, dans notre métier, il en faut, sinon on crève. Donc c'est peut-être le métier qui ne va pas.

Comme je le disais, j'ai eu de bons moments, j'ai connu l'enthousiasme des cours réussis, le plaisir de la transmission du savoir, ou tout bêtement la joie d'être en classe avec des gamins sympathiques et attachants. Mais, à voir mon état depuis quelques jours (car je savais très bien que je vivrais cette rentrée ainsi, même si je n'avais pas prévu le décès de ma grand-mère et le "poids" en plus que cela constituerait), et ce soir encore, alors que pourtant tout ne s'est pas si mal passé, je ne sais pas si j'arriverais à retrouver ces moments positifs, à les vivre ainsi du moins.

Alors, à votre avis, est-ce un mauvais passage dû aux circonstances, ou bien dois-je songer dès à présent à une éventuelle reconversion ? (chose à laquelle je n'ai jamais réellement pensé, donc je n'ai pas le bout de la queue d'une idée...)

(Ce soir je suis plus zen mais je n'ai toujours absolument aucune envie de travailler, donc je risque de me retrouver, demain matin, dans le même état d'angoisse que ce matin.)


Dernière édition par lapetitemu le Lun 19 Nov 2012 - 9:48, édité 1 fois

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: [edit] Mauvaise période + mauvaise communication avec ma cde

Message par joliefiona le Mar 13 Nov 2012 - 17:48

euh... je dispose de trop peu de temps pour te répondre vraiment et te remonter le moral...
Ce que tu racontes est dur et ressemble à un gros coup de déprime, non? ou peut-être même une petite dépression...
Prends bien soin de toi...

joliefiona
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: [edit] Mauvaise période + mauvaise communication avec ma cde

Message par Derborence le Mar 13 Nov 2012 - 17:49

Tu vis des moments difficiles d'un point de vue personnel. Laisse-toi du temps pour y voir plus clair.
Professionnellement, certaines années et certaines classes sont plus difficiles que d'autres. Rassure-toi : nous nous ennuyons tous un jour ou l'autre, même avec des classes sympas et nous n'avons pas toujours envie d'aller travailler. Tu auras d'autres bons moments et des mauvais aussi : c'est ainsi.
En attendant, prends soin de toi. fleurs bisous

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne."
Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence

Derborence
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [edit] Mauvaise période + mauvaise communication avec ma cde

Message par Amaliah le Mar 13 Nov 2012 - 17:50

Pas de conseils à te donner, mais des pensées pour te remonter le moral...

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: [edit] Mauvaise période + mauvaise communication avec ma cde

Message par Iphigénie le Mar 13 Nov 2012 - 17:53

Je crois que tu as besoin de te reposer et de dépasser le deuil. Même s'il était attendu, ce sont des étapes de la vie qui s'inscrivent très profondément, parfois sans qu'on le mesure exactement. Il est tout à fait normal que tu sois déstabilisée et les nerfs à plat. Il n'y a pas d'obligation de péter la forme tous les jours et on a le droit de faire une pause si c'est nécessaire.
Courage à toi, tiens bon! fleurs

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: [edit] Mauvaise période + mauvaise communication avec ma cde

Message par Lilypims le Mar 13 Nov 2012 - 17:55

Je dirais que c'est un mauvais passage et que ça fait ressortir autre chose; mais ça ne veut pas dire que tu n'es pas faite pour ce métier.
Je crois surtout que tu es hypersensible, perfectionniste et que tu manques de confiance en toi.
En changeant de travail, tu retrouverais les mêmes problèmes déplacés sur un autre objet.

_________________
...il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer...

Lilypims
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [edit] Mauvaise période + mauvaise communication avec ma cde

Message par lapetitemu le Mar 13 Nov 2012 - 18:03

Merci à vous.
Alors, la dépression : je ne sais pas. J'ai déjà vécu une phase dépressive, où, vraiment, je n'avais plaisir à rien, où je ne voulais voir personne, où je ne dormais pas, où je pleurais tout le temps. En ce moment, quand je suis en vacances, en we, etc..., je pète la forme, suis très sociable, me sens bien, n'ai pas de complexes... C'est un peu puéril de le dire comme ça, mais c'est quand même un peu ça : je vais très bien quand je ne suis pas au travail !
(Ca n'a pas toujours été le cas car, l'an dernier encore, je luttais avec des problèmes personnels, dont le deuil de mon père justement, mais cette année, vraiment, j'ai dépassé la plupart des problèmes, et j'aime vraiment la/ma vie... en dehors du travail).

M'arrêter, ok, mais j'ai vraiment peur de ne jamais vouloir revenir. Et, comme je le disais, jusque là, je n'étais pas du tout dans une optique d'arrêt/réflexion/reconversion. Je pensais avoir passé le cap depuis la fin de l'année de stage.
Donc, pour l'instant, je fais le choix d'y aller, parce que je ne sais pas quoi faire d'autre, en gros.
(Sur un autre fil, je m'étais renseignée pour savoir à combien de jours on avait droit en cas de décès dans la famille mais, de toute façon, pour les ascendants indirects, on n'a droit à rien. Sinon j'aurais pris plusieurs jours sans scrupules, même si, objectivement, ce n'est pas la mort de ma grand-mère qui me met dans cet état-là. Enfin pas directement, quoi.)

Qui (quel professionnel) pourrais-je voir, avec qui je pourrais faire le point exact sur ce qui me convient/ne me convient pas dans le métier, en réfléchissant bien sûr à d'autres solutions ?
Car il existe des dizaines d'options (du simple temps partiel ou mi-temps à la reconversion totale, en passant par une mutation en lycée, une spécialisation...) mais je serais incapable de dire, là maintenant, toute seule, laquelle me conviendrait le mieux. Et peut-être d'ailleurs que c'est ma situation (poste fixe en collège) qui se révélera être la meilleure.

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: [edit] Mauvaise période + mauvaise communication avec ma cde

Message par lapetitemu le Mar 13 Nov 2012 - 18:06

@Lilypims a écrit:Je dirais que c'est un mauvais passage et que ça fait ressortir autre chose; mais ça ne veut pas dire que tu n'es pas faite pour ce métier.
Je crois surtout que tu es hypersensible, perfectionniste et que tu manques de confiance en toi.
En changeant de travail, tu retrouverais les mêmes problèmes déplacés sur un autre objet.

J'ai peur que tu aies raison...
Mais après, je ne sais pas : tous les métiers ne nécessitent pas de se retrouver tous les jours devant 25 à 30 personnes qui attendent de toi que tu leur enseignes quelque chose.
Ce n'est pas quelque chose qui me déplaît en soi : avec des élèves sympas, c'est très agréable d'être dans cette situation. Ce n'est pas quelque chose qui me déplaît en soi, j'aime parler, j'aime expliquer, j'aime faire mon show. Sauf que y'a des jours où, non. Et là, je préférerais être toute seule devant mon bureau, mon ordinateur, autre, et ne pas être obligée de parler.



lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: [edit] Mauvaise période + mauvaise communication avec ma cde

Message par Lilypims le Mar 13 Nov 2012 - 18:12

@lapetitemu a écrit:
@Lilypims a écrit:Je dirais que c'est un mauvais passage et que ça fait ressortir autre chose; mais ça ne veut pas dire que tu n'es pas faite pour ce métier.
Je crois surtout que tu es hypersensible, perfectionniste et que tu manques de confiance en toi.
En changeant de travail, tu retrouverais les mêmes problèmes déplacés sur un autre objet.

J'ai peur que tu aies raison...
Mais après, je ne sais pas : tous les métiers ne nécessitent pas de se retrouver tous les jours devant 25 à 30 personnes qui attendent de toi que tu leur enseignes quelque chose.
Ce n'est pas quelque chose qui me déplaît en soi : avec des élèves sympas, c'est très agréable d'être dans cette situation. Ce n'est pas quelque chose qui me déplaît en soi, j'aime parler, j'aime expliquer, j'aime faire mon show. Sauf que y'a des jours où, non. Et là, je préférerais être toute seule devant mon bureau, mon ordinateur, autre, et ne pas être obligée de parler.



Sur ce point, je pense vivre les choses comme toi. J'aime faire ce que je fais avec emportement (sinon je ne le fais pas ; et c'est comme ça pour tout). Nécessairement, il y a des hauts et des bas, des périodes d'enthousiasme et d'autres d'abattement. Ce sont ces périodes de creux qu'il faut apprendre à accepter parce que ça fait (peut-être) partie de ton caractère, "la vie en dents de scie".

Lilypims
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [edit] Mauvaise période + mauvaise communication avec ma cde

Message par caperucita le Mar 13 Nov 2012 - 18:15

Juste pour dire que j'ai perdu ma grand-mère l'année du CAPES, fin mai. On préparait donc l'oral à cette période, mais j'ai loupé deux semaines, il me semble. Quand j'y suis retournée, c'était horrible, à chaque fois que quelqu'un me posait la banale question de routine "ça va ?" J'avais envie de m'effondrer. Je ne crois pas que j'aurais été capable de reprendre le boulot comme ça, ou alors en étant dans le même état que toi, envie de pleurer toutes les 5 minutes, sans arrêt les larmes aux yeux etc... Il faut le temps de faire son deuil, et si en plus cela fait remonter d'autres décès en toi c'est encore pire... Vraiment, courage, ces moments ne sont pas faciles...

_________________
Premier néo-commandement : Je ne mettrai point de S au futur !!!
Par contre,si j'avais un marteau, je cognerais le jour, je cognerais la nuit, j'y mettrais tout mon coeur ! Razz Razz

caperucita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [edit] Mauvaise période + mauvaise communication avec ma cde

Message par Stered le Mar 13 Nov 2012 - 18:30

fleurs2 Lapetitemu.

Si ça peut te rassurer un peu, mes deux premières années, je ne me sentais pas du tout à ma place en tant qu'enseignante. Le contraste entre l'université et le monde de la ZEP était rude. Et puis, je tâtonnais, n'ayant pas pu compter sur l'IUFM pour m'apprendre la base : gérer une classe et faire un cours...

Avec plus d'expérience, ça s'est amélioré. Je crois que depuis ma 4e rentrée, je suis contente d'aller travailler Smile
C'est sans doute pour ça que j'ai si mal vécu, lors de cette 8e rentrée, la présence d'un élève ultra perturbateur dans ma classe : sa capacité à m'ignorer et à foutre un bordel monstre m'a rappelé mes débuts... Souvenirs douloureux...

Stered
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [edit] Mauvaise période + mauvaise communication avec ma cde

Message par gauvain31 le Mar 13 Nov 2012 - 18:49

Salut ;
tu as des doutes sur ta vocation et à avec peu d'expérience que tu as c'est normal; après il faut savoir pourquoi tu t'ennuies, même avec des élèves mignons comme tout: est-ce que intellectuellement le niveau des cours n'est pas assez poussé?? pour le coup tu es peut être faite pour travailler en lycée avec des grands; je ne sais pas si tu es TZR , mais çà te fera du bien de te confronter avec un nouveau type d'élèves , une nouvelle organisation (et tu ne t'ennuierais pas!!)
Après le décès de ta grand mère ( et pour le coup le souvenir du décès de ton père) rend ton quotidien au collège plus incongru, ce qui est tout à fait normal (j'ai connu çà avec le décès de mon père)
Vu ta situation , on ne peut pas parler de reconversion; peut être que tu as besoin de toucher un petit peu à tout: tu t'ennuies très vite ??? C'est signe d'une bonne santé intellectuelle !!!
A ta place j’essaierais de demander un lycée pour l'année prochaine; perso je suis en SVT TZR depuis toujours (c'est ma 10ème année) et je ne suis jamais ennuyé une seule fois car chaque année j'avais un niveau nouveau et j e préfère de très loin le lycée qui me stimule intellectuellement plus que le collège; oui je fais parfois du collège ; à cheval avec du lycée , et çà me va très bien comme çà (je ne me vois pas du tout en poste fixe en collège , c'est impensable)
En conclusion je pense qu'il est beaucoup trop tôt pour savoir si tu es réellement faite pour ce métier (perso ma conviction s'est forgée d'années en années celle comme quoi certaines personne , chef d’établissement ou inspecteur n'ont rien à faire dans l'EN aussi.....)
Bon courage à toi

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [edit] Mauvaise période + mauvaise communication avec ma cde

Message par AerisLike le Mar 13 Nov 2012 - 18:54

@Stered a écrit: fleurs2 Lapetitemu.

Si ça peut te rassurer un peu, mes deux premières années, je ne me sentais pas du tout à ma place en tant qu'enseignante. Le contraste entre l'université et le monde de la ZEP était rude. Et puis, je tâtonnais, n'ayant pas pu compter sur l'IUFM pour m'apprendre la base : gérer une classe et faire un cours...

Avec plus d'expérience, ça s'est amélioré. Je crois que depuis ma 4e rentrée, je suis contente d'aller travailler Smile
C'est sans doute pour ça que j'ai si mal vécu, lors de cette 8e rentrée, la présence d'un élève ultra perturbateur dans ma classe : sa capacité à m'ignorer et à foutre un bordel monstre m'a rappelé mes débuts... Souvenirs douloureux...

Je me retrouve aussi dans tes propos. Les deux premières années en tant que titulaire ont été rudes. Élèves difficiles (ZEP), 3h de route par jour, boule au ventre lié au stress de la route puis de la gestion de classe.
Cette année, je suis dans un LP paumé en campagne (ZEP aussi mais... une ZEP différente de la banlieue parisienne). Les élèves sont un peu moins durs, j'ai 1h de route en moins par jours... et c'est un peu mieux. La route me casse complètement mais j'ai deux classes de CAP que j'apprécie beaucoup (pas toujours faciles mais je les trouves attachantes).
Malgré tout cela, je me sens plus à l'aise dans mon rôle. J'ai compris que je ferais davantage de l'éducation que de l'enseignement. Je l'accepte maintenant.

Laisse toi du temps lapetitemu. Je suis moi aussi assez sensible et ce n'est pas toujours facile. Je fais de la colopathie et je peux te dire que c'est parfois très difficile pour moi de gérer la classe alors que mes intestins "m'inonde" de douleur. Il m'arrive souvent aussi d'essayer de trouver des excuses pour ne pas y aller... au final, j'y vais toujours.
Je pense en effet qu'il y a des moments où l'on est moins motivé. Sois patiente, peut être que ça passera... fleurs2

AerisLike
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: [edit] Mauvaise période + mauvaise communication avec ma cde

Message par Malicou le Mar 13 Nov 2012 - 19:20

J'ai très mal vécu mon année de T1 (après une bonne année de stage pourtant). Je pleurais tous les soirs et je ne prenais aucun plaisir à être avec mes élèves qui m'en faisaient voir de toutes les couleurs ... je rêvais même d'avoir un accident de voiture pour ne plus aller en cours...

J'ai commencé sérieusement à chercher un autre travail. J'ai trouvé plusieurs pistes mais aucune ne me convenait. Je ne me voyais pas faire autre chose. Je suis restée prof! Et heureusement car aujourd'hui j'adore mon boulot.

Peut-être que si tu réfléchissais à une reconversion, cela te permettrait de vraiment te rendre compte si tu aimerais faire autre chose ou non ...

Malicou
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: [edit] Mauvaise période + mauvaise communication avec ma cde

Message par Malicou le Mar 13 Nov 2012 - 19:23

@lapetitemu a écrit:
@Lilypims a écrit:Je dirais que c'est un mauvais passage et que ça fait ressortir autre chose; mais ça ne veut pas dire que tu n'es pas faite pour ce métier.
Je crois surtout que tu es hypersensible, perfectionniste et que tu manques de confiance en toi.
En changeant de travail, tu retrouverais les mêmes problèmes déplacés sur un autre objet.

J'ai peur que tu aies raison...


Peut-être qu'une aide d'un spy serait la bienvenue.

Pour moi, quelques séances seulement m'ont permis de bien réfléchir et de prendre conscience de certaines choses. (comme le fait que je voulais dans tous les domaines être la meilleure, ce qui bien évidemment n'est pas le cas).

Malicou
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: [edit] Mauvaise période + mauvaise communication avec ma cde

Message par Mona Lisa Klaxon le Mar 13 Nov 2012 - 20:10

Les premières années d'un métier, quel qu'il soit, ne sont pas les plus gratifiantes (euphémisme). J'ai commencé à me sentir vraiment à l'aise dans mon boulot la 6e année. Mon père est mort dans ma 3e année de boulot, j'ai encaissé le deuil, j'allais bien, etc. Il m'a fallu galérer dans mon boulot plus tard pour regarder les choses en face:non, le deuil n'était pas fait, et oui, je remettais toute ma vie en question. Un travail avec un psy m'a permis de tirer les choses au clair, de dépasser tout ça et d'équilibrer boulot et sentiments: je plussoie donc la remarque de Malicou!

Mona Lisa Klaxon
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: [edit] Mauvaise période + mauvaise communication avec ma cde

Message par lapetitemu le Mer 14 Nov 2012 - 12:19

Je n'y suis pas allée ce matin. J'aurais peut-être dû, là je me sens encore plus angoissée - ou plutôt découragée - qu'hier.
J'en ai marre aussi que ce soit toujours la galère pour trouver un médecin, celle que je vois d'habitude n'était pas disponible, les autres du cabinet étaient complets aujourd'hui, celle que je viens d'avoir au téléphone me prend mais à "contre-coeur", elle me case entre deux rdv et m'a dit que c'était au médecin traitant normalement de faire les arrêts de travail. Je ne sais même pas ce que je vais lui dire, je déteste raconter ma vie à des médecins que je ne connais pas.

Je me sens nulle, même pas capable d'aller travailler. Je n'ai jamais pensé que le travail devait passer avant le reste mais je me rends compte que le fait de ne plus savoir où j'en suis professionnellement parlant me donne l'impression de ficher ma vie en l'air.
Mon mari s'est très bien occupé de moi ce matin, mais je m'en veux encore plus, je lui fais revivre les mêmes galères que pendant l'année de stage, moi qui pensais m'en être sortie.

Je voudrais juste avoir une vie normale, où le fait de me lever pour aller au boulot ne constitue pas un traumatisme.

Je réfléchis aux mutations, mais, vraiment, je ne sais pas. Je ne suis pas sûre qu'aller en lycée me conviendrait davantage. Déjà que je commence à avoir de plus en plus l'impression que, quand on prend les élèves au collège, même en 6e, il est déjà trop tard pour les éduquer/leur apprendre les bases, j'ai peur qu'en lycée je sois encore plus confrontée à un fossé entre ce qu'on est censés leur apprendre et leur niveau de départ. Et j'ai déjà le boulot en horreur, alors au lycée...

Je ne suis pas TZR, et j'en suis soulagée. Je préfère la stabilité.

Le problème, c'est que j'ai déjà connu l'enthousiasme de cours qui se passent bien et dont je sors ravie. C'est une énorme différence avec l'année de stage, pendant laquelle aucune heure de cours (je n'exagère pas) ne s'est bien passée. Je tenais uniquement en sachant que j'allais changer d'établissement l'année suivante.
Depuis que je suis dans mon établissement en tant que titulaire, j'ai connu des classes pénibles, mais aussi des classes sympas voire de super classes. Et je sais qu'à moins de tomber dans un établissement parfait (ce qui n'existe sans doute pas), ce sera mon lot tous les ans : au mieux, un mix de classes pénibles et de bonnes classes. Ce qui est déjà beaucoup, certes. Mais je vois que ça ne me suffit/convient pas. Une seule classe pénible m'épuise (et dorénavant j'en ai deux, avec le groupe d'IDD qui s'est avéré infect) et m'ôte toute envie de travailler.

Encore une journée où je vais me traîner et ruminer... Ce n'est pas comme ça que je voyais ma vie cette année, vraiment pas.

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: [edit] Mauvaise période + mauvaise communication avec ma cde

Message par ayo le Mer 14 Nov 2012 - 12:26

Lapetitemu, déjà fleurs courage

Je comprends très bien ce que tu décris car je l'ai vécu il y a quelques années. A l'époque, je n'étais pas prof et je travaillais en entreprise. Je considérais le travail comme la source de tous mes maux, je ne focalisais que sur ça, ressassais et enviais terriblement ces gens qui vont au travail sans se poser de questions, qui arrivent à vivre leur vie "à côté" de façon sereine, indépendamment de leur travail quotidien. Du coup je surinvestissais, si on peut dire, ma vie privée, devenais complètement dépendante de mon amie, passais mes we à essayer d'oublier la semaine et comme j'y arrivais assez bien, je vivais des moments très durs le dimanche soir et le lundi matin.

Le problème n'était pas le travail mais bien la dépression. cela ne veut pas dire qu'il faut subir et travailler sans se poser de questions. En allant mieux, j'ai été en mesure de me prendre en main et de changer de métier mais j'aurais aussi pu finir par rester dans cette boîte.

Essaye de prendre les choses dans l'ordre: d'abord aller mieux (te faire aider, aller parler à quelqu'un, t'arrêter si besoin, prendre éventuellement des médocs si un médecin de confiance le juge nécessaire) puis réfléchir à ton travail, à ce que tu veux faire (là il y a des "coachs" professionnels qui sont parfois utiles). Mais ne fais pas l'inverse car tu déplacerais ton malaise dans un autre métier, ça n'arrangerait rien au fond...

Courage Lapetitemu, j'aurais vraiment pu écrire mot pour mot ce que tu viens d'écrire...

ayo
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: [edit] Mauvaise période + mauvaise communication avec ma cde

Message par Zorglub le Mer 14 Nov 2012 - 12:35

Lapetitemu, à vous lire, il me semble que vous avez tous les symptômes d'une dépression nerveuse.
C'est pas juste un moment de blues, c'est une maladie sérieuse qui peut se guérir à condition de se soigner.

En général, lorsque vous avez mal aux dents vous allez chez le dentiste.
Ben cette fois, vous avez mal à la tête. Donc tentez de trouver un psychiatre un peu à la hauteur et suppliez-le pour avoir un rdz-vs !

C'est leur travail, ils savent choisir la molécule la plus adaptée à votre personnalité et à vos troubles (avec plus de recul et donc bien mieux qu'un généraliste).
Ils proposent souvent en complément une aide psychothérapie (ou toute autre forme de thérapie par la parole).

De mon côté, je ne fais pas trop confiance aux thérapeutes qui ne sont pas médecins (psyzinzins, réducteurs de têtes, et autres diseurs de bonne aventure, etc.). Trop de charlatans ...
Avec un psychiatre vous êtes à peu près assurée de ne pas tomber dans les griffes d'un escroc.

Ne restez pas dans cet état, il y a peu de chances qu'il s'améliore spontanément.
Cette maladie est une galère, mais on peut en sortir et retrouver petit à petit la joie de vivre.
Vous vous le devez et surtout vous le devez à vos proches !

Bon courage !

Zorglub
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [edit] Mauvaise période + mauvaise communication avec ma cde

Message par lapetitemu le Mer 14 Nov 2012 - 12:42

@ayo a écrit:Lapetitemu, déjà fleurs courage

Je considérais le travail comme la source de tous mes maux, je ne focalisais que sur ça, ressassais et enviais terriblement ces gens qui vont au travail sans se poser de questions, qui arrivent à vivre leur vie "à côté" de façon sereine, indépendamment de leur travail quotidien. Du coup je surinvestissais, si on peut dire, ma vie privée, devenais complètement dépendante de mon amie, passais mes we à essayer d'oublier la semaine et comme j'y arrivais assez bien, je vivais des moments très durs le dimanche soir et le lundi matin.


Voilà, effectivement, je crois que tu as vécu exactement ce que je suis en train de vivre...

Zorglub, je ne sais pas si je veux d'un traitement médicamental. J'ai déjà connu une phase dépressive dans ma vie, et c'était tout de même très différent : je ne voulais plus voir personne, même des amis que j'adorais, je me traînais du matin au soir sans distinction entre les jours où j'allais à la fac et les jours où j'étais en we ou vacances. En ce moment (c'est ça que je disais être puéril, mais c'est vraiment comme ça que ça se passe), quand je ne suis pas au travail (et que je ne devrais pas l'être), je vais bien, parfois même très bien.
Après, que tous les problèmes ne soient pas liés au travail, que ce ne soit que la cristallisation d'autres plaies plus profondes, je veux bien le croire.
J'ai déjà tenté un psychiatre, puis une psychologue, sans que cela me fasse du bien. Je veux bien croire que je n'ai pas poussé assez loin, mais si je commence maintenant une thérapie, je veux être avec quelqu'un de confiance. Et comment le trouver alors que, déjà, je n'arrive pas à être suivie régulièrement par le même médecin généraliste ?...

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: [edit] Mauvaise période + mauvaise communication avec ma cde

Message par Al le Mer 14 Nov 2012 - 12:46

Je pense que le problème n'est pas le métier mais la manière dont tu le vis :

"Et de plus en plus, je me demande si ça me convient, à moi qui suis d'un naturel hypersensible, d'avoir un métier qui ne se vive que dans la passion.

C'est faux, et je crois même qu'il faut se battre contre son côté trop "passionné" quand on fait ce métier, sinon effectivement ça nous bouffe. Tu n'as pas à être "euphorique" / en transe quand un cours se passe bien (mais si tu es heureuse d'avoir réussi à bien faire travailler tes élèves, c'est super bien entendu), ni à souffrir autant le martyre quand un cours se passe mal ; l'ennui / désintérêt viennent aussi de ce que tu mets beaucoup trop d'enjeux dans ce métier (je crois).

J'ai un peu la même tendance que toi et c'est le travail avec un psy qui est habitué aux "problèmes de profs" (mais aussi de tous les métiers ou garder une distance et un équilibre n'est pas facile) qui m'aide. Ca c'est un conseil que je te donne depuis un an Wink désolée d'en revenir toujours à ça mais on est pas toujours "surdoué" pour régler soi même tous les problèmes qu'on rencontre dans la vie. Parfois on a réellement besoin d'aide, au quotidien. Quand on est dans la salle de cours il ne faut jamais rien prendre personnellement (attaques des élèves, etc), et ensuite on peut avoir une autorité sans être épuisé pour autant, parce qu'on aura mieux cerné quel "rôle" on a vis à vis des enfants ; si on est trop passionné il faut travailler sur le fait que c'est "juste" un métier, qui te permet de manger, de gagner ta vie, c'est "juste" une position dans la société, tu essaies de le faire bien : enseigner des choses avec les moyens pédagogiques dont tu disposes, POINT. En dehors des heures de classe, fais autre chose. Courage en tout cas fleurs2

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."

Al
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: [edit] Mauvaise période + mauvaise communication avec ma cde

Message par lalilala le Mer 14 Nov 2012 - 12:48

Bon courage lapetitepu...je me retrouve dans ce que tu as écrit, la rentrée est difficile aussi de mon côté. J'ai fait une vraie pause aussi pendant une semaine et puis quand il a fallu s'y remettre...j'ai enchaîné les crises d'angoisse et les crises de nerfs (vraiment la nuit de vendredi à samedi a été infernale...une envie de vomir et une angoisse pas possibles toute la nuit).
Je ne me sens pas très bien là, je suis complètement à plat, un rien me fait pleurer (hier je ne retrouvais pas mes clés d'appart dans mon sac et au bout de 3 sec. de recherche je me suis mise à chialer), j'ai des vertiges en cours et je suis particulièrement découragée. Et puis j'aurais pu écrire ça aussi :
Quant aux classes pénibles, je suis constamment agressée, j'ai l'impression d'être arrivée au bout de mes ressources pour faire autorité, et n'ai pas envie d'aller au-delà parce que je n'ai pas envie d'aller au-delà de ma personnalité. Je ne sais pas, finalement, si j'ai envie d'avoir de l'autorité. Mais le fait est que, dans notre métier, il en faut, sinon on crève. Donc c'est peut-être le métier qui ne va pas.

J'en peux plus de me faire violence pour aller bosser, ça ne peut plus continuer. Je tiens en me disant qu'un jour, bientôt, je ferai autre chose. Ca t'aiderait peut-être de faire quelques recherches pour une éventuelle reconversion...?

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: [edit] Mauvaise période + mauvaise communication avec ma cde

Message par lapetitemu le Mer 14 Nov 2012 - 12:58

@Aletheia a écrit:

J'ai un peu la même tendance que toi et c'est le travail avec un psy qui est habitué aux "problèmes de profs" (mais aussi de tous les métiers ou garder une distance et un équilibre n'est pas facile) qui m'aide.

Ben voilà, c'est exactement ça que je veux trouver ! Je veux parler à quelqu'un qui connait mon métier. Car, je le répète, je sais bien que tous mes problèmes ne viennent pas de là, mais je veux comprendre pourquoi ils ressortent principalement quand je suis au collège, et pas ailleurs. Peut-être qu'à partir de là, je pourrais effectivement savoir si c'est moi qui surinvestis mon métier ou si, vraiment, il ne me convient pas.
Il y a quelque chose que je dois creuser dans l'idée de "spectacle", je crois. J'ai toujours été une grande timide rêvant d'être sur le devant de la scène, et j'ai commencé à aimer le métier quand j'ai commencé à prendre plaisir à parler, faire des blagues, etc... devant mes 30 gamins. Sauf que le métier, ce n'est pas -que- ça. Donc peut-être que je me suis mise à aimer ce métier pour de mauvaises raisons.

Et d'ailleurs, quand je fais un cours "normalement" (avec mes 6e, ils sont si sages que je n'ai besoin ni de crier, ni de faire le pitre pour avoir leur attention), eh bien... je m'ennuie. En fait, je crois que je ne fais pas ce métier par intérêt pour les élèves, mais pour me faire plaisir à moi (besoin de déverser toutes les connaissances que j'ai et que je juge intéressantes, besoin d'avoir un auditoire, quoi).
C'est là que se trouve le problème, à mon avis. Et je ne sais pas si ça, je pourrais le changer ou pas.

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: [edit] Mauvaise période + mauvaise communication avec ma cde

Message par Zorglub le Mer 14 Nov 2012 - 12:59

Bien entendu, je ne sais pas si vous avez une dépression ou autre chose !
Parce que je suis prof de maths et pas psychiatre ...

Par contre, ce qui est certain c'est que vous souffrez un max et ça, c'est pas agréable et pas bon ...
Contrairement à la légende chrétienne, la douleur n'est pas rédemptrice, bien au contraire ...

Il faut vous faire aider par un professionnel qui saura trouver les mots (et s'il le juge utile les médocs) utiles !

C'est effectivement pas facile de trouver le bon interlocuteur (ie celui qui est adapté à votre personnalité).
Il faut parfois en essayer plusieurs avant de trouver "le bon".
Ne vous découragez pas, vous habitez dans une grande ville, à condition d'entamer une démarche active de recherche, vous finirez par réussir.

Zorglub
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [edit] Mauvaise période + mauvaise communication avec ma cde

Message par lapetitemu le Mer 14 Nov 2012 - 13:18

Lalilala : fleurs2
Courage !
Je voudrais faire des recherches pour une éventuelle reconversion, oui, mais je pense qu'auparavant, il faut que je sache ce qui ne va pas, vraiment, avec ce travail-là, pour y voir plus clair.

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum