Mon nouvel établissement est invivable.

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Mon nouvel établissement est invivable.

Message par LadyC le Mer 21 Nov 2012 - 17:46

affraid Mais chez nous, un élève dans la salle des profs, ça n'existe pas (ou alors dans l'ombre du parent qui a rendez-vous, le soir)...

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon nouvel établissement est invivable.

Message par Iphigénie le Mer 21 Nov 2012 - 17:52

Ben je croyais aussi , mais il y a une vie "cachée " apparemment dans mon bahut aussi (où à vrai dire je m'attends à à peu près tout maintenant de la part de certains...)
Enfin faut dire que le même collègue s'est déjà signalé en organisant une sortie scolaire au salon du livre local un ....11 nvembre (et je me demande même si cette année-là ça ne tombait pas un dimanche: c'est dire qu'il est assez "chargé" côté démagogie.... Laughing

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon nouvel établissement est invivable.

Message par LadyC le Mer 21 Nov 2012 - 18:02

Neutral Je me rappelle en effet que tu avais déjà dit avoir un établissement délicieux, Iphigénie...

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon nouvel établissement est invivable.

Message par Iphigénie le Mer 21 Nov 2012 - 18:09

Ça semble une espèce en voie de reproduction.... Sad

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon nouvel établissement est invivable.

Message par yellosub le Mer 21 Nov 2012 - 18:21

Hum... Pourquoi le titre du sujet a-t-il changé subitement ?

yellosub
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon nouvel établissement est invivable.

Message par LadyC le Mer 21 Nov 2012 - 18:24

La raison est indiquée en bas du message initial Yellosub Wink

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon nouvel établissement est invivable.

Message par yellosub le Mer 21 Nov 2012 - 18:25

Je n'avais pas vu. Embarassed

yellosub
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon nouvel établissement est invivable.

Message par Reine Margot le Mer 21 Nov 2012 - 18:28

peut-être aussi que le fait que tu arrives joue beaucoup: les élèves testent plus, et ....les collègues aussi furieux , mais en effet l'ambiance semble délétère. bon courage pour ta mut.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon nouvel établissement est invivable.

Message par Lefteris le Mer 21 Nov 2012 - 18:33

@iphigénie a écrit:Je ne sais pas si ça vous rassurera mais moi, je reviens du travail (oui, j'ai cours le merc.après-midi, mais ça c'est normal, c'est des post-bac) et je n'ai pas pu boire mon café à la récré:
la salle des profs étaient occupée par une meute d'élèves qui avaient pris possession des lieux et des fauteuils et qui se massaient devant le distributeur car un collègue très investi dans les "projets"... payait un café-chocolat à chacun , se pensant sans doute seul dans l'établissement.... Suspect
Y a pas, la popularité, ça paye.... Laughing
Ils se massaient, en plus ? affraid

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon nouvel établissement est invivable.

Message par LadyC le Mer 21 Nov 2012 - 18:35

lol! C'est le "bien être et bien vivre ensemble", Lefteris, quoi !

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon nouvel établissement est invivable.

Message par Iphigénie le Mer 21 Nov 2012 - 18:52

lol!

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon nouvel établissement est invivable.

Message par philann le Mer 21 Nov 2012 - 19:13

@Reine Margot a écrit:peut-être aussi que le fait que tu arrives joue beaucoup: les élèves testent plus, et ....les collègues aussi furieux , mais en effet l'ambiance semble délétère. bon courage pour ta mut.

Que les élèves testent les nouveaux, c'est pas une nouveauté, mais que les collègues en fassent autant est inadmissible! Rolling Eyes
Il y a beaucoup de problèmes qui deviennent beaucoup moins graves si les collègues agissent collectivement. J'ai connu le bahut à l'ambiance pas coule, mais pas à ce point-là!
Courage Yellosub, la roue tournera!! fleurs

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon nouvel établissement est invivable.

Message par Reine Margot le Mer 21 Nov 2012 - 19:44

non, Bien sûr, je parlais de réputation, ce genre de chose. Mais là ça va plus loin il me semble.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon nouvel établissement est invivable.

Message par poutou le Mer 21 Nov 2012 - 19:45

Je connais cela depuis deux ans dans le bahut où je suis arrivée en poste fixe, après des années de TZR. Je croyais que la galère était finie mais me suis aperçue que c'est pire quand tu es en poste dans un endroit tel que tu le décris. l'an dernier, je n'en pouvais tellement plus que j'ai failli plusieurs fois ne pas aller au boulot, non pas à cause des élèves (qui sont ce que l'on veut bien qu'ils soient) mais à cause de tout le reste.... et pourtant, j'ai travaillé en zep mais ce collège, réputé plus calme, est pire pour moi. J'ai donc décidé d'aller en parler à un psy, car je craquais.... Cette année, ça ne va pas mieux, mais je relativise un peu plus, fais mes projets avec les quelques rares personnes vraiment sympas et pas dans le faire-valoir et l'égocentrisme démesuré, je fuis un peu la salle des profs mais assiste à toutes les réunions afin que l'on n'ait rien à me reprocher et mène ma barque.... En fait, je suis devenue comme ces profs à qui je ne voulais surtout pas ressembler avant, c'est à dire ceux qui faisaient leur truc dans leur coin mais j'ai compris que parfois c'est le contexte qui nous amène à cela.... J'ai demandé ma mut par deux fois, ne l'ai pas eue car je n'ai plus beaucoup de points mais je continue à espérer... Je te souhaite vraiment beaucoup de courage. En creusant un peu, tu devrais réussir à trouver quelques personnes comme toi et tu pourrais te rapprocher un peu d'elles pour papoter, ça fait du bien.

poutou
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon nouvel établissement est invivable.

Message par philann le Mer 21 Nov 2012 - 19:48

Reine MArgot, je me doutais bien que tu n'adhérais pas!! Laughing C'est juste que ce test entre collègues me sort par les yeux tellement c'est bête!!

C'est tellement plus agréable quand les gens accueillent bien.

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon nouvel établissement est invivable.

Message par Reine Margot le Mer 21 Nov 2012 - 19:50

Il faut aussi relativiser les choses: prof est un boulot où on travaille surtout avec les élèves, et où on peut se moquer de ce que pensent les collègues, on ne travaille pas pour eux. Alors si la sdp est insupportable, on peut aller en classe et le reste du temps être une huître.

Je dis ça car je bosse maintenant en équipe avec des gens que je côtoie 8h par jour. Là, on est tous obligés de prendre sur soi.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon nouvel établissement est invivable.

Message par caperucita le Mer 21 Nov 2012 - 19:51

Quoi ?? Reine, tu veux dire que tu regrettes les élèves ? Laughing

_________________
Premier néo-commandement : Je ne mettrai point de S au futur !!!
Par contre,si j'avais un marteau, je cognerais le jour, je cognerais la nuit, j'y mettrais tout mon coeur ! Razz Razz

caperucita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon nouvel établissement est invivable.

Message par Reine Margot le Mer 21 Nov 2012 - 19:52

@caperucita a écrit:Quoi ?? Reine, tu veux dire que tu regrettes les élèves ? Laughing

oh non!!! même hypocrites, même pénibles parfois, je préfère 100 fois les adultes, on n'en a qu'un à la fois et on n'est pas censés les éduquer. Razz

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon nouvel établissement est invivable.

Message par Mama le Mer 21 Nov 2012 - 20:03

@Lefteris a écrit:Ils se massaient, en plus ? affraid
Ben oui, contre la machine à café Laughing

Ici, très bonne ambiance, au collège comme au lycée, mais le collège dont je suis partie l'année dernière commençait à pourrir comme d'autres ont décrit, peu à peu, de plusieurs côtés, et j'ai eu confirmation que cela s'aggravait. Je suis contente d'en être partie à temps.
Courage, Yellowsub !! Et le ou la prof documentaliste, pareil ?

Mama
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon nouvel établissement est invivable.

Message par Mama le Mer 21 Nov 2012 - 20:12

@Reine Margot a écrit:Il faut aussi relativiser les choses: prof est un boulot où on travaille surtout avec les élèves, et où on peut se moquer de ce que pensent les collègues, on ne travaille pas pour eux. Alors si la sdp est insupportable, on peut aller en classe et le reste du temps être une huître.

Mais Yellowsub ne peut s'isoler dans une salle, comme elle le disait... C'est encore plus ennuyeux dans ces conditions...
Et en fin d'année dernière malgré de super relations avec les élèves l'ambiance me plombait déjà le moral... J'en ai vu certains pénaliser les élèves pour toucher le prof, par exemple en corrigeant des exams blancs d'une autre classe ou en s'opposant au financement de projets intéressants et de coûts modestes. ON ne peut pas complètement cloisonner non plus, surtout dans les petits établissements.
Bref, courage Yellowusb, le mp3 est une bonne idée, et pense à la mut' !! C'est vraiment dur comme situation, c'est sûr : fais de la résistance passive !

Mama
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon nouvel établissement est invivable.

Message par A Tuin le Mer 21 Nov 2012 - 20:22

@poutou a écrit: l'an dernier, je n'en pouvais tellement plus que j'ai failli plusieurs fois ne pas aller au boulot, non pas à cause des élèves (qui sont ce que l'on veut bien qu'ils soient) mais à cause de tout le reste....

Ah je suis tout à fait d'accord : il y a des endroits parfois où les gens sont particulièrement malsains, méchants et fourbes, et on dirait qu'ils se regroupent entre eux. Quand tu tombes dans ce genre de milieu c'est particulièrement infect au quotidien.
La question que je me pose surtout, par rapport à ces mauvaises mentalités, c'est comment ils ont pu réussir leur concours à un moment donné. On nous baratine comme quoi l'éthique du professeur et compagnie, mais les gens comme ça devraient aller faire un autre métier franchement. Ils sont malsains à tous les niveaux : avec leurs collègues mais aussi avec les élèves car ils transmettent aussi ce type d'état d'esprit. C'est rare même quand on tombe dans ce type d'endroit, que les mentalités des élèves ne soient pas calquées sur la mentalité des adultes. C'est très fâcheux.

Bon courage !! fleurs

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon nouvel établissement est invivable.

Message par Reine Margot le Mer 21 Nov 2012 - 20:24

mamamanette a écrit:
@Reine Margot a écrit:Il faut aussi relativiser les choses: prof est un boulot où on travaille surtout avec les élèves, et où on peut se moquer de ce que pensent les collègues, on ne travaille pas pour eux. Alors si la sdp est insupportable, on peut aller en classe et le reste du temps être une huître.

Mais Yellowsub ne peut s'isoler dans une salle, comme elle le disait... C'est encore plus ennuyeux dans ces conditions... mais on peut ignorer les autres, même en sdp, surtout qu'on bosse avec les élèves
Et en fin d'année dernière malgré de super relations avec les élèves l'ambiance me plombait déjà le moral... J'en ai vu certains pénaliser les élèves pour toucher le prof, par exemple en corrigeant des exams blancs d'une autre classe ou en s'opposant au financement de projets intéressants et de coûts modestes. et alors, on peut ignorer, non? ce genre de mesquinerie ne mérite aucune attention, encore une fois heureusement que c'est avec les élèves que tu bosses et pas avec eux. ON ne peut pas complètement cloisonner non plus, surtout dans les petits établissements.
Bref, courage Yellowusb, le mp3 est une bonne idée, et pense à la mut' !! C'est vraiment dur comme situation, c'est sûr : fais de la résistance passive !

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon nouvel établissement est invivable.

Message par Mama le Mer 21 Nov 2012 - 20:29

Mais Reine, travailler en ignorant des gens qui parlent de tes élèves en cherchant à être désagréables (voire qui s'engueulent, se parfument, téléphonent en parlant fort, alors qu'il n'y a qu'une salle - vécu), reconnais que ce n'est pas facile.
Et pour les "mesquineries" (c'est parfois plus grave), justement, ça préoccupe parce que ça atteint les élèves, donc mon-ton-son travail, comme je tentais de l'expliquer.
On peut tenter d'ignorer le maximum, mais on ne peut pas dire que ça ne change rien à notre travail.

Mama
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon nouvel établissement est invivable.

Message par Reine Margot le Mer 21 Nov 2012 - 20:32

c'est sûr que si les dissensions sont ressenties par les élèves ça affecte le boulot, et là il faut mettre les choses au point. pour les gens qui s'engueulent etc c'est partout.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon nouvel établissement est invivable.

Message par Mama le Mer 21 Nov 2012 - 20:34

Oui, mais peut-être pas partout trois fois par jour avec hurlements, portes qui claquent,vie scolaire qui arrive en renfort... Shocked comme ce fut le cas tout le mois de juin. Et quand tu essaies de "mettre les choses au point", c'est pire...
Mais bon, ces considérations n'aident pas notre sous-marin jaune... fleurs2

Mama
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon nouvel établissement est invivable.

Message par Reine Margot le Mer 21 Nov 2012 - 20:37

ah, j'ai connu des tensions parfois fortes mais en 22 bahuts jamais à ce point quand même...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum