Mon nouvel établissement est invivable.

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mon nouvel établissement est invivable.

Message par yellosub le Mer 21 Nov - 9:13

Bonjour,

J'ai failli mettre ce message dans "J'hallucine".
Après ma récente mutation je me demande vraiment où j'ai atterri quand je vois le fonctionnement de mon nouvel établissement, aucune communication (ou alors tout ce qui est dit est déformé), tout le monde se tire dans les pattes, guette la moindre occasion de se faire valoir en démontant le travail des autres, et ça marche. Des élèves d'une impolitesse sans borne, mais quand on voit l'attitude des adultes, on comprend pas mal de choses... Je suis nouvelle et on me fait bien sentir que je dois faire mes preuves pour être prise au sérieux, quitte à remettre mon travail et ma conscience professionnelle en question.
Je ne compte plus tous les coups sournois qu'on m'a fait depuis le début de l'année. Je vais au travail à reculons et à la fin de la journée je rentre chez moi en larmes. Tout ce que j'aimais dans mon métier disparait peu à peu, chaque jour que je me rends dans ce bahut.
Je ne sais pas comment je vais arriver à tenir jusqu'à la fin de l'année, si j'y arrive.

Yellosub


Dernière édition par John le Mer 21 Nov - 17:12, édité 1 fois (Raison : titre précisé légèrement)

yellosub
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon nouvel établissement est invivable.

Message par dorémy le Mer 21 Nov - 9:22

As-tu la possibilité de redemander un mutation cette année ?

dorémy
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon nouvel établissement est invivable.

Message par yellosub le Mer 21 Nov - 9:24

Oui, c'est ce que je compte faire.
Mais là j'ai vraiment du mal à me dire qu'il faut tenir jusqu'au mois de juin dans ces conditions.

yellosub
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon nouvel établissement est invivable.

Message par dorémy le Mer 21 Nov - 9:31

Si tu sais que tu vas bientôt partir, essaye de relativer (plus facile à dire qu'à faire Wink ). Tu dois bien avoir quelques joies du jour quand même : un cours qui fonctionne bien, des élèves qui progressent, ....raccroche toi à ça !

dorémy
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon nouvel établissement est invivable.

Message par yellosub le Mer 21 Nov - 9:45

Merci pour ta réponse.
Je vais demander ma mutation mais ça ne veut pas dire que je l'obtiendrai. Je n'ai pas beaucoup de points car je les ai utilisés pour cette année, et il y a très peu de postes dans ma matière (je suis LC) dans le département sur lequel marcherait le rapprochement de conjoint.
Quand je vois le mépris de certains élèves et l'indifférence des autres, il n'y a pas tant de "joies du jour".

yellosub
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon nouvel établissement est invivable.

Message par LadyC le Mer 21 Nov - 9:50

Eh bien, Yellosub... j'espère que ta demande marchera. Sinon, je ne sais pas si ça aurait un impact quelconque (en tout cas pas immédiat), mais serait-ce une idée ridicule d'écrire au recteur (ou à une instance administrative... je ne suis pas très calée Embarassed ) pour lui signaler une situation anormale ?
En tout cas bon courage fleurs fleurs2

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon nouvel établissement est invivable.

Message par yellosub le Mer 21 Nov - 9:55

Je ne pense pas que ce serait une bonne idée. Le fait de parler d'un incident à ma direction s'est déjà retourné contre moi.
J'ai l'impression qu'il faut se taire, laisser couler et se méfier de tous.

yellosub
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon nouvel établissement est invivable.

Message par MelanieSLB le Mer 21 Nov - 10:59

As-tu un(e) délégué(e) syndical(e) efficace dans ton nouvel établissement?

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon nouvel établissement est invivable.

Message par yellosub le Mer 21 Nov - 11:15

Je n'en ai aucune idée. En tout cas s'il y en a un, il ne se fait pas facilement reconnaitre.

yellosub
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon nouvel établissement est invivable.

Message par MelanieSLB le Mer 21 Nov - 11:28

Dommage, j'étais dans le même type d'établissement l'an dernier (que je retrouve avec joie cette année, comme tu peux t'en douter Suspect - je suis TZR) et la déléguée syndicale m'a beaucoup aidée.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon nouvel établissement est invivable.

Message par MarieL le Mer 21 Nov - 14:24

Pas une seule personne sympa dans tout l'établissement Yellosub ? heu

Il y a de fortes chances que d'autres trouvent cette ambiance détestable et donc... restent à l'écart, il faudrait les identifier et les rejoindre.

Sinon, ou en attendant, tu évites au maximum les personnes nocives, en sortant de l'établissement chaque fois que possible, ou tu t'isoles agréablement (au CDI, ou dans ta salle avec un livre, ou en SDP avec de la musique).

Courage fleurs2 mais quand même je parierais bien que tu vas trouver une ou deux personnes sympa.

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda

MarieL
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon nouvel établissement est invivable.

Message par Malaga le Mer 21 Nov - 14:27

Ce que tu décris me rappelle un collège détestable de Seine et Marne où le professeur qui me remplaçait l'année dernière a atterri après que je sois revenue. Ambiance pourri, élèves horribles et qui se croient tout permis, collègues pas sympa, direction qui ne dit rien...
Courage et pars-en rapidement.

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon nouvel établissement est invivable.

Message par roxanne le Mer 21 Nov - 15:44

En lisant ça, je me rends compte avec tristesse que c'est la direction que prend notre collège , hélas.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon nouvel établissement est invivable.

Message par InvitéO le Mer 21 Nov - 16:14

Je suis désolée de lire ce qui t'arrive. Chez nous il y a de gros problèmes avec l'administration et la Vie scolaire, ce qui aggrave le moindre problème avec les élèves, mais une (assez) bonne entente entre collègues et surtout une équipe d'anglais très soudée. Je te souhaite beaucoup de courage, je suis persuadée aussi qu'il y a forcément d'autres collègues ouverts qui se tiennent à l'écart pour se protéger. Oui, il faut partir au plus vite avant de se laisser miner. fleurs


_________________
Il n'est pas de vent favorable pour qui ne connait pas son port.
Faut qu'ça s'sache! professeur[center]

InvitéO
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon nouvel établissement est invivable.

Message par yellosub le Mer 21 Nov - 16:20

Merci pour vos réponses.

Axel a écrit:Pas une seule personne sympa dans tout l'établissement Yellosub ? heu

Il y a de fortes chances que d'autres trouvent cette ambiance détestable et donc... restent à l'écart, il faudrait les identifier et les rejoindre.

Sinon, ou en attendant, tu évites au maximum les personnes nocives, en sortant de l'établissement chaque fois que possible, ou tu t'isoles agréablement (au CDI, ou dans ta salle avec un livre, ou en SDP avec de la musique).

Courage fleurs2 mais quand même je parierais bien que tu vas trouver une ou deux personnes sympa.

Les seules personnes sympas sont les nouveaux, mais je ne les croise que rarement. J'ai cru comprendre que d'autres collègues avaient connu le même genre de mésaventures dans cet établissement et avaient fini par se résigner en se raccrochant aux élèves et en ne faisant confiance à personne. Pas facile de les croiser non plus, puisqu'ils se tiennent volontairement à l'écart.
J'aimerais bien pouvoir m'isoler parfois ne serait-ce que pour travailler, corriger des copies (en dehors de la salle des profs ou il y a toujours quelqu'un pour parler d'un truc qui s'est passé dans une des classes que j'ai)... mais là encore c'est difficile dans la mesure où j'ai 4 salles différentes, j'en change 2 fois par jour, et certains collègues font tout un cirque si on a le malheur d'occuper leur salle en leur absence.

yellosub
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon nouvel établissement est invivable.

Message par albertine02 le Mer 21 Nov - 16:23

oui, en effet, tu as, ma pauvre, décroché le gros lot.....
C'est quand même rare les établissements aussi antipathiques; beaucoup sont moyennement agréables, mais à ce point, c'est peu fréquent.
J'ai connu aussi, pendant un an....ce collège ressemblait tellement au tien que je me demande si on ne parle pas du même....le tout dans une région réputée sympa pour son accueil.
j'ai bien cru que je devenais folle et dépressive....alors tiens bon, serre les dents, investis dans le MP3 quand tu bosses en salle des profs et dis-toi que tes lendemains seront meilleurs. trefle coeurs

albertine02
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon nouvel établissement est invivable.

Message par clems le Mer 21 Nov - 16:29

On dirait mon collège cette année, alors que j'y suis depuis 4 ans........et c'est la première fois que ça part autant en vrille....comme quoi, ça peut devenir invivable pratiquement du jour au lendemain.....
Bon courage, et j'espère que tu auras ta mut', et en attendant, essaye de voir avec ces profs qui vivent la même chose que toi....

clems
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon nouvel établissement est invivable.

Message par grandesvacances le Mer 21 Nov - 16:34

@yellosub a écrit:certains collègues font tout un cirque si on a le malheur d'occuper leur salle en leur absence.

Quelle mentalité ! pale
Et ils ont aussi "leur" fauteuil en SDP et "leur" place de parking ? No

grandesvacances
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon nouvel établissement est invivable.

Message par yellosub le Mer 21 Nov - 16:35

@grandesvacances a écrit:
@yellosub a écrit:certains collègues font tout un cirque si on a le malheur d'occuper leur salle en leur absence.

Quelle mentalité ! pale
Et ils ont aussi "leur" fauteuil en SDP et "leur" place de parking ? No

oui.

yellosub
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon nouvel établissement est invivable.

Message par Ronin le Mer 21 Nov - 16:36

Ah ouais là c'est du super lourd quand même !

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon nouvel établissement est invivable.

Message par Provence le Mer 21 Nov - 16:36

@yellosub a écrit:
@grandesvacances a écrit:
@yellosub a écrit:certains collègues font tout un cirque si on a le malheur d'occuper leur salle en leur absence.

Quelle mentalité ! pale
Et ils ont aussi "leur" fauteuil en SDP et "leur" place de parking ? No

oui.

Shocked

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon nouvel établissement est invivable.

Message par albertine02 le Mer 21 Nov - 16:39

certains collègues me dépassent...il y en a des comme ça dans mon bahut....les petits jeunes et/ou nouveaux hallucinent tous les ans....
dont une collègue qui a SA salle, mais ne supporte pas qu'un autre prof l'occupe en son absence, le mercredi matin par exemple. Et qui va donc demander officiellement au PA que le collègue aille faire cours ailleurs.

Et le PA cède....... navrant. furieux

albertine02
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon nouvel établissement est invivable.

Message par LadyC le Mer 21 Nov - 16:43

Shocked Mais c'est stupéfiant... et navrant, en effet.

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon nouvel établissement est invivable.

Message par Iphigénie le Mer 21 Nov - 16:44

Je ne sais pas si ça vous rassurera mais moi, je reviens du travail (oui, j'ai cours le merc.après-midi, mais ça c'est normal, c'est des post-bac) et je n'ai pas pu boire mon café à la récré:
la salle des profs étaient occupée par une meute d'élèves qui avaient pris possession des lieux et des fauteuils et qui se massaient devant le distributeur car un collègue très investi dans les "projets"... payait un café-chocolat à chacun , se pensant sans doute seul dans l'établissement.... Suspect
Y a pas, la popularité, ça paye.... Laughing

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon nouvel établissement est invivable.

Message par LadyC le Mer 21 Nov - 16:46

affraid Mais chez nous, un élève dans la salle des profs, ça n'existe pas (ou alors dans l'ombre du parent qui a rendez-vous, le soir)...

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum