Comment gérer un élève qui sent mauvais ?

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Comment gérer un élève qui sent mauvais ?

Message par frimoussette77 le Mar 4 Déc 2012 - 21:47

@doublecasquette a écrit:
@caperucita a écrit:
@doublecasquette a écrit: En fait, lors de prises de sang en série, on est plutôt accroupi devant la tête de la brebis, sous le gars. Et quand les gouttes de sueur dégoulinent de la pointe de son nez, vous devinez sur qui elles tombent. No No
affraid affraid


Oui, je sais, c'est atroce ...
Chaque métier a ses petites misères. Sad
pale

frimoussette77
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer un élève qui sent mauvais ?

Message par User5899 le Mar 4 Déc 2012 - 21:49

@Celadon a écrit:Mais qu'est-ce qu'il avait à traîner avec un bouc ??? Shocked
Le chant du bouc le catharsisait, probablement...

Bel-Ami, il a quel âge ? C'est en quelle classe ?

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer un élève qui sent mauvais ?

Message par JEMS le Mar 4 Déc 2012 - 21:49

affraid effectivement chaque métier a ses misères.
Ma soeur n'évoque plus avec moi les pensionnaires de sa maison de retraite.

_________________

JEMS
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer un élève qui sent mauvais ?

Message par JPhMM le Mar 4 Déc 2012 - 21:50

@JEMS a écrit:Ma soeur n'évoque plus avec moi les pensionnaires de sa maison de retraite.
Si ma sœur essayait de me faire un truc comme ça, j'en changerais fissa ! (y'a des limites...)

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer un élève qui sent mauvais ?

Message par doublecasquette le Mar 4 Déc 2012 - 21:51

@JPhMM a écrit:
@caperucita a écrit:
@doublecasquette a écrit: En fait, lors de prises de sang en série, on est plutôt accroupi devant la tête de la brebis, sous le gars. Et quand les gouttes de sueur dégoulinent de la pointe de son nez, vous devinez sur qui elles tombent. No No
affraid affraid
Comment effrayer une jeune citadine en une seule anecdote rurale. Laughing


C'est la raison pour laquelle les jeunes vétos français s'installent en ville, laissant ce genre de distraction aux diplômés belges.
ceci dit, c'est plutôt rémunérateur, comme travail. Ça tourne autour de un euro par prise de sang. Rien à dire ...

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer un élève qui sent mauvais ?

Message par Invité-B le Mar 4 Déc 2012 - 21:53

Il n'y a pas d'assistante sociale chez nous. La fac, c'est très impersonnel de ce point de vue-là. Et bien sûr pas d'EPS.
Il a 20 ans, deuxième année d'IUT.

Et pour répondre à un message précédent, ce n'est pas, je pense, un comportement dépressif. Juste un comportement de gros p*rc qui ne se lave pas.

Invité-B
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer un élève qui sent mauvais ?

Message par doublecasquette le Mar 4 Déc 2012 - 21:56

@JPhMM a écrit:
@JEMS a écrit:Ma soeur n'évoque plus avec moi les pensionnaires de sa maison de retraite.
Si ma sœur essayait de me faire un truc comme ça, j'en changerais fissa ! (y'a des limites...)


Moi, je préfère mes brebis. J'aime bien mes dindons.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer un élève qui sent mauvais ?

Message par dirlolas le Mar 4 Déc 2012 - 21:58

Pour votre info, le fait de se ch... dessus est un truc classique en prison ou chez les clodos. Cela permet que personne ne s'approche de vous. Et qu'on vous foute une paix royale. Je l'ai appris d'un parent gdv. Alors avant de penser que la personne ne se lave pas demandez vous plutôt si ce n'est pas volontaire. Encoprésique au collège ? Rien que ça ?
Euh... si j'ai bonne mémoire, on demande aux enfants d'être propres pour entrer en Maternelle, non ?
Tiens, autre chose tant que j'y suis. Y a t il des gens qui ont fait leur service militaire dans des conditions d'hygiène déplorable il y a .... plus que ça encore ? Oui ? Alors, vous vous laviez combien de fois par jour ? Une fois par semaine , bingo. Et les copains aussi. Et ça fouettait le bouc ? Non ? Ben voilà.
Le môme qui pue, c'est volontaire. Point talaligne.
Laughing

_________________
Carpe diem

dirlolas
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer un élève qui sent mauvais ?

Message par Vudici le Mar 4 Déc 2012 - 21:58

@doublecasquette a écrit:
@JPhMM a écrit:
@caperucita a écrit:
@doublecasquette a écrit: En fait, lors de prises de sang en série, on est plutôt accroupi devant la tête de la brebis, sous le gars. Et quand les gouttes de sueur dégoulinent de la pointe de son nez, vous devinez sur qui elles tombent. No No
affraid affraid
Comment effrayer une jeune citadine en une seule anecdote rurale. Laughing


C'est la raison pour laquelle les jeunes vétos français s'installent en ville, laissant ce genre de distraction aux diplômés belges.
ceci dit, c'est plutôt rémunérateur, comme travail. Ça tourne autour de un euro par prise de sang. Rien à dire ...

C'est clair qu'ils préfèrent la France aux césariennes à la chaîne, pendant toute la saison des vêlages des BBB... Franchement, ce n'est pas une vie, vétérinaire à la campagne, par ici. No C'est ce que Junior voudrait faire, plus tard...

_________________
Front de Libération des Lichens Injustement Massacrés

Vudici
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer un élève qui sent mauvais ?

Message par caperucita le Mar 4 Déc 2012 - 22:00

@JPhMM a écrit:
@caperucita a écrit:
@doublecasquette a écrit: En fait, lors de prises de sang en série, on est plutôt accroupi devant la tête de la brebis, sous le gars. Et quand les gouttes de sueur dégoulinent de la pointe de son nez, vous devinez sur qui elles tombent. No No
affraid affraid
Comment effrayer une jeune citadine en une seule anecdote rurale. Laughing

Je ne suis pas une jeune citadine, mais merci.

_________________
Premier néo-commandement : Je ne mettrai point de S au futur !!!
Par contre,si j'avais un marteau, je cognerais le jour, je cognerais la nuit, j'y mettrais tout mon coeur ! Razz Razz

caperucita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer un élève qui sent mauvais ?

Message par doublecasquette le Mar 4 Déc 2012 - 22:03

Bel-Ami a écrit:Il n'y a pas d'assistante sociale chez nous. La fac, c'est très impersonnel de ce point de vue-là. Et bien sûr pas d'EPS.
Il a 20 ans, deuxième année d'IUT.

.

Alors là, c'est fichu ! Si c'est dans le supérieur ...
Il n'y a plus qu'à espérer qu'il tombe amoureux.


Pierre Magnan, dans Un Monstre sacré raconte comment Thyde Monnier lui a appris à de laver la raie des fesses, à cet âge justement. Le passage est assez cocasse et il ne faut plus rien craindre pour publier une telle histoire sur soi-même.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer un élève qui sent mauvais ?

Message par JPhMM le Mar 4 Déc 2012 - 22:06

@Vudici a écrit:C'est clair qu'ils préfèrent la France aux césariennes à la chaîne, pendant toute la saison des vêlages des BBB... Franchement, ce n'est pas une vie, vétérinaire à la campagne, par ici. No C'est ce que Junior voudrait faire, plus tard...
J'ai vu un reportage sur des scientifiques en zoologie marine allemands spécialistes de la prise de son des dauphins au large des îles Canaris, pour comprendre leur langage, comme quelques autres de leurs collègues depuis des dizaines d'années. Et comme ils n'arrivent pas à comprendre ce langage, ils ne se découragent pas, ils repartent prendre la mer sur leur grand bateau toutes les semaines, pour accumuler des données... il en faut du courage !

Je me souviens que l'un d'eux disait : "là on va plonger avec nos combinaisons pour s'approcher d'eux et observer leur comportement à proximité de plongeurs".

J'attendais qu'il rajoute : "là on va ouvrir une bouteille de Champagne pour observer le comportement des dauphins à proximité d'un bateau où sont ouvertes des bouteilles de Champagne".

Dis à Junior que ce métier-là à l'air franchement plus sympa.


Dernière édition par JPhMM le Mar 4 Déc 2012 - 22:06, édité 1 fois

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer un élève qui sent mauvais ?

Message par doublecasquette le Mar 4 Déc 2012 - 22:06

@dirlolas a écrit:Pour votre info, le fait de se ch... dessus est un truc classique en prison ou chez les clodos. Cela permet que personne ne s'approche de vous. Et qu'on vous foute une paix royale. Je l'ai appris d'un parent gdv. Alors avant de penser que la personne ne se lave pas demandez vous plutôt si ce n'est pas volontaire. Encoprésique au collège ? Rien que ça ?
Euh... si j'ai bonne mémoire, on demande aux enfants d'être propres pour entrer en Maternelle, non ?
Tiens, autre chose tant que j'y suis. Y a t il des gens qui ont fait leur service militaire dans des conditions d'hygiène déplorable il y a .... plus que ça encore ? Oui ? Alors, vous vous laviez combien de fois par jour ? Une fois par semaine , bingo. Et les copains aussi. Et ça fouettait le bouc ? Non ? Ben voilà.
Le môme qui pue, c'est volontaire. Point talaligne.
Laughing

Mouais ! Pas convaincue, la DC véto. Se laver une fois par semaine en changeant de linge de corps, ce n'est pas si simple que ça.
D'ailleurs, puisque vous êtes LOM, vous n'en avez pas rencontré, à la caserne, des gars qui trouvaient qu'une douche par semaine, c'était vraiment excessif ?

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer un élève qui sent mauvais ?

Message par Invité-B le Mar 4 Déc 2012 - 22:07

@dirlolas a écrit:Pour votre info, le fait de se ch... dessus est un truc classique en prison ou chez les clodos. Cela permet que personne ne s'approche de vous. Et qu'on vous foute une paix royale. Je l'ai appris d'un parent gdv. Alors avant de penser que la personne ne se lave pas demandez vous plutôt si ce n'est pas volontaire. Encoprésique au collège ? Rien que ça ?
Euh... si j'ai bonne mémoire, on demande aux enfants d'être propres pour entrer en Maternelle, non ?
Tiens, autre chose tant que j'y suis. Y a t il des gens qui ont fait leur service militaire dans des conditions d'hygiène déplorable il y a .... plus que ça encore ? Oui ? Alors, vous vous laviez combien de fois par jour ? Une fois par semaine , bingo. Et les copains aussi. Et ça fouettait le bouc ? Non ? Ben voilà.
Le môme qui pue, c'est volontaire. Point talaligne.
Laughing

Euh...bon, déjà je n'ai jamais fait le service militaire donc pas d'idée là-dessus. Mais pour avoir fréquenté pas mal de vestiaires, je peux te garantir que si, très rapidement, l'ambiance devient pestilentielle quand les gens ne se lavent pas.
Et je suis convaincu que souvent les gens qui puent ne se rendent absolument pas compte du dégoût qu'ils véhiculent. Et que ce n'est pas, loin s'en faut, une stratégie d'évitement.

Invité-B
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer un élève qui sent mauvais ?

Message par Volubilys le Mar 4 Déc 2012 - 22:07

Dans le genre odorant, j'ai eu le papa qui mangeait des gousses d'ail au petit déjeuner (il paraît que c'est bon pour la santé) et venait tous les matins me parler pendant l'accueil... même quand il était parti ça sentait encore l'ail dans la classe et on savait qu'il était passé.
Franchement, l'ail à 9h du matin, c'est pale .

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.

Volubilys
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer un élève qui sent mauvais ?

Message par JPhMM le Mar 4 Déc 2012 - 22:07

@doublecasquette a écrit:vous n'en avez pas rencontré, à la caserne, des gars qui trouvaient qu'une douche par semaine, c'était vraiment excessif ?
J'en ai connus. Ils ont fini à la douche tout habillés.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer un élève qui sent mauvais ?

Message par doublecasquette le Mar 4 Déc 2012 - 22:09

@JPhMM a écrit:
@Vudici a écrit:C'est clair qu'ils préfèrent la France aux césariennes à la chaîne, pendant toute la saison des vêlages des BBB... Franchement, ce n'est pas une vie, vétérinaire à la campagne, par ici. No C'est ce que Junior voudrait faire, plus tard...
J'ai vu un reportage sur des scientifiques en zoologie marine allemands spécialistes de la prise de son des dauphins au large des îles Canaris, pour comprendre leur langage, comme quelques autres de leurs collègues depuis des dizaines d'années. Et comme ils n'arrivent pas à comprendre ce langage, ils ne se découragent pas, ils repartent prendre la mer sur leur grand bateau toutes les semaines, pour accumuler des données... il en faut du courage !
.


Ça me rappelle la chanson "Le cri du kangourou" de Ramon Pipin's Odeurs.



ZUT !



Dernière édition par doublecasquette le Mar 4 Déc 2012 - 22:11, édité 1 fois

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer un élève qui sent mauvais ?

Message par User5899 le Mar 4 Déc 2012 - 22:10

Bel-Ami a écrit:Il n'y a pas d'assistante sociale chez nous. La fac, c'est très impersonnel de ce point de vue-là. Et bien sûr pas d'EPS.
Il a 20 ans, deuxième année d'IUT.
Bon ben là, à son âge, je pense qu'il peut se prendre une phrase bien sentie (hi hi) du genre "Monsieur, ou vous vous lavez, ou vous sortez ou c'est moi qui sors jusqu'à votre sortie". Ou bien, si vous n'êtes pas frileux, vous ouvrez absolument toutes les fenêtres.
Quand on avait la filière STI au bahut, c'était un problème récurrent (Rolling Eyes), la mode apparemment étant chez certains je-me-la-joue-geek-et-j'ai-pas-le-temps-de-me-laver-entre-les-deux-pornos-que-j'ai-matés-cette-nuit furieux

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer un élève qui sent mauvais ?

Message par Invité-B le Mar 4 Déc 2012 - 22:11

@doublecasquette a écrit:
Il n'y a plus qu'à espérer qu'il tombe amoureux.

Bah il l'est déjà! D'une jolie Mélanie toujours impeccable sur elle et qui a l'air écoeurée dès qu'il remue.
Raison pour laquelle je persiste à croire qu'il n'a aucune idée de l'image qu'il véhicule (et je vous passe les dents qui ne doivent jamais voir une brosse).

Invité-B
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer un élève qui sent mauvais ?

Message par doublecasquette le Mar 4 Déc 2012 - 22:15

@JPhMM a écrit:
@doublecasquette a écrit:vous n'en avez pas rencontré, à la caserne, des gars qui trouvaient qu'une douche par semaine, c'était vraiment excessif ?
J'en ai connus. Ils ont fini à la douche tout habillés.

En toute logique, c'est ce qui devrait arriver au gars de l'IUT de Bel-Ami. Mais bon, si après Ségolène fait tout un boucan pour cause bizuthage, c'est normal que les gonzes n'osent pas décrasser leur camarade puant.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer un élève qui sent mauvais ?

Message par doublecasquette le Mar 4 Déc 2012 - 22:16

Bel-Ami a écrit:
@doublecasquette a écrit:
Il n'y a plus qu'à espérer qu'il tombe amoureux.

Bah il l'est déjà! D'une jolie Mélanie toujours impeccable sur elle et qui a l'air écoeurée dès qu'il remue.
Raison pour laquelle je persiste à croire qu'il n'a aucune idée de l'image qu'il véhicule (et je vous passe les dents qui ne doivent jamais voir une brosse).

Faites une pétition pour demander à Mélanie de lui signaler qu'il pue le chacal.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer un élève qui sent mauvais ?

Message par doublecasquette le Mar 4 Déc 2012 - 22:18

Cripure a écrit:
Bel-Ami a écrit:Il n'y a pas d'assistante sociale chez nous. La fac, c'est très impersonnel de ce point de vue-là. Et bien sûr pas d'EPS.
Il a 20 ans, deuxième année d'IUT.
Bon ben là, à son âge, je pense qu'il peut se prendre une phrase bien sentie (hi hi) du genre "Monsieur, ou vous vous lavez, ou vous sortez ou c'est moi qui sors jusqu'à votre sortie". Ou bien, si vous n'êtes pas frileux, vous ouvrez absolument toutes les fenêtres.
:

+1.
Je crois bien que, le cas échéant, je n'hésiterais pas. En clientèle, c'est plus délicat mais là, franchement, faut pas hésiter.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer un élève qui sent mauvais ?

Message par Clarinette le Mar 4 Déc 2012 - 22:20

Aucune idée pour t'aider, Bel-Ami : j'ai quand même du mal à croire que ce jeune ne souffre pas d'un trouble psychologique quelconque...

@Reine Margot a écrit:j'en ai eu un, qui souffrait d'encoprésie (vous chercherez vous-même le sens Twisted Evil ) eh bien les autres élèves ne voulaient pas s'asseoir à côté de lui, mais il a été soutenu par la vie sco puisque c'était une maladie. On ouvrait les fenêtres.
Eh bien moi, il y a deux ans, j'en ai eu un........................................................................... encoprophagique ! affraid affraid affraid affraid affraid affraid

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer un élève qui sent mauvais ?

Message par doublecasquette le Mar 4 Déc 2012 - 22:22

@Clarinette a écrit:Aucune idée pour t'aider, Bel-Ami : j'ai quand même du mal à croire que ce jeune ne souffre pas d'un trouble psychologique quelconque...

@Reine Margot a écrit:j'en ai eu un, qui souffrait d'encoprésie (vous chercherez vous-même le sens Twisted Evil ) eh bien les autres élèves ne voulaient pas s'asseoir à côté de lui, mais il a été soutenu par la vie sco puisque c'était une maladie. On ouvrait les fenêtres.
Eh bien moi, il y a deux ans, j'en ai eu un........................................................................... encoprophagique ! affraid affraid affraid affraid affraid affraid


Alors là, je suis battue à plate couture, avec ma simple petite sueur de paysan.

Quoique ... chez les chiens, c'est assez courant.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer un élève qui sent mauvais ?

Message par doublecasquette le Mar 4 Déc 2012 - 22:22

Mais ne serait-ce pas plutôt tout simplement "coprophage" ?

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer un élève qui sent mauvais ?

Message par JPhMM le Mar 4 Déc 2012 - 22:23

[HS]Cher Cripure, sur votre avatar, est-il écrit "I wish you a marry... Xmas" ? j'avoue ne pas assez bien voir pour être certain de cette belle incongruité.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum