Instit' de CP: qu'entendez-vous par "élève-lecteur"?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Instit' de CP: qu'entendez-vous par "élève-lecteur"?

Message par totoro le Mer 14 Nov 2012 - 13:03

Bonjour à tous/toutes,
Me revoilà avec mes questions de mère angoissée:
L'instit' de Junior nous a assuré qu'à Noël, les elèves seraient "lecteurs", quel l'an dernier, un seul ne l'était pas, mais c'est celui qui a redoublé...
SAUF QUE, à 6 semaines des vacances de Noël, Junior décompose encore les associations consonnes-voyelles, dissocie les syllabes sans sembler parvenir à recomposer le mot dans son ensemble, je ne vois comment ça va évoluer d'ici Noël... Suspect No
Du coup, je me demande ce que vous entendez pas "lecteur"...
Est-ce que cette étape est normale (je pense que oui) et va passer rapidement?
Est-ce qu'il serait possible qu'il lise mieux en classe / avec son père qu'avec moi, de peur que je ne lise plus pour lui (histoire du soir par exemple)?
Est-ce que je m'inquiète inutilement et que tout va bien?
Merci!

_________________

La réforme du collège en clair :
http://www.reformeducollege.fr/

totoro
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instit' de CP: qu'entendez-vous par "élève-lecteur"?

Message par phi le Mer 14 Nov 2012 - 13:09

Concrètement ça donne quoi?
Il reste encore toute une période avant les vacances de noël Smile
Mes élèves (même celle qui devait être orientée en clis) lisent actuellement des phrases simples avec le ton, et comprennent ce qu'ils ont lu. Ils peuvent se servir de ce qu'ils ont appris pour lire en dehors de l'école (dernièrement ils lisaient les titres des films sur les affiches devant le cinéma par exemple) mais tout cela est loin d'être terminé parce qu'ils ne connaissent pas encore du tout tous les sons. Je ne considère donc pas encore qu'ils sont lecteurs.
Le rased par chez nous considère qu'un élève est "non lecteur" en dessous d'un certain score de réussite à des tests assez simple et "petit lecteur" quand on est entre 20 et 25 sur 50 ou quelque chose comme ça.
Quelle méthode utilise cet enseignant?


Dernière édition par phi le Mer 14 Nov 2012 - 13:16, édité 1 fois

phi
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instit' de CP: qu'entendez-vous par "élève-lecteur"?

Message par Clarinette le Mer 14 Nov 2012 - 13:14

Bonjour, difficile de savoir ce qu'entend l'instit' de ton fils par "élève-lecteur" (déchiffreur ou "compréhenseur" ?), ni s'il lit mieux en classe qu'à la maison (même si c'est peu probable, tout de même)...

Cela étant, effectivement, à Noël, les élèves devraient, bien évidemment, avoir compris le système combinatoire et, selon moi, connaître une bonne partie des sons.

Junior manque peut-être d'entraînement, auquel cas tu peux y remédier. D'autre part, écrit-il suffisamment ? (des syllabes d'abord, puis des mots simples)
Enfin, quelle méthode l'instit' utilise-t-il ?

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instit' de CP: qu'entendez-vous par "élève-lecteur"?

Message par totoro le Mer 14 Nov 2012 - 13:16

Il peut lire les textes vus en classe (avec une bonne dose de par coeur... Rolling Eyes ), et déchiffre les affiches.
La maitresse semble mélanger un apprentissage syllabique et la méthode du manuel "fabulire" qui semble assez global. Le problème, c'est que le livre propose de lire des sons qui n'ont donc pas été vu en classe (la combinaison [AN] par exemple n'a pas été étudiée en elle-même et on la toruve beaucoup dans les textes proposés.) Il les apprend donc de lui-même, mais c'est laborieux.

_________________

La réforme du collège en clair :
http://www.reformeducollege.fr/

totoro
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instit' de CP: qu'entendez-vous par "élève-lecteur"?

Message par totoro le Mer 14 Nov 2012 - 13:18

Et non, il n'écrit pas assez, et c'est ma faute; à chaque fois que je lui propose, j'ai des cris, des "je suis fatigué", il a du mal à se concentrer. Dans le meilleur des cas, c'est bien 5 minutes, et ensuite, c'est la crise.

_________________

La réforme du collège en clair :
http://www.reformeducollege.fr/

totoro
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instit' de CP: qu'entendez-vous par "élève-lecteur"?

Message par krungthep le Mer 14 Nov 2012 - 13:19

@totoro a écrit:Il peut lire les textes vus en classe (avec une bonne dose de par coeur... Rolling Eyes ), et déchiffre les affiches.
La maitresse semble mélanger un apprentissage syllabique et la méthode du manuel "fabulire" qui semble assez global. Le problème, c'est que le livre propose de lire des sons qui n'ont donc pas été vu en classe (la combinaison [AN] par exemple n'a pas été étudiée en elle-même et on la toruve beaucoup dans les textes proposés.) Il les apprend donc de lui-même, mais c'est laborieux.

Bon ... tu as l'explication des difficultés de ton fils... comme des milliers d'autres parents, apprends à lire à ton enfant avec Léo et Léa ou autre méthode rationnelle...

krungthep
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instit' de CP: qu'entendez-vous par "élève-lecteur"?

Message par totoro le Mer 14 Nov 2012 - 13:21

J'aimerais bien me dire que je peux lui apprendre, MAIS il est épuisé le soir, les devoirs sont déjà un calvaire. quand pourrais-je lui apprendre une autre méthode? Par ailleurs, je me sens assez démunie, je ne suis pas instit' et c'est vraiment un autre métier que celui de prof en collège et lycée...

_________________

La réforme du collège en clair :
http://www.reformeducollege.fr/

totoro
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instit' de CP: qu'entendez-vous par "élève-lecteur"?

Message par phi le Mer 14 Nov 2012 - 13:21

C'est normal qu'il n'aime pas trop qu'on le fasse travailler en plus de ce qu'il doit faire en classe, surtout si ce qu'on lui fait faire lui demande déjà beaucoup d'efforts Sad
Je pense que les vrais "spécialistes viendront t'aider bientôt Smile Tu as essayé de présenter ça non comme du travail mais comme un jeu totalement différent de ce qu'on fait à l'école (utiliser les lettres aimantées sur le frigo,...) ?
Bon courage en tous cas, ça serait bien que le cp cesse d'être un stress pour les parents et qu'ils puissent vraiment faire confiance à l'école Sad


Dernière édition par phi le Mer 14 Nov 2012 - 13:26, édité 1 fois

phi
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instit' de CP: qu'entendez-vous par "élève-lecteur"?

Message par Tinsel le Mer 14 Nov 2012 - 13:25

@phi a écrit:Tu as essayé de présenter ça non comme du travail mais comme un jeu totalement différent de ce qu'on fait à l'école (utiliser les lettres aimantées sur le frigo,...) ?
J'allais dire ça aussi, ou des jeux du commerce comme le syllamot (que je en connais pas vraiment ceci dit)

Tinsel
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instit' de CP: qu'entendez-vous par "élève-lecteur"?

Message par Clarinette le Mer 14 Nov 2012 - 13:25

@totoro a écrit:Il peut lire les textes vus en classe (avec une bonne dose de par coeur... Rolling Eyes ), et déchiffre les affiches.
La maitresse semble mélanger un apprentissage syllabique et la méthode du manuel "fabulire" qui semble assez global. Le problème, c'est que le livre propose de lire des sons qui n'ont donc pas été vu en classe (la combinaison [AN] par exemple n'a pas été étudiée en elle-même et on la toruve beaucoup dans les textes proposés.) Il les apprend donc de lui-même, mais c'est laborieux.
J'aurais pu le jurer ! furieux furieux furieux

@totoro a écrit:Et non, il n'écrit pas assez, et c'est ma faute; à chaque fois que je lui propose, j'ai des cris, des "je suis fatigué", il a du mal à se concentrer. Dans le meilleur des cas, c'est bien 5 minutes, et ensuite, c'est la crise.
Non, ce n'est pas ta faute, c'est celle de l'instit : les parents ne sont pas censés devoir pallier l'incompétence des profs...

@phi a écrit:En même temps c'est normal qu'il n'aime pas trop qu'on le fasse travailler en plus de ce qu'il doit faire en classe, surtout si ce qu'on lui fait faire lui demande déjà beaucoup d'efforts Sad
Je pense que les vrais "spécialistes viendront t'aider bientôt Smile Tu as essayé de présenter ça non comme du travail mais comme un jeu totalement différent de ce qu'on fait à l'école (utiliser les lettres aimantées sur le frigo,...) ?
Bon courage en tous cas, ça serait bien que le cp cesse d'être un stress pour les parents et qu'ils puissent vraiment faire confiance à l'école Sad
Oui, il y a des jeux de lettres très bien faits : j'en ai un en classe que les CP s'arrachent le soir à l'étude quand ils ont fini leurs devoirs.

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instit' de CP: qu'entendez-vous par "élève-lecteur"?

Message par krungthep le Mer 14 Nov 2012 - 13:26

@totoro a écrit:J'aimerais bien me dire que je peux lui apprendre, MAIS il est épuisé le soir, les devoirs sont déjà un calvaire. quand pourrais-je lui apprendre une autre méthode? Par ailleurs, je me sens assez démunie, je ne suis pas instit' et c'est vraiment un autre métier que celui de prof en collège et lycée...

J'ai appris à lire à ma fille en anglais, puis en francais, par anticipation des méthodes globales (très présentes dans le monde anglophone également).
Je faisais 2 "séances" par jour, une avant d'aller à l'école, une le soir.
Total, environ 30 minutes par jour.
Ca a pris un an pour les 2 langues pour atteindre un niveau de lecture très courant. Elle est en GS et a des devoirs 2 fois par semaine depuis la MS (mais elle adore les faire).

krungthep
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instit' de CP: qu'entendez-vous par "élève-lecteur"?

Message par totoro le Mer 14 Nov 2012 - 13:31

Avant d'aller à l'école, ce n'est pas la peine, il a déjà du mal à se lever et à se préparer pour arriver à l'heure (et on s'en sort bien, il va rarement à la périscolaire). Le soir, il est fatigué. Et il déteste faire les devoirs...

Clarinette: c'est quoi ton jeu?

_________________

La réforme du collège en clair :
http://www.reformeducollege.fr/

totoro
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instit' de CP: qu'entendez-vous par "élève-lecteur"?

Message par Clarinette le Mer 14 Nov 2012 - 13:34

Impossible de remettre la main sur son nom : c'est un vieux jeu de mes filles, sans doute plus édité, mais peut-être trouvable d'occase. Je te dis ça demain.

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instit' de CP: qu'entendez-vous par "élève-lecteur"?

Message par krungthep le Mer 14 Nov 2012 - 13:34

@totoro a écrit:Avant d'aller à l'école, ce n'est pas la peine, il a déjà du mal à se lever et à se préparer pour arriver à l'heure (et on s'en sort bien, il va rarement à la périscolaire). Le soir, il est fatigué. Et il déteste faire les devoirs...

Clarinette: c'est quoi ton jeu?


Je n'ai pas dit que c'était toujours facile par contre...
Ma fille a eu énormément de mal à comprendre la combinatoire, ca a dû prendre tout le premier mois sur l'année... Et pour la motivation, j'ai épuisé pas mal de collections d'autocollants...
Mais quand je vois ses petits voisins du même âge qui aujourd'hui étaient en train d'apprendre des mots comme "review" en global, je me dis qu'elle y a échappé belle...

krungthep
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instit' de CP: qu'entendez-vous par "élève-lecteur"?

Message par doublecasquette le Mer 14 Nov 2012 - 14:52

Totoro, à la maison, il faut absolument que ça passe par le jeu.
Les lettres sur le frigo, c'est bien pour un début, mais au stade où il devrait en être maintenant (capable de lire, seul, à voix haute : "Une cane va à la mare ; Luc suit la cane. Un canard arrive, Luc fuit." et de le faire assez vite pour pouvoir le "résumer" ensuite), ça ne suffirait pas.
En revanche, s'il n'aime pas écrire, elles peuvent servir de déclencheur en "dictée". Il n'aurait pas à écrire des mots mais à les composer à l'aide de ces lettres, à moins qu'il ne les tape à l'ordinateur et que tu l'autorises ensuite à les imprimer.

Pour la lecture, pourquoi ne pas utiliser le procédé qu'avait utilisé Maria Montessori lorsqu'elle s'était rendu compte que les petits élèves de 4 à 5 ans de la Casa dei Bambini savaient en fait lire mais qu'ils ne l'utilisaient pas ?
Elle leur donnait des "messages secrets" qu'elle avait composés pour eux sous forme d'une bande de papier roulée et attachée d'un brin de fil (nous, au XXIe siècle, on a le scotch, nananère...) !
Sur chaque message, il y avait un ordre, un compliment, quelque chose que les enfants avaient envie de lire... pour pouvoir aller le faire
On retrouve ce jeu, simplifié, dans le Borel Maisonny avec le "jeu des ordres". L'élève doit lire la phrase et aller faire ce qu'on lui ordonne et le contrôle de la lecture se fait grâce à la conformité de l'exécution avec l'ordre lu.

En s'attachant à intégrer à ces ordres de plus en plus de lettres et de sons, si le jeu l'amuse, il peut progresser très rapidement.
Ça pourrait aussi être des devinettes dont il devrait écrire la réponse à l'aide des lettres mobiles ou du clavier de l'ordi...
Plus tard, ça pourrait être trois puis quatre puis cinq bandelettes, données toujours enroulées, qu'il devrait lire puis ranger dans l'ordre pour reconstituer une histoire de ses héros favoris...

L'important, c'est de trouver un rituel ludique qui l'accroche, ensuite, dès que les progrès se feront sentir, tout ira très vite.
Il faut guetter le moment où, de lui-même, comme les élèves de Phi, il cherchera à lire tout ce qui lui tombe sous le nez...

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instit' de CP: qu'entendez-vous par "élève-lecteur"?

Message par Sapotille le Mer 14 Nov 2012 - 15:16

@doublecasquette a écrit:Totoro, à la maison, il faut absolument que ça passe par le jeu.
Les lettres sur le frigo, c'est bien pour un début, mais au stade où il devrait en être maintenant (capable de lire, seul, à voix haute : "Une cane va à la mare ; Luc suit la cane. Un canard arrive, Luc fuit." et de le faire assez vite pour pouvoir le "résumer" ensuite), ça ne suffirait pas.
En revanche, s'il n'aime pas écrire, elles peuvent servir de déclencheur en "dictée". Il n'aurait pas à écrire des mots mais à les composer à l'aide de ces lettres, à moins qu'il ne les tape à l'ordinateur et que tu l'autorises ensuite à les imprimer.

Pour la lecture, pourquoi ne pas utiliser le procédé qu'avait utilisé Maria Montessori lorsqu'elle s'était rendu compte que les petits élèves de 4 à 5 ans de la Casa dei Bambini savaient en fait lire mais qu'ils ne l'utilisaient pas ?
Elle leur donnait des "messages secrets" qu'elle avait composés pour eux sous forme d'une bande de papier roulée et attachée d'un brin de fil (nous, au XXIe siècle, on a le scotch, nananère...) !
Sur chaque message, il y avait un ordre, un compliment, quelque chose que les enfants avaient envie de lire... pour pouvoir aller le faire
On retrouve ce jeu, simplifié, dans le Borel Maisonny avec le "jeu des ordres". L'élève doit lire la phrase et aller faire ce qu'on lui ordonne et le contrôle de la lecture se fait grâce à la conformité de l'exécution avec l'ordre lu.

En s'attachant à intégrer à ces ordres de plus en plus de lettres et de sons, si le jeu l'amuse, il peut progresser très rapidement.
Ça pourrait aussi être des devinettes dont il devrait écrire la réponse à l'aide des lettres mobiles ou du clavier de l'ordi...
Plus tard, ça pourrait être trois puis quatre puis cinq bandelettes, données toujours enroulées, qu'il devrait lire puis ranger dans l'ordre pour reconstituer une histoire de ses héros favoris...

veneration

L'important, c'est de trouver un rituel ludique qui l'accroche, ensuite, dès que les progrès se feront sentir, tout ira très vite.
Il faut guetter le moment où, de lui-même, comme les élèves de Phi, il cherchera à lire tout ce qui lui tombe sous le nez...

veneration

Je connais un petit bonhomme qui n'a jamais cherché à lire les affiches autour de lui !!!
Il disait: " Tu les lis d'abord et je te les lirai ensuite !!!"

Pour éviter cela, tu as aussi le fameux "Syllamots"...
Il est temps de prendre une petite avance sur le Père Noël !!

http://www.syllamots.com/index.php?page=12

Sapotille
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instit' de CP: qu'entendez-vous par "élève-lecteur"?

Message par totoro le Mer 14 Nov 2012 - 15:18

Merci pour ces conseils, je vais essayer de mettre en pratique.

Les dictées sur l'ordi, ça pourrait bien lui plaire. Les devinettes aussi.

En revanche, il commence à essayer de déchiffrer tout ce qu'il trouve. Mais je trouve ça très peu fluide, même quand c'est un mot qu'il a déjà lu la veille... Et surtout, même s'il déchiffre syllabe par syllabe, il semble incapable de les associer ensuite.
Par exemple, hier soir, il a essayé de lire le mot "gorgone". Premier problème, la syllabe "go" ne devrait avoir aucun secret pour lui et pourtant, il prononçait "ko". Ensuite, il lit "gor" (avec des difficultés pour lier le "r" au "go" mais on a fini par y arriver", puis "go", puis "ne", mais impossible de lui faire relire le mot entièrement.

_________________

La réforme du collège en clair :
http://www.reformeducollege.fr/

totoro
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instit' de CP: qu'entendez-vous par "élève-lecteur"?

Message par totoro le Mer 14 Nov 2012 - 15:18

Et je vais finir par investir dans le Syllamots...

_________________

La réforme du collège en clair :
http://www.reformeducollege.fr/

totoro
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instit' de CP: qu'entendez-vous par "élève-lecteur"?

Message par Sapotille le Mer 14 Nov 2012 - 15:32

@totoro a écrit:Merci pour ces conseils, je vais essayer de mettre en pratique.

Les dictées sur l'ordi, ça pourrait bien lui plaire. Les devinettes aussi.

En revanche, il commence à essayer de déchiffrer tout ce qu'il trouve. Mais je trouve ça très peu fluide, même quand c'est un mot qu'il a déjà lu la veille... Et surtout, même s'il déchiffre syllabe par syllabe, il semble incapable de les associer ensuite.
Par exemple, hier soir, il a essayé de lire le mot "gorgone". Premier problème, la syllabe "go" ne devrait avoir aucun secret pour lui et pourtant, il prononçait "ko". Ensuite, il lit "gor" (avec des difficultés pour lier le "r" au "go" mais on a fini par y arriver", puis "go", puis "ne", mais impossible de lui faire relire le mot entièrement.


Attends !!!
S'il essaie de déchiffrer, la moitié du chemein est déjà parcourue !!!

Et puis "gorgone" ne fait vraiment pas partie du vocabulaire courant d'un enfant de CP !!!

Et puis, le "g" ne fait pas encore partie des lettres déjà vues à cette époque de l'année, par certains élèves du CP que je connais...

Sapotille
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instit' de CP: qu'entendez-vous par "élève-lecteur"?

Message par totoro le Mer 14 Nov 2012 - 15:43

Tu me rassures un peu... Mais la syllabe "go", il est censé la connaître depuis qu'il sait écrire son prénom... Smile Pour la gorgone, il a lu le mot dans son livre sur les créatures fantastiques; il a d'ailleurs plutôt bien lu "sirène", et je suis sûre qu'il sait lire "vampire" Suspect (PS: suis-je une mère indigne en lui laissant regarder ce genre de livres...)

Argh! ça coûte un bras le Syllamots...

_________________

La réforme du collège en clair :
http://www.reformeducollege.fr/

totoro
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instit' de CP: qu'entendez-vous par "élève-lecteur"?

Message par doublecasquette le Mer 14 Nov 2012 - 15:45

@totoro a écrit:Merci pour ces conseils, je vais essayer de mettre en pratique.

Les dictées sur l'ordi, ça pourrait bien lui plaire. Les devinettes aussi.

En revanche, il commence à essayer de déchiffrer tout ce qu'il trouve. Mais je trouve ça très peu fluide, même quand c'est un mot qu'il a déjà lu la veille... Et surtout, même s'il déchiffre syllabe par syllabe, il semble incapable de les associer ensuite.
Par exemple, hier soir, il a essayé de lire le mot "gorgone". Premier problème, la syllabe "go" ne devrait avoir aucun secret pour lui et pourtant, il prononçait "ko". Ensuite, il lit "gor" (avec des difficultés pour lier le "r" au "go" mais on a fini par y arriver", puis "go", puis "ne", mais impossible de lui faire relire le mot entièrement.

@totoro a écrit:Et je vais finir par investir dans le Syllamots...

Vu ce que tu dis, oui, investis dans le Syllamots... Il y comprendra cette lecture de mots à partir des syllabes qui n'est plus pratiquée (ou du moins pas suffisamment) dans de très nombreuses classes de CP.
Mais aussi, ne sois pas trop exigeante, il n'a qu'à peine deux mois de CP dans les pattes (à quatre jours de classe par semaine, ça fait 32 jours) !

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instit' de CP: qu'entendez-vous par "élève-lecteur"?

Message par totoro le Mer 14 Nov 2012 - 15:52

Si je viens vous voir, c'est aussi pour ça, parce que je crains d'en vouloir trop, je n'arrive pas à me rendre compte du niveau qu'il devrait avoir. Je ne veux pas qu'il prenne de retard, mais je ne veux pas non plus lui "bourrer le crâne" surtout qu'il n'est pas très demandeur.
Je me contenterais d'un petit garçon avec un niveau suffisant pour s'épanouir à l'école sans trop souffrir. Donc éviter les lacunes gênantes pour son avenir, faire en sorte qu'il ait des bases suffisantes.

_________________

La réforme du collège en clair :
http://www.reformeducollege.fr/

totoro
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instit' de CP: qu'entendez-vous par "élève-lecteur"?

Message par Sapotille le Mer 14 Nov 2012 - 16:11



Franchement, la situation est loin d'être catastrophique !!!

Ce petit bonhomme est en chemin !

De temps en temps, donne lui la main, de temps en temps, lâche, mais sois attentive...

Sapotille
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instit' de CP: qu'entendez-vous par "élève-lecteur"?

Message par LaCatalane le Mer 14 Nov 2012 - 16:18

Oui, réponds à ses demandes, par le jeu Smile

Il n'y avait pas quelqu'un qui avait mis en partage ici des syllamots à imprimer/plastifier/découper ? Julie, peut-être ?... confused

_________________
Septembre 1999 : CM2 bilingue.
Septembre 2004 : CE1/CE2 ou CE1 (selon les effectifs de l'école).
Depuis septembre 2007 : CP/CE1 ou CP (idem).
Les alphas au CP depuis 2009 Smile
MON BLOG...
MON PINTEREST

LaCatalane
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Instit' de CP: qu'entendez-vous par "élève-lecteur"?

Message par Sapotille le Mer 14 Nov 2012 - 16:28

@LaCatalane a écrit:Oui, réponds à ses demandes, par le jeu Smile

Il n'y avait pas quelqu'un qui avait mis en partage ici des syllamots à imprimer/plastifier/découper ? Julie, peut-être ?... confused

Non, c'était Sophie37, une vieille copine de forums en forums ... I love you Wink

Je les ai imprimés/plastifiés/découpés et je les utilise beaucoup, mais le fil qui s'appelait Syllamots sur ce forum a été entièrement édité et vidé parce que les auteurs du Syllamots l'avaient découvert et avaient demandé des comptes à John.

Tu connais ce genre de problème, toi, avec les Alphas... Wink

Hélas, ce fil contenait plein de jeux de lecture à fabriquer ... et on a jeté le bébé avec l'eau du bain ... Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Sapotille
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum