Projet de recherche sur l'apprentissage de la lecture

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Projet de recherche sur l'apprentissage de la lecture

Message par coindeparadis le Lun 19 Nov 2012 - 17:54

Et chez le même éditeur , dans la même collection : apprendre à lire à l'école de Goigoux.
Et on me les a fait lire la même année à l'IUFM : hasard ???

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de recherche sur l'apprentissage de la lecture

Message par Spinoza1670 le Lun 19 Nov 2012 - 18:03

Le rapprochement est super pertinent mais il faut analyser tout cela en profondeur. Cela peut donner des choses intéressantes. En tout cas, c'est comme ça que Delord fonctionne : partir de l'erreur ou d'un truc incomplet ou à moitié juste et démontrer que c'est faux ou incomplet, donc donner les raisons de la fausseté. Progressivement se constituent quelques principes fondamentaux (très peu mais solides).

Exemples :
Delord en réponse à Brissiaud :
http://michel.delord.free.fr/re1-brissiaud.pdf
http://michel.delord.free.fr/re2-brissiaud.pdf
http://megamaths.perso.neuf.fr/themes/didactique1/Michel%20Delord%20-%20Operations.pdf

Delord en réponse à Goigoux :
http://michel.delord.free.fr/txt-md-lecture.html
ne sont pas mis en lien les derniers textes sur les différents systèmes d'écriture des langues et le rapport avec le principe de l'apprentissage de la lecture.

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de recherche sur l'apprentissage de la lecture

Message par coindeparadis le Lun 19 Nov 2012 - 18:09

Spinoza, je n'irai pas jusqu'à dire que mon analyse est étayée, vérifiée, validée... Wink

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de recherche sur l'apprentissage de la lecture

Message par krungthep le Lun 19 Nov 2012 - 18:12

@adelaideaugusta a écrit:
@krungthep a écrit:Celmille, penses-tu vraiment que la méthode idéovisuelle convienne à certains enfants? ne penses-tu pas que les enfants qui ont officiellement appris à lire avec cette méthode ont eu par derrière une mère qui a sacrifié ses soirées à faire du syllabique?

Non, non, et non.
Les méthodes idéo-visuelles ne peuvent pas convenir.
Je suis bien d'accord, combien de jeunes maîtresses ont pris à leur compte le fait qu'un enfant savait lire dans sa classe avec une méthode idéovisuelle, ignorant que la maman, ou la grand-mère, utilisait Boscher ou Léo et Léa tout les soirs.
Celmille, c'est ce qu'il faut faire !

Oui, ma mère a sauvé ma nièce de "A l'école des albums" après Noel dernier, en faisant du Léo et Léa tous les soirs.
Sa maîtresse avait marqué sur le bulletin de fin d'année " Après un démarrage un peu lent, la lecture est à présent fluide..."

krungthep
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de recherche sur l'apprentissage de la lecture

Message par Spinoza1670 le Lun 19 Nov 2012 - 18:17

@Spinoza1670 a écrit:Je vais scanner un petit passage de ce bouquin qui va tout de même à l'opposé ce qu'il écrit dans son nouvel article. Je n'aurai pas le temps de faire une opposition phrase à phrase mais si qqun veut s'amuser... A tout de suite.
je poste la citation dans le topic sur Brissiaud : http://www.neoprofs.org/t54778p60-remi-brissiaud-fait-de-la-pub-pour-le-dernier-manuel-de-doublecasquette#1721492

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de recherche sur l'apprentissage de la lecture

Message par Spinoza1670 le Lun 19 Nov 2012 - 18:19

@krungthep a écrit:
@adelaideaugusta a écrit:
@krungthep a écrit:Celmille, penses-tu vraiment que la méthode idéovisuelle convienne à certains enfants? ne penses-tu pas que les enfants qui ont officiellement appris à lire avec cette méthode ont eu par derrière une mère qui a sacrifié ses soirées à faire du syllabique?

Non, non, et non.
Les méthodes idéo-visuelles ne peuvent pas convenir.
Je suis bien d'accord, combien de jeunes maîtresses ont pris à leur compte le fait qu'un enfant savait lire dans sa classe avec une méthode idéovisuelle, ignorant que la maman, ou la grand-mère, utilisait Boscher ou Léo et Léa tout les soirs.
Celmille, c'est ce qu'il faut faire !

Oui, ma mère a sauvé ma nièce de "A l'école des albums" après Noel dernier, en faisant du Léo et Léa tous les soirs.
Sa maîtresse avait marqué sur le bulletin de fin d'année " Après un démarrage un peu lent, la lecture est à présent fluide..."

Pareil pour une ce1 de cette année qui est en train d'appendre à lire grâce à une méthode alphabétique progressive (merci dc).

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de recherche sur l'apprentissage de la lecture

Message par doublecasquette le Lun 19 Nov 2012 - 18:33

@krungthep a écrit:
@dirlolas a écrit:Je ne savais pas que les communes payaient les instits. J'avoue n'en avoir jamais rencontrés. Je pensais que c'était l'Etat. Là n'est pas le sujet. Mon propos est le suivant : les méthodes importent peu. Il faut plus de lecture. Il est essentiel d'associer lecture ET écriture. A trop faire de matières, les instits risquent de passer à côté des fondamentaux (lire, écrire, compter, s'exprimer en français). Je maintiens que pour apprendre à lire, encore faut-il que l'élève pense cela comme une nécessité (sans stigmatiser qui que ce soit, les cultures de tradition orale n'ont que faire de l'écrit; cette acculturation au code écrit se fait au détriment de l'équilibre souvent même familial. Nombreux sont donc ceux qui s'y refusent). Au fond je pense qu'on dit les mêmes choses.

Vous ne dites pas du tout les mêmes choses...

Merci Krungthep !

Je ne dis pas :
- que toutes les méthodes se ressemblent
Je dis :
- qu'il y a des méthodes avec lesquelles une immense majorité d'élèves apprend à lire en une année scolaire (si la GS a démarré le processus par des méthodes ciblées, c'est encore plus rapide).

Je ne dis pas :
- que les communes paient déjà les instits
Je dis :
- que c'est dans les tuyaux et que des raisonnements tels que ceux que tu exposes aideront à réussir le transfert de charges

Je ne dis pas :
- qu'il faut recentrer sur ce qu'on appelle les fondamentaux (lire, écrire, compter)
Je dis :
- qu'il faut donner plus de temps scolaire aux élèves (retour aux 26 ou 27 heures) pour pouvoir assurer un enseignement qui associe aux apprentissages de base (lire, écrire) tous les enrichissements intellectuels et culturels qu'ils permettent (littérature, grammaire, arithmétique, géométrie, géographie, sciences, histoire, éducation civique, éducation physique et sportive, arts visuels et musique)

Je ne dis pas :
- que certains de nos élèves sont issus "d'une culture de tradition orale" et que leur acculturation déséquilibre l'équilibre familial (et la manche dans les couloirs du métro, équilibre quoi ? Le budget de la Mafia roumaine ?)
Je dis que :
- Depuis 1882, la France a accueilli dans ses écoles publiques des enfants issus de toutes les origines, de tous les pays, de toutes les traditions et que son pari était l'intégration. Comme ma mère et mon oncle parlent et écrivent bien mieux le français que le yiddish ou l'allemand, je considère que cette intégration a pu se faire et qu'il n'y a aucune raison qu'elle ne puisse plus.

Je ne dis pas :
- du tout la même chose que toi
Et je dis que :
- il faut revoir ses classiques et réfléchir à toutes les stupidités qu'on nous a fait gober en 37 ou 38 ans de métier...


Dernière édition par doublecasquette le Lun 19 Nov 2012 - 18:44, édité 2 fois

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de recherche sur l'apprentissage de la lecture

Message par Ronin le Lun 19 Nov 2012 - 18:38

+1 000 000

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de recherche sur l'apprentissage de la lecture

Message par doublecasquette le Lun 19 Nov 2012 - 18:39

@Spinoza1670 a écrit:
@Spinoza1670 a écrit:
@krungthep a écrit:Le fait est que j'habite dans un pays relativement pauvre, à pédagogie traditionnelle, dont la langue est alphabétique, mais l'alphabet est très différent du nôtre. L'apprentissage de la lecture y est alphabétique et syllabique. Or le taux d'alphabétisation y est plus bas que dans les pays occidentaux, pour un taux de scolarisation de 100%. Les tests de compréhension à PISA sont catastrophiques.

(A réfléchir, ce n'est pas la vérité qui descend du ciel, mais je dirai : ) Le plongeon du cm1 (fourth grade slump). A niveaux égaux en déchiffrage, des élèves peuvent voir leurs résultats différer de plus en plus à cause des connaissances culturelles et lexicales. Cela ne prouve rien a priori ni pour ni contre une méthode ou une autre de lecture au cp.
texte intéressant : http://ecolereferences.blogspot.com/2011/07/la-comprehension-en-lecture-requiert-la.html

Intro :
Tandis que les éducateurs ont accompli des progrès importants pour enseigner aux enfants à décoder (changer les signes écrits - lettres, syllabes, mots, phrases – en sons de la parole), il est décourageant de constater que nous n’avons pas toujours pas surmonté l’effondrement au CM1 (fourth-grade slump) en ce qui concerne la compréhension en lecture. Nous constatons que, même si la vaste majorité de nos jeunes lecteurs peuvent se débrouiller avec des textes simples, beaucoup d’élèves – particulièrement ceux des familles à faible revenu – s’en sortent à grand-peine quand vient le moment au CM1 de s’attaquer à des textes scolaires plus avancés.

Pour aider ces élèves, nous devons comprendre pleinement quelle est l’origine précise de cet effondrement du CM1 (Grade 4) en compréhension écrite. «Effondrement» (slump), tel est le nom qu’a utilisé la grande chercheuse sur la lecture, Jeanne Chall, pour décrire la baisse apparemment soudaine des scores en lecture obtenus par les enfants des familles à faible revenu, entre le CE2 (Grade 3) et le CM1 (Grade 4).

@doublecasquette a écrit:Qu'est-ce que le faible revenu vient faire dans cette histoire, comme dirait Mareuil ? Pourquoi l'école existe-t-elle, alors ?

L'auteur en question Hirsch (= écoles Core Knowledge) raconte qu'aux usa, dans bcp d'Etats, les méthodes pour l'apprentissage de la lecture en grade 1 (= CP) sont devenues bcp plus rationnelles (apprentissage systématique et progressif du code). Donc on peut dire qu'à ce niveau-là, enfants défavorisés (aide des parents) ou non, ça ne change pas grand chose.
Tous vont bien apprendre à lire des textes simples. Par contre, incidemment, le décalage entre ceux qui ont beaucoup de connaissances et de mots et ceux qui n'ent ont pas beaucoup tend à s'accroître dans les écoles qui ne bénéficient pas d'un programme d'apprentissage type grip ou Core Knowledge. Ca ne se voit pas trop au ce1 et au ce2, mais le couperet tombe vraiment au cm1 où les textes deviennent vraiment plus complexes et où les élèves (généralement les plus dévaforisés dans un système scolaire non-grip ou non-core knowledge) ne parviennent plus à comprendre ce qu'ils lisent.

Voir ce que dit Mareuil (secrétaire du grip) juste après :
"Mareuil dit surtout qu'à isoler l'apprentissage de la lecture de celui
du calcul et de beaucoup d'autres apprentissages, on ne devrait pas être
étonné de se retrouver avec des lecteurs idiots. Et c'est pourquoi le
slogan "la lecture est la base de tout" est particulièrement idiot.
Qu'est-ce que la lecture sans le reste, qui est le principal parce que
c'en est la nourriture ?"

Hirsch (Core Knowledge) ne dit pas autre chose. Il montre que la conception formaliste de la lecture qui s'attache surtout aux stratégies de compréhension (cf. lectorinette) permet d'améliorer un peu sa compréhension, mais est beaucoup moins efficace qu'une lecture faite par un lecteur ayant des connaissances culturelles, un lecteur nourri, qui n'a pas trop de stratégies de compréhension.
(cf. son bouquin THE KNOWLEDGE DEFICIT qu'il faut traduire. Lariba, Clarinette, Presse-Purée et autres !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! à l'aide)

Et je suis tout à fait d'accord avec Hirsch ! Toi qui as assisté au printemps dernier et cet été aux combats homériques autour de la lecture du CE1 au CM2, je pense que tu peux en témoigner.

Et c'est bien pour cela que je ne peux être d'accord avec une école qui ferait seriner aux élèves des pages de manuels de lecture et réciter ad nauseam des tables de multiplication et les libéreraient pour confier à d'autres (ou à personne, d'où la boutade d'hier soir sur "à quoi sert l'école, si ce n'est à "donner les codes" à tous les enfants") ces connaissances culturelles dont il doit être nourri pour ne pas s'effondre au CM1.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de recherche sur l'apprentissage de la lecture

Message par Spinoza1670 le Lun 19 Nov 2012 - 18:51

topela

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de recherche sur l'apprentissage de la lecture

Message par celmille le Lun 19 Nov 2012 - 21:04

Disons que je ne voulais pas taper juste sur une méthode qui n'a pas convenu à ma fille.
Son cousin, le fils de ma meilleure amie, d'autres copines de sa classe savent très bien lire sans avoir aucune aide à la maison.
C'est la raison pour laquelle j'avais une certaine retenue car je ne suis pas spécialiste.

Toujours est-il que j'apprends à lire à ma 2ème fille qui est en CP cette année, car en aucun cas je ne reprendrai le risque d'une 2ème désastre.


celmille
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de recherche sur l'apprentissage de la lecture

Message par phi le Lun 19 Nov 2012 - 21:08

@doublecasquette a écrit:
@krungthep a écrit:
@dirlolas a écrit:Je ne savais pas que les communes payaient les instits. J'avoue n'en avoir jamais rencontrés. Je pensais que c'était l'Etat. Là n'est pas le sujet. Mon propos est le suivant : les méthodes importent peu. Il faut plus de lecture. Il est essentiel d'associer lecture ET écriture. A trop faire de matières, les instits risquent de passer à côté des fondamentaux (lire, écrire, compter, s'exprimer en français). Je maintiens que pour apprendre à lire, encore faut-il que l'élève pense cela comme une nécessité (sans stigmatiser qui que ce soit, les cultures de tradition orale n'ont que faire de l'écrit; cette acculturation au code écrit se fait au détriment de l'équilibre souvent même familial. Nombreux sont donc ceux qui s'y refusent). Au fond je pense qu'on dit les mêmes choses.

Vous ne dites pas du tout les mêmes choses...

Merci Krungthep !

Je ne dis pas :
- que toutes les méthodes se ressemblent
Je dis :
- qu'il y a des méthodes avec lesquelles une immense majorité d'élèves apprend à lire en une année scolaire (si la GS a démarré le processus par des méthodes ciblées, c'est encore plus rapide).

Je ne dis pas :
- que les communes paient déjà les instits
Je dis :
- que c'est dans les tuyaux et que des raisonnements tels que ceux que tu exposes aideront à réussir le transfert de charges

Je ne dis pas :
- qu'il faut recentrer sur ce qu'on appelle les fondamentaux (lire, écrire, compter)
Je dis :
- qu'il faut donner plus de temps scolaire aux élèves (retour aux 26 ou 27 heures) pour pouvoir assurer un enseignement qui associe aux apprentissages de base (lire, écrire) tous les enrichissements intellectuels et culturels qu'ils permettent (littérature, grammaire, arithmétique, géométrie, géographie, sciences, histoire, éducation civique, éducation physique et sportive, arts visuels et musique)

Je ne dis pas :
- que certains de nos élèves sont issus "d'une culture de tradition orale" et que leur acculturation déséquilibre l'équilibre familial (et la manche dans les couloirs du métro, équilibre quoi ? Le budget de la Mafia roumaine ?)
Je dis que :
- Depuis 1882, la France a accueilli dans ses écoles publiques des enfants issus de toutes les origines, de tous les pays, de toutes les traditions et que son pari était l'intégration. Comme ma mère et mon oncle parlent et écrivent bien mieux le français que le yiddish ou l'allemand, je considère que cette intégration a pu se faire et qu'il n'y a aucune raison qu'elle ne puisse plus.

Je ne dis pas :
- du tout la même chose que toi
Et je dis que :
- il faut revoir ses classiques et réfléchir à toutes les stupidités qu'on nous a fait gober en 37 ou 38 ans de métier...

veneration

(bon et puis moi j'y retourne parce que je n'ai pas envie d'attendre 37 ou 38 ans pour leur apprendre à lire, même si il paraît que c'est impossible...)


Dernière édition par phi le Ven 23 Nov 2012 - 21:35, édité 1 fois

phi
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de recherche sur l'apprentissage de la lecture

Message par doublecasquette le Lun 19 Nov 2012 - 22:47

Eh bien voilà ! Encore une que l'acculturation va couper de sa famille qui, par sa faute, explosera en mille morceaux ! Eh ben flûte alors !

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de recherche sur l'apprentissage de la lecture

Message par krungthep le Mar 20 Nov 2012 - 1:56

@celmille a écrit:Disons que je ne voulais pas taper juste sur une méthode qui n'a pas convenu à ma fille.
Son cousin, le fils de ma meilleure amie, d'autres copines de sa classe savent très bien lire sans avoir aucune aide à la maison.
C'est la raison pour laquelle j'avais une certaine retenue car je ne suis pas spécialiste.

Toujours est-il que j'apprends à lire à ma 2ème fille qui est en CP cette année, car en aucun cas je ne reprendrai le risque d'une 2ème désastre.


Celmille, ca c'est intéressant. Il y a donc des enfants qui arrivent à très bien lire avec ces méthodes sans aide.
Est-ce que l'instit avait fait un apprentissage du code en parallèle?
Est-ce que ces enfants ont appris le code par déduction (méthode analytique) ou ont-ils réellement appris en idéovisuel? S'ils voient un nouveau mot, peuvent-ils le décoder très rapidement?

krungthep
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de recherche sur l'apprentissage de la lecture

Message par celmille le Mar 20 Nov 2012 - 12:25

Alors après effectivement, je ne peux pas trop répondre. Il y a peut être eu un minimum d'apprentissage du code en parallèle.
Une chose est sure en tout cas, on leur demande de "photographier" les mots.
2 instits dans note école font le cp avec le même livre et mes 2 filles ont eu la même instit.
Mon neveu et le fils de mon amie ont eu l'autre instituteur, donc à part qu'ils lisent parfaitement (surtout le fils de mon amie qui lit vraiment très bien et dévore des livres), je ne sais pas ce qui a été fait à côté par l'instit, en tout cas rien par les parents c'est sur.
J'ai découvert sur votre site que Grindelire est une méthode idéovisuelle. Après, à l'instituteur de l'utiliser comme bon lui semble. Pour l'instit de mes filles, c'est franchement pas terrible.


celmille
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de recherche sur l'apprentissage de la lecture

Message par Clarinette le Mar 20 Nov 2012 - 13:39

@celmille a écrit:J'ai découvert sur votre site que Grindelire est une méthode idéovisuelle. Après, à l'instituteur de l'utiliser comme bon lui semble. Pour l'instit de mes filles, c'est franchement pas terrible.

Oui, tous les utilisateurs d'Abracadalire ("méthode" du même acabit que Grindelire) disent la même chose : "Oh, mais je fais autre chose à côté." Ce que j'entends, quand on me dit ça, c'est : "Je sais bien que c'est une mauvaise méthode, mais je suis trop feignant pour en changer, alors, je donne trois fiches de sons en plus pour me donner bonne conscience." furieux furieux furieux

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de recherche sur l'apprentissage de la lecture

Message par krungthep le Mar 20 Nov 2012 - 14:55

@Clarinette a écrit:
@celmille a écrit:J'ai découvert sur votre site que Grindelire est une méthode idéovisuelle. Après, à l'instituteur de l'utiliser comme bon lui semble. Pour l'instit de mes filles, c'est franchement pas terrible.

Oui, tous les utilisateurs d'Abracadalire ("méthode" du même acabit que Grindelire) disent la même chose : "Oh, mais je fais autre chose à côté." Ce que j'entends, quand on me dit ça, c'est : "Je sais bien que c'est une mauvaise méthode, mais je suis trop feignant pour en changer, alors, je donne trois fiches de sons en plus pour me donner bonne conscience." furieux furieux furieux

A la décharge des instits, c'est souvent une question de budget.
La maîtresse de ma nièce était nouvelle, et n'a pas eu le choix de la méthode qui était imposée par l'école. J'avais vu ses fiches de son, il y en avait beaucoup plus que 3 ...
Et Léo et Léa n'est pas non plus exempt de tout défaut... Notamment, j'étais choquée de voir que le son -u- de "j'ai eu, ils eurent" n'est introduit ni comme exception, ni globalement, mais juste en contexte.
Le son -ille- est introduit après les exceptions "ville", "mille" etc. Il n'y a rien sur le tréma, rien sur les mots courants irréguliers comme "oignon", rien sur les règles phonétiques des liaisons (après "est" mais pas après "et" etc.), rien sur le -il de fusil, outil, gentil vs avril etc, rien sur certaines exceptions comme "bayer aux corneilles" vs "payer", le mot "patience" est introduit sans avertissement juste après la lecon sur le son "ien"....



Dernière édition par krungthep le Mar 20 Nov 2012 - 16:17, édité 1 fois

krungthep
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de recherche sur l'apprentissage de la lecture

Message par adelaideaugusta le Mar 20 Nov 2012 - 16:05

@krungthep a écrit:
@Clarinette a écrit:
@celmille a écrit:J'ai découvert sur votre site que Grindelire est une méthode idéovisuelle. Après, à l'instituteur de l'utiliser comme bon lui semble. Pour l'instit de mes filles, c'est franchement pas terrible.

Oui, tous les utilisateurs d'Abracadalire ("méthode" du même acabit que Grindelire) disent la même chose : "Oh, mais je fais autre chose à côté." Ce que j'entends, quand on me dit ça, c'est : "Je sais bien que c'est une mauvaise méthode, mais je suis trop feignant pour en changer, alors, je donne trois fiches de sons en plus pour me donner bonne conscience." furieux furieux furieux

A la décharge des instits, c'est souvent une question de budget.
La maîtresse de ma nièce était nouvelle, et n'a pas eu le choix de la méthode qui était imposée par l'école. J'avais vu ses fiches de son, il y en avait beaucoup plus que 3 ...
Et Léo et Léa n'est pas non plus exempt de tout défaut... Notamment, j'étais choquée de voir que le son -u- de "j'ai eu, ils eurent" n'est introduit ni comme exception, ni globalement, mais juste en contexte.
Le son -ille- est introduit après les exceptions "ville", "mille" etc. Il n'y a rien sur le tréma, rien sur les mots courants irréguliers comme "oignon", rien sur les règles phonétiques des liaisons (après "est" mais pas après "et" etc.), rien sur le -il de fusil, outil, gentil vs avril etc, rien sur certaines exceptions comme "bayer aux corneilles" vs "payer"....


Je pense que "bayer" et "payer"
peuvent attendre le CE1. S'ils savent lire le reste, il n'y aura sans doute pas de grande difficulté à leur faire apprendre ces exceptions. De toutes façons, il y en a tellement qu'on ne peut pas tout mettre au CP !

Quant au manque de moyens, certaines écoles et régions n'en manquent pas ! (Emission que j'ai vue par hasard.)
Que pensez-vous des écrans tactiles qui sont de plus en plus distribués dans les petites classes ? (Il était question d'une somme de 900.000 euros, mais je n'ai pas noté à quoi elle correspondait.)
A Angers, 1.300 écrans tactiles ont été distribués dans des classes de CE2. Les gamins sont évidemment complètement fous de joie : le tout ludique est en train de gagner du terrain.
On voit même des bébés de 2 ou 3 ans qui se mettent à "surfer" sur leur écran tactile.
Le PDG qui a une équipe de recherche pour composer les programmes dit qu'il lui suffit d'en vendre 45.000 pour rentrer dans ses frais d'investissement. Il compte sur le bouche-à-oreille. Effectivement, on voyait une maîtresse de CP séduite, ses élèves, n'en parlons pas.
Il y a par exemple un programme pour apprendre à écrire au CP : si on ne forme pas bien la lettre comme il faut le faire, ce n'est pas validé.
A quand le remplacement des profs par l'écran ?
Fichiers joints
Barzun (2).doc Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(29 Ko) Téléchargé 4 fois

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de recherche sur l'apprentissage de la lecture

Message par krungthep le Mar 20 Nov 2012 - 16:08

@adelaideaugusta a écrit:
@krungthep a écrit:
@Clarinette a écrit:
@celmille a écrit:J'ai découvert sur votre site que Grindelire est une méthode idéovisuelle. Après, à l'instituteur de l'utiliser comme bon lui semble. Pour l'instit de mes filles, c'est franchement pas terrible.

Oui, tous les utilisateurs d'Abracadalire ("méthode" du même acabit que Grindelire) disent la même chose : "Oh, mais je fais autre chose à côté." Ce que j'entends, quand on me dit ça, c'est : "Je sais bien que c'est une mauvaise méthode, mais je suis trop feignant pour en changer, alors, je donne trois fiches de sons en plus pour me donner bonne conscience." furieux furieux furieux

A la décharge des instits, c'est souvent une question de budget.
La maîtresse de ma nièce était nouvelle, et n'a pas eu le choix de la méthode qui était imposée par l'école. J'avais vu ses fiches de son, il y en avait beaucoup plus que 3 ...
Et Léo et Léa n'est pas non plus exempt de tout défaut... Notamment, j'étais choquée de voir que le son -u- de "j'ai eu, ils eurent" n'est introduit ni comme exception, ni globalement, mais juste en contexte.
Le son -ille- est introduit après les exceptions "ville", "mille" etc. Il n'y a rien sur le tréma, rien sur les mots courants irréguliers comme "oignon", rien sur les règles phonétiques des liaisons (après "est" mais pas après "et" etc.), rien sur le -il de fusil, outil, gentil vs avril etc, rien sur certaines exceptions comme "bayer aux corneilles" vs "payer"....


Je pense que "bayer" et "payer"
peuvent attendre le CE1. S'ils savent lire le reste, il n'y aura sans doute pas de grande difficulté à leur faire apprendre ces exceptions. De toutes façons, il y en a tellement qu'on ne peut pas tout mettre au CP !

Quant au manque de moyens, certaines écoles et régions n'en manquent pas ! (Emission que j'ai vue par hasard.)
Que pensez-vous des écrans tactiles qui sont de plus en plus distribués dans les petites classes ? (Il était question d'une somme de 900.000 euros, mais je n'ai pas noté à quoi elle correspondait.)
A Angers, 1.300 écrans tactiles ont été distribués dans des classes de CE2. Les gamins sont évidemment complètement fous de joie : le tout ludique est en train de gagner du terrain.
On voit même des bébés de 2 ou 3 ans qui se mettent à "surfer" sur leur écran tactile.
Le PDG qui a une équipe de recherche pour composer les programmes dit qu'il lui suffit d'en vendre 45.000 pour rentrer dans ses frais d'investissement. Il compte sur le bouche-à-oreille. Effectivement, on voyait une maîtresse de CP séduite, ses élèves, n'en parlons pas.
Il y a par exemple un programme pour apprendre à écrire au CP : si on ne forme pas bien la lettre comme il faut le faire, ce n'est pas validé.
A quand le remplacement des profs par l'écran ?

Adelaide, c'est un autre sujet mais qui me tient à coeur. Des pays entiers (notamment en Scandinavie, merci le chercheur norvégien Arne Trageton pour ses lubies qui s'en vont détruire toute une nouvelle génération d'élèves) ont arrêté d'apprendre à écrire à leurs élèves et l'apprentissage de la lecture est basé sur i-Pad.
C'est tellement triste que je n'ai pas envie de m'étendre là-dessus.
C'est la fin de la civilisation occidentale si on n'y prend pas garde.


Dernière édition par krungthep le Mar 20 Nov 2012 - 16:16, édité 1 fois

krungthep
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de recherche sur l'apprentissage de la lecture

Message par adelaideaugusta le Mar 20 Nov 2012 - 16:12

La manipulation des enfants par la télévision et par l'ordinateur
Liliane Lurçat

GUIBERT (FRANÇOIS-XAVIER DE) BROCHÉ PARU LE : 19/06/2008
"Notre vie se déroule sous l'influence de la télévision et de l'ordinateur. L'imprégnation que nous subissons depuis l'enfance provoque comme une confusion entre la vie réelle et les images. Elle fait de nous des conformistes qui ignorent les influences qu'ils reçoivent. Être comme tout le monde, c'est le modèle qu'on nous impose; penser qu'on est original, c'est la croyance qu'on nous suggère. Or plus d'un enfant sur deux dispose librement, dans sa chambre, d'un poste de télévision, ainsi que d'un ordinateur et de jeux vidéo. Les enfants, plus réceptifs aux influences, sont ainsi soumis à un véritable bombardement émotionnel. Sous l'effet des productions violentes, la barbarie exhibée fait des émules. Les jeux vidéo complètent ces influences barbares par une mise en œuvre de ces actes violents qu'ils suggèrent. Ils permettent ainsi un véritable "passage à l'acte" fictif. Car l'accoutumance au spectacle quotidien de ces mises en scène peut dévoyer la compassion en cruauté, comme en témoigne l'inquiétante augmentation des actes nuisibles. L'inquiétante virtuosité dont témoignent les enfants jeunes dans l'exploitation de toutes les possibilités offertes par l'ordinateur initie précocement les contacts les plus dangereux. Face aux agressions devant lesquelles l'enfant au foyer est trop souvent livré à lui-même, l'école révèle une impuissance totale dont témoigne l'abandon éducatif et moral des enfants. La porosité de l'école aux influences des manipulateurs professionnels la rend inapte à instruire et à protéger les enfants. La Manipulation des enfants tente de faire prendre conscience du problème extrêmement préoccupant que posent la télévision et l'ordinateur au foyer, face à des parents aussi démunis et largement inconscients que leur enfants. "

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de recherche sur l'apprentissage de la lecture

Message par adelaideaugusta le Mar 20 Nov 2012 - 16:23

Désolée, Krungthep, j'ai bien le sentiment que c'est un combat d'arrière-garde, quand on voit le désastre qui gagne du terrain chaque jour.

La liaison avec la violence n'est pas un vain mot.
Il y a un mois, trois jeunes gens majeurs ont mis le feu à une poubelle "pour voir si c'était comme à la télé", dans la rue de zone urbaine sensible où je fais du soutien scolaire.
Cela a mis le feu à la conduite de gaz qui se trouve dans une boîte en plastique au pied de l'immeuble, le feu s'est répandu avec une grande violence, et au troisième, un jeune père et son bébé ont été sauvés de justesse par les pompiers. Les trois lascars ont plusieurs mois de prison ferme, bien qu'ils aient reconnu leur bêtise.

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de recherche sur l'apprentissage de la lecture

Message par krungthep le Mar 20 Nov 2012 - 16:24

Adélaide, je trouve quand même ce texte extrêmiste...
Il me fait penser aux maux dont on accusait les livres au temps d'Alice au pays des merveilles-

Que l'on parle de passivité, voire d'abêtissement, ok... mais de barbarie, de cruauté...

krungthep
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de recherche sur l'apprentissage de la lecture

Message par coindeparadis le Mar 20 Nov 2012 - 16:46

J'ai surpris trois élèves (ni dans la tête, ni en queue de classe), lire (et non pas regarder les images) des Dokéo que j'avais laissés en classe pour ceux qui ont terminé leur travail. C'était bien-sûr hésitant "ble-u, non bleu" mais mi novembre je suis plutôt satisfaite qu'ils aient envie de lire et qu'ils se sentent suffisamment solides pour sauter le pas. Je vais donc continuer à aller à l'essentiel dans ma didactique (ah, ces restes d'IUFM) de la lecture.


Dernière édition par 21déjà le Mer 21 Nov 2012 - 17:16, édité 1 fois

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de recherche sur l'apprentissage de la lecture

Message par Clarinette le Mer 21 Nov 2012 - 12:37

Tiens, un exemple de plus à verser au dossier. Il date de l'étude d'hier soir.
Pendant que les petits "Léo et Léa" (franchement, Krungthep, cette méthode n'est pas exempte de défauts, mais avant les exceptions, il faut bien leur apprendre les régularités, non ?) se régalent avec "le chat hume la loche" (si, si !), une petite victime d'Abracadélire m'a "lu" anniversaire en lieu et place du mot fête ! Shocked Cet exemple aurait conforté Charmeux dans sa conviction qu'il faut être "dans le sens" ! Grrrrrr !

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de recherche sur l'apprentissage de la lecture

Message par krungthep le Mer 21 Nov 2012 - 12:41

@Clarinette a écrit:Tiens, un exemple de plus à verser au dossier. Il date de l'étude d'hier soir.
Pendant que les petits "Léo et Léa" (franchement, Krungthep, cette méthode n'est pas exempte de défauts, mais avant les exceptions, il faut bien leur apprendre les régularités, non ?) se régalent avec "le chat hume la loche" (si, si !), une petite victime d'Abracadélire m'a "lu" anniversaire en lieu et place du mot fête ! Shocked Cet exemple aurait conforté Charmeux dans sa conviction qu'il faut être "dans le sens" ! Grrrrrr !

Clarinette, exactement.
Le problème est que parfois l'exception est présentée avant la règle comme ville avant le son -ille, ou que ni la règle ni les exception ne sont présentées dans d'autres cas.
Léo et Léa est bien, mais ne suffit pas. Il faut lire beaucoup en plus pour arriver à une lecture réellement sans erreur et courante.

krungthep
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de recherche sur l'apprentissage de la lecture

Message par Clarinette le Mer 21 Nov 2012 - 12:43

Entendons-nous bien : je n'ai pas d'actions chez Léo et Léa, mais l'écart qui se creuse quotidiennement entre ces deux cohortes de CP me fait mal au coeur et au ventre tout à la fois.

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum