Laval. Une professeure de collège violemment agressée par un élève

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Laval. Une professeure de collège violemment agressée par un élève

Message par jilucorg le Jeu 15 Nov 2012 - 22:26

Sous quelle pression concrète, ce "départ concerté" ? Sinon quoi ? Et ça n'a aucun rapport : tu n'évoques en rien un refus d'inscription, qui serait tout bonnement illégal. Il a été affirmé qu'on pourrait entendre dans la bouche d'un CDE de collège (public ou privé sous contrat) :
il ne sera de toute façon pas réinscrit l'an prochain et sa sœur non plus.


jilucorg
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Laval. Une professeure de collège violemment agressée par un élève

Message par Marcassin le Jeu 15 Nov 2012 - 22:29

Il n'y a donc jamais de refus d'inscription dans les établissements privés ? scratch Rolling Eyes

_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)

Marcassin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Laval. Une professeure de collège violemment agressée par un élève

Message par jilucorg le Jeu 15 Nov 2012 - 22:31

Sous contrat : ce serait illégal de refuser une réinscription tel qu'il est indiqué.

jilucorg
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Laval. Une professeure de collège violemment agressée par un élève

Message par Marcassin le Jeu 15 Nov 2012 - 22:42

Tu sais qu'il y a des collèges publics qui refusent des inscriptions tout en remplissant leur mission de service public ? Very Happy

_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)

Marcassin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Laval. Une professeure de collège violemment agressée par un élève

Message par archeboc le Jeu 15 Nov 2012 - 22:43


Et qui me réponds sur mon hors sujet ? Comment cela se passe-t-il pour les handicapés sévères ? Qui décide qu'un enfant n'est pas apte à suivre une scolarité normale ? Selon quels textes ? Avec quels recours ?

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Laval. Une professeure de collège violemment agressée par un élève

Message par John le Jeu 15 Nov 2012 - 22:49

@archeboc a écrit:
Et qui me réponds sur mon hors sujet ? Comment cela se passe-t-il pour les handicapés sévères ? Qui décide qu'un enfant n'est pas apte à suivre une scolarité normale ? Selon quels textes ? Avec quels recours ?
On ne répond quasiment jamais à un hors sujet sur un topic.
Si tu as des questions précises à poser sur ce thème, ouvre un topic dans la section "L'enseignement au quotidien".

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Laval. Une professeure de collège violemment agressée par un élève

Message par Marcassin le Jeu 15 Nov 2012 - 22:51

@jilucorg a écrit:Sous contrat : ce serait illégal de refuser une réinscription tel qu'il est indiqué.
Il faudra mettre en examen les proviseurs de certains grands lycées parisiens qui recrutent sur dossier et invitent à redoubler ailleurs, dans ce cas ! Very Happy

Et je parle de lycées publics... Mais c'est sans doute parce que je connais rien à l'éducnat.

_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)

Marcassin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Laval. Une professeure de collège violemment agressée par un élève

Message par archeboc le Ven 16 Nov 2012 - 0:03

@John a écrit:
@archeboc a écrit:
Et qui me réponds sur mon hors sujet ? Comment cela se passe-t-il pour les handicapés sévères ? Qui décide qu'un enfant n'est pas apte à suivre une scolarité normale ? Selon quels textes ? Avec quels recours ?
On ne répond quasiment jamais à un hors sujet sur un topic.
Si tu as des questions précises à poser sur ce thème, ouvre un topic dans la section "L'enseignement au quotidien".

Alors je vais rendre ma question moins hors sujet : quels sont les mécanismes (les réglements, les acteurs et les coutumes) qui permettent à l'institution d'exclure certains élèves inaptes à suivre les enseignements (on les nomme "handicapés") mais pas les autres (on les nomme "turbulents", "violents" ou "pleins de vitalité").

Concernant l'exclusion définitive de l'élève dont il est question ici, elle peut résulter tout simplement du processus judiciaire : le juge a pu prononcer, dans le cadre du contrôle judiciaire, une interdiction de fréquenter le lieu de travail de la victime. Mais on est ici dans les supputations.


archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Laval. Une professeure de collège violemment agressée par un élève

Message par Dionysos le Ven 16 Nov 2012 - 0:27

@jilucorg a écrit:Sous quelle pression concrète, ce "départ concerté" ? Sinon quoi ? Et ça n'a aucun rapport : tu n'évoques en rien un refus d'inscription, qui serait tout bonnement illégal. Il a été affirmé qu'on pourrait entendre dans la bouche d'un CDE de collège (public ou privé sous contrat) :
il ne sera de toute façon pas réinscrit l'an prochain et sa sœur non plus.


L'enseignement privé sous contrat n'est pas tenu d'accepter un élève dans ses murs si le CDE juge son dossier insuffisant.

_________________
"We're all in the gutter, but some of us are looking at the stars". O.Wilde.

Dionysos
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Laval. Une professeure de collège violemment agressée par un élève

Message par Daphné le Ven 16 Nov 2012 - 10:22

@lilith888 a écrit:
@bretagne a écrit:
Dans le privé, la culture syndicale est inexistante, et, on n'a pas -pas encore ?-l'habitude de l'organisation de la défense collective.

Ah bon ? tu m'en trouves fort étonnée. D'où tiens tu ce fait ? Personnellement, dans mon bahut, c'est tout le contraire !

Oui, il y a des syndicats de professeurs du privé.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Laval. Une professeure de collège violemment agressée par un élève

Message par roxanne le Ven 16 Nov 2012 - 14:02

@jilucorg a écrit:Sous contrat : ce serait illégal de refuser une réinscription tel qu'il est indiqué.
enfin quand même..si le privé prenait qui veut venir, ce serait quoi la différence -et l'intérêt des parents -avec le public.Après, il y a privé et privé.Je connais un bahut (primaire-collège-lycée) de centre ville où les parents s'engagent à accepter un redoublement s'il est proposé sous peine de devoir partir, et où les gamins qui n'ont pas fait toute leur scolarité chez eux ont pris sur dossier, même si on est "fils de".

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Laval. Une professeure de collège violemment agressée par un élève

Message par jilucorg le Ven 16 Nov 2012 - 17:55

@Marcassin a écrit:Il faudra mettre en examen les proviseurs de certains grands lycées parisiens qui recrutent sur dossier et invitent à redoubler ailleurs, dans ce cas ! Very Happy

Et je parle de lycées publics... Mais c'est sans doute parce que je connais rien à l'éducnat.
Je ne sais pas pour l'éducnat, mais pour la bonne foi (ou la compréhension en lecture) il y a un vrai problème : j'ai écrit à chaque fois depuis le début que je ne parlais que de "collège".

jilucorg
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Laval. Une professeure de collège violemment agressée par un élève

Message par jilucorg le Ven 16 Nov 2012 - 17:57

@Dionysos a écrit:L'enseignement privé sous contrat n'est pas tenu d'accepter un élève dans ses murs si le CDE juge son dossier insuffisant.
Il s'agit pour l'affirmation en cause d'élèves déjà scolarisés dans l'établissement et n'ayant fait l'objet d'aucune procédure d'éviction (ni de décision de redoublement refusée).


Dernière édition par jilucorg le Ven 16 Nov 2012 - 18:09, édité 1 fois (Raison : mise en valeur du point de départ ! :))

jilucorg
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Laval. Une professeure de collège violemment agressée par un élève

Message par Dionysos le Ven 16 Nov 2012 - 17:59

@roxanne a écrit:
@jilucorg a écrit:Sous contrat : ce serait illégal de refuser une réinscription tel qu'il est indiqué.
enfin quand même..si le privé prenait qui veut venir, ce serait quoi la différence -et l'intérêt des parents -avec le public.Après, il y a privé et privé.Je connais un bahut (primaire-collège-lycée) de centre ville où les parents s'engagent à accepter un redoublement s'il est proposé sous peine de devoir partir, et où les gamins qui n'ont pas fait toute leur scolarité chez eux ont pris sur dossier, même si on est "fils de".

C'est le cas chez moi : les enfants de personnels et les enfants inscrits depuis le primaire ont priorité. Les autres sont pris sur dossier. Ce qui fait qu'ils peuvent très bien ne pas être repris...

_________________
"We're all in the gutter, but some of us are looking at the stars". O.Wilde.

Dionysos
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Laval. Une professeure de collège violemment agressée par un élève

Message par Dionysos le Ven 16 Nov 2012 - 18:00

@Daphné a écrit:
@lilith888 a écrit:
@bretagne a écrit:
Dans le privé, la culture syndicale est inexistante, et, on n'a pas -pas encore ?-l'habitude de l'organisation de la défense collective.

Ah bon ? tu m'en trouves fort étonnée. D'où tiens tu ce fait ? Personnellement, dans mon bahut, c'est tout le contraire !

Oui, il y a des syndicats de professeurs du privé.

J'ai ouï dire qu'en Bretagne une proportion non négligeable de collègues étaient syndiqués CGT - enseignement privé. Chez nous c'est CFDT qui domine.

_________________
"We're all in the gutter, but some of us are looking at the stars". O.Wilde.

Dionysos
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Laval. Une professeure de collège violemment agressée par un élève

Message par Marcassin le Ven 16 Nov 2012 - 18:15

@jilucorg a écrit:Je ne sais pas pour l'éducnat, mais pour la bonne foi (ou la compréhension en lecture) il y a un vrai problème : j'ai écrit à chaque fois depuis le début que je ne parlais que de "collège".
J'apprécierais un peu plus de cordialité, parce que entre les "délires", l'ignorance et la "mauvaise foi" ça commence à faire beaucoup. Pour la "compréhension en lecture", je note que tu changes ton propos en cours de route : tu ne parles plus de "refus d'inscription illégal", mais de "refus de réinscription", en retirant également toute référence à une mission de "service public" pour les établissements privés sous contrat.

Passons.

Tu pourrais préciser quel texte "légal" stipule que les établissements privés sous contrat, enfin plus précisément les collèges, sont tenus de conserver les "élèves déjà scolarisés" ?





Dernière édition par Marcassin le Ven 16 Nov 2012 - 18:21, édité 1 fois

_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)

Marcassin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Laval. Une professeure de collège violemment agressée par un élève

Message par Igniatius le Ven 16 Nov 2012 - 18:21

Pour amener ma pierre à l'édifice, je précise que dans le collège-lycée privé dans lequel j'ai fait mes études de la 6è à la TC, la direction avait toute latitude pour exclure n'importe quel élève, ou en refuser d'autres : la pression des demandes était telle...

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Laval. Une professeure de collège violemment agressée par un élève

Message par Flic-Flac le Ven 16 Nov 2012 - 19:15

A ma connaissance, dans le privé sous contrat, nous pouvons tout à fait refuser l'inscription ou la réinscription d'un élève. Nous ne sommes pas soumis à la carte scolaire. Cela dépendra donc de la politique de l'établissement.

Pour l'exclusion, cela n'est pas aussi simple, nous sommes tenus de trouver un nouvel établissement pour accueillir l'élève exclu. Le fonctionnement doit être le même dans le public, non?

Flic-Flac
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Laval. Une professeure de collège violemment agressée par un élève

Message par Docteur OX le Ven 16 Nov 2012 - 21:22

HS ou pas, je n'ai jamais vu autant d’enseignants du public mettre leurs mômes en privé... Et ce à tous les étages, primaire, secondaire et supérieur.

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Laval. Une professeure de collège violemment agressée par un élève

Message par Igniatius le Ven 16 Nov 2012 - 21:39

Pour le supérieur, c'est clairement une erreur.

Pour le reste, il faut voir où ils habitent : je ne juge pas a priori mais la majorité du public est au moins identique en terme d'enseignement au privé, et plutôt de meilleure qualité à mon avis.
Après, j'ai enseigné dans au moins un collège-lycée où je ne scolariserais jamais mes enfants.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Laval. Une professeure de collège violemment agressée par un élève

Message par teach_me le Lun 31 Déc 2012 - 13:27

Les élèves sont parfois assez nerveux, et s'emportent vite. Mais de là à se jeter sur le visage de sa prof ! Qu'est-ce qu'elle avait fait pour l'énerver à ce point ?

_________________
Un blog sur des citations sur l'école pas mal fait. La gestion de classe pour un prof, c'est essentiel.

teach_me
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Laval. Une professeure de collège violemment agressée par un élève

Message par LadyC le Lun 31 Déc 2012 - 13:36

@teach_me a écrit:Les élèves sont parfois assez nerveux, et s'emportent vite. Mais de là à se jeter sur le visage de sa prof ! Qu'est-ce qu'elle avait fait pour l'énerver à ce point ?

Pardon ? Shocked La question n'est pas plutôt "comment a-t-il éduqué pour se comporter ainsi" ?

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Laval. Une professeure de collège violemment agressée par un élève

Message par Provence le Lun 31 Déc 2012 - 14:37

@teach_me a écrit:Les élèves sont parfois assez nerveux, et s'emportent vite. Mais de là à se jeter sur le visage de sa prof ! Qu'est-ce qu'elle avait fait pour l'énerver à ce point ?

Shocked

Troll?

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Laval. Une professeure de collège violemment agressée par un élève

Message par Artysia le Lun 31 Déc 2012 - 14:39

Ca sent le troll oui… remonter ce genre de sujet pour dire ça…

Artysia
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Laval. Une professeure de collège violemment agressée par un élève

Message par Reine Margot le Lun 31 Déc 2012 - 15:36

don't feed the troll! professeur

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum