Remise en question

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Remise en question

Message par bea33 le Jeu 12 Fév 2009 - 19:17

Depuis quelques jours, je suis découragée. J'ai des classes agitées et qui ne travaillent pas vraiment. Le pire c'est ma 3ème. Au brevet blanc un seul élève a eu la moyenne en français et encore avec seulement 10. Ils ne font jamais leur travail, ils bavardent énormément en cours et trouvent que je leur fait trop faire d'exercices en classe ! et pas assez de leçon !Bien sûr ils ne font pas leur boulot alors il faut bien le faire à un moment donné.
Enfin, dans les autres matières ils ne sont que 5 à avoir eu la moyenne en maths et pareil en hist.géo. Mais quand même je me demande ce que je n'ai pas réussi, suis si mauvaise ?!

bea33
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Remise en question

Message par Reine Margot le Jeu 12 Fév 2009 - 19:20

je pense que tu as affaire à un phénomène général, ça ne vient pas de toi. tu fais ton boulot, pas eux. et puis ce 'nest pas à eux de dire ce qui leur plait ou pas. l'école ce n'est pas un self service.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Remise en question

Message par cleobuline le Jeu 12 Fév 2009 - 19:35

Mes 3e ressemble étrangement aux tiens... 9 et des poussières de moyenne de classe au brevet blanc, et je revois mon Dylan exulter à cause de son 12/20... (questions hyper faciles, notation trèèèès large) Leur problème, c'est qu'ils se satisfont de peu. Avoir 10/20, ça leur suffit amplement, ils ne visent pas plus haut.

Je ne comprends pas bien d'où vient ce phénomène, mais comme dit Marquise de Merteuil, c'est général.

Enfin si quelqu'un a des idées pour les motiver un peu, il peut toujours faire signe, il y aura preneurs! Wink

cleobuline
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Remise en question

Message par Reine Margot le Jeu 12 Fév 2009 - 19:39

@cleobuline a écrit:

Je ne comprends pas bien d'où vient ce phénomène, .
)

en vrac:

- baisse des horaires en primaire, collège et lycée depuis 30 ans donc baisse du niveau
- devoirs le soir plus sytématiques en primaire
- télé, jeux vidéo, internet
-parents travaillant plus tard le soir et ne pouvant pas aider aux devoirs.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Remise en question

Message par minnie le Jeu 12 Fév 2009 - 20:24

@bea33 a écrit:=je n'ai pas réussi, suis si mauvaise ?!

Quoi tu as raté une épreuve de BREVET.... mais t'es vraiment trop nulle!!!!


Allez j'arrête..... faut te désengluer des préceptes de l'IUFM : ce sont les élèves qui ont raté parce qu'ils ne foutent RIEN : pas toi!

minnie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Remise en question

Message par Pseudo le Jeu 12 Fév 2009 - 20:47

Je crois que le mal est même plus profond.
Il y bien sur ce dont parle Marquise. Mais il y a, par exemple, le jeunisme imbécile de notre société : il faut être jeune, et être jeune, c'est être en mouvement, c'est utiliser les technologies (ou plus exactement acheter et exhiber son dernier machin) , c'est être tourné uniquement vers la satisfaction immédiate. Et c'est conchier le passé, tout ce qui peut être vieux, démodé, déjà vu. Le prochain modèle de téléphone, c'est important, ce qui a été écrit il y a six mois ou deux siècles, c'est de la merde. Les règles de grammaire et d'orthographe, c'est pour les cons qui écrivent au bic, les abrutis qui ne lisent pas le sms, langage éminament jeune et branché.
De façon générale, le savoir n'est plus valorisé. Et cela même dans les rangs des enseignants. J'ai failli m'étouffer l'autre jour devant ma télé. Une digne prof de math (avec des responsabilités, directrice de je sais pas quoi et tout et tout) exposait son point de vue sur la savoir et l'école. Ce qui compte aujourd'hui, expliquait cette morue, ce n'est pas de savoir, c'est de savoir trouver l'information. D'où l'urgence de réformer l'école.
Cette théorie fumeuse, en tant que doc, je l'ai entendue maintes fois : à quoi bon se farcir la tête d'un tas de connaissances quand d'un clic on peut retrouver toutes les informations possibles et inimaginables.
Sauf que sans savoir, on ne trouve pas l'information, on ne la comprend pas, on est incapable de faire des liens : on est définitivement un con doublé d'un perroquet.
Cette théorie implique le mépris de la connaissance, de l'apprentissage et des exercices répétitifs. Elle implique aussi que l'humain ne progresse jamais : il limite sa vision du monde a ce qu'il sait déjà, confiant les savoirs aux systèmes d'informations accessibles à tout instant (et si c'est accessible demain, pourquoi m'en préoccuper aujourd'hui ?)

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Remise en question

Message par miss terious le Jeu 12 Fév 2009 - 21:00

@Pseudo a écrit:Je crois que le mal est même plus profond.
Il y bien sur ce dont parle Marquise. Mais il y a, par exemple, le jeunisme imbécile de notre société : il faut être jeune, et être jeune, c'est être en mouvement, c'est utiliser les technologies (ou plus exactement acheter et exhiber son dernier machin) , c'est être tourné uniquement vers la satisfaction immédiate. Et c'est conchier le passé, tout ce qui peut être vieux, démodé, déjà vu. Le prochain modèle de téléphone, c'est important, ce qui a été écrit il y a six mois ou deux siècles, c'est de la merde. Les règles de grammaire et d'orthographe, c'est pour les cons qui écrivent au bic, les abrutis qui ne lisent pas le sms, langage éminament jeune et branché.
De façon générale, le savoir n'est plus valorisé. Et cela même dans les rangs des enseignants. J'ai failli m'étouffer l'autre jour devant ma télé. Une digne prof de math (avec des responsabilités, directrice de je sais pas quoi et tout et tout) exposait son point de vue sur la savoir et l'école. Ce qui compte aujourd'hui, expliquait cette morue, ce n'est pas de savoir, c'est de savoir trouver l'information. D'où l'urgence de réformer l'école.
Cette théorie fumeuse, en tant que doc, je l'ai entendue maintes fois : à quoi bon se farcir la tête d'un tas de connaissances quand d'un clic on peut retrouver toutes les informations possibles et inimaginables.
Sauf que sans savoir, on ne trouve pas l'information, on ne la comprend pas, on est incapable de faire des liens : on est définitivement un con doublé d'un perroquet.
Cette théorie implique le mépris de la connaissance, de l'apprentissage et des exercices répétitifs. Elle implique aussi que l'humain ne progresse jamais : il limite sa vision du monde a ce qu'il sait déjà, confiant les savoirs aux systèmes d'informations accessibles à tout instant (et si c'est accessible demain, pourquoi m'en préoccuper aujourd'hui ?)
C'est tellement vrai que, même si ça n'a plus grand rapport avec le post de départ Embarassed , je vais me permettre une anecdote survenue cette après-midi. Une élève de 4° m'a demandé si je lisais tous les livres et textes sur lesquels je les fais travailler. Et moi de répondre - bêtement - "oui", et de demander : " pourquoi cette question ?". "Ben, j'sais pas... Vous pourriez trouver sur internet".
Mode déviage de topic off.

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Remise en question

Message par roxanne le Jeu 12 Fév 2009 - 21:04

je pense que c'est fait exprés , il faut fabriquer des petits consommateurs et des petits incultes qui surtout ne se révolteront pas car ils n'en auront pas les moyens intellectuels .Moi j'aime bien venir sur le forum parce que je suis persuadée que le français 'est la matière la plus à l'avant des problèmes .Mes 3° c'est pareil : aucune curiosité intellectuelle , aucun gôut de l'effort et si je le dis , on (d'autres collègues) vient me dire que je suis trop fermée , que je me bloque avec les élèves , que je ne "discute" pas assez ( de quoi??? ) ....mais qu'ils viennent corriger ces brevets blancs pourris .....

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Remise en question

Message par Reine Margot le Jeu 12 Fév 2009 - 21:09

oui, je suis d'accord avec pseudo. et même ça fait un moment qu'il me semble qu'on va vers une société totalitaire...une école qui se moque du savoir, c'est le début.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Remise en question

Message par Pierre_au_carré le Jeu 12 Fév 2009 - 21:23

@Pseudo a écrit:Je crois que le mal est même plus profond.
Il y bien sur ce dont parle Marquise. Mais il y a, par exemple, le jeunisme imbécile de notre société : il faut être jeune, et être jeune, c'est être en mouvement, c'est utiliser les technologies (ou plus exactement acheter et exhiber son dernier machin) , c'est être tourné uniquement vers la satisfaction immédiate. Et c'est conchier le passé, tout ce qui peut être vieux, démodé, déjà vu. Le prochain modèle de téléphone, c'est important, ce qui a été écrit il y a six mois ou deux siècles, c'est de la merde. Les règles de grammaire et d'orthographe, c'est pour les cons qui écrivent au bic, les abrutis qui ne lisent pas le sms, langage éminament jeune et branché.
De façon générale, le savoir n'est plus valorisé. Et cela même dans les rangs des enseignants. J'ai failli m'étouffer l'autre jour devant ma télé. Une digne prof de math (avec des responsabilités, directrice de je sais pas quoi et tout et tout) exposait son point de vue sur la savoir et l'école. Ce qui compte aujourd'hui, expliquait cette morue, ce n'est pas de savoir, c'est de savoir trouver l'information. D'où l'urgence de réformer l'école.
Cette théorie fumeuse, en tant que doc, je l'ai entendue maintes fois : à quoi bon se farcir la tête d'un tas de connaissances quand d'un clic on peut retrouver toutes les informations possibles et inimaginables.
Sauf que sans savoir, on ne trouve pas l'information, on ne la comprend pas, on est incapable de faire des liens : on est définitivement un con doublé d'un perroquet.
Cette théorie implique le mépris de la connaissance, de l'apprentissage et des exercices répétitifs. Elle implique aussi que l'humain ne progresse jamais : il limite sa vision du monde a ce qu'il sait déjà, confiant les savoirs aux systèmes d'informations accessibles à tout instant (et si c'est accessible demain, pourquoi m'en préoccuper aujourd'hui ?)

Euh... prof de maths à l'IUFM !?
Parce qu'en maths, t'as bon savoir le théorème, si tu ne sais rien en faire, tu ne fais pas illusion longtemps.

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Remise en question

Message par Pierre_au_carré le Jeu 12 Fév 2009 - 21:26

@roxanne a écrit:je pense que c'est fait exprés , il faut fabriquer des petits consommateurs et des petits incultes qui surtout ne se révolteront pas car ils n'en auront pas les moyens intellectuels .Moi j'aime bien venir sur le forum parce que je suis persuadée que le français 'est la matière la plus à l'avant des problèmes .Mes 3° c'est pareil : aucune curiosité intellectuelle , aucun gôut de l'effort et si je le dis , on (d'autres collègues) vient me dire que je suis trop fermée , que je me bloque avec les élèves , que je ne "discute" pas assez ( de quoi??? ) ....mais qu'ils viennent corriger ces brevets blancs pourris .....

Attention : certains ados ne sont pas les mêmes après 20 ans ou une fois adultes. Et se réveillent "intellectuellement"...

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Remise en question

Message par roxanne le Jeu 12 Fév 2009 - 21:28

certes mais là je parle de vide total ...de néant .....

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Remise en question

Message par Pseudo le Jeu 12 Fév 2009 - 21:32

@Pierre_au_carré a écrit:Euh... prof de maths à l'IUFM !?
Parce qu'en maths, t'as bon savoir le théorème, si tu ne sais rien en faire, tu ne fais pas illusion longtemps.

Je ne sais plus si elle était à l'IUFM. Possible. C'était le plateau après les reportage sur l'école il n'y a pas très longtemps (la Finlande, le lycée autogéré de Paris...). Il y a avait cette truffe et Ferry.

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Remise en question

Message par Pierre_au_carré le Jeu 12 Fév 2009 - 22:38

Ah oui, elle était prof en prépas (!!), non ?

Dans son quotidien, elle fait ingurgiter beaucoup de savoir et elle dénigre le savoir dans ses discussions. affraid

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Remise en question

Message par John le Jeu 12 Fév 2009 - 22:41

Il y a avait cette truffe et Ferry

Je rectifie :

Il y a avait donc deux truffes.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Remise en question

Message par Pierre_au_carré le Jeu 12 Fév 2009 - 22:55

@John a écrit:
Il y a avait cette truffe et Ferry

Je rectifie :

Il y a avait donc deux truffes.

Quel mauvais esprit ! Wink
C'est justement la saison des truffes...

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Remise en question

Message par Pseudo le Ven 13 Fév 2009 - 6:16

@John a écrit:
Il y a avait cette truffe et Ferry

Je rectifie :

Il y a avait donc deux truffes.

Effectivement ! Laughing

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Remise en question

Message par Reine Margot le Ven 13 Fév 2009 - 6:51

@Pierre_au_carré a écrit:
@roxanne a écrit:je pense que c'est fait exprés , il faut fabriquer des petits consommateurs et des petits incultes qui surtout ne se révolteront pas car ils n'en auront pas les moyens intellectuels .Moi j'aime bien venir sur le forum parce que je suis persuadée que le français 'est la matière la plus à l'avant des problèmes .Mes 3° c'est pareil : aucune curiosité intellectuelle , aucun gôut de l'effort et si je le dis , on (d'autres collègues) vient me dire que je suis trop fermée , que je me bloque avec les élèves , que je ne "discute" pas assez ( de quoi??? ) ....mais qu'ils viennent corriger ces brevets blancs pourris .....

Attention : certains ados ne sont pas les mêmes après 20 ans ou une fois adultes. Et se réveillent "intellectuellement"...

ouais...pas convaincue de ça. je fais ma pessimiste en ce moment.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Remise en question

Message par cathemis le Ven 13 Fév 2009 - 7:45

Merci à vous tous. En effet, j'ai parfois l'impression d'être la seule à penser que le niveau en français est bas, que certains élèves n'arrivent plus à mémoriser des règles, des leçons, ou pour les autres à comprendre un texte... Pourtant, mes élèves sont sympas cette année. Mais j'ai 11 de moyenne en 6e seulement. Et les collègues d'autres collèges ou d'autres matières vont me dire : "Tu ne sais pas les intéresser ! Mais moi j'arrive à terminer le programme, pas toi ? Tu n'utilises pas des méthodes de réussite... Mes élèves comprennent l'Odyssée et la Bible, tu ne sais pas leur expliquer"...
Cetains profs semblent avoir de bonnes "méthodes" mais ne respectent pas les programmes.(ex. : passer une heure sur un texte, comp. et voc. avec juste du voc. comme trace écrite).

cathemis
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Remise en question

Message par Reine Margot le Ven 13 Fév 2009 - 10:25

oh la la, si tu commences à écouter les collègues chez qui il n'y a jamais aucun problème, dont les élèves ont grâce à eux un niveau excellent...certains collègues, hélas, se plaisent à te rabaisser en te faisant comprendre que les problèmes d'une classe viennent de toi, quand tu en parles. le mieux est de les ignorer et de parler à des gens qui entendent le problème.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Remise en question

Message par Syl80 le Ven 13 Fév 2009 - 10:45

Attention! Tout dépend de l'endroit où tu enseignes! J'ai pu constater, d'un établissement à l'autre, des différences de niveau considérables et qui ne s'expliquent pas toujours forcément... Notre travail est assez ingrat, mais tu t'en sortirais beaucoup mieux dans un autre contexte! Et puis, tes exigences sont sûrement supérieures à celles de tes collègues... Difficile de se comparer aux autres...
Ne te pose pas trop de questions et continue à faire du mieux que tu peux. Si après ils ne profitent pas de ce que tu leur apportes, tant pis pour eux!

Syl80
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Remise en question

Message par Daphné le Ven 13 Fév 2009 - 11:03

Laughing Laughing John et Pierre au carré, vous êtes méchants pour les truffes........... c'est bon ces petites choses là !

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Remise en question

Message par Clarianz le Ven 13 Fév 2009 - 12:29

marquisedemerteuil a écrit:oui, je suis d'accord avec pseudo. et même ça fait un moment qu'il me semble qu'on va vers une société totalitaire...une école qui se moque du savoir, c'est le début.


oh que oui!!!

je partage totalement cet avis!!!

et il faut avouer que le plis est pris: demandez à vos élèves quels hommes politiques ils connaissent; vous serez très étonnés -ou pas.

_________________
Mama's Rock

Clarianz
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum