Eh bien/et bien

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Eh bien/et bien

Message par yphrog le Mer 28 Nov 2012 - 14:28

And if enough women petition for it, on pourrait changer l'orthographe de "fish" en "ghoti"

yphrog
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Eh bien/et bien

Message par Daphné le Mer 28 Nov 2012 - 14:58

xphrog a écrit:And if enough women petition for it, on pourrait changer l'orthographe de "fish" en "ghoti"

No way ! No

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Eh bien/et bien

Message par Saraswati le Mer 28 Nov 2012 - 17:28

@Clarinette a écrit:
@Saraswati a écrit:Ce n'est pas très agréable à lire... Suspect
Qu'est-ce qui n'est pas très agréable à lire ? Smile
Je parlais de la manière de le dire, en particulier les mots que j'ai mis en gras.
Tu as peut-être raison dans le fond, mais la façon de le dire était blessante : sous-entends-tu que tout prof de Lettres Modernes n'est pas apte à enseigner le français ?
Heureusement, dans le secondaire, nous ne sommes pas là que pour enseigner l'orthographe, sinon on serait tous bons pour la poubelle.

@Clarinette a écrit:
@Saraswati a écrit:De toute façon dans quelques années il n'y aura plus de prof de Lettres Classiques hein, alors, à quoi bon ? Razz
Je parlais de formation des enseignants, en l'occurrence, mais en ce qui concerne les élèves, j'avoue pratiquer un prosélytisme éhonté en faveur du latin auprès de mes CM2.
Oui j'ai bien compris que tu parlais de former les enseignants.
Mais juste un exemple, parmi d'autres qu'on peut lire ici sur le forum depuis de longues années : je suis LM, j'ai un poste à complément de service, cette année c'est une TZR de LM qui occupe le poste de LC, évidemment + jeune que moi, avec moins d'ancienneté. Elle a accepté de faire les heures de latin (je l'ai entendue se vanter à la rentrée que "c'est trop cool, car les élèves sont moins nombreux" humhum ).
J'ai questionné mon principal sur les heures de français de ce poste : quitte à mettre un prof de LM sur le poste, je ne vois pas pourquoi je ne pourrais pas récupérer les heures de français, ce qui m'éviterait de me retrouver en CSD.
Sa réponse : soit on passe la moitié du poste de LC en lettres modernes (ce qui fragilise le poste), soit : "Voulez-vous assurer les heures de latin ?".
Ma réponse est non.
Je tiens à mes valeurs et mes principes, c’est comme si on demandait au prof d'anglais d'enseigner aussi l'allemand, sous prétexte que ce sont 2 langues germaniques.
Mais si mon poste est fragilisé à son tour (baisse démographique, possible retour d'une collègue de LM à 100% ce qui me laisserait encore moins d'heures de français...) alors je ne sais pas combien de temps encore je resterai sur mes positions.

Saraswati
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Eh bien/et bien

Message par Clarinette le Mer 28 Nov 2012 - 19:54

xphrog a écrit:And if enough women petition for it, on pourrait changer l'orthographe de "fish" en "ghoti"
Je scotche chaque année mes CM2 avec le ghoti... en le comparant d'ailleurs au mot "oiseau", dont pas une lettre ne se prononce comme dans l'alphabet.

@Saraswati a écrit:
@Clarinette a écrit:
@Saraswati a écrit:Ce n'est pas très agréable à lire... Suspect
Qu'est-ce qui n'est pas très agréable à lire ? Smile
Je parlais de la manière de le dire, en particulier les mots que j'ai mis en gras.
Tu as peut-être raison dans le fond, mais la façon de le dire était blessante : sous-entends-tu que tout prof de Lettres Modernes n'est pas apte à enseigner le français ?
Pas du tout, désolée si mes propos t'ont heurtée : c'est plutôt la formation professionnelle que je mets en cause, en particulier celle des enseignants du primaire, qui sont généralistes et pas nécessairement assez pointus dans les deux matières principales, le français et les maths.

J'espère que tu pourras conserver ton poste sans encombre.

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Eh bien/et bien

Message par nlm76 le Mer 28 Nov 2012 - 20:02

@Saraswati a écrit:
@Clarinette a écrit:
@Saraswati a écrit:Ce n'est pas très agréable à lire... Suspect
Qu'est-ce qui n'est pas très agréable à lire ? Smile
Tu as peut-être raison dans le fond, mais la façon de le dire était blessante : sous-entends-tu que tout prof de Lettres Modernes n'est pas apte à enseigner le français ?

Je ne sais pas ce que sous-entend Clarinette; pour ma part, je pense que l'invention du CAPES et de l'Agrégation de lettres modernes fut historiquement une erreur. Je pense que la maîtrise du latin et du grec est largement préférable à celle de la littérature comparée pour enseigner le français au collège et au lycée. Cela ne veut pas dire que les personnes titulaires d'un diplôme de LM soient incompétentes, loin de là: beaucoup de professeurs de LM sont meilleurs que beaucoup de professeurs de LC. Ce que je pense, c'est que ce qui les rend meilleurs, ce n'est pas le fait qu'ils soient LM: le fait qu'ils ne maîtrisent pas le latin et le grec EST un handicap, que ne compense pas l'étude de la littérature comparée.
Je le pense tellement que, après avoir été professeur de LM pendant 15 ans, j'ai appris le latin et le grec et ai passé les concours. Depuis, je sais que je suis un moins mauvais professeur de français. (Non que les professeurs de LM soient mauvais !!! Ils ont de nombreuses qualités ; mais ces qualités seraient avantageusement démultipliées s'ils apprenaient le latin et le grec.)



nlm76
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Eh bien/et bien

Message par Clarinette le Mer 28 Nov 2012 - 20:03

Voilà, c'est ça !

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Eh bien/et bien

Message par Saraswati le Mer 28 Nov 2012 - 23:01

Merci Clarinette et nlm76 d'avoir explicité.
Désolée d'avoir mal pris la remarque, ou du moins sa formulation.
Dans le fond je suis assez d'accord avec vous, puisque très souvent des élèves me demandent pourquoi tel mot s'écrit de telle façon, et que mes connaissances en latin ne sont pas assez vivaces ou pointues pour leur répondre. Je constate une faille de ce côté-là.

J'espère aussi conserver mon poste, parce que maintenant je m'y plais, mais bon, j'ai connu 20 bahuts en 5 ans quand j'étais TZR, alors je sais m'adapter. Wink

Saraswati
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Eh bien/et bien

Message par Clarinette le Mer 28 Nov 2012 - 23:07

topela

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Eh bien/et bien

Message par Mareuil le Mer 28 Nov 2012 - 23:15

@nlm76 a écrit:
@Saraswati a écrit:
@Clarinette a écrit:
@Saraswati a écrit:Ce n'est pas très agréable à lire... Suspect
Qu'est-ce qui n'est pas très agréable à lire ? Smile
Tu as peut-être raison dans le fond, mais la façon de le dire était blessante : sous-entends-tu que tout prof de Lettres Modernes n'est pas apte à enseigner le français ?

Je ne sais pas ce que sous-entend Clarinette; pour ma part, je pense que l'invention du CAPES et de l'Agrégation de lettres modernes fut historiquement une erreur. Je pense que la maîtrise du latin et du grec est largement préférable à celle de la littérature comparée pour enseigner le français au collège et au lycée. Cela ne veut pas dire que les personnes titulaires d'un diplôme de LM soient incompétentes, loin de là: beaucoup de professeurs de LM sont meilleurs que beaucoup de professeurs de LC. Ce que je pense, c'est que ce qui les rend meilleurs, ce n'est pas le fait qu'ils soient LM: le fait qu'ils ne maîtrisent pas le latin et le grec EST un handicap, que ne compense pas l'étude de la littérature comparée.
Je le pense tellement que, après avoir été professeur de LM pendant 15 ans, j'ai appris le latin et le grec et ai passé les concours. Depuis, je sais que je suis un moins mauvais professeur de français. (Non que les professeurs de LM soient mauvais !!! Ils ont de nombreuses qualités ; mais ces qualités seraient avantageusement démultipliées s'ils apprenaient le latin et le grec.)



Loin de moi l'idée de nier l'utilité du latin, mais quelques précisions historiques s'imposent.
Dans les années soixante la licence d'enseignement de lettres modernes comporte 4 certificats, un de littérature française, un de grammaire et philologie ( avec étude des langues romanes et de l'ancien français), un d'histoire géographie, un de langue vivante.
Après 1968 s'impose progressivement le système des unités de valeur dans lequel on fait ses études comme on fait son marché.

Mareuil
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Eh bien/et bien

Message par Clarinette le Mer 28 Nov 2012 - 23:19

En oubliant les carottes et les courgettes... No

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Eh bien/et bien

Message par Mareuil le Mer 28 Nov 2012 - 23:34

@Clarinette a écrit:En oubliant les carottes et les courgettes... No
Et surtout le plat principal. yesyes

Mareuil
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Eh bien/et bien

Message par Clarinette le Mer 28 Nov 2012 - 23:36

@Mareuil a écrit:
@Clarinette a écrit:En oubliant les carottes et les courgettes... No
Et surtout le plat principal. yesyes

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Eh bien/et bien

Message par Daphné le Jeu 29 Nov 2012 - 11:11

@Mareuil a écrit:
@nlm76 a écrit:
@Saraswati a écrit:
@Clarinette a écrit:
@Saraswati a écrit:Ce n'est pas très agréable à lire... Suspect
Qu'est-ce qui n'est pas très agréable à lire ? Smile
Tu as peut-être raison dans le fond, mais la façon de le dire était blessante : sous-entends-tu que tout prof de Lettres Modernes n'est pas apte à enseigner le français ?

Je ne sais pas ce que sous-entend Clarinette; pour ma part, je pense que l'invention du CAPES et de l'Agrégation de lettres modernes fut historiquement une erreur. Je pense que la maîtrise du latin et du grec est largement préférable à celle de la littérature comparée pour enseigner le français au collège et au lycée. Cela ne veut pas dire que les personnes titulaires d'un diplôme de LM soient incompétentes, loin de là: beaucoup de professeurs de LM sont meilleurs que beaucoup de professeurs de LC. Ce que je pense, c'est que ce qui les rend meilleurs, ce n'est pas le fait qu'ils soient LM: le fait qu'ils ne maîtrisent pas le latin et le grec EST un handicap, que ne compense pas l'étude de la littérature comparée.
Je le pense tellement que, après avoir été professeur de LM pendant 15 ans, j'ai appris le latin et le grec et ai passé les concours. Depuis, je sais que je suis un moins mauvais professeur de français. (Non que les professeurs de LM soient mauvais !!! Ils ont de nombreuses qualités ; mais ces qualités seraient avantageusement démultipliées s'ils apprenaient le latin et le grec.)



Loin de moi l'idée de nier l'utilité du latin, mais quelques précisions historiques s'imposent.
Dans les années soixante la licence d'enseignement de lettres modernes comporte 4 certificats, un de littérature française, un de grammaire et philologie ( avec étude des langues romanes et de l'ancien français), un d'histoire géographie, un de langue vivante.
Après 1968 s'impose progressivement le système des unités de valeur dans lequel on fait ses études comme on fait son marché.

Oui enfin pas que, il y avait des séries d'UV imposées pour éviter cet écueil.
Enfin du moins dans la fac où j'ai fait mes études.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum