"L’histoire du football à l’école, c’est maintenant ! Ne laissons pas les enfants d’intellectuels sur le bord de la route."

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: "L’histoire du football à l’école, c’est maintenant ! Ne laissons pas les enfants d’intellectuels sur le bord de la route."

Message par Invité le Mer 5 Déc 2012 - 22:19


Sans blague...
C'est inutile d'être désagréable... Rolling Eyes Je voulais dire par là que personne n'envisage sérieusement une matière "histoire du foot".


Dernière édition par holderfar le Mer 5 Déc 2012 - 22:20, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L’histoire du football à l’école, c’est maintenant ! Ne laissons pas les enfants d’intellectuels sur le bord de la route."

Message par Invité le Mer 5 Déc 2012 - 22:19

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@JPhMM a écrit:
holderfar a écrit:
@JPhMM a écrit:Bref.

Ma question était sérieuse : pourquoi l'histoire du foot plutôt que celle du snooker ou du kyūdō ?
J'ai répondu: parce que c'est un phénomène de masse et qu'il permet donc d'étudier le comportement d'une multitude de personnes. C'est aussi un sport avec des enjeux financiers voire politiques: ça se prête donc bien à un enseignement, pas forcément autonome, hein, mais en tout cas j'en parle en cours.
Tout est là.

Merci.

Evidemment, je crois qu'il faudrait être un doux dingue pour vouloir faire de l'histoire du sport une discipline autonome. Mais en faire un thème d'étude, dans un des programmes du secondaire, c'est quand même pensable.
Et ça se fait.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L’histoire du football à l’école, c’est maintenant ! Ne laissons pas les enfants d’intellectuels sur le bord de la route."

Message par Celadon le Mer 5 Déc 2012 - 22:20

On va enfin les intéresser à quelque chose, les gamins des cités.
Il faudra aussi envisager une histoire de la drogue.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L’histoire du football à l’école, c’est maintenant ! Ne laissons pas les enfants d’intellectuels sur le bord de la route."

Message par Invité le Mer 5 Déc 2012 - 22:21

Ce n'est pas du tout caricatural ça, tiens... Rolling Eyes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L’histoire du football à l’école, c’est maintenant ! Ne laissons pas les enfants d’intellectuels sur le bord de la route."

Message par JPhMM le Mer 5 Déc 2012 - 22:24

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@JPhMM a écrit:
@Celadon a écrit:
@JPhMM a écrit:
holderfar a écrit:Il y a quand même des choses très bien sur l'histoire du foot, bon, à condition de s'y intéresser un peu. Mais ce n'est pas forcément débile...
En cherchant sur le site des Cahiers du football par exemple, on tombe sur une bonne bibliographie assez fouillée.
Finalement, quand on discute un peu avec les élèves fans de foot, on s'aperçoit qu'ils maîtrisent assez peu l'histoire du ballon rond et c'est dommage. Ca permet de prendre un peu de recul.
Et pourquoi l'histoire du foot plutôt que celle du snooker ou du kyūdō ?
En effet, ce n'est qu'une question de priorité. Le reste arrive.
La première brèche fut l'histoire des arts.
Viendrons l'histoire des sports.
L'histoire des arts culinaires.
L'histoire des uniformes.
L'histoire des spectacles.
L'histoire des droits des élèves.
L'histoire des métiers de l'équitation.
L'histoire des noms d'oiseaux dans la littérature finnoise.

Tous sujets de grande noblesse. Ce n'est qu'une question de priorité, en effet, mais quelle question !!!

Tu poses des questions, mais tu ne lis pas les réponses...
Dans ta liste, il y a tout et n'importe quoi. Je ne cautionne EN AUCUN CAS l'histoire des arts telle qu'elle se fait dans les collèges et lycées, mais prétendre que l'histoire de l'art est aussi importante que l'histoire des arts culinaires ou que l'histoire d'un phénomène mondial comme le football équivaut l'histoire des noms d'oiseaux dans la littérature finnoise, c'est soit vouloir faire un bon mot soit vraiment ne pas faire la part des choses.
J'ai lu les réponses.
Il faut en effet faire la part des choses, mais quand on dit cela on ne dit rien, car où mettre le curseur.
Simplement : tu dis que l'histoire du foot est aussi importante que les autres enseignements dispensés au collège. Si je disais qu'alors l'histoire des uniformes est aussi importante que les autres enseignements dispensés au collège, j'aurais aussi des arguments pour l'affirmer. De même pour l'histoire de la médecine, ou l'histoire des langues amérindiennes, ou l'histoire des littératures asiatiques.

Dire que l'enseignement de l'histoire du football a difficilement sa place à l'école, ce n'est pas être méprisant pour elle, c'est simplement placer un curseur, parce qu'on ne peut pas tout enseigner, pas même tout ce qui nous parait important. Que je sache, l'histoire des littératures asiatiques n'est pas non plus étudiée à l'école, et elle ne le sera pas pendant longtemps. Ce n'est pas par mépris.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L’histoire du football à l’école, c’est maintenant ! Ne laissons pas les enfants d’intellectuels sur le bord de la route."

Message par Marcel Khrouchtchev le Mer 5 Déc 2012 - 22:25

@Celadon a écrit:On va enfin les intéresser à quelque chose, les gamins des cités.
Il faudra aussi envisager une histoire de la drogue.

La bonne blague! Je te signale juste que le football est un sport drainant un public relativement large. Il y a même quelques intellectuels que cela passionne Very Happy . Cela ne veut pas dire que les dérives ne doivent pas être dénoncées. Mais rejeter le football d'un revers de la main, c'est n'importe quoi. A part les goûts de chacun, qu'est-ce qui objectivement justifie la supériorité de l'opéra sur le football? C'est sûr, c'est plus chic d'aimer l'opéra (remarquez bien, je m'en fiche, j'aime les deux Very Happy )
Mais évidemment, c'est plus simple de penser que cités = drogue = foot. Ça évite d'avoir à réfléchir pour paraphraser le grand philosophe Didier Super (que je lis avec autant de plaisir que Kant, je suis pour l'éclectisme dans tous les domaines).

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L’histoire du football à l’école, c’est maintenant ! Ne laissons pas les enfants d’intellectuels sur le bord de la route."

Message par JPhMM le Mer 5 Déc 2012 - 22:25

holderfar a écrit:
@JPhMM a écrit:
holderfar a écrit:
@JPhMM a écrit:Bref.

Ma question était sérieuse : pourquoi l'histoire du foot plutôt que celle du snooker ou du kyūdō ?
J'ai répondu: parce que c'est un phénomène de masse et qu'il permet donc d'étudier le comportement d'une multitude de personnes. C'est aussi un sport avec des enjeux financiers voire politiques: ça se prête donc bien à un enseignement, pas forcément autonome, hein, mais en tout cas j'en parle en cours.
Tout est là.

Merci.
Oui, mais je crois qu'ici, personne n'a envisagé un enseignement autonome. En soi, il aurait peu d'intérêt, de toute façon.
Non mais je songe qu'il n'est sans doute qu'une question d'années avant qu'une histoire des sports et loisirs n'émerge dans les cartons du ministère. Pardon de ne pas avoir été assez explicite.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L’histoire du football à l’école, c’est maintenant ! Ne laissons pas les enfants d’intellectuels sur le bord de la route."

Message par Invité le Mer 5 Déc 2012 - 22:26

Ah, alors ça... Ca aura autant du succès que littérature et société, et puis voilà.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L’histoire du football à l’école, c’est maintenant ! Ne laissons pas les enfants d’intellectuels sur le bord de la route."

Message par JPhMM le Mer 5 Déc 2012 - 22:27

Probablement, en effet.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L’histoire du football à l’école, c’est maintenant ! Ne laissons pas les enfants d’intellectuels sur le bord de la route."

Message par Invité le Mer 5 Déc 2012 - 22:28

Ce sont des idées qui ne sont pas sottes en plus, mais un tout petit peu éloignées de la réalité du terrain...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L’histoire du football à l’école, c’est maintenant ! Ne laissons pas les enfants d’intellectuels sur le bord de la route."

Message par Marcel Khrouchtchev le Mer 5 Déc 2012 - 22:29

@JPhMM a écrit:
Simplement : tu dis que l'histoire du foot est aussi importante que les autres enseignements dispensés au collège. Si je disais qu'alors l'histoire des uniformes est aussi importante que les autres enseignements dispensés au collège, j'aurais aussi des arguments pour l'affirmer. De même pour l'histoire de la médecine, ou l'histoire des langues amérindiennes, ou l'histoire des littératures asiatiques.

On voit que tu n'es pas historien ou sociologue, car je peux t'assurer qu'il y a des études qui te montreraient facilement que non, l'histoire du football ne couvre pas les mêmes enjeux que l'histoire des littératures asiatiques.
Effectivement, on ne peut pas tout enseigner. Mais comme enseignant de lycée, j'ai été obligé de me coller à l'étude de la mondialisation et, dans ce cadre, des exemples tirés du football sont par exemple très pertinents. Mais remarque bien que j'ai détesté enseigner la mondialisation. Et que j'ai détesté enseigner l'histoire contemporaine.
A vrai dire, je ne sais même pas pourquoi je m'enflamme sur ce sujet. Very Happy

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L’histoire du football à l’école, c’est maintenant ! Ne laissons pas les enfants d’intellectuels sur le bord de la route."

Message par JPhMM le Mer 5 Déc 2012 - 22:29

holderfar a écrit:Ah, alors ça... Ca aura autant du succès que littérature et société, et puis voilà.
Tu sais, l'histoire de l'informatique et des technologies numériques est pour demain (presque littéralement). Dès lors, tout est possible je crois.

Comme dit précédemment, maintenant que la boite de pandore HdA a été ouverte, nous ne sommes à l'abri d'aucune mauvaise surprise en ce sens, pour cause de "dignités respectives" des différents domaines d'études, précisément.


Dernière édition par JPhMM le Mer 5 Déc 2012 - 22:30, édité 1 fois

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L’histoire du football à l’école, c’est maintenant ! Ne laissons pas les enfants d’intellectuels sur le bord de la route."

Message par Celadon le Mer 5 Déc 2012 - 22:29

40% de mômes en difficulté de lecture en 6ème, autant qui n'ont pas construit le nombre, 150 000 abandons sans rien dans les mains, et il devient urgent d'introduire l'histoire de quelque sport que ce soit ? No comment.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L’histoire du football à l’école, c’est maintenant ! Ne laissons pas les enfants d’intellectuels sur le bord de la route."

Message par Marcel Khrouchtchev le Mer 5 Déc 2012 - 22:30

@Celadon a écrit:40% de mômes en difficulté de lecture en 6ème, autant qui n'ont pas construit le nombre, 150 000 abandons sans rien dans les mains, et il devient urgent d'introduire l'histoire de quelque sport que ce soit ? No comment.

Dans ce cas, supprimons toutes les autres disciplines que le français.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L’histoire du football à l’école, c’est maintenant ! Ne laissons pas les enfants d’intellectuels sur le bord de la route."

Message par Invité le Mer 5 Déc 2012 - 22:32

Et puis, personne, même pas l'auteur de l'article, n'envisage d'introduire un tel enseignement, ça ne me paraît donc pas utile d'aligner les poncifs sur le foot.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L’histoire du football à l’école, c’est maintenant ! Ne laissons pas les enfants d’intellectuels sur le bord de la route."

Message par Celadon le Mer 5 Déc 2012 - 22:36

Français et maths à haute dose et de temps en temps un petit jeu de jambes dans le ballon pour se détendre. NA ! Twisted Evil

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L’histoire du football à l’école, c’est maintenant ! Ne laissons pas les enfants d’intellectuels sur le bord de la route."

Message par JPhMM le Mer 5 Déc 2012 - 22:42

@Marcel Khrouchtchev a écrit:A vrai dire, je ne sais même pas pourquoi je m'enflamme sur ce sujet. Very Happy
Parce que quelque part ça nous fait plaisir d'enfin nous enflammer sur du léger Wink

Je n'ai pas dit que l'histoire du football couvrirait les mêmes enjeux que l'histoire des littératures asiatiques, mais il me semble que connaitre l'histoire des littératures asiatiques serait...

une formidable opportunité pour nos élèves de découvrir tout un pan de la culture mondiale, qui est celle tout de même de plus de la moitié de la population mondiale, et qu'en ces temps où les pôles économiques, mais pas seulement, sont en train de basculer sur l'Asie, nul ne peut ignorer une littérature qui serait la première fenêtre sur des mentalités, des histoires, des religions, des civilisations, des philosophies, des modalités du vivre ensemble qui nous sont fort étrangères et que nous ne pouvons ignorer dans un monde où la technologie nous rend tous si proches mais où la peur d'autrui par ignorance tend à nous rendre toujours plus éloignés. Vivre dans le monde, respecter sa planète, reconnaitre autrui, qu'il soit cet élève face à soi ou bien telle paysanne pauvre mais drapée de la dignité de son élégance, décrite dans telle nouvelle de Kawabata, tels seront les formidables enseignements qui seront dès lors possible à travers l'enseignement des littératures asiatiques, etc etc etc

Laughing Laughing Laughing


Dernière édition par JPhMM le Mer 5 Déc 2012 - 22:44, édité 2 fois

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L’histoire du football à l’école, c’est maintenant ! Ne laissons pas les enfants d’intellectuels sur le bord de la route."

Message par User5899 le Mer 5 Déc 2012 - 23:17

holderfar a écrit:
@saramea a écrit:Eh bien enseignez l'histoire du foot! On en a tellement besoin! Rolling Eyes
Ca c'est vraiment du mépris gratuit. Personne ici n'a parlé d'en faire une matière, hein...
Pour une fois que dans le foot, il y aura eu quelque chose de gratuit...
Je vois bien un nouveau chapitre dans "l'idée de guerre" : la révolte de juillet 2010 dans un car...


araignée araignée araignée araignée



Purée. 4 pages de discussion sur ce sujet...


Dernière édition par Cripure le Mer 5 Déc 2012 - 23:18, édité 1 fois

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L’histoire du football à l’école, c’est maintenant ! Ne laissons pas les enfants d’intellectuels sur le bord de la route."

Message par Condorcet le Mer 5 Déc 2012 - 23:18


_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L’histoire du football à l’école, c’est maintenant ! Ne laissons pas les enfants d’intellectuels sur le bord de la route."

Message par Invité le Mer 5 Déc 2012 - 23:20

lol! Ca, on peut aussi le mettre en CP, il y a quand même le fameux passage où les révoltés du bus de Knysna écrivent euh font une écrire une lettre. affraid On passe aux mioches un passage de l’interview de Ribéry à Téléfoot et c'est marre. Les gamins mettront toutes leur énergie à apprendre à lire et écrire pour ne pas finir comme le zérolingue de service.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L’histoire du football à l’école, c’est maintenant ! Ne laissons pas les enfants d’intellectuels sur le bord de la route."

Message par Marcel Khrouchtchev le Mer 5 Déc 2012 - 23:24

Cripure a écrit:
Purée. 4 pages de discussion sur ce sujet...

Bof, y a eu 10 pages sur le code de la route un peu plus bas, alors...


Je l'ignorais. Franchement, ça me semble assez équilibré. Le seul truc qui me gène, c'est que ce n'est pas pour sa pertinence que ce sujet est choisi, mais pour sa supposée capacité à attirer des élèves de S, que l'on imagine majoritairement masculins et intéressés par le foot, dans une perspective démagogique et concurrentielle. Là, ça me gêne.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L’histoire du football à l’école, c’est maintenant ! Ne laissons pas les enfants d’intellectuels sur le bord de la route."

Message par BlackMail le Mer 5 Déc 2012 - 23:36

@Patissot a écrit:Et l'histoire du jeu vidéo ?

I love you

Je pense que le jeu vidéo revêt une place aussi importante que le foot auprès des jeunes aujourd'hui, alors pourquoi pas Very Happy.

Sérieusement, heureusement que nous n'avons pas d'histoire du football en cours, on en voit déjà assez sur nos écrans...(oui je sais, l'article à la base est ironique, mais comme certains envisagent aisément d'enseigner cette matière..).

BlackMail
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L’histoire du football à l’école, c’est maintenant ! Ne laissons pas les enfants d’intellectuels sur le bord de la route."

Message par Condorcet le Mer 5 Déc 2012 - 23:40

La parcellisation des savoirs enseignés et leur présentisme posent problème dans ce programme.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum