"On lâche rien" ou le parcours de combattant d’une syndiquée pour faire reconnaître sa valeur professionnelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"On lâche rien" ou le parcours de combattant d’une syndiquée pour faire reconnaître sa valeur professionnelle

Message par neo le Dim 9 Déc 2012 - 19:13

http://www.lille.snes.edu/spip.php?article2436
"On lâche rien" ou le parcours de combattant d’une syndiquée pour faire reconnaître sa valeur professionnelle
jeudi 6 décembre 2012

Les faits

Début octobre 2009, le Rectorat m’octroyait un allégement thérapeutique, ce qui modifiait mon service initial. En novembre, le proviseur m’affectait un nouveau service différent de celui du mois d’octobre. Soutenue par la Médecine de prévention du Rectorat, je m’étais alors opposée, dans l’intérêt des élèves, à ces nouveaux changements qui remettaient en cause des projets et une cohérence pédagogique établis avec eux depuis le mois de septembre.

J’avais eu la mauvaise idée de communiquer aux parents, par écrit, l’état de la situation. En décembre 2009, quelques jours avant Noël, je recevais une lettre de mise en garde me reprochant d’être sortie de mon devoir de réserve, de n’avoir "pas obéi" et d’avoir causé des "troubles" dans l’établissement ... (?)

En novembre 2009, j’étais promouvable au grand choix au 9ème échelon. J’apprenais lors de la CAPA de janvier 2010 que mon dossier avait été écarté de la liste des promus en raison seule de la lettre de mise en garde, sans tenir compte de la double notation qui m’était très favorable. J’étais donc promue à l’ancienneté en novembre 2011. J’avais donc été avertie et sanctionnée en même temps.

En mai 2010, soutenue par le SNES de Lille et le service juridique de Paris, je saisissais le Tribunal Administratif. En juin 2012, le TA enjoignait au Recteur de Lille, Mme Philippe, de réexaminer ma situation et annulait tous les arrêtés concernant ma dernière promotion. Le 20 septembre 2012, le Recteur convoquait une CAPA extraordinaire de 38 membres (19 élus syndicaux et 19 représentants de l’administration) et prenait la même décision qu’en janvier 2010. Les 19 commissaires paritaires représentant les personnels avaient alors quitté la commission refusant un vote et une décision arbitraires. En octobre, j’alertais le député Monsieur Yves Durand et envoyais au nouveau Recteur de Lille Monsieur JJ Pollet un nouveau recours gracieux. Le SNES national, lui, évoquait mon cas lors d’une audience au ministère.

Mon dossier a été examiné jeudi 6 lors d’une réunion de direction au Rectorat de Lille.

Au bout de 3 ans, il a été décidé par M. Le Recteur que je serais promue au 9ème échelon en novembre 2009, avec effet rétroactif.

C’est une belle victoire ! Et une page qui se tourne.

Je tenais à remercier ici tous ceux qui m’ont soutenue dans ce combat contre l’arbitraire. Particulièrement ma famille, mes amis proches ou plus lointains (qui découvriront la bonne nouvelle par ce mail), quelques collègues qui se reconnaîtront. Mais aussi mon syndicat, le SNES, le S3 de Lille, et tout particulièrement JM Harvier et Karine Boulonne sans qui le combat était perdu.

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "On lâche rien" ou le parcours de combattant d’une syndiquée pour faire reconnaître sa valeur professionnelle

Message par Celadon le Dim 9 Déc 2012 - 19:17

Félicitations pour ce beau combat et pour ses heureux résultats.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: "On lâche rien" ou le parcours de combattant d’une syndiquée pour faire reconnaître sa valeur professionnelle

Message par arcenciel le Dim 9 Déc 2012 - 20:52

@Celadon a écrit:Félicitations pour ce beau combat et pour ses heureux résultats.
+1

arcenciel
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: "On lâche rien" ou le parcours de combattant d’une syndiquée pour faire reconnaître sa valeur professionnelle

Message par Thalia de G le Dim 9 Déc 2012 - 20:56

@arcenciel a écrit:
@Celadon a écrit:Félicitations pour ce beau combat et pour ses heureux résultats.
+1
+1

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "On lâche rien" ou le parcours de combattant d’une syndiquée pour faire reconnaître sa valeur professionnelle

Message par Nita le Dim 9 Déc 2012 - 21:01

santeverre

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "On lâche rien" ou le parcours de combattant d’une syndiquée pour faire reconnaître sa valeur professionnelle

Message par Niel le Jeu 27 Déc 2012 - 0:51

Bravo Bravo Bravo etc!!
ça remonte le moral de voir que des combats puissent aboutir!

Niel
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: "On lâche rien" ou le parcours de combattant d’une syndiquée pour faire reconnaître sa valeur professionnelle

Message par User5899 le Jeu 27 Déc 2012 - 1:08

Je trouve quand même scandaleux que Madame Philip, qui a multiplié les décisions arbitraires en occupant un poste d'encadrement au sein d'un Etat de droit, s'en tire à bien bon compte, et mériterait quand même un bon procès intenté par toutes celles et tous ceux qui ont subi ses humeurs et sa diligence à voler au-devant des désirs de ses maîtres. Le bon peuple souverain est bien trop gentil.
Où en est la question des majorations de service délirantes qu'elle a même réussi à faire valider par un tribunal administratif aux fraises (vous êtes gâtés, à Lille...) ?

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: "On lâche rien" ou le parcours de combattant d’une syndiquée pour faire reconnaître sa valeur professionnelle

Message par neo le Jeu 27 Déc 2012 - 12:28

Cripure a écrit:
Où en est la question des majorations de service délirantes qu'elle a même réussi à faire valider par un tribunal administratif aux fraises (vous êtes gâtés, à Lille...) ?
Lille : la mobilisation paie !
http://www.neoprofs.org/t55268-lille-la-mobilisation-paie-majorations-de-service

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "On lâche rien" ou le parcours de combattant d’une syndiquée pour faire reconnaître sa valeur professionnelle

Message par Marcel Khrouchtchev le Jeu 27 Déc 2012 - 16:09

Bravo pour cette victoire! Du temps (pas si lointain?) de mes études, nous avions réussi à battre cette dame qui, à l'époque, était présidente d'Université. Félicitations à tous les collègues de l'académie de Lille qui l'ont combattue et battue eux aussi!

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "On lâche rien" ou le parcours de combattant d’une syndiquée pour faire reconnaître sa valeur professionnelle

Message par User5899 le Jeu 27 Déc 2012 - 16:27

@Marcel Khrouchtchev a écrit:Bravo pour cette victoire! Du temps (pas si lointain?) de mes études, nous avions réussi à battre cette dame qui, à l'époque, était présidente d'Université. Félicitations à tous les collègues de l'académie de Lille qui l'ont combattue et battue eux aussi!
Finalement, il n'y a guère que comme rectrice de Besançon qu'elle se sera montrée somme toute acceptable. J'ai le souvenir de deux réunions de travail avec elle au lycée même, rien de vraiment scandaleux, seulement les inepties ministérielles qu'elle était chargée de relayer. L'air lillois semble l'avoir toute transformée...

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: "On lâche rien" ou le parcours de combattant d’une syndiquée pour faire reconnaître sa valeur professionnelle

Message par teach_me le Lun 31 Déc 2012 - 12:57

C'est vraiment intéressant, et un beau combat. Merci Neo pour le partage Smile

_________________
Un blog sur des citations sur l'école pas mal fait. La gestion de classe pour un prof, c'est essentiel.

teach_me
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum