Latin grand-débutant: c'est parti!

Page 4 sur 13 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Latin grand-débutant: c'est parti!

Message par nlm76 le Sam 23 Mar - 8:57

@dorémy a écrit:j'enregistrais sur mon téléphone ce qui était vraiment indigeste à apprendre (la traduction de l'ancien-français)

grrr....
On n'apprend pas une traduction par cœur !


Dernière édition par LadyC le Sam 23 Mar - 9:38, édité 1 fois (Raison : balises de citation)

nlm76
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin grand-débutant: c'est parti!

Message par LadyC le Sam 23 Mar - 9:40

@Hermione0908 a écrit:(en fait, je l'ignorais, j'étais peut-être faite pour être LC).

La lose du jour : j'étais persuadée que tu étais LC. Embarassed C'est un signe que tu étais en effet faite pour ça professeur

L'Hermaion est super, jette-toi dessus !

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin grand-débutant: c'est parti!

Message par MrBrightside le Sam 23 Mar - 9:42

'tention aux balises de citations, hein!
Moi j'ai jamais fait ça, c'est doremy (ouais j'balance!)

_________________

MrBrightside
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin grand-débutant: c'est parti!

Message par LadyC le Sam 23 Mar - 9:46

@MrBrightside a écrit:'tention aux balises de citations, hein!
Moi j'ai jamais fait ça, c'est doremy (ouais j'balance!)

T'es en retard mon grand, c'est corrigé... Razz

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin grand-débutant: c'est parti!

Message par MrBrightside le Sam 23 Mar - 9:52

Pas grave, tant que mon honneur est sauf.

(Désolé Doremy, chacun pour soi! Very Happy )

_________________

MrBrightside
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin grand-débutant: c'est parti!

Message par MrBrightside le Mer 3 Avr - 20:33

Bon, je viens de parcourir la première leçon.
Vas y avoir du boulot et je risque de pleurer quelques larmes de sang, mais c'est pour la bonne cause! Je vais donc la reprendre dans le week-end pour ingurgiter un premier tableau de déclinaisons.

Spoiler:
C'est quand même un peu le bazar cette langue Razz

Premières questions (pour la prononciation):

-"em, en, am, an, im, in, om, on, um, un" se prononcent sans nasalisation... En gros ça veut dire qu'on les prononce comme en anglais?
(Jamais entendu parler de "nasalisation" en anglais, j'imagine donc que ça doit être le phénomène qui nous fait prononcer de la même manière en français "un" et "in"...)

-la valeur non accentuée d'une voyelle est toujours la valeur brève? (je suis pollué par l'anglais encore une fois...)

[C'est que je lis les textes à haute voix, et j'ai à cœur de ne pas me couvrir de honte devant le chat...]

_________________

MrBrightside
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin grand-débutant: c'est parti!

Message par Oudemia le Mer 3 Avr - 20:40

@MrBrightside a écrit:Bon, je viens de parcourir la première leçon.
Vas y avoir du boulot et je risque de pleurer quelques larmes de sang, mais c'est pour la bonne cause! Je vais donc la reprendre dans le week-end pour ingurgiter un premier tableau de déclinaisons.

Spoiler:
C'est quand même un peu le bazar cette langue Razz

Premières questions (pour la prononciation):

-"em, en, am, an, im, in, om, on, um, un" se prononcent sans nasalisation... En gros ça veut dire qu'on les prononce comme en anglais?
(Jamais entendu parler de "nasalisation" en anglais, j'imagine donc que ça doit être le phénomène qui nous fait prononcer de la même manière en français "un" et "in"...)
C'est ça, comme s'il y avait -e- après

-la valeur non accentuée d'une voyelle est toujours la valeur brève?
Non, mais ça entrainerait loin pour expliquer(je suis pollué par l'anglais encore une fois...)

[C'est que je lis les textes à haute voix, et j'ai à cœur de ne pas me couvrir de honte devant le chat...]
tant pis pour lui s'il n'apprécie pas Very Happy

Oudemia
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin grand-débutant: c'est parti!

Message par MrBrightside le Mer 3 Avr - 20:44

Parfait, je vais donc pouvoir continuer à bercer le chat en latin Razz

Je reviendrais demander l'histoire de la valeur non-accentuée plus tard!

_________________

MrBrightside
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin grand-débutant: c'est parti!

Message par User5899 le Mer 3 Avr - 21:05

@thrasybule a écrit:Il faudrait vraiment que je m'active le popotin pour y aller, bon ça fait des mois et des mois que je le dis
En même temps, si vous vous activez le popotin pour y aller, ce n'est plus la peine d'y aller sunny sorciere2
P'tit n'veu, ne vous embêtez pas avec les accents.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin grand-débutant: c'est parti!

Message par Oudemia le Mer 3 Avr - 21:09

@MrBrightside a écrit:Parfait, je vais donc pouvoir continuer à bercer le chat en latin Razz

Je reviendrais demander l'histoire de la valeur non-accentuée plus tard!
De toute façon, ce n'est plus une langue de communication orale depuis longtemps (sauf au Vatican...), alors la prononciation n'est pas le plus important Smile

Oudemia
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin grand-débutant: c'est parti!

Message par caribouc le Mer 3 Avr - 21:45

@MrBrightside a écrit:
@dorémy a écrit:
@MrBrightside a écrit:Mais si ça se trouve je vais pouvoir combiner!!!

Me poser les fesses sur le vélo et lire le manuel de latin!

Quand la date de l'oral du CAPES arrivait à grand pas, je lisais des "PROFIL" d’œuvres à la salle de muscu, les fesses sur le vélo ! Faut être un peu tarée quand même... Rolling Eyes

Faut pas perdre une seconde de révision. J'ai une amie qui avait ses frises chronologiques de civi dans les toilettes, face au trône!
Yeah, je réalise que je suis moins gravement atteinte que tu n'essaies de me le faire penser depuis des mois yesyes (je fais pas des trucs aussi Shocked )

_________________
"J'adore parler de rien : c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances" (O. Wilde)

caribouc
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin grand-débutant: c'est parti!

Message par FD le Mer 3 Avr - 23:35

@MrBrightside a écrit:Parfait, je vais donc pouvoir continuer à bercer le chat en latin Razz

Je reviendrais demander l'histoire de la valeur non-accentuée plus tard!
Les voyelles latines peuvent être longues ou brèves et accentuées ou non de façon indépendante, mais comme la plupart des méthodes n’indiquent pas la longueur des voyelles…

L’accent est sur la première syllabe dans les mots de deux syllabes, et dans les mots de plus de deux syllabes il est sur l’avant-dernière syllabe sauf si celle-ci se termine par une voyelle brève, auquel cas il est sur l’antépénultième syllabe, mais là encore, comme la longueur des voyelles n’est pas enseignée…

Par exemple, dans cupīdō (nominatif singulier de cupīdō, cupīdinis, f., désir), l’accent est sur , et dans cupidō (datif et ablatif singulier masculin et neutre de cupidus, -a, -um, avide), l’accent est sur cu.

Attention, la quantité d’une syllabe (pour la poésie) n’est pas la même chose que la longueur de la voyelle qu’elle contient : une syllabe se terminant par une consonne est longue, même si elle contient une voyelle courte. Autrement dit, la règle précédente peut se réécrire « Dans les mots de plus de deux syllabes, l’accent est sur l’avant-dernière syllabe si elle est longue, et sur l’antépénultième si l’avant-dernière syllabe est courte. »

Et malheureusement, un dictionnaire comme le Gaffiot n’indique pas toujours la longueur des voyelles (même si la présentation du mien affirme le contraire) car le principal but de ces indications est la scansion (qui serait un jeu d’enfant si on apprenait la longueur des voyelles…), il donne par exemple scrībō, ĭs, ĕre, scrīpsī, scriptum, alors que le i de scrīptum (et ses dérivés) est long, il n’indique jamais non plus comme voyelles longues les voyelles situées avant ns (elles sont toujours longues), il n’indique pas non plus que le o du nominatif singulier des mots en -ō, -ōnis ou en -ō, -inis est long, il n’indique aucune différence entre le a long du supin āctum de agō et le a court du supin factum de faciō (cette différence de longueur explique pourquoi les composés du premier ont un supin en -āctum alors que les composés du second ont un supin en -fectum)…
Donc si tu veux apprendre à prononcer correctement en distinguant bien les voyelles longues des brèves, eh bien tu ne peux pas.

FD
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin grand-débutant: c'est parti!

Message par MrBrightside le Jeu 4 Avr - 3:50

@caribouc a écrit:Yeah, je réalise que je suis moins gravement atteinte que tu n'essaies de me le faire penser depuis des mois yesyes (je fais pas des trucs aussi Shocked )

Menteuse! Je suis sur que tu écris des morceaux de cours sur le front de tes filles pour les avoir sous les yeux le plus souvent possible.

@FD a écrit:

L’accent est sur la première syllabe dans les mots de deux syllabes, et dans les mots de plus de deux syllabes il est sur l’avant-dernière syllabe sauf si celle-ci se termine par une voyelle brève, auquel cas il est sur l’antépénultième syllabe, mais là encore, comme la longueur des voyelles n’est pas enseignée…

Par exemple, dans cupīdō (nominatif singulier de cupīdō, cupīdinis, f., désir), l’accent est sur , et dans cupidō (datif et ablatif singulier masculin et neutre de cupidus, -a, -um, avide), l’accent est sur cu.

Ca confirme ce que dit mon bouquin Smile

Attention, la quantité d’une syllabe (pour la poésie) n’est pas la même chose que la longueur de la voyelle qu’elle contient : une syllabe se terminant par une consonne est longue, même si elle contient une voyelle courte. Autrement dit, la règle précédente peut se réécrire « Dans les mots de plus de deux syllabes, l’accent est sur l’avant-dernière syllabe si elle est longue, et sur l’antépénultième si l’avant-dernière syllabe est courte. »

Et malheureusement, un dictionnaire comme le Gaffiot n’indique pas toujours la longueur des voyelles (même si la présentation du mien affirme le contraire) car le principal but de ces indications est la scansion (qui serait un jeu d’enfant si on apprenait la longueur des voyelles…), il donne par exemple scrībō, ĭs, ĕre, scrīpsī, scriptum, alors que le i de scrīptum (et ses dérivés) est long, il n’indique jamais non plus comme voyelles longues les voyelles situées avant ns (elles sont toujours longues), il n’indique pas non plus que le o du nominatif singulier des mots en -ō, -ōnis ou en -ō, -inis est long, il n’indique aucune différence entre le a long du supin āctum de agō et le a court du supin factum de faciō (cette différence de longueur explique pourquoi les composés du premier ont un supin en -āctum alors que les composés du second ont un supin en -fectum)…
Donc si tu veux apprendre à prononcer correctement en distinguant bien les voyelles longues des brèves, eh bien tu ne peux pas.

Bon, et bien voilà qui facile les choses Razz

MrBrightside
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin grand-débutant: c'est parti!

Message par LadyC le Jeu 4 Avr - 4:36

Ah, par contre, "petit neveu", ne dis jamais, JAMAIS, que le latin c'est le bazar.
C'est tout le contraire.
C'est d'une logique imparable et d'une régularité exemplaire.
(Evidemment, il y a plus de deux formes au présent de l'indicatif et plus d'une forme ailleurs, ça doit te perturber, mais je t'assure que c'est comme ça dans beaucoup de langues diable )
Au point que les Grecs (quelqu'un en particulier ? je ne sais plus) disaient que le latin était "une langue de plombiers".
Si tu veux t'amuser dans un bazar, mets-toi au grec Twisted Evil

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin grand-débutant: c'est parti!

Message par Derborence le Jeu 4 Avr - 4:39

@LadyC a écrit:Ah, par contre, "petit neveu", ne dis jamais, JAMAIS, que le latin c'est le bazar.
C'est tout le contraire.
C'est d'une logique imparable et d'une régularité exemplaire.
(Evidemment, il y a plus de deux formes au présent de l'indicatif et plus d'une forme ailleurs, ça doit te perturber, mais je t'assure que c'est comme ça dans beaucoup de langues diable )
Au point que les Grecs (quelqu'un en particulier ? je ne sais plus) disaient que le latin était "une langue de plombiers".
Si tu veux t'amuser dans un bazar, mets-toi au grec Twisted Evil
+ 1 Very Happy

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne."
Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence

Derborence
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin grand-débutant: c'est parti!

Message par MelanieSLB le Jeu 4 Avr - 4:56

@Derborence a écrit:
@LadyC a écrit:Ah, par contre, "petit neveu", ne dis jamais, JAMAIS, que le latin c'est le bazar.
C'est tout le contraire.
C'est d'une logique imparable et d'une régularité exemplaire.
(Evidemment, il y a plus de deux formes au présent de l'indicatif et plus d'une forme ailleurs, ça doit te perturber, mais je t'assure que c'est comme ça dans beaucoup de langues diable )
Au point que les Grecs (quelqu'un en particulier ? je ne sais plus) disaient que le latin était "une langue de plombiers".
Si tu veux t'amuser dans un bazar, mets-toi au grec Twisted Evil
+ 1 Very Happy

C'est pour ça que je préfère le grec: le latin est bien trop régulier/rigide à mon goût, alors que le grec a une flexibilité étonnante et coeurs .

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin grand-débutant: c'est parti!

Message par Ezilda le Jeu 4 Avr - 8:09

Bienvenue au club MelanieSLB Razz

_________________
"Dans les temps anciens, il y avait des ânes que la rencontre d'un ange faisait parler. De nos jours, il y a des hommes que la rencontre d'un génie fait braire." Victor Hugo, Fragments.

Ezilda
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin grand-débutant: c'est parti!

Message par MrBrightside le Jeu 4 Avr - 11:19

@LadyC a écrit:Ah, par contre, "petit neveu", ne dis jamais, JAMAIS, que le latin c'est le bazar.
C'est tout le contraire.
C'est d'une logique imparable et d'une régularité exemplaire.
(Evidemment, il y a plus de deux formes au présent de l'indicatif et plus d'une forme ailleurs, ça doit te perturber, mais je t'assure que c'est comme ça dans beaucoup de langues )
Au point que les Grecs (quelqu'un en particulier ? je ne sais plus) disaient que le latin était "une langue de plombiers".
Si tu veux t'amuser dans un bazar, mets-toi au grec Twisted Evil

Vas-y meuf, t'as cru t'étais ma tata pour m'appeler ptit nveux? Evil or Very Mad

J'y peux rien moi si les mots au sein du syntagme partent dans tous les sens Razz

_________________

MrBrightside
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin grand-débutant: c'est parti!

Message par Herrelis le Jeu 4 Avr - 16:56

C'est surtout une langue très mathématique, c'est pour ça que j'ai eu beaucoup de mal à la saisir au départ, mais une fois que j'ai commencé le grec... ben le bazar ça ne m'a pas réussi et je suis devenue matheuse malgré moi! Razz. Comme je dis toujours à mes petits "c'est juste une sorte de mécano"!

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Without you I feel... hollow." - "Such a lovely way to say that 'am a pain in the ass."

Herrelis
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin grand-débutant: c'est parti!

Message par MrBrightside le Jeu 4 Avr - 17:01

@Herrelis a écrit:C'est surtout une langue très mathématique, c'est pour ça que j'ai eu beaucoup de mal à la saisir au départ, mais une fois que j'ai commencé le grec... ben le bazar ça ne m'a pas réussi et je suis devenue matheuse malgré moi! Razz. Comme je dis toujours à mes petits "c'est juste une sorte de mécano"!

Bon, et bien je vais m'accrocher un peu et essayer de comprendre la notice de montage. En même temps, ce n'est pas après avoir vaguement parcouru une première leçon que je vais m'arrêter, foi de moi!

_________________

MrBrightside
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin grand-débutant: c'est parti!

Message par Lefteris le Jeu 4 Avr - 17:24

@LadyC a écrit:Ah, par contre, "petit neveu", ne dis jamais, JAMAIS, que le latin c'est le bazar.
C'est tout le contraire.
C'est d'une logique imparable et d'une régularité exemplaire.
(Evidemment, il y a plus de deux formes au présent de l'indicatif et plus d'une forme ailleurs, ça doit te perturber, mais je t'assure que c'est comme ça dans beaucoup de langues diable )
Au point que les Grecs (quelqu'un en particulier ? je ne sais plus) disaient que le latin était "une langue de plombiers".
Si tu veux t'amuser dans un bazar, mets-toi au grec Twisted Evil
Tu vas faire peur aux débutants ! En fait, ce n'est pas plus le bazar, il y a une certaine logique, mais les jeux de rencontres phonétiques rendent ça moins évident au premier abord .
En revanche , il y a beaucoup plus de morphologie à apprendre pour démarrer, des verbes avec un radical pur chaque temps ou presque. En latin , deux radicaux , le verbe esse permettent de tout conjuguer, avec une "boîte de terminaisons toujours identiques, et les 3 premières déclinaisons permettent de connaître la quasi totalité de la morphologie des noms, adjectifs, comparatifs et superlatifs, participes etc.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin grand-débutant: c'est parti!

Message par Oudemia le Jeu 4 Avr - 18:28

@Lefteris a écrit:
@LadyC a écrit:Ah, par contre, "petit neveu", ne dis jamais, JAMAIS, que le latin c'est le bazar.
C'est tout le contraire.
C'est d'une logique imparable et d'une régularité exemplaire.
(Evidemment, il y a plus de deux formes au présent de l'indicatif et plus d'une forme ailleurs, ça doit te perturber, mais je t'assure que c'est comme ça dans beaucoup de langues diable )
Au point que les Grecs (quelqu'un en particulier ? je ne sais plus) disaient que le latin était "une langue de plombiers".
Si tu veux t'amuser dans un bazar, mets-toi au grec Twisted Evil
Tu vas faire peur aux débutants ! En fait, ce n'est pas plus le bazar, il y a une certaine logique, mais les jeux de rencontres phonétiques rendent ça moins évident au premier abord .
En revanche , il y a beaucoup plus de morphologie à apprendre pour démarrer, des verbes avec un radical pur chaque temps ou presque. En latin , deux radicaux , le verbe esse permettent de tout conjuguer, avec une "boîte de terminaisons toujours identiques, et les 3 premières déclinaisons permettent de connaître la quasi totalité de la morphologie des noms, adjectifs, comparatifs et superlatifs, participes etc.
C'est ce que je dis aux élèves: quand ils ont bien appris cela, ils peuvent comprendre toutes les autres formes.
Quant à la syntaxe, ce n'est pas trop compliqué (à mon avis)...

Oudemia
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin grand-débutant: c'est parti!

Message par User5899 le Jeu 4 Avr - 21:14

@Lefteris a écrit:
@LadyC a écrit:Ah, par contre, "petit neveu", ne dis jamais, JAMAIS, que le latin c'est le bazar.
C'est tout le contraire.
C'est d'une logique imparable et d'une régularité exemplaire.
(Evidemment, il y a plus de deux formes au présent de l'indicatif et plus d'une forme ailleurs, ça doit te perturber, mais je t'assure que c'est comme ça dans beaucoup de langues diable )
Au point que les Grecs (quelqu'un en particulier ? je ne sais plus) disaient que le latin était "une langue de plombiers".
Si tu veux t'amuser dans un bazar, mets-toi au grec Twisted Evil
Tu vas faire peur aux débutants ! En fait, ce n'est pas plus le bazar, il y a une certaine logique, mais les jeux de rencontres phonétiques rendent ça moins évident au premier abord .
En revanche , il y a beaucoup plus de morphologie à apprendre pour démarrer, des verbes avec un radical pur chaque temps ou presque. En latin , deux radicaux , le verbe esse permettent de tout conjuguer, avec une "boîte de terminaisons toujours identiques, et les 3 premières déclinaisons permettent de connaître la quasi totalité de la morphologie des noms, adjectifs, comparatifs et superlatifs, participes etc.
J'ai du mal à concevoir une langue plus simple que le latin. Il fallait toute la bêtise de la bourgeoisie pour imaginer qu'il pût dégager une élite Very Happy

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin grand-débutant: c'est parti!

Message par Oudemia le Jeu 4 Avr - 21:18

affraid
Je devrais aller dans j'hallucine, je suis sous le choc de l'avatar de Cripure

Oudemia
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin grand-débutant: c'est parti!

Message par Cowabunga le Jeu 4 Avr - 21:20

@Oudemia a écrit: affraid
Je devrais aller dans j'hallucine, je suis sous le choc de l'avatar de Cripure
Moi, j'adore ! cheers

_________________
"La parole est mon domaine, la parole est mon royaume" Paul Ricoeur

Cowabunga
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Latin grand-débutant: c'est parti!

Message par LisaZenide le Jeu 4 Avr - 21:21

@Oudemia a écrit: affraid
Je devrais aller dans j'hallucine, je suis sous le choc de l'avatar de Cripure
+1
J'ai relu 36 fois le pseudo et nettoyé mes lunettes pour être certaine d'avoir bien lu...

LisaZenide
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 13 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum