Peillon prêt à discuter du salaire des profs dès janvier

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Peillon prêt à discuter du salaire des profs dès janvier

Message par Igniatius le Lun 10 Déc - 15:15

@Presse-purée a écrit:
@Lefteris a écrit:
à 25 heures, deux classes de plus au moins pour les matières lourdes, il sera impossible de faire autre chose que de la garderie et ...survivre. Car la gestion de classe sera encore plus difficile dans ces conditions.
Il deviendra pratiquement impossible d'évaluer, de corriger, de renouveler des cours. Les élèves auront pour le coup vraiment à construire leur propre savoir.

+1: c'est une injonction à faire des cours de merdre et à évaluer deux fois dans le trimestre. Fin des évaluations diagnostiques ou des évaluations formatives.


Devine à qui ça va plaire...

LA correction de copies, c'est l'essentiel de mon temps de travail à la maison.
C'est la meilleure façon de faire progresser les élèves motivés.

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon prêt à discuter du salaire des profs dès janvier

Message par Marcassin le Lun 10 Déc - 15:40

@Zorglub a écrit:Facile :

Attention, ces chiffres indiquent des maxima, rarement atteints en fin de carrière.

_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)

Marcassin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon prêt à discuter du salaire des profs dès janvier

Message par Marcassin le Lun 10 Déc - 15:51

Si c'est pour le recrutement on peut aussi s'attendre à une revalorisation type Chatel, qui ne concernerait que les entrants dans le métier.

Voire les deux hypothèses ensemble (25h+revalorisation) pour les entrants qui ne réalisent pas encore bien la différence entre 18h et 25h de cours.

Bref une réforme du statut ? On verra bien.

_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)

Marcassin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon prêt à discuter du salaire des profs dès janvier

Message par Hermiony le Lun 10 Déc - 15:57

@Presse-purée a écrit:
@Lefteris a écrit:
à 25 heures, deux classes de plus au moins pour les matières lourdes, il sera impossible de faire autre chose que de la garderie et ...survivre. Car la gestion de classe sera encore plus difficile dans ces conditions.
Il deviendra pratiquement impossible d'évaluer, de corriger, de renouveler des cours. Les élèves auront pour le coup vraiment à construire leur propre savoir.

+1: c'est une injonction à faire des cours de merdre et à évaluer deux fois dans le trimestre. Fin des évaluations diagnostiques ou des évaluations formatives.

Etant donné que tu auras certainement obligation de travailler avec LPC, le souci ne se posera plus : cases à cocher ou points verts / points rouges.
Ils ont tout prévu au ministère en fait.

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon prêt à discuter du salaire des profs dès janvier

Message par badin le Lun 10 Déc - 16:11

On fera comme en Allemagne: des QCM vite corrigés, facilement réutilisables (comme pour le code on pose le transparent dessus et on a la note) une interro "normale" par trimestre. Ils sont aussi prêts à remplacer les collègues au pied levé sans doute avec des cours standards, il va falloir qu'on se renseigne là-bas. Ce qui est sûr c'est qu'ils ne travaillent pas comme nous.

badin
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon prêt à discuter du salaire des profs dès janvier

Message par User5899 le Lun 10 Déc - 17:05

@Lefteris a écrit:Je sais pas pourquoi , mais j'ai l'impression qu'il va créer un double statut, pour les nouveaux entrants , mieux payé avec plus d'heures de cours
Donc moins payés...

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon prêt à discuter du salaire des profs dès janvier

Message par Lefteris le Lun 10 Déc - 17:09

Cripure a écrit:
@Lefteris a écrit:Je sais pas pourquoi , mais j'ai l'impression qu'il va créer un double statut, pour les nouveaux entrants , mieux payé avec plus d'heures de cours
Donc moins payés...
Oui, j'aurais dû dire "plus payé" dans l'absolu , mais en valeur relative, moins...

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon prêt à discuter du salaire des profs dès janvier

Message par Invité-B le Lun 10 Déc - 17:25

Laisser s'installer un double statut serait catastrophique à terme. Parce qu'il nous dirait : "la revalorisation, vous l'avez eue". Suivi de : "Quoi? Comment? Vous ne gagnez pas assez? Bah pour ça vous pouvez changer de statut : vous travaillerez plus mais vous aurez votre augmentation".
Je trouve ça même pire que ce que proposait Sarkozy : le résultat sera le même mais là, Peillon avance masqué.

Invité-B
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon prêt à discuter du salaire des profs dès janvier

Message par Presse-purée le Lun 10 Déc - 17:31

C'était peu ou prou l'intention de Sarkozy. Est-ce celle de Peillon?
Pour le moment, on est dans la science-fiction, même si les précédents dans les autres catégories de la FP et l'enchaînement pas si incohérent que cela des propositions de réformes laisse songeur.
A moins que ce soit un coup de com' concomitant à ses annonces sur le recrutement (recrutement qu'il aura du mal à boucler s'il n'annonce pas de hausse des salaires).

Perso, j'ai appris à me méfier notamment des socialistes....

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon prêt à discuter du salaire des profs dès janvier

Message par neomath le Lun 10 Déc - 17:34

Il faut bien dire que le coup du double statut (on laisse les vieux en paix, on recrute les jeunes sur un contrat de type droit privé) a marché du feu de dieu à France Telecom. Au bout de quelques années les personnels à statut étaient devenus minoritaires et la privatisation s'est faite sans problème.
Si j'étais libéral, donc rêvant d'un système scolaire à l'anglo-saxonne, ce serait exactement mon plan d'attaque pour l'Educ Nat.

_________________
“L'ignorance et la bêtise sont des facteurs considérables de l'Histoire.”
  Raymond Aron

neomath
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon prêt à discuter du salaire des profs dès janvier

Message par Condorcet le Lun 10 Déc - 17:44

@neomath a écrit:Il faut bien dire que le coup du double statut (on laisse les vieux en paix, on recrute les jeunes sur un contrat de type droit privé) a marché du feu de dieu à France Telecom. Au bout de quelques années les personnels à statut étaient devenus minoritaires et la privatisation s'est faite sans problème.
Si j'étais libéral, donc rêvant d'un système scolaire à l'anglo-saxonne, ce serait exactement mon plan d'attaque pour l'Educ Nat.

Hormis les suicides...

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon prêt à discuter du salaire des profs dès janvier

Message par loup des steppes le Lun 10 Déc - 17:44

Rien de surprenant.. petit rappel du projet des PS pour l'école : Pour un nouveau contrat entre la Nation et son Ecole

extrait : «  La gauche doit proposer aux corps enseignants et aux personnels d’éducation un nouveau contrat de progrès. De meilleurs salaires, en échange d’une présence plus longue dans les établissements (en adaptant les locaux). De nouvelles tâches également : le suivi individualisé, le soutien scolaire, la participation aux processus d’orientation et de construction des parcours individuel scolaire et professionnel de chaque élève, le travail d’équipe, le tutorat de jeunes stagiaires. Une meilleure reconnaissance*de leur utilité sociale et de l’ampleur de leur tâche. Une progression de carrière tout au long de leur vie professionnelle et des perspectives de changement de corps, dans leur métier ou pour accéder à des fonctions d’encadrement. Finalement une redéfinition de leur métier. »
http://www.parti-socialiste.fr/static/9040/convention-egalite-reelle-le-texte-soumis-aux-militants-par-le-conseil-national-65251.pdf

*la "reconnaissance" cela ne veut pas dire autre chose que ce que ça dit.. paroles paroles paroles (sur l'air musical adéquat)

_________________
[i] "Là où sont mes pieds, je suis à ma place." prov. Amérindien
"Choose the words you use with care: they create the world around you"

loup des steppes
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon prêt à discuter du salaire des profs dès janvier

Message par Thalia de G le Lun 10 Déc - 17:46

Je ne conçois qu'une seule façon de revaloriser notre salaire, c'est l'augmentation du point d'indice.
C'est un vœu pieux, je le sais et tout ce qui est écrit précédemment est à craindre, ie, un double statut lié à une réforme du système des mutations.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon prêt à discuter du salaire des profs dès janvier

Message par Celadon le Lun 10 Déc - 17:51

Et ça vient d'un prof "de gauche". On n'en attendait pas moins.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon prêt à discuter du salaire des profs dès janvier

Message par gaisou le Lun 10 Déc - 17:51

Ma cousine travaille aux EU dans un lycée français. Elle doit être présente du lundi au vendredi de 8 à 14h avec des jours où elle n'assure pas les cours mais elle doit être sur place dans son bureau (au cas où un prof est absent et qu'elle doit assurer la "garderie". Tout prof absent doit laisser un devoir à faire afin d'occuper les élèves gardés par le collègue). Voilà comment travaillent les profs là-bas: ils ne préparent pas de cours, leur bible est le manuel. Ils lisent un chapitre par jour avec les élèves puis passent à des exercices d'application. Ils doivent obligatoirement faire un contrôle par semaine, contrôles qui sont des QCM corrigés par une machine spéciale. Les questions données sont uniquement des questions de compréhension du type "qui est la mère de Toto", "qu'a fait Toto". Pas de rédaction, les élèves en sont incapables (les meilleurs produisent 20 lignes). Pas d'apprentissage de la grammaire anglaise ou française, quand elle a essayé de leur expliquer ce qu'est un COD ou un sujet, ils ont fait les yeux ronds. Les oeuvres étudiées sont du type "twillight" ou autre; ils visionnent aussi des films sur lesquels ils discutent ... Elle m'a avoué qu'elle essaie encore de préparer ses cours et de donner des devoirs à la française mais que c'est épuisant, et qu'elle va se résoudre à apprendre à faire fonctionner la machine à QCM. Le métier de prof n'est qu'une solution de secours là-bas, n'imorte qui est embauché, c'est pour beaucoup un job intermédiaire le temps de trouver mieux. Elle voit donc défiler les "collègues". Alors si on veut me faire travailler plus et dans ces conditions, hé bien je pense que je ferai comme ces profs américains, à l'impossible nul n'est tenu! Twisted Evil

gaisou
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon prêt à discuter du salaire des profs dès janvier

Message par Aurore le Lun 10 Déc - 17:55

@loup des steppes a écrit:Rien de surprenant.. petit rappel du projet des PS pour l'école : Pour un nouveau contrat entre la Nation et son Ecole

extrait : «  La gauche doit proposer aux corps enseignants et aux personnels d’éducation un nouveau contrat de progrès. De meilleurs salaires, en échange d’une présence plus longue dans les établissements (en adaptant les locaux). De nouvelles tâches également : le suivi individualisé, le soutien scolaire, la participation aux processus d’orientation et de construction des parcours individuel scolaire et professionnel de chaque élève, le travail d’équipe, le tutorat de jeunes stagiaires. Une meilleure reconnaissance*de leur utilité sociale et de l’ampleur de leur tâche. Une progression de carrière tout au long de leur vie professionnelle et des perspectives de changement de corps, dans leur métier ou pour accéder à des fonctions d’encadrement. Finalement une redéfinition de leur métier. »
http://www.parti-socialiste.fr/static/9040/convention-egalite-reelle-le-texte-soumis-aux-militants-par-le-conseil-national-65251.pdf

*la "reconnaissance" cela ne veut pas dire autre chose que ce que ça dit.. paroles paroles paroles (sur l'air musical adéquat)
En effet. Au moins, on ne peut pas l'accuser de faillir à ses "promesses". La "revalo" avec les "contreparties", la "redéfinition du métier", les rythmes scolaires, les ESPE et le socle... tout y était.

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon prêt à discuter du salaire des profs dès janvier

Message par Collier de Barbe le Lun 10 Déc - 18:19

@Presse-purée a écrit:C'était peu ou prou l'intention de Sarkozy. Est-ce celle de Peillon?
Pour le moment, on est dans la science-fiction, même si les précédents dans les autres catégories de la FP et l'enchaînement pas si incohérent que cela des propositions de réformes laisse songeur.
A moins que ce soit un coup de com' concomitant à ses annonces sur le recrutement (recrutement qu'il aura du mal à boucler s'il n'annonce pas de hausse des salaires).

Perso, j'ai appris à me méfier notamment des socialistes....

Je me rappelle de déclarations de Peillon 6 ou 9 mois avant la présidentielle dans lesquelles il proposait d'augmenter sensiblement les services mais avec des salaires la-aussi plus importants. Je sais que dans son orbite a l'UNSA on trouve ça super de réformer notre statut en intégrant des tas d'heures d'entretiens, de suivis, rencontrés avec les parents...
Et clairement le point d'indice n'est pas près d'augmenter vu les engagements budgétaires pris.
Je doute donc que cette "augmentation" en soit vraiment une...

_________________
CdB
@AbbeCordillere

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon prêt à discuter du salaire des profs dès janvier

Message par User5899 le Lun 10 Déc - 18:23

@Celadon a écrit:Et ça vient d'un prof "de gauche". On n'en attendait pas moins.
Il était au Sgen, non ?

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon prêt à discuter du salaire des profs dès janvier

Message par Igniatius le Lun 10 Déc - 18:36

@gaisou a écrit:Ma cousine travaille aux EU dans un lycée français. Elle doit être présente du lundi au vendredi de 8 à 14h avec des jours où elle n'assure pas les cours mais elle doit être sur place dans son bureau (au cas où un prof est absent et qu'elle doit assurer la "garderie". Tout prof absent doit laisser un devoir à faire afin d'occuper les élèves gardés par le collègue). Voilà comment travaillent les profs là-bas: ils ne préparent pas de cours, leur bible est le manuel. Ils lisent un chapitre par jour avec les élèves puis passent à des exercices d'application. Ils doivent obligatoirement faire un contrôle par semaine, contrôles qui sont des QCM corrigés par une machine spéciale. Les questions données sont uniquement des questions de compréhension du type "qui est la mère de Toto", "qu'a fait Toto". Pas de rédaction, les élèves en sont incapables (les meilleurs produisent 20 lignes). Pas d'apprentissage de la grammaire anglaise ou française, quand elle a essayé de leur expliquer ce qu'est un COD ou un sujet, ils ont fait les yeux ronds. Les oeuvres étudiées sont du type "twillight" ou autre; ils visionnent aussi des films sur lesquels ils discutent ... Elle m'a avoué qu'elle essaie encore de préparer ses cours et de donner des devoirs à la française mais que c'est épuisant, et qu'elle va se résoudre à apprendre à faire fonctionner la machine à QCM. Le métier de prof n'est qu'une solution de secours là-bas, n'imorte qui est embauché, c'est pour beaucoup un job intermédiaire le temps de trouver mieux. Elle voit donc défiler les "collègues". Alors si on veut me faire travailler plus et dans ces conditions, hé bien je pense que je ferai comme ces profs américains, à l'impossible nul n'est tenu! Twisted Evil
Le paradis sur Terre des pédagogistes.
Au moins, les élèves ne sont pas traumatisés.

Et ça marche : quelle société est plus égalitaire, et moins reproductrice d'inégalités sociales que la société américaine ?

Enfin je crois.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon prêt à discuter du salaire des profs dès janvier

Message par Igniatius le Lun 10 Déc - 18:38

@Collier de Barbe a écrit:
@Presse-purée a écrit:C'était peu ou prou l'intention de Sarkozy. Est-ce celle de Peillon?
Pour le moment, on est dans la science-fiction, même si les précédents dans les autres catégories de la FP et l'enchaînement pas si incohérent que cela des propositions de réformes laisse songeur.
A moins que ce soit un coup de com' concomitant à ses annonces sur le recrutement (recrutement qu'il aura du mal à boucler s'il n'annonce pas de hausse des salaires).

Perso, j'ai appris à me méfier notamment des socialistes....

Je me rappelle de déclarations de Peillon 6 ou 9 mois avant la présidentielle dans lesquelles il proposait d'augmenter sensiblement les services mais avec des salaires la-aussi plus importants. Je sais que dans son orbite a l'UNSA on trouve ça super de réformer notre statut en intégrant des tas d'heures d'entretiens, de suivis, rencontrés avec les parents...
Et clairement le point d'indice n'est pas près d'augmenter vu les engagements budgétaires pris.
Je doute donc que cette "augmentation" en soit vraiment une...

Dis-donc CDB, ce n'est pas à toi qu'il est arrivé de sourire il y a un ou deux mois en nous regardant crier au loup ?

Moi je suis d'accord avec les constats de ton post.
Mais c'est mieux quand c'est toi qui le dis je suppose.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon prêt à discuter du salaire des profs dès janvier

Message par Lefteris le Lun 10 Déc - 19:01

@Thalia de G a écrit:Je ne conçois qu'une seule façon de revaloriser notre salaire, c'est l'augmentation du point d'indice.
C'est un vœu pieux, je le sais et tout ce qui est écrit précédemment est à craindre, ie, un double statut lié à une réforme du système des mutations.
L'augmentation du point d'indice, c'est pour tous les fonctionnaires, et il se trouve qu'il est gelé, et les rares dégels sont ridicules, du genre 0,5 %.
Pour les enseignants, il y a d'autres mesures à prendre, comme l'accélération des échelons , le déblocage des indices de la hors- classe ( limité à 15%, alors qu'il faut tendre au cylindrage) , la remise à niveau des agrégés sur les échelles B , comme les autres A+ de la FP, et le "tuilage" de la grille des certifiés (et corps assimilés) sur le début de la grille actuelle des agrégés, ce qui n'aurait rien d'incongru avec le relèvement du niveau théorique d'accès aux concours.
Ca s'est fait ailleurs , une revalo globale des corps, dans d'autres administrations, et j'en ai même partiellement profité avant de partir.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon prêt à discuter du salaire des profs dès janvier

Message par Collier de Barbe le Lun 10 Déc - 19:04

@Igniatius a écrit:
@Collier de Barbe a écrit:
@Presse-purée a écrit:C'était peu ou prou l'intention de Sarkozy. Est-ce celle de Peillon?
Pour le moment, on est dans la science-fiction, même si les précédents dans les autres catégories de la FP et l'enchaînement pas si incohérent que cela des propositions de réformes laisse songeur.
A moins que ce soit un coup de com' concomitant à ses annonces sur le recrutement (recrutement qu'il aura du mal à boucler s'il n'annonce pas de hausse des salaires).

Perso, j'ai appris à me méfier notamment des socialistes....

Je me rappelle de déclarations de Peillon 6 ou 9 mois avant la présidentielle dans lesquelles il proposait d'augmenter sensiblement les services mais avec des salaires la-aussi plus importants. Je sais que dans son orbite a l'UNSA on trouve ça super de réformer notre statut en intégrant des tas d'heures d'entretiens, de suivis, rencontrés avec les parents...
Et clairement le point d'indice n'est pas près d'augmenter vu les engagements budgétaires pris.
Je doute donc que cette "augmentation" en soit vraiment une...

Dis-donc CDB, ce n'est pas à toi qu'il est arrivé de sourire il y a un ou deux mois en nous regardant crier au loup ?

Moi je suis d'accord avec les constats de ton post.
Mais c'est mieux quand c'est toi qui le dis je suppose.

Me suis jamais fait d'illusions sur les salaires.
Mais j'apprécie le fait que ce ministre veuille rétablir une certaine formation et préside a une campagne de recrutement jamais vue depuis une décennie...

_________________
CdB
@AbbeCordillere

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon prêt à discuter du salaire des profs dès janvier

Message par Lefteris le Lun 10 Déc - 19:32

@Collier de Barbe a écrit:
@Igniatius a écrit:
@Collier de Barbe a écrit:
@Presse-purée a écrit:C'était peu ou prou l'intention de Sarkozy. Est-ce celle de Peillon?
Pour le moment, on est dans la science-fiction, même si les précédents dans les autres catégories de la FP et l'enchaînement pas si incohérent que cela des propositions de réformes laisse songeur.
A moins que ce soit un coup de com' concomitant à ses annonces sur le recrutement (recrutement qu'il aura du mal à boucler s'il n'annonce pas de hausse des salaires).

Perso, j'ai appris à me méfier notamment des socialistes....

Je me rappelle de déclarations de Peillon 6 ou 9 mois avant la présidentielle dans lesquelles il proposait d'augmenter sensiblement les services mais avec des salaires la-aussi plus importants. Je sais que dans son orbite a l'UNSA on trouve ça super de réformer notre statut en intégrant des tas d'heures d'entretiens, de suivis, rencontrés avec les parents...
Et clairement le point d'indice n'est pas près d'augmenter vu les engagements budgétaires pris.
Je doute donc que cette "augmentation" en soit vraiment une...

Dis-donc CDB, ce n'est pas à toi qu'il est arrivé de sourire il y a un ou deux mois en nous regardant crier au loup ?

Moi je suis d'accord avec les constats de ton post.
Mais c'est mieux quand c'est toi qui le dis je suppose.

Me suis jamais fait d'illusions sur les salaires.
Mais j'apprécie le fait que ce ministre veuille rétablir une certaine formation et préside a une campagne de recrutement jamais vue depuis une décennie...
La formation, c'est certes bien (à condition que ça ne soit pas un remake des très honnis IUFM) , mais ça ne fait pas bouillir la marmite. Que va-t-on proposer à des jeunes pour venir se faire pourrir la vie par des ados mal élevés , loin de chez eux ?

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon prêt à discuter du salaire des profs dès janvier

Message par philann le Lun 10 Déc - 22:40

Ce que la droite n'ose pas faire...la gauche le met en place!! Rolling Eyes

Outre que je n'envie pas le système allemand pour tout loin s'en faut...dans la revalorisation du métier il n'y a pas que le salaire.

Bien sûr c'est un point important, mais perso, venant du supérieur, je suis quotidiennement choquée par l'infantilisation des enseignants. On les recrute à un niveau de plus en plus élever et on les formate de plus en plus réduisant de plus en plus leur possibilité d'action individuelle...

Et ça je le sens mal dans mon cas perso pour les 30 ans à venir. Ca se passe bien avec les élèves, les collègues et même les CDE. Mais je crois que je vais avoir du mal à supporter longtemps l'institution elle-même./

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon prêt à discuter du salaire des profs dès janvier

Message par Pierre_au_carré le Lun 10 Déc - 23:25

@Aurore a écrit:
Bel-Ami a écrit:
@Roumégueur Ier a écrit:Question sur la revalorisation, du journaliste de BFM. Réponse du ministre : on le veut mais on ne peut pas, cependant, des négociations seront ouvertes dès janvier 2013 (?!). Le ministre dit qu'il faudra être prêts si l'on veut une revalorisation à faire des efforts. Et le voilà qui prend l'exemple de l'Allemagne, où les enseignants sont payés 35% de plus. En Allemagne dit-il, les enseignants ont 25 heures de cours (ce n'est pas exact, les cours durent 45 minutes et ils ont à faire l'accueil des élèves...) et il précise que là-bas, les chefs d'établissement ont des heures de cours à assurer!
Je vais réécouter cette interview ce soir, je ne comprends pas bien le lien entre notre revalorisation et la situation en Allemagne. Nous sommes déjà au-delà des 42 heures de travail par semaine, décrochés par toute l'Europe sur le plan du salaire, nous avons beaucoup d'heures, nos salaires même pas indexés sur l'inflation et le ministre nous balance cet exemple allemand?
Mais il sous entend quoi exactement?
Je ne fais pas de procès d'intention, comme St Thomas je ne crois que ce que je vois mais ma déception commence à être inversement proportionnelle aux espoirs que j'entretenais naïvement sur M. Peillon...
26 heures de présence dans les établissements pour 25% de salaire en plus, ça nous rappelle tous quelque chose...
Je ne suis donc pas la seule à faire ce même constat ici. Twisted Evil

Tout simplement car c'était dans les cartons, quelque soit l'élu...

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon prêt à discuter du salaire des profs dès janvier

Message par archeboc le Lun 10 Déc - 23:34

@Lefteris a écrit:Ca s'est fait ailleurs , une revalo globale des corps, dans d'autres administrations, et j'en ai même partiellement profité avant de partir.

La revalorisaton des primes et la revalorisation des carrières, c'est fait pour éviter d'avoir à lâcher sur le point d'indice.
Lâcher sur le pont d'indice, cela profite à tous les fonctionnaires. Dont les enseignants.
Le budget lâche sur la revalorisaton des primes et des carrières pour d'autres corps, justement pour éviter d'augmenter les enseignants.

Ce que l'on gagne à ne pas donner à tous les fonctionnaires, c'est qu'on ne le donne pas aux enseignants (800.000 personnes, c'est cela ?).

Donc vous pensez bien que si le budget ne lâche rien sur le point d'indice, il ne lâchera rien non plus en repyramidage ni en prime des corps d'enseignants.

Ce qui sera lâché sera de la poudre aux yeux, un demi caramel que l'inflation croquera en trois mois. C'est pour cela que vous ne devez rien lâcher, vous, sur le temps de travail. Votre temps libre sera demain le temps qui vous permettra de faire des heures sup et des cours particuliers.


_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum