Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Lilypims
Grand sage

Re: Ma fille applique la réforme de l'orthographe de 1990... et sa maîtresse la sanctionne.

par Lilypims le Lun 10 Déc 2012 - 14:05
@Pseudo a écrit:
@Lilypims a écrit:L'enfant n'a pas à contester ce que fait l'adulte. Elle peut s'interroger et lui demander des explications de vive voix, à la fin du cours. Mais pourquoi "faire exprès" de ne pas mettre l'accent?

Parce qu'un enfant a le droit de réfléchir et qu'il est en droit de se poser sérieusement la question de la cohérence de tout ca.

Quand un adulte est con, un enfant est en droit de se questionner, et de se rebeller. Doit-on apprendre aux enfants à accepter tout et n'importe quoi au prétexte qu'un adulte le dit ? Est-ce former des adultes responsables ?

Cette maitresse n'applique pas la loi, le monde des adultes est incohérent, cela peut légitimement interroger un enfant intelligent. Punir pour cette marque d'intelligence sans violence, quelque peu "coquinette", c'est inepte.


Mais lisez ce que j'écris. C'est pénible à la fin. Je n'ai jamais dit qu'elle n'avait pas le droit de s'interroger et d'interroger. Mais choisir délibérément l'autre orthographe tout en sachant que sa mère va monter au créneau pour la défendre, c'est blâmable.
Cette marque d'intelligence sans violence n'a pas été punie avec violence. On lui fait recopier dix fois un mot pour qu'elle en connaisse l'orthographe.
avatar
Lilypims
Grand sage

Re: Ma fille applique la réforme de l'orthographe de 1990... et sa maîtresse la sanctionne.

par Lilypims le Lun 10 Déc 2012 - 14:06
@krungthep a écrit:
@Lilypims a écrit:
@krungthep a écrit:
@Lilypims a écrit:
@doubledecker a écrit:

oui, j'ai vu par la suite, nos messages se sont croisés mais je m'interroge (et c'est une vraie question, je n'ai aucune idée de la bonne réponse) juste sur le fond : comme ajupouet je me demande comment il peut y avoir "faute" d'orthographe si les deux sont acceptables.

Parce que si la maîtresse leur enseigne le système de la langue, certaines rectifications orthographiques viennent tout bouziller et brouillent la compréhension dudit système. C'est surtout préjudiciable aux plus faibles. Et puis à partir du moment où la maîtresse dit "je fais cette leçon et j'évalue sur cette leçon", écrire autrement est une erreur, non?

Bah non.
Les instructions du BO disent clairement que la nouvelle orthographe est l'orthographe de référence, même si l'utilisation de l'ancienne orthographe est tolérée.
Et puis, des instits qui font des fautes d'orthographe systématiques, c'est plus fréquent qu'on ne le pense... alors l'argument selon lequel l'enfant ne doit pas contester l'adulte ... heu

Ce n'est pas parce que quelques-uns font des fautes que tous en font.
Et, contester et demander un éclaircissement sont deux choses bien différentes. Si j'accepte volontiers l'un, je sanctionne l'autre.

Demander un éclaircissement sur des fautes d'orthographe commises par un instit??
Ce n'est pas un phénomène nouveau d'ailleurs. Je pense que j'ai passé le plus clair de mon année de CM1 à corriger mon maître. Sans lui demander des "éclaircissements" à chaque faute...

Mais la maîtresse n'a pas commis de faute, dans ce cas-ci.
avatar
Ajupouet
Habitué du forum

Re: Ma fille applique la réforme de l'orthographe de 1990... et sa maîtresse la sanctionne.

par Ajupouet le Lun 10 Déc 2012 - 14:07
@Lilypims a écrit:Et autre chose, donner les mots à recopier en dictée, ce n'est pas punir mais corriger.
Sauf qu'il y a une chose dont je suis certaine : il y a bien plus efficace pour que ma fille apprenne un mot que de lui faire copier dix fois. J'irai même jusqu'à dire que c'est totalement inefficace.
Donc, oui, copier dix fois est une punition dans le cas de ma fille. Mais ça, c'est difficile à faire comprendre qu'un enfant fonctionne différemment.
Et oui aussi, j'ai une liste de tous les mots à savoir depuis le CP, classés par " niveau " liste que sa maîtresse m'a donnée ( à ma demande ) au début de l'année. Et oui, ma fille les saura, nous y passerons le temps qu'il faudra. Je pense comme vous qu'une orthographe de qualité ( je ne prétendrai pas que la mienne est irréprochable) est importante.
Mais là, je voudrais bien savoir en quoi "certaines modifications viennent tout bousiller" . Je veux bien des exemples concrets ! Parce que jusqu'à présent, moi qui me bat pour sortir ma pitchoune de ses soucis d'orthographe, la réforme de 90, je la trouve plutôt simple et logique, en aucun cas abêtissante.

_________________
Enfants, adolescents, adultes : il n'est jamais trop tard pour restaurer son geste d'écriture.
www.sos-ecriture.com   - Facebook
krungthep
Niveau 9

Re: Ma fille applique la réforme de l'orthographe de 1990... et sa maîtresse la sanctionne.

par krungthep le Lun 10 Déc 2012 - 14:07
@Amaliah a écrit:
@krungthep a écrit:
@philann a écrit:
@krungthep a écrit:
@philann a écrit:

Celeborn + 1000 !!
Cette maîtresse lutte en agissant ainsi contre la barrière sociale à laquelle seront confrontés les élèves qui useront de cette réforme imbécile. (Pour le même motif, j'oblige mes élèves à respecter l'orthographe des mots et je tuerais les collègues qui trouvent que c'est toujours suffisant, et qu'il ne faut pas trop en demander)
Les inventeurs de cette réforme à la noix ont des enfants qui parlent et écrivent parfaitement français (ancienne orthographe, tu peux en être sûre)


On n'en sait strictement rien... Quels que soient les milieux sociaux et professionnels, l'orthographe est plus que fluctuante de nos jours. Qu'est-ce qui vous permet d'affirmer cela?

C'est tout simple, cette réforme a été voulue par Rocard sous Jospin comme ministre de l'éducation nationale. Elle fait partie d'une culture, non pas de gauche, mais socialiste que j'exècre et qui consiste à casser systématiquement le thermomètre plutôt que de soigner la fièvre. Au lieu de limiter les ségrégations sociales, on en efface les marqueurs. Cependant, cette politique a été menée par un gouvernement majoritairement rempli d'énarques et d'enseignants, ayant eux mêmes profité comme il se doit de l'élitisme républicain (ce qui est à leur honneur) mais en privant les autres. Je doute sincèrement que l'un d'eux ait des enfants ne maitrisant pas la langue française correctement, au moins au moment de passer les concours.


Mais je vois que tu appliques la réforme en tous cas... pas très convaincante donc, ton argumentation.

Comme il est aisé de traquer la faute du voisin! Suspect

Il n'y avait pas de faute dans "maitrisant", mais l'usage soudain de l'orthographe réformée rendait l'argumentation peu claire.
krungthep
Niveau 9

Re: Ma fille applique la réforme de l'orthographe de 1990... et sa maîtresse la sanctionne.

par krungthep le Lun 10 Déc 2012 - 14:11
@Lilypims a écrit:
@krungthep a écrit:
@Lilypims a écrit:
@krungthep a écrit:
@Lilypims a écrit:

Parce que si la maîtresse leur enseigne le système de la langue, certaines rectifications orthographiques viennent tout bouziller et brouillent la compréhension dudit système. C'est surtout préjudiciable aux plus faibles. Et puis à partir du moment où la maîtresse dit "je fais cette leçon et j'évalue sur cette leçon", écrire autrement est une erreur, non?

Bah non.
Les instructions du BO disent clairement que la nouvelle orthographe est l'orthographe de référence, même si l'utilisation de l'ancienne orthographe est tolérée.
Et puis, des instits qui font des fautes d'orthographe systématiques, c'est plus fréquent qu'on ne le pense... alors l'argument selon lequel l'enfant ne doit pas contester l'adulte ... heu

Ce n'est pas parce que quelques-uns font des fautes que tous en font.
Et, contester et demander un éclaircissement sont deux choses bien différentes. Si j'accepte volontiers l'un, je sanctionne l'autre.

Demander un éclaircissement sur des fautes d'orthographe commises par un instit??
Ce n'est pas un phénomène nouveau d'ailleurs. Je pense que j'ai passé le plus clair de mon année de CM1 à corriger mon maître. Sans lui demander des "éclaircissements" à chaque faute...

Mais la maîtresse n'a pas commis de faute, dans ce cas-ci.

Mais la fille d'Ajupouet non plus!
avatar
Lilypims
Grand sage

Re: Ma fille applique la réforme de l'orthographe de 1990... et sa maîtresse la sanctionne.

par Lilypims le Lun 10 Déc 2012 - 14:13
@Ajupouet a écrit:
@Lilypims a écrit:Et autre chose, donner les mots à recopier en dictée, ce n'est pas punir mais corriger.
Sauf qu'il y a une chose dont je suis certaine : il y a bien plus efficace pour que ma fille apprenne un mot que de lui faire copier dix fois. J'irai même jusqu'à dire que c'est totalement inefficace.
Donc, oui, copier dix fois est une punition dans le cas de ma fille. Mais ça, c'est difficile à faire comprendre qu'un enfant fonctionne différemment.
Et oui aussi, j'ai une liste de tous les mots à savoir depuis le CP, classés par " niveau " liste que sa maîtresse m'a donnée ( à ma demande ) au début de l'année. Et oui, ma fille les saura, nous y passerons le temps qu'il faudra. Je pense comme vous qu'une orthographe de qualité ( je ne prétendrai pas que la mienne est irréprochable) est importante.
Mais là, je voudrais bien savoir en quoi "certaines modifications viennent tout bousiller" . Je veux bien des exemples concrets ! Parce que jusqu'à présent, moi qui me bat pour sortir ma pitchoune de ses soucis d'orthographe, la réforme de 90, je la trouve plutôt simple et logique, en aucun cas abêtissante.

Je ne peux pas t'en donner maintenant car je n'ai pas les idées très claires (je suis malade) mais il y a eu un fil là-dessus, il y a quelque temps, qui le montrait bien. Je vais essayer de le retrouver.

Voilà toujours un lien vers un article de Celeborn :
http://celeblog.over-blog.com/article-la-reforme-de-l-orthographe-ou-la-chienlit-89616862.html


Dernière édition par Lilypims le Lun 10 Déc 2012 - 14:16, édité 1 fois

_________________
...il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer...
Marcassin
Habitué du forum

Re: Ma fille applique la réforme de l'orthographe de 1990... et sa maîtresse la sanctionne.

par Marcassin le Lun 10 Déc 2012 - 14:15
@Ajupouet a écrit:Tant qu'à faire, vous allez me dire que vous écrivez "veoir" et que vous faites apprendre des "poëmes"?
"voir" s'écrit "voir" depuis le XVIIe siècle et "maîtresse" depuis 1740.

Je ne vois pas trop l'intérêt de revenir à une graphie pré-classique : le circonflexe rappelle l'ancien s est c'est bien comme ça. D'autant qu'on retrouve le s dans "magistrat" ou "mastérisation" ou l'anglais "mister", "mistress" ou l'italien "maestro" etc.

_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)
krungthep
Niveau 9

Re: Ma fille applique la réforme de l'orthographe de 1990... et sa maîtresse la sanctionne.

par krungthep le Lun 10 Déc 2012 - 14:15
@Marcassin a écrit:
@krungthep a écrit:Je ne défends pas la réforme (d'ailleurs, je réalise que j'applique l'ancienne orthographe), je défends le légalisme. Il y a énormément de choses que je n'approuve pas forcément dans la loi en général, ca ne me dispense pas de les respecter.

Comment la respectes-tu si tu ne la connais pas ? Ça date de 1990 quand même...

Spontanément, j'aurais eu tendance à considérer "elle s'est laissé mourir" comme une faute, par méconnaissance et par habitude ancrée, en effet. Mais cette discussion m'a permis de réparer cette ignorance.
avatar
philann
Doyen

Re: Ma fille applique la réforme de l'orthographe de 1990... et sa maîtresse la sanctionne.

par philann le Lun 10 Déc 2012 - 14:16
Lilypims +1 !!!

Je trouve incroyable que l'on puisse mettre à ce point un enfant sur le même plan qu'un adulte et trouver que contester l'autorité du maître soit le signe d'un futur adulte éclairé :shock: , tout comme je trouve incroyable de s'offusquer qu'un élève puisse avoir des mots à recopier et envisager de soutenir son enfant dans un tel cas.

On peut très bien contester et râler, c'était assez mon genre enfant, mais JAMAIS avec le soutien de mes parents. Si je voulais contester la parole du maître, c'était à moi d'assumer et si j'étais punie, je savais la sanction doublée à la maison, par principe. (je ne parle évidemment pas de cas de profs fous, ça existe où là l'intervention des parents peut-être légitime et même bienvenue. Mais dans la majorité des cas, tout le monde se porterait quand même mieux si les profs se préoccupaient moins d'éducation et les parents moins de pédagogie, y compris et même surtout quand ils sont eux-mêmes profs!)

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne
Marcassin
Habitué du forum

Re: Ma fille applique la réforme de l'orthographe de 1990... et sa maîtresse la sanctionne.

par Marcassin le Lun 10 Déc 2012 - 14:16
@Ajupouet a écrit:Parce que jusqu'à présent, moi qui me bat pour sortir ma pitchoune de ses soucis d'orthographe, la réforme de 90, je la trouve plutôt simple et logique, en aucun cas abêtissante.
Franchement, si elle connaît les deux graphies comme tu l'affirmes, elle n'a pas besoin d'aide.

_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)
avatar
Igniatius
Guide spirituel

Re: Ma fille applique la réforme de l'orthographe de 1990... et sa maîtresse la sanctionne.

par Igniatius le Lun 10 Déc 2012 - 14:18
J'ai une question Ajupouet : la maîtresse de ta fille a-t-elle précisément utilisé le vocable de "punition" pour ces 10 fois ?

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson
avatar
Ajupouet
Habitué du forum

Re: Ma fille applique la réforme de l'orthographe de 1990... et sa maîtresse la sanctionne.

par Ajupouet le Lun 10 Déc 2012 - 14:20
@Marcassin a écrit:
Franchement, si elle connaît les deux graphies comme tu l'affirmes, elle n'a pas besoin d'aide.

pale
affraid

_________________
Enfants, adolescents, adultes : il n'est jamais trop tard pour restaurer son geste d'écriture.
www.sos-ecriture.com   - Facebook
avatar
Lilypims
Grand sage

Re: Ma fille applique la réforme de l'orthographe de 1990... et sa maîtresse la sanctionne.

par Lilypims le Lun 10 Déc 2012 - 14:21
@krungthep a écrit:
@Lilypims a écrit:
@krungthep a écrit:
@Lilypims a écrit:
@krungthep a écrit:

Bah non.
Les instructions du BO disent clairement que la nouvelle orthographe est l'orthographe de référence, même si l'utilisation de l'ancienne orthographe est tolérée.
Et puis, des instits qui font des fautes d'orthographe systématiques, c'est plus fréquent qu'on ne le pense... alors l'argument selon lequel l'enfant ne doit pas contester l'adulte ... heu

Ce n'est pas parce que quelques-uns font des fautes que tous en font.
Et, contester et demander un éclaircissement sont deux choses bien différentes. Si j'accepte volontiers l'un, je sanctionne l'autre.

Demander un éclaircissement sur des fautes d'orthographe commises par un instit??
Ce n'est pas un phénomène nouveau d'ailleurs. Je pense que j'ai passé le plus clair de mon année de CM1 à corriger mon maître. Sans lui demander des "éclaircissements" à chaque faute...

Mais la maîtresse n'a pas commis de faute, dans ce cas-ci.

Mais la fille d'Ajupouet non plus!

La maîtresse sait ce qu'elle fait, c'est un choix. Il n'est pas sûr du tout que ce soit le cas de la fille d'Ajupouet.

_________________
...il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer...
avatar
zina
Habitué du forum

Re: Ma fille applique la réforme de l'orthographe de 1990... et sa maîtresse la sanctionne.

par zina le Lun 10 Déc 2012 - 14:23
Je na vais pas t'aider Ajupouet mais une punition n'a jamais fait de mal à un enfant. Si vous donnez raison à votre enfant il n'aura plus confiance en sa maîtresse et tout ce qui viendra d'elle sera suspect. A votre place mon enfant fera la punition et apprendra la maxime "La maîtresse a toujours raison même quand elle a tord". Maxime qui lui sera d'un grand secours dans le secondaire et le supérieure. Un élève (étudiant) intelligent est un élève qui sait s'adapter à ses maîtres. Loin de moi l'idée de te faire la moral mais j'applique ces préceptes avec succès depuis fort longtemps. flower
krungthep
Niveau 9

Re: Ma fille applique la réforme de l'orthographe de 1990... et sa maîtresse la sanctionne.

par krungthep le Lun 10 Déc 2012 - 14:24
@Lilypims a écrit:
@krungthep a écrit:
@Lilypims a écrit:
@krungthep a écrit:
@Lilypims a écrit:

Ce n'est pas parce que quelques-uns font des fautes que tous en font.
Et, contester et demander un éclaircissement sont deux choses bien différentes. Si j'accepte volontiers l'un, je sanctionne l'autre.

Demander un éclaircissement sur des fautes d'orthographe commises par un instit??
Ce n'est pas un phénomène nouveau d'ailleurs. Je pense que j'ai passé le plus clair de mon année de CM1 à corriger mon maître. Sans lui demander des "éclaircissements" à chaque faute...

Mais la maîtresse n'a pas commis de faute, dans ce cas-ci.

Mais la fille d'Ajupouet non plus!

La maîtresse sait ce qu'elle fait, c'est un choix. Il n'est pas sûr du tout que ce soit le cas de la fille d'Ajupouet.

Ah bon. Et la maîtresse de la fille d'Olive-in-oil qui elle applique la nouvelle orthographe sait ce qu'elle fait aussi, car "c'est un choix"?
M'étonne pas que les enfants soient perdus avec autant d'adultes qui savent ce qu'ils font même quand ils font l'inverse, et que c'est incontestable.
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Ma fille applique la réforme de l'orthographe de 1990... et sa maîtresse la sanctionne.

par Pseudo le Lun 10 Déc 2012 - 14:29
@philann a écrit:Lilypims +1 !!!

Je trouve incroyable que l'on puisse mettre à ce point un enfant sur le même plan qu'un adulte et trouver que contester l'autorité du maître soit le signe d'un futur adulte éclairé :shock: , tout comme je trouve incroyable de s'offusquer qu'un élève puisse avoir des mots à recopier et envisager de soutenir son enfant dans un tel cas.

Et moi j'aimerais bien qu'on me prouve que suivre aveuglément l'avis d'un con, fusse-t-il adulte, forme l'intelligence.

Contester l'autorité n'est pas un mal en soit. Tout est plutôt question de forme, et franchement, décider d'appliquer la loi, comme le fait la fillette en question, j'ai du mal à y voir une contestation de l'autorité. C'est plutôt la maîtresse qui est hors les clous. Désolée !

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
Marcassin
Habitué du forum

Re: Ma fille applique la réforme de l'orthographe de 1990... et sa maîtresse la sanctionne.

par Marcassin le Lun 10 Déc 2012 - 14:31
@Ajupouet a écrit:Honnêtement, la miss sait parfaitement écrire maîtresse. Elle l'a fait exprès, car c'est injuste vis à vis des autres enfants qui perdent des points pour rien. Je pense qu'elle sait que je ne l'obligerai pas à faire une punition injustifiée, donc elle m'oblige en faisant ça à aller voir son enseignante.
Pour moi, tout le problème est plutôt là. Au fond l'orthographe n'est qu'un symptôme d'autre chose. Ce n'est pas un fil sur la relation avec la maîtresse qu'il fallait ouvrir.

_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)
avatar
Ajupouet
Habitué du forum

Re: Ma fille applique la réforme de l'orthographe de 1990... et sa maîtresse la sanctionne.

par Ajupouet le Lun 10 Déc 2012 - 14:38
@Igniatius a écrit:J'ai une question Ajupouet : la maîtresse de ta fille a-t-elle précisément utilisé le vocable de "punition" pour ces 10 fois ?

A y réfléchir, Igniatius, non. Embarassed
Un mot mal othographié, c'est un mot à apprendre en le copiant 10fois. Méthode simple et éprouvée.
Mais qui ne marche pas chez ma plus jeune fille.

Et s'il suffisait de lui faire copier un mot 10 fois pour qu'elle le sache, ou mieux qu'elle le lise, croyez bien que ça m'arrangerait.

Et je m'en tiendrai à ma première réaction.
Ma fille fera ses belles majuscules cursives, parce que la maîtresse le demande.
Ma fille apprendra le mot maîtresse avec les deux orthographes, parce que la maîtresse le demande mais j'aurais et de loin préféré lui enseigner un mot qu'elle ne maîtrise pas encore à la place.
Et comme le but de la maîtresse est de lui faire apprendre des mots, mais pas de la punir quand elle lui demande de les recopier, elle les apprendra, avec les deux orthographes s'il le faut.
Parce que l'enseignant de l'année passée écrivait maitresse, alors ma fille l'a appris comme ça l'année dernière.
Et quand vous apprenez tous les soirs des mots , tant qu'à faire, il est compréhensible de vouloir que ce soit encore valable l'année prochaine.


_________________
Enfants, adolescents, adultes : il n'est jamais trop tard pour restaurer son geste d'écriture.
www.sos-ecriture.com   - Facebook
avatar
Lilypims
Grand sage

Re: Ma fille applique la réforme de l'orthographe de 1990... et sa maîtresse la sanctionne.

par Lilypims le Lun 10 Déc 2012 - 14:40
@Ajupouet a écrit:
@Igniatius a écrit:J'ai une question Ajupouet : la maîtresse de ta fille a-t-elle précisément utilisé le vocable de "punition" pour ces 10 fois ?

A y réfléchir, Igniatius, non. Embarassed
Un mot mal othographié, c'est un mot à apprendre en le copiant 10fois. Méthode simple et éprouvée.
Mais qui ne marche pas chez ma plus jeune fille.

Et s'il suffisait de lui faire copier un mot 10 fois pour qu'elle le sache, ou mieux qu'elle le lise, croyez bien que ça m'arrangerait.

Et je m'en tiendrai à ma première réaction.
Ma fille fera ses belles majuscules cursives, parce que la maîtresse le demande.
Ma fille apprendra le mot maîtresse avec les deux orthographes, parce que la maîtresse le demande mais j'aurais et de loin préféré lui enseigner un mot qu'elle ne maîtrise pas encore à la place.
Et comme le but de la maîtresse est de lui faire apprendre des mots, mais pas de la punir quand elle lui demande de les recopier, elle les apprendra, avec les deux orthographes s'il le faut.
Parce que l'enseignant de l'année passée écrivait maitresse, alors ma fille l'a appris comme ça l'année dernière.
Et quand vous apprenez tous les soirs des mots , tant qu'à faire, il est compréhensible de vouloir que ce soit encore valable l'année prochaine.


Ça, je m'en doutais. C'est bien le problème de cette réforme qui se tient dans un entre-deux nocif depuis vingt ans.

EDIT: J'ai ENFIN trouvé la combinaison de touches pour faire le Ç sur un mac. yesyes


Dernière édition par Lilypims le Lun 10 Déc 2012 - 15:05, édité 1 fois
Marcassin
Habitué du forum

Re: Ma fille applique la réforme de l'orthographe de 1990... et sa maîtresse la sanctionne.

par Marcassin le Lun 10 Déc 2012 - 14:43
@Ajupouet a écrit:Parce que l'enseignant de l'année passée écrivait maitresse, alors ma fille l'a appris comme ça l'année dernière.
Je comprends ton agacement, pour le coup. On en revient à cette simplification qui n'en est pas une. Même les textes officiels qui devraient appliquer la réforme ne le font pas au bout de 22 ans...

_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)
krungthep
Niveau 9

Re: Ma fille applique la réforme de l'orthographe de 1990... et sa maîtresse la sanctionne.

par krungthep le Lun 10 Déc 2012 - 14:44
@Lilypims a écrit:
@Ajupouet a écrit:
@Igniatius a écrit:J'ai une question Ajupouet : la maîtresse de ta fille a-t-elle précisément utilisé le vocable de "punition" pour ces 10 fois ?

A y réfléchir, Igniatius, non. Embarassed
Un mot mal othographié, c'est un mot à apprendre en le copiant 10fois. Méthode simple et éprouvée.
Mais qui ne marche pas chez ma plus jeune fille.

Et s'il suffisait de lui faire copier un mot 10 fois pour qu'elle le sache, ou mieux qu'elle le lise, croyez bien que ça m'arrangerait.

Et je m'en tiendrai à ma première réaction.
Ma fille fera ses belles majuscules cursives, parce que la maîtresse le demande.
Ma fille apprendra le mot maîtresse avec les deux orthographes, parce que la maîtresse le demande mais j'aurais et de loin préféré lui enseigner un mot qu'elle ne maîtrise pas encore à la place.
Et comme le but de la maîtresse est de lui faire apprendre des mots, mais pas de la punir quand elle lui demande de les recopier, elle les apprendra, avec les deux orthographes s'il le faut.
Parce que l'enseignant de l'année passée écrivait maitresse, alors ma fille l'a appris comme ça l'année dernière.
Et quand vous apprenez tous les soirs des mots , tant qu'à faire, il est compréhensible de vouloir que ce soit encore valable l'année prochaine.


Ca, je m'en doutais. C'est bien le problème de cette réforme qui se tient dans un entre-deux nocif depuis vingt ans.

Oui. En même temps, on peut déjà s'estimer fort heureux si les instits respectent une orthographe, fût-elle ancienne ou nouvelle.
avatar
philann
Doyen

Re: Ma fille applique la réforme de l'orthographe de 1990... et sa maîtresse la sanctionne.

par philann le Lun 10 Déc 2012 - 14:47
Il ne s'agit pas d'une discussion entre adultes où chacun en pense ce qu'il veut. Mais d'une fillette qui lorsqu'elle remet en cause le choix pédagogique de sa maîtresse est soutenue!! Dis moi où est l'intérêt de ce genre de contestation?
Et si en primaire, contester l'autorité est un tort en soi!! Apprendre la différence à un enfant entre la parole de l'adulte et celle de l'enfant me semble important. Apprendre à un enfant qu'il est encore un enfant et que sa liberté de conscience et de contestation augmentera avec son âge et ses connaissances ou son expérience de la vie me semble important.

J'ai pas bien vu le moment où il s'agissait de suivre l'avis d'un con. Là il s'agit de suivre un choix pédagogique fait par la personne compétente. Et si l'instit de mes enfants ne leur apprenait pas correctement à lire, je le ferais moi même mais sans remettre en question l'autorité du maître pour autant ne serait-ce que pour permettre à ce dernier de travailler le moins mal possible!
krungthep
Niveau 9

Re: Ma fille applique la réforme de l'orthographe de 1990... et sa maîtresse la sanctionne.

par krungthep le Lun 10 Déc 2012 - 14:50
@philann a écrit: Et si l'instit de mes enfants ne leur apprenait pas correctement à lire, je le ferais moi même mes sans remettre en question l'autorité du maître pour autant ne serait-ce que pour permettre à ce dernier de travailler le moins mal possible!

Mais bien sûr.... et c'est ainsi que les méthodes délirantes de lecture se perpétuent, au nom de la sacro-sainte liberté pédagogique... et tant pis pour les enfants sans parents avisés...
avatar
Igniatius
Guide spirituel

Re: Ma fille applique la réforme de l'orthographe de 1990... et sa maîtresse la sanctionne.

par Igniatius le Lun 10 Déc 2012 - 14:51
@Ajupouet a écrit:
@Igniatius a écrit:J'ai une question Ajupouet : la maîtresse de ta fille a-t-elle précisément utilisé le vocable de "punition" pour ces 10 fois ?

A y réfléchir, Igniatius, non. Embarassed
Un mot mal othographié, c'est un mot à apprendre en le copiant 10fois. Méthode simple et éprouvée.

Mais qui ne marche pas chez ma plus jeune fille.

Et s'il suffisait de lui faire copier un mot 10 fois pour qu'elle le sache, ou mieux qu'elle le lise, croyez bien que ça m'arrangerait.

Et je m'en tiendrai à ma première réaction.
Ma fille fera ses belles majuscules cursives, parce que la maîtresse le demande.
Ma fille apprendra le mot maîtresse avec les deux orthographes, parce que la maîtresse le demande mais j'aurais et de loin préféré lui enseigner un mot qu'elle ne maîtrise pas encore à la place.
Et comme le but de la maîtresse est de lui faire apprendre des mots, mais pas de la punir quand elle lui demande de les recopier, elle les apprendra, avec les deux orthographes s'il le faut.
Parce que l'enseignant de l'année passée écrivait maitresse, alors ma fille l'a appris comme ça l'année dernière.
Et quand vous apprenez tous les soirs des mots , tant qu'à faire, il est compréhensible de vouloir que ce soit encore valable l'année prochaine.


Je m'en doutais un peu...
Cela relativise pas mal de prises de position sur ce topic.
Je pense juste que la maîtresse, en bonne pédagogue, pense qu'il est très embrouillant de donner plusieurs possibilités aux enfants : c'est donner l'impression que l'orthographe est à géométrie variable, ce qui est très gênant.
Du coup, elle est exigeante et c'est tout à son honneur.
Enfin, elle ne punit pas ta fille, elle cherche à la faire progresser en lui offrant la possibilité d'améliorer son orthographe.

Sincèrement, il n'y a que les profs pour contrer l'enseignement de leurs collègues auprès de leurs enfants : crois-tu aider la légitimité de la maîtresse, manifestement bien intentionnée, en autorisant ta fille à "faire exprès" de contester ?
Cette réforme, que je ne connais pas, semble en effet source d'ennuis, que je comprends bien. Mais il ne faut pas encourager les gosses à contester la parole du maître : il ne s'agit pas d'infaillibilité de l'enseignant, mais de politesse. Comment travailler en classe de façon sereine si tout le monde se met à faire pareil ?

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson
avatar
Lilypims
Grand sage

Re: Ma fille applique la réforme de l'orthographe de 1990... et sa maîtresse la sanctionne.

par Lilypims le Lun 10 Déc 2012 - 14:52
@krungthep a écrit:
@philann a écrit: Et si l'instit de mes enfants ne leur apprenait pas correctement à lire, je le ferais moi même mes sans remettre en question l'autorité du maître pour autant ne serait-ce que pour permettre à ce dernier de travailler le moins mal possible!

Mais bien sûr.... et c'est ainsi que les méthodes délirantes de lecture se perpétuent, au nom de la sacro-sainte liberté pédagogique... et tant pis pour les enfants sans parents avisés...

Si j'ai bien suivi (je ne suis pas instit) les méthodes délirantes ne se perpétuent pas au nom de la sacro-sainte liberté pédagogique mais sous la pression des IPR.

_________________
...il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer...
krungthep
Niveau 9

Re: Ma fille applique la réforme de l'orthographe de 1990... et sa maîtresse la sanctionne.

par krungthep le Lun 10 Déc 2012 - 14:54
@Lilypims a écrit:
@krungthep a écrit:
@philann a écrit: Et si l'instit de mes enfants ne leur apprenait pas correctement à lire, je le ferais moi même mes sans remettre en question l'autorité du maître pour autant ne serait-ce que pour permettre à ce dernier de travailler le moins mal possible!

Mais bien sûr.... et c'est ainsi que les méthodes délirantes de lecture se perpétuent, au nom de la sacro-sainte liberté pédagogique... et tant pis pour les enfants sans parents avisés...

Si j'ai bien suivi (je ne suis pas instit) les méthodes délirantes ne se perpétuent pas au nom de la sacro-sainte liberté pédagogique mais sous la pression des IPR.

Pas seulement. Il y a énormément d'instits, et même de parents d'ailleurs, absolument persuadés qu'on peut apprendre à lire en regardant les mots.
Contenu sponsorisé

Re: Ma fille applique la réforme de l'orthographe de 1990... et sa maîtresse la sanctionne.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum