Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
John
Médiateur

Vincent Peillon sur BFM le 10.12.2012 à 8h30.

par John le Lun 10 Déc 2012 - 8:05
Il parlera de sa campagne de recrutement pour 2013 et 2014.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Roumégueur Ier
Érudit

Re: Peillon prêt à discuter du salaire des profs dès janvier

par Roumégueur Ier le Lun 10 Déc 2012 - 9:56
Question sur la revalorisation, du journaliste de BFM. Réponse du ministre : on le veut mais on ne peut pas, cependant, des négociations seront ouvertes dès janvier 2013 (?!). Le ministre dit qu'il faudra être prêts si l'on veut une revalorisation à faire des efforts. Et le voilà qui prend l'exemple de l'Allemagne, où les enseignants sont payés 35% de plus. En Allemagne dit-il, les enseignants ont 25 heures de cours (ce n'est pas exact, les cours durent 45 minutes et ils ont à faire l'accueil des élèves...) et il précise que là-bas, les chefs d'établissement ont des heures de cours à assurer!
Je vais réécouter cette interview ce soir, je ne comprends pas bien le lien entre notre revalorisation et la situation en Allemagne. Nous sommes déjà au-delà des 42 heures de travail par semaine, décrochés par toute l'Europe sur le plan du salaire, nous avons beaucoup d'heures, nos salaires même pas indexés sur l'inflation et le ministre nous balance cet exemple allemand?
Mais il sous entend quoi exactement?
Je ne fais pas de procès d'intention, comme St Thomas je ne crois que ce que je vois mais ma déception commence à être inversement proportionnelle aux espoirs que j'entretenais naïvement sur M. Peillon...
avatar
Aurore
Esprit éclairé

Re: Peillon prêt à discuter du salaire des profs dès janvier

par Aurore le Lun 10 Déc 2012 - 10:04
@Roumégueur Ier a écrit:Question sur la revalorisation, du journaliste de BFM. Réponse du ministre : on le veut mais on ne peut pas, cependant, des négociations seront ouvertes dès janvier 2013 (?!). Le ministre dit qu'il faudra être prêts si l'on veut une revalorisation à faire des efforts. Et le voilà qui prend l'exemple de l'Allemagne, où les enseignants sont payés 35% de plus. En Allemagne dit-il, les enseignants ont 25 heures de cours (ce n'est pas exact, les cours durent 45 minutes et ils ont à faire l'accueil des élèves...) et il précise que là-bas, les chefs d'établissement ont des heures de cours à assurer!Je vais réécouter cette interview ce soir, je ne comprends pas bien le lien entre notre revalorisation et la situation en Allemagne. Nous sommes déjà au-delà des 42 heures de travail par semaine, décrochés par toute l'Europe sur le plan du salaire, nous avons beaucoup d'heures, nos salaires même pas indexés sur l'inflation et le ministre nous balance cet exemple allemand?
Mais il sous entend quoi exactement?
Je ne fais pas de procès d'intention, comme St Thomas je ne crois que ce que je vois mais ma déception commence à être inversement proportionnelle aux espoirs que j'entretenais naïvement sur M. Peillon...
Mais mais... il ne serait pas en train de nous recycler le projet présidentiel de Sarko ? Suspect

La France n'a pas fini de frotter, à ce que je constate. Wink
avatar
Invité-B
Habitué du forum

Re: Peillon prêt à discuter du salaire des profs dès janvier

par Invité-B le Lun 10 Déc 2012 - 10:06
@Roumégueur Ier a écrit:Question sur la revalorisation, du journaliste de BFM. Réponse du ministre : on le veut mais on ne peut pas, cependant, des négociations seront ouvertes dès janvier 2013 (?!). Le ministre dit qu'il faudra être prêts si l'on veut une revalorisation à faire des efforts. Et le voilà qui prend l'exemple de l'Allemagne, où les enseignants sont payés 35% de plus. En Allemagne dit-il, les enseignants ont 25 heures de cours (ce n'est pas exact, les cours durent 45 minutes et ils ont à faire l'accueil des élèves...) et il précise que là-bas, les chefs d'établissement ont des heures de cours à assurer!
Je vais réécouter cette interview ce soir, je ne comprends pas bien le lien entre notre revalorisation et la situation en Allemagne. Nous sommes déjà au-delà des 42 heures de travail par semaine, décrochés par toute l'Europe sur le plan du salaire, nous avons beaucoup d'heures, nos salaires même pas indexés sur l'inflation et le ministre nous balance cet exemple allemand?
Mais il sous entend quoi exactement?
Je ne fais pas de procès d'intention, comme St Thomas je ne crois que ce que je vois mais ma déception commence à être inversement proportionnelle aux espoirs que j'entretenais naïvement sur M. Peillon...

26 heures de présence dans les établissements pour 25% de salaire en plus, ça nous rappelle tous quelque chose...
avatar
Aurore
Esprit éclairé

Re: Peillon prêt à discuter du salaire des profs dès janvier

par Aurore le Lun 10 Déc 2012 - 10:19
Bel-Ami a écrit:
@Roumégueur Ier a écrit:Question sur la revalorisation, du journaliste de BFM. Réponse du ministre : on le veut mais on ne peut pas, cependant, des négociations seront ouvertes dès janvier 2013 (?!). Le ministre dit qu'il faudra être prêts si l'on veut une revalorisation à faire des efforts. Et le voilà qui prend l'exemple de l'Allemagne, où les enseignants sont payés 35% de plus. En Allemagne dit-il, les enseignants ont 25 heures de cours (ce n'est pas exact, les cours durent 45 minutes et ils ont à faire l'accueil des élèves...) et il précise que là-bas, les chefs d'établissement ont des heures de cours à assurer!
Je vais réécouter cette interview ce soir, je ne comprends pas bien le lien entre notre revalorisation et la situation en Allemagne. Nous sommes déjà au-delà des 42 heures de travail par semaine, décrochés par toute l'Europe sur le plan du salaire, nous avons beaucoup d'heures, nos salaires même pas indexés sur l'inflation et le ministre nous balance cet exemple allemand?
Mais il sous entend quoi exactement?
Je ne fais pas de procès d'intention, comme St Thomas je ne crois que ce que je vois mais ma déception commence à être inversement proportionnelle aux espoirs que j'entretenais naïvement sur M. Peillon...
26 heures de présence dans les établissements pour 25% de salaire en plus, ça nous rappelle tous quelque chose...
Je ne suis donc pas la seule à faire ce même constat ici. Twisted Evil
avatar
Paratge
Érudit

Re: Peillon prêt à discuter du salaire des profs dès janvier

par Paratge le Lun 10 Déc 2012 - 10:30
Ça s'appelle « augmentation de la productivité » !

Et avec les horaires réduits par classe, on arrivera à plus de 200 élèves en moyenne par prof, c'est-y pas bien, ça !
Et Peillon nous paiera en francs. Very Happy
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Peillon prêt à discuter du salaire des profs dès janvier

par User5899 le Lun 10 Déc 2012 - 10:55
@Paratge a écrit:Ça s'appelle « augmentation de la productivité » !

Et avec les horaires réduits par classe, on arrivera à plus de 200 élèves en moyenne par prof, c'est-y pas bien, ça !
Et Peillon nous paiera en francs. Very Happy
Oui ! 10 000 beaux francs de 1956, valeur historique comprise ! Very Happy Ou francs CFA lol!
avatar
Docteur OX
Grand sage

Peillon prêt à discuter du salaire des profs dès janvier

par Docteur OX le Lun 10 Déc 2012 - 12:16
http://tempsreel.nouvelobs.com/education/20121210.OBS1991/peillon-pret-a-revaloriser-les-salaires-de-profs-en-janvier.html

Suspect Suspect Suspect Suspect Suspect Suspect Suspect
cassoulet
Niveau 3

Re: Peillon prêt à discuter du salaire des profs dès janvier

par cassoulet le Lun 10 Déc 2012 - 12:21
et de leur temps de travail ! Il nous prend pour des quiches. Même George de la Jungle verrait l'entourloupe.
Car il est clair qu'il ne va pas recruter tous les profs nécessaires (en math en particulier) et donc il va bien falloir trouver une astuce !
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Peillon prêt à discuter du salaire des profs dès janvier

par Celadon le Lun 10 Déc 2012 - 12:31
http://www.20minutes.fr/article/1061225/ynews1061225?xtor=RSS-176
avatar
Zorglub
Habitué du forum

Re: Peillon prêt à discuter du salaire des profs dès janvier

par Zorglub le Lun 10 Déc 2012 - 12:35
Facile :
avatar
Docteur OX
Grand sage

Re: Peillon prêt à discuter du salaire des profs dès janvier

par Docteur OX le Lun 10 Déc 2012 - 12:48
@cassoulet a écrit:Il nous prend pour des quiches.

Comme disent les djeunes : "j'avoue" Rolling Eyes
avatar
yseult
Fidèle du forum

Re: Peillon prêt à discuter du salaire des profs dès janvier

par yseult le Lun 10 Déc 2012 - 12:54
Il faut que le métier soit attractif pour les jeunes!
PAs pour nous.
Arrêtez de rêver, si augmentation il y a ce ne sera pas pour nous!
avatar
Presse-purée
Grand sage

Re: Peillon prêt à discuter du salaire des profs dès janvier

par Presse-purée le Lun 10 Déc 2012 - 12:55
Il est vrai que clamer partout "il serait digne de mieux payer les profs mais on a pas les sous" puis annoncer des négos en janvier, ça sent l'embrouille.

Il va nous faire du Chatel. Finalement, certains syndicats ne sont pas dépaysés...

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Re: Peillon prêt à discuter du salaire des profs dès janvier

par Marcel Khrouchtchev le Lun 10 Déc 2012 - 13:23
@yseult a écrit:Il faut que le métier soit attractif pour les jeunes!
PAs pour nous.
Arrêtez de rêver, si augmentation il y a ce ne sera pas pour nous!

La réévaluation des grilles indiciaires aura forcément une répercussion. Ou alors on payera les nouveaux enseignants de la même manière que ceux ayant 10-15 ans d'ancienneté, mais cela voudrait dire qu'ensuite ces jeunes enseignants stagneraient. Ce qui ne serait pas terrible pour susciter des vocations.
Enfin, je ne sais même pas pourquoi je dis ça, car vraiment rien ne laisse penser que les enseignants seront convenablement rémunérés au cours des 5 ans à venir. Rolling Eyes
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Peillon prêt à discuter du salaire des profs dès janvier

par Lefteris le Lun 10 Déc 2012 - 13:38
Je sais pas pourquoi , mais j'ai l'impression qu'il va créer un double statut, pour les nouveaux entrants , mieux payé avec plus d'heures de cours (seul travail considéré comme tel en haut lieu Rolling Eyes ).

Sinon, pour revaloriser la profession , il n'y a pas 50 solutions : tirer les grilles indiciaires sur les corps équivalents, à savoir :
-échelle B pour les agrégés, comme les autres A+
- par aspiration, accès au 1015 brut pour les certifiés (et assimilés, ça va de soi...) comme échelon terminal .
- -Fluidification des durées d'échelon et de la hors-classe

Hélas, la solution n° 1 est la plus vraisemblable des deux Sad


Dernière édition par Lefteris le Lun 10 Déc 2012 - 14:03, édité 1 fois

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013).

"Ce troisième grade [celui du PPCR] , c’est un peu l’agrégation pour tous: elle (sic)  donne la possibilité d’atteindre un niveau de rémunération proche de celui d’un agrégé en fin de carrière, soit 4.500 euros nets par mois" Frédéric Sève,SGEN-CFDT (penseur   très moderne,à l'école de la précédente).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
cunégonde
Niveau 9

Re: Peillon prêt à discuter du salaire des profs dès janvier

par cunégonde le Lun 10 Déc 2012 - 13:51
Si ta première hypothèse est la bonne, ce serait l'occasion ou jamais de faire passer ces fainéants d'agrégés à 18 h...
Et que se passerait-il pr ceux qui st déjà en place?


avatar
Presse-purée
Grand sage

Re: Peillon prêt à discuter du salaire des profs dès janvier

par Presse-purée le Lun 10 Déc 2012 - 14:02
@Lefteris a écrit:Je sais pas pourquoi , mais j'ai l'impression qu'il va créer un double statut, pour les nouveaux entrants , mieux payé avec plus d'heures de cours (seul travail considéré comme tel en haut lieu Rolling Eyes ).


Sarko Chirac (enfin, Bachelot) a fait la même à la fph... Retraite à 60 ans plus contrat de droit privé contre meilleur salaire; ou retraite à 55, fonctionnaire et salaire à la con.


Dernière édition par Presse-purée le Lun 10 Déc 2012 - 15:14, édité 1 fois (Raison : Erreur de nom)

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
avatar
Igniatius
Empereur

Re: Peillon prêt à discuter du salaire des profs dès janvier

par Igniatius le Lun 10 Déc 2012 - 14:02
Bel-Ami a écrit:
@Roumégueur Ier a écrit:Question sur la revalorisation, du journaliste de BFM. Réponse du ministre : on le veut mais on ne peut pas, cependant, des négociations seront ouvertes dès janvier 2013 (?!). Le ministre dit qu'il faudra être prêts si l'on veut une revalorisation à faire des efforts. Et le voilà qui prend l'exemple de l'Allemagne, où les enseignants sont payés 35% de plus. En Allemagne dit-il, les enseignants ont 25 heures de cours (ce n'est pas exact, les cours durent 45 minutes et ils ont à faire l'accueil des élèves...) et il précise que là-bas, les chefs d'établissement ont des heures de cours à assurer!
Je vais réécouter cette interview ce soir, je ne comprends pas bien le lien entre notre revalorisation et la situation en Allemagne. Nous sommes déjà au-delà des 42 heures de travail par semaine, décrochés par toute l'Europe sur le plan du salaire, nous avons beaucoup d'heures, nos salaires même pas indexés sur l'inflation et le ministre nous balance cet exemple allemand?
Mais il sous entend quoi exactement?
Je ne fais pas de procès d'intention, comme St Thomas je ne crois que ce que je vois mais ma déception commence à être inversement proportionnelle aux espoirs que j'entretenais naïvement sur M. Peillon...

26 heures de présence dans les établissements pour 25% de salaire en plus, ça nous rappelle tous quelque chose...


C'est à proprement parler hallucinant.

J'attends les réactions de ceux qui pensent qu'il n'y a pas de rapport entre les programmes éducatifs de l'UMP et du PS.
Et de ceux qui nous accusent de faire des procès d'intention en jouant à nous faire peur.

Ils vont nous enfumer, comme prévu.

Et Peillon soumet l'obtention de ces miettes salariales à l'acceptation des réformes.

Je vous explique les mois à venir : le SGEN va annoncer que les relations avec le ministère changent grâce à la nouvelle majorité, que cela va dans le bon sens, puis que le SNES s'oppose à tout par principe car il a un comportement avant tout électoraliste, puis le SGEN va signer toutes les réformes de Peillon sans contrepartie car il est un syndicat réformiste (on ne sait tjrs pas pourquoi ce mot autorise de se faire empapaouter tous les 3 ans en prétendant défendre les enseignants).
Et on pleurera, comme prévu, dans deux ans.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Peillon prêt à discuter du salaire des profs dès janvier

par Lefteris le Lun 10 Déc 2012 - 14:12
@cunégonde a écrit:Si ta première hypothèse est la bonne, ce serait l'occasion ou jamais de faire passer ces fainéants d'agrégés à 18 h...
Et que se passerait-il pr ceux qui st déjà en place?
J'espère avoir tort et que les propositions n'iront pas dans ce sens . Malheureusement, l'Histoire récente de certains corps de la FP, que ce soit le double statut de F Télécom, la FPH que rappelle Presse-Purée, et d'autres met le voyant au rouge.
Pour les agrégés, si cela passait à 18 h00, cela voudrait dire que l'équivalent de 3HS devrait être calculé, au prorata des obligations, en traitement indiciaire selon le calcul [indice actuel /15] X 18 ce qui amènerait la fin de la classe normale à l'indice 985 majoré. Mais faut pas rêver
Dans le cas contraire, calculé en HS, ça serait du châtelosakozysme, à savoir "travailler plus pour gagner plus", docn dans les faits 3 HS obligatoires .
On n'a pas fini de rire [jaune]...

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013).

"Ce troisième grade [celui du PPCR] , c’est un peu l’agrégation pour tous: elle (sic)  donne la possibilité d’atteindre un niveau de rémunération proche de celui d’un agrégé en fin de carrière, soit 4.500 euros nets par mois" Frédéric Sève,SGEN-CFDT (penseur   très moderne,à l'école de la précédente).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
Edgar
Neoprof expérimenté

Re: Peillon prêt à discuter du salaire des profs dès janvier

par Edgar le Lun 10 Déc 2012 - 14:44
Je demande à voir qui sera capable d'assurer ses 25 heures de cours hebdomadaires à 55 minutes sans se retrouver en burn-out au mois de novembre. J'attends de voir. Je dis cela en connaissance de cause car ayant besoin d'argent, j'ai pendant 2 ans assuré un service à 24 heures puis à 29 heures, et j'ai fini dans un accident de voiture un soir d'épuisement. Depuis j'en prends 2 maxi et encore.

Et tout ça pour ne même pas être sûr que la France va nous payer 35% de plus comme en Allemagne, ce qui n'est pourtant pas un gros cadeau compte-tenu du fait que vous gagneriez quasiment plus en les prenant en HSA ces heures.

Mais au stade où nous en sommes, je prends tout euro qui sera distribué, marre de ne pas pouvoir boucler les fins de mois et de voir les autres cadres rouler dans de gros 4*4 de beaufs mais de beaufs qui ont les moyens.
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Peillon prêt à discuter du salaire des profs dès janvier

par Lefteris le Lun 10 Déc 2012 - 14:49
@Edgar a écrit:Je demande à voir qui sera capable d'assurer ses 25 heures de cours hebdomadaires à 55 minutes sans se retrouver en burn-out au mois de novembre. J'attends de voir. Je dis cela en connaissance de cause car ayant besoin d'argent, j'ai pendant 2 ans assuré un service à 24 heures puis à 29 heures, et j'ai fini dans un accident de voiture un soir d'épuisement.

Et tout ça pour ne même pas être sûr que la France va nous payer 35% de plus comme en Allemagne, ce qui n'est pourtant pas un gros cadeau compte-tenu du fait que vous gagneriez quasiment plus en les prenant en HSA ces heures.

Mais au stade où nous en sommes, je prends tout euro qui sera distribué, marre de ne pas pouvoir boucler les fins de mois et de voir les autres cadres rouler dans de gros 4*4 de beaufs mais de beaufs qui ont les moyens.
à 25 heures, deux classes de plus au moins pour les matières lourdes, il sera impossible de faire autre chose que de la garderie et ...survivre. Car la gestion de classe sera encore plus difficile dans ces conditions.
Il deviendra pratiquement impossible d'évaluer, de corriger, de renouveler des cours. Les élèves auront pour le coup vraiment à construire leur propre savoir.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013).

"Ce troisième grade [celui du PPCR] , c’est un peu l’agrégation pour tous: elle (sic)  donne la possibilité d’atteindre un niveau de rémunération proche de celui d’un agrégé en fin de carrière, soit 4.500 euros nets par mois" Frédéric Sève,SGEN-CFDT (penseur   très moderne,à l'école de la précédente).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
Aurore
Esprit éclairé

Re: Peillon prêt à discuter du salaire des profs dès janvier

par Aurore le Lun 10 Déc 2012 - 15:10
@Igniatius a écrit:C'est à proprement parler hallucinant.

J'attends les réactions de ceux qui pensent qu'il n'y a pas de rapport entre les programmes éducatifs de l'UMP et du PS.
Et de ceux qui nous accusent de faire des procès d'intention en jouant à nous faire peur.

Et de ceux qui nous accusaient tantôt de jouer les Cassandre.

Accusé John, la parole est à vous ! professeur Wink
avatar
Presse-purée
Grand sage

Re: Peillon prêt à discuter du salaire des profs dès janvier

par Presse-purée le Lun 10 Déc 2012 - 15:11
@Lefteris a écrit:
à 25 heures, deux classes de plus au moins pour les matières lourdes, il sera impossible de faire autre chose que de la garderie et ...survivre. Car la gestion de classe sera encore plus difficile dans ces conditions.
Il deviendra pratiquement impossible d'évaluer, de corriger, de renouveler des cours. Les élèves auront pour le coup vraiment à construire leur propre savoir.

+1: c'est une injonction à faire des cours de merdre et à évaluer deux fois dans le trimestre. Fin des évaluations diagnostiques ou des évaluations formatives.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
avatar
Igniatius
Empereur

Re: Peillon prêt à discuter du salaire des profs dès janvier

par Igniatius le Lun 10 Déc 2012 - 15:15
@Presse-purée a écrit:
@Lefteris a écrit:
à 25 heures, deux classes de plus au moins pour les matières lourdes, il sera impossible de faire autre chose que de la garderie et ...survivre. Car la gestion de classe sera encore plus difficile dans ces conditions.
Il deviendra pratiquement impossible d'évaluer, de corriger, de renouveler des cours. Les élèves auront pour le coup vraiment à construire leur propre savoir.

+1: c'est une injonction à faire des cours de merdre et à évaluer deux fois dans le trimestre. Fin des évaluations diagnostiques ou des évaluations formatives.


Devine à qui ça va plaire...

LA correction de copies, c'est l'essentiel de mon temps de travail à la maison.
C'est la meilleure façon de faire progresser les élèves motivés.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum