[3e] sujet de réflexion : comment évaluer ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[3e] sujet de réflexion : comment évaluer ?

Message par miss terious le Ven 23 Nov 2012 - 23:01

Bonsoir,

J'en reviens encore à ce nouveau sujet de réflexion qui me cause bien des tracas depuis qu'il a été instauré. Après avoir travaillé sur deux extraits de Les Mots de SARTRE avec mes élèves où JPS évoque son rapport à la lecture (quand il apprend à lire / quand il évoque son rituel de lecture dans la bibliothèque de son grand-père) j'ai donné ce sujet à mes élèves (trouvé dans un manuel) :
« Pourquoi certaines personnes sont-elles passionnées par la lecture ? Est-ce votre cas ? Rédigez deux paragraphes en vous appuyant sur des exemples précis ».

Mais maintenant j'en arrive à l'évaluation et confrontée aux copies, je ne sais comment faire...

Je voudrais noter sur 15, comme au DNB, consacrer 5 points à la langue, mais ne sais pas trop comment répartir les 10 points suivants.

Je suis preneuse de tous vos conseils. Et notamment, si des collègues ayant connu le sujet du temps de l'ancien brevet passent par là et peuvent me conseiller, j'apprécierais grandement.

Miss T, perdue face à la « nouveauté ».

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] sujet de réflexion : comment évaluer ?

Message par Provence le Ven 23 Nov 2012 - 23:52

Il me semble que si on cherche absolument à répartir les points, il faut évaluer la qualité des idées ainsi que la façon dont les arguments sont exposés. Mais ça me paraît très bancal dans la mesure où l'un ne va pas sans l'autre.

Tu peux noter ainsi:
/5: correction de l'expres​sion(orthographe, syntaxe...)
/10: qualité de l'argumentation.

En ce qui me concerne, je note toujours globalement ce genre de devoirs, directement sur 10 ou sur 20.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] sujet de réflexion : comment évaluer ?

Message par Julianne le Sam 24 Nov 2012 - 4:07

Je suis en plein dedans, voici mon barème :
-intoduction /conclusion (je ne demande pas grand chose)
- texte organisé avec des connecteurs
- trois arguments chacun accompagné d'un exemple
- expression/orthographe
Je n'ai plus les points en tête... Mais à corriger c'est beaucoup plus simple et rapide que le sujet d'imagination.

Julianne
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] sujet de réflexion : comment évaluer ?

Message par Amaliah le Sam 24 Nov 2012 - 10:36

Pour moi, si la langue est défaillante, je ne mets pas la moyenne, quelle que soit la qualité de l'argumentation.

Miss Terious, n'as-tu pas des horreurs sans argumentation pour ceux qui n'aiment pas lire? Je me serais arrêtée à ta première question en fait.

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] sujet de réflexion : comment évaluer ?

Message par Julianne le Sam 24 Nov 2012 - 13:54

Je viens de terminer cheers toutes mes copies.
J'ai mis la moyenne dès l'instant où l'argumentation tenait la route. Et dans toutes mes copies, j'ai trouvé un plan, des connecteurs. Bref, c'était plutôt une bonne surprise.
Quant à la langue, même les élèves en difficulté s'en sortent plutôt pas mal. Ils évitent avec ce type de sujet l'écueil des temps du passé...
Bon courage à toi miss terious !

Julianne
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] sujet de réflexion : comment évaluer ?

Message par miss terious le Sam 24 Nov 2012 - 14:52

Voilà ce que à quoi j'arrive après réflexion :
1er paragraphe : pq certains aiment la lecture : 5 points
• 2 arguments
• 2 exemples
• mots de liaison

2e paragraphe : avis personnel : 4 points
• 1 argument
• 1 exemple

Langue : 6 points

Vous en pensez quoi ?
En attendant je procrastine. J'ai pas envie de m'y mettre !

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] sujet de réflexion : comment évaluer ?

Message par Julianne le Sam 24 Nov 2012 - 15:53

ça me semble très bien ; lance-toi, courage !
Promis c'est moins terrible que deux pages de narration...

Julianne
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] sujet de réflexion : comment évaluer ?

Message par paul31 le Sam 24 Nov 2012 - 18:53

4 pts pour la langue
4 pts pour l'argumentation
2 pts utilisation de connecteurs.

J'en ai fait un seul : 6,22 de moyenne /10.

_________________
2012-2013 : deux sixièmes, 1 quatrième,1 troisième en français et une cinquième en latin. cafe
2011-2012 deux quatrièmes , une troisième DP6H et une cinquième
2010-2011 : une cinquième et deux sixièmes
2009-2010 : deux sixièmes et une quatrième.

petitdrapeau
chat chat chat chat chat

paul31
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3e] sujet de réflexion : comment évaluer ?

Message par Maieu le Dim 25 Nov 2012 - 11:04

@miss terious a écrit:Bonsoir,

J'en reviens encore à ce nouveau sujet de réflexion qui me cause bien des tracas depuis qu'il a été instauré. Après avoir travaillé sur deux extraits de Les Mots de SARTRE avec mes élèves où JPS évoque son rapport à la lecture (quand il apprend à lire / quand il évoque son rituel de lecture dans la bibliothèque de son grand-père) j'ai donné ce sujet à mes élèves (trouvé dans un manuel) :
« Pourquoi certaines personnes sont-elles passionnées par la lecture ? Est-ce votre cas ? Rédigez deux paragraphes en vous appuyant sur des exemples précis ».

Mais maintenant j'en arrive à l'évaluation et confrontée aux copies, je ne sais comment faire...

Je voudrais noter sur 15, comme au DNB, consacrer 5 points à la langue, mais ne sais pas trop comment répartir les 10 points suivants.

Je suis preneuse de tous vos conseils. Et notamment, si des collègues ayant connu le sujet du temps de l'ancien brevet passent par là et peuvent me conseiller, j'apprécierais grandement.

Miss T, perdue face à la « nouveauté ».

Nous enseignons à nos élèves qu’un texte littéraire constitue un tout et qu’il est inadéquat de séparer la forme du fond…
Ne serait-il pas possible, pour les textes de création qui leur sont demandés, comme ici, de suivre la même démarche et de leur expliquer que la note d’appréciation prend en compte la qualité de l’expression et la cohérence de la pensée sans qu’il soit possible de dissocier les deux ? Qu’améliorer la qualité de l’écriture c’est aussi améliorer la qualité de la pensée ? Que l’une est indissociable de l’autre ?




Maieu
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum