Vincent Peillon en croisade contre le décrochage scolaire

Page 2 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Vincent Peillon en croisade contre le décrochage scolaire

Message par Palombella Rossa le Mar 4 Déc 2012 - 19:10

http://www.20minutes.fr/societe/1055611-vincent-peillon-veut-accrocher-decrocheurs

"Pour Marie Duru-Bellat, il est impératif de «supprimer l'orientation subie», cause d'échec et d'abandon de l'école pour de nombreux élèves." Suspect

Je propose donc qu'on les passe tous en 1ere S d'autorité, ces petits, et qu'on n'en parle plus. araignée

Palombella Rossa
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon en croisade contre le décrochage scolaire

Message par Mareuil le Mar 4 Déc 2012 - 19:26

@Palombella Rossa a écrit:
http://www.20minutes.fr/societe/1055611-vincent-peillon-veut-accrocher-decrocheurs

"Pour Marie Duru-Bellat, il est impératif de «supprimer l'orientation subie», cause d'échec et d'abandon de l'école pour de nombreux élèves." Suspect

Je propose donc qu'on les passe tous en 1ere S d'autorité, ces petits, et qu'on n'en parle plus. araignée

Marie Duru-Bellat a le mot pour rire : cela fait combien de temps qu'on la subit, elle ? Elle devrait se poser la question et éventuellement se réorienter.

Mareuil
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon en croisade contre le décrochage scolaire

Message par Palombella Rossa le Mar 4 Déc 2012 - 19:36

@Mareuil a écrit:
@Palombella Rossa a écrit:
http://www.20minutes.fr/societe/1055611-vincent-peillon-veut-accrocher-decrocheurs

"Pour Marie Duru-Bellat, il est impératif de «supprimer l'orientation subie», cause d'échec et d'abandon de l'école pour de nombreux élèves." Suspect

Je propose donc qu'on les passe tous en 1ere S d'autorité, ces petits, et qu'on n'en parle plus. araignée

Marie Duru-Bellat a le mot pour rire : cela fait combien de temps qu'on la subit, elle ? Elle devrait se poser la question et éventuellement se réorienter.

C'est un cas désespéré, je le crains.
Peut-être le service civique dans une école ZEP des quartiers nord ?

Palombella Rossa
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon en croisade contre le décrochage scolaire

Message par Mareuil le Mar 4 Déc 2012 - 19:49

@Palombella Rossa a écrit:
@Mareuil a écrit:
@Palombella Rossa a écrit:
http://www.20minutes.fr/societe/1055611-vincent-peillon-veut-accrocher-decrocheurs

"Pour Marie Duru-Bellat, il est impératif de «supprimer l'orientation subie», cause d'échec et d'abandon de l'école pour de nombreux élèves." Suspect

Je propose donc qu'on les passe tous en 1ere S d'autorité, ces petits, et qu'on n'en parle plus. araignée

Marie Duru-Bellat a le mot pour rire : cela fait combien de temps qu'on la subit, elle ? Elle devrait se poser la question et éventuellement se réorienter.

C'est un cas désespéré, je le crains.
Peut-être le service civique dans une école ZEP des quartiers nord ?

Très au Nord, alors. Dans quelque toundra.

Mareuil
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon en croisade contre le décrochage scolaire

Message par User5899 le Mar 4 Déc 2012 - 19:59

@Mareuil a écrit:Marie Duru-Bellat
heu heu confused

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon en croisade contre le décrochage scolaire

Message par Cath le Mar 4 Déc 2012 - 23:29

Ce qui va se passer, c'est qu'on va faire encore plus le forcing pour remplir à bloc (et au-delà) les sections de bac pro.
Chez nous, il y a même un "3° tour" de recrutement (enfin, de remplissage), où des jeunes ayant passé 16 ans, mais sans diplôme, se voient proposer par la MGI des places là où il en reste: c'est à dire dans les sections qui ont le moins fort taux de pression (que ce soit justifié ou non).
Résultat: sont arrivés début octobre (entre autre): 1 élève de 18 ans (au lieu de 15), 2 fois viré de CFA, qui en moins d'une semaine a harcelé un élève de la classe au point que le pauvre a fugué... 3 autres dont 2 font l'objet d'un suivi psychiatrique: les enseignants ont appris 1 mois plus tard presque par hasard qu'ils étaient repérés comme "dangereux et violents", mais qu'on mettait devant des machines! (l'un avait d'ailleurs commencé à l'attaquer à coup de marteau!).
Donc oui, bonne idée, vraiment...

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon en croisade contre le décrochage scolaire

Message par Marcassin le Mer 5 Déc 2012 - 0:13

cath5660 a écrit:Résultat: sont arrivés début octobre (entre autre): 1 élève de 18 ans (au lieu de 15), 2 fois viré de CFA, qui en moins d'une semaine a harcelé un élève de la classe au point que le pauvre a fugué... 3 autres dont 2 font l'objet d'un suivi psychiatrique: les enseignants ont appris 1 mois plus tard presque par hasard qu'ils étaient repérés comme "dangereux et violents", mais qu'on mettait devant des machines! (l'un avait d'ailleurs commencé à l'attaquer à coup de marteau!).
Donc oui, bonne idée, vraiment...
Quel mauvais esprit. Si les élèves décrochent, c'est parce que l'école n'a pas su les retenir (entendu à la radio aujourd'hui). Bonjour la culpabilité dans les bahuts en difficulté...

_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)

Marcassin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon en croisade contre le décrochage scolaire

Message par Marcassin le Mer 5 Déc 2012 - 0:14

@Palombella Rossa a écrit:
http://www.20minutes.fr/societe/1055611-vincent-peillon-veut-accrocher-decrocheurs

"Pour Marie Duru-Bellat, il est impératif de «supprimer l'orientation subie», cause d'échec et d'abandon de l'école pour de nombreux élèves." Suspect
De la FCPE dans le texte, avec le concept d''orientation choisie". Bientôt le meilleur des mondes ?


_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)

Marcassin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon en croisade contre le décrochage scolaire

Message par Mareuil le Mer 5 Déc 2012 - 0:16

@Marcassin a écrit:
cath5660 a écrit:Résultat: sont arrivés début octobre (entre autre): 1 élève de 18 ans (au lieu de 15), 2 fois viré de CFA, qui en moins d'une semaine a harcelé un élève de la classe au point que le pauvre a fugué... 3 autres dont 2 font l'objet d'un suivi psychiatrique: les enseignants ont appris 1 mois plus tard presque par hasard qu'ils étaient repérés comme "dangereux et violents", mais qu'on mettait devant des machines! (l'un avait d'ailleurs commencé à l'attaquer à coup de marteau!).
Donc oui, bonne idée, vraiment...
Quel mauvais esprit. Si les élèves décrochent, c'est parce que l'école n'a pas su les retenir (entendu à la radio aujourd'hui). Bonjour la culpabilité dans les bahuts en difficulté...

Allons, redressons-nous !
"Nous maintiendrons, nous élargirons s'il se peut, une tradition de haute culture qui fait corps avec l'idée même de notre patrie. La langue française a une universalité attachée à son génie. Ce n'est
pas sans raison que nous nous sommes plu à donner au suprême couronnement de nos études le beau nom d'Humanités.
Soeur cadette des Humanités, mais non moins riche de réalisations et de promesses, la Science libre et désintéressée occupera une place éminente dans la France nouvelle. Fidèles à notre pensée décentralisatrice, nous décongestionnerons l'Université de Paris pour faire de nos Universités provinciales autant de puissants foyers de recherche dont certains pourront être spécialisés. Et nous n'hésiterons pas à y appeler comme animateurs, aux côtés de la hiérarchie universitaire, les chercheurs originaux qui auront fait leurs preuves dans telle ou telle branche de la découverte.
Nous favoriserons, entre nos savants et nos industriels, une coopération féconde et, sans abaisser le niveau de notre enseignement supérieur, nous nous efforcerons d'orienter dans un sens plus réaliste la formation de nos ingénieurs, de nos médecins, de nos magistrats, de nos professeurs eux-mêmes."

Mareuil
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon en croisade contre le décrochage scolaire

Message par Marcassin le Mer 5 Déc 2012 - 0:17

@Palombella Rossa a écrit:Voici donc le texte en V.O. :

Littérature et société : de la cosmétique appliquée au lycée

Le lycée Chatel est arrivé – enfin, ce qui reste du lycée, c'est-à-dire peu de chose.
yesyes

J'ai adoré ton texte !

L&S : Les lettres en option mais sans engagement. Ou comment tuer les langues anciennes.

_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)

Marcassin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon en croisade contre le décrochage scolaire

Message par Marcassin le Mer 5 Déc 2012 - 0:21

@Mareuil a écrit:Allons, redressons-nous !
"Nous maintiendrons, nous élargirons s'il se peut, une tradition de haute culture qui fait corps avec l'idée même de notre patrie. La langue française a une universalité attachée à son génie. Ce n'est
pas sans raison que nous nous sommes plu à donner au suprême couronnement de nos études le beau nom d'Humanités.
Soeur cadette des Humanités, mais non moins riche de réalisations et de promesses, la Science libre et désintéressée occupera une place éminente dans la France nouvelle. Fidèles à notre pensée décentralisatrice, nous décongestionnerons l'Université de Paris pour faire de nos Universités provinciales autant de puissants foyers de recherche dont certains pourront être spécialisés. Et nous n'hésiterons pas à y appeler comme animateurs, aux côtés de la hiérarchie universitaire, les chercheurs originaux qui auront fait leurs preuves dans telle ou telle branche de la découverte.
Nous favoriserons, entre nos savants et nos industriels, une coopération féconde et, sans abaisser le niveau de notre enseignement supérieur, nous nous efforcerons d'orienter dans un sens plus réaliste la formation de nos ingénieurs, de nos médecins, de nos magistrats, de nos professeurs eux-mêmes."

Et la suite : "Nous nous attacherons à détruire le funeste prestige d’une pseudo-culture purement livresque, conseillère de paresse et génératrice d’inutilités."

_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)

Marcassin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon en croisade contre le décrochage scolaire

Message par Palombella Rossa le Mer 5 Déc 2012 - 8:00

@Marcassin a écrit:
@Mareuil a écrit:Allons, redressons-nous !
"Nous maintiendrons, nous élargirons s'il se peut, une tradition de haute culture qui fait corps avec l'idée même de notre patrie. La langue française a une universalité attachée à son génie. Ce n'est
pas sans raison que nous nous sommes plu à donner au suprême couronnement de nos études le beau nom d'Humanités.
Soeur cadette des Humanités, mais non moins riche de réalisations et de promesses, la Science libre et désintéressée occupera une place éminente dans la France nouvelle. Fidèles à notre pensée décentralisatrice, nous décongestionnerons l'Université de Paris pour faire de nos Universités provinciales autant de puissants foyers de recherche dont certains pourront être spécialisés. Et nous n'hésiterons pas à y appeler comme animateurs, aux côtés de la hiérarchie universitaire, les chercheurs originaux qui auront fait leurs preuves dans telle ou telle branche de la découverte.
Nous favoriserons, entre nos savants et nos industriels, une coopération féconde et, sans abaisser le niveau de notre enseignement supérieur, nous nous efforcerons d'orienter dans un sens plus réaliste la formation de nos ingénieurs, de nos médecins, de nos magistrats, de nos professeurs eux-mêmes."

Et la suite : "Nous nous attacherons à détruire le funeste prestige d’une pseudo-culture purement livresque, conseillère de paresse et génératrice d’inutilités."

C'est de Pétain, non ?

Palombella Rossa
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon en croisade contre le décrochage scolaire

Message par Collier de Barbe le Mer 5 Déc 2012 - 9:37

C'est votre thèse tout en subtilité: Duru Ballat = Pétain
Pas mal...

C'est moi, la plupart des intervenants voit le décrochage scolaire comme un non-problème ?

_________________
CdB
@AbbeCordillere

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon en croisade contre le décrochage scolaire

Message par Clarinette le Mer 5 Déc 2012 - 9:46

@Collier de Barbe a écrit:C'est moi, la plupart des intervenants voit le décrochage scolaire comme un non-problème ?
Non, le problème est tout simplement mal posé, comme d'habitude. Au lieu de prétendre remédier à cette situation effectivement dramatique en fin de parcours, apprenons déjà aux élèves à lire et compter correctement en début de parcours : c'est ça, pour moi, rendre les élèves acteurs de leur savoir...
Les cataplasmes d'argile sur une gangrène avancée, ça se saurait si ça marche... Surtout que, finalement, la gangrène a été provoquée par les applicateurs de cataplasmes. Suspect

Quant à Duru-Bellat, Dubet et consorts, c'est l'exemple même de gens bien intentionnés mais profondément nocifs...

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon en croisade contre le décrochage scolaire

Message par doctor who le Mer 5 Déc 2012 - 10:18

Les gamins en difficulté sont sommés de se farcir des programmes infaisables car incohérents et "universitarisants", sans activités manuelles dignes de ce nom.
Il n'y a pas de décrochage mais des croche-pattes.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon en croisade contre le décrochage scolaire

Message par Collier de Barbe le Mer 5 Déc 2012 - 10:48

@doctor who a écrit:Les gamins en difficulté sont sommés de se farcir des programmes infaisables car incohérents et "universitarisants", sans activités manuelles dignes de ce nom.
Il n'y a pas de décrochage mais des croche-pattes.

Je ne comprends plus: je croyais que les programmes avaient été trop allégés et que de toute manière on faisait passer tout le monde?

Et lui là?
http://crise.blog.lemonde.fr/2012/12/04/pauvre-jeunesse-1-le-monde-quon-leur-propose-nest-pas-terrible/

Il aurait dû apprendre un métier manuel? Il a été content de son orientation?

_________________
CdB
@AbbeCordillere

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon en croisade contre le décrochage scolaire

Message par Cath le Mer 5 Déc 2012 - 14:15

Le problème est plus ici le manque d'emplois disponibles que le décrochage, non?
Le diplôme a été obtenu, qu'il ne trouve pas de travail ensuite n'est pas de la responsabilité de l'école.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon en croisade contre le décrochage scolaire

Message par doctor who le Mer 5 Déc 2012 - 15:31

@Collier de Barbe a écrit:
Je ne comprends plus: je croyais que les programmes avaient été trop allégés et que de toute manière on faisait passer tout le monde?

Ce n'est pas incompatible. Les élèves se fadent de la philo en maternelle et on accepte qu'il ne sachent pas lire en fin de CP. C'est un exemple.
Et moi, je ne fais pas du redoublement la panacée du système éducatif. Je n'en fait pas non plus un épouvantail.

@Collier de Barbe a écrit:Et lui là?
http://crise.blog.lemonde.fr/2012/12/04/pauvre-jeunesse-1-le-monde-quon-leur-propose-nest-pas-terrible/

Il aurait dû apprendre un métier manuel? Il a été content de son orientation?

Qui t'a parlé d'apprendre un métier manuel ? C'est un réflexe commun de confondre professionnalisation et apprentissages manuels et techniques. En terme de pédagogie, l'accent mis sur le manuel et le technique en réconcilierait plus d'un avec l'école.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon en croisade contre le décrochage scolaire

Message par doublecasquette le Mer 5 Déc 2012 - 15:48

@Collier de Barbe a écrit:
@doctor who a écrit:Les gamins en difficulté sont sommés de se farcir des programmes infaisables car incohérents et "universitarisants", sans activités manuelles dignes de ce nom.
Il n'y a pas de décrochage mais des croche-pattes.

Je ne comprends plus: je croyais que les programmes avaient été trop allégés et que de toute manière on faisait passer tout le monde?


Les programmes ont surtout été mal agencés, du moins en maternelle et en élémentaire.
Savez-vous pas exemple qu'on commence à ennuyer les bambins dès leur troisième anniversaire avec l'alphabet, la semaine, le quantième du mois, les nombres jusqu'à 30 alors qu'en de nombreuses écoles, ces apprentissages, rébarbatifs au possible pour des tout-petits qui ne demandent qu'à découvrir le monde, ne deviendront efficaces et donc source de plaisir qu'en classe de CE1, soit cinq à six ans plus tard ?

Et puis, un décrocheur, ne serait-ce pas justement un élève qu'on a trop longtemps fait passer de classe en classe alors qu'il hurlait sa souffrance de ne pas pouvoir suivre le rythme qu'on lui imposait ?

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon en croisade contre le décrochage scolaire

Message par Marcassin le Mer 5 Déc 2012 - 15:54

@doctor who a écrit:
@Collier de Barbe a écrit:
Je ne comprends plus: je croyais que les programmes avaient été trop allégés et que de toute manière on faisait passer tout le monde?

Ce n'est pas incompatible. Les élèves se fadent de la philo en maternelle et on accepte qu'il ne sachent pas lire en fin de CP. C'est un exemple.
topela

_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)

Marcassin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon en croisade contre le décrochage scolaire

Message par User5899 le Mer 5 Déc 2012 - 16:42

@Collier de Barbe a écrit:C'est votre thèse tout en subtilité: Duru Ballat = Pétain
Pas mal...

C'est moi, la plupart des intervenants voit le décrochage scolaire comme un non-problème ?
Comment voulez-vous que ne décrochent pas des gosses qui passent 5 ans puis 4 ans dans un environnement pourri, sans rien comprendre du contenu déstructuré qu'on leur met devant les yeux sans règles ni conseils ? Aujourd'hui, on bidouille un truc, demain, on mate un bidule... Si vous ajoutez à cela la matraquage médiatique sur "le chômage des diplômés"... (Et le chômage des non-diplômés, gros malins ?")
Je suis peut-être la honte de l'EN, selon une ahurie bien connue, mais mes 1re STMG, cette année, ils quittent ma classe en disant "déjà ?" ou "merci". Très faibles et accrocheurs, sympas comme tout, ne demandant qu'à apprendre quelque chose. Et se demandant pourquoi ça vient si tard.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon en croisade contre le décrochage scolaire

Message par Celadon le Mer 5 Déc 2012 - 16:44

veneration

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon en croisade contre le décrochage scolaire

Message par Presse-purée le Mer 5 Déc 2012 - 18:29

Double problème:
*des programmes parfois satisfaisants d'un point de vue intellectuel pour leurs concepteurs, mais complètement inappropriés pour des ados (exemple: les programmes de français de 1996, défendus bec et ongles par certains)
* des méthodes parfois satisfaisantes sur le plan théorique, dont on a l'impression qu'elles libèrent les élèves du "carcan scholastique de l'école française", mais qui dans les faits sont une violence sociale envers ceux qui n'ont que l'école pour avancer.

Edit: on pourrait aussi parler du manque de personnel d'accompagnement pour gérer les élèves en difficulté d'apprentissage, dys ou autres. Voir qu'il me faut, dans mon coin, trois réunions à un mois de distance pour obtenir une AVS pour un élève de quatrième qui lit aussi vite qu'un enfant de 7 ans, ça me fout dans une rage folle contre l'institution.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon en croisade contre le décrochage scolaire

Message par Palombella Rossa le Mer 5 Déc 2012 - 20:47

@Collier de Barbe a écrit:C'est moi, la plupart des intervenants voit le décrochage scolaire comme un non-problème ?

Non, Collier, c'est un VRAI problème.
Mais si on avait proposé à ces adolescents une instruction digne de ce nom et susceptible, en les intéressant, de leur donner envie d'apprendre et de rester à l'Ecole ("ARMER LES MASSES DU DÉSIR DE S'ARMER", comme on disait de mon temps ) au lieu de les mettre au centre du projet avec des "activités" à la mord-moi l , ils n'auraient peut-être pas eu envie de décrocher pour aller voir si la vraie vie est ailleurs. diable

Palombella Rossa
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon en croisade contre le décrochage scolaire

Message par Aurore le Jeu 6 Déc 2012 - 14:00


Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon en croisade contre le décrochage scolaire

Message par Palombella Rossa le Jeu 6 Déc 2012 - 14:04



Ah, c'est délicat... humhum

Palombella Rossa
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum